AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez | 
 

 FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 628
Humeur :
FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitimeSam 5 Déc - 15:25


Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
L

oin de l'agitation sourde qui règnerait dans les bureaux de la Gazette quelques années plus tard, Pollux menait dernièrement un train de vie plutôt calme, autant que cela pouvait être le cas dans le milieu du journalisme. Pas de menaçante tête de mort dans le ciel, pas de nouveau mage noir autoproclamé, pas encore de néo-grindelwaldiens, Grindelwald venait d'être vaincu et Albus Dumbledore faisait les gros titres des journaux. L'actualité était muable, elle vous prenait en traître constamment, mais s'il était une chose immuable en revanche, c'était bien le caractère de Pollux Black, déjà patron du fameux journal sorcier, et dont les méthodes, le caractère et les convictions n'avaient pas évolué d'un iotas entre l'époque que nous connaissons et celle qui nous concerne ici.

Il répondait en cet instant à des habitudes qui resteraient les mêmes dans les années à venir. Il venait de quitter son bureau et s'apprêtait à faire quelques emplettes sur le chemin de traverse, tant que les boutiques étaient ouvertes, avant de rentrer chez lui. Il faisait assez rarement ses courses personnelles, il est vrai, pourquoi s'embarrasserait-il de ce genre de tâches ingrates quand son elfe de maison pouvait tout à fait s'en charger, mais il ne ferait pas confiance à son elfe de maison pour décider de ses lectures, et c'était dans l'intention de compléter la bibliothèque familiale de nouveaux ouvrages qu'il cheminait en direction de Fleury & Botts.

A cette période de l'année, le chemin de Traverse était plutôt calme, rien à voir, vraiment, avec l'agitation et le tumulte qui finissaient immanquablement par régner à l'approche de la rentrée scolaire, une période qui n'était pas franchement du goût du Pollux, même s'il avait appris à s'en accommoder.

Alors qu'il se rapprochait de la boutique, il reconnut un visage familier, familier et de famille, celui de son cousin maternel, Jester Bulstrode, pour qui Pollux n'avait que le plus total mépris. Il le savait, il l'avait compris du moins, Jester l'enviait, enviait son statut, sa situation, tout ce qui lui était passé sous le nez, ou du moins le pensait-il, et cela amusait grandement Pollux. Il appréciait, à vrai dire, qu'on le jalouse, lui qui ne jalousait jamais personne, convaincu que sa position devrait être enviée de tous (si ce n'est son statut de veuf, évidemment, mais d'aucuns pourraient affirmer que ce dit statut lui permettait peut-être d'être en bonne entente avec la gente féminine, même si ça ne l'intéressait pas du tout). Il ne pouvait évidemment pas passer à côté de l'occasion de le narguer un peu. C'était devenu une habitude, chez lui, et une habitude dont il ne se lassait définitivement pas, beaucoup trop séduisante.

-Jester, ça faisait longtemps, qu'est-ce que tu deviens ? Toujours à croupir dans un sinistre bureau du ministère ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Jester Bulstrode
▌ Messages : 72
Humeur :
FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, cheveux de velane, 28,54 cm
Camp: Mal
Avatar: Joey Batey

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: Re: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitimeVen 20 Aoû - 19:26

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
Ce moment était minable, sa journée était minable, sa vie était minable… Jester se sentait minable. Ou plutôt, il considérait que le monde autour de lui était minable et que quelqu’un avait juste décidé il ne sait où de s’acharner sur lui, il était définitivement né sous la mauvaise étoile. Il ne fallait vraiment pas grand-chose pour que Jester commence à avoir besoin de pester contre le monde entier, il suffisait simplement que quelque chose ne se déroule pas comme il le voudrait. Et c’était le cas en cet instant précis. Pour pas grand-chose donc… il s’était rendu à Fleury & Botts après une journée horrible au ministère de la magie (avec son satané boulot minable), et il se retrouvait à devoir repartir bredouille parce qu’il n’avait rien sur lui pour payer.

Pourtant, il avait eu son portefeuille dans la journée, c’était sûr, mais soit il l’avait perdu, soit on le lui avait volé. Forcément, Jester n’était pas vraiment la personne à qui on pouvait accorder un crédit, alors il se retrouvait à devoir quitter la boutique et sans doute retourner au ministère pour voir s’il avait oublié son portefeuille sur place ou non. Et ce n’était vraiment pas un plaisir de passer plus de temps que prévu dans cet endroit infernal. En soit, il devrait être heureux d’avoir un travail, au moins il avait de quoi vivre « à peu près » (parce qu’on ne pouvait pas non plus dire qu’il roulait sur l’or), mais comment se réjouir quand on faisait un boulot de bas étage au ministère ? Même si cela lui avait permis de subvenir à ses besoins, Jester considérait qu’il méritait beaucoup mieux. Enfin… la journée ne pouvait pas être pire non ?

Eh si… Le monde avait beau être petit, et celui des sorciers encore plus, Jester s’épargnait très bien de croiser la route de sa « famille ». Et encore moins de Pollux Black, le membre de sa famille qu’il devait surement détester le plus au monde, après son père à la limite. Forcément, Black n’aurait pas pu prendre la peine de l’éviter et de l’ignorer, ce qui l’aurait arrangé. Quoi que, Jester aurait été capable de mal prendre le fait qu’il l’ignore également. Dans tous les cas, Jester ne pouvait pas supporter quoi que fasse Pollux et encore moins quand il le rabaissait comme il le faisait. Mais le pire, c’était que Jester n’arrivait jamais assez à répliquer, à rabaisser à son tour son cousin. Comment pourrait-il ? Il avait tout pour lui… on lui avait tout donné, quand lui on l’avait laissé croupir sur le côté. Pollux lui avait volé sa vie…

« Comme si tu en avais quelque chose à faire Pollux. » Répondit-il les dents serrés, sachant bien que ça ne valait rien devant son cousin. Pour ça aussi il détestait son travail alimentaire, il ne pouvait pas s’en servir comme fierté. « Et toi ? Toujours aussi imbu de ta personne ? »

Toutes les parts de lui le haïssait du plus haut point.
Code by Gwenn

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 628
Humeur :
FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: Re: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitimeVen 20 Aoû - 20:44


Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
P

ollux afficha un sourire amusé, pas le moins du monde contrarié quand son interlocuteur observa qu'il n'avait absolument rien à faire de la vie de Jester. C'était entièrement vrai. S'il faisait mine de s'en soucier, c'était uniquement pour en rire et rien d'autre, pas directement sous le nez de son interlocuteur, mais il n'en pensait pas moins et ne le cachait pas réellement non plus.

Pollux n'avait ni respect ni tolérance à l'égard de son cousin. Il ne méritait rien de tout ceci, et s'il était amer, c'était définitivement son problème. Pollux, lui, n'avait rien besoin de changer à sa situation. C'était à Jester de faire cet effort, un point c'est tout. Encore que tous les efforts qu'il pourrait bien faire ne changeraient pas grand-chose, à ce stade. La vie de Jester Bulstrode était insignifiante et le demeurerait, il y avait sans doute de quoi en garder une certaine rancoeur, c'est évident.

-C'est souvent ainsi que ceux qui n'ont rien qualifient ceux qu'ils envient, alors je suppose que oui, je le suis toujours autant. C'est ce qui arrive quand on possède tout ce qu'on peut bien vouloir obtenir.


Et il avait envie de dire qu'il avait mérité tout ce qu'il possédait, et c'était d'ailleurs le cas, mais c'était tout de même vrai qu'il était quelqu'un d'infiniment privilégié. Il s'en serait fallu de très peu de choses, en réalité, pour que les rôles s'inversent et pour que Jester se retrouve à sa place. Mais voilà, ils étaient chacun à la place à laquelle ils se trouvaient, et par conséquent, Pollux ne pouvait que savourer l'ascendant qu'il possédait sur son interlocuteur.

C'était un ascendant démérité, certes, mais qu'elle importance. En attendant, il avait tout pour lui : une situation agréable, une réputation modèle, des enfants qui le rendaient fiers, et même s'il avait perdu son épouse, cela ne l'avait pas empêché de faire un beau mariage, quelque chose qui ne cesserait jamais de le rendre fier.

En bref, il avait gagné, il l'avait emporté sur tous les niveaux, et il n'était certainement pas de nature à dissimuler sa victoire ou à jouer les modestes. Pourquoi jouerait-il la carte de la modestie ? Pour lui, ce serait comme se rabaisser. Et en l'occurrence, il n'a aucune intention d'en arriver là en présence de quelqu'un qui le mérite moins que personne. Qu'il ait bien conscience de son infériorité, oui, c'était tout ce qu'il méritait. Parce qu'il n'était jamais qu'un moins que rien.

-Ceci dit tu as raison - et c'est rare. Je ne me soucie effectivement pas franchement de toi ou de ta vie.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Jester Bulstrode
▌ Messages : 72
Humeur :
FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, cheveux de velane, 28,54 cm
Camp: Mal
Avatar: Joey Batey

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: Re: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitimeSam 3 Déc - 10:21

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
C’était toujours dans ces moments là que Jester se détestait lui-même de ne pas être capable d’avoir une répartie à tout épreuve. Il aimerait pouvoir en quelques mots rabattre le caquet de son cousin, mais il n’était clairement pas le plus doué dans cet exercice. Jester serra des dents en entendant cet enfoiré de Pollux affirmer qu’il avait toutes les raisons du monde d’être imbu de sa personne, puisqu’il possédait tout ce qu’on pouvait bien vouloir obtenir… Cette place aurait dû être la sienne et ils le savaient parfaitement tous les deux. Son père aurait dû être Black, il aurait dû porter le nom de son cousin à sa place. Forcément, Pollux savait exactement ce à quoi il pensait et ne manquait pas d’en rajouter une couche.

Il le haïssait tellement… du plus profond de son âme, mais il se détestait de ne pas être capable de juste lui faire fermer sa grande bouche une bonne fois pour toute. S’il y avait bien une personne en ce bas monde qu’il avait envie de voir mourir dans d’atroce souffrance, c’était l’homme sous ses yeux. Un jour, il tuerait cet homme de ses propres mains… Un jour, mais clairement pas aujourd’hui. Malheureusement, ce n’était pas si facile de s’en prendre à un Black… foutu famille Black. Il les enviait autant qu’il les détestait et c’était bien ça le problème au final. Ce que Pollux savait parfaitement, c’était bien pour ça qu’il savait exactement où appuyer pour lui faire du mal, beaucoup de mal. C’était maintenant qu’il se devait de trouver une bonne répartie, mais c’était évidemment un exercice sacrément difficile. S’il parvenait à s’en sortir mieux dans d’autres situations, en face de l’objet responsable de sa colère la plus pure, c’était particulièrement difficile.

« Tu as tout pour le moment, mais le vent peut vite tourner. » C’était une tentative de menace. Il espérait en effet bien qu’un jour, il allait pouvoir faire à Pollux ce qu’il avait fait… donc concrètement, le simple fait d’exister. S’en prendre à Pollux, c’était comme respecter la mémoire de sa mère qui avait tant souffert à cause de cette famille. « Ça a commencé par ta femme, le reste viendra. »

S’en prendre à Pollux directement, ou à sa famille… encore une fois il n’y avait rien d’évident, mais toute cette famille méritait de souffrir pour ce qu’il avait vécu toute sa vie, pour lui avoir volé le luxe qu’il aurait dû avoir. C’était lui qui devrait se retrouver à la place de cet homme, être la fierté de cette famille de sang pur qui ne le méritait pourtant pas en vérité, avoir tout pour être fier. Même si au fond, Jester savait parfaitement que s’il avait été capable de faire quelque chose contre son cousin, ça serait déjà fait.
Code by Gwenn

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 628
Humeur :
FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: Re: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitimeDim 4 Déc - 14:47


Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.
L

e vent peut tourner. C'était le genre d'expression que Pollux détestait tout particulièrement. Il détestait tout particulièrement cette expression, car elle laissait suggérer, en conséquence, que l'on n'avait pas la main sur les événements qui jalonnaient nos vies, qu'il faudrait s'en remettre au destin, à la fatalité ou à une autre fantaisie du genre. Forcément, aux yeux de Pollux, la chose était proprement inenvisageable. Lui qui tenait tant à être le maître de son destin n'était pas capable de l'entendre de cette oreille - c'était une chose insoutenable à ses yeux, par bien des aspects. Alors, forcément, le jeune homme ne pouvait pas le moins du monde l'accepter de la sorte, et il estimait que c'était l'apanage des plus faibles que de considérer que les choses arrivaient parce qu'elles arrivaient, fin de l'histoire... Non, hors de question de le voir de cette manière... sous aucun prétexte... Pourtant, Bulstrode marquait un point : il y avait bel et bien des choses que l'on ne contrôlait pas, peu importe l'énergie que l'on déployait dans ce sens... Et il devait forcément appuyer sur le point le plus sensible qui puisse être.

Pollux eut le sentiment qu'on venait de lui verser un seau d'eau froide sur le visage alors que le nom de sa défunte épouse était prononcé de manière aussi légère, et sans aucune considération à son adresse. Bien sûr, il ne pouvait pas l'accepter si facilement... il n'en était pas question. Il ne le permettrait tout simplement pas. Quiconque prononçait son nom en vain devait accuser sa colère. Bien sûr, Jester le savait, il n'avait que voulu le provoquer... et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fonctionnait à la perfection. Pollux avait beau considérer que le piège était cousu de fil blanc, ça ne l'empêchait de plonger directement dedans et sans la moindre hésitation, comme en témoigna la main qui ne tarda pas à voler en direction du jeune homme dès lors qu'il décida de faire mention de son épouse décédée... Oui, la mort d'Irma était de ces choses qu'il n'avait pas contrôlé, et même s'il gardait la tête haute, il ne s'était jamais complètement remis de son décès... ni le voulait franchement, à la vérité. Alors oui, Pollux répondit à Jester par une violente gifle en plein visage, un soufflet bien mérité, avant de l'attraper par le col.

-Si tu t'avises une fois encore de prononcer en vain le nom de mon épouse, ce n'est pas le vent qui va tourner pour toi, mais une rafale qui t'explosera en plein visage. Je t'apprendrai le respect de la seule manière que saura la comprendre une sous-race peu civilisée telle que toi.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Empty
Message#Sujet: Re: FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]   FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'amour déçu peut pardonner, mais jamais l'orgueil humilié - Tibérius
» Le destin peut mettre parfois du temps, mais il fait toujours son oeuvre. (Andromeda)
» La discrétion a ses mérites, mais à trop forte dose elle peut être fatale. (Xena)
» Savoir ne sert peut-être à rien, mais il faut savoir. (Gwendall :3)
» Entre mépris et haine [PV Andrei]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-