AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-61%
Le deal à ne pas rater :
SEB Yaourtière multifonction : yaourtière, fromagère, desserts ...
39.49 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeJeu 21 Mai - 18:32

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

A la voir affairée ainsi à son bureau, l'on pourrait croire que Dosia était totalement concentrée sur une affaire en cours et qu'elle était en travailler dur sur un de ses dossiers. Ce n'était pas le cas. Pas qu'elle fasse semblant de travailler ou qu'elle ne se donne pas corps et âme à son travail, mais en l'occurrence, le temps qu'elle occupait à autre chose que les missions officielles qui lui avaient été confiées était un temps de pause, qu'elle devrait normalement consacrer à son déjeuner, ce que ses collègues qui n'étaient pas en mission faisaient sans rechigner à l'heure actuelle.

Quelques-uns lui avaient proposé de se joindre à eux mais elle avait poliment refusé, prétextant qu'elle n'avait pas faim. Ce n'était d'ailleurs pas vraiment une fausse excuse. Elle manquait cruellement d'appétit, ces derniers temps. Pourtant, Dosia était plutôt une bonne vivante, pas le genre à sauter des repas pour surveiller sa ligne. Mais quand elle était focalisée sur quelque chose, tout le reste cessait d'exister, y compris la faim, qui risquait fort de la rappeler à l'ordre en milieu d'après-midi, quand elle n'aurait plus aucun créneau disponible pour se remplir l'estomac. Mais il s'agissait là d'un problème qu'elle laissait à la Dosia de dans quelques heures le soin de gérer. La Dosia de maintenant, tout de suite, avait de plus hautes préoccupations.

Car présentement, elle tentait, tant bien que mal, de trouver des éléments à charge contre Orpheus afin de le faire tomber. Chaque jour qui passait était un jour de plus que la pauvre Despina passait derrière les barreaux, et le pauvre Amos sous l'emprise d'un père très certainement violent et dangereux. Certes, tout laissait à croire que la thèse officielle était la bonne. Dosia savait que Thésée, qui avait été chargé de l'enquête, avait fait le meilleur travail possible. Malheureusement, tout indiquait que Despina avait bel et bien tenté de tuer son époux. Mais le contexte autour de cette tentative de meurtre demeurait flou. Et c'était une chose sur laquelle la jeune Auror était bien déterminée à faire la lumière. Mais évidemment , ce n'était pas un cas sur lequel elle était supposée travailler. Donc la pause déjeuner était bienvenue, et elle ne ménageait pas ses efforts et ses réflexions.

Si bien que quand Thésée entra dans son bureau et s'approcha, la jeune femme ne remarqua même pas qu'elle n'était plus seule.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeLun 17 Aoû - 21:30

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée était impossible de dire si les choses allaient mieux ou non. Certaines s’arrangeaient, mais d’autres problèmes faisaient leur apparition. Mais bon, Thésée essayait de gérer les choses les unes après les autres, il n’avait pas envie de trop s’éparpiller. Disons que le chapitre Agrippine s’était nettement amélioré, que son frère n’avait pas eu de nouveaux soucis, qu’avec Wilhelmina les choses étaient un peu moins compliquées. C’était donc des bonnes nouvelles. Il restait quelques petits grains de sable, évidemment, on ne pouvait pas attendre la perfection.

Il était encore par exemple, assez perplexe face aux derniers dires de Christopher, mais il prenait tout cela au sérieux. Il savait bien que l’Auror ne serait jamais allé inventer une telle histoire. D’ailleurs, les épopées pareilles, cela ne s’inventait pas. Mais bon, pour le moment, il ne pouvait pas faire grand-chose. Il verrait bien comment la situation allait évoluer, il préférait observer pour l’heure. Mais il avait bien des choses pour s’occuper autrement. Il ne manquait pas d’affaires. Il pourrait s’en réjouir, mais étant donné que c’était synonyme de crimes commis, il n’avait aucune raison de se montrer heureux. Il ne l’était pas. Mais il continuait cependant d’espérer qu’un jour le monde pourrait être plus calme, et plus sûr. Ce qui n’était pas pour demain, entendons-nous bien. Mais l’espoir fait vivre comme on dit.

Mais pour l’heure, il n’était pas question de travail. Il avait entendu que Theodosia avait tenu à rester cloîtrée dans son bureau pour la pause déjeunée. Il n’allait pas la blâmer, il était le premier à agir ainsi, mais justement. Puisqu’il faisait la même chose, il était le mieux placé pour changer cela. Ou peut-être pas, mais peu importe, il s’octroyait tout de même ce droit. Et puis, ils avaient une relation assez forte avec la jeune femme, étant donné que c’était lui qui l’avait formée. Il n’était pas peu fier d’elle. Elle était une Auror accomplie, et qui plus est fournissait un travail excellent, et c’est aussi pour cette raison qu’elle se devait de souffler de temps à autre. C’est donc d’un pas décidé qu’il se dirigea vers le bureau de Dosia. Il frappa à la porte et entra. Il n’avait pas entendu de réponse, mais il savait qu’elle était là, donc bon.

« Bonjour là-dedans. Allez, on arrête de travailler, et tu vas avaler un morceau, j’ai amené de quoi te sustenter. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeMer 19 Aoû - 21:46

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

Dosia releva la tête vers Thésée, sursauta légèrement. Bêtement. Elle était tellement absorbée par son travail qu'elle ne l'avait même pas vu arriver, mais il tombait à pic. C'était une des choses qu'elle appréciait dans sa relation avec son mentor. Thésée Dragonneau savait la motiver à travailler toujours mieux et toujours plus efficacement, et en même temps, il l'aidait à lever le pied quand elle avait tendance à abuser. Elle se blâmait un peu d'être rappelée à l'ordre, même si c'était gentiment et de façon bienveillante. Elle s'en voulait aussi d'avoir été surprise alors qu'elle s'appliquait à un travail bien plus officieux qu'officiel, mais ça c'était encore une autre affaire. Dans tous les cas, le message était bien entendu. Il était grand temps qu'elle fasse une pause, une vraie de vraie.

"Merci, c'est sympa."
Ce n'était vraiment pas son rôle que d'amener de quoi manger, ce serait plutôt à elle, même, de chercher les sandwiches, mais elle appréciait clairement l'attention. Une pause et une petite conversation n'allaient définitivement pas être de refus, bien au contraire, elle en aurait grand besoin. "J'avais pas vu l'heure qu'il était."

Elle mentait, enfin en partie, elle avait tendance à voir le temps filer, effectivement, mais en l'occurrence, elle avait bien su qu'il était l'heure du déjeuner, elle avait surtout envisager de sauter son repas histoire de gagner un peu de temps. Elle avait attendu sa pause officielle pour ne pas que son travail extraprofessionnel empiète sur le reste. Même si ça restait assez peu professionnel.


"Comment tu vas ? Pas trop surbooké ?"


La question était presque rhétorique tant la réponse était on ne peu plus évidente. Personne ne chômait au sein de ses bureaux, et ils étaient tous sur le fil du rasoir, les jours s'enchaînaient et ne se ressemblaient pas. Les Aurors ne se tournaient jamais les pouces, mais en période de crise comme maintenant, ils étaient sous tension. Et forcément, les Aurors les plus brillants du bureau (dont Thésée Dragonneau faisait partie sans conteste) étaient ceux qui supportaient le plus de pression en même temps que de charge de travail. Alors surbooké, il l'était forcément, mais peut-être que ça lui ferait du bien d'en parler ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeVen 23 Oct - 12:07

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait toujours pris soin de ses protégés. Les former était une chose, mais il voulait aussi être présent pour eux de manière plus personnelle. Histoire qu’ils n’hésitent pas si jamais ils avaient besoin de parler, que ce soit professionnel ou pas. Thésée était toujours ouvert, et disponible pour les autres. Et puis, il aimait bien Theodosia. Elle avait toujours été très appliquée, et elle avait un gros potentiel. Il ne doutait pas qu’elle deviendrait très rapidement une Auror de référence, et ils en avaient plus que besoin. Mais le travail était une chose, il ne fallait pas pour autant oublier tout le reste, et s’oublier. Thésée n’était pas la meilleure personne pour avoir de tels propos, mais Dosia était jeune, et elle devait vivre sa vie.

"Merci, c'est sympa. J'avais pas vu l'heure qu'il était."

Thésée lui adressa un petit sourire. Heureusement qu’il était passé alors. Il n’avait pas vraiment de raisons de douter de ce qu’elle pouvait lui dire. Mais au moins, elle ne sautait pas de repas, alors il avait bien fait de venir. Cela lui était arrivé plus d’une fois de ne pas relever les yeux d’une enquête et de sauter le déjeuner, mais fort heureusement, on venait souvent le rappeler à l’ordre, alors il se devait d’en faire de même, et de lui aussi rappeler à l’ordre ceux qui se laissaient prendre par leur travail. Il fallait faire des pauses, laisser le temps au corps et à l’esprit de prendre du repos, pour être le plus efficace possible.

"Comment tu vas ? Pas trop surbooké ?"

Thésée haussa les épaules. Cela faisait des années que son bureau était sans cesse jonché de bureaux. Pour une affaire qu’il résolvait, deux ou trois autres faisaient leur apparition. C’était comme ça, et c’était devenu presque normal pour lui, ce genre de procédés. Ce n’était pas un problème, il n’avait pas de famille, pas qui compte sur lui, alors il n’avait pas spécialement le besoin d’avoir du temps libre. Il pourrait en utiliser pour lui, mais son truc, c’est son job.

« Je vais bien, surbooké ? Si sûrement, mais j’ai pris l’habitude. Et toi alors, sur quoi tu travailles en ce moment ? »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeLun 26 Oct - 22:19

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

La réponse de Thésée résumait bien le quotidien de n'importe quel Auror investi dans son métier. Ils étaient surbookés par principe, et il fallait bien qu'ils y soient habitués, tout comme ils n'avaient pas le moindre droit de s'en plaindre. Il était difficile de ressentir la satisfaction du devoir accompli quand on était Auror.

Même quand on menait à bien une mission, même quand on parvenait à résoudre brillamment l'une ou l'autre enquête, cela ne changeait pas grand-chose au fait qu'au bout du compte, le crime ne dormait pas, lui, il y avait toujours de nouveaux défis à affronter, de nouveaux ennemis à combattre, que la période soit difficile ou non, mais là, d'autant plus. Ils affrontaient une menace de grande ampleur, et dont il était encore difficile de déterminer entière le mode et le champ d'action, et cela ne leur laissait certainement pas l'opportunité de se reposer sur leurs lauriers. Mais au moins, ils pouvaient compter sur un certain sentiment de solidarité, qui les poussait à se dépasser quoi qu'il puisse advenir.

Quand Thésée lui demanda sur quoi elle travaillait, elle éprouva un léger scrupule. Elle ne faisait techniquement rien de mal, on ne lui interdisait pas de réfléchir à des enquêtes déjà closes hors de ses heures légales de travail, mais elle avait le sentiment de trahir la confiance de son mentor en lui dissimulant ce qu'elle faisait. Malgré tout, en première réponse, elle préféra lui parler de l'enquête en cours très officielle qu'elle menait en ce moment pour ces bureaux.


"Le meurtre des Callman. C'est quasiment sûr qu'Avery a fait le coup, je pense que je suis à deux doigts de le coincer. J'irai rendre visite à sa femme cet aprem. Elle était à deux doigts d'avouer, l'autre jour, je pense qu'elle est mûre." Elle marqua une légère pause. Non, elle ne pouvait pas mentir à Thésée. Surtout, elle ne voulait pas lui mentir. "Bon... en fait, à l'instant, j'étais sur une enquête disons plus... officieuse." Elle poussa un léger soupir, craignant de décevoir son interlocuteur en lui apprenant la nature de ses activités, tout en estimant lui devoir cet effort de sincérité et de transparence. "J'essaie de trouver des éléments à charge contre mon frère", avoua-t-elle à mi-voix.

Cela passerait pour de l'obsession, à force, mais il y avait une raison honnête à son acharnement. Le temps pressait, et elle ne pouvait pas simplement laisser les choses se faire sans intervenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeMer 13 Jan - 13:31

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne se plaignait pas d’avoir beaucoup de travail, parce que c’était tout le temps le cas. Au final, il ne trouvait plus que c’était beaucoup ou trop, c’était juste normal. Et puis, ce n’était pas comme si ce n’était réservé qu’à lui. Tout le monde au bureau des Aurors ne comptait plus ses heures. Cela faisait partie du métier, et personne ne pouvait y couper. Être Auror, cela demandait beaucoup de temps, et beaucoup de travail. Ceux qui arrivaient à mener une vie de famille en parallèle étaient vraiment très doués.

Quoiqu’il en soit, ce n’était pas vraiment de lui dont il était question. A dire vrai, Thésée se faisait un peu de souci pour Dosia, parce qu’il la trouvait quelque peu préoccupée, et parce qu’il avait l’impression qu’elle ne quittait presque jamais son bureau ces derniers temps. Qu’elle soit préoccupée par une affaire, il le comprenait, et c’était récurent dans leur carrière, mais elle ne devait pas se négliger, ou s’oublier pour autant. Thésée était peut-être un peu mal placé pour ce genre de discours, mais c’était justement parce qu’il comprenait, et connaissait cette situation qu’il voulait en alerter la jeune femme.

"Le meurtre des Callman. C'est quasiment sûr qu'Avery a fait le coup, je pense que je suis à deux doigts de le coincer. J'irai rendre visite à sa femme cet aprem. Elle était à deux doigts d'avouer, l'autre jour, je pense qu'elle est mûre. Bon... en fait, à l'instant, j'étais sur une enquête disons plus... officieuse. J'essaie de trouver des éléments à charge contre mon frère"

Thésée n’eut pas vraiment le temps de lui répondre concernant l’affaire des Callman, puisque Dosia décida de passer finalement à la confession. Est-ce que Thésée était surpris ? Pas vraiment. Il avait entendu des bruits de couloir, concernant les retombées de l’affaire Orpheus Beurk, et il se doutait que Dosia ne serait pas restée les bras croisés, puisque cela touchait sa famille. Mais ce n’est pas pour autant qu’il l’encourageait dans sa démarche. Sortir des sentiers battus, c’était tentant pour les Aurors, et Thésée n’allait pas nier qu’il ne l’avait jamais fait, mais c’était truffé de risques, et les choses pouvaient mal tourner. Il n’avait pas envie que cela retombe sur Dosia. Et puis, aucune plaine n’avait été formulée à l’encontre d’Orpheus, alors légalement, ils n’avaient pas vraiment le droit d’enquêter sur lui, puisque personne ne l’avait autorisé.

« Pourtant l’affaire est classée. Je l’ai classée. Tu penses que j’ai mal fait les choses ? »

Il savait que ce n’était probablement pas ce qu’elle pensait, et qu’elle ne remettait pas en cause le fait que Despina avait bel et bien tenté de tuer son mari, mais il voulait tout de même connaître le fond de la pensée de la jeune femme.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeMer 24 Fév - 22:20

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

Dosia baissa le regard en entendant la réponse de Thésée. En acceptant de se confier au sujet de ses recherches, elle avait redouté cette réaction de sa part, et elle ne voulait surtout pas qu'il s'imagine qu'elle remettait son travail en question. Elle ne le remettait pas du tout en question, elle ne se le permettrait jamais, elle considérait Thésée comme un modèle et un mentor. Dosia avait une profonde estime pour lui, et même si l'erreur était humaine, elle ne considérait pas qu'il se soit trompé dans l'affaire qu'il avait classée. Mais ce n'était pas l'affaire qu'elle remettait en question, c'était le comportement de son frère.

"Non, absolument pas, l'affaire était très claire, et tu l'as traitée comme elle méritait de l'être. Il y a bien eu tentative d'homicide, et Despina était responsable, je ne remets pas du tout ça en question. Ce n'est pas exactement pour cette affaire-là que je voudrais inculper Orpheus."

Elle espérait qu'il comprendrait qu'elle était très sincère dans son discours. Elle estimait que Despina était victime des circonstances, mais elle s'était malgré tout rendue coupable de tentative d'assassinat. Il n'y avait pas de crime qui devait rester impunis. C'était le cas pour sa belle-soeur... mais ça devait être le cas pour Orpheus aussi. Il y avait des circonstances atténuantes, dans tout cela... Et pour ce qui était de son frère, il était évident pour elle qu'il était blanc comme neige. Non, il ne l'était pas, il ne l'était pas, et elle préférait prévenir le pire plutôt que d'attendre qu'il se produise et de ne rien pouvoir faire contre cela.

"Mais je pense qu'Orpheus est dangereux, et qu'il pourrait faire du mal à son entourage, alors j'essaie... de prévenir le danger que je le pense susceptible de représenter."

C'était la meilleure manière, à ses yeux, de présenter les choses, et elle espérait que Thésée comprendrait. Elle se doutait que sa démarche pouvait sembler singulière, après tout, Orpheus était son frère. Mais Dosia était une femme de conviction. Et elle préférait assumer ces convictions haut et fort plutôt que d'attendre que ces dernières se confirment sans qu'elle ait levé le petit doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeMer 30 Juin - 9:18

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait surtout envie de comprendre ce que cherchait réellement à faire Dosia. Il savait qu’il y avait encore, plus ou moins officiellement, du bruit autour de cette affaire. Mais Thésée n’avait pas vraiment pris la peine de s’y intéresser, il n’en avait pas forcément eu le temps. Et puis, quand une affaire était classée, il n’y restait pas scotché durant des semaines, sauf s’il avait des doutes sur quelque chose. Mais là ce n’était pas le cas, les faits avaient été plutôt clairs, et Despina n’avait pas tenté de nier vraiment non plus. Mais de toute évidence, ça ne suffisait pas à Dosia, et étant donné qu’il s’agissait de son frère, il ne savait pas vraiment quoi en penser.

"Non, absolument pas, l'affaire était très claire, et tu l'as traitée comme elle méritait de l'être. Il y a bien eu tentative d'homicide, et Despina était responsable, je ne remets pas du tout ça en question. Ce n'est pas exactement pour cette affaire-là que je voudrais inculper Orpheus."

Il haussa un sourcil, assez intrigué par ce que lui disait Dosia. Il ne comprenait pas pourquoi elle voulait faire inculper. Elle était probablement au courant de choses qu’il ignorait, et il est vrai que les Beurk avaient toujours été plus ou moins blancs comme neige, mais elle devait pourtant faire attention. Etant donné qu’elle était sa sœur, ses allégations n’auraient pas forcément le poids escompté, d’autant que si aucune accusation directe n’était portée envers Orpheus, elle ne pouvait pas vraiment se permettre ce qu’elle faisait.

"Mais je pense qu'Orpheus est dangereux, et qu'il pourrait faire du mal à son entourage, alors j'essaie... de prévenir le danger que je le pense susceptible de représenter."

Thésée ne savait pas vraiment quoi lui répondre. Il ne pouvait ni approuver, ni réfuter ce qu’elle disait. Dosia avait toujours eu un bon instinct, mais il savait que ses relations avec sa famille étaient compliquées, et il espérait qu’elle n’était pas aveuglée par ses potentiels ressentiments. C’était d’ailleurs pour cette raison que les Aurors ne pouvaient officiellement pas se charger des affaires concernant leurs familles directement.

« Qu’est-ce qui te fait penser cela ? Je ne remets pas en doute ce que tu dis, mais j’essaye simplement de comprendre ta démarche. Parce qu’étant donné que tu traites tout cela officieusement, c’est que tu sais que tu n’es pas vraiment en droit de faire ce que tu fais. Mais si tu le fais quand même, j’ose espérer que c’est pour une bonne raison. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeJeu 15 Juil - 21:34

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

"C'est de ma famille qu'il s'agit", répondit Theodosia du tac-au-tac, et sans même avoir besoin d'y réfléchir. "Quelle meilleure raison pourrais-je avoir que celle de vouloir protéger mon neveu ?"

Et ce n'étaient pas là des mots prononcés en l'air : non, c'était l'expression tout à fait honnête de ce qu'elle pensait bel et bien. Evidemment, ses relations à sa famille étaient plus que choatique, mais dans le fond, elle les aimait. Elle aimait Aristide, elle aimait ses parents, elle aimait Amos... et même si elle se battait bec et ongles contre lui, même si elle détestait chacun de ses actes, elle continuait d'aimer Orpheus.

Elle voyait s'abattre sur Amos un danger qu'il était trop vulnérable pour affronter seul, et ceux qui étaient en mesure de le protéger ne faisaient rien pour lui, alors elle se devait d'intervenir, à son échelle, et peu importe ce que chacun en penserait.


"Je sais que le témoignage de Despina est à prendre avec des pincettes, mais je la connais, et depuis longtemps, et quand elle dit qu'elle a attaqué Orpheus pour protéger son fils, je la crois... parce que je connais aussi mon frère et je sais ce dont il est capable." Elle marqua une pause. "Amos est un cracmol, et les cracmols ne font pas long feu au sein des familles comme la mienne... Quand ils ont un peu de chances ils sont "juste" abandonnés parmi les moldus, mais c'est le meilleur des cas, et dans leur esprit, c'est tout de même courir le risque de voir revenir le vilain petit canard au bercail un jour... Les Beurk ont généralement des méthodes plus... radicales."

Elle planta son regard dans celui de Thésée. Elle avait terriblement besoin qu'il comprenne sa démarche, qu'il comprenne qu'elle n'était pas folle. Trop impliquée, certainement, parce que forcément, son vécu et son opinion personnelle interféraient dans l'affaire, mais ses inquiétudes avaient un fondement. Ce n'était pas le fruit d'un vague caprice : c'était quelque chose de profond, de réel, et qui méritait d'être compris et entendu afin de protéger la vie de son neveu.


"S'il doit arriver quoi que ce soit à Amos, parce que je n'aurais rien fait pour essayer de le protéger, je ne me le pardonnerai jamais, tu comprends ? Et si ça doit me coûter ma place ou ma réputation, je suis prête à l'accepter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeDim 26 Déc - 11:27

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
"C'est de ma famille qu'il s'agit. Quelle meilleure raison pourrais-je avoir que celle de vouloir protéger mon neveu ?"

Il était toujours compliqué, et même dangereux de mélanger les affaires et la famille. Thésée l’avait déjà fait par le passé, pour Norbert. Et même s’il ne regrettait pas, ça n’avait pas été simple. Il fallait discerner ceux que l’on connaissait avec les preuves qu’il pouvait y avoir. Sauf que les deux pouvaient facilement se mélanger, et on ne savait donc plus trop où on en était, ce qui pouvait fausser toute l’affaire. Là les choses étaient différentes, parce qu’il n’y avait pas d’affaire officielle, mais c’était tout de même sensiblement identique. C’était une bonne raison, il le concevait, mais il craignait tout de même que Dosia se perde en chemin.

"Je sais que le témoignage de Despina est à prendre avec des pincettes, mais je la connais, et depuis longtemps, et quand elle dit qu'elle a attaqué Orpheus pour protéger son fils, je la crois... parce que je connais aussi mon frère et je sais ce dont il est capable. Amos est un cracmol, et les cracmols ne font pas long feu au sein des familles comme la mienne... Quand ils ont un peu de chances ils sont "juste" abandonnés parmi les moldus, mais c'est le meilleur des cas, et dans leur esprit, c'est tout de même courir le risque de voir revenir le vilain petit canard au bercail un jour... Les Beurk ont généralement des méthodes plus... radicales."

Il était totalement naturel que Dosia ne reste pas sourde à tout cela, et cela dépassait sa fonction d’Auror. Il s’agissait de son neveu, de sa famille, il comprenait tout à fait qu’elle cherche à démêler le vrai du faux, et surtout évaluer si Amos était effectivement en danger ou non. Thésée ne connaissait pas assez les Beurk pour savoir quoi en penser, mais il savait effectivement que dans de nombreuses famille sang-pures conservatrices, la venue d’un cracmol était très malvenue. L’exemple le plus parlant, et le plus connu, était celui des enfants Black reniés. Mais ils n’étaient pas tous cracmols, parfois, ils pensaient simplement différemment de leur famille. Quoiqu’il en soit, il croyait sans mal la jeune femme.

"S'il doit arriver quoi que ce soit à Amos, parce que je n'aurais rien fait pour essayer de le protéger, je ne me le pardonnerai jamais, tu comprends ? Et si ça doit me coûter ma place ou ma réputation, je suis prête à l'accepter."

Thésée n’était pas en train de menacer la jeune femme de lui faire subir de quelconques répercussions, ce ne serait pas à lui d’en décider. Et puis, il n’avait pas toujours suivi les directives par le passé, alors il serait mal placé pour lui faire de quelconques reproches. Mais il avait envie qu’elle fasse attention, parce que se mêler des affaires familiales tout en tentant de garder un œil extérieur, était difficile, voire impossible, et il ne voulait pas qu’elle se perde en chemin.

« Je comprends Dosia. Mais je te demande seulement de faire attention. Ce n’est pas anodin si on nous recommande fortement de ne pas nous mêler d’affaires qui nous sont trop proches. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Theodosia Beurk
▌ Messages : 181
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Chêne, crin de licorne, 31 cm
Camp: Bien
Avatar: Gemma Arterton

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeVen 11 Mar - 21:52

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.

Les conseils de Thésée étaient évidemment très sages, et Dosia ne pouvait que le remercier de veiller ainsi sur elle en lui demandant de faire attention. Et elle savait très bien que les affaires personnelles sont faites pour être gérées par d'autres parce que quand on était investis personnellement, il nous devenait impossible de réfléchir convenablement et de véritablement prendre les mesures les plus adéquates. Quand le coeur et la réflexion empiétaient l'un sur l'autre, cela faisait rarement bon ménage, et Dosia en avait conscience.

Elle pouvait sans mal se mettre à la place de son interlocuteur (même si, d'un point de vue strictement hiérarchique, elle en était évidemment loin) : si les rôles avaient été inversés, elle-même n'aurait sans doute pas fait mieux de son côté que de mettre l'autre en garde et de lui dire de ne pas trop s'impliquer. Mais il était trop tard pour elle. Dosia était incapable de faire machine arrière. Elle avait accumulé trop d'éléments, trop de doutes, trop de preuves : faire machine arrière à présent, ce serait se compromettre elle-même, et elle n'était pas capable d'accepter ça, pas le moins du monde, même.

"Je sais bien que ces règles existent pour une bonne raison"
, soupira-t-elle.

Etait-ce pour autant qu'elle allait vraiment mettre un terme à ses enquêtes officieuses ? Bien sûr que non. Dosia était tout à fait incapable d'agir de la sorte, parce qu'elle était obnubilée par toute cette affaire. C'était bien simple, elle finissait par négliger tout le reste. Elle ne songeait qu'à Orpheus, à ses chances de l'arrêter à temps, et à Amos, à ses chances de le sauver.

"Mais si je ne fais rien, s'il doit arriver quelque chose à Amos - et il lui arrive déjà quelque chose - sans que j'aie rien fait pour l'empêcher, je serais incapable de vivre avec ça sur la conscience. Tu es capable de le comprendre, n'est-ce pas ?"

Dosia avait envie de croire que oui, elle l'espérait en tout cas. Dosia avait une estime pour Thésée, et pour cette raison, quand elle pouvait passer outre les conseils et les avertissements de beaucoup, elle n'était certainement pas capable de faire de même avec lui. Non, elle avait besoin de sentir qu'il était de son côté et qu'il la soutenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 611
Humeur :
Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitimeLun 4 Juil - 15:34

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée n’aait pas l’intention de faire la morale à Dosia. Il serait mal placé pour agir de cette manière, étant donné qu’au court de sa carrière, il avait parfois débobéi au règlement pour faire ce qui lui semblait le plus juste. Mais il voulait qu’elle reste consciente du fait qu’elle s’engageait sur un terrain compliqué. Ce n’était jamais bon, de mélanger travail et intimité, parce que même si on se convainquait du contraire, notre avis était sans cesse prédominé par le fait que l’on connaissait parfaitement les personnes impliquées.

Il n’avait pas envie que Dosia en pâtisse, parce que Thésée jugeait que c’était son rôle de la protéger un minimum, et de lui faire part de son expérience. Peut-être qu’elle prendrait mal le fait qu’il n’aille pas dans son sens, mais il ne pouvait qu’être honnête avec elle. D’autant que Dosia travaillait avec des personnes qu’il ne recommandait pas trop. Beaucoup de choses se savaient au Ministère, et ce n’était pas difficile pour Thésée d’avoir les informations qu’il voulait, et savoir qu’elle était aidée de Nobby Leach ne lui plaisait pas des masses, pour tout dire.

"Je sais bien que ces règles existent pour une bonne raison"

Oui, c’était le cas. Il était compliqué de faire la part des choses, et quand on était trop impliqué émotionnellement, on agissait parfois de manière trop impulsive, et dans leur métier, l’impulsivité n’était pas bonne. Leur rôle n’était pas de se laisser submergé et de jouer les héros, ils devaient agir méthodiquement, et faire ce qui était le mieux pour protéger les civiles.

"Mais si je ne fais rien, s'il doit arriver quelque chose à Amos - et il lui arrive déjà quelque chose - sans que j'aie rien fait pour l'empêcher, je serais incapable de vivre avec ça sur la conscience. Tu es capable de le comprendre, n'est-ce pas ?"

Il le comprenait parfaitement, et encore une fois, son but n’était vraiment pas de faire la morale à Dosia, il voulait juste mettre les choses au clair, et qu’elle ait parfaitement conscience de ce en quoi elle s’engageait, car le retour en arrière serait compliqué. Thésée n’allait pas la réprimander, alors qu’il ferait tout pour sa famille. Il voulait juste la mettre en garde.

« Je le comprends, et je suis désolé de l’état actuel de la situation. Je ne vais pas te dire d’arrêter, ou de continuer, tu es assez grande pour juger toi-même de ce que tu penses être le mieux. Je veux simplement que tu sois consciente de tout cela, et je veux aussi te dire te prendre du recul, et de te méfier d’à qui tu demandes de l’aide. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Empty
Message#Sujet: Re: Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)    Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer.  (pv Thésée)  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Être un mentor, ce n'est pas créer l'autre à son image, mais l'aider à se créer. (pv Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La discrétion a ses mérites, mais à trop forte dose elle peut être fatale. (Xena)
» Savoir ne sert peut-être à rien, mais il faut savoir. (Gwendall :3)
» Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]
» Etre raisonnable c'est être désabusé. (Phèdre)
» La Symbolique des Bois ou: Comment créer sa baguette.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-