AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Rafraîchisseur 4 en 1 – Ventilateur – Brumisateur – ...
79.99 € 114.95 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Archibald Ollivander
▌ Messages : 128
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Finlay MacMillan

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeLun 1 Fév - 17:35

Come To The Dark Side, We Have Cookies
ft. Tom Jedusor
Cela faisait déjà six mois et, pourtant, Archibald avait l’impression que des années s’étaient écoulées. Ce n’était très sûrement qu’une impression, mais il avait l’impression d’avoir déjà parcouru tellement de chemin. Il s’était plongé dans un tout nouvel univers et même si, à certain moment, il se devait d’avoir le cœur bien accroché, il ne regrettait en rien son choix. Pour l’instant, ce n’était qu’une question d’apprentissage, certes, mais bientôt… Bientôt, ça deviendrait tout autre chose. Plus le temps passait, plus de nouvelles pistes s’ouvraient à lui. Une, notamment, avait retenu son attention plus que les autres, mais ce n’était encore qu’une ébauche, qu’une idée en train de germer dans son esprit, faisant lentement son bout de chemin.

Il fallait dire qu’Archibald avait beaucoup à penser, ces derniers temps. La demande de son « mentor », au départ considérée comme une demande farfelue et mégalo, commençait elle aussi à titiller l’ambition du jeune fabricant. Après tout, pourquoi pas ? La baguette la plus puissante au monde, c’était quand même quelque chose. Serait-il capable de faire une telle chose ? Pourrait-il être celui qui réussirait un tel exploit, pourrait-il être le créateur de la prochaine Baguette de Sureau ? La perspective d’un tel exploit devenait de plus en plus alléchante.

Mais aujourd’hui, mieux valait se concentrer sur la leçon du jour. Arrivé devant la grande bâtisse qui accueillait, depuis maintenant plusieurs mois, ses débuts dans l’art sombre de la Magie Noire, Archibald toqua puis ouvrit la porte. Il avait un peu d’avance mais il n’attendit pas dehors : la maison était généralement ouverte et Tom était quelqu’un de très ponctuel ; soit il était déjà là, soit il arriverait dans quelques minutes à peine.

L’intérieur de la maison était presque totalement vide. Il y avait quelques meubles par-ci, par-là, juste de quoi s’asseoir, mais pas de décorations, pas de superflu, et c’était tant mieux : les « leçons » n’étaient pas particulièrement… violentes, mais il y avait quand même un risque non-négligeable de dégât ; Archie en avait fait l’expérience à ses dépends plus d’une fois. Son épaule lui faisait encore assez mal pour qu’il s’en souvienne mais, heureusement, ce n’était pas une blessure – il s’était juste pris l’encadrement d’une porte quand un rejet l’avait propulsé contre le mur.

- Ah, Jedusor, bonjour, salua-t-il quand le jeune homme apparut à son tour.

Malgré tout le temps qu’ils avaient passé ensemble, Archibald ne cernait toujours pas cet homme. Que voulait-il ? D’où venait-il ? Que trafiquait-il pour s’y connaître autant en Magie Noire ? Et comment pouvait-il être aussi doué à son âge ? Car Tom Jedusor était plus jeune qu’Archibald – pas de beaucoup, mais tout de même – et pourtant, il y avait cette aura, ce truc qui flottait en permanence autour de lui… Comme si Jedusor n’était pas vraiment humain.

- Comment allez-vous ?

Archibald posait toujours la question, sans attendre vraiment de réponse en retour. Jedusor n’était pas vraiment friand de ce genre d’interactions sociales, Archie l’avait bien compris, et pourtant… Le jeune homme avait quand même besoin d’un peu de légèreté avant de se lancer dans la décortication des complexités magiques…

- Si vous voulez, j’ai ramené une partie de mes recherches, ajouta le jeune fabricant en sortant quelques rouleaux de parchemins de son sac.

Archibald choisissait avec un soin tout particulier ce qu’il montrait à Tom Jedusor. Il en montrait suffisamment pour témoigner de ses compétences et de l’avancée de ses recherches, sans pour autant révéler le gros de ce sur quoi il travaillait. Il n’était pas fou : il fallait se protéger. D’autant plus quand on avait à faire à un être comme Tom Jedusor.

Qu’est-ce que tu prépares encore comme plan, Tom ?

La leçon pouvait commencer
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12291
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeMar 2 Fév - 17:45



Come to the dark side, we have cookies
J

edusor savait que parier sur un individu ou une situation comportait sa part de risque, d'éventuelle déception. En l'occurrence, il n'ignorait pas qu'une situation en apparence bénéfique et avantageuse pourrait se retourner contre vous. C'était un constat qu'il lui fallait malheureusement faire régulièrement, et même s'il ne supportait pas l'échec, il est certain que ce genre de rappel à l'ordre avaient du moins le mérite de l'empêcher de se reposer sur ses lauriers (autrement très mérités, cela va sans dire). Dans le cas d'Archibald Ollivander, il savait pertinemment, par conséquent, qu'une situation qui pour le moment lui profitait pourrait bien tourner à son désavantage s'il ne prenait pas préalablement les mesures qui s'imposent.

En somme, il était temps, plus que temps, même. Le seigneur des ténèbres autoproclamé avait préalablement voulu jauger le niveau et les aptitudes du jeune fabricant de baguettes, et sur ce point, il avait été plus qu'à la hauteur : il apprenait vite, et surtout, il avait des prédispositions évidentes, et une soif d'apprendre, de maîtriser, qui pouvait fait un allié - comme un ennemi - redoutable. Autant dire qu'il est temps, grand temps pour lui de choisir son camp. Tom est convaincu de la plus-value qu'il peut apporter à sa cause, il n'a plus besoin d'être persuadé sur ce point. C'est de la loyauté d'Archibald qu'il doute encore, mais la loyauté, quand elle n'est pas naturelle, peut se forcer, quoi qu'on en dise. C'est une méthode dont le jeune mage noir use et abuse depuis bien assez longtemps pour ne certainement pas en douter.

Quand le jeune Ollivander lui demanda comment il allait, et comme de coutume, il ne répondit pas. Il était des exigences sociales dont il se dispensait tout à fait dès l'instant où il estimait qu'elles n'étaient plus nécessaires. Il pouvait en abuser, oui, en présence de ceux qu'il estimait nécessaire d'endormir ou de flatter, mais Archibald Ollivander n'était pas de ceux-là. Il savait à qui il avait affaire... ou du moins, il en avait une idée certes imprécise, mais qui se détachait très distinctement de l'image impeccable et pollissée qu'il affichait en présence d'autres.

-Il serait préférable, la prochaine fois, que tu ne m'apportes pas qu'une sélection choisie de tes recherches, mais leur intégralité,
observa simplement d'un ton certes neutre, mais où flottait comme un léger parfum de menace. Son ton s'adoucit néanmoins légèrement au moment de reprendre la parole. Je n'ai aucun doute quant à tes compétences, tu me les as prouvées bien assez, et je n'ai plus aucun doute non plus quant à tes chances de succès. J'en ai davantage en ce qui concerne tes motivations...

Et celles-ci devraient lui être exposées de la façon la plus nette et la plus précise qui soit au terme de cette conversation.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Archibald Ollivander
▌ Messages : 128
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Finlay MacMillan

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeMar 23 Fév - 15:04

Come To The Dark Side, We Have Cookies
ft. Tom Jedusor
Archibald avait tout de suite compris qu’il n’avait pas à faire à n’importe qui. Jedusor n’était pas un sorcier lambda – car, après tout, quelle sorte de sorcier lambda pouvait se décider du jour au lendemain à enseigner la magie noire ? Non, vraiment, ce drôle de personnage n’était pas n’importe qui. Au fur et à mesure des séances, Archie avait pu confirmer ce sentiment, bien entendu : il y avait toujours un certain malaise dans la pièce, une certaine tension qu’Archibald n’avait encore jamais connue avec quiconque. Jedusor était à la fois charismatique et effrayant ; et bien que sentant ce danger, Archibald ne pouvait pas se résoudre à fuir. Le temps qu’il avait passé auprès du jeune homme lui avait déjà permis d’apprendre beaucoup : la magie du sang le passionnait de façon presque morbide et il se mettait à rêver d’une baguette reliée directement à la magie interne de son propriétaire. Une baguette indissociable du sorcier…

Enfin, pour l’instant, il préférait ne pas trop se concentrer dessus. Ses recherches étaient déjà bien compliquées, et bien fournies également, il n’avait pas le temps de se pencher sur autre chose. Et ça, Jedusor l’avait bien compris, de toute évidence : il ne se gêna pas pour faire remarquer qu’il n’avait entre les mains qu’une part des recherches, et non l’intégralité. Et puis quoi encore ? pensa Archie. C’était trop dangereux.

- Je préfère ne pas balader mes recherches partout. On ne sait jamais qui pourrait mettre la main dessus, par hasard ou autre. Je n’aimerais pas qu’on me vole mes idées.

Oui, et puis Archibald gardait jalousement le fruit de son travail pour lui-même. Il ne révèlerait l’intégralité de son savoir que quand ce serait terminé, moins brouillon, plus sérieux. Quand ses recherches commenceraient à se prouver, là, il les donnerait au monde entier. Pour l’instant, c’était un travail acharné et de longue haleine ; il fallait rester prudent. D’autant plus prudent face à Jedusor. Car, malgré la menace qui semblait percer dans sa voix – Archie n’en était pas sûr, cependant, mais… tout de même – le jeune homme n’était pas prêt à tout abandonner aux mains de cet homme. Archie était prêt à lui confier le soin de son enseignement, il était même prêt à sacrifier une part du secret autour de ses recherches, mais il ne faisait pas confiance à Jedusor.

Cette réalité des choses rendit d’autant plus cocasse la question que lui posa son professeur quant à ses propres motivations. Qu’est-ce qui poussait Archibald à être ici ? C’était tout simple.

- Mes motivations ? répéta le jeune homme. C’est bien simple : le savoir. Quand je suis venu dans votre boutique, je cherchais à apprendre. Je veux apprendre pour dépasser ce qui a déjà été fait. Mon ambition, c’est de marquer l’histoire en rappelant aux sorciers qu’ils n’agitent pas un vulgaire bout de bois. Nous avons tous trop tendance à considérer la magie comme acquise, soupira le jeune homme, sincèrement affligé.

Il n’en fallait pas beaucoup pour lancer Archibald sur le sujet. Son intention était sincère et dénuée de toute méchanceté. Il voulait juste rappeler l’essentiel à ses semblables : ils étaient des sorciers, par Merlin, et ils devaient se rendre compte de la chance qu’ils avaient, du cadeau que la magie était pour eux. Les Nés-Moldus savaient mieux quelle chance ils avaient, puisqu’ils avaient vécu une partie de leur vie dans un monde dénué de magie. Les Sang-Purs, eux, malgré l’amour qu’ils portaient à leur monde, ne se rappelaient du don qu’ils possédaient que lorsqu’un de leurs enfants en étaient dénués…

- Pourquoi cette question ? demanda finalement le jeune homme. Je n’ai jamais caché ce que je recherchais. Je ne veux pas juste créer des baguettes. Malgré tout l’amour que j’ai pour mon métier, je vise tout de même nettement plus haut.

L’ambition, ça, c’était bien un terrain sur lequel les deux jeunes hommes s’entendaient.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12291
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeMar 23 Fév - 18:12



Come to the dark side, we have cookies
L

es arguments du jeune fabricant de baguettes se tenaient, en effet, mais ce n'était pas pour autant que le mage noir consentait à les entendre. Il y avait bien des manières de protéger des informations personnelles tout en les conservant sur soi, et au vu des progrès effectués par le jeune Ollivander, que ce soit en matière de magie noire, ou de magie théorique en général, il n'avait certainement pas besoin que le seigneur des ténèbres autoproclamé les lui pointe du doigt pour en avoir conscience. Dans tous les cas, sa réflexion ne tenait pas lieu de suggestion, il s'agissait d'un ordre.

Qu'importe que le jeune homme veuille jalousement conserver le fruit de ses recherches, dès l'instant où il avait remis son destin entre ses mains (et oui, c'était ce qu'il avait fait, consciemment ou pas, marque des ténèbres ou non), il n'était plus réellement dépositaire de ses choix. Et quand Tom Jedusor formulait une quelconque requête sur le ton du conseil, il fallait l'entendre comme une directive, qu'il serait de très mauvais ton - voire dangereux, disons le tout net - de ne pas écouter, et à laquelle il serait surtout imprudent de se soustraire. Mais ils avaient plus important à se dire pour le moment, et ces observations, qu'il estimait ne pas avoir la nécessiter d'expliquer dans tous les cas tant elles étaient tacites, pouvaient bien attendre plus tard.

Ses motivations, voilà de quoi il était question. Car il faudrait, pour son propre bien si ce n'est pour sa propre survie, qu'il sache les mettre au clair et surtout faire qu'elles ne dévient pas d'un objectif qu'il se devrait de poursuivre, de son propre gré ou contre ce dernier, qu'importe tant que le résultat suivait. La réponse d'Archibald n'était pas mauvaise, elle témoignait d'une soif d'ambition qui n'était pas différente de la sienne, en fin de compte... Ambition et pouvoir étant bien souvent des voisins très proches, voire indissociables, à la longue. Il y avait là quelques leviers sur lesquels il ne serait pas forcément très difficile d'appuyer.

-Je devais m'en assurer,
répondit douceureusement Tom quand son interlocuteur lui demande quel était le sens de sa question.

Non, en effet, il n'avait pas exactement caché ses ambitions, mais beaucoup rencontraient davantage de réticences au moment d'en apprendre plus sur la magie noire, voire ressentaient l'envie de reculer au moment de faire le pas ultime. Sauf qu'avec Tom, reculer, c'était tomber et ne jamais se relever. Il n'y avait plus qu'un seul chemin à poursuivre, et c'était celui qu'il avait déjà tracé pour Archibald.

-Nous avons les mêmes ambitions tous les deux, et je peux te mener au plus loin qu'aucun sorcier n'est jamais allé. Mais pour cela, il te reste une ultime étape à franchir.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Archibald Ollivander
▌ Messages : 128
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Finlay MacMillan

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeJeu 11 Mar - 11:16

Come To The Dark Side, We Have Cookies
ft. Tom Jedusor
Archibald savait – ou, plutôt, il sentait – que la situation lui échapperait sous peu. Il n’en contrôlait déjà pas beaucoup d’aspects, pour être tout à fait honnête, mais, plus le temps passait, plus les choses semblait s’étioler entre ses doigts, comme un rêve s’effaçant pour laisser place à la dure réalité. Cette réalité, c’était Tom Jedusor. Après avoir passé un certain temps en sa compagnie, Archibald pouvait confirmer sa première impression : cet homme n’était pas un être comme les autres. Il y avait quelque chose, une sensation – on aurait même pu parler d’aura – qui accompagnait ce personnage, qui le drapait d’un voile de mystère impénétrable et, surtout, dangereux.

Bientôt, Archibald le savait, le piège se refermerait sur lui. Mais cette certitude ne l’empêchait pourtant pas de continuer dans la même direction. Est-ce qu’il avait peur ? Pas encore, pas vraiment. Il savait qu’il se dirigeait vers un destin qu’il ne maîtrisait pas, mais il ne savait pas encore à quel point ce dernier serait noir. Il se disait, sans doute naïvement, qu’il trouverait un moyen, plus tard, quand il aurait atteint ses propres objectifs. Pour le moment, il avançait trop bien, et trop vite, pour renoncer.

Alors, perdu dans cet entre-deux confortable, Archibald se permettait encore de vacher certaines choses à Jedusor, avant qu’il ne puisse plus le faire. Il avait pleinement conscience de ne duper personne, mais tant qu’on n’exigeait pas le contraire de lui, il pouvait tirer sur la corde, voir jusqu’où il irait. Il ne se rendait pas compte de l’épée de Damoclès qui planait au-dessus de sa tête ; pourtant, face aux questions de Jedusor, il aurait dû se douter de quelque chose. On questionnait ses idées, ses ambitions, ses motivations… Pourquoi ? Qu’est-ce que Jedusor voulait de lui, au final ? Une baguette, oui, certes, mais encore ?

Perdu, le jeune homme sentit la tension s’installer en lui, bien plus présente qu’au cours de toutes les autres séances qu’il avait passé avec cet individu. Les mêmes ambitions ? Il en doutait.

- Une ultime étape ? C’est-à-dire ?

Archibald avait envie de partir. Il faisait une erreur, il en était conscient, et il avait envie de fuir. Mais il en était incapable. Tom était comme un serpent l’hypnotisant et l’effrayant tout à la fois, un prédateur dangereux qu’on ne pouvait pas fuir pour autant. Archibald était coincé là, dans cette pièce, dans cet instant. Il n’avait plus d’échappatoire.

- Qu’est-ce que vous attendez de moi, au juste ?

Archibald, cours. Par Merlin, fuis, fuis si tu veux vivre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12291
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeJeu 11 Mar - 19:21



Come to the dark side, we have cookies
L

e mage noir ressentait ce mélange d'incertitude, de doute et d'incompréhension qui envahissait en cet instant le jeune fabricant de baguettes, et c'était bien normal. S'il était un tant soit peu intelligent - et Tom n'avait pas le moindre doute quant au fait qu'il l'était en effet -, il devait forcément comprendre que cette situation était en train de prendre une tournure qui n'était pas à prendre à la légère, pour ne pas dire inaliénable.

Ce ne serait que prétendre que d'affirmer qu'il pouvait espérer se dérober à ce qui l'attendait auparavant. Dès l'instant où il avait pactisé avec le seigneur des ténèbres, il était bien évidemment impossible pour lui de faire marche arrière, mais le point de non-retour était définitivement atteint, et peu importe les réticences qu'il pourrait éventuellement avoir, il n'aurait d'autre choix que de se plier. L'affaire était déjà décidée pour lui. Tom avait jaugé l'importance de l'avoir dans ses rangs, et il n'y reviendrait pas. De gré ou de force, il n'aurait d'autre choix que de se plier. Puisque son maître en avait décidé ainsi.

-Nous avons suffisamment étudié la magie noire dernièrement pour que tu aies pu constater par toi-même qu'elle exigeait presque toujours une certaine forme de sacrifice... Un échange de bons procédés, en quelque sorte. Pour atteindre les plus haut sommets, il faut accepter en retour les contreparties nécessaires.

On pourrait rétorquer au seigneur des ténèbres autoproclamé (mais je serais vous, je m'abstiendrais de lui rétorquer quoi que ce soit, en réalité - c'est rarement une bonne idée) que leur marché reposait d'ores et déjà sur cette dynamique de réciprocité : l'enseignement de la magie noire contre la confection de la baguette la plus puissante que l'on puisse imaginer, sauf que bien sûr, l'affaire était autrement plus complexe. Et à aucun moment Tom n'avait affirmé que l'échange devait être profitable aux autres tant qu'il lui était profitable à lui. Dans le meilleur des cas, ils parvenaient à y trouver leur compte, mais c'était toujours, d'une façon ou d'une autre et invariablement, au profit de Lord Voldemort. La mage noir tira sa baguette de sa poche avant de reprendre la parole.

-Tends-moi ton bras, tu veux bien ?

Qu'il le veuille ou non n'avait pas grande importance, peu importe la manière dont la question était formulée, ce n'était en rien une suggestion mais bel et bien un ordre, un ordre qu'Archibald avait tout intérêt à respecter, et aussi rapidement quel nécessaire. Il ne comptait pas demander l'avis du jeune homme ni non plus lui spécifier ce qu'il allait faire. Peu importe ce qu'il pouvait bien en penser, la marque des ténèbres irait décorer son avant-bras. Pour le reste, lui faire prendre conscience de ses responsabilités tiendrait bien davantage de la pure formalité, ni plus ni moins.
 


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Archibald Ollivander
▌ Messages : 128
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Finlay MacMillan

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeVen 26 Mar - 15:05

Come To The Dark Side, We Have Cookies
ft. Tom Jedusor
Archibald commençait à se sentir mal. La tension semblait l’étouffer peu à peu. Il avait toujours été un peu nerveux en présence de Jedusor, mais jamais à ce point. Là, il sentait que quelque chose de beaucoup plus sombre allait s’abattre sur lui, et il ne pouvait plus y échapper. Figé au milieu de la pièce, comme un lapin pris dans les phares d’une voiture, il attendait, écoutant son professeur parler et sentant son cœur s’emballer toujours un peu plus à mesure que les mots tombaient dans le silence.

Oui, Archibald l’avait bien compris. Accepter la magie noire, c’était accepter de se sacrifier. Ça n’avait pas été un problème pour le jeune homme : il était déjà prêt à le faire avant même de rencontrer cet être qu’était Jedusor. Mais le fabricant sentait qu’on ne parlait plus de la même chose : on ne parlait plus d’une quête de pouvoir ou, du moins, on ne parlait plus de la sienne, mais d’une autre, plus grande, plus dévorante.

Archie avait mis le doigt dans un engrenage dangereux qui venait de s’enclencher et qui s’apprêtait à le broyer. Quand Tom lui ordonna de tendre son bras, le jeune homme cessa de se voiler la face. Il ne savait pas dans quoi il s’embarquait, mais il devait y aller maintenant, il n’avait plus le choix ; à vrai dire, il n’était pas certain de l’avoir eu à un quelconque moment.

Alors il leva son bras, le gauche, sans trop savoir ce qu’il faisait. Il vit alors la baguette de Jedusor s’agiter et il eut à peine le temps d’avoir enfin véritablement peur avant que la douleur ne le dévore. Son bras sembla prendre feu et il poussa un hurlement, tombant à genoux. Il serra les dents, tentant de se maîtriser tant bien que mal, mais la brûlure lui dévorait la main, le bras, la tête, dévorant jusqu’à son cœur.

Quand le feu cessa, Archie resta pantelant, agenouillé devant Jedusor, le souffle court. Il voyait flou et il se rendit lentement compte qu’il avait les larmes aux yeux. Son bras le lançait affreusement et il baissa son regard sur ce dernier.

- Qu’est-ce… Qu’est-ce que c’est ? bredouilla-t-il.

Sur son avant-bras gauche, un tatouage trônait désormais avec une aura lugubre sur la peau pâle du jeune fabricant. Un crâne recrachant un serpent qui ondulait légèrement sous sa peau. A cette vision, Archibald vacilla mais tint bon, sans trop savoir comment. Il releva la tête vers Jedusor.

- A quoi ça rime, tout ça ? demanda-t-il, la voix faible et rauque.

Tu sais à quoi ça rime, Archibald. C’est une laisse. Une laisse sans harnais, sans rien, rien d’autre que cette marque, cette tâche sur ton bras, désormais. Regarde bien : on vient de te marquer comme du bétail.

Archibald se releva tant bien que mal, fiévreux.

Et maintenant, quoi ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12291
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeVen 26 Mar - 18:14



Come to the dark side, we have cookies
D

ocile, conscient, à l'évidence, qu'il n'avait pas le choix, Archibald s'exécuta (dans tous les sens du terme) et lui tendit son bras. Dans le même temps, le seigneur des ténèbres autoproclamé tira sa baguette de sa poche et d'un geste assuré, détaché, la posa sur le bras du jeune fabricant de baguettes, un geste si souvent effectué à présent qu'il tenait à ses yeux de la pure routine ou presque. Pour tout ce qu'il accordait à la marque des ténèbres de valeur symbolique, pour tout ce que le fait de porter ce tatouage pouvait avoir de conséquences définitives sur ceux qui "consentaient" à le porter, lui-même n'y voyait qu'un rituel banal. Il était tout aussi indifférent à la souffrance affichée du jeune homme. Le processus pourrait sans doute être moins douloureux, mais le mage noir l'avait laissé ainsi. Cet instant devait laisser une marque indélébile non seulement à même la chair de ses fidèles, mais également dans les esprits. Ce que la douleur contenait de mémoire vive garantissait à ce titre un résultat plutôt efficace.

Il laissa au jeune homme le temps de considérer la marque qui fonçait à présent son avant-bras, tandis qu'il se redressait et posait une question dont il devait pertinemment connaître la réponse, en réalité. Ses pensées, d'ailleurs, manifestaient bien sa pleine compréhension de la situation. Le mage noir l'avait marqué avec moins d'égard que du bétail. Cette marque le liait à tout jamais à son maître, et peu importe les artifices qu'il emploierait pour la dissimuler au regard du monde, elle marquait indéfiniment une allégeance dont il n'avait peut-être pas voulu, mais à laquelle il ne pouvait dorénavant plus échapper, à moins d'écoper d'un sort qui pourrait bien être plus terrible que la mort elle-même (quand bien même Tom estimait pour sa part qu'il n'y avait pas de sort plus terrible que la mort, justement).

-Tu le sais déjà pertinemment, Archibald,
répondit très posément Tom en rangeant sa baguette dans sa poche, indifférent au sort qu'il venait de sceller, satisfait d'ajouter un sorcier de choix à sa collection de sbires. Cette marque est un signe de ralliement. Il marque une pause calculée, plutôt satisfait de transcrire en mots ce que son interlocuteur sait déjà pertinemment. D'appartenance. Quand tu sentiras une sensation de brûlure, tu sauras que tu es appelé à me rejoindre ici. Il marqua une pause. Tu obéiras à chaque ordre que je te donnerai, tu ne veux pas savoir ce qu'il adviendrait de toi s'il devait te prendre l'envie d'outrepasser mes directives. Il marqua une légère pause. Oh, et n'essaie pas de t'en débarrasser, c'est peine perdue.

A moins de s'amputer d'un bras, mais le jeune homme n'irait pas jusque-là, tout de même. Il allait devoir vivre, dorénavant, avec le poids de cette allégeance forcée, et il ne fallait pas s'attendre à ce que l'Héritier de Serpentard manifeste le moindre semblant de scrupule à ce sujet.
 


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Archibald Ollivander
▌ Messages : 128
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Neutre
Avatar: Finlay MacMillan

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeMar 18 Mai - 22:12

Come To The Dark Side, We Have Cookies
ft. Tom Jedusor
Archibald dévisageait son bras comme s’il lui en avait poussé un troisième. Alors que sa peau était immaculée quelques minutes avant, une marque noire tâchait désormais son avant-bras gauche. Un crâne à la mâchoire ouverte, crachant un serpent noir. Un instant, le symbole le fascina, avant qu’un puissant malaise ne s’empare du jeune homme. S’il avait eu conscience de s’embarquer dans quelque chose qui le dépassait, et ce depuis qu’il avait mis les pieds dans la boutique de Jedusor, il ne prenait réellement conscience de la situation que maintenant. Cette marque, ce n’était pas juste un signe de ralliement, comme tentait de le faire croire Jedusor. C’était une laisse, et il en était le propriétaire.

Archibald leva les yeux vers Jedusor. Cet homme était dangereux, ça, il l’avait toujours su. Mais jusqu’à quel point ? Le jeune fabricant ignorait trop de choses de son mentor. Il ignorait même à quelle organisation il était désormais affilié. Sans le savoir, Archibald venait de devenir un Mangemort, un pion au service d’un fou mégalomane qui se lançait dans une quête du pouvoir ultime, emportant avec lui autant d’âmes qu’il pouvait.

- Une brûlure… répéta doucement le jeune homme en lançant un nouveau regard à sa marque.

Il resta un instant en silence, comme en prière, puis il se releva sans un mot et rabattit sa manche sur ce qui ferait désormais partie intégrante de sa vie. Archibald devait conserver son calme. De toute façon, à quoi bon paniquer maintenant ? Même si la peur lui serrait la gorge, cherchant à l’étouffer, il ne pouvait plus faire marche arrière ni s’échapper. Alors il releva la tête, regarda droit devant lui, dans les yeux de celui qui était désormais son maître, de toute évidence.

- Les sortilèges de dissimulation fonctionnent quand même ? demanda-t-il d’une voix légèrement tremblante. Les gens vont se poser des questions, autrement…

Garrick allait poser des questions. Les clients aussi. Rose, sûrement, et tous les autres. Archibald eut peur un instant, peur des conséquences s’il n’arrivait pas à assumer son erreur. Mais il retint son regard inquiet, le ravalant pour ne pas laisser Jedusor l’apercevoir. Oh, il devait bien avoir compris son inquiétude, mais inutile qu’il la donne en spectacle.

Il inspira profondément, se reprit, hocha la tête.

- Très bien.

Que dire de plus ? Archibald n’avait rien à ajouter. Alors il se tint là, face à son destin qui prenait les traits d’un jeune homme, et il attendit. Archie voulait juste rentrer chez lui maintenant, et il priait pour que Jedusor le laisse partir sans davantage de dégâts. Il ne voulait plus de sa leçon du jour, il voulait rentrer à la boutique, voir son oncle, voir Rose, oublier cette journée d’enfer.

Il voulait disparaître, et s’oublier.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12291
Humeur :
Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitimeMer 19 Mai - 17:36



Come to the dark side, we have cookies
T

om pouvait sentir une panique certaine gagner le jeune fabricant de baguette, qui parvenait tout de même à conserver un calme remarquable et bienvenu au regard des circonstances. Tant mieux, c'était ce que le seigneur des ténèbres autoproclamé attendait de lui. En tous les cas, paniquer maintenant serait d'une bien piètre utilité. Ce qui était était fait, et tout ce que pouvait faire Archibald, à présent, était accepter docilement son sort et répondre à ses ordre, sous peine dans le cas contraire de le regretter amèrement.

Tom hocha la tête, bien sûr, le but de la manoeuvre n'était pas que sa marque soit trop aisément détectables, sans quoi le nombre de ses sbires diminuerait à la vitesse de la lumière, le but était que, même quand elle n'était pas visible à l'oeil nu, ceux qui portaient la marque ne pouvaient ignorer son existence, toujours conscients de sa présence peu importe les artifices - certes efficaces - employés pour la dissimuler. La partie immergée de l'iceberg, bien présente.

-Tu sauras très bien la dissimuler aux regards de ceux qui n'ont pas à la voir, je ne me fais aucune inquiétude à ce sujet,
se contenta-t-il de répondre sans donner plus d'informations à ce sujet.

Et bien sûr, tu sauras quoi répondre à ceux qui se montreront trop curieux. En résumé, il saurait leur mentir, puisqu'il ne pouvait évidemment pas être question pour lui de trop en dire à ce sujet à ceux qui ne seraient pas d'ores et déjà concernés, ce serait une évidente erreur.

Archibald aurait tout le temps de se familiariser avec la marque de son côté, et d'y aller de ses propres expériences pour la dissimuler. Au regard de ses compétences, il serait probablement capable de plus d'ingéniosité que beaucoup de ses pairs, ce qui ne changerait ceci dit pas grand-chose au fond de l'affaire. Il était officiellement marqué, il était dorénavant un mangemort à part entière, et c'était là un sort duquel il ne pouvait escompter échapper, ce qu'importe les efforts qu'il voudrait bien fournir à ce titre.

Cette réserve prononcée, le jeune homme n'en formula aucune autre. A l'évidence, il avait compris. Peu importe combien il voudrait chercher à lutter contre cette fatalité, celle-ci le rattraperait toujours. Par conséquent, ce qu'il pouvait faire de plus avisé restait encore d'accepter son sort et tout ce qui suivrait, et de respecter aveuglément ses directives. Quand on s'engage à de hauts desseins, il faut savoir s'adapter à des conséquences équivalentes, et en l'occurrence, le prix à payer pour Archibald ne pouvait être que des plus importants.

-Voilà qui est parfait.
Tom marqua une pause. Je ne vais pas te retenir trop longtemps, je sais que tu as beaucoup de travail, encore. Et surtout, il savait qu'il voudrait être n'importe où ailleurs. Le temps de m'exposer en détails tes dernières recherches, et je te libère. Jusqu'à la prochaine fois.
 


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Empty
Message#Sujet: Re: Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor   Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Come To The Dark Side, We Have Cookies || Tom Jedusor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-