AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Séries X avec adaptateur sans-fil Windows 10 à 52,99€
52.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeVen 24 Juil - 12:50


Elle était folle... complètement folle... Elle n'avait pas d'autre explication. Elle savait bien qu'elle devrait laisser couler, que même si cette situation lui déplaisait, il restait préférable de fermer les yeux malgré tout et de faire comme si cet épisode ne l'affectait en rien. Moins on en savait, mieux on se portait, c'était une chose qu'elle s'était souvent dite. N'aurait-elle pas été plus heureuse, même séparée de James, si elle n'avait jamais rien su de ses... déviances ? Si, sans doute.

Et pourtant, c'était plus fort qu'elle, elle avait besoin de s'assurer, à tout prix, que James tenait sa promesse envers elle. Elle en avait besoin pour Gabriel, bien sûr, parce que ce dernier faisait de nouveau partie de la vie de son père et Lindsay ne voulait pas qu'il donne à son fils quelques... exemples sordides. Mais aussi, c'est vrai, elle le faisait pour elle-même. Savoir James avec un homme la rendait malade, positivement malade.

Ce n'était pas de la jalousie, ça non. Elle garderait toujours un fond d'affection pour James, c'était une chose que les circonstances avaient prouvé et contre laquelle elle ne pouvait définitivement rien, mais elle ne l'aimait plus. Elle avait tourné la page, et Christian, malgré la rapidité avec laquelle les choses s'étaient passées entre eux (du début à la fin d'ailleurs), n'avait pas été un pansement mais bel et bien un homme qu'elle avait aimé. Non, ce n'était pas de la jalousie, c'était plus... de l'espoir. L'espoir que James puisse changer, que cette histoire avec Ethan n'ait été qu'une phase, elle le souhaitait pour Gabriel, pour elle, pour James lui-même.

Mais elle n'était plus sûre de rien. Elle avait appris que James avait passé la nuit chez Derek. En soi, on pourrait lui répliquer que c'était très innocent, comme information, mais pas pour Lindsay. Alors non, elle n'imaginait vraiment pas que Derek puisse être... comme ça... Mais après tout, elle ne l'avait pas soupçonné chez James non plus, alors... il fallait bien qu'elle se méfie.

Alors oui, c'était fou, mais elle s'en fichait, il fallait qu'elle en ait le coeur net. Et plutôt que de confronter James, elle avait choisi de faire face à Derek, en espérant qu'il ne lui ferait pas l'affront de lui mentir en face. Elle l'avait attendu devant chez lui, et dès qu'il sortit, elle attaqua d'office.


"James n'est pas avec toi ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeVen 24 Juil - 19:01

Un infarctus.

Derek avait bien cru qu’il allait avoir un infarctus lorsque Lindsay lui avait presque sauté dessus à la sortie de son immeuble. Depuis le temps qu’il ne l’avait pas vue, cela lui avait un peu fait l’effet de voir un fantôme -et il faut dire qu’elle en avait un peu l’air, par certains aspects.

Normal, pensa-t-il, avec tout ce qu’elle a traversé ces derniers temps…

Parce que Derek avait appris pour son mari, bien entendu. Ils ne s’étaient plus vraiment parlé depuis que James et elle avaient divorcé, mais ce genre de nouvelles circulaient vite, d’autant qu’ils avaient encore des connaissances en commun.

-Oh, Lindsay, bredouilla le briseur de sorts, pas encore tout à fait remis du choc. Ça faisait longtemps. Mes condoléances, ajouta-t-il après un instant de réflexion.

Pourquoi donc voulait-elle savoir si James était avec lui ? Il répondit par automatisme, avant même de réfléchir tout à fait :

-Il est parti plus tôt, il bossait, moi j’ai des horaires plus tranquilles… Pourquoi tu veux savoir ça, au fait ? Il n’a plus de compte à te rendre, que je sache, ajouta-t-il, sur la défensive.

Il avait bien compris que les soucis de James et Lindsay étaient plus complexes que ce qu’il avait pu croire dans un premier temps, et il ne pouvait pas vraiment en vouloir à Lindsay sur tous les points, mais il trouvait dur que la jeune femme cherche à interdire à James de voir Gabriel, alors il n’allait pas lui laisser croire qu’elle pouvait se pointer chez lui et prétendre se servir de lui pour contrôler la vie du malheureux libraire. Pour autant, il était loin de soupçonner le motif précis qui poussait Lindsay à s’immiscer dans les affaires des deux hommes.

Voyant que Lindsay semblait partie pour un échange de longue haleine, il lui fit signe de rentrer s’abriter dans le hall, peu désireux d’endurer la rigueur de cette fin de décembre 1947, et adopta sa posture préférée, appuyée avec nonchalance contre le cadre de la porte, en attendant qu’elle accepte d’entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeMer 29 Juil - 12:57


-Oh, Lindsay. Ça faisait longtemps. Mes condoléances.

Chaque fois que l'on présentait ses condoléances à Lindsay, elle se prenait une gifle mentale, un vent de réalité crue qui lui glaçait les os et le sang. Christian était présent, tout le temps, constamment, même quand elle s'évertuait à ne pas penser à lui, même quand ses préoccupations étaient bien loin.

Là, à se soucier de ce qui techniquement ne la regardait pas même si elle avait décidé du contraire - à savoir de la vie sentimentale de son ex-mari -, elle avait relégué Christian à une place confortable, qui faisait moins mal. Quand on lui présentait ses condoléances, et même si l'intention était douce, elle n'entendait que "Ton mari est mort, l'homme que tu aimes a disparu pour toujours", et ces mots de soutien ne lui faisaient pas du bien, non, ils lui faisaient l'effet d'un poignard enfoncé en plein coeur.


-Il est parti plus tôt, il bossait, moi j’ai des horaires plus tranquilles… Pourquoi tu veux savoir ça, au fait ? Il n’a plus de compte à te rendre, que je sache.

Au moins, le discours de Derek avait le mérite de laisser la colère prendre le pas sur la douleur, et au fond, ça lui faisait du bien. Remplacer un sentiment fort par un autre, c'était un peu sa parade, constamment. Alors oui, il serait préférable qu'elle le fasse avec des sentiments positifs, mais elle n'en était pas là du tout.

En tout cas, le comportement de Derek ne semblait que lui confirmer ce qu'elle avait soupçonné, et le pire, c'est qu'il avait à peine l'air de s'en cacher. Même avec la presque-évidence sous les yeux, elle avait du mal à y croire, mais elle serait sacrément naïve si elle n'exprimait pas ses soupçons.


"Il continuera d'en avoir tant qu'il voudra voir son fils."
, rétorqua-t-elle d'un ton catégorique. "Il m'a fait une promesse. Il t'en a parlé, je suppose, puisque vous avez l'air de tout partager..."

Y compris le même lit, ce qui continuait de l'offusquer au plus haut point. Elle avait eu le temps, techniquement, d'intégrer l'information, mais ce n'est pas pour autant qu'elle parvenait à l'accepter, qu'elle réussissait vraiment à fermer les yeux sur qui était James, sur ses préférences illicites.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeDim 23 Aoû - 9:55

Derek dût serrer les dents lorsque Lindsay affirma sans détour le chantage qu’elle infligeait à son ex-mari. L’histoire personnelle de Derek l’obligeait à s’identifier à cette situation et à s’en souffrir. Il en avait bavé des années pour voir Karen suffisamment régulièrement, lorsque ce foutu juge Yaxley avait donné la garde à Garance.

Dans les premiers temps, il ne parvenait à la voir que quelques jours par an -ce qui expliquait pourquoi il avait gâté sa fille un temps, lui donnant l’impression qu’elle pouvait tout exiger de son père. Aujourd’hui, à force de patience et de négociations, il la voyait à chaque période de vacances, ne serait-ce que quelques jours, et il lui arrivait suffisamment souvent de déprimer seul dans son grand salon vide lorsqu’il savait qu’il se passerait longtemps avant qu’il ne revoie sa fille chérie.

Aussi, la sournoiserie de Lindsay, sa manière d’utiliser son fils comme arme, le révoltait. Il siffla entre ses dents serrées :

-Alors c’est comme ça que ça fonctionne. Il est très noble de ta part d’utiliser votre enfant pour dicter à James la façon dont il doit faire sa vie. Car comme tu l’as si bien dit, Gabriel est aussi son fils.

Une promesse, hein ? La promesse de ne plus fréquenter d’hommes, sans doute. La fameuse promesse qui avait contraint Ethan à disparaître un matin sans plus jamais donner de nouvelles.

-Tout partager ? Qu’est-ce que tu veux dire, Lindsay ? James est mon ami, il est logique qu’il me parle de sa vie privée, non ? Ou bien tu lui interdis aussi d’avoir des amis ?


La situation commençait à devenir franchement inconfortable pour le briseur de sorts. D’un côté, il comprenait le dépit de Lindsay quant à la manière dont elle avait appris la vérité -et le simple fait d’avoir épousé un homme qui préférait ses semblables à une femme. Pour autant, la loyauté indéfectible qui liait les deux anciens Gryffondor depuis les bancs de l’école le poussait à prendre la défense de son ami. Il y a quelques années, et si Lindsay avait été un homme, Derek se serait peut-être même battu. Car un homme ne frappe pas une femme en 1948, même si certaines de ses idées sont légèrement en avance sur leur temps. Et de toute manière, se battre sur son propre perron ferait sans doute désordre.
Mais si Derek combattait sa manie de se battre à coups de poing ou de baguette, cela ne l’empêcherait pas de tenir fermement sa position. Si Lindsay espérait le pousser à lui rapporter les discussions qu’il avait pu avoir avec James, elle allait se heurter à un mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 13:49


-Alors c’est comme ça que ça fonctionne. Il est très noble de ta part d’utiliser votre enfant pour dicter à James la façon dont il doit faire sa vie. Car comme tu l’as si bien dit, Gabriel est aussi son fils.

Lindsay leva les yeux au ciel. Son interlocuteur lui donnait donc la confirmation de ce qu'elle ne présumait que trop déjà. Elle se doutait bien que le discours de Derek était largement influencé par la manière dont James lui avait présenté les choses, mais prétendre qu'elle s'était servie de Gabriel pour dicter à James sa manière de vivre (ce qui ne lui suffisait visiblement pas), c'était un peu fort.

Non, en ce qui la concernait, elle n'estimait pas le moins du monde que Gabriel était l'objet de son chantage. Si elle avait accepté de laisser James revoir son fils, c'est parce qu'elle estimait que Gabriel avait besoin d'un père, un père qu'il avait perdu avec le décès de Christian.

Et si elle l'avait menacé de ne plus pouvoir voir son fils, c'était parce qu'elle ne voulait pas que son mode de vie pervers et dégradant ait une influence néfaste sur son fils (oui, c'était une manière de penser proprement stupide et honteuse, mais Lindsay était une femme qui vivait avec son temps, à la mentalité tout sauf progressiste). James pouvait bien mener la vie qu'il voulait tant que ça ne concernait plus que lui, mais à partir du moment où son propre fils pouvait être impacté, alors ce n'était plus du tout la même chose.


-Tout partager ? Qu’est-ce que tu veux dire, Lindsay ? James est mon ami, il est logique qu’il me parle de sa vie privée, non ? Ou bien tu lui interdis aussi d’avoir des amis ?

"N'inverse pas les rôles, James n'a jamais eu autant d'amis que depuis qu'il se sert de notre divorce pour jouer les victimes."

Ou plutôt, il avait rangé tous leurs amis communs de son côté à lui, et elle, elle s'était retrouvée certes pas seule, mais isolée. Et elle avait dépassé le stade d'éprouver la moindre once d'empathie pour James. Encore moins maintenant. Elle lui avait donné une seconde chance, et il avait décidé d'en faire n'importe quoi. Tant pis pour lui.


"Tu voudras bien lui dire qu'il ne verra plus jamais Gabriel ? Tu seras gentil."


Manifestement, leur accord ne tenait plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeMar 22 Sep - 10:37

La remarque de Lindsay fit mouche, et Derek resta un instant silencieux, ne sachant quoi répondre. Il avait bien compris, depuis cette fameuse soirée avec James, que la situation avait toujours été plus complexe que ce qu’il avait cru au début. James avait sa part de culpabilité dans toute cette affaire, et même si Derek ne blâmait pas le libraire pour ses préférences, il ne pouvait pas vraiment en vouloir à Lindsay d’avoir mal réagi.

Et en effet, parce que les véritables causes du divorce étaient restées secrètes, beaucoup avaient pris le parti de James. Derek ne s’était jamais trop demandé ce que Lindsay avait pu ressentir -et soudain, il se sentit un peu désolé pour la jeune femme, dont la vie n’avait pas dû être drôle non plus, entre les conséquences sociales de son divorce et son deuil récent -car aussi brusque que Derek pouvait parfois l’être, il était sincère lorsqu’il lui avait présenté ses condoléances.

Mais manifestement, Lindsay semblait déterminée à se montrer dure et à ne s’attirer aucune sympathie de la part du briseur de sorts. Le ton définitif et presque provoquant qu’elle adopta pour sa prochaine réplique indigna le trentenaire.

-Attend ! Qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi tu persistes à lui pourrir la vie, à ce pauvre garçon ? Tu ne veux pas enterrer le Bâton de la Mort ? Qu’est-ce qu’il a fait encore pour s’attirer tes foudres ?

C’était incompréhensible. Cela faisait des semaines que James n’avait pas vu Ethan ! Et d’après ce qu’il lui avait dit, il n’avait pas eu d’autres aventures depuis -il ne voyait pas pourquoi James lui aurait menti à ce propos après s’être à ce point dévoilé. Mais pourquoi donc Lindsay semblait-elle penser que James avait pour ainsi dire récidivé ? (Le briseur de sorts se retrouvait dans une situation délicate, voulant soutenir son ami mais ne pouvant s’empêcher de trouver ses préférences étranges, comme s’il couvrait le coupable d’un délit certes mineur, mais délit tout de même). Il fallait mettre les choses à plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeJeu 24 Sep - 12:32


-Attend ! Qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi tu persistes à lui pourrir la vie, à ce pauvre garçon ? Tu ne veux pas enterrer le Bâton de la Mort ? Qu’est-ce qu’il a fait encore pour s’attirer tes foudres ?

Etait-il vraiment possible de faire preuve à ce point de mauvaise foi ? Si vraiment Derek était, comme Lindsay le soupçonnait, l'amant de James, alors l'aplomb avec lequel il affirmait qu'il ne savait pas où était le problème tenait du culot le plus absolu. Elle n'avait imposé James qu'une condition et une seule, et il n'en avait absolument rien à faire.

S'il devait perdre tout contact avec James, il ne devrait s'en prendre qu'à lui-même, et c'était assez qu'on l'accuse de n'en faire qu'à sa tête quand ses efforts avaient toujours pour résultat de lui donner le mauvais rôle.


"J'ai essayé de l'enterrer, ce fichu bâton, mais James n'en a visiblement rien à faire..."

Elle marqua une légère pause. Elle savait qu'il fallait qu'elle mette des mots sur ses accusations, mais elle hésitait. Elle n'avait trahi le secret de James auprès de personne. Même Christian n'avait jamais rien su des inclinations de son ex-mari. Elle avait tenu sa langue, encaissé les remarques désapprobatrices à son adresse, et n'avait rien dit.

C'était tentant, parfois, mais sans totalement se l'avouer, elle avait voulu protéger James... Toute cette histoire était déjà suffisamment compliquée. Elle pourrait le détruire en quelques mots, mais elle l'aimait en vérité encore trop pour lui faire du mal à ce point, pour provoquer sa chute.

Alors même si elle était convaincue qu'il y avait quelque chose entre Derek et James, même si elle pensait que son interlocuteur savait tout des préférences sexuelles de son ex-mari, elle ne voulait pas finalement balancer cette bombe pour réaliser ensuite qu'elle s'était trompée et dévoiler le secret de James. Mais si elle ne posait pas frontalement les choses... elle ne saurait jamais. Alors autant poser la question directement.

Quitte à corriger son propos si elle devait réaliser avoir eu tort. Elle était... directe, et elle avait d'abord songé à ne laisser voix au chapitre, ni à Derek, ni à James, mais elle devait se reprendre, ne serait-ce que pour Gabriel. Garder à l'esprit ne serait-ce que l'infime possibilité qu'elle se soit trompée.


"Va me dire qu'il n'y a rien entre James et toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeMer 28 Oct - 7:46

Derek a l’impression qu’il va devenir fou si Lindsay ne lui explique pas clairement ce qu’elle reproche à James. Comment ça, James n’en a rien à faire ? Ne réalise-t-elle pas les conséquences que son chantage a eu sur la vie du libraire ? Ne réalise-t-elle pas où il en est aujourd’hui, perdu et au fond du gouffre ?

Il a failli lui dire tout cela. Lui répéter à nouveau que James avait déjà beaucoup fait à cause de ses exigences, dans l’espoir de voir Gabriel, espoir qu’elle venait de lui retirer d’une décision égoïste et injustifiée. Mais il est arrêté net par la prochaine offensive de Lindsay, qui le laisse un temps sans voix. Au bout d’un instant de stupeur et d’incompréhension, il parvient à dire :

-Entre… Entre James et moi ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

Et il lui semble tout à coup que la lumière se fait. C’est donc cela que la jeune femme reproche à son ex-mari ! Elle a dû savoir que James avait passé la nuit chez lui, et se faire des idées. Mais comment la convaincre de son erreur ? Il entreprend d’expliquer, avec un ton radouci :

-Écoute, tu n’y es pas du tout, il n’y a absolument rien entre James et moi. On est allés boire un verre et comme il avait le cafard, je lui ai proposé de dormir sur mon canapé une nuit. Tu sais bien que je suis souvent seul, moi aussi, ça nous a permis d’avoir tous les deux de la compagnie.

Il n’aime pas trop raconter cela à Lindsay, mais en tant que principale responsable, elle doit se douter que James a tout le temps le cafard de toute manière. En revanche, cette situation soulève de nouvelles questions :

-Comment sais-tu tout cela, d’abord ? Tu le fais surveiller ? Ou suivre ?

Il regarde autour de lui par réflexe et sa main descend légèrement vers sa baguette, méfiant. Il a le sentiment que des gens le surveillent et le cernent en ce moment-même. Sale sensation que d’apprendre que quelqu’un nous a observé à notre insu sur le pas de notre foyer.

Une partie de son esprit se dit que vue la durée de la conversation, ils auraient aussi bien fait de monter chez lui, mais Derek était encore un peu contrarié par tout cela alors il s’abstint de proposer -c’était un peu tard, de toute façon. Le souci, c’est qu’il se sent exposé, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeJeu 29 Oct - 12:30


-Entre… Entre James et moi ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

La surprise de Derek semblait si réelle, si sincère, que Lindsay se sentit immédiatement mal à l'aise. Il pouvait jouer la comédie, bien sûr, mais elle avait tout de même le net sentiment qu'il tombait des nues, et c'était maintenant à elle d'éprouver un profond sentiment d'anxiété...

Elle se fichait de passer pour une hystérique, mais elle réalisait la légèreté avec laquelle elle avait suggéré une chose qui ne devait pas être dite ou sue. Et elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même.

-Écoute, tu n’y es pas du tout, il n’y a absolument rien entre James et moi. On est allés boire un verre et comme il avait le cafard, je lui ai proposé de dormir sur mon canapé une nuit. Tu sais bien que je suis souvent seul, moi aussi, ça nous a permis d’avoir tous les deux de la compagnie.

Lindsay eut tout de même un léger doute. Derek paraissait toujours aussi terriblement sincère, mais elle trouvait dans le même temps qu'il prenait ses accusation avec un détachement qui prêtait à interrogations. En fait, elle ne savait plus quoi penser.

Que ce soit vrai ou non, en revanche, elle prenait conscience du ridicule consommé de cette situation. Elle se sentait terriblement stupide en cette seconde d'être ainsi tombée sur Derek comme la misère sur le monde avec l'intention de le mettre au pied du mur. Elle ne savait même plus pourquoi elle faisait ça... Pour donner du sens à ce qui n'en avait pas, peut-être ? Elle n'en avait aucune idée.

-Comment sais-tu tout cela, d’abord ? Tu le fais surveiller ? Ou suivre ?

Pour le coup, Derek semblait redouter sincèrement qu'elle fasse surveiller ou suivre James. Non, elle n'en était pas arrivée là encore. Et elle était un peu piquée à vif que l'on puisse envisager une chose pareille, même s'il fallait bien qu'elle admette que son comportement pouvait aisément inviter à la paranoïa ou à l'interrogation. Elle était juste... perdue. Elle ne savait même plus vraiment ce qu'elle faisait là.

Maintenant que Derek la plaçait face à la réalité de ce qu'elle était en train de faire, elle devait bien voir les choses en face. Ce n'était pas elle qui était en train de confondre Derek, c'était lui qui était en train de la confondre. Et c'était pire.


"Non, bien sûr que non je ne le fais pas suivre, j'étais venu le voir, il n'était pas chez lui. A son travail, on m'a dit qu'il avait dormi chez toi et..." Mises bout à bout, ses explications étaient encore plus ridicules. Lindsay prit une grande inspiration. "Ecoute, oublie ça, oublie tout ce que je t'ai dit, d'accord ?" Surtout concernant ses soupçons sur James. Elle lui en voulait, elle ne pouvait pas accepter qui il était. Mais à aucun moment et sous aucun prétexte, elle ne voulait divulguer son secret. "Je suis désolée, je sais pas ce qui me prend..."

Si. Elle était perdue. Depuis le décès de Christian, elle était complètement paumée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeSam 21 Nov - 10:53

La détresse soudaine dans laquelle Lindsay semble plongée, qui contraste nettement avec l’agressivité qu’elle affichait depuis le début de la conversation, coupe net à Derek toute envie de s’en prendre à elle dans un premier temps.

-Crétins de collègues qui donnent des infos à n’importe qui sur la vie privée des gens ! Bougre d’imbéciles de

Le reste des jurons se perd en marmonnements, pour le bien des oreilles de la jeune femme. Mais ce n’est pas le moment de maudire les collègues de James -en revanche, s’il décide de rapporter cet événement à son ami, il faudra qu’il lui en touche deux mots. S’il le lui raconte seulement, car il craint que cette histoire ne fasse qu’aggraver le malheur et l’angoisse qui étreignent le libraire.

-Écoute, Lindsay, tu n’as en effet pas l’air dans ton assiette.

Il est toujours énervé que son interlocutrice essaye d’imposer sa vision des choses à James et utilise Gabriel pour faire pression sur lui, mais elle a été son amie aussi lorsqu’elle était avec James, et il n’est pas dans la nature de Derek d’abandonner quelqu’un à son sort, surtout lorsqu’ils se sont un jour bien entendus.

-Tu veux monter souffler un moment ?

Comme ça, pas de jaloux ! pense-t-il malgré lui mais bien entendu, hors de question de blaguer maintenant.

-Je vais avoir du mal à oublier cependant, alors ce serait plus simple pour tout le monde que tu m’expliques ce qui te pose problème. Ça fait un moment qu’on n’a pas causé, toi et moi, en plus.

Forcément, puisque Derek avait pris le parti de James sans trop chercher à comprendre. Il s’en voulait un peu, car l’isolement dans lequel Lindsay avait dû se retrouver n’avait sans doute pas contribué à adoucir ses sentiments vis-à-vis de son ex-mari, en dépit des torts qu’elle pouvait avoir. Parler avec la jeune femme pourrait bien lui changer les idées, en la sortant de sa sphère habituelle, tout en permettant de mieux comprendre cette querelle à laquelle le briseur de sorts se retrouve mêlé sans l’avoir décidé. En plus, Derek ne connaissait pas Christian, alors sa présence ne peut en théorie par rappeler à son ancienne amie la perte qu’elle a subie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeLun 23 Nov - 13:02


-Crétins de collègues qui donnent des infos à n’importe qui sur la vie privée des gens ! Bougre d’imbéciles de...

Lindsay ne blâmerait pas si durement les collègues de James. Déjà, elle estimait ne pas être n'importe qui non plus, elle restait la mère du fils de James, d'autre part, ils s'étaient contenté de lui donner une information très simple, et il était assez probable que, même inconsciemment, elle leur ait un peu tiré les vers du nez.

L'information en elle-même n'était pas si honteuse ou compromettante, c'était l'interprétation que Lindsay décidait d'en faire, qui l'était, et elle était plus que jamais certaine d'être allée trop loin.


-Écoute, Lindsay, tu n’as en effet pas l’air dans ton assiette.

Bien sûr, qu'elle n'était pas dans son assiette... c'était le cas depuis longtemps, c'était devenu intolérable après le décès de Christian. Elle n'avait plus que des questionnements, des inquiétudes, et plus l'ombre du moindre repère... Elle se sentait... cernée, étouffée, et chaque décision qu'elle prenait passée au crible lui donnait le sentiment de toujours faire ce qu'il y avait de pire, même quand elle consentait finalement à suivre les conseils qu'on s'était longtemps évertué à lui donner.

Donc oui, elle n'était définitivement pas dans son assiette, et elle n'avait certainement pas à imposer ça à Derek, elle devrait définitivement s'en aller et le laisser tranquille, mais Derek ne s'arrêta pas là.


-Tu veux monter souffler un moment ?

Elle hésita. Elle n'était pas vraiment certaine de le vouloir... Est-ce que ce ne serait pas pire ? Et d'ailleurs, est-ce que ce serait vraiment possible pour elle de "souffler" en présence de Derek ? Très probablement non, en vérité.

-Je vais avoir du mal à oublier cependant, alors ce serait plus simple pour tout le monde que tu m’expliques ce qui te pose problème. Ça fait un moment qu’on n’a pas causé, toi et moi, en plus.

"Je ne peux pas t'expliquer. C'est pas..."
Elle poussa un léger soupir. "C'est compliqué, et ça me concerne même pas, pas vraiment..."

Elle estimait que ça la concernait, au sens où ça concernait Gabriel, mais quoi qu'il en soit, c'était une chose qu'elle ne pouvait dire ou répéter sous aucun prétexte. Même si c'était parfois tentant. Que tout le monde sache enfin toute l'histoire. Et naïvement, elle ne comprenait pas que Derek était parfaitement au courant.

"Je veux bien monter, parler un peu, mais pas de ça."

Même si elle n'était pas sûre que ça lui ferait vraiment du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeSam 30 Jan - 21:07

Derek sourit, content d’avoir au moins réussi à apaiser plus ou moins la dispute. La pauvre Lindsay parait complètement désorientée, et il ne peut à nouveau s’empêcher d’avoir pitié d’elle -car derrière sa carrure et son apparente fermeté, le briseur de sorts ne peut lutter contre un grand cœur qui n’oublie pas facilement une loyauté passée.

Aussi ne peut-il s’empêcher d’être content que Lindsay, après une longue hésitation, consente à monter. Car comment haïr une femme en plein deuil, qui a été son amie et qui ne sait de toute évidence plus où elle en est ? Si Derek a toujours été très sensible à la colère et aux actions téméraires que cette sournoise conseillère entraîne, il est très peu versé dans la haine et la rancune -avec quelques exceptions bien entendu, exceptions dont une bonne partie se situe maintenant aux postes les plus prestigieux du Ministère.

Il ne peut s’empêcher d’approuver intérieurement avec vigueur lorsque Lindsay dit que tout cela ne la concerne pas, mais il décide de lui laisser un peu de répit avant de l’accabler -peut-être est-elle en train de reconnaître ses erreurs, et il ne veut pas la braquer.

-Comme tu voudras, on va boire quelque chose de chaud et causer un peu du bon vieux temps, ou d’autre chose.

Une petite pensée s’introduit dans l’esprit du briseur de sorts. Heureusement que tout le monde n’est pas aussi méfiant que Lindsay ! La veille, il accueillait un homme chez lui, et voilà qu’à peine James parti, le célibataire fait entrer chez lui une femme après une discussion animée… Amusé par l’image qu’il doit renvoyer, Derek mène Lindsay jusque dans son appartement. En espérant qu’un abruti ne s’amuse pas à répandre des rumeurs sur lui à Gringotts… Quoiqu’une histoire sur la manière dont il occupe ses nuits n’arrivera sans doute pas à détrôner celle, particulièrement croustillante, où il frappe un juge dans la figure. C’est comme ça : Derek a renoncé à faire oublier ses frasques de jeunesse.

-Bienvenue chez moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeMer 3 Fév - 12:49


-Comme tu voudras, on va boire quelque chose de chaud et causer un peu du bon vieux temps, ou d’autre chose.

Lindsay n'était pas certaine de bien faire en acceptant de se rendre chez Derek... Un peu redescendue, elle n'y chercherait même pas des preuves quelconque du passage de James chez lui, qui iraient augmenter sa névrose, pas du tout. Elle était juste... perdue. Et elle se sentait en partie bête, en partie tendue.

Bref, elle avait senti que rebrousser chemin maintenant ne serait pas une bonne idée. Rester n'en était pas forcément une meilleure, cela dit, mais c'était ce qu'elle avait décidé de faire malgré tout, et même si une part d'elle avait quand même envie de prendre la tangente et d'improviser une excuse pour prendre ses jambes à son cou, elle ne le ferait pas.

Parler du bon vieux temps, elle ne savait pas trop si ce serait une bonne idée, étant donné que ce bon vieux temps avait tendance à lui rappeler tout ce qui n'était plus : un mariage qui s'était totalement effondré, et des amitiés brisés, on ne pouvait pas dire que le bilan soit forcément très glorieux pour elle. Enfin, ils verraient bien. Elle espérait juste que sa décision de le suivre chez lui n'allait pas se solder par un embarras général et de longues minutes d'un silence qui ne saurait être, bien sûr, que particulièrement pesant.


-Bienvenue chez moi !
"C'est sympa, chez toi", observa Lindsay, presque mécaniquement, parce que c'est le genre de choses qui se disent, et parce que c'était vrai, après tout.

Mais la tenue, la décoration, et la configuration de son appartement lui importaient évidemment très peu.


"Bon..." Elle voulait empêcher le silence de s'installer à tout prix, le genre de silences qui seraient encore plus embarrassants que ne l'était cette situation en elle-même, ce qui n'était donc pas peu dire. "Qu'est-ce que tu deviens, alors ? Comment va ta fille ?"

Passer à un mode de conversation beaucoup plus "classique" ne paraissait pas du tout naturel après les paroles qu'elle lui avait adressées, mais elle n'avait rien de mieux en réserve, en réalité, alors elle faisait du mieux qu'elle pouvait, en reprenant, pour ainsi dire, de zéro, en faisant comme si elle n'avait pas sauté à la gorge de son interlocuteur quelques instants plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Derek Hayes
▌ Messages : 114
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, acacia, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jon Bernthal

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeSam 20 Mar - 9:20

Derek laisse Lindsay s’asseoir et met deux tasses de thé en préparation d’un moulinet de baguette négligeant.

Il s’installe ensuite face à elle avec un sourire. La journée a mal commencé pour eux deux, mais il est content d’avoir su apaiser la situation. Ils vont maintenant pouvoir s’expliquer calmement. En voyant Lindsay installée dans son salon, quelque chose qui n’était pas arrivé depuis un bon moment, le briseur de sorts est pris d’un élan de nostalgie.

Il repense à leurs années à Poudlard et comme jeunes adultes, un groupe soudé qui se voyait régulièrement. Garance et lui, James et Lindsay, combien de soirées ils ont passé tous ensemble à savourer la vie ? Et c’est sans parler des autres -Elros, Grace, Reha… Tous ont emprunté des chemins différents. Il y a eu son divorce, son jugement, les carrières différentes, les problèmes personnels… Et bien-sûr le divorce inexpliqué de James et Lindsay -inexpliqué sur le moment, car la situation lui apparaît dorénavant plus claire.

Au moins voit-il encore James de temps à autres, quand son emploi du temps le lui permet. Il sait que Karen s’entend bien avec son ami d’enfance, et qu’il apporte sans doute un peu de stabilité supplémentaire à la vie, quelque peu chaotique il faut l’avouer, de l’adolescente.

Il sourit quand Lindsay lui demande des nouvelles -comme tout papa qui se respecte, Derek pourrait parler de sa vie sans cesse -qu’il s’agisse de ce dont il est fier, ou des soucis qu’elle lui cause.

-Moi ça va bien ! J’ai eu quelques opportunités intéressantes pour mon boulot, j’attends de voir comment ça évolue. Karen va bien aussi ! C’est pas tous les jours facile de gérer une adolescente, mais je dirais qu’elle va un peu mieux qu’il y a quelques années, elle commence à digérer le divorce et les erreurs de son père.

Ses amis sont au courant du sursis qu’il a eu en cognant Thadminus, inutile de le nier, même s’il n’en est pas fier.

A la mention de la jeune fille, il semble à Derek qu’un spectre traverse la pièce. Le sujet fatidique de l’enfant de James et Lindsay flotte entre eux, comme s’ils pouvaient tous les deux l’effleurer mais il se retient d’en faire mention. Inutile de revenir sur les sujets fâcheux tout de suite.

-Et toi alors ? Comment ça va en ce moment ?

Le travail, mais aussi le deuil, la responsabilité de s’occuper seule de son enfant… Il y a beaucoup de sous-entendus dans cette simple question, mais il espère que Lindsay comprendra et parlera de ce dont elle a envie de parler -il se refuse à amener un sujet en particulier sur la table.

D’un autre coup de baguette, il amène les deux tasses de thé sur la table et écoute la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Lindsay Walsh
▌ Messages : 388
Humeur :
Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuve

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de roseau, crin de licorne, 19 cm
Camp: Bien
Avatar: Zooey Deschanel

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitimeLun 22 Mar - 13:13


-Moi ça va bien ! J’ai eu quelques opportunités intéressantes pour mon boulot, j’attends de voir comment ça évolue. Karen va bien aussi ! C’est pas tous les jours facile de gérer une adolescente, mais je dirais qu’elle va un peu mieux qu’il y a quelques années, elle commence à digérer le divorce et les erreurs de son père.

Les nouvelles avaient l'air bonnes pour Derek. En même temps, elle n'était pas certaine que son interlocuteur se confierait à elle s'il devait avoir rencontré l'un ou l'autre problème, ce qui se comprenait. Elle lui sautait à la gorge quelques minutes plus tôt, il avait de bonnes raisons de ne pas spécialement vouloir s'épancher sur ses éventuels problèmes - pour cela, il avait James, peut-être, sans doute.

Elle voulait quand même le croire quand il lui assurait que les choses allaient du mieux possible. En dépit de son pétage de câble et de ce que son comportement envers son ex-mari pouvait laisser supposer, Lindsay n'était pas quelqu'un de malveillant, elle n'était pas du genre à souhaiter du mal aux autres (même si elle en avait souhaité à James et à sa "maîtresse" qui s'était révélé être un amant), elle tenait à ce que les gens autour d'elle soient aussi heureux que possible. Il en était de même pour Derek.

Après tout, même s'il était - manifestement - plus proche de James, ça ne l'empêchait pas de le considérer comme un ami au départ. C'était seulement... toutes ses histoires d'amitié les plus anciennes étaient devenues bien plus compliquées. Sans doute parce qu'ils avaient tous changé, évolué... Et son divorce avait juste mis en exergue des choses qui couvaient déjà, accentué des opinions et des différences.

Karen aussi allait bien, même si Lindsay se disait que son interlocuteur cherchait peut-être à édulcorer ces histoires de crise d'adolescence. Elle voulait bien croire que ce n'était pas la période la plus simple à gérer en tant que parent célibataire. Sans oublier les à côté. Vraiment, Lindsay n'était pas impatiente de voir Gabriel atteindre l'âge de l'adolescence. Certes, il y avait du temps, mais il avait soufflé sa première bougie si vite que tout était relatif malgré tout.


"J'imagine que ça ne doit pas être simple tous les jours avec Karen. Je n'ai aucune idée de comment je m'en sortirai quand Gabriel sera adolescent. Je ne suis pas pressée de le voir grandir."

-Et toi alors ? Comment ça va en ce moment ?
Lindsay prit le temps de boire une gorgée de thé avant de répondre. Sujet délicat. Elle pouvait toujours mentir, mais... Elle ne serait pas très crédible.

"Comme t'as dû le remarquer, j'ai connu mieux. Je suis... très fatiguée, je crois. Je me pose sans arrêt des questions au sujet de Gabriel, Christian me manque constamment et... j'ai un peu l'impression de perdre pied parfois."
Elle tenta d'ajouter du positif à tout ça. "Mais Gabriel est un amour, vraiment, un vrai petit ange, il m'aide à tout relativiser."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Empty
Message#Sujet: Re: Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)   Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le soupçon est rarement rationnel (pv Derek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-