AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez | 
 

 FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1049
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeSam 5 Déc - 18:40

Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
Ça pouvait semblait contradictoire quand on avait connaissance de ce que Seth aimait faire aux autres, de sa fascination pour la violence et à quel point il aimait torturer les autres personnes (et précisément des femmes d’ailleurs), qu’il puisse être à ce point investi dans son travail au bureau et pourtant c’était bel et bien le cas. En même temps, Seth n’était finalement qu’un mélange de contradictions. Il y avait cette part de lui, cet Auror qui aimait faire son travail, qui était satisfait quand il mettait un criminel derrière les verrous et derrière les barreaux de Azkaban en prime c’était le mieux. Cette même part qui était capable d’avoir des sentiments pour une femme telle que Pomona, une femme droite et clairement une des meilleurs Aurors du bureau. Cette part qui faisait finalement de lui quelqu’un de « bien » et de sans doute juste par moment. Et puis, il y avait l’autre part. Celle qui aimait la violence, celle qui se sentait agacé par la moindre réflexion, celle qui aimait voir les autres souffrir, celle qui était capable de traiter les autres comme des moins que rien.

En tout cas, quoi qu’il était capable de faire à qui que ce soit, cela n’enlevait pas le fait qu’il était sacrément satisfait quand il pouvait mettre quelqu’un derrière les barreaux. Et le fait que de son côté, il n’y soit pas, ça rajoutait sans doute de la satisfaction dans tout cela. C’était malsain surement, mais il ne s’en préoccupait pas du tout. S’il devait se poser des questions à chaque fois que quelque chose était malsain venant de lui il ne s’en sortirait pas. En tout cas pour l’heure, le jeune homme se sentait très satisfait parce qu’un mage noir se trouvait à présent derrière les barreaux. Il avait tué quelques personnes, prônant la pureté du sang. Il avait été condamné au baiser du détraqueur, en raison du fait qu’il avait plusieurs cadavres à son actif. En vérité, Seth en avait profité pour rajouter un ou deux qui n’appartenait pas à ce type. C’était l’avantage, il pouvait très bien faire condamner des personnes à sa place. L’homme évidemment s’était défendu en affirmant qu’il n’avait pas fait toutes ces choses, mais à partir du moment où il reconnaissait l’un des crimes, on ne pouvait pas vraiment prendre sa parole en compte. Le jugement avait été donné et il avait été envoyé à Azkaban, une bonne chose de faite.

Seth ferma le dossier de cette affaire. Il marchait dans les couloirs du bureau des Aurors. Ce fut en passant à côté de celui de Faustine Crivey, qu’il décida de s’approcher d’elle.

« Tiens. »
Dit-il en déposant lourdement les dossiers qu’il avait en main sur le bureau de la jeune femme. « Je te laisse ranger tout ça, tu dois avoir le temps pour le faire. »

La part désagréable, celle qu’il ne présentait pas à Pomona par exemple. Il prenait très clairement Crivey de haut, parce qu’elle n’était pas ce qu’on pouvait appeler une Auror efficace sur le terrain. Il pourrait potentiellement lui reconnaître des qualités en criminologie, s’il était capable d’être sympa.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Faustine Crivey
▌ Messages : 148
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Orme, crin de licorne, 31,42 cm
Camp: Bien
Avatar: Katharine Isabelle

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeSam 5 Déc - 20:47


Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
S

i tous ses collègues n'atteignaient clairement pas le degré de mépris et d'arrogance dont Seth Beresford était capable quand il était question de la mettre plus bas que terre, elle était tout de même habituée à ce que beaucoup la considèrent comme le vilain petit canard du bureau des Aurors, chose qu'elle était capable de comprendre. Comme dans n'importe quel groupe social, elle avait toujours eu du mal à intégrer, et par ailleurs n'avait pas fait beaucoup d'efforts pour être intégrée. Et à côté de ça, Faustine ne cochait effectivement pas toutes les cases du profil type de l'Auror compétent.

Quand on pensait Auror, on pensait bien évidemment et tout naturellement à ces hommes et ces femmes de terrain qui étaient prêts à sacrifier leurs vies pour pourfendre le mal, et qui ne reculaient devant rien afin de parvenir à leurs fins. Quand on pensait Auror, on imaginait des combats sans fin et éprouvants, on pensait à un métier d'action. Ce qui se passait en coulisse était beaucoup moins glamour, et c'était pourtant en coulisse qu'elle se sentait le mieux... même si on ne lui demandait pas exactement son avis, en vérité. Ses quelques expériences dans le feu de l'action avaient été à la fois chaotiques et catastrophiques, aussi bien pour elle que pour ses partenaires. Elle n'avait jamais considéré comme une punition le fait d'être rappatriée au bureau, où elle faisait bénéficier de son expertise à distance. Elle savait que ses analyses étaient aiguisées, juste, pertinentes, et que grâce à elle, plus d'un mage noir avait été envoyé en prison. Elle n'avait pas forcément besoin de plus pour se sentir légitime.

Aussi, la sape perpétuelle qu'exerçaient certain n'avaient pas d'effet particulier sur son sentiment de légitimité au sein du bureau, en revanche, ils la fatiguaient. Ce n'était pas parce qu'elle ne prenait pas la chose personnellement qu'elle était pour autant indifférente au comportement hautain de ses collègues et que ce même comportement ne l'épuisait pas au quotidien. Comme celui de Seth Beresford, qui la considérait ni plus ni moins que comme une médiocre tâcheronne, indifférent à ses succès et à ses analyses, comme si foncer tête baissée dans un nid de mages noirs avait jamais été une solution... Etonnant que lui et Pomona Fitz aient l'air de si bien s'entendre alors qu'en matière du travail qu'elles fournissaient, Faustine estimait qu'elles n'étaient pas si différentes.

-Seth, tu sais bien que tu es infiniment plus compétent que moi, alors je suis certaine que tu seras tout à fait capable de ranger ces dossiers tout seul, comme un grand, pas vrai ? Pendant que tu te pavanes dans les couloirs, figure-toi qu'il y a des gens qui travaillent,
rétorqua-t-elle d'un ton monocorde.

Elle n'aimait pas spécialement le conflit. Mais en revanche, elle ne se laissait pas marcher sur les pieds non plus.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1049
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeDim 22 Aoû - 12:10

Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
Si Seth ne faisait pas preuve d’une grande mauvaise foi, il serait capable d’affirmer que Faustine pouvait s’avérer utile. Mais… c’était comme ça, il ne pouvait pas s’empêcher de se montrer hautain envers les autres, de les prendre de haut et de très clairement les rabaisser. Il ne fallait pas grand-chose pour que Seth n’apprécie pas une personne et décide de se montrer très désagréable avec elle. En fait, c’était plutôt qu’il fallait beaucoup de chose pour qu’il daigne apprécier une personne (quand bien même malgré son caractère, il avait quand même beaucoup d’amis proche). Et il avait donc Faustine en grippe, sans réelle raison en plus. Il se sentait supérieur à elle, comme il se sentait supérieur à tous ses collègues en réalité.

Mais au moins, le jeune homme devait bien reconnaître que c’était intéressant de « discuter » avec elle, parce qu’elle ne se laissait pas marcher sur les pieds non plus. Faustine aurait pu se contenter de prendre ses dossiers et les ramasser à sa place, ce qui n’aurait pas forcément arrangé la vision que Seth avait d’elle. Mais elle n’en fit rien, elle lui répondit d’une manière plutôt réfléchit en prime. Au fond, ils avaient pas mal de point commun tous les deux sans se l’avouer, ce qui faisait sans doute partie de la raison pour laquelle Seth était incapable de se montrer agréable avec elle.

« Ah bon ? » Demanda-t-il, dans un sourire en coin, quand Faustine lui rétorqua que pendant qu’il se pavanais dans les couloirs, il y avait des personnes qui travaillaient. « Pas devant moi visiblement. »

Seth était le premier à savoir qu’il ne suffisait pas seulement de foncer tête baissée dans la bataille pour résoudre une affaire, il y avait une grande recherche d’esprit avant. Et c’était l’une des parts qu’il appréciait dans son travail justement, quand il fallait comprendre les criminels. Même si dans son cas, il était tellement facile de se mettre à la place de ces personnes (surtout quand en prime, il utilisait ses affaires pour couvrir des choses qu’il avait faites). L’approche théorique d’une affaire était très importante, mais s’il parvenait à le reconnaitre, il n’avait pas l’intention d’apporter ce crédit à la jeune femme sous ses yeux. Juste parce qu’il ne l’appréciait pas, qu’il n’avait pas envie de l’apprécier. Il était capable de faire des efforts avec d’autres personnes, il serait capable de le faire avec Faustine, s’il en avait eu envie et ce n’était pas le cas.

« C’est sûr qu’enfermée dans ton bureau toute la journée, tu dois en avoir des choses à faire. Au point tu as le privilège de connaître parfaitement comment marche toute cette paperasse. Je ne voudrais pas… mal faire quelque chose, pour ça que je préfère qu’une experte comme toi s’en occupe. »

Et rien dans ses propos ne devaient évidemment être pris au sérieux, mais il savait que Faustine ne le ferait pas, qu’elle comprenait très bien ses sous-entendus (qui au fond n’était pas si subtiles que ça non plus).
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Faustine Crivey
▌ Messages : 148
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Orme, crin de licorne, 31,42 cm
Camp: Bien
Avatar: Katharine Isabelle

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeDim 22 Aoû - 12:54


Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
-S

i tes talents d'observation te font à ce point défaut, alors je m'inquiète définitivement de ce que peuvent être tes capacités en tant qu'Auror, répliqua Faustine du ton le plus ferme qu'elle pouvait.

En matière de joutes verbales, elle n'était clairement pas la plus douée. Ce n'était pas un exercice dans lequel elle se sentait à son aise : elle n'aimait pas le conflit un point c'est tout. Mais quand on l'attaquait, elle ripostait, un point c'est tout, et elle estimait que c'était juste. Parce que s'il était bien une chose que l'on ne pouvait pas remettre en question la concernant, c'était ses compétences.

Elle était une excellente criminologue, et peut-être que sur le terrain, elle ne brillait pas par ses capacités, mais quand venait le moment d'élucider des affaires criminelles, elle était implacable, et ses analyses étaient bonnes, et beaucoup de criminels avaient fini à Azkaban grâce à ses talents. Donc non, elle ne supportait pas que l'on remette en question ce pour quoi elle estimait être douée, et peut-être même, en vérité, la seule chose pour laquelle elle était douée (mais ça, c'était son ego malmené qui avait tendance à le voir ainsi).

-Tu es si incapable que tu ne parviens même pas à dissimuler le fait que tu es un incapable. Tirer une quelconque fierté de ne pas savoir gérer ce que tu nommes la paperasse, et qui est pourtant un fondamental indispensable dans nos fonctions, ne fait que prouver à quel point tu es d'une incompétence crasse.
Elle croisa les bras. Mais je t'offre l'occasion de t'améliorer. Tu sais que la meilleure manière de contrer sa crainte de mal faire, c'est encore de s'exercer. Ne t'en fais pas, tu vas t'en sortir. En plus, tu n'iras quand même pas me dire que tu ne serais pas capable de faire une chose qui est à ma portée, pas vrai ? Je suis tellement moins compétente que toi, ironisa-t-elle avec un sourire mauvais.

Elle s'étonnait elle-même d'avoir autant parlé à l'instant mais cette conversation cristallisait une frustration de longue date pour elle. Et pour cause, cette frustration ne venait pas seulement des remarques acerbes qu'on lui faisait constamment mais également du fond de vérité que recelaient ces remarques.

Bien sûr, les agressions de Seth Beresford étaient uniquement malveillantes et rien d'autre, mais derrière ça, il y avait tout de même un fond de vérité. Elle était inapte au terrain, elle était instable. Ce n'était pas une chose que les gens inventaient, ce n'était pas de la pure injustice, c'était la pure et stricte vérité, ni plus ni moins. Et elle n'en était pas fière, même si elle ne savait pas lutter contre cette faiblesse qui la paralysait, toujours davantage.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Seth Beresford
▌ Messages : 1049
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeDim 11 Déc - 11:51

Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
Seth prenait la peine d’attaquer Faustine sur ses talents, il était tout naturel qu’elle réponde en faisant de même, mais il y avait une différence incroyable entre eux deux… Seth avait parfaitement confiance en ses capacités. Même s’il devait faire des erreurs et ne pas être à la hauteur, le jeune homme avait une telle confiance en lui et une mégalomanie incroyable pour ne pas être touché par la moindre remarque. Quoi qu’elle puisse affirmer, ça ne le concernait pas. Elle l’attaqua sur ses talents d’observation, remettant donc en doute ses capacités à être Auror, mais il n’en fut pas touché une seule seconde. De même par son monologue ensuite.

Cependant, Seth devait bien avouer qu’il était quelque peu impressionné quand même puisqu’il avait le sentiment de ne pas avoir entendu Faustine parler autant d’un coup avant. Et au fond, l’Auror pourrait presque reconnaître qu’elle avait une bonne répartie. Forcément, le jeune homme jouait sur le fait qu’il puisse faire des erreurs dans la paperasse pour lui laisser le travail, alors qu’elle lui demandait de s’en occuper pour s’exercer et ne pas être moins compétant qu’elle. Il se « rabaissait » dans le but de lui faire passer un message, elle jouait sur le fait qu’il ne pouvait quand même pas se permettre de ne pas être capable de faire quelque chose qu’il savait faire. Il pouvait lui reconnaître ça, elle s’améliorait un peu… mais ce n’était pas suffisant.

« Eh bien, tu t’es entrainée chez toi devant ton miroir ? » Demanda-t-il, un sourire en coin sur le visage.

Il était capable de se dire qu’elle faisait des progrès, mais ça n’allait pas aller plus loin. Dans tous les cas, le jeune homme considérait vraiment que Crivey n’avait pas sa place dans le bureau des Aurors. Venant de lui, ce n’était pas spécialement étonnant cela dit, on ne pouvait pas dire qu’il soit capable de considérer que le moindre de ses collègues y avaient réellement sa place (à part quelques exceptions) alors qu’il était clairement l’un de ceux qui y avaient moins leur place.

« Ne fait pas semblant de ne pas comprendre Crivey, tu sais bien qu’on te laisse les tâches les plus simples pour pas que tu te sentes exclus. » Il avait surtout la flemme de s’occuper de ranger les dossiers, il avait bien envie de s’en débarrasser et de la laisser gérer. Seth poussa un soupire, avant de reprendre la parole d’une voix plus faible comme sur le ton de la confidence. « Faustine, tu devrais vraiment nous remercier pour tous les efforts qu’on fait dans le but de combler tes lacunes et te donner le sentiment de servir à quelque chose. C’est sûr, c’est bien tu parviens à résoudre quelques affaires, mais comme on doit constamment gérer sur le terrain à ta place, tu comprends qu’à côté on se retrouve obligé de te déléguer des petites choses. »

C’était injuste de sa part de s’en prendre gratuitement à elle comme ça, mais Seth n’avait aucune compassion.
Code by Gwenn

_________________
Il y a tant de haine, qui brûle en moi. Un souffle qui m'entraîne au-delà des lois. Lourde peine, sous ma croix. Une douleur obscène qui me donne tous les droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Faustine Crivey
▌ Messages : 148
Humeur :
FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Orme, crin de licorne, 31,42 cm
Camp: Bien
Avatar: Katharine Isabelle

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitimeDim 11 Déc - 12:14


Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand.
F

austine se contenta d'afficher une légère grimace quand son interlocuteur suggéra qu'elle devait entraîner sa répartie devant le miroir. Non, ce n'était pas le cas, le fait est qu'elle ne se laissait pas suffisamment influencer par l'opinion des autres pour chercher à modifier le regard qu'ils pouvaient poser sur elle, mais elle était comme une bombe à retardement. Elle pouvait accepter de se taire et de ne pas faire de vague, mais dans une moyenne mesure seulement, il arrivait un moment où elle ne se sentait plus capable de se taire, et le fait est que tranchante, elle n'avait aucun mal à l'être. On prenait ses silences pour de la timidité, mais Faustine n'était pas timide. Inadaptée socialement c'est certain, mais absolument pas timide. Elle disait ce qu'elle pensait sans filtre, et quand elle se trouvait en présence d'une personnalité aussi insupportable que celle de son interlocuteur, ça devenait naturellement plus fort qu'elle, elle ne pouvait faire autrement que de réagir, et de réagir vivement, tant qu'à faire.

-Oh c'est vraiment aimable de votre part de vouloir m'inclure, ça me réchauffe le coeur, tout de suite je me sens mieux intégrée grâce à toi, répliqua froidement Faustine, et d'un ton indifférent.

Elle ne cherchait pas à s'intégrer, elle ne cherchait pas à plaire. Le travail en équipe lui faisait une sainte horreur, alors cela l'arrangeait très clairement que de pouvoir agir de son côté sans avoir à se soucier des exigences de ses pairs et de leur jugement, ceci dit, elle savait bien que les piques de son interlocuteur n'étaient pas orientées dans cette direction précise. Il voulait lui rappeler - comme si elle ne le savait pas pertinemment déjà - qu'elle était inapte au terrain, ce qui selon ses critères signifierait qu'elle ne vaut rien. Sauf que Faustine n'était absolument pas de cet avis. Et elle ne serait jamais de cet avis, certainement pas.

-Je dresserai un autel en ton honneur dès que tu seras moins occupé à brasser du vide parce que visiblement tes occupations sont telles qu'elles te donnent le temps de me parler pour ne rien dire en nous faisant perdre un temps précieux à tous les deux, soupira Faustine, agacée par les attaques constantes de Seth, qu'elle n'estimait absolument pas mériter. Mais ce n'est pas comme si elle n'avait pas compris, à la longue, que l'on obtenait rarement ce que l'on méritait quoi qu'il en soit. Les choses ne fonctionnaient que rarement ainsi. Elles abondaient rarement dans le sens qui nous arrangeait le plus. Ainsi va la vie.

Elle ne cherchait pas à prouver sa valeur, ce n'était pas à lui qu'elle devait rendre des comptes de toute manière, mais à McDowell. A Seth, en revanche, Faustine considérait ne rien devoir du tout.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)   FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Sous estimer ton prochain ne te rends pas plus grand. (Faustine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le grand bain (Faustine)
» Des ptits sous, des ptits sous} Hepzibah Smith
» Les rps de Faustine
» Les liens de Faustine
» Le prochain sorcier
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-