AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1575
Humeur :
Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:31


Être libre ne veut pas dire être innocent
   
 
G

wendall avait beau haïr celui qu'il était contraint de considérer comme son maître de toutes ses forces, il devait bien admettre que, pour cette fois, il avait bien du mal à se sentir contrarié par ses méthodes ou à désapprouver ses choix stratégiques sans y mettre une certaine mauvaise foi. Il n'avait pas été prévenu de ce qui se passerait. De toute évidence, pour ce cas de figure très précis, le mage noir avait décidé d'informer le moins de personnes possibles, ce qui quelque part se tenait... Et donc, Gwendall avait eu vent de l'information en même temps que tous ses collègues, réveillé au beau milieu de la nuit pour se rendre en urgence à Azkaban. Résultat des courses : un nombre impensable de criminels en fuite, de quoi occuper les Aurors pour un bon bout de temps. Mais pas seulement. Plusieurs détraqueurs en fuite également, et c'était sur cette mission particulière qu'il avait été mandaté, même si le tout était évidemment lié de très près... Et il était ravi d'entrer dans le vif du sujet pour la première fois depuis longtemps, lui que McDowell tenait à l'écart de toute enquête importante depuis beaucoup trop longtemps.

Mais justement, c'était le plus bel aspect de cet histoire, celui qui faisait plus que les autres que Gwendall réussissait à tirer le meilleur  parti de cette situation et réussissait à s'en réjouir : son supérieur avait été démis de ses fonctions. Certes, s'il l'avait été, c'était pour une raison qui ne pouvait que déplaire à Jedusor, puisque cela signifiait que ses ennemis étaient en fuite (mais lui, il s'en fichait royalement de ça, à vrai dire), mais lui il était absolument ravi... Il allait enfin pouvoir faire son travail sans subir les accusations constantes de son supérieur. Et puisque toute sa crédibilité d'Auror de pointe était à présent partie en fumée, sa crédibilité à lui ne s'en voyait que davantage restaurée. Bref, c'était plutôt une bonne journée, tout compte fait, pour Gwendall, même si, une fois n'est pas coutume, il allait lui falloir s'arranger avec la réalité.

Il avait convoqué Aristide dans son bureau. Il lui semblait logique de commencer par lui, d'autant qu'il était intimement convaincu qu'il avait tout à voir avec les événements récents. Ensemble, dans la confidentialité d'un bureau protégé par de nombreux sortilèges qui devraient éviter à toute oreille de traîner, ils allaient pouvoir discuter posément, directement, des sujets qui les concernaient, et c'était bien évidemment la meilleure chose possible. A l'heure du rendez-vous, Aristide se présenta donc et frappa à la porte. Il s'était montré ponctuel, c'était tant mieux. Avec Aristide, il n'aurait pas forcément parié dessus. Tout le monde savait qu'il était relativement... instable.

-Entre, Aristide, je t'en prie. Installe-toi.
Il marqua un temps de pause. J'imagine que tu sais déjà pourquoi je t'ai convoqué ici ?
   

   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 138
Humeur :
Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Re: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitimeDim 4 Juil - 12:10

Être libre ne veut pas dire être innocent.
Ça avait marché comme le plan le voulait, tout semblait parfait. Ou presque, parce qu’il y avait quand même quelques points qui ne devaient pas spécialement plaire à Jedusor, mais… eh bien, ce n’était pas un souci pour Aristide, de son côté il avait fait tout ce qu’il fallait comme il le fallait et le plan avait marché comme sur des roulettes. Ou presque, puisque ce n’était pas vraiment prévu que sa belle-sœur en profite pour prendre la tangente. Ce qui n’allait évidemment pas plaire à Orpheus, et possiblement compliquer la situation mais… il verrait ça plus tard. Maintenant, il fallait simplement que le sous-directeur de la prison prouve qu’il n’avait rien à voir avec tout cela. Aristide avait eu conscience des risques qu’il prenait et le fait qu’il était évident qu’on allait se questionner sur son implication dans cette histoire. Il était prêt à tout cela. Tout n’était pas forcément préparé dans son esprit pour autant, pour cela il faudrait qu’il soit capable de se poser un peu pour réfléchir à tout cela, mais il avait confiance en sa situation.

De toute façon, il était hors de question qu’il laisse quoi que ce soit l’empêcher de faire le travail où il se sentait si bien. Il était capable de prendre des risques pour celui qu’il avait accepté de suivre sous les conseils de son frère, mais ça ne voulait pas dire qu’il avait l’intention de gâcher sa place à la prison. C’était chez lui, c’était l’endroit où il se sentait bien, donc… non, il n’allait pas perdre son travail. Heureusement, ils pouvaient compter sur le fait que des mangemorts se trouvaient au bureau des Aurors. Des mangemorts qui n’étaient au courant de rien concernant le plan de Voldemort, puisque ce dernier n’en avait pas parlé à grand monde et avait demandé le plus grand des secrets, mais qui allaient forcément aller dans leur sens. Aristide avait été convoqué dans le bureau des Aurors en tout cas, par Gwendall Colloway l’un des leurs. Parfait, Aristide y allait donc avec une grande détente, sachant qu’il ne risquerait rien pour l’heure… ce qui ne serait peut-être pas le cas ensuite, mais il n’avait aucune envie de se préoccuper de ça pour l’heure.

Quand il arriva sur place, Gwendall l’invita à entrer dans son bureau et ne tarda pas à lancer le sujet. Aristide savait en effet pour quelle raison il se trouvait ici, du pourquoi on l’avait convoqué.

« Bonjour Gwendall. »
Dit-il en s’installant dans le siège en face de l’Auror. Ce qu’il appréciait chez cet homme, c’était qu’il était un Auror donc, et qu’il connaissait sa sœur. C’était comme ça qu’il avait prit la peine de prime abord à s’intéresser à Colloway, même si ça ne l’avait pas forcément aidé avec sa sœur. « Je m’en doute oui… je suppose qu’on se demande si j’étais au courant de ce qui pouvait arriver à la prison, et quel est mon degré d’implication dans cet incident… »

Il ne devrait peut-être pas se montrer aussi confiant en parlant, mais il se doutait au vu du ton de Gwendall, que personne d’autre ne pouvait l’entendre. Et si ce n’était pas le cas, disons… qu’il ne réfléchissait pas aussi loin.

« Il semble évident que quelqu’un à l’intérieur a aidé à peaufiner tout ça. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1575
Humeur :
Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Re: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitimeDim 4 Juil - 12:29


Être libre ne veut pas dire être innocent
   
 
A

ristide fait preuve d'une certaine décontraction. Gwendall ne saurait trop dire si c'était une bonne chose ou non. D'un côté, cela pouvait effectivement lui servir, car cela pouvait constituer une preuve du fait qu'il estimait ne rien avoir à se reprocher, d'un autre, un peu plus d'inquiétude lui siérait sans doute, car ce n'était pas parce que Gxendall avait été chargé de l'interroger qu'il s'en sortirait forcément à bon compte. Certes, l'Auror comptait bien faire ce qu'il fallait pour qu'Aristide s'en tire blanc comme neige, mais rien ne lui garantissait pour autant que ce serait aussi simple, loin de là, même.

Dans tous les cas, ils allaient pouvoir rentrer rapidement dans le vif du sujet et s'arranger pour que cette situation ne prenne pas des proportions qui pourraient s'avérer déplaisantes. Le rôle de Gwendall était clair, il devait couvrir Aristide, et ce faisant, il pourrait peut-être s'arranger pour causer quelques dommages à ceux qui lui mettaient des bâtons dans les roues depuis beaucoup trop longtemps. Certes, c'était là, une fois n'est pas coutume, jouer le jeu de Jedusor, et c'était une chose qu'il aurait bien aimé s'épargner, mais dans ces circonstances, il daignait s'y prêter sans trop de frustration. Il avait le sentiment d'y trouver son compte. Cela n'effaçait évidemment pas tous les aspects qu'il trouvait autrement négatifs dans cette affaire, mais cela aidait un peu malgré tout.

-En effet,
répondit Gwendall, qui appréciait d'entendre la cohérence du discours de son interlocuteur.

Certaines rumeurs couraient à son sujet, qui laissaient suggérer qu'il était loin d'avoir encore toute sa tête, et certains des comportements qu'il avait pu observer chez Aristide l'avaient parfois encouragé à se joindre à cette opinion, mais en cet instant, il ne se voyait définitivement pas remettre en question la cohérence de son propos ou la vivacité de son intelligence. Et c'était tant mieux, car Gwendall avait vraiment besoin qu'Aristide coopère de la meilleure manière possible.

-Notre meilleure carte, pour le moment, est d'accabler Hermès Diggory. Mettre à jour sa complicité avec Christopher McDowell dans l'évasion de Pomona Fitz et des voyageurs temporels sapera pour de bon sa crédibilité.
Il marqua une pause, toisa Aristide. Mais pour ça, j'ai besoin d'un témoignage à charge à l'encontre de Diggory, quelque chose qui l'inculpe de façon bien trop flagrante pour qu'il puisse se dérober aux accusations qui pèseront contre lui. Quant à toi... J'espère que tu as travaillé à ton alibi ?

Chacun des discours d'Aristide Beurk allait être pris avec des pincettes, alors il était de la plus grande importance que le jeune homme ait réfléchi très exactement à une manière absolument incontestable de se défendre des accusations qui pèseraient inévitablement contre lui. Ce serait un travail de collaboration, il ne pourrait en être autrement.

   

   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 138
Humeur :
Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Re: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitimeDim 21 Aoû - 14:54

Être libre ne veut pas dire être innocent.
Aristide se montrait sans doute trop confiant à tort, mais il n’allait pas non plus pleurer sur son sort concernant cette histoire. C’était un risque qu’il avait prit pour le seigneur des ténèbres, il savait où était sa place, même si les choses ne s’étaient pas exactement passées comme il l’aurait voulu. À choisir, Aristide devait bien avouer qu’il aurait préféré que sa sœur ne prenne pas la fuite de la prison avec d’autres prisonniers… ça aurait vraiment arrangé les affaires de sa famille. Mais bon, donc, il était là pour travailler sur la manière de le couvrir. Gwendall Colloway était chargé de le couvrir du mieux qu’il pouvait, même si en soit, c’était évident que des soupçons allaient se poser sur lui. Sa sœur le croyait coupable en tout cas, mais elle en même temps voyait le mal partout.

Gwendall mentionna son patron, c’était en effet la meilleure carte qu’ils pouvaient jouer, mais pour ça il fallait des témoignages à charge contre Diggory. Aristide afficha un large sourire en entendant son interlocuteur parler ainsi de la chute de son patron, il ne pouvait pas nier qu’il aimait bien l’idée de pouvoir prendre sa place. À une époque, le jeune homme l’aimait vraiment bien, mais les affaires étaient les affaires. Aristide savait que Diggory le jetterait au feu dès que possible, il n’allait pas l’attendre pour le faire avant.

« Mon alibi ? » Aristide marqua une pause, avant de reprendre. « Oh, bah j’étais avec mon frère comme d’habitude. Ça devrait être suffisant comme alibi non ? » Il n’avait pas réellement poussé la réflexion plus loin, mais il savait parfaitement que Orpheus le couvrirait comme il le fallait. Il ne l’abandonnerait jamais. « Et si… pour Diggory, est-ce qu’on ne pourrait pas s’arranger pour qu’un gardien témoigne qu’il a vu ou même aidé le big boss à faire sortir Fitz et ses petits copains de la prison ? C’est dommage, ça serait plus simple de demander l’aide d’un détraqueur, mais ils ne sont pas pris suffisamment au sérieux. » Alors que ça serait tellement plus facile de demander à un des détraqueurs de témoigner comme quoi il avait vu Diggory et son copain McDowell sortir ces prisonniers de la prison. « Il ne m’a jamais laissé voir quoi que ce soit concernant ces prisonniers, je comprends mieux pourquoi. »

Il l’avait tenu à l’écart, parce que ces prisonniers ne s’étaient jamais trouvés là. S’il avait su cette information, leur maître aurait eu une longueur d’avance sur toute cette histoire. Mais bon… ce n’était pas comme s’il pouvait refaire l’histoire non plus.

« Sinon me concernant, il est possible de jouer sur le fait que j’ai quand même perdu beaucoup dans cette histoire ? La plupart de mes détraqueurs préférés sont en train de savourer de bonnes âmes fraiches dans les rues. »
En vérité, il était heureux pour eux, mais quand même. « Et ma belle-sœur s’est enfuit ? Tu as la moindre idée de la merde que ça fout dans ma famille ? Déjà qu’ils me détestent presque tous, alors là… j’ai bien cru que j’allais perdre Orpheus. Je gagne rien dans cette histoire moi ! »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1575
Humeur :
Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Re: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitimeLun 22 Aoû - 18:24


Être libre ne veut pas dire être innocent
   
 
A

u fond, cette histoire devrait naturellement abonder en leur faveur, mais l'on n'est jamais trop prudent, et il était préférable qu'ils ne se reposent pas trop sur leurs lauriers non plus, on ne sait jamais, après tout. Alors il était préférable de tout calculer et de ne rien laisser au hasard. Pour cette raison, il était absolument nécessaire qu'Aristide possède un alibi en béton armé. Il serait forcément soupçonné, c'était inévitable, mais il fallait faire en sorte de réduire ces soupçons au strict minimum au bout du compte.

-Je ne sais pas... Ton frère n'est pas exactement en odeur de sainteté auprès de tout le monde au ministère, et on soupçonnera forcément Orpheus de vouloir te couvrir, je pense que c'est une excuse valable certes, mais insuffisante pour taire pour de bon les soupçons de chacun,
remarqua Gwendall quand Aristide lui parla des arguments qu'il avait l'intention d'avancer en guise d'alibi.

Aristide poursuivit en suggérant que pour appuyer leur propos, il serait judicieux de faire appel à une tierce personne. Gwendall préférait s'épargner tout commentaire concernant les détraqueurs qui ne seraient pas suffisamment pris au sérieux : il y avait des débats dans lesquels il était préférable de ne pas rentrer pour sa santé mentale, ceci dit, l'idée première n'était pas mauvaise pour commencer.

-Un faux témoignage, c'est une bonne idée, mais une idée à risque... comment peut-on être sûr que ce gardien ne reviendra pas sur son témoignage ? Gwendall réfléchissait à voix haute. Peut-être pourrait-on demander à Armyanski de s'en charger ? Après tout, il est dans notre camp.

"Notre camp." Gwendall détestait le formuler comme tel, mais il y était bien obligé malgré tout. En tout cas, de tous les gardiens de la prison, il semblait le plus approprié, puisqu'il avait juré loyauté au seigneur des ténèbres, il ne devrait normalement pas les trahir, n'est-ce pas ? Du moins fallait-il l'espérer.

-Je ne suis pas certain que mettre en avant ton affection pour les détraqueurs te fasse gagner des points de sympathie, reprit l'Auror en grimaçant quand Aristide suggéra cet argument.

En soi, c'était presque valable, d'autant que la réputation d'Aristide Beurk n'était plus vraiment à faire, mais ce n'était clairement pas là un terrain sur lequel Gwendall accepterait de s'aventurer - surtout pas.

-L'évasion de ta belle-soeur, en revanche, peut effectivement être un bon argument,
reconnut Gwendall avec tout de même un fond d'hésitation.

Et pour cause, les histoires familiales des Beurk était un véritable panier de crabes, et la plupart du temps, Gwendall préférait observer ça de très loin et ne pas franchement s'aventurer sur un terrain qu'il considérait tout naturellement comme étant particulièrement dangereux, et pour bien des raisons. Ceci dit oui, il fallait prendre en compte tous les arguments qui étaient à leur disposition.
   

   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Empty
Message#Sujet: Re: Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]   Être libre ne veut pas dire être innocent  [pv Aristide :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Être libre ne veut pas dire être innocent [pv Aristide :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» HP Fanfiction veut être votre ami ;)
» Qui marche sur la Terre doit un jour y être enterré [libre]
» Etre raisonnable c'est être désabusé. (Phèdre)
» [FB] Être un Potter, ou ne pas être un Potter (pv Purdey)
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-