AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Partagez | 
 

 The page turner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 845
Humeur :
The page turner  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100The page turner  Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

The page turner  Empty
Message#Sujet: The page turner    The page turner  Icon_minitimeJeu 11 Mar - 11:20


Nous avons procédé en toute discrétion, nous n'avons fait le choix de n'en parler à notre entourage proche qu'à partir du moment où les papiers seraient signés, ou l'affaire serait irrémédiable, nous voulions agir à tête reposée, sans nous laisser influencer par aucune pression extérieure, ce qui aurait été le cas si la nouvelle de notre divorce avait été étalée sur la place publique. L'idée n'était pas pour l'un d'humilier d'autre, encore moins de se faire du mal. Nous étions dans une impasse, ça a été notre manière d'en sortir, après avoir bataillé, encore et encore, pour trouver une alternative... aucune ne convenait. Nous nous rendions malheureux, et ce n'était plus possible.

J'aurais aimé qu'il y ait une autre option. J'ai vraiment pris sur moi, convoqué tous les efforts possibles pour recoller les morceaux. Mais ça ne marchait pas. Je crois qu'il fallait qu'on se rende à l'évidence, aussi bien elle que moi. Ce qui avait été brisé ne pouvait qu'être partiellement réparé. Les fêlures, les marques, restaient visibles et elles nous empêchaient d'avancer, de progresser... Je ne dis pas que je suis plus heureux maintenant que le divorce a été consacré, mais au moins, j'ai quitté l'impasse.

Pour le reste, je me sens un peu... perdu, je dois dire. Je ne suis plus habitué à vivre seul... et c'est un sentiment étrange. Pas entièrement déplaisant, ça m'oblige à me redécouvrir, à me recentrer, à songer à ce que je souhaite et à ce que je ne veux plus. Bien sûr, Lena me manque. J'ai tendance à la chercher du coin de l'oeil quand je rentre du travail, et parfois, au gré d'une réflexion, je me dis que je voudrais lui parler de telle ou telle chose, et je ne le peux plus. Evidemment, nous allons nous revoir régulièrement. Ne serait-ce que parce que nos allégeances restent les mêmes, mais ce ne sera plus pareil, ça ne pourra plus l'être.

On a fait les choses bien. Pas de cris mais quelques larmes quand même. Et maintenant, maintenant... eh bien, j'ai plus que jamais besoin du soutien de mes proches, de mes amis. Il est temps d'apprendre officiellement la nouvelle à Abraxas, notamment - qui va sauter de joie, j'en suis sûr.

Je lui ai donné rendez-vous aux Trois-Balais. Je préférais le voir dans un lieu convivial, agité, plutôt que chez moi, et ça nous donnera l'occasion de boire verre sur verre si le coeur nous en dit. Le coeur m'en dit bien, personnellement. D'ailleurs, alors que j'attends Abraxas, arrivé en avance, j'ai déjà bien entamé mon verre de whisky pur-feu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1108
Humeur :
The page turner  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100The page turner  Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

The page turner  Empty
Message#Sujet: Re: The page turner    The page turner  Icon_minitimeSam 14 Aoû - 9:32

The page turner
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas avait retrouvé un équilibre de vie qui lui paraissait n’avoir jamais été aussi optimal, et il ne pouvait pas en être plus satisfait. Il n’y avait plus vraiment de zone d’ombre dans sa vie, plus du tout même, tout était à sa place, et c’était ce qu’il avait voulu atteindre. Bien sûr, il restait encore des choses à améliorer, mais il n’avait pas envie de se montrer trop pressé. Autant profiter de ce qu’il avait déjà en ce moment, et il avait de quoi faire. Terrence Fern avait été évincé de la vie de Lou, avec qui il était maintenant fiancé officiellement, il progressait de manière correcte au sein du Ministère, il servait toujours Tom avec ferveur, et cerise sur le gâteau, il avait retrouvé son meilleur ami.

Meilleur ami qui d’ailleurs, lui avait donné rendez-vous. Abraxas ne disait jamais non à une invitation comme celle-ci, encore moins quand elle venait de Caleb. Il ne se doutait pas de ce que le jeune homme allait lui annoncer, puisque la nouvelle n’avait pas encore éclaté au grand jour, mais il était bien heureux de pouvoir passer du temps avec Caleb. D’autant qu’il avait tout de même le sentiment qu’ils en avaient perdu.

Ils ne parlaient jamais d’Elena, lorsqu’ils se voyaient, Abraxas ne demandait jamais de ses nouvelles, et autant dire que cela ne l’intéressait pas. Il se souciait exclusivement de Caleb. Pourtant, étant donné qu’ils étaient mariés (enfin qu’ils l’avaient été jusqu’ici), leurs vies étaient liées, et donc l’humeur d’Elena devait probablement influer sur celle de Caleb, mais il préférait vraiment ne pas aborder le sujet. Et Caleb ne lui parlait pas non plus de son épouse, alors le jeune homme n’allait vraiment pas chercher la petite bête. Autant la mettre de côté et se concentrer sur les sujets qui en valaient la peine.

Une fois arrivé aux Trois Balais, Abraxas ne mit pas longtemps avant de repérer le Lestrange. Il se dirigea vers lui d’un pas décidé, mais remarqua tout de suite qu’il n’avait pas l’air d’être dans une grande forme. Il pouvait y avoir de nombreuses raisons à cela, en particulier la fatigue, mais il percevait qu’il y avait autre chose, et cela l’inquiétait un peu. Mais bon, il n’avait pas non plus envie de tout de suite lui sauter dessus avec des questions inquisitrices. Ce serait sans doute un peu trop. Mais il n’avait pas non plus envie de faire comme s’il n’avait rien remarqué, peut-être que son ami lui avait demandé de venir parce qu’il avait envie de parler de quelque chose.

« Salut Cal. Tu en fais une tête, tout va bien ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 845
Humeur :
The page turner  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100The page turner  Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

The page turner  Empty
Message#Sujet: Re: The page turner    The page turner  Icon_minitimeJeu 19 Aoû - 10:49


De toute évidence, il n'y a pas à y regarder de très près pour comprendre que quelque chose ne va pas. Je ne peux pas prétendre faire beaucoup d'efforts pour avoir l'air heureux ou jovial, je le reconnais. Mais en même temps, pourquoi me donnerais-je cette peine ? Je n'ai pas envie de faire le pitre, ça ne me ressemble pas, je ne veux pas non plus jouer un rôle et prétendre que tout va bien dans le meilleur des mondes si je peux me l'épargner. Abraxas est mon meilleur ami, je veux pouvoir me montrer complètement franc et honnête envers lui sans avoir besoin d'en passer par quelque artifice que ce soit.

Il voit que j'ai une sale tête, et ce n'est sans doute pas plus mal : autant ne pas tourner autour du pot et lui apprendre directement ce qui ne va pas. Je ne peux pas présumer de ce que sera sa réaction, j'espère seulement qu'il sera conciliant et compréhensif. Si toute cette situation me mine et a de quoi le satisfaire, je suppose (car ça lui prouvera certainement qu'il avait raison), je suis encore sous le coup de cette séparation qui était certes nécessaire mais ne me soulage pas outre mesure, alors j'ai besoin de soutien, de tact et de compréhension avant tout.

-Salut Brax.


Je marque un temps de pause. Je sais pas comment l'annoncer, mais en même temps, il n'y a pas non plus des dizaines de façons de faire, je crois bien. J'ai plutôt intérêt à entrer dans le vif du sujet directement. Je pense que ça me délestera plus facilement du poids qui pèse beaucoup trop sur ma conscience. Si je ne réussis pas à m'en défaire, ça va définitivement me ronger, et je ne peux pas vivre avec ce poids.

-On va dire que j'ai été mieux.

D'un geste, je lui montre ma main sur laquelle se devine la trace de mon alliance récemment retirée. J'ai longtemps hésité à la garder, mais ça aurait été, en vérité, plus compliqué encore de toujours avoir cette trace de notre union brisée sur moi. La retirer a été symbolique, mais ça ne m'a pas soulagé de grand-chose, en revanche.

-On a divorcé... ça pouvait plus durer.


On s'est battus pour que ça marche, mais c'était comme nager à contre-courant, on finissait par s'épuiser pour rien. Non, ça ne pouvait pas marcher. Il fallait que nous acceptions cette réalité, et c'est chose faite.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1108
Humeur :
The page turner  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100The page turner  Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

The page turner  Empty
Message#Sujet: Re: The page turner    The page turner  Icon_minitimeJeu 13 Jan - 11:17

The page turner
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Caleb n’avait pas l’air d’être au mieux de sa forme. Et Abraxas s’inquiétait, c’était normal. Après tout, Caleb était son meilleur ami, il l’était redevenu du moins. Alors c’était naturel qu’il se préoccupe de son état. D’autant qu’il se doutait que ce devait toujours être un peu tendu entre Elena et lui. Il avait sa part de responsabilité dans cette affaire, bien sûr, et ils n’en parlaient quasiment jamais. Abraxas serait mal à l’aise si Caleb lui parlait de ses problèmes de couple. Parce que la seule solution qu’il pourrait lui donner, ce serait de tout arrêter. Il ne pouvait pas être objectif dans cette affaire.

Enfin, ce n’était pas le sujet. DU moins, il ne le savait pas encore. Il pouvait y avoir de nombreuses autres raisons qui faisaient que Caleb n’était pas au mieux de sa forme. Il avait par exemple, peut-être une tuile au boulot, ou n’importe quoi d’autre. Abraxas espérait cependant se tromper, et que Caleb allait bien. Enfin, il allait bien voir, quoique ce cela puisse être, il était bien sûr là pour son ami, et tâcherait d’être une oreille attentive, si jamais Caleb en avait besoin. C’était le moins qu’il puisse faire.

-Salut Brax.

Le jeune homme observa son ami, tentant d’essayer d’avoir quelques indices. Mais ce n’était pas spécialement probant. En même temps, Caleb n’était pas non plus un livre ouvert. Surtout qu’ils étaient plus ou moins conditionnés depuis l’enfance à garder leurs émotions pour eux, et à ne quasiment rien laisser transparaître. Mais justement, le jeune Malefoy sentait tout de même que quelque chose n’allait pas, même s’il n’avait pas plus d’indices à ce sujet. Il lui en fit la remarque, mais il ne voulait pas non plus se montrer trop brutal.

-On va dire que j'ai été mieux.

Son intuition se confirmait donc. Et ce n’était pas franchement une joie. Abraxas était sincèrement peiné que son ami ait un problème. Il n’en connaissait pas encore la nature, mais les choses étaient maintenant claires. Abraxas posa son regard sur son ami, ce dernier se fit plus concentré, plus disposé à accueillir la nouvelle, qu’elle quelle soit. Mais autant dire que Brax ne s’attendait vraiment pas à cela.

-On a divorcé... ça pouvait plus durer.

Oh… la nouvelle tombait comme une véritable surprise. Bien sûr, en son fort, il avait espéré que le couple finirait par en arriver à cette solution. Parce qu’il était clair qu’Elena ne méritait pas Caleb, lui-même ne méritait pas Caleb en tant que meilleur ami, mais autant prêcher pour sa paroisse. Quoiqu’il en soit, il avait toujours pensé que Caleb serait mieux pour elle, mais il se doutait bien que cette situation ne faisait pas du tout plaisir à Caleb, et qu’il devait en souffrir, parce qu’il avait aimé Elena, et l’aimait peut-être encore. Et puis, un divorce, ce n’était pas quelque chose d’anodin, c’était un échec, et un échec faisait toujours mal.

« Je… je suis vraiment désolé. »

Et il l’était d’autant plus qu’il pensait avoir sa part de responsabilité dans l’échec de leur mariage.

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

The page turner  Empty
Message#Sujet: Re: The page turner    The page turner  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The page turner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-