AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez | 
 

 Inspire... Expire... (Robert M.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 218
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeLun 7 Déc - 13:04


Il était assez rare que Clarice soit présente à Poudlard le week-end. Ce temps de repos (normalement limité, car le travail n'attendait pas, et les professeurs de Poudlard semblaient se donner le mot pour l'ensevelir sous les devoirs) était un temps où elle pouvait assister à ses rendez-vous médicaux, ou encore voir ses parents, qui n'avaient pas forcément envie d'attendre d'une vacance sur l'autre pour la voir (et cela allait très bien à Clarice : elle non plus ne voulait pas devoir attendre aussi longtemps).

Mais pour une fois, elle quittait l'école de magie non pas par obligation médicale ou familiale, mais bel et bien pour se joindre à la foule de ses camarades qui se rendaient à l'une des sorties officielles (il y en avait tant d'officieuses) à Pré-au-Lard.

C'était un événement qui perdait en intérêt passée les premières années, mais qui restait agréable, tant qu'on était dans les bonnes dispositions pour y prendre part, ce qui n'était pas toujours le cas de Clarice : la foule, le, bruit, la marche, le mouvement perpétuel... ce genre de journées étaient fatigantes pour tout le monde, mais elles l'étaient encore plus pour la vert et argent, qui devait convoquer une énergie dont elle manquait souvent pour tenir bon et donner le change en présence de ses amis, alors qu'elle n'avait qu'une seule envie : s'effondrer à même le sol et rester là jusqu'à se sentir un petit peu mieux.

Ce genre d'événements encourageaient ses crises, et elle savait donc qu'elle devait être prudente. Mais en même temps... c'était une crise sociale qui se profilait si elle ne faisait pas d'efforts. Elle n'aimait pas que ses amis sortent (ou fassent quoi que ce soit) en sa compagnie. Pas parce qu'elle ne pouvait pas se passer d'eux, pour la plupart il n'avaient d'"amis" que la dénomination, mais parce qu'elle redoutait de perdre un peu de l'influence qu'elle avait sur eux si elle ne veillait pas au grain.

Alors elle avait décidé de prendre sur elle. Heureusement, elle ne se sentait pas trop mal, elle pensait pouvoir tenir le coup. Et c'était plus ou moins le cas : elle avait enduré le tour des boutiques, en avait profité pour faire quelques essayages chez Gaichiffon et s'acheter de nouvelles tenues (elle en avait déjà trop pour avoir l'occasion de toutes les mettre, mais quelle importance). Elle avait toléré la bièraubeurre des Trois-Balais, mais elle sentait qu'elle en demandait un peu trop à un corps qui ne demandait plus qu'à la voir se reposer.

Sous le prétexte de vouloir se remaquiller, elle avait faussé compagnie à ses "amis" le temps de sortir quelques instants et de s'isoler où c'était possible, à l'écart de la grand-rue. Une grande inspiration. On expire...

Elle était prête à y retourner. Mais alors qu'elle faisait un premier pas vers la rue principale, manifestement peu attentive, elle bouscula quelqu'un qui s'avérait être un de ses "camarades". McGonagall. Sans surprise, elle ne le supportait pas.


"Tu peux pas faire attention, non ?"
râla-t-elle comme s'il était responsable de cette bousculade.



_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 43
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeSam 27 Mar - 23:18

Inspire... Expire...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les sorties à Pré-au-Lard, c’était un peu ce que tous les élèves de Poudlard attendaient, avec les vacances, bien évidemment. Pourtant, Pré-au-Lard ce n’était pas si exceptionnel que ça, mais c’était une façon comme une autre de s’occuper, et il n’y avait pas de prétexte pour faire ses devoirs, ou travailler sur tel ou tel cours. C’était toujours ça de pris, et Robert ne rechignait jamais quand il était question d’aller à Pré-au-Lard, même s’il n’oubliait tout de même pas de se plaindre, sur le fait que ça allait être bondé, et que dans tous les cas, il n’aurait pas le temps de tout faire, mais bon, peu importe.

Robert avait donc entrepris de passer par les endroits habituels, les attrape-touristes typiques, mais c’était souvent comme ça à Pré-au-Lard. Le village était petit, et on en faisait vite le tour, surtout lorsqu’on était déjà venu durant plusieurs fois. C’était toujours sympathique, et au moins, cela changeait du quotidien à Poudlard. Robert préférait cent fois se trouver ici qu’en cours. Il fallait savoir se reposer, et prendre du temps pour soi. Le travail, les cours, les examens, cela allait cinq minutes, mais le corps et l’esprit avaient aussi besoin de relâcher la pression de temps en temps. Pour mieux réattaquer par la suite. Enfin, c’était ce qu’on disait. Mais Robert avait toujours un manque de considération exemplaire quand il était question de travailler.

Quoiqu’il en soit, le jeune homme réussit à tout de même passer de bons moments, en compagnie de ses amis. Mais comme souvent, ils finirent par se séparer, pour que chacun puisse aller faire ce dont il avait envie sans que cela ne bloque les autres. La journée allait finir par toucher à sa fin, alors ce serait bête de manquer quelques opportunités. Robert n’avait pas d’itinéraire bien précis, mais rien que se balader dans les rues lui allait, même s’il devait admettre que la foule n’était pas ce qu’il y ait de plus agréable, mais c’était encore supportable.

Malheureusement, ça ne dura pas vraiment, puisque quelqu’un le bouscula. Ce n’était pas très grave, cela pouvait arriver, de simples excuses et Robert passerait à autre chose. Il n’était pas rancunier, et il n’allait pas s’énerver pour si peu, sauf que non. La personne qui venait tout juste de le bousculer décida de réagir de la pire manière qui soit, et qui eut le don de vraiment agacer Robert.

"Tu peux pas faire attention, non ?"

Non mais quelle blague. C’est elle qui lui rentrait dedans, et c’est lui qui se faisait engueuler. En même temps, cela ne l’étonnait pas de Clarice Carrow. Princesse peste dans toute sa splendeur, cette fille était une vraie emmerdeuse, et Robert ne la portait absolument pas dans son cœur. De toute évidence, c’était réciproque. Quoiqu’il en soit, il ne comptait pas se laisser faire, il n’avait pas peur d’elle et de sa soi-disant petite influence. Cette fille était juste prétentieuse et foncièrement méchante. Mais elle n’était pas dangereuse.

« Je te demande pardon ? C’est toi qui m’aies rentré dedans Carrow. »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 218
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeLun 29 Mar - 12:56


« Je te demande pardon ? C’est toi qui m’aies rentré dedans Carrow. »

Clarice poussa un soupir, les yeux levés au ciel. Certes, c'était tout à fait vrai, mais elle n'avait pas spécialement envie de disserter sur l'identité d'un éventuel fautif. Elle ne comprenait pas que l'on n'encaisse pas le blâme quand c'était elle qui l'administrait, peu importe qu'il soit justifié ou non.

Elle attendait des autres qu'ils s'écrasent en sa présence, comme si elle avait la moindre légitimité à attendre une chose pareille de la part de son entourage, proche ou lointain. C'était faux, mais le complexe de supériorité évident de la vert et argent ne la poussait certainement pas à la moindre remise en question.

"Si tu veux", répondit-elle de mauvaise grâce, sans la moindre intention de débattre de qui était rentré dans qui (dans tous les cas, le résultat était là, à savoir la bousculade, et donc sa contrariété, qui n'avait pas besoin de beaucoup pour naître). Ce n'était pas sous le prétexte qu'elle était responsable qu'elle allait endosser la moindre responsabilité, vous pensez bien. "T'auras qu'à apprendre à m'esquiver, la prochaine fois. Pour ton propre bien, ce serait préférable."

Non, elle n'avait pas le pouvoir de faire grand-chose, ni n'en avait forcément l'envie, d'ailleurs, mais elle devait toujours avoir le dernier mot, même dans les situations et les circonstances les plus anodines et les plus absurdes.

Elle n'aimait pas qu'on lui tienne tête, elle avait besoin d'avoir le dessus en toutes circonstances... peut-être parce qu'elle était diminuée, même si ces excuses de type psychologie de comptoir ne résolvaient jamais rien, évidemment.


"Et t'as le droit de t'excuser, aussi, ça mange pas de pain."

Non, il n'avait aucune raison de le faire, mais peu importe, elle, elle ne demandait pas à ce que la situation soit justifiée, elle demandait juste à ce que cette situation abonde dans son sens.

Alors elle arrangeait la vérité à sa sauce, et si elle le répétait avec suffisamment d'aplomb, elle serait capable de tordre cette même réalité jusqu'à ce qu'elle lui convienne. Ce n'était pas une bonne chose à faire, mais quand votre existence était réduite, en faire ce que vous voulez, lui donner l'apparence que vous désirez, est une moindre consolation, quelque part.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 43
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 18:47

Inspire... Expire...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elle commençait à bien faire, la princesse en carton. Robert n’était pas du genre à chercher les ennuis, mais il n’était pas non plus du genre à se laisser faire quand on le cherchait un peu trop. Et c’était précisément ce que faisait Clarice. Ses grands airs ne prenaient pas avec lui. Il n’avait pas peur d’elle, et il n’avait pas de respect pour elle. C’était juste une gosse de riche prétentieuse et incroyablement insupportable, rien d’autre.

"Si tu veux"

Ce n’était pas s’il voulait, c’était simplement ce qu’il s’était passé. C’était elle qui lui était rentrée dedans, alors si elle n’était pas contente, elle n’avait qu’à voir ça avec elle-même. Robert n’avait pas envie de s’énerver, ça ne servait à rien contre quelqu’un comme Carrow, cela ne serait que lui faire plaisir, mais il avait beaucoup de mal. Il n’était pas le garçon le plus impulsif qui soit, mais il avait tout de même ses limites, et elles étaient bien moins grandes en présence de la jeune fille.

"T'auras qu'à apprendre à m'esquiver, la prochaine fois. Pour ton propre bien, ce serait préférable."

C’était quoi ça ? Des menaces ? Sérieusement, il ne savait pas comme fonctionnait le cerveau de cette fille, mais quelque chose n’allait pas. Il ne saurait dire où, mais c’était tout de même effrayant. Il y avait l’éducation certes, elle avait eu la même éducation que tous ses copains de son espèce, mais il y avait aussi sa façon d’être. Les parents ne faisaient pas tout, et si elle avait été sa sœur, ils se seraient entretués sûrement des centaines de fois.

"Et t'as le droit de t'excuser, aussi, ça mange pas de pain."

Le pire dans tout cela, c’est que Robert savait pertinemment qu’elle était sérieuse. Elle attendait qu’il s’excuse pour s’être fait bousculer… Il y avait définitivement quelque chose qui ne tournait pas rond. Mais en attendant, elle pouvait toujours courir pour qu’il s’excuse. Ce n’était pas à lui de le faire, et ses techniques d’intimidation ne marchaient pas sur lui. Sur des gosses de première année peut-être, mais il n’avait absolument pas peur d’elle.

« C’est ça t’as raison, t’as qu’à commencer pour me montrer comment on fait, toi qui exécutes toujours tout à la perfection. »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 218
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeMar 31 Aoû - 12:53



« C’est ça t’as raison, t’as qu’à commencer pour me montrer comment on fait, toi qui exécutes toujours tout à la perfection. »

Comme si elle allait un jour s'excuser en présence de son interlocuteur. S'excuser auprès de qui que ce soit, y compris des personnes qu'elle respectait pourtant, lui était absolument impossible, c'était exiger d'elle qu'elle mette son immense fierté de côté, et ce serait bien mal la connaître que de s'imaginer qu'elle puisse se rabaisser à ce point.

Encore moins dans des circonstances comme celle-ci, où toute fautive qu'elle était, elle estimait vraiment ne pas avoir quoi que ce soit à se reprocher. Ce n'était pas comme si elle pouvait estimer devoir quoi que ce soit à un type pareil, pas vrai.


"T'enseigner quoi que ce soit reviendrait à vouloir apprendre l'algèbre à un veracrasse, McGonagall, je ne vois vraiment pas pourquoi je gaspillerais mon temps et mon énergie à t'initier aux fondamentaux les plus élémentaires de la bienséance, il faut avoir un cerveau pour retenir ce genre de choses, et je ne parle pas des eaux poisseuses qui envahissent ta boîte crânienne", répondit-elle de but en blanc avec beaucoup de naturel.

Quand il était question de s'en prendre frontalement et à l'excès à ses interlocuteurs, Clarice Carrow ne manquait jamais de ressource ni d'imagination, c'est un fait.

"Mais je te remercie de reconnaître que je fais tout à la perfection, c'est effectivement vrai", ajouta-t-elle avec un sourire satisfait.

C'était une règle d'or, toujours accepter les compliments, peu importe d'où ils venaient et peu importe s'ils n'étaient pas pensés. Elle n'avait pas besoin de savoir ses interlocuteurs sûrs des compliments en question puisque son orgueil surdéveloppé et son extrême confiance en elle-même se suffisaient à eux-mêmes. Elle aimait qu'ils soient renforcés par tous les moyens possibles.

Elle considérait néanmoins qu'elle faisait tout à la perfection, en effet, parce que c'était ainsi qu'elle avait été éduquée, quand elle échouait, c'était, selon ses propres termes, intentionnel. Bien sûr, c'était entièrement faux, mais s'il était une chose qui ne manquerait jamais à Clarice, c'était cet ego démesuré qui l'aidait à dépasser l'indiscutable faiblesse de sa condition. Et à se sentir mieux, par la même occasion.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 43
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeSam 19 Fév - 14:04

Inspire... Expire...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il y avait des choses étonnantes tout de même dans la vie. Par exemple, comme cela se faisait-il que personne n’ait encore tenté d’étrangler cette fille ? Certes, c’était carrément violent, mais son comportement justifiait les choses. Elle était vraiment insupportable. Enfin non, c’était même pire que ça, elle était imbuvable, et il doutait qu’elle ait de vrais amis. Ou alors, ils étaient aussi horribles qu’elle. Mais il faudrait tout de même trouver un moyen de faire en sorte que ce genre de personnes ne se reproduisent pas, pour que les générations futures n’aient pas à se coltiner des casse-bonbons pareils.

"T'enseigner quoi que ce soit reviendrait à vouloir apprendre l'algèbre à un veracrasse, McGonagall, je ne vois vraiment pas pourquoi je gaspillerais mon temps et mon énergie à t'initier aux fondamentaux les plus élémentaires de la bienséance, il faut avoir un cerveau pour retenir ce genre de choses, et je ne parle pas des eaux poisseuses qui envahissent ta boîte crânienne"

Le jeune homme leva les yeux au ciel, pas le moins du monde touché par ce qu’elle lui disait. Il n’en avait rien à faire, de ce qu’une fille comme elle pouvait penser de lui. Sérieusement, elle pourrait lui dire les pires horreurs du monde qu’il y resterait totalement imperméable. Et il en était sûrement de même pour elle. Alors, elle n’était pas forcée de trouver quoi dire, elle allait se fatiguer pour rien, mais bon, ça ne servirait pas à grand-chose de le lui faire remarquer.

« Wow. Je suis impressionné par ta répartie, sincèrement, les bras m’en tombent. Me traiter d’idiot et me comparer à un veracrasse c’est tout ce dont tu es capable ? Tu arrives quand même à me décevoir alors que j’ai aucune attente te concernant. »

"Mais je te remercie de reconnaître que je fais tout à la perfection, c'est effectivement vrai"

Robert ne savait pas si elle avait compris l’ironie ou pas, mais bon, venant de Clarice, il ne fallait pas s’étonner qu’elle prenne tout pour argent comptant. Pourtant, le jeune homme n’avait absolument aucune envie, ou intention de lui faire le moindre compliment. Elle ne le méritait pas. Des critiques en revanche, il en avait énormément en stock si elle le voulait. Il faut dire que sur ce terrain, elle l’inspirait grandement.

« C’est ça, tu es surtout parfaite en termes d’inspiration. C’est fou tout ce que tu m’inspires comme choses désagréables. A ce compte-là, on pourrait presque l’assimiler à de l’art. Une véritable muse. »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 218
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeMer 2 Mar - 12:28



« Wow. Je suis impressionné par ta répartie, sincèrement, les bras m’en tombent. Me traiter d’idiot et me comparer à un veracrasse c’est tout ce dont tu es capable ? Tu arrives quand même à me décevoir alors que j’ai aucune attente te concernant. »

Clarice adressa un sourire cynique à son interlocuteur, car saluer le sens de la répartie de quelqu'un ironiquement, c'était ne pas avoir de réplique cinglante à répliquer soi-même (elle le savait, parce que c'était sa propre parade assez régulièrement), et donc, au final, son sens de la répartie n'était pas si mauvais, au final.

En tout cas, ça avait eu le mérite de le faire réagir, et étant donné qu'en plus du reste, Clarice n'était franchement pas au meilleur de sa forme DU TOUT, elle considérait qu'elle s'en sortirait effectivement bien.


"Tu n'as pas envie de connaître l'ampleur de mes capacités, mais ce ne sera pas nécessaire puisque contrairement à ce que tu suggères, tu es à l'évidence déjà vexé comme un pou",
rétorqua-t-elle en pure provocation.

Bien sûr, elle n'était pas en mesure de savoir véritablement si Robert s'avérait si touché que ça par son discours, sans doute que non, pas si, tout comme elle, il fallait que l'attaque lui viennent de personnes qu'elle estimait pour avoir le moindre impact sur elle.

Et au fond, Robert avait certainement la même sorte d'intelligence. Bien sûr, Clarice ne la lui reconnaîtrait pas, comme elle n'avait pas l'intention de reconnaître la moindre qualité à son interlocuteur, mais c'était tout de même le cas.

« C’est ça, tu es surtout parfaite en termes d’inspiration. C’est fou tout ce que tu m’inspires comme choses désagréables. A ce compte-là, on pourrait presque l’assimiler à de l’art. Une véritable muse. »
"Tu sais ce qu'on dit, pas vrai ? Le contraire de l'amour n'est pas la haine mais l'indifférence, si je t'inspire autant de vilains sentiments désagréables, je vais en déduire que tu as un faible pour moi, McGonagall", reprit la vert et argent sans sourciller. "T'en fais pas, t'es pas le premier à qui ça arrive", reprit-elle avec assurance.

Elle ne pensait bien sûr pas le moins du monde que c'était le cas, mais dans le même temps, la réplique, bien que facile, était beaucoup trop tentante, que voulez-vous.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 43
Humeur :
Inspire... Expire... (Robert M.) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Inspire... Expire... (Robert M.) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitimeSam 2 Juil - 20:22

Inspire... Expire...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Qu’est-ce qu’elle pouvait être détestable cette fille, c’était tout de même incroyable. Et le pire, c’était qu’il en existait d’autres, des comme elles. Des emmerdeuses et des emmerdeurs de première, qui étaient juste bons à finir encastrés dans un mur. Un peu trop excessif ? Robert s’en fichait, c’était tout ce qu’ils méritaient, et quoiqu’il en soit, ils finiraient par le payer un jour ou l’autre, parce que jamais rien n’était acquis. Clarice pensait probablement le contraire, mais c’était justement ça qui la perdrait, et ce serait bien fait pour elle. Elle méritait de tomber de haut, très haut de son petit piédestal, et le plus tôt serait le mieux.

"Tu n'as pas envie de connaître l'ampleur de mes capacités, mais ce ne sera pas nécessaire puisque contrairement à ce que tu suggères, tu es à l'évidence déjà vexé comme un pou"

Lui, vexé par elle ? Il est vrai que Robert pouvait être de nature susceptible, mais cela ne s’appliquait certainement pas avec Clarice. Parce qu’il se fichait d’elle, et de ce qu’elle pouvait bien penser. Elle pouvait lui dire tout ce qu’elle voulait, ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Et le pire, c’est qu’elle était probablement convaincue par ses propres paroles. Comme quoi, elle faisait presque pitié en réalité. Quoique, non, elle était bien trop garce pour inspirer de la pitié.

« Ouais, t’as raison Flamel, c’est fou comme je suis vexé. »

Il leva les yeux au ciel devant tant de stupidité de la part de sa camarade. Elle ne comprendrait sans doute pas l’ironie, mais ce n’était pas grave, cela ne ferait que montrer un peu plus à quelle point elle était idiote. Ça, elle savait parfaitement bien le faire.

"Tu sais ce qu'on dit, pas vrai ? Le contraire de l'amour n'est pas la haine mais l'indifférence, si je t'inspire autant de vilains sentiments désagréables, je vais en déduire que tu as un faible pour moi, McGonagall. T'en fais pas, t'es pas le premier à qui ça arrive"

Robert afficha une légère mine de dégoût. Il était à mille lieux d’avoir le moindre faible pour elle. Il n’y avait rien d’attirant chez cette fille. Peu importe le physique qu’elle avait, son attitude enlevait absolument tout charme, alors au final, il la trouvait bien plus repoussante qu’autre chose. Elle pensait peut-être que tous les garçons de Poudlard craquaient pour elle, mais la vérité était toute autre.

« Je préférerai être aveugle plutôt que de te trouver attirante. Y’a absolument rien chez toi d’attirant, tout est gâché par ton attitude de petite conne. »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Inspire... Expire... (Robert M.) Empty
Message#Sujet: Re: Inspire... Expire... (Robert M.)   Inspire... Expire... (Robert M.) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Inspire... Expire... (Robert M.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Robert Colton
» Liens de Robert Colton
» Robert McGonagall Jr. | Fini
» Quand rien ne va... [pv Robert]
» Good Omens - Robert
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
-