AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Machine à emballer sous-vide à 11,49€
11.49 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMar 2 Fév - 18:00


Le temps fortifie les amitiés
Q

uand on acceptait de devenir l'ami de Norbert Dragonneau, il y avait une chose qu'il fallait accepter : c'était qu'il était quelqu'un de fiable oui, mais pas au sens le plus strict du terme. On pouvait compter sur lui dans les moments difficiles, on pouvait compter sur lui pour prendre soin des quelques rares personnes qu'il acceptait dans son cercle restreint (restreint parce qu'il accordait plus d'attention aux bêtes qu'au genre humain), pour les épauler, pour les aider... à sa manière bien à lui... Ce qui ne l'empêchait pas d'être en dehors des réalités la plupart du temps, et de ne pas prendre conscience de ce qui devrait sembler être la base même de la fiabilité à d'autres : il était par exemple incapable d'arriver à l'heure à un rendez-vous (ou alors c'est parce qu'on lui aura communiqué le mauvais horaire, une technique largement éprouvée par Tina), ce qui ne disait rien sur son intention de s'y rendre, mais prouvait seulement combien il pouvait être désordonné et maladroit, incapable de se conformer aux notions d'agendas et de rendez-vous.

Vous l'aurez compris, c'était (très) en retard qu'il s'était rendu au rendez-vous qu'Aisling et lui s'étaient fixé. Il avait passé la journée à potasser sur son nouvel ouvrage, et il n'avait pas pensé un seul instant à jeter un coup d'œil à sa montre... sauf pour découvrir qu'il était plus qu'en retard, bien sûr. Donc trop tard. Et pourtant, c'était aussi lui qui avait vraiment tenu à revoir Aisling, d'autant qu'il avait le sentiment de ne pas l'avoir vue depuis une éternité. Ce qui était majoritairement sa faute, évidemment. Même s'il voyageait beaucoup moins qu'avant et ne prenait plus pour excuse ses différents périples à travers le globe pour laisser ses proches sans nouvelles (mais ça changerait peut-être, cela faisait trop longtemps qu'il était en Angleterre, il avait envie de bouger un peu de nouveau, même rien qu'une semaine), ses "mésaventures" (doux euphémisme) familiales avaient pris le pas sur tout le reste. mais la situation était dorénavant plus apaisée, et il était donc temps pour lui de se rattraper.

Quand il arriva aux Trois-Balais, il songea qu'Aisling ne l'avait peut-être pas attendu ce qui, après tout, aurait été parfaitement compréhensible. Heureusement qu'ils se connaissaient depuis à peu près toujours, tous les deux, pour avoir fait leurs classes à Poufsouffle au même moment, et qu'elle le connaissait donc suffisamment bien pour lui pardonner ses -nombreuses - maladresses. Elle était bel et bien là, finalement, assise à une table à l'écart. Norbert la rejoignit et s'installa face à elle.

-Bonsoir, je suis pas trop en retard, si ?
demanda-t-il, espérant surtout ne pas avoir dépassé le seuil de tolérance de son amie.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeJeu 4 Fév - 22:49

Oui, Aisling connaissait Norbert Dragonneau, oui elle était habituée à ses retards, c'est pour ces raisons qu'elle ne s'offusqua pas lorsque l'heure convenue commença à être sérieusement dépassé. Au lieu de ça, la sorcière commanda une bièraubeurre et la sirota tranquillement en attendant son ami. Aisling aimait beaucoup Norbert et était plutôt admirative de son travail, parcourir le monde ainsi, cela devait être si exaltant ! Elle-même pensait de temps en temps à retourner en Corée histoire d'approfondir ses connaissances sur ce pays.

En attendant, l'heure tournait et son cher camarade de Poufsouffle n'avait toujours pas pointé son nez. Quelques années plus jeune, elle aurait commencé à se sentir franchement agacé, mais non, plus maintenant, Aisling n'avait pas l'énergie pour ça et décida plutôt de commander une autre bièraubeurre et une pour son ami, au cas il arriverai avant la fermeture du bar. Ce qu'il fit, en fin de compte, débarquant et s'asseyant en face d'elle, demandant s'il n'avait pas trop de retard. La sorcière haussa les épaules et répondit d'un ton nonchalant :

« Tu as, une demi-heure de retard, d'après ma montre, mais ne t'inquiète pas, j'ai tué le temps en buvant une bièraubeurre et j'allais en commencer une autre au moment ou tu es arrivé. D'ailleurs, j'en ai pris une pour toi »

Elle désigna de sa main libre, la bouteille posée juste devant son ami, même si c'était évident que c'était pour lui or, c'était simplement sa façon de communiquer, bouger ses mains lorsqu'elles n'étaient pas occupées ailleurs.

« Bonsoir sinon, comment vas tu ? Cela fait un moment qu'on ne c'est pas vu ! »

Son visage s'éclaira d'un sourire et elle bu une gorgée de sa boisson puis reprit la parole, tout en continuant d'agiter ses mains, d'on celle tenant sa bouteille et menaçant au passage de renverser de la bière à tous moments :

« Alors, tu passes dans le coin entre deux voyages ? »

Aisling avait toujours aimé discuter avec Norbert, elle avait toujours trouvé cela facile et intéressant et lui non plus, ne semblait pas se soucier du regard des autres, ce qui était assez rafraîchissant.

De plus, leur rendez-vous était une bonne occasion de penser à autre chose que les derniers événements, une distraction bienvenue au milieu des inquiétudes sans fins et des angoisses. C'était rare maintenant, qu'elle arrive à se détacher de tout cela, en dehors du boulot en tout cas, heureusement sa passion pour le quidditch arrivait encore à être assez forte pour l'aider à ne pas se laisser submerger. La sorcière se doutait que cela devait être le cas pour tout le monde, sauf ceux bien entendu qui se réjouissaient de telles choses, heureusement elle n'en connaissait pas (ou alors, ceux-ci le cachaient bien).

Quoi qu'il en soit, elle était ici en bonne compagnie et aucun mage noirs ni détraqueurs n'allaient passer la porte, si ? Elle finie sa deuxième bièraubeurre, Aisling avait toujours tendance à boire très vite et hésita à en prendre une troisième ou peut-être pourrait-elle commander un de ces cocktails amusants pleins de couleurs. Ceci dit, elle avait le temps d'y réfléchir, la soirée ne faisait que commencer n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeVen 5 Fév - 22:29


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert adressa à son amie un "merci" accompagné d'un léger sourire contrit quand cette dernière lui fit remarquer, sans animosité aucune, qu'il enregistrait une bonne demi-heure de retard à son compteur. Décidément, il fallait qu'il fasse un effort sur la ponctualité, s'il ne voulait pas perdre les quelques amis qui consentaient à accepter aussi bien ses maladresses que ses excentricités. Ceci dit, Aisling ne semblait sincèrement pas lui tenir rigueur de son retard, elle en faisait seulement le constat. Une chance, oui, qu'elle soit d'un nature conciliante. Ou plutôt, elle avait sans doute appris à l'être avec lui... Il était de ces personnes dont il fallait sans doute admettre qu'on ne les changerait pas. Encore que, le magizoologiste avait le sentiment d'avoir tout de même un peu changé, évolué, au cours de l'année passée et au gré des événements qui étaient advenus au sein de sa famille. Malgré tout, il y avait encore des efforts à faire sur certains points. Encore que, trente minutes de retard "seulement" de sa part pouvait quelque part être considéré comme un progrès en soi, vraiment.

-Je vais bien, répondit Norbert avec un sourire sincère.

C'était le cas. Alors oui, il y avait des hauts, des bas, et certaines choses qu'il voudrait sincèrement être capable d'améliorer dans sa situation, mais au regard de toutes les épreuves auxquelles il avait été confronté, il pouvait très honnêtement reconnaître qu'il avait connu largement pire et qu'il s'en tirait assez honorablement au bout du compte. Il avait même le sentiment d'être sur une pente ascendante, et puisqu'il était d'un naturel relativement optimiste, il voulait considérer que se plaindre de ce qu'il n'avait pas en comparaison de tout ce qu'il avait obtenu serait une véritable erreur.

-Et même pas, figure-toi ! J'ai d'autant moins d'excuses pour avoir mis autant de temps à trouver le temps de te voir... ça va faire presque un an que je n'ai pas voyagé.

Et Merlin, ce que ça lui manquait. Il pouvait difficilement mentir à ce sujet. Les voyages, ses expéditions à travers le monde, faisaient partie intégrante de son identité, et même en ayant conscience de faire au mieux, il était difficile de ne pas simplement vouloir plier bagage et partir peu importe où, dans quelque contrée exotique que ce soit, pour satisfaire son goût du voyage et de la découverte.

-J'ai eu une année assez... mouvementée, je dois dire.


Mais en vérité, c'était le cas d'un peu tout le monde, n'est-ce pas ? Avec les récents événements, personne n'était épargné. Qu'ils soient concernés de près ou de loin par ces derniers, il était impossible de ne pas se sentir, ne serait-ce qu'un peu, touché par cette situation.

-Mais toi alors ? Quoi de neuf depuis la dernière fois ? Qu'est-ce que tu deviens ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeLun 8 Fév - 22:45

Mince, il n'avait pas voyagé depuis un an ? Aisling se demanda comment faisait son ami pour ne pas dépérir, il était d'une nature si aventureuse, rester ainsi coincé à un endroit devait être un vrai supplice. Ou, peut-être que son cher ami Norbert avait changé au point d'être devenu casanier, ce qui était aussi incongru à imaginer qu'elle-même en train de se marier avec un homme. Elle fut si estomaqué par cette annonce en tout cas, qu'elle reste silencieuse un instant avant de reprendre ses esprits et répondre aux questions qu'il lui avait posé :

« Oh moi tu sais, j'ai une vie assez tranquille, entre le travail au ministère et la vie à la maison avec mes plantes et mes chats. Le boulot est super, le quidditch est toujours une source de plaisir mais, parfois je t'envie tu sais ? J'envisage un jour de retourner en Corée tu sais, quand j'aurais pris ma retraite peut-être. Tu dois savoir ce que c'est, on a beau avoir passé un certain temps dans un pays, on ne le connaît pas forcément à fond et je sais que j'en ai encore à découvrir sur celui-ci. »

Elle passa une main dans ses cheveux, tirant ses boucles, songeuse, oui c'était vraiment un projet qui mûrissait de plus en plus dans son esprit. Quoi qu'il en soit, Aisling décida de ne pas parler des derniers événements, encore une fois, elle n'avait aucune envie de trop s'appesantir là-dessus (elle espéra que Norbert le comprenne). Une pensée la traversa soudainement :

« Peut-être pourrais tu m'accompagner ? Je suis sûr qu'il y a plein de créatures fascinante là-bas. »

Cela pourrait être amusant, différent de son premier voyage ou elle fut la plupart seule (sauf si l'on comptait cette éphémère histoire d'amour). Cette pensée la séduisait beaucoup même si au fond elle n'était pas sûre que cela soit très sérieux, Nobert avait sûrement d'autres projets ici ou ailleurs. De plus, en tant que magizoologiste, il avait sûrement déjà voyagé dans ce pays, possible qu'il n'y ai rien de plus à découvrir pour lui.

Elle fit signe à la jolie serveuse du bar qui revint vers leur table. Aisling décida de commander un de ces cocktails amusants aux couleurs vives, laissa son ami prendre ce qu'il voulait puis demanda :


« Tu dis que tu as eu une année mouvementée ... Mais, tout vas bien ? Pas trop de soucis j'espère. »

Aisling n'aimait pas l'idée que Nobert puisse s'être attiré des ennuis. Certes, ils ne s'étaient pas beaucoup fréquentés ces dernières années mais il était l'une des rares personnes qu'elle pouvait qualifier d'ami alors, imaginer qu'il puisse être en danger ou qu'il ait des problèmes n'était pas très agréable.

La serveuse revint et la sorcière fut ravie en voyant sa boisson d'une jolie couleur bleu électrique, cela faisait des siècles qu'elle n'avait pas bue un truc pareil. Elle en avala une gorgée, c'était fort, elle le sentie passer dans sa gorge et eu une légère toux, mais plutôt bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMar 9 Fév - 17:57


Le temps fortifie les amitiés
L

a vie d'Aisling suivait tranquillement son cours, visiblement, et Norbert voulait considérer que c'était une bonne chose. Parfois, il valait mieux s'éviter toute déconvenue, tout bouleversement, et simplement apprécier ce que la vie nous offrait. Norbert savait qu'Aisling appréciait son travail (même si ça le dépassait, la simple perspective de rester trop longtemps derrière un bureau lui donnait de l'urticaire, et pour chaque occasion qu'il avait de se rendre au ministère - et cela arrivait beaucoup trop souvent avec ces histoires de registre des loups-garous), il priait pour que le temps file justement plus vite afin de pouvoir retourner à un cadre moins... bureaucratique. Bref. Pour ce qui était des plantes et des chats, ça, c'était l'aspect qu'il trouvait le plus plaisant dans ce que son amie lui disait. Leur amour des animaux avait largement contribué à les rapprocher à l'époque, et Aisling ne manquait jamais une occasion de mettre ces petites boules de poil sur le tapis. Parce qu'elles le valaient bien, évidemment.

Aisling ajouta qu'elle l'enviait, parfois. Elle voudrait retourner en Corée une fois sa retraite prise. Norbert n'avait aucun mal à le comprendre. Lui-même n'était allé que peu en Corée. Il était allé y observer une race de dragon très rare, mais c'était déjà il y a une vingtaine d'années de cela, et il n'avait jamais eu l'occasion d'y retourner depuis. Ce n'était pas l'envie qui lui manquait pourtant, bien au contraire. C'était un pays dont il avait apprécié la beauté et la richesse. Mais en règle générale, il trouvait toujours de l'intérêt aux différents lieux où il voyageait. Bon, moins les environnements typiquement urbains, où il faisait au mieux pour rester le moins possible, mais malgré tout.

-Je n'ai été qu'une seule fois en Corée, dans la région du Gyeongsang, j'aimerais beaucoup y retourner... Je vois exactement ce que tu veux dire. Même après tout ce temps, j'ai l'impression de ne rien avoir vu du tout, de n'avoir effleuré que la surface...

Et pourtant, il avait été sur tous les continents possibles, mais cela ne suffisait pas. Une vie ne suffisait évidemment pas pour faire proprement le tour du monde... Sans oublier que quand on vaquait d'un lieu à l'autre avec un objectif spécifique, on oubliait par la même d'explorer tout le reste... Lui-même, accaparé par ses créatures, n'avait jamais véritablement pris le temps de faire du tourisme.

-Pour tout te dire, j'adorerais t'accompagner, c'est une excellente idée,
affirma-t-il alors sans la moindre hésitation. Et tu as raison, la Corée regorge de créatures fascinantes. Il paraît qu'on trouve encore quelques rares spécimens de Re'em... je n'ai encore jamais eu l'occasion d'en voir de mes propres yeux en près de trente années de carrière.

Et si on le lançait sur le sujet, alors on pouvait être assuré que personne n'arriverait à le faire taire, pour le coup.

-On a rencontré une situation de... crise familiale, je dirais
, dit-il en tentant de minimiser son propos. Mais tout est rentré dans l'ordre, à présent, raison de plus pour reprendre la route mais... enfin, j'ai aussi compris que je devais être un peu plus présent ici.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMer 10 Fév - 22:31

Un sourire illumina son visage, ses yeux pétillèrent lorsque son ami accepta son offre de venir avec elle en Corée. Oh bien sûr, cela ne se ferait que dans quelques années, mais Aisling s'y voyait déjà, parcourir le pays avec Norbert, peut-être même en apprendre plus sur les animaux magiques de ce pays.

Elle n'avait certes pas autant de passion pour la faune que son ancien camarade de Poufsouffle mais, elle était toujours ravie d'en apprendre toujours plus et sur divers sujet, c'était même plus intéressant lorsque l'on apprenait auprès d'un véritable passionné. Passionné, son ami l'était, comme elle avec le quidditch, au moins tout deux avaient de la chance de ce coté-là, au moins travaillaient-t-ils dans des domaines qui leur apportaient une grande satisfaction (des boulots si opposer sur la forme, elle dans un bureau, lui à l'aventure, mais il fallait bien de tout pour faire un monde n'est-ce pas).

Son regard ce fit plus sérieux lorsqu'il mentionna une histoire de crise familiale, elle décida de ne pas demander trop de détail, parce qu'elle n'aimait pas pousser les gens à se confier s'ils ne le voulaient pas, préférant laisser le choix à la personne d'en dire plus ou non. En tout cas, Aisling comprenait qu'il veuille rester pour sa famille, c'était important, du moins quant on s'entendait bien avec elle. Or, même si elle ne voulait pas trop pousser Norbert, cela ne l'empêcha pas de déclarer d'un ton grave :


« Tu sais, si tu as besoin de moi pour quoique ce soit, je suis là. »

Ce n'était pas une phrase en l'air, même si au fond Aisling n'était pas certaine d'être d'une quelconque utilité, elle était toujours prête à rendre service, c'était tout bonnement dans sa nature. Elle avala d'une traite le reste de sa boisson amusante puis décida de faire une pause, ne voulant pas finir par rouler sous la table.

« Et comment ça se passe avec ta femme, je crois que je ne l'ai jamais rencontré, ou alors ma mémoire commence à défaillir. »

Elle espéra pour son ami que cela était un sujet léger, que rien de trop sérieux ne se passait entre lui et son aimée. Certes, elle-même était un loup solitaire qui ne désirait en aucun cas partager sa maison avec quelqu'un d'autre, cela ne l'empêchait pas de s'intéresser aux histoires d'amour des autres, en fait, elle se retrouva souvent dans le rôle de l'oreille attentive pour ses collègues au ministère. Certains récit la confortait sur le fait de rester solitaire, d'autre l'intriguait et lui faisait se demander si elle en ratait pas quelque chose (puis elle rentrait chez elle, accueillie par ses chats et effaçait complètement ce genre de pensées de sa mémoire).

La vie de couple n'était certainement pas faite pour tout le monde, en tout cas pas pour elle (et tant pis si elle était une vieille fille, une vieille folle aux chats, cela lui convenait bien).


« Comment est-elle ? Elle aussi, est du genre à voyager aux quatre coins du monde ? »

Aisling ne voyait pas Norbert avec quelqu'un de casanier, mais l'amour pouvait parfois emprunter des chemins étranges, d'après ce qu'elle avait entendu en tout cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeJeu 11 Fév - 17:57


Le temps fortifie les amitiés
E

n guise de réponse au soutien que lui offrit Aisling, Norbert lui adressa un fin sourire. Il savait qu'il pourrait se confier à elle sans problème, il avait toute confiance en elle, mais le fait est que les confidences n'étaient pas son fort... que ce soit avec elle ou qui que ce soit d'ailleurs. C'était d'ailleurs la relative incapacité qu'il avait à verbaliser son ressenti qui avait mis le feu aux poudres entre lui et Tina quand Hyppolite avait disparu et que lui-même gérait ses angoisses et sa détresse dans l'isolement plutôt que d'offrir à son épouse le soutien qu'elle méritait... et dont il aurait lui-même eu besoin, au demeurant.

C'était compliqué de discuter de tout ça, même encore maintenant, même si la situation était apaisée, même si son fils avait été retrouvé, même si Tina et lui s'étaient réconciliés et n'avaient sans doute pas été soudés depuis longtemps. Il y avait, comme ça, des plaies encore trop récemment cicatrisées pour avoir envie de les exposer de crainte de les rouvrir. Aisling, heureusement, savait respecter le besoin qu'avait Norbert de rester autant que possible discret à son propre sujet. Il lui était bien plus facile de s'épancher très - trop - longuement sur ses créatures que de mettre sa vie personnelle sur le tapis. Quand on était son ami, on acceptait cet état de fait, fut-il assez déplaisant, sans doute, parfois.

Et c'était ce qui faisait, notamment, donc qu'Aisling, après tant d'années d'amitié, n'avait jamais eu l'occasion de faire la connaissance de Tina. Pas même à leur mariage - mais pour la défense de Norbert, ils s'étaient mariés en comité strictement réduit (c'était lui qui l'avait voulu). Il y avait eu Thésée et Queenie, et c'était tout, même Jacob n'avait pas été de la partie. C'était proche d'absurde, en réalité, mais il faut dire que Norbert n'était pas non plus doué pour les présentations en bonne et due forme du genre, et à force de repousser toute échéance éventuelle, l'échéance n'existait plus. Cela lui épargnait des dîners entre amis qui le mettaient toujours infiniment mal à l'aise, même quand il était en bonne compagnie, ceci dit. Donc sur ce point, ce n'était sans doute pas si mal, en fin de compte.

-Peut-être pas autant que moi, mais je sais qu'elle m'accompagnerait si elle en avait l'occasion. L'aventure ne lui fait pas peur, en tout cas,
dit-il alors. Et avec tout ce qu'ils avaient vécu, c'était rien de le dire. C'est une Auror, je crois que c'est l'une des choses qui la définit le mieux.

Ce pouvait sembler réducteur de réduire Tina à son travail, mais chez certains, le travail tenait tout autant de vocation, était constitutif de votre personnalité. C'était le cas de Tina, c'était clairement le cas de Norbert aussi.

-Je suis sûr que vous vous entendriez très bien, toutes les deux
. Il marqua un temps de pause. Et toi alors, toujours pas de jules ?

Ce n'était pas dit avec jugement, il serait mal placé pour ça. S'il n'avait pas eu Tina, Norbert aurait très probablement fini seul, et il aurait su s'en contenter. Si on avait dû pronostiquer sur qui des deux frères Dragonneau finirait marié et père de famille, clairement, ce n'était pas sur le cadet qu'on aurait parié.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeVen 12 Fév - 22:58

Aisling s'était douté que son ami ne pouvait pas être avec quelqu'un de trop tranquille, il lui fallait inévitablement une personne qui avait le sens de l'aventure. Quoi de mieux, qu'une aurore ?

Aisling admirait les aurore, voilà un travail qu'elle aurait apprécié faire si elle était plus courageuse. La sorcière l'assumait, de ne pas être assez brave pour affronter les mages noirs, c'était un simple constat, elle était ainsi, pas autrement, de son point de vue il était sain de connaître ses limites et de ne pas forcément s'imposer de les dépasser. Quoi qu'il en soit, elle n'éprouvait aucune rancune envers Norbert de ne jamais lui avoir présenté sa femme, Aisling savait que son ami était plutôt discret en ce qui concernait sa vie privée, voir pudique et cela ne la dérangeait pas. En réalité, se retrouver ainsi de temps en temps et boire un verre dans un bar sympa la suffisait amplement.

Il posa à son tour une question sur sa vie amoureuse, qui était morte depuis longtemps. Elle grimaça avant de répondre, même simplement l'idée d'être avec un homme ou une femme, la rebutait.


« Oh non, pas de Jules pour moi, sincèrement les histoires d'amour, ce n'est vraiment pas mon truc. »

Elle haussa les épaules, enfouie une main dans ses cheveux.

« C'est vrai que je n'ai jamais vraiment essayé, plus depuis cette histoire durant mon premier voyage en Corée mais, je ne vois pas pourquoi je me forcerais en réalité. »

En effet, Aisling ne voyait pas pourquoi elle devrait faire un effort, comme le disaient certaines et certains de ses collègues. Peut-être qu'un jour cela finirait par lui tomber dessus à l'improviste, peut-être non, cela n'avait pas d'importance.

« Je suis bien toute seule »

La serveuse revint soudainement, leur demander ce qu'ils désiraient ensuite, Aisling se décida pour un jus de citrouille. Après deux biéreaubeurre et un cocktail amusant, un jus semblait plus raisonnable, de plus elle adorait ça.

« Ceci dit, ce n'est pas parce que je n'ai jamais été en couple que je suis contre, ce n'est peut-être pas fait pour moi mais je suis toujours ravie quand j'apprends qu'un ou amie a trouver quelqu'un pour partager sa vie. Comme toi et ta femme par exemple, une aurore en plus, c'est très impressionnant. »

La serveuse revint avec les boissons, tout enthousiaste Aisling prit son verre et manqua de tout renverser sur la table. Ce ne serait pas la première fois qu'une telle chose arriverait, elle était si maladroite et avait bien trop tendance à bouger ses mains dans tous les sens.

« Je serais ravie de la rencontrer un jour, lorsqu'elle aura du temps pour ça bien entendu. »

Elle se doutait qu'avec les derniers événements en date, la femme de Norbert avait beaucoup de travail.

« Sinon, as tu découverts de nouvelles créatures étonnantes ces derniers temps ? J'imagine qu'il y en a encore beaucoup à étudier, le monde est si vaste. »

La sorcière savait que Norbert aimait parler de ce genre de choses, qu'il pouvait en discuter pendant des heures, à condition bien sûr d'avoir un auditoire attentif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeSam 13 Fév - 9:11


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert ne se permettrait certainement pas de porter un jugement sur la vie sentimentale de son amie, ce serait parfaitement inapproprié d'une part, et franchement déplacé d'une autre compte tenu du fait que lui-même n'avait rien d'un exemple en la matière. Au final, il s'en était bien sorti, mais il le devait clairement au fait que Tina était une perle, un trésor de patience, et que s'il n'était pas tombé sur elle, il aurait sans doute tenu un discours équivalent, et sans le moindre problème. De toute manière, même quand il était célibataire (ce qui remontait sacrément maintenant), il ne s'était jamais senti seul. Il avait ses créatures, et elles occupaient suffisamment de son espace personnel et de sa vie pour qu'il s'en contente.

Dans le cas d'Aisling, seule la curiosité l'avait poussé à poser la question, sans forcément attendre de réponse positive pour autant. Quoi qu'à ses yeux, la réponse était effectivement positive. Qu'elle soit en couple ou non n'était pas vraiment la question, l'essentiel, c'est qu'elle se sente bien dans la situation qu'était la sienne. Certains se désespéraient de se mettre en ménage et de fonder une famille, ils en avaient besoin pour leur propre équilibre, ce n'était définitivement pas son cas, et c'était très bien comme ça, par conséquent.

-Je trouverai bien une occasion de vous présenter,
confirma Norbert quand Aisling ajouta qu'elle serait ravie de rencontrer Tina.

Il ne fallait pas forcément compter sur lui pour organiser convenablement une rencontre entre les deux, mais glisser l'idée à son épouse serait déjà un bon début. Elle avait toujours été bien plus organisée - et sociable, n'oublions surtout pas sociable - que lui, ce serait sans doute plus simple s'il lui laissait prendre les devants sur ce point. Il songea à ajouter autre chose, mais Aisling était déjà passée à un autre sujet... et quel sujet ! Forcément, si le temps était venu de discuter de ses créatures, ils pouvaient y être encore le lendemain... il ne fallait pas lui redire deux fois de discuter de ce qui était et serait toujours le sujet qui lui tenait le plus à coeur en ce bas monde.

-Pas ces derniers temps, non, il faut dire que j'ai dû focaliser mon temps et mon énergie sur le registre des loups-garous, tu en as peut-être déjà entendu parler ? C'est un vrai casse-tête administratif, et qui m'oblige à travailler en étroite collaboration avec le ministère - ce que j'adore, comme tu dois t'en douter...,
grimaça le magizoologiste. Lors de mon voyage en Suède, il y a deux ans, j'ai pu observer une espèce très rare de trolls. Certains cherchaient à débusquer leur colonie depuis des décennies... Ils ont un mode d'organisation sociale assez perfectionné et intrigant, je dois dire, reprit-il sans être sûr que ce qu'il avait à en dire aurait de quoi passionner son interlocutrice.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeLun 15 Fév - 23:01

Aisling pouvait écouter Norbert parler de créatures pendant des heures s'il le fallait et elle était prête à passer le reste de la soirée à l'écouter, elle était de toute façon plus prompte à écouter les gens parler que de discuter elle-même, jamais la sorcière n'avait été une grande bavarde. Ah, le registre des loups-garous, en effet elle en avait entendu parler, sans savoir en quoi cela consistait exactement, en tout cas, imaginer son ami travaillé derrière un bureau était risible, le pauvre homme devait se sentir comme un lion en cage. Puis il continua et révéla la découverte d'une colonie de trolls en Suède, oh ça paraissait intéressant !

« Oui, ton travail sur les loups-garous, j'en ai entendu parler en effet, je traîne au ministère tous les jours après tout. C'est pour les recensé non ? Dans quel but ? »

Peut-être c'était une question idiote or, Aisling n'avait plus peur de se ridiculiser depuis longtemps.

« Je suis assez intriguée par cette histoire de trolls, je ne savais pas qu'ils pouvaient avoir une organisation sociale en premier lieu. Cela dit, c'est vrai je ne suis pas experte en la matière et je suis sûr qu'on dit beaucoup de bêtises sur les trolls et que ce sont des créatures plus intelligentes qu'elles en ont l'air »

Ou pas, peut-être ces grosses bêtes étaient aussi bestiales et stupides qu'elles ne paraissaient mais Aisling détestait faire des généralités, mettre tout un groupe de personnes ou de créatures dans des petites cases l'énervait au plus au point.

« Je suis allé une fois en Suède, c'est un si beau pays. »

Une pensée lui vint soudainement. Certes, c'était dur à imaginer maintenant mais, Aisling se demanda si un jour son ami arrêterait de voyager, lorsqu'il serait vieux et tout cassé, ainsi cette pensée lui vint, elle le verrait bien faire autre chose …

« Tu ne te verrais pas enseigner, à Poudlard ou ailleurs, dans quelques années ? Je suis sûr que tu pourrais faire naître des vocations de magizoologistes, tu sais si bien parler des créatures magiques.»

Avoir un professeur aussi passionné pouvait être un plus, non pas que ceux actuellement à Poudlard ne l'étaient pas, ils devaient être aussi bons que ceux qu'elle avait connu durant sa folle adolescence. Quoi qu'il en soit, la sorcière voyait bien Norbert dispenser son savoir, comme un vieux sage. Elle pouvait se l'imaginer, parler de ses nombreux voyages à des adolescents ébahis. Bien entendu, pour cela il fallait supporter les enfants et adolescents, ce n'était pas forcément à la porter de tous le monde, certaines personnes n'étaient pas à l'aise, ce qui était bien normal. Elle même n'était pas sûr d'avoir assez de patiente pour passer des heures avec toute une foule de jeunes gens, à moins qu'ils ne se tiennent tranquilles évidemment (tous les adolescents ne sont pas forcément des sauvages).

En tout cas, c'était une idée amusante à imaginer et son esprit était toujours prompte à imaginer tout un tas de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMar 16 Fév - 17:58


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert n'était pas surpris d'entendre, en effet qu'Aisling avait entendu parler du registre sur lequel il travaillait. C'était une des choses concernant lesquelles le magizoologiste avait le plus de problèmes, concernant ce registre, puisque tout le monde en parlait, et même si son accès serait infiniment restreint, il était difficile de convaincre les principaux concernés de la totale confidentialité dont ils bénéficieraient en signant le registre. Sans compter bien sûr que c'était la porte ouverte à toutes les élucubrations qu'on peut imaginer, y compris des théories franchement indignes qui l'agaçaient très sérieusement. Quand on commençait à comparer le registre à d'autres sortes de listes à la vocation bien plus sordide, Norbert sentait son sang bouillir, mais Aisling le connaissait bien assez de son côté pour ne pas présumer d'office de ce qu'il comptait en faire et de lui demander sincèrement des explications, ce qui lui convenait très bien, car s'il était las d'en fournir à ceux qui, dans tous les cas, demeureraient imperméables à ses arguments, il appréciait d'en discuter avec des personnes qui seraient capables de les entendre.

-L'idée, sur le long terme serait de pouvoir apporter aux loups-garous une structure, un encadrement spécifique, pouvoir les accompagner durant leur transformation, entrer plus facilement en contact avec eux, les tenir informés des dernières recherches en la matière... c'est aussi évidemment une manière de les protéger d'eux-mêmes et de leur entourage. Mais je sens que ce projet va être tué dans l'oeuf. Les principaux concernés sont très réticents à signer le registre, ce que je peux comprendre, et j'ai imposé que personne ne les y oblige, alors autant dire que c'est sans doute une immense perte de temps plus qu'autre chose.

Et combien il avait le sentiment de perdre son temps quand il se retrouvait en compagnie de Geoffrey Waldman ! Plus le temps passait, plus cet homme l'insupportait. Malheureusement, il n'avait d'autre choix que de tolérer - bien plus que d'accepter - sa compagnie. Et le sentiment était, sans aucun doute, réciproque.

-Les trolls des cavernes ne sont pas connus pour leur intelligence et même s'ils ont leur propre... organisation sociale, on va dire, je peux difficilement prétendre à leur grande intelligence, en revanche, tu serais sans doute ébahie par ce dont sont capables les trolls des montagnes, ils font partie de ces espèces que l'on continue à tort de qualifier de sous-évoluées et qui pourtant se démarquent par des innovations techniques constantes quand nous, sorciers, aurions tendance à nous reposer sur nos acquis.

Quand on disait qu'il devenait inarrêtable quand l'heure était venu de discuter créatures, en voici bien la preuve. Tout à coup, il devenait bien moins difficile à Norbert de tenir la jambe de ses interlocuteurs sur un sujet qui, bien souvent, n'intéressait que lui. Ceci dit, il voulait croire qu'Aisling ne se contentait pas de l'écouter dans l'unique but de lui faire plaisir.

-Moi, professeur ?
reprit Norbert, un peu surpris quand Aisling en fit la suggestion. Il ne l'avait même jamais envisagé, à vrai dire. Il était pédagogue à l'écrit, pensait-il, et il était ravi que ses livres aient pu éveiller des vocations, mais se tenir devant toute une classe et donner cours. Je ne pense pas que je serais incapable de capter l'attention de toute une classe plus de dix minutes, ce serait catastrophique. Et puis, Silvanus, qui enseigne le soin aux créatures magiques à Poudlard, est un très bon professeur, presque plus passionné que moi.

Et un peu trop fan de lui, mais ça... sans compter que bon professeur, ça se discutait vu le nombre de fois où Silvanus avait été mis à pied... Mais Norbert gageait qu'il ne limiterait pas spécialement le nombre d'accidents si c'était lui qui devait se tenir à sa place.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeVen 19 Fév - 22:20

Oh, elle aima et fut déçu sur ce qu'elle entendit sur les loups-garous, Aisling voyait le bien que le registre pourrait faire mais dû admettre que Norbert n'avait pas tort en disant que ce projet serait tué dans l'œuf. Le monde sorcier n'était pas tendre avec les loups-garous, les gens préféraient les voir comme des êtres dangereux et sanguinaires plutôt que de pauvres sorciers et sorcières frapper par un genre de maladie, un genre de maladie qui pouvait atteindre n'importe qui, personne n'était à l'abri de se faire mordre. Peut-être que dans un avenir plus ou moins lointain les choses changeraient or, elle n'osa pas trop espéré.

Concernant les trolls, elle voulait bien croire, qu'elle serait étonnée par tout ce qu'ils étaient capables de faire, cela lui donna même envie de plus se renseigner sur ces créatures si mal connues ; la sorcière songea même à aller faire un tour dans les librairies de Pré au Lard et du chemin de traverse pour trouver les bouquins traitant de ce sujet, pourquoi pas des livres écrit par Norbert (et ainsi en savoir plus sur d'autres fascinantes créatures).

Bien sûr, son ami fut étonné de sa suggestion de devenir professeur, évidemment cela venait de son imagination débordante, qui avait tendance à aller dans tous les sens. Quant à savoir s'il pouvait capter l'attention de toute une classe plus de dix minutes, Aisling était sûr qu'il en était capable mais préféra ne pas argumenter, c'était sa vie après tout, elle n'était pas là pour lui dire quoi faire.


« Eh bien, c'était une idée comme ça, me disais que tu pourrais enseigner quand tu seras tout vieux et tout cassé. »

Elle finie son verre de jus de citrouille, jeta un coup d'œil autour de leur petite table. Il y avait encore pas mal de monde, discutant entre eux, passant visiblement une bonne soirée. L'atmosphère était chaleureuse, agréable, c'était comme un cocon et rien de mal ne pourrait arriver ici. Aisling se demanda distraitement ce que les gens ici pensaient des loups-garous et des trolls, ainsi que des moldus (non pas qu'elle mettait les moldus dans le même panier, ils étaient des êtres humains non pas des créatures).

Elle eut soudainement furieusement envie d'une cigarette mais par respect pour son ami, décida d'attendre d'être dehors ou chez elle pour s'en griller une, elle n'était pas sûre qu'il apprécie l'odeur de la fumée.


« C'est dommage en tout cas, que tu perdes ton temps avec ce registre des loups-garous. Je trouve ça triste que personne ne veuille t'écouter sur ce projet, pourtant je trouve que cela pourrait apporter beaucoup de bien pour tous le monde. Les pauvres loups-garous n'ont pas demandés à être comme ça »

Évidemment, son avis ne pesait pas bien lourd, elle ne pouvait pas faire grand chose. Aisling était ravi de sa place au ministère, ravie de travailler dans le domaine du quidditch mais parfois, dans ce genre de situation, la sorcière regrettait de ne pas pouvoir se rendre plus utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeSam 20 Fév - 8:32


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert changerait peut-être d'avis pour ce qui était d'enseigner un jour, mais il en doutait fort. Vieux ou pas, cassé ou non, il s'imaginait mal faire preuve de la pédagogie nécessaire pour inculquer quoi que ce soit aux jeunes générations autrement qu'à l'écrit. Il se trompait peut-être. Après tout, la passion avec laquelle il s'exprimait chaque fois qu'il discutait de ses créatures pouvait laisser penser qu'il serait capable de la communiquer à d'autres. Mais il était tout de même plus simple de passionner une initiée, qui avait toujours témoigné d'un sincère intérêt pour son domaine de prédilection (enfin, il l'espérait, sinon la pauvre Aisling devait en avoir par-dessus la tête de lui et de leurs conversations), de prêcher une converti, en somme, qu'un groupe d'adolescents qui, sur le principe, faisaient bien souvent le choix de ne s'intéresser à rien parce que, à leur échelle, cela relèverait presque du choix de vie, de la prise de position intellectuelle voire politique (sans rien exagérer bien sûr).

Alors vieux, il commençait sans doute à l'être (même si à l'échelle d'un sorcier, ce n'était évidemment pas grand-chose), et cassé, certainement plus que beaucoup d'autres à force d'avoir été bousculé, mordu, s'être fait cracher dessus par des créatures venimeuse ou agressé par des gnomes patibulaires, mais s'il devait vraiment devenir trop vieux et trop cassé, il commençait à se dire que juste prendre une retraite anticipée et se laisser vivre ne serait pas la pire option qui soit... et lui-même s'en étonnait assez, il avait été loin de s'imaginer que cette perspective pourrait le séduire. Il se serait sans doute davantage vu prendre la route, incessamment, et mourir au cours d'il ne savait quel voyage en faisant face à il ne savait quel dragon un peu trop prompt à cracher ses flammes.

-Il est encore trop tôt pour dire si je perds mon temps ou non, mais c'est effectivement l'impression que j'en ai,
admit Norbert. Je ne peux vraiment le reprocher à personne, le projet était bancal pour commencer. Et à l'heure qu'il est, le ministère a d'autres fléreurs à fouetter.

Exit les loups-garous, en effet, il ne pensait pas que ses relances sur la question seraient spécialement écoutées, pas franchement alors que les créatures qui troublaient les esprits et inquiétaient les masses à l'heure actuelle étaient, bien davantage, les détraqueurs. Mais de cela, bien sûr, il n'était pas question de parler. Ou du moins, Norbert n'en éprouvait guère l'envie. Il n'avait pas envie de gâcher ce moment entre amis avec des considérations un peu trop concrètes et alarmantes, même si ces dernières, par la force des choses, n'étaient jamais bien loin.

-Bon et toi alors ? Tu travailles sur des projets intéressants en ce moment ?


Norbert n'était jamais très à l'aise quand il parlait un peu trop longtemps de lui. Même si parler de ses créatures n'était pas exactement parler de lui-même.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeLun 22 Fév - 23:40

Évidemment, son ami fini par l'interroger sur ce qu'elle faisait. Il n'aimait pas trop parler de lui, Aisling le savait, le problème était qu'elle n'aimait pas non plus trop parler de sa vie, peut-être était-ce une question de pudeur, enfin quoi qu'il en soit ce n'était pas son fort, même lorsque c'était pour discuter de son boulot qu'elle aimait beaucoup. De plus, comparer à Norbert, sa vie semblait bien moins palpitante, plus banale et donc moins intéressante à partager mais soit, la sorcière n'allait pas obliger son ami de parler plus de lui encore, elle devait bien faire un effort de son côté.

« Oh tu sais, on organise des matchs, le dernier était un match amical entre les Vagabonds de Wigtown et les Cocatris de France et on fait en sorte que les moldus ne puissent pas tomber dessus, le problème c'est que cela a bien failli arriver lors de ce match. »

Elle eu un sourire amusé à l'évocation de se souvenir, oui sur le coup Aisling n'avait pas trouvé cela très drôle, l'ambiance avait été sérieusement tendue au ministère mais maintenant ... Eh bien, elle préférait voir ça sous un œil moins sérieux, après tout, les derniers événements étaient réellement grave, qu'un moldu tombe sur une bande de sorciers chevauchant des balais volant, ne paraissait pas grand-chose en comparaison.

« L'un de nos repousse moldu à du mal fonctionner je suppose, ou n'a tout simplement pas été placer au bon endroit où carrément oublié, peu importe, l'erreur est humaine non ? Cela peut arriver à tout le monde, de manquer de vigilence parfois. Heureusement, le moldu a été intercepter avant de voir réellement ce qui se passait et l'employer qui s'en est occupé, nous a déclaré que l'homme était de toute façon sous l'emprise de l'alcool. Bref ... Cela dit, peut-être que le match lui aurait plus à cet homme ! »

Oui, c'était idiot, pourquoi se cacher tout le temps des moldus, peut-être étaient-ils capables d'apprécier un bon match de quidditch comme n'importe quel sorcier. Les jeux et les sports n'étaient-ils pas quelques choses de communs à tous les êtres humains ?

« L'employer à quand même juger bon d'altéré la mémoire de ce moldu. »

Son visage changea, elle sera les lèvres et fronça les sourcils, la sorcière n'aimait pas ce genre de méthode qu'elle jugeait brutale mais, encore une fois, elle ne pouvait pas faire grand-chose.

« Et nous, nous avons eu le droit à la pire engueulade de notre vie, certains même ont été menacés d'être virés si une telle erreur recommençait. Mais bon, le match c'est très bien dérouler mis à part cet incident et c'est l'équipe des Vagabonds qui l'a reporter, de peu, c'était vraiment un beau match. »

Ah comme elle adorait le quidditch, cela lui manquait parfois de chevaucher un balais et de jouer comme lorsqu'elle était à Poudlard.

« C'est curieux tout de même, que ce moldu ait pu arriver jusqu'au lieu du match, on avait pourtant choisi un lieu vraiment sauvage et isolé. »

Elle haussa les épaules, tira ses cheveux, songeuse.

« J'imagine que certains moldus aiment déambuler dans ce genre d'endroit, après tout l'Ecosse regorge de paysages très beaux et je suppose que cet homme voulait tout simplement en profiter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMar 23 Fév - 17:52


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert n'était pas quelqu'un d'égoïste mais il pouvait par moments donner le sentiment de l'être tant il avait tendance à se désintéresser de tout ce qui ne touchait pas à son propre domaine d'expertise (ce qui faisait tout de même beaucoup de choses desquelles il aurait tendance à se détacher)... Il était vrai notamment que si vous décidiez de l'intéresser au Quidditch, par exemple, vous aviez de bonnes chances de perdre votre temps. Le magizoologiste n'avait jamais compris grand chose à la fascination que ses pairs sorciers semblaient naturellement éprouver pour ce sport qui ne revenait ni plus ni moins qu'à courir - voler en l'occurrence - après des balles. Même du temps de Poudlard, et si fier pouvait-il être de sa maison (et il l'était toujours d'ailleurs, go Poufsouffle), il n'assistait jamais aux matchs, même quand les jaune et noir étaient sur le terrain et profitait plutôt de ces moments de liesse pour s'en détourner discrètement et aller observer l'air de rien les créatures nichées en lisière de forêt interdite où dans le lac noir, seul ou en compagnie de Leta.

Non, le Quidditch n'avait jamais eu sa préférence, mais Aisling parvenait tout de même à l'intéresser en peu de mots, ce qui n'était clairement pas donné à tout le monde, et il écouta sans avoir un seul instant à s'y forcer le récit qu'elle lui conta sur le dernier match qu'elle et ses collègues du département des jeux et sports magiques avaient eu la charge d'organiser.

Un repousse-moldus avait semble-t-il mal fonctionné et semé une sacrée pagaille. L'air de rien, c'était surprenant. Les mesures prises pour empêcher les Moldus d'approcher trop près des lieux à forte concentration magique faisaient que ce genre d'événements étaient infiniment rares, mais d'autant plus anecdotiques. Un moldu qui tombe par le plus grand des hasards sur un match de Quidditch, c'est une sacrée histoire, que le Moldu aurait certainement eu la plus grande envie de répandre s'il n'avait été oublietté dans la minute.

-En plus d'avoir des paysages magnifiques, l'Ecosse concentre une faune magique assez spectaculaire et parfaitement bien préservée
, répondit Norbert avec enthousiasme avant de reconnaître de lui-même combien il était hors sujet. Le tout donc pour se reprendre l'instant d'après. J'ai un ami moldu qui adorerait assister à un de ces matchs, maintenant que j'y pense, observa Norbert qui, évidemment, faisait référence à Jacob. Autant Norbert s'ennuierait certainement ferme s'il devait se rendre à l'un de ces matchs, tout comme il serait en peu de temps incommodé par la foule beaucoup trop bruyante et compacte et s'amassait dans ce genre d'endroits, autant Jacob serait certainement aux anges. J'imagine que vous ne faites jamais d'exception, n'est-ce pas ?

Après tout, ça ne coûtait rien de se renseigner, même si la réponse était assez évidente.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeJeu 25 Fév - 23:32

Oh, oh un moldu assistant à un match de quidditch ? Comme cela paraissait si intéressant et fou surtout, mais l'idée plaisait énormément à Aisling. En effet, cela pourrait être une expérience enrichissante que d'avoir l'avis d'un moldu sur le sport le plus aimé du monde magique. Oui, l'idée était très tentante, mais malheureusement ...

« Cela ne tiendrait qu'à moi, je laisserais ton ami assisté à un match voir même plusieurs pour qu'il se face vraiment une bonne opinion là-dessus. Mais bon, je ne suis qu'employé, je ne pense pas que ma hiérarchie me laisserait faire et tu connais l'opinion que la plupart des sorciers et sorcières ont sur les moldus ... Sans aller jusqu'à éprouver de la haine, beaucoup seraient mal à l'aise, je pense, je peux me tromper, à l'idée que l'un d'eux puisse assister à un match de quidditch. »

Ce qui était fort dommage, mais il y avait peut-être une autre solution.

« Et si on faisait passer ton ami pour un sorcier ? Faudrait le préparer avant bien entendu, dans quelle mesure connaît il le monde sorcier ? On pourrait le faire passer pour un cracmol, cela expliquerait l'absence de baguette et qu'il n'est pas d'ici, plutôt d'un pays étranger, d'ailleurs c'est peut-être déjà le cas ? Et, si tu restes avec lui durant les matchs, tu l'empêcheras de faire des gaffes ! »

Ce n'était pas très sérieux, quoique ... En réalité, Aisling aimait tellement l'idée d'amener le quidditch à d'autres personnes, à des gens qui n'avaient jamais connus ce sport, des gens qui seraient alors aussi émerveiller que des enfants découvrant pour la première fois ce jeu, cela ajouterait encore plus de magie aux matchs, cela elle en était sûre ! Distraitement, elle se demanda où son ami avait connu ce moldu, au cours de l'un de ses voyages probablement (ce qui la fit réagir sur le fait qu'elle-même, n'en connaissait aucun).

« Bon, si on se fait prendre, je ne sais pas quels genres d'ennuis, tu aurais mais moi c'est sûr que j'aurais de quoi m'en faire mais, franchement se serait tellement amusant et instructif, si ça se trouve ton ami aurait des remarques pertinentes à faire et c'est toujours bon à prendre. »

Sauf pour certains puristes qui ne voulaient rien changer évidemment or, Aisling n'était pas de ce genre-là. Elle adorait le quidditch, ce n'était pas pour autant qu'elle n'était pas capable d'entendre et de prendre en compte les critiques sur ce sport, il pouvait encore évoluer, devait évoluer d'ailleurs, ce n'était pas intéressant que tout reste toujours figer dans le temps. En tout cas, c'était son point de vue.

« C'est dommage qu'on ne puisse pas lui montrer un match autrement, enfin, on peut toujours prendre des photos mais, ce n'est pas pareil. »

L'idée de dissimuler le moldu sous une cape d'invisibilité effleura son esprit mais s'envola aussitôt, des dispositifs étaient toujours installés pour repérer les sorciers et sorcières usant de ce stratagème, ce qui était fort dommage car cela aurait été bien plus facile à mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeVen 26 Fév - 18:23


Le temps fortifie les amitiés
L'

avantage d'évoquer cette idée - qui tomberait certainement à l'eau au moment même d'être évoquée au regard de son impossibilité manifeste - avec Aisling, c'est que Norbert savait ne devoir s'attendre à aucune forme de jugement de sa part. D'autres pourraient s'offusquer de l'idée même de ne serait-ce qu'avancer une telle suggestion quand des règles et principes édictés depuis des siècles et à peine modifiés au cours de ces derniers au sujet du secret magique ne pouvaient qu'étouffer dans l'oeuf une telle idée. Bien sûr, l'argument le plus logique et le plus classique se ferait immédiatement jour : ouvrir la porte à un seul moldu, c'était l'ouvrir à tous les autres, et la situation deviendrait ingérable. Cela s'entendait, mais Norbert songeait souvent que ce ne serait pas un mal. Ses idées se rapprochaient souvent de Carlotta Pinkstone à ce sujet (le penchant "terroriste" en moins), surtout depuis sa première visite aux Etats-Unis. L'ostracisation des moldus, même si elle était plus souple et partielle en Grande-Bretagne, engendrait forcément et naturellement son lot d'inévitables dérives.

Norbert n'attendait pas de miracle de la part d'Aisling, et cette dernière ne lui en promit pas, puisqu'elle lui confirma ce dont il se doutait déjà : somme toute que sa hiérarchie ne tolérerait pas de faire une telle exception, ce qui dans le fond pouvait tout à fait se comprendre. Et si c'était pour exposer Jacob aux foudres de certains, qui plus est, il préférait de loin le garder en relative sécurité (relative était le mot, parce qu'on ne pouvait pas dire que les incursions dans le monde magique auxquelles il ait invité son ami jusqu'ici aient été toujours une partie de plaisir ou encore une promesse de sécurité - mais il ne s'en était jamais plaint donc... ça va, on suppose ?). Ceci dit, l'idée semblait faire du chemin dans l'esprit d'Aisling, et Norbert appréciait assez la tournure que c'était en train de prendre.

-Pour ce qui est de se fondre dans la masse des sorciers, crois-le ou non, Jacob est plus doué que moi.
N'importe qui était plus doué que lui pour se fondre dans n'importe quelle masse composée d'humains, mais passons. Mais je ne voudrais pas t'attirer d'ennuis. Je suis habitué à gérer ceux que je me crée pour moi-même - et il le fallait bien, parce qu'à ce stade, c'était vraiment en train de devenir un talent de la part du magizoologiste -, mais je ne me permettrais pas de t'en créer à toi, surtout si ça doit de coûter ta place ou que sais-je encore.

Il n'avait pas vraiment envie d'oublier complètement l'idée, surtout quand il pensait à ce que serait l'enthousiasme de son ami s'il devait découvrir un match de Quidditch en conditions réelles après en avoir tant entendu parler, mais il ne servait à rien de jouer à ce point avec le feu. Que ce soit pour Aisling ou pour Jacob, d'ailleurs.

-Il s'en remettra, ne t'en fais pas, je pense que depuis qu'il me connaît, il en a vu assez du monde de la sorcellerie pour toute une vie, même si visiblement ça ne l'a pas arrêté puisqu'il a épousé une sorcière.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMer 3 Mar - 23:13

Norbert fut la voix de la sagesse et écarta son idée, non sans bonne raison, en effet Aisling n'avait aucune envie de se faire virer. Elle savait qu'un jour elle arrêterait de travailler et qu'elle reprendrait ainsi ses voyages mais ce n'était pas encore pour tout de suite, ceci dit, si elle voulait partir avec panache, introduire un moldu dans un match de quidditch au nez et à la barbe du ministère, lui plaisait tout particulièrement.

De plus, le fait que son ami soit marié avec une sorcière était encore mieux, ensemble ils feraient un couple de sorciers crédible, de plus, les autres sorciers et sorcières durant les matchs étaient bien trop occuper pour réellement discuter. Aussi, elle répondit sur un ton toujours aussi enthousiaste :


« Tu sais, dans quelques années, quand je serai sur le point de prendre ma retraite, j'aurais plus de possibilité d'introduire ton ami, peut-être même avec sa femme ! »

Or, c'était bien beau tout ça mais, lui vint en tête soudainement que le moldu en question pourrait aussi avoir des problèmes. Aisling ne savait pas exactement qu'est ce qui pourrait réellement arriver, ce qui était vraiment embêtant (elle se promit de faire des recherches sur ce sujet).

« Bon, en réalité je ne sais pas ce que le ministère pourrait faire à ton ami, s'il se faisait repérer, en fait c'est ça le plus gros problème. Je vais me pencher sur la question, pour tout bien planifier, on a quelques années devant nous après tout »

Oui, décidément elle ferait des recherches, peut-être avaient-ils eut des précédent dans le passé ? Depuis tant d'années que le quidditch existait, d'autres avaient sûrement eu la même idée qu'eux.

« Ou as-tu rencontrer cet homme ? Ce n'est pas banal d'avoir un ami moldu as-tu déjà été dans son monde ?»

Elle était vraiment curieuse, toutefois elle ajouta rapidement :

« Pardon, tu n'es pas obligé de répondre si c'est trop personnel. »

La dernière chose qu'Aisling voulait était de mettre mal à l'aise son ami. Elle pouvait comprendre qu'il ne veuille pas parler de certaines choses, ils étaient certes amis, mais n'étaient pas forcément obliger de savoir tout l'un sur l'autre.

« Je suis trop curieuse quand je m'y mets. »

Curieuse, oui elle l'était, intriguée également par le monde moldu, jamais la sorcière ne s'y était aventuré. Pourtant, ce n'était pas si difficile, Londres par exemple était majoritairement moldu après tout, suffisait de se balader dans les rues. Ce serait comme faire un voyage. Jamais jusqu'ici, Aisling n'avait vraiment pensé aux moldus, ni à leur mode de vie mais cette conversation sur l'ami de Norbert venait d'éveiller un intérêt pour eux, en elle.

Malheureusement, ce n'était pas quelque chose qu'elle pourrait partager avec beaucoup de monde, elle le savait, à part Norbert bien entendu. De plus, elle-même était sang mêlé, c'était idiot qu'elle n'en sache pas plus sur une partie de ces origines. En réalité, interroger son père sur ses propres parents moldus, serait déjà un début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeJeu 4 Mar - 17:26


Le temps fortifie les amitiés
C

ertaines idées méritaient d'être oubliées aussi vite qu'elles étaient lancées, c'est une certitude, mais deux esprits comme ceux de Norbert et Aisling, en constante ébullition, avaient peine à se cantonner à cette affirmation pourtant pleine de bon sens. Le jeu n'en valait clairement pas la chandelle, en réalité. Jacob avait déjà ses deux pieds au sein du monde magique via Queenie et Adrian, il en voyait (et s'émerveillait) suffisamment tous les jours pour que le fait d'assister à un match de Quidditch professionnel, même si l'idée le séduirait certainement, n'ait rien d'une priorité... Mais voilà, quand ils s'y mettaient tous les deux, ils pouvaient bien mettre la possibilité de côté, mais jamais l'occulter totalement, alors même qu'il fallait tout de même se montrer prudent quant à toute éventuelle répercussion.

Qui sait, en effet, ce qui pourrait arriver à Jacob s'il était démasqué dans ces circonstances. Un oubliator mal informé pourrait très vite décider de son sort... Il avait miraculeusement réussi à passer outre une amnésie générale à l'époque, il ne fallait pas tenter le diable deux fois d'affilée. Bon, il avait des circonstances atténuantes, maintenant. Marié à une sorcière et père d'un sorcier, on devrait en toute logique le laisser tranquille et ne pas en arriver à ce genre d'extrêmes... mais les lois magiques sur la question restaient tout de même particulièrement floues, et si quelqu'un avait envie de s'amuser à mal les interpréter, cela pourrait mal finir.

En tout cas, le cas de Jacob rendait bel et bien Aisling curieuse, et Norbert pouvait tout à fait le comprendre. Même quand on parvenait à passer outre les cercles les plus intolérants du monde magique, on échappait difficilement au clivage sorciers / moldus. Chacun évoluait dans son coin, et les deux mondes ne devaient se fréquenter qu'avec parcimonie, même ici, en Angleterre, où les lois sur la question étaient tout de même moins abusives qu'outre-Atlantique... Il y avait à revoir dans l'organisation du ministère britannique, mais le MACUSA pourrait tout de même prendre de la graine de ce qui se faisait en Europe, à n'en pas douter.

-Si toi tu es trop curieuse, qu'est-ce que je devrais dire
, répondit Norbert d'un ton amusé. Ce qui ne changeait rien au fait qu'elle l'était effectivement, mais la curiosité était un de leurs points communs les plus marqués, et qui faisait qu'ils pouvaient échanger des conversations sans fin, ou chaque affirmation s'accompagnait d'une succession de questionnements à n'en plus finir. Je l'ai rencontré lors de mon premier voyage à New York. Le fameux...

Il n'entra pas dans les détails, mais quiconque le connaissait un peu savait que l'épisode new-yorkais de sa vie avait été particulièrement agité. Et pour cause, à peine les pieds posés sur le sol américain qu'il lâchait déjà involontairement foule de créatures fantastiques en pleine ville et se retrouvait parmi les sorciers les plus recherchés d'Amérique pour des torts dont il n'était pas responsable.

-C'est... une assez longue histoire, en fait. Qui finit bien puisqu'aujourd'hui il est marié à ma belle-soeur. Ils ont ouvert une boulangerie à deux pas d'ici, je pourrais te les présenter, si tu veux.
Il marqua une pause avant de reprendre. J'aimerais prétendre que j'en ai profité pour en apprendre plus sur le monde moldu, mais ce serait entièrement faux, mes lacunes dans ce domaine sont beaucoup trop nombreuses.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeDim 7 Mar - 23:06

Oui, elle connaissait les péripéties qui s'étaient déroulées à New-York, pas dans les détails certes mais assez pour savoir que cela avait été assez mouvementé. Elle se demanda surtout comment un moldu avait été impliqué dans cette aventure et comment le pauvre homme l'avait vécu, surtout si de base il ne connaissait pas le monde magique. Or, d'après ce qu'Aisling comprenait, l'homme n'était pas pour autant rebuté par le monde sorcier, comme quoi l'amour était vraiment puissant et transcendait toutes les frontières (du moins c'était l'impression qu'elle avait, vu de l'extérieur). En tout cas, l'idée de les rencontrer ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde, surtout si le moldu en question tenait une boulangerie, elle aimait beaucoup la nourriture et était toujours partante pour goûter de nouvelles choses.

Quoi qu'il en soit, si son ami ne connaissait pas mieux le monde moldu, peut être pourraient-ils un jour l'explorer ensemble, aller savoir des découvertes pouvaient être faites.


« Je serais ravie de rencontrer tes amis, pour pouvoir les questionner sur ce monde inconnu et en plus, j'adore faire des découvertes culinaires ! C'est une bonne chose, que ton ami ne soit pas effrayer par notre monde magique, comme quoi les moldus ne sont pas tous des rustres comme semble le penser certains »

Les préjuger avaient la vie dure, elle le savait, c'était idiot mais encore une fois, elle ne pouvait pas y changer grand chose (à part ne pas être aussi fermé d'esprit). Aisling sourit, se perdit un peu dans ses pensées, s'imaginant explorer le monde si mystérieux des moldus, elle se demanda quel genre de sports aimaient ils (il devait bien exister un sport apprécié de tous, comme le quidditch). Elle se promit de faire des recherches avant de se lancer dans l'aventure, ne voulant pas se faire repérer.

L'ambiance dans le bar, c'était quelque peut calmer, les gens rentraient chez eux, sûrement certains devaient se lever tôt pour aller au travail. Elle-même devait le faire mais ne comptait pas interrompre leur soirée si Norbert voulait encore rester, après tout ce n'était pas tous les jours qu'elle retrouvait un vieux camarade de Poufsouffle comme lui.


« As-tu revus d'autres camarades de notre chère maison, ces derniers temps ? »

Elle-même n'avait pas forcément garder contact avec tous, ce n'était pas chose possible, surtout lorsque les décennies passaient, aussi vite qu'un vif d'or. Parfois, elle se sentait nostalgique de ce temps passer à Poudlard et se demandait comment se passait la vie à l'école maintenant, cela n'avait pas du énormément changer depuis son passage et celui de Norbert. Quel dommage qu'elle ne puisse pas se glisser à l'intérieur de l'école, s'amuser à revoir les matchs de quidditch, assister à certains cours mais surtout revenir dans la bonne vieille salle commune de Poufsouffle. De ce qu'elle se souvenait, l'endroit avait toujours été confortable et chaleureux, un endroit dans lequel elle avait passé tellement de bons moments.

Oui, quelquefois, l'école lui manquait, surtout ces derniers temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeLun 8 Mar - 18:38


Le temps fortifie les amitiés
S

i Norbert avait plutôt tendance à ne pas faire rencontrer ses amis entre eux (ou à jouer les entremetteurs avec qui que ce soit, preuve en était du nombre de personnes dont il se sentait proche et qui n'avaient pourtant jamais rencontrer Tina ou Hyppolite - ce qui devrait n'avoir normalement aucun sens chez une personne convenablement constituée), ce n'était pas par mauvaise volonté, pas vraiment, mais parce que tout ce qui relevait de l'ordre de la sociabilisation, même avec des personnes qu'il appréciait très sincèrement, exigeait de sa part un effort assez remarquable, et qu'il finissaitp resque toujours, invariablement, par s'épargner à moins que quelqu'un d'autre ne finisse par faire cet effort pour lui et en son nom. Pourtant, objectivement, c'était empêcher des rencontres qui avaient tout lieu d'être intéressantes et constructives.

Norbert était convaincu qu'Aisling s'entendrait à la perfection avec Queenie et Jacob (en même temps, il estimait qu'il fallait vraiment faire un effort monumental pour ne pas s'entendre avec eux tant ils étaient adorables), et Jacob serait sans doute le premier ravi de parler de son monde si en contrepartie il en découvrait toujours davantage au sujet de celui qu'il avait intégré. Non, en effet, les moldus étaient loin d'être rustres, et Norbert n'avait jamais vu son meilleur ami se laisser intimider par quoi que ce soit de magique. Effrayé en partie quand il le fallait (c'était naturel quand on se faisait courser par une créature potentiellement dangereuse, par exemple), il s'était toujours laissé émerveiller même par des choses que le commun des sorciers aurait tendance à trouver horrifiantes... Bêtement, cela va sans dire. Il ne fit aucun commentaire à ce sujet, il s'exhortait juste mentalement à faire l'effort, cette fois-ci, de ne pas laisser passer à la trappe cette occasion de faire se rencontrer des personnes qui avaient sans doute plein de choses à se dire sous le prétexte de faire un effort qui n'en était qu'un sur le moment et cessait de l'être dès l'instant où tout était déjà décidé. Et en parlant d'effort social...

-Non, en fait, à part toi, je crois que j'ai perdu contact avec tout le monde.

Même si, de base, Norbert n'avait pas eu beaucoup d'amis du temps de Poudlard dans tous les cas. Aisling faisait partie des exceptions notables, et qui avaient duré dans le temps, mais dans l'ensemble, le magizoologiste était et avait toujours été un grand solitaire. Enfin, hors sa maison, il y avait eu Leta, bien sûr. Mais comment dire... non, clairement, s'il avait de ses nouvelles, il apprécierait d'en avoir beaucoup moins, et qu'elle les laisse tranquille, lui et sa famille, une bonne fois pour toutes.

-En même temps, tout le monde n'a pas ta patience,
ajouta-t-il avec un fin sourire. Et toi, des nouvelles d'anciens de Poudlard ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeJeu 11 Mar - 23:04

Au fond, cela ne l'étonnait pas vraiment que Norbert n'ait pas gardé contact, avec leurs anciens camarades de Poufsouffle. Elle le connaissait, savait qu'il n'était pas forcément la plus sociable des personnes mais, elle s'était dit, qu'au fil des années peut-être en avait-il revu quelques-uns, à l'occasion comme maintenant, évidemment si aucun d'entre eux n'avaient la même patiente ... C'était la clef, avoir de la patiente lorsqu'on voulait être ami avec quelqu'un comme Norbert et ça valait le coup. De plus, Aisling n'était certainement pas là pour juger, elle-même n'avait gardé que peu de contact, parfois en revoyait-elle mais c'était rare.

« Oh, certains d'entre eux oui, mais tu sais quand ils commencent à se marier, faire des enfants, s'installer et qu'ils voient que tu n'en fais pas autant, cela n'aide pas à ce qu'on restent vraiment proche. C'est idiot mais c'est comme ça, c'est vrai que je n'étais pas toujours très intéressé lorsqu'ils parlaient de leurs enfants ou leurs conjoints. Alors, à force les liens se sont distancier »

Elle haussa les épaules, avant cela l'avait blessé, maintenant elle s'en moquait, c'était la vie.

« Je ne dis pas que je n'aime pas quand les gens, me parlent de leurs familles mais, si la conversation ne tourne presque exclusivement qu'autour de ça, je finis par être lassé. »

Elle n'était pas complètement sans cœur non plus, bien sûr Aisling pouvait comprendre que c'était important. D'ailleurs, il était tout à fait possible que pour certains, des gens comme elle ou Norbert pouvaient paraître ennuyeux aussi, à être si passionné, si en boucle, par un seul sujet, aussi vaste soit-il, cela devait être fatiguant à écouter à force. Non pas que les autres n'avaient pas de passions les transcendant mais, elle et son ami était peut-être parfois trop excessif, c'était possible, Aisling ne s'en rendait pas bien compte lorsqu'elle était trop absorbée par le quidditch.

« Bon j'imagine que je dois paraître pénible aussi, ce n'est pas toujours facile de maintenir des relations sociales »

C'était pour ça, qu'elle adorait ses chats et ses plantes, eux au moins, l'écoutaient divaguer pendant des heures sans se plaindre. Aisling aimait tellement rentrer chez elle et leur raconter tout ce qui s'était passé durant sa journée, ils étaient si attentifs, vraiment, quoi demander de mieux comme auditoire ? Évidemment, on pouvait prétendre qu'elle était seule parce qu'ils n'étaient pas des personnes, mais des animaux et des plantes or, Aisling ne voyait pas ou était le problème là- dedans, c'était des êtres vivants après tout. Bon certes, ils ne pouvaient pas lui répondre, à part en miaulant, ce qui pouvait être frustrant parfois (ceci dit, c'était le seul inconvénient, à ses yeux, à avoir de tels auditeurs).

« En tout cas, je suis ravie que l'on soit restés en contact ! »

Oui, Aisling aurait été triste de ne pas avoir de temps en temps, des nouvelles du magizoologiste, elle qui s'était si bien entendu avec lui durant leurs années de scolarités à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeVen 12 Mar - 18:18


Le temps fortifie les amitiés
N

orbert pouvait sans mal comprendre ce que voulait dire Aisling même s'il était à la base bien moins sociable qu'elle. L'entrée dans la vie d'adulte vous changeait irrémédiablement, chacun empruntait des voies très différentes, et au bout du compte, les centres d'intérêt et les priorités des uns et des autres changeaient. Certains décidaient de se focaliser sur leur carrière (cela avait été le cas de Norbert et, à l'évidence, le cas de son amie également), d'autre se rangeaient, se mariaient et avaient des enfants. Et c'est vrai, quand on n'était pas parent soi-même, il était toujours un peu difficile de s'intéresser sincèrement aux préoccupations des uns et des autres, à ces considérations que l'on trouvait prosaïques quand on ne les expérimentait pas soi-même.

Certes, Norbert aussi s'était marié et était devenu père. Mais outre le fait que cela était arrivé tardivement dans sa vie contrairement à grand nombre de ses anciens camarades, il était qui plus est... enfin, il n'était pas un père exemplaire, quoi. Ni un mari exemplaire, d'ailleurs. Tina et Hyppolite avaient bien du courage de le supporter, et ils le lui avaient bien fait comprendre assez récemment d'ailleurs, raison pour laquelle Norbert faisait au mieux pour s'améliorer ne serait-ce qu'un peu.

C'était, bien évidemment, une affaire de tempérament, et c'était pour cette raison d'ailleurs que les deux amis s'étaient bien trouvés. Ce n'était pas qu'ils partageaient les mêmes passions, mais en revanche, ils étaient passionnés, et c'était une affaire de domaine de compétences plus que de... quotidien. C'était bête à dire, et sans doute un peu snob aussi, mais Norbert estimait ces considérations, par conséquent, plus élevées. En tout cas, ce n'était certainement pas le magizoologiste qui allait jeter la pierre à son amie. Bien au contraire, il la comprenait parfaitement et n'avait aucune difficulté à se mettre à sa place ni à comprendre son point de vue. Ce n'était définitivement pas auprès de lui qu'elle pouvait avoir à se justifier en quoi que ce soit.

-Je comprends ce que tu veux dire, j'ai tendance à penser la même chose. J'imagine que ce n'est pas pour rien que j'ai eu du mal à garder contact avec les quelques amis que j'avais du temps de Poudlard. Enfin... en dehors de ceux qui ont... mal tourné.

C'était à Leta qu'il pensait, évidemment, mais il allait, de préférence, éviter d'entrer dans les détails, cela valait très certainement mieux, d'autant que tout ce qu'il pourrait avancer sur la question était particulièrement et sans conteste peu reluisant.

-Moi aussi j'apprécie d'avoir su rester en contact avec toi. A titre personnel, je considère ça comme un exploit.

Norbert ne faisait pas beaucoup d'humour, et pour cause il n'était pas bien doué pour ça - ça se voyait, mais il y avait un fond de vérité derrière.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Aisling Rhee
▌ Messages : 45
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de pommier, ventricule de dragon, 33,04 cm
Camp: Neutre
Avatar: Sandra Oh

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMar 16 Mar - 21:41

Aisling n'était pas sûr que cela soit un exploit qu'ils soient restés amis, c'était surtout du au fait qu'ils avaient des points en commun, qu'elle était particulièrement patiente et qu'elle n'éprouvait pas le besoin, tout comme lui, de se voir tous les quatre matins. Leur amitié était une histoire qui avait duré dans le temps, grâce à des rendez-vous comme celui-ci, pouvant être espacer de plusieurs mois voir des années et cela n'avait pas d'importance, elle était toujours ravie de le voir. Parce qu'il était intéressant et aussi, parce qu'il était sympathique, Aisling n'en demandait pas plus en réalité.

Elle décida de ne pas en demander plus, à propos des camarades qui auraient mal tourné que son ami continuait de voir, parce qu'elle ne voulant tout simplement pas gâcher l'ambiance.

C'était un sujet à éviter, rejoignant les sujets sur les derniers événements, sur les détraqueurs se baladant un peu partout, quoiqu'une partie, vraiment curieuse d'Aisling se demandait ce que Norbert savait à leurs sujets. Bon, il y avait de grandes chances que le magizoologiste n'ait jamais étudié le sujet mais, dans un sens, en savoir plus sur eux serait un bon moyen de lutter contre. Certes, les patronus les repoussaient, mais ne les détruisaient pas pour autant. Or, la sorcière décida de garder ses pensées pour elle, parce que parler de ce genre de créatures, n'était vraiment pas un bon sujet de conversation n'est-ce pas.

Elle chassa donc ses songes peu agréables de son esprit et reporta son attention sur l'instant présent.


« Tu es la personne avec qui j'ai gardé le plus contact également, même si finalement on se voit peut, parfois une amitié arrive à tenir comme ça, avec des soirées de temps en temps. »

Elle resta pensive un instant, ce n'était pas dans sa nature de parler autant sans finir par partir dans ses rêveries. Oh certes, Aisling parlait beaucoup avec ses chats et ses plantes, mais curieusement avec d'autres êtres humains, elle avait parfois tendance à perdre sa concentration et pensé à tout un tas de choses. Cela ne dura qu'un instant, avant qu'elle ne revienne de nouveau à la réalité et balance tout bonnement le dernier truc qui venait de lui traverser l'esprit.

« Parfois je me demande ce que j'aurais fait si je n'avais pas eu cet amour pour le quidditch, je me demande si j'aurais vraiment été une tout autre personne ou si je me serais trouver autre chose comme passion, c'est vrai que j'adore mes plantes, peut-être que je serais devenue magibotaniste. Et toi, cela t'arrive-t-il d'y penser ? »

C'est vrai qu'il était difficile d'imaginer son ami autrement que comme un magizoologiste mais, c'était un exercice amusant, tout aussi amusant que de s'imaginer elle-même différemment. Oui, parfois Aisling aimait partager ce genre de pensées étranges, parce que pourquoi pas après tout. Elle savait que cela mettait mal à l'aise certains, ses questionnements et par le passer elle s'abstenu de les partager par peur du regard des autres, maintenant elle s'en fichait de ce que les autres pouvaient penser, cela ne l'affectait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Norbert Dragonneau
▌ Messages : 927
Humeur :
Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Right_bar_bleue

En couple avec : Porpentina Dragonneau

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, 31 cm, plume de phénix
Camp: Bien
Avatar: David Tennant

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitimeMer 17 Mar - 17:33


Le temps fortifie les amitiés
E

n effet, certaines amitiés n'exigeaient pas d'assiduité, elles survivaient au temps, aux circonstances, aux aleas de l'existence. C'était sans doute même, d'ailleurs, la force de ces amitiés-là : elles n'exigeaient pas une présence constante, des hiboux toutes les semaines, des nouvelles répétées, la conviction d'une amitié forte et réciproque suffisait à faire qu'ils pouvaient se retrouver même après avoir passé des mois sans nouvelles et n'en garder ni amertume ni rancoeur, juste le plaisir de discuter de tout, de rien, de rattraper les quelques wagons de retard qui avaient pu s'enchaîner. C'était sans doute une affaire de personnalité, aussi.

Il fallait être capable d'accepter ce genre d'amitiés si l'on voulait garder contact avec quelqu'un comme Norbert Dragonneau et conserver son estime. C'était sa manière d'être et de procéder, et il n'avait pas le moins du monde l'intention d'en changer. Dans tous les cas, Aisling semblait elle aussi exigeait un nombre d'interactions sociales en-deçà de la moyenne, même si elle était certainement capable de faire plus d'efforts que lui-même, qui passerait aisément pour un cas désespéré en l'occurrence.

-Pour tout te dire, ça ne m'était jamais arrivé d'y penser avant... maintenant,
admit Norbert dans un fin sourire quand Aisling s'interrogea sur qui elle aurait été, sur ce qu'elle aurait fait de sa vie si elle ne s'était pas laissée porter par sa passion pour le Quidditch.

C'était en effet une bonne question. Norbert s'était toujours laissé définir par sa passion pour les créatures magiques. C'était sa fierté, c'était son obsession, pour ainsi dire, et il portait ça avec lui depuis l'enfance. Le fait que sa mère était éleveuse d'hyppogriffe avait certainement encouragé cette vocation, au passage. Il n'avait jamais eu à se demander s'il ferait autre chose, il avait seulement admis qu'il serait malheureux sans cela. Bien sûr, il avait trouvé d'autres centres d'intérêt d'importance au fil du temps, à commencer par sa famille, mais ce n'était évidemment pas la même chose et ne pouvait être considéré comme tel. Le magizoologiste ne se trouvait pas de passion annexe qui aurait pu remplacer ce qui ressemblait à s'y méprendre à une voie toute tracée pour lui. Non, il avait beau y réfléchir et tourner et retourner la question dans tous les sens, il ne voyait vraiment pas.

-Je suis incapable d'imaginer ce que je serais devenu sans ma passion pour les créatures, j'ai construit toute ma vie autour de la magizoologie, maintenant que j'y pense.


Allez savoir si c'était un constat heureux ou déprimant, mais c'était un fait, même ses rencontres les plus significatives n'auraient sans doute pas eu lieu s'il n'avait été question de ses créatures.

-Je préfère ne pas me le demander, je crois. C'est presque... angoissant à vrai dire,
admit-il après un moment.

Aisling avait bien fait d'aborder le sujet, évidemment, cela posait des questions intéressantes. Mais des questions auxquelles Norbert n'avait définitivement pas de réponse.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Empty
Message#Sujet: Re: Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]   Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps fortifie les amitiés [pv Aisling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-