AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1034
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeMer 11 Nov - 13:50

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir.
À force, Seth devait bien avouer qu’il ne savait plus depuis combien de temps il se trouvait dans cette maison, caché aux yeux de tous ou presque. Même s’il prenait le risque parfois de sortir – et c’était un sacré risque quand même –, il passait quand même tout son temps dans cette maison, à tourner en rond. À se demander comment il n’était pas devenu plus fou encore qu’il ne l’était déjà. Peut-être parce que maintenant, il n’était plus seul dans sa prison dorée. On faisait mieux comme expérience de vie bien sûr, mais maintenant Pomona vivait avec lui. Clairement, Seth ne s’était pas spécialement attendu à ce que les choses se passent de cette façon, qu’ils s’installent ensemble par la force des choses, mais il devait bien avouer que ça lui faisait un bien fou qu’elle soit là.

Même s’ils se retrouvaient tous les deux dans la panade ensemble. Tous les deux enfermés dans cette maison, à tourner en rond quand ils ne prenaient pas le risque de sortir pour une raison ou une autre. Coupé du monde en somme, mais ne se retenant quand même pas de se renseigner sur ce qui arrivait. L’attaque d’Azkaban avait fait grand bruit, Seth prenait toujours soin de se procurer des exemplaires de la Gazette des Sorciers. Il était en train d’en lire un, qui revenait sur ce qui était arrivé.

C’était officiel, Pomona était officiellement vivante pour les autorités. Seth n’aimait pas du tout cette nouvelle. Il n’en avait que faire que McDowell soit mis en examen, le sort de son ancien patron ne l’intéressait pas réellement. Il pourrait s’en préoccuper seulement parce qu’il savait que Pomona s’en préoccupait. Mais Seth ne jouerait pas de sentiment avec lui, il savait bien que si Christopher devait lui mettre la main dessus, il n’en ferait pas preuve non plus. Ce qui l’agaçait dans tout ça, c’était que Voldemort savait à présent et donc la vie de Pomona était encore plus en danger que précédemment. Au moins, elle était protégée ici. En théorie…

Seth ne savait pas vraiment comment les choses allaient se passer, mais il était évident qu’il fallait vraiment arrêter Voldemort. L’homme aimerait bien pouvoir avoir confiance dans le groupe de « gentil » de Pomona qui lutait contre lui, ou encore l’Hydre, mais plus ça allait, plus il se disait que personne n’arriverait à faire quoi que ce soit. A part lui ? Non, il avait un gros égo mais pas au point de se dire qu’il pouvait y arriver seul. Cela dit, il se disait qu’il fallait quand même qu’il agisse. Seth était plongé dans un article parlant des détraqueurs qui s’en prenait aux moldus, sans aucune once de compassion pour eux, quand on frappa à la porte. Peu de personne venait ici, et au vu de la situation c’était beaucoup plus tendu. Seth attrapa sa baguette, s’approchant de la porte avec prudence. Il pourrait ne pas ouvrir, mais il le fit bel et bien, prêt à se défendre si besoin.

« Ah c’est toi. »

Pas besoin de se défendre, c’était Phèdre. Qu’il n’avait pas vu depuis un moment, parce que… eh bien Pomona était là et que ça l’arranger de tenir son amie à l’écart.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 987
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeMer 11 Nov - 14:17


La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir.
L

a rédaction de la Gazette du Sorcier était en ébullition. Et pour cause, une succession d'événements de cette envergure, ce n'était pas seulement la matière à choux gras de la presse, c'était une continuelle course au scoop afin d'être toujours en première ligne et ne pas être dépassé par la concurrence dès que la moindre information neuve pointait le bout de son nez. Depuis près de quatre jours, Phèdre ne faisait que travailler. Elle n'avait pas le temps de prendre une pause, à peine le temps de voir Aaron. Elle savait qu'elle était là à un poste stratégique. Elle tenait peut-être le moyen de décrédibiliser l'ennemi en exploitant l'information à sa guise, et elle se réconfortait en se disant qu'au moins, son travail acharné pourrait autant servir l'Hydre qu'elle-même.

Mais tout de même, elle n'avait qu'une envie, et c'était de prendre un temps de pause, pour elle-même, de profiter des bras de Aaron et de ne plus se soucier de rien. Oui, elle le désirait très sincèrement. Pourtant, ce ne fut pas auprès de son petit ami qu'elle se précipita quand elle daigna s'accorder le premier vrai moment de pause de sa semaine : c'était auprès de Seth. N'en tirons, bien sûr, aucune conclusion hâtive (je sais, ce n'est pas toujours facile avec ces deux-là) : le nom de Pomona était sans cesse prononcé dans les locaux de la Gazette, plus qu'elle ne pensait possible de l'entendre en une seule vie (et pourtant, qu'est-ce que Seth avait pu lui en parler), et forcément, Phèdre s'interrogeait. Il était fou amoureux et c'était tant mieux, mais la belle demoiselle lui en faisait manifestement voir de toutes les couleurs. Et ajoutait bien des problèmes à ceux auxquels il savait déjà si bien se frotter de lui-même.

Dans tous les cas, c'était une bonne chose qu'ils se voient. Phèdre avaient un peu l'impression qu'ils ne faisaient que se croiser dernièrement et elle avait envie de prendre le temps de lui parler un peu posément. Même si tout dépendrait de l'humeur du jeune homme, et Phèdre savait pertinemment à quel point il pouvait être désagréable quand cette humeur était massacrante (le terme "massacrante" n'était pas qu'une expression dans le cas de son meilleur ami).

-Aie l'air encore plus content de me voir, je te dirais rien,
répondit Phèdre sans se vexer de l'accueil de Seth. A force, elle était habituée. Et surtout, comme elle ne s'était pas annoncée, elle se doutait qu'il avait redouté d'être surpris. Comment tu vas ? demanda-t-elle en venant le prendre dans ses bras avant de constater du mouvement derrière lui. Tu as de la compagnie ?

Et elle ne croyait pas si bien dire, vraiment.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1796
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeMar 17 Nov - 12:18


La nouvelle l'avait laissée sans voix. D'abord, il y avait eu la sidération face à l'importance d'un tel événement, si énorme, si important, qu'il en semblait inenvisageable, puis son estomac s'était serré à la pensée des conséquences.

Pas pour elle-même, son sort était scellé d'une toute autre manière, ça avait été décidé dès l'instant où elle avait décidé de quitter la Résistance, de faire ses aveux à Henry et Christopher, et de prendre la fuite.

Mais elle s'inquiétait, justement, pour ceux qui restaient. Qu'allait-il advenir des voyageurs temporels, à présent ? Allaient-ils faire le choix de rester à l'abri de leur cachette... mais à quoi bon maintenant que l'ennemi savait qu'ils étaient encore vivants ? Ou allaient-ils chercher à plaider leur cause, saisir cette chance d'être lavés des soupçons qui avaient justement pesé sur eux ? C'était ce qu'elle ferait, à leur place. En fait, à leur place, elle laisserait Pomona Fitz, celle qui de toute façon n'avait plus rien à perdre et ne reparaîtrait pas à la surface, encaisser le blâme. Elle ne leur en voudrait pas vraiment de le faire.

Et bien sûr, elle s'inquiétait surtout pour Christopher. Après tant d'années de bons et loyaux services pour le bureau des Aurors, voilà qu'il était démis de ses fonctions... Et elle en était entièrement responsable. Elle s'en voulait vis-à-vis de lui. Tout en sachant que, dans sa position, elle ne pouvait pas vraiment faire quoi que ce soit pour l'aider. Se faire la plus discrète possible restait encore le mieux qu'elle puisse faire pour lui à l'heure actuelle.

Au moins, elle n'était pas seule. Dans cette démarche égoïste, et dont elle accusait une nouvelle occasion d'avoir des scrupules, elle avait Seth, et elle savait souvent se dire que tout ce qu'elle avait défié, et défierait encore pour lui, en valait la peine.

Soucieuse, elle cherchait tout de même un plan de recours à donner à ceux qu'elle avait abandonnés, à leur parvenir sans que nulle n'en sache rien, mais ce n'était pas chose aisée du tout.

Quand elle entendit frapper à la porte, elle laissa Seth ouvrir tout en restant aux aguets, convaincue que n'importe quelle visite serait de mauvais augure à l'heure actuelle. Elle entendit une voix féminine, un ton de conversation... la visite semblait inoffensive, mais cette voix, Pomona ne la connaissait pas.

Elle se dirigea prudemment vers l'entrée, baguette en main, le tout pour voir une jeune femme, belle, assurée (définitivement plus belle qu'elle, selon Pomona), dans les bras de Seth. Pas de conclusion hâtive. C'était stupide, les conclusions hâtives. Mais cette femme, Pomona la détestait déjà.


"Excusez-moi, vous êtes... ?"


_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1034
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeVen 30 Juil - 19:20

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir.
Seth savait bien que Phèdre n’était pas vexée par son accueil, quand bien même elle ne manqua pas de lui affirmer qu’il pouvait donner l’impression d’être encore plus content de la voir. Le jeune homme était content de voir sa meilleure amie, oui, et pas seulement parce que le fait que ça soit elle derrière la porte signifiait qu’ils n’aient rien à craindre. Non, cela faisait bien longtemps qu’ils n’avaient pas eu la possibilité de se voir, ils s’étaient croisés, mais pas beaucoup plus, contrairement à une époque où Phèdre était quand même la seule personne que Seth voyait. Il ne savait simplement pas si facilement se montrer assez démonstratif mais à force Phèdre le connaissait bien dans tous les cas. Au point de savoir qu’il n’était pas le plus adepte des « câlins », mais elle faisait partie des exceptions. Seth répondit à son étreinte, s’apprêtant à répondre à sa question de la jeune femme, quand elle enchaina elle lui demanda s’il avait de la compagnie.

Ah bah oui… Bon ce moment était évidemment inévitable, c’était même à se demander comment Phèdre n’avait pas vu Pomona avant, au vu du nombre de fois où le jeune homme lui en avait parlé. En tout cas, Pomona se trouvait dans son dos et elle ne tarda pas à se demander qui était Phèdre, forcément. Et Seth réalisait qu’il n’avait quand même pas vraiment pris la peine de parler de Phèdre à Pomona. Sans raison réelle, il n’avait rien à cacher ou quoi que ce soit, il n’y avait rien de plus clair entre Phèdre et lui. Ils avaient vécu quelque chose, mais c’était dans leur passé très lointain.

« Je te présente Phèdre. » Dit-il en s’adressant Pomona. « Tu peux lui faire entièrement confiance. » Ajouta-t-il dans un premier temps, commençant par ça avant tout autre chose. « C’est… » Il hésita ? Pourquoi ? Sans raison. « Ma meilleure amie, sans elle je n’aurais pas réussi à m’en sortir aussi bien quand tout le monde a mis ma tête à prix. »

Entre autres chose, mais il n’avait pas spécialement envie de raconter tout ce que Phèdre avait pu faire et à quel point il s’était retrouvé à devoir être babysitté. Ils n’avaient pas réellement besoin de rentrer à ce point dans les détails.

« Et Phèdre… Eh bien, je ne pense pas avoir réellement besoin de te présenter Pomona. » Ajouta-t-il ensuite à l’adresse de sa meilleure amie.

Parce que clairement, Seth avait parlé en long et en large de Pomona à longueur de temps, même s’il avait mis un temps assez fou pour avouer à Phèdre qu’il savait qu’elle était encore en vie. Alors qu’elle l’avait quand même sacrément soutenu quand il se trouvait six pieds sous terre.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Phèdre Snowden
▌ Messages : 987
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : Aaron

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, ventricule de dragon, 22 cm
Camp: Mal
Avatar: Alicia Vikander

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeSam 31 Juil - 8:46


La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir.
O

h, la jeune femme n'avait absolument pas l'air enchantée de la voir, et rien ne pouvait, en vérité, amuser davantage la journaliste, qui aimait bien voir un fond de jalousie luire dans les prunelles de la jeune femme. Elle appréciait se retrouver dans cette situation, clairement, surtout au regard de ce qu'avaient été le comportement et les propos de Seth quand il avait fait la rencontre de Aaron. Certes, les circonstances étaient légèrement différentes, mais à peine, et elle comptait bien savourer ce juste retour des choses. C'était sans doute ça, ce qu'on appelait le karma.

Elle pourrait décider de répondre à la place de Seth, mais elle fit le choix de lui laisser la parole. Elle était assez curieuse de savoir quels termes il emploierait pour parler d'elle, au demeurant (et il avait plutôt intérêt à faire attention aux mots qu'il prononcerait, car Phèdre n'avait définitivement pas l'intention de lui laisser passer quoi que ce soit, bien au contraire, même).

Il choisit les bons mots, au bout du compte. Elle était bel et bien sa meilleure amie, et clairement, c'était un travail de tous les instants, que de l'être, et qui demandait de déployer une patience et une énergie dont vous n'avez absolument pas idée. Et en effet, même si Pomona n'allait certainement pas apprécier sa compagnie, elle pouvait pourtant lui faire confiance, elle était son alliée, très clairement, et elle l'avait protégée et soutenue avant même qu'elle n'ait conscience de son existence, car Phèdre était prête à parier qu'il n'avait jamais évoquer son nom auprès de sa petite amie (c'était de bonne guerre, quelque part - quoique Phèdre avait quand même parlé de Seth à Aaron avant qu'ils ne se connaissent).

-Dis surtout que tu ne t'en serais pas sorti tout court,
répliqua Phèdre avec la plus grande des assurances quand son interlocuteur assura qu'il ne s'en serait pas sorti si bien que ça si elle n'avait pas été là. Il est trop fier pour le dire, évidemment, mais il serait six pieds sous terre si je n'avais pas été là. T'imagines même pas l'état dans lequel il était quand tu l'as quitté, déjà...

Contrairement à ce que cela pouvait sembler, ce n'était pas du tout un reproche, mais elle n'allait clairement pas mâcher ses mots en présence de son interlocutrice, et elle donnait le ton tout de suite, se retrouver enfin dans une situation qui lui donnait très clairement l'avantage.

-Enchantée de te rencontrer enfin, Pomona. Tu n'imagines même pas à quel point j'ai entendu parler de toi. J'étais vraiment curieuse de te rencontrer enfin.
Elle tourna son regard vers les deux. Vous me proposez à boire, dites ? On va pas rester sur le palier, pas vrai ?

Car non, elle n'avait pas l'intention de décamper. Elle y était, elle y restait.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1796
Humeur :
La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitimeLun 2 Aoû - 13:12


« Je te présente Phèdre. Tu peux lui faire entièrement confiance. »

Pomona n'avait aucune envie de remettre en question les propos de Seth, mais elle avait bien du mal à se contenter des propos qu'il tenait avec assurance sans émettre quelques doutes, car à première vue, cette jeune femme un peu trop expansive et un peu trop à son aise ne correspondait pas franchement à l'idée qu'elle pouvait bien se faire de quelqu'un de fiable, loin de là.

Mais en même temps, si elle connaissait cette adresse, si elle était la bienvenue ici, c'était qu'en toute logique, elle était digne de confiance. Ce qui ne répondait pas vraiment à la question de qui elle était, car Pomona n'avait jamais entendu parler d'elle auparavant.


« C’est… Ma meilleure amie, sans elle je n’aurais pas réussi à m’en sortir aussi bien quand tout le monde a mis ma tête à prix. »

Elle avait bien entendu l'hésitation dans sa voix, mais elle garda ses réflexions, forcément motivées par la jalousie, pour elle-même. Inutile de sauter trop vite aux conclusions.

En revanche, elle notait tout de même que pour une meilleure amie (déjà, le fait que Seth soit capable de se faire des amis semblait presque improbable), elle n'avait clairement jamais entendu parler d'elle, ce qui aurait quand même tendance à la faire tiquer. Ceci dit, si elle avait bel et bien été là pour lui quand sa tête était mise à prix, elle devrait sans doute le remercier, n'est-ce pas ?


« Et Phèdre… Eh bien, je ne pense pas avoir réellement besoin de te présenter Pomona. »

Bon, au moins il lui avait parlé d'elle, ce qu'elle préférait entendre tout de même, mieux valait tout de même ça que l'inverse, mais Pomona ne se sentait pas spécialement sereine pour autant.


-Dis surtout que tu ne t'en serais pas sorti tout court, Il est trop fier pour le dire, évidemment, mais il serait six pieds sous terre si je n'avais pas été là. T'imagines même pas l'état dans lequel il était quand tu l'as quitté, déjà...

Pomona serra les dents. Elle ne savait pas exactement à quoi son interlocutrice était en train de jouer, mais une chose était absolument certaine en revanche : elle était loin, très loin d'apprécier.

-Enchantée de te rencontrer enfin, Pomona. Tu n'imagines même pas à quel point j'ai entendu parler de toi. J'étais vraiment curieuse de te rencontrer enfin. Vous me proposez à boire, dites ? On va pas rester sur le palier, pas vrai ?

"Je ne peux pas te retourner la politesse, je dois dire, c'est la première fois que j'entends parler de toi", répliqua Pomona, qui ne se sentait pas vraiment d'humeur à faire des efforts. "Mais puisque tu as l'air de te sentir comme chez toi ici, tu peux bien te servir à boire toute seule, j'imagine."

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Empty
Message#Sujet: Re: La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)   La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La frontière entre bon et mauvais choix est presque impossible à définir. (Pomona et Phèdre <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-