AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De bonnes intentions + Xena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Nobby Leach
▌ Messages : 193
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Mal marié à Jill Leach. Une fille, Rebecca.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Poirier, Plume de Phénix, 30,7 cm.
Camp: Bien
Avatar: Paul Anderson

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeLun 19 Avr - 0:17



De bonnes intentions
Xena & Nobby
Ça fait quelques jours que Nobby court, après avoir parlé Jill de Eve et que sa femme ait accepté de l’aider. Entre deux interrogatoires et une série d’ordres, il a d’abord espéré que le planning de la brigade lui permettrait de croiser Xena. Non qu’il ne puisse pas la convoquer, mais ce n’est pas exactement professionnel – dans tous les sens du termes, et ce qui est bien le problème, d’ailleurs -  et il a besoin de tout le monde sur le pont, alors il a laissé un peu courir. Ce qui est d’ailleurs le cas depuis un bout de temps : celui de vérifier les informations de Reha sur Callahan, d’abord, et puis ensuite parce que Nobby a été totalement débordé, pris d’affaires qui se sont enchainées et dont il n’arrivait pas à se dépêtrer, sans compter ses propres problèmes personnels, qui sont liés. Pas étonnant donc, qu’il n’ait pas croisé Xena et qu’il n’ait pas eu le temps de faire dans le disciplinaire, ce qu’il regrette à présent. S’il l’avait croisée plutôt, il aurait pu aider Eve, et peut-être la mettre en garde à propos de Callahan Junior. Voilà qui est contrariant : pour Eve, il n’est que inquiet de la relation qu’elle entretient avec ce type. Pour Xena, il est inquiet et mortifié pour elle : car les conséquences sont tout autres pour une policière qui fréquente un malfrat notoire que pour une pigiste qui s’est faite embobinée par lui. Certes, il n’a aucune juridiction sur lui, et concrètement, pas sûr que sur le plan disciplinaire, on puisse reprocher quoique ce soit à Xena, mais tout de même. Ça la fout mal, de son point de vue. Et puis même, ce type lui a fait du mal. Il ne comprend pas bien pourquoi elle le défend.

Qu’importe, il va tirer ça au clair. Le sauvetage de Amos Beurk est sur les rails, il va pouvoir démarrer une vraie enquête sur son père. Gaia Yaxley a été retrouvée, et maintenant il faut retrouver les coupables, même si Nobby a sa petite idée, quoiqu’il soit plus qu’ennuyé par rapport au vieux copain qu’est Colton, sans compter qu’à présent, on va probablement lui faire enterrer l’affaire de Joan – vous comprenez Nobby, si c’est vrai, la gamine aura été assez punie par l’enlèvement de sa sœur, non ? Oublions ça, cette famille est assez affectée par le malheur. Il enrage, sur ce point, mais qu’importe, le fait est qu’il commence à avoir plus de temps libre et qu’il va pouvoir parler à Xena. Commençant à se demander quand elle va réapparaitre, et hésitant malgré tout à la convoquer, il finit par la croiser, elle semblant revenir de patrouille, lui d’un déjeuner avec sa sœur où elle lui as remis une copie du dossier médical de Eve pour Jill. Elle a l’air encore plus farouche que d’habitude, la gamine, mais Nobby est décidé à aller jusqu’au bout de sa démarche. « Ah, tu tombes bien, viens, il faut que je te parle. » Il referme la porte de son bureau derrière eux, jette un œil bref au courrier qui est parvenu pendant sa pause déjeuner et sert deux cafés avant d’en pousser un vers la jeune femme.

« Assieds-toi. Ce n’est pas par rapport au boulot. Pas vraiment. » Non. Il y a Finnegan Callahan et puis il y a Eve. La discussion que Leach a eu avec la jeune femme lui a permis de se rendre compte que Xena et elle étaient assez proches, du moins c’est l’idée qu’il s’en fait, et s’il ne sait pas trop comment c’est arrivé, quoiqu’il se demande si ce n’est pas aussi à cause de Callahan, il se dit que ce n’est pas un mal. Elles sont toutes les deux seules et elles ont toutes les deux besoin d’aide, alors il se dit que c’est peut-être une bonne chose qu’elles se fréquentent et se soutiennent. C’est aussi pour de cela qu’il voudrait parler à Xena, se disant qu’un peu de compagnie pourrait faire du bien à Eve, vu l’état dans laquelle elle est actuellement. C’est donc par ce point que le chef de la police commence : « Je sais que Eve t’avait donné un message pour moi. Je suis au courant de ce qu’il s’est passé. Ce n'est pas ta faute, mais on s'est croisés, et c'était trop tard. » Et plus encore, puisqu’il sait ce qu’il s’est passé après qu’elle ait vu que Xena. Ne sachant pas très bien comment aborder le sujet.  Alors Nobby opte pour une approche prudente : « Elle a été…très violemment agressée. Je ne sais pas par qui. Mais c’est de ça que je voulais te parler. D’elle, on va dire. Et puis de son petit ami, Callahan. »
(C) CANTARELLA.

_________________
“so I believe in a universe that doesn't care and people who do”
[c]crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Xena Hart
▌ Messages : 131
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine, crin de Sombral, rigide, 25,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Brianna Hildebrand

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeMer 28 Avr - 23:20

De Bonnes Intentions
ft. Nobby Leach
Les locaux de la Police Magique était en effervescence, ces derniers temps, et Xena se noyait dans son travail de bonne grâce. Elle avait l’impression que c’était le seul moment où elle était de nouveau elle-même. La jeune flic ne retrouvait son pragmatisme habituel qu’une fois plongée jusqu’au cou dans une affaire, alors elle enchaînait les affaires depuis quelques jours, arrivant tôt, repartant plus tard que tout le monde, campant presque dans son bureau pour boucler les dossiers qu’on lui donnait. La jeune femme était fatiguée, mais elle ne parvenait pas à s’arrêter. C’était plus simple de s’écrouler de fatigue que de penser à tout ce qui s’était passé ces derniers temps, de penser à tout ce qui se bousculait en elle… C’était tellement plus simple.

Alors ce matin, Xena était arrivée tôt pour faire passer un interrogatoire à un trafiquant de l’Allée des Embrumes qui revendait illégalement des organes de dragons au marché noir. Elle avait ensuite rédigé son rapport dans son style si millimétré, avant d’enchaîner avec une perquisition. A midi, un sandwich le nez plongé dans son dernier dossier avait fait l’affaire en tant que pause. Puis la jeune femme avait repris avec des hiboux à foison, pour obtenir des témoignages, contacter des gens, convoquer des témoins. Puis une petite patrouille pour terminer la journée, quoi de mieux ?

Elle rentrait justement de cette dernière lorsqu’elle croisa Nobby au détour d’un couloir. Immédiatement, sa confrontation avec Eve lui revint en mémoire et la jeune flic porta la main à sa poche, où se trouvait le mot de cette dernière. Mais Nobby semblait décider à avoir plus qu’un simple échange au détour d’un couloir. Surprise, Xena le suivit sans un mot, à peine inquiète d’atterrir une fois de plus dans son bureau.

- J’ai pas le souvenir d’avoir encore cogné quelqu’un, lâcha-t-elle avec ce qui ressemblait à de l’humour en s’installant dans un des fauteuils.

Mais, de toute évidence, elle n’était pas là à cause de son travail. Nobby semblait préoccupé, et voir cette expression sur le visage de son chef fit naître une pointe d’inquiétude dans l’esprit de la jeune femme. Qu’est-ce qu’il lui voulait ?

Le message d’Eve. Bien sûr. Xena le sortit de sa poche et le posa sur le bureau, même si ce geste était désormais inutile.

- J’aurais voulu te le donner plus tôt, mais j’ai été très occupée, et je ne t’ai vu nulle part alors…

Xena se tut brusquement. Comment ça, « trop tard » ? Une brusque angoisse saisit la jeune femme à la gorge et elle se sentit pâlir. Qu’est-ce qu’il s’était passé au juste ?

Une agression. Eve avait été agressée. Par Moragne, c’était impossible. Sous le coup d’une émotion forte qu’elle ne parvenait pas à comprendre, Xena se leva, envoyant sa chaise voler en arrière.

- Non. C’est impossible ! Merde, Nobby, elle… ! Elle… !

Le nom de Finn la stoppa brusquement une nouvelle fois et elle se détesta pour ça. Pourquoi est-ce qu’elle réagissait si violemment à leur simple mention ? Ils ne faisaient même pas partie de sa vie ! Mais malgré tout, elle détesta si fort Finn en cet instant qu’elle balaya toutes ses réflexions sur le côté. C’était de sa faute ! Qu’est-ce qu’il avait encore fait ? Et elle, quelle idée de se mettre à découvert dans son état !

- Merde, Nobby, elle est enceinte ! s’écria Xena, les poings serrés, la colère lui battant aux tempes. C’était sûrement ça qu’il y avait dans le mot, et je…

Et elle n’avait pas été capable de faire ce qu’il fallait. Une fois de plus, Xena avait failli. Peut-être que si elle avait fait passer ce message, rien ne serait arrivé ? Peut-être que c’était de la menace qui pesait sur elle qu’Eve voulait parler ? Et en attendant, en restant passive, Xena avait peut-être précipité cette attaque.

Et ça la rendait malade de haine et d’impuissance.

- Comment est-ce qu’elle va ? demanda alors brusquement la jeune femme. Et le bébé ? On s’en fout de Finn ! Ce sale type… ! éructa la jeune femme. C’est sûrement à cause de lui, tout ça ! Ah un sacré acteur, ça c’est clair ! Mais personne de présent pour assumer ses conneries !

Xena avait envie de tout envoyer valser. Le bureau, la chaise, les dossiers, tout. Elle avait envie de laisser passer sa colère dans une tornade dévastatrice. Mais une fois de plus, elle se contint, bouillant intérieurement sans laisser éclater cette bulle gigantesque qui enflait toujours un peu plus dans sa poitrine.

Elle se tourna vers Nobby, hors d’elle.

- Et comment tu connais Callahan, au juste ?

Xena n’était pas en position pour poser des questions. Mais elle était encore moins en état de donner des réponses.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Nobby Leach
▌ Messages : 193
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Mal marié à Jill Leach. Une fille, Rebecca.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Poirier, Plume de Phénix, 30,7 cm.
Camp: Bien
Avatar: Paul Anderson

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeDim 9 Mai - 18:42



De bonnes intentions
Xena & Nobby
Nobby hausse les sourcils quand Xena lui signale qu’elle n’a cogné personne, manière de dire « ça va, l’insolence ? », mais ne relève guère. C’est qu’il n’est pas tout à fait sûr que ce soit de l’insolence, et pas une tentative d’humour, rare chez la jeune femme, et qu’il n’a pas vraiment le cœur a la dissuader quand elle se fait moins chat sauvage et plus sociable – qu’elle progresse, en somme, même si c’est maladroit.

De toute façon, ils ont des sujets plus importants à s’entretenir, comme par exemple le fait que le fait que contrairement à ce qu’elle dit, il y a bien qu’elle a cogné, et que quelqu’un l’a cogné aussi. Alors certes, ça n’était pas pendant le service, mais il n’empêche. De toute façon, s’il ne dit rien, Nobby n’est pas sûr que quelqu’un le fera, à part peut-être Reha, et ils ne seront pas de trop pour râler et lui expliquer la vie. C’est que comme pour Eve, il s’inquiète pour la jeune femme, se demandant ce qu’elles peuvent bien trouver à ce type qui ne leur cause que des ennuis. Il faut dire qu’il s’inquiète à égalité pour ces deux là. A force de trainer ses guêtres dans les bas fonds de Londres et de passer sa vie en compagnie de criminels divers et variés, le chef de la police magique a compris que des hommes capables de manipuler des jeunes filles seules, il y en avait un paquet. Mais pourquoi diable a-t-il fallu qu’elles tombent sur le même ? Et que ça finisse comme ça ?

C’est un sacré gâchis, voilà ce que toute cette histoire laisse comme impression à Nobby Leach, et c’est la faute de Finnegan Callahan. Il regrette juste d’être arrivé trop tard et de ne pouvoir faire mieux que gérer les conséquences : l’annoncer à Xena n’est pas mieux, d’ailleurs. Elle a l’air aussi catastrophée que lui, voire plus, ce qui est au moins la confirmation qu’elle apprécie Eve comme il l’avait deviné, mais qui ne rend pas les choses plus faciles. « Je sais, oui. » Oui, il connait le contenu du message et il sait ce que Eve voulait lui dire. Il sait aussi que Xena a compris, d’où cette réaction, et qu’elle semble s’en vouloir autant que lui, voire plus. Sans répondre, parce qu’il n’y a pas grand-chose à dire, il secoue la tête négativement, avec tristesse. Il n’y a pas besoin de dire quoique ce soit. Il n’y a plus rien à rien à faire non plus. Ça ne rend pas les choses plus faciles ni plus aisées à dire, il le voit bien, ni pour lui, ni surtout pour elle. Alors il la laisse exploser, conscient qu’elle ne l’écoutera pas de toute façon. Il s’est levé quand elle a rejeté la chaise en arrière, et maintenant le voilà qui fait le tour du bureau pour essayer de l’apaiser, replaçant la chaise et lui posant une main amicale sur l’épaule : « Du calme, du calme, petite. Si tu veux que je t’explique, rassieds toi et calme toi. Ce n’est pas de ta faute, c’est moi qui ai été débordé. Et autant que j’ai compris de ce qu’elle m’a dit, elle n’avait aucune idée qu’un truc pareil pourrait lui arriver. Ne t’en veux pas. »

Ça n’aura probablement aucun effet, mais ça l’attriste de la voir ainsi – même s’il sait que de tels sujets sont sensibles pour Xena, et qu’il était évident que le traumatisme de Eve rejaillirait sur elle. Répondant donc à sa question, il indique avec douceur : « Elle se remet doucement. Ça prendra du temps, ce n’est pas que les blessures. Pour l’instant, elle a surtout besoin de repos. Mais elle n’est plus en danger, si c’est ça que tu te demandes. Pour le reste, c’est comme on pourrait s’y attendre. » Evidemment que Eve ne va pas bien, qui irait bien avec ce qu’elle a subi. « Tu peux essayer d’aller la voir pour prendre de ses nouvelles, si tu veux. Elle est chez moi. » Après tout, peut-être pourront-elles se serrer les coudes, et peut-être cela sera-t-il plus facile pour Eve de parler à quelqu’un de son âge, et quelqu’un qui la comprenne un peu. Dans l’expérience de la violence et en termes de vécu, Xena s’y connait peut-être plus que lui. Même si, cependant, Nobby ne peut s’empêcher d’essayer d’avertir : « Mais elle a besoin de soutien, pas de colère et toi non plus. Et toi non plus. Ça te cause de sacrés ennuis, en plus. » Il faut dire que comme flic, Xena est plus à l’aise dans la recherche des criminels que dans la gestion des victimes, d’ordinaire. Nobby le sait et en tient généralement compte lors de la répartition des missions : difficile pour une victime d’en gérer d’autres. Mais ici, ce n’est pas vraiment le service, justement, alors comme il sait qu’elle essaiera d’elle-même, il essaie d’encadrer les choses avant, en essayant de bien faire.

Cependant, il a tout de même quelques remontrances. A voir le discours de la jeune femme, il lui semble qu’elle connait vraiment bien Callahan et ça l’agace de l’entendre. Elle lui fait penser, mais comme Eve, à ces papillons attirés par des flammes. Et si le ton était compatissant et aimable jusqu’à là, il se fait un peu plus sévère pour dire : « Je le connais parce que Reha m’a parlé d’un Finn que tu aurais rencontré et qui t’aurais tabassé, et que tu chercherais à protéger. Alors j’ai fait ma petite enquête, pour savoir qui tu laisses te casser la figure. Et puis j’ai réalisé que c’était le même type que pour Eve. » Il ne comprend pas cette fascination pour ce type, vraiment pas, est-ce qu’elles sont devenues inconscientes, et le ton se fait carrément incrédule : « Alors que vous m’expliquiez toutes les deux ce que vous trouvez à Finnegan Callahan, à la fin ! Tu fais sérieusement ami-ami avec un criminel qui t’a amochée alors que tu es de la police magique ? Mais est-ce que vous avez perdu tout bon sens ? »
(C) CANTARELLA.

_________________
“so I believe in a universe that doesn't care and people who do”
[c]crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Xena Hart
▌ Messages : 131
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine, crin de Sombral, rigide, 25,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Brianna Hildebrand

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeMar 15 Juin - 23:52

De Bonnes Intentions
ft. Nobby Leach
Nobby était le plus à même pour remarquer les changements qui s’opéraient chez Xena. Il l’avait vu arriver ici, âgée d’à peine dix-sept ans, l’avait vu grandir et évoluer au sein de la brigade. Mine de rien, le chef de la Polcie Magique était celui qui connaissait le mieux la jeune femme, peut-être même était-il la personne la plus proche d’elle. Ou peut-être pas. Car maintenant, il y avait Finn, ou, plutôt, non, il y avait eu, car il fallait que tout soit effacé, n’est-ce pas ? Oui, définitivement, Nobby était la personne la plus proche de Xena.

Alors quand il la convoqua une nouvelle fois, elle le suivit sans faire de vague, glissant une petite remarque un tantinet humoristique qui lui valut un regard circonspect qui la fit sourire, très légèrement. Bah quoi ? Elle était restée sage. Enfin, plus ou moins, mais ça, il n’avait pas à le savoir - même si c’était déjà fait, et qu’elle l’ignorait. Ce fut donc avec une certaine pointe de naïveté que la jeune femme s’installa en face de Nobby, de nouveau séparé de son chef par le bureau et l’autorité administrative. De toute évidence, il savait déjà pour le mot. Immédiatement, le poids qui pesait sur les épaules de la jeune femme se fit insupportable et la tension la gagna.

Puis tout explosa. Comme ça, une « agression » ?! Non ! Non, c’était impossible, encore quelques jours plus tôt, Xena était avec elle, elle la voyait, elle lui parlait, tout allait bien, outre cette histoire de bébé ! Comment… ? Pourquoi ? Mais, avant tout, qui ?! Le désir de vengeance – désir qu’elle ne connaissait que trop bien – se mit à dévorer Xena. Merde, personne ne méritait ça. Et surtout pas elle ! La jeune flic se rappelait encore trop bien de ses yeux, de son regard après l’incident du Cohan, de cette sensation de coquille vide, comme si Finn l’avait vidé de toute sa volonté de vivre. Xena se rappelait encore combien elle avait eu peur en voyant cela dans les yeux de quelqu’un d’autre qu’elle…

Nobby, face à l’emportement de sa subordonnée, tenta de la calmer. Il replaça la chaise, la força doucement à se rasseoir. Elle se laissa faire, tendue comme un arc, avec l’impression d’être prête à exploser à tout moment. Elle se détestait. A cet instant précis, Xena se détestait du plus profond de son être. Elle avait eu conscience dès le début de la dangerosité de la situation d’Eve, mais elle n’avait rien fait sinon lui payer à manger. Par Merlin, elle était pitoyable. Elle avait vu toute cette détresse, tout cet écho chez la rouquine, et elle n’avait rien fait.

Comme on n’avait jamais rien fait pour elle.

Elle se dégoûtait.

- Tu comprends pas… soupira-t-elle alors en se prenant la tête entre les mains. J’aurais dû faire quelque chose… J’aurais pu faire plus… J’ai vu… commença-t-elle, avant que sa voix ne se bloque dans sa gorge.

Oui, Xena avait vu. Et elle n’avait rien fait. A vrai dire, Xena n’avait jamais rien fait pour les autres. Il fallait qu’elle se protège avant tout, c’était sa règle d’or, ne plus laisser les autres interférer entre elle et son bien-être. Mais le regard d’Eve… Xena aurait pu faire quelque chose ; elle était suffisamment cassée pour pouvoir protéger les autres des mêmes fêlures.

Comme perdue dans une mer de brouillard, la jeune femme écouta Nobby sans vraiment saisir ce qu’il disait. Elle allait mieux, oui… Quel mensonge. Comment aller mieux, après ça ? On ne se relevait qu’avec des cicatrices d’un événement de ce genre ; toutes n’étaient pas visibles. Lentement, Xena hocha la tête. Elle irait la voir. Comme prise en faute, la jeune femme releva un regard farouche vers son chef quand il lui recommanda de laisser la colère de côté. Comment pouvait-elle laisser passer ça ?! Comment ne pas être en colère face à une telle injustice, face à un tel massacre ?!

Cependant, elle ne répondit pas, se contentant de serrer les dents à s’en les briser. Elle avait envie de tout envoyer valser dans le bureau si propret de Nobby. Toute cette affaire la révoltait. Mais pire que tout, pire que le simple fait d’avoir appris pour l’accident d’Eve, c’était l’implication de Finn dans cette affaire qui révoltait Xena. Ce mec se pensait tout permis. Il avait osé rabaisser Eve plus bas que terre, il l’avait détruite – et ce à cause d’elle, à cause de leur relation... Xena s’en voulait. Elle était responsable de l’état de la rouquine, au moins en partie.

Elle n’aurait jamais dû le rencontrer. Ou mieux, elle aurait dû lui régler son compte dès le début.

Sans surprise, Xena releva la tête vers Nobby. Alors comme ça, Reha avait lâché l’information. Oui, c’était évident, mainteiant qu’elle y pensait. Après tout, la médicomage l’avait averti.Mais cela ne rendit pas le sermon plus facile à encaisser. Le protéger ? Oui, c’était ce que Xena avait fait. Pourquoi ? Par Merlin, pourquoi ? Qu’est-ce qui lui avait pris, à la fin ?!

- Non mais qu’est-ce que tu crois ?! rugit-elle alors en foudroyant son chef du regard. Que je ne me suis pas déjà posée ces questions ?! Que je ne me suis pas demandé une centaine de fois pourquoi, par Merlin, pourquoi est-ce que je faisais ça ?! Bordel Nobby, ça me rend folle ! Je faisais tranquillement ma petite vie, puis ce type est sorti de nulle part, a sorti un putain de Beretta de son costume à trois milles, puis il… il a…

Le nom de Frédéric ne voulait pas sortir. Xena avait l’impression qu’elle allait le vomir s’il franchissait ses lèvres, et pourtant… Pourtant, c’était avec lui que tout avait basculé. Que Xena avait commencé à écouter, que Finn avait compris, qu’ils s’étaient retrouvés, plus tard… Ça la rendait malade de l’admettre, mais Frédéric était le point d’ancrage de toute cette histoire. Voilà pourquoi rien de bon ne sortirait de cette affaire.

Xena soupira profondément, les mains tremblantes.

- C’était Frédéric qui l’envoyait. Une question d’argent, je crois, une dette que mon… paternel m’avait mis sur le dos.

La jeune flic avait la gorge serrée de dégoût, et les images de cette nuit dans le hangar se superposaient à la réalité. Ça, pour rien au monde elle ne le dirait à Nobby. Mais le reste…

- Je peux pas te l’expliquer, Nobby, tout simplement parce que je le comprends pas moi-même. Je sais pas comment… ni pourquoi, mais.. J’avais l’impression… d’un écho, souffla-t-elle tout bas. Comme si ce qui bouillonnait en moi bouillonnait aussi en lui, et c’était plus simple…

Et puis le Cohan, ce rejet brutal, cette sensation d’être indésirable, comme souvent. Cette chute dans le vide, et l’impression, de nouveau, de trouver un écho, cette fois chez Eve ; ce même vide, cette même désillusion.

- Alors oui, cracha-t-elle finalement. Ce type est un connard fini, un mafieux, sûrement l’un des pires, et je me suis laissée avoir comme une idiote à son petit jeu… Tu sais quoi Nobby ? Pas la peine de me passer un savon. Le retour à la réalité a déjà fait assez mal, termina-t-elle, la gorge nouée.

Et de nouveau, cette sensation de vide, comme de se perdre dans le néant, cette impression d’être une quantité négligeable ; elle s’effaçait brusquement des yeux, des mémoires, invisible.

Elle coulait, et se noyait.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Nobby Leach
▌ Messages : 193
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Mal marié à Jill Leach. Une fille, Rebecca.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Poirier, Plume de Phénix, 30,7 cm.
Camp: Bien
Avatar: Paul Anderson

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeLun 28 Juin - 22:31



De bonnes intentions
Xena & Nobby
La culpabilité, Nobby Leach connait bien. Elle est inhérente au boulot de flic. Ce sont toujours les mêmes questions, sans réponse, qui hantent et reviennent. Si j’étais arrivé plus tôt, si j’avais pris tel fait au sérieux, si j’avais vérifié telle piste, si j’avais jeté un sort à ce moment, plus tôt ou plus tard, si…de son point, elles sont naturelles, humaines, de vieilles compagnes qu’il a appris à apprivoiser. Il sait que parfois il n’y a pas de bons choix et que quoiqu’on ressasse, la triste vérité est qu’on n’aurait rien pu faire. Pour Leach, tout ce processus a au moins un mérite : il permet de se différencier les gens bien des salauds. Parce les gens qui font partie de la seconde catégorie, en général, eux, ne se posent pas de question sur le fait d’avoir pu mal faire ou non. Alors évidemment, pour Xena, c’est différent ; tout ceci la touche de façon personnelle.  Nobby ne peut que deviner pourquoi il lui semble qu’elle se reconnait en Eve. D’une certaine manière, il est heureux que ça arrive, malgré les circonstances. La voir s’inquiéter pour quelqu’un d’autre – en fait, ressentir une quelconque émotion pour quelqu’un d’autre – c’est la preuve qu’elle n’est pas dans le camp de ceux qui considèrent que parce qu’ils se sont pris de sales galères, le monde doit payer comme eux. Et au fond ça le rassure. Il y a encore de l’espoir pour elle : elle n’est pas foutu, il la toujours su.

Pour autant, il ne peut la laisser se morfondre et s’en vouloir comme ça. Il est donc temps de lui expliquer ces vérités amères et difficiles à entendre que Nobby connait bien. « Non. Tu ne pouvais pas la protéger d’une menace qu’elle-même ne connaissait pas. Je sais que tu t’en veux parce qu’elle était mal et qu’elle avait rompu, mais ça n’a rien à voir. Ça serait peut-être arrivé malgré tout. Ça ne sert à rien de culpabiliser pour ce qu’on aurait pu, ou du faire, on ne changera pas le passé. Ce n’est pas de ta faute, quoique tu te dises. Et je sais que tu te dis que je suis insensible et que je sonne creux. Mais je t’assure, ça ne l’est pas. Et être là, ce n’est pas inutile non plus. » Il soupire. C’est le mieux qu’ils peuvent faire : il ne faut pas croire, pour autant. Leach aussi est révolté. Ce n’est pas sur eux que Eve devrait compter, mais sur le père de cet enfant qu’elle a perdu, sur Finn Callahan. Il lui pardonnerait d’ailleurs mieux d’être mafieux s’il était au moins là et qu’il avait la décence de ne pas avoir fui. Mais ce n’est pas comme ça, alors voilà : ça ne sert à rien de s’appesantir sur des choses qui ne sont pas arrivées. Il faut prendre ce qu’on nous donne, dans la vie, a toujours jugé le chef de la police. Sinon on n’avance pas. Faire avec : c’est la manière de tenir le coup. Il soupire : « C’est maintenant qu’elle a besoin de nous, d’avoir quelqu’un à ses côtés. Ce connard l’a laissée toute seule, alors maintenant, elle n’a que nous. » Un brin de rage transparait là aussi face à l’abandon. Mais il ne veut pas s’occuper de Callahan. C’est un lâche et contrairement à Eve, il ne mérite pas qu’on s’attarde sur son cas. « Alors va la voir, et écoute là. Ou parle lui. Selon ce qu’elle te dira ou qu’elle sera capable de faire. Faut pas se décourager, même si elle mord. »

C’est probable, après tout : sur ce plan, Nobby pense un peu mieux comprendre Eve, parce qu’il a une fille et que si on la touchait il n’y aurait pas de bornes à son désespoir. Même s’il n’approuve pas totalement l’avortement ni les enfants hors mariages, et même s’il n’a pas trop su quoi lui dire à ce propos, mal à l’aise face à la peine comme tous les hommes de sa génération. Mais il n’y avait probablement rien à dire de toute façon, rien d’apaisant face à ce traumatisme là, ce qu’il essaye tant bien que mal d’expliquer à Xena :  « Elle a perdu un enfant et elle est toute seule parce que cet abruti fini l’a laissée. Ce sera forcément compliqué. Mais faut pas la laisser ruminer ça, c’est tout. » Peut-être qu’il culpabilise pour Eve. Comme il culpabilise aussi un peu pour Xena Hart. C’est son lot à lui aussi, de ne jamais avoir pu faire mieux, de ne pas avoir pu faire plus, sans voir qu’être le seul qui reste, c’est déjà beaucoup. Dans tous les cas, difficile de voir, à présent, de qui il parle : de ce qu’il a essayé de faire avec sa protégée, ou de Eve ? Dans les deux cas, il n’y a pas grand-chose à faire sinon être là : c’est ce qu’il essaie d’apprendre à Xena. Et que c’est déjà beaucoup, quand on a personne. « Tu verras, on finit par apprendre. Et peut-être qu’à toi, elle te parlera plus facilement qu’à moi… » Au fond, il lui passe le flambeau, en quelque sorte.« Tout ce qu’on peut faire, c’est s’occuper les uns des autres. »

Evidemment, elle a encore à apprendre. Nobby aussi, cela dit, puisqu’il n’a pas vu dans quelles fréquentations elle avait. Soudainement, il n’a plus le cœur à lui en vouloir et à lui râler dessus. Car il comprend ce qu’il s’est passé, à quel point elle avait besoin de se reconnaitre en quelqu’un et combien, soudainement, trouver quelqu’un qui la comprenait un peu a du être important pour elle. Amoureuse, la petite Xena Hart ? Peut-être bien, s’en sans rendre compte, alors. Ce serait presque touchant si elle n’avait pas aussi vite découvert les peines de cœurs, ce dont elle n’a probablement aucune idée non plus.  « Petite, petite… »  Il pose une main amicale sur son épaule, cherchant les bons mots. Paternellement il passe un bras autour de son épaule. « Tu vas m’écouter une bonne fois pour toute. Je sais ce que tu as cru et pourquoi il t’a déçu. » Elle grogne et râle un peu, mais il a de l’autorité, le directeur, et il continue, imperturbable. « Écoute un peu le vieux Nobby. Parfois je dis pas que des conneries. » Il soupire, se pince l'arrête du nez. « Au-delà du fait que c’est un putain de mafieux… » Il la voit lever les yeux au ciel et pointe un index inquisiteur vers elle, sourcils froncés : « Ça compte quand même, ne me regarde pas comme ça, imagine ce que dirait la hiérarchie si c’était un putain de sorcier. Tu ne vas échapper aux emmerdes que comme ça, parce que je n’ai pas de juridiction sur lui. » Il n’est pas tout à fait sûr de vouloir lui jeter la pierre pour autant. Xena a l’air d’avoir souffert autant que Eve de toute cette histoire et soudainement, il a l’impression que tous les progrès qu’elle avait pu faire ou toute cette volonté d’aider Eve, finalement de quitter cet isolement qui lui sert de carapace, retombait. Alors Nobby voudrait bien convaincre la jeune femme que ce n’est pas une fatalité, en tout cas pas sa faute.  « Tout ça, ce n’est pas ta faute. C’est difficile de savoir aimer les gens, de rester, quand on n’a jamais rien eu et jamais appris. Peut-être que Finn Callahan, c’est un type comme ça. Enfin, pas peut-être. On connait son frère, toi et moi. On sait ce qu’il vaut. » Il lui jette un regard de connivence. Oui, Finn Callahan n’a sans doute pas eu de chance ; pour bien connaitre Rory, Leach en est même à peu près sûr. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a une excuse, c’est juste une explication. Sans se démonter, il lui donne un coup de coup amical, grognant à sa manière d’ours bourru, espérant qu'elle le croit, parce que lui n'en doute pas :  « Ça ne veut pas dire qu’il te détestait. Ou que personne ne restera pour toi. Ou que tu n’en vaux pas la peine. Tu verras. Et en tout cas, toi et Eve, vous méritez certainement mieux que lui. Alors essayez de me faire plaisir, hein ? Virez-moi ce crétin de vos vies.»

(C) CANTARELLA.

_________________
“so I believe in a universe that doesn't care and people who do”
[c]crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Xena Hart
▌ Messages : 131
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine, crin de Sombral, rigide, 25,3 cm
Camp: Mal
Avatar: Brianna Hildebrand

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeVen 1 Oct - 15:49

De Bonnes Intentions
ft. Nobby Leach
Cela faisait des semaines que Xena avait l’impression de ne plus avoir le contrôle de sa vie. Depuis qu’elle avait fait connaissance avec Finn et, pire, depuis que ce dernier l’avait trahi, elle avait l’impression de se laisser porter par un flot d’émotion qui la tuait à petit feu. Ces derniers temps, elle avait pleuré, hurlé, crié sa haine et sa douleur comme jamais auparavant, et ça faisait mal. La jeune flic était émotionnellement sur la corde raide et apprendre de la bouche de Nobby qu’Eve s’était faite tabasser et avait perdu son bébé… Xena se sentait au bord du précipice. La culpabilité lui rongeait la gorge ; elle avait envie d’exploser. C’était plus simple avant, plus simple de ne rien ressentir d’autre qu’une bonne vieille haine, un sentiment connu, un sentiment familier, quelque chose qu’elle se savait en capacité de gérer.

Mais voilà. C’était là, tout ça, et malgré tout ce que Nobby pouvait bien lui dire, la culpabilité ne la quittait pas. Ça dépassait la simple compassion, ça dépassait le simple regret ; Xena savait qu’elle aurait pu faire plus, elle en était persuadée. Même si Nobby avait raison, même si elle savait pertinemment qu’il était dans le juste et qu’elle devait l’écouter, Xena s’en voulait et se flagellait intérieurement de son manque de réactivité. Comment voulait-il qu’elle soit présente pour Eve alors même qu’elle ne lui avait pas tendu la main au moment où elle en avait sûrement eu le plus besoin ? Ce n’était pas une fois le mal fait qu’il fallait se retourner sur la personne qu’on avait ignoré auparavant ; Xena trouvait ça affreusement hypocrite et se détestait pour ça. Elle, mieux que quiconque, connaissait la douleur qu’on pouvait ressentir à ne voir aucune main tendue.

Xena soupira, lentement, un tremblement sur les lèvres.

- Je ne suis pas sûre qu’elle ait vraiment envie de me voir. On n’a pas commencé sur de très bonnes bases, c’est le moins qu’on puisse dire.

Mais Xena savait déjà qu’elle irait. Dans quel état, ça, elle l’ignorait encore, mais elle sentait qu’elle le ferait, même si elle n’en avait aucune envie. C’était ça le problème : Xena se débattait avec une conscience toute neuve et une vie entière à ignorer les autres ; comment s’en sortir quand on n’avait jamais compté sur personne, quand on n’avait jamais compté pour personne, et qu’on se retrouvait maintenant à vouloir aider sans jamais avoir eu d’exemple ? C’était un casse-tête effroyable qui commençait à la rendre totalement folle.

- S’occuper les uns des autres ? répéta-t-elle sans comprendre.

Elle lança un regard équivoque à Nobby.

- Regarde ma vie. Sincèrement. Regarde ce fiasco, regarde-moi. Tu crois vraiment qu’on peut s’occuper de quelqu’un d’autre quand on ne sait déjà pas s’occuper de soi ? Merde Nobby, un peu de sérieux…

Si Xena avait eu la capacité de s’occuper d’elle-même, si elle avait eu ne serait-ce qu’une once de jugeote, elle aurait fui Finn comme la peste. Dès le premier jour, ce type ne lui avait attiré que des ennuis. Frédéric, tout d’abord, puis… tout le reste. Oui, tout le reste n’avait été que des ennuis, que des questions sans réponses, des réflexions interminables, une plongée au plus profond d’elle-même qu’elle n’avait jamais voulu mener ! Elle s’était attachée, oui… Une erreur, une de plus ! Comment avait-elle fait pour ne pas anticiper le vide qu’il allait laisser quand elle ne l’amuserait plus ? Comment avait-elle fait pour ne pas savoir à l’avance que le retour de bâton serait violent ? Elle se rappelait encore ce regard, le regret, la gêne que sa présence avait suscitée. La volonté qu’elle ne soit pas là.

Nobby posa une main sur son épaule et Xena se rendit compte qu’elle voyait flou à travers les larmes qui s’amoncelaient au bord de ses cils.

- Tais-toi, bredouilla-t-elle, détournant le regard.

Il continua à parler, à parler de Finn, d’elle. Xena se fichait de la dimension juridique. Elle se fichait de tout ça. De savoir si c’était de sa faute ou non, de savoir si c’était difficile, ou non ; savoir si c’était Finn, ou pas, au fond, elle s’en fichait. Xena se fichait de tout ça, ça ne lui importait pas, ça ne lui faisait rien.



Mais alors comment arrivait-il à mettre des mots aussi justes sur ce qu’elle ressentait ? Comment ?

Comment ?!

- Par Merlin, Nobby…

Et soudain, Xena se recroquevilla sur elle-même, submergée par l’émotion. Les larmes se mirent à couler sans retenue, lui bloquant la vue, lui bloquant les sens. Elle étouffait, l’air fuyait ses poumons comme la raison fuyait son esprit. Elle avait envie de hurler sans se l’autoriser, elle avait envie de tout détruire sans se le permettre, et son corps cédait, implosait sous la pression. Les mains serrées sur ses tempes, Xena tentait par la force de contenir le déluge qui la dépassait totalement, la noyait enfin.

Elle resta enfermée dans cette tempête durant ce qui lui parut une éternité puis, lentement, revint à elle-même. Xena était épuisée, épuisée de trop penser et de trop ressentir. Son cœur, qu’elle avait verrouillé des années auparavant, n’était plus apte à supporter de telles conneries.

- J’en peux plus, Nobby, soupira-t-elle, pauvre chose écroulée sur une chaise. Ils me prennent tous la tête… Je les déteste, ajouta-t-elle sans réelle conviction, sans réelle haine, simplement avec fatigue.

Elle releva les yeux vers son chef.

- J’aimerais mieux que tout redevienne comme avant, murmura-t-elle. Comme si tout ça n’avait jamais existé. Ça serait mieux.

Au moins pourrait-elle se reposer un peu. Juste un peu

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Nobby Leach
▌ Messages : 193
Humeur :
De bonnes intentions + Xena Left_bar_bleue50 / 10050 / 100De bonnes intentions + Xena Right_bar_bleue

En couple avec : Mal marié à Jill Leach. Une fille, Rebecca.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Poirier, Plume de Phénix, 30,7 cm.
Camp: Bien
Avatar: Paul Anderson

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitimeDim 3 Oct - 13:50



De bonnes intentions
Xena & Nobby
Les objections ? Nobby est fermement décidé à ne pas les entendre ou en tout cas à passer un peu outre. Il voit bien ce que Xena essaye de faire. Incertaine d’elle-même et blessée, elle se roule en boule et se recroqueville en elle-même comme un hérisson. Comme si elle avait tenté de s’approcher des gens, du monde, et que c’était trop pour elle. Et effectivement, avec le coup que lui a fait Callahan, il y a de quoi être échaudé – ça lui fait, quant à lui, une seconde raison d’en vouloir à ce type. Mais en même temps, il devrait le remercier, car il découvre Xena soucieuse d’une chose : que d’autres ne soient pas blessées et ne souffrent pas, en la présence de Eve. Ça fait deux solitudes qui se rencontrent. Au vu de leurs caractères respectifs et des circonstances de leur rencontre, il n’est pas très étonnant que ça ait fait des étincelles entre elles, mais il ne croit pas vraiment la jeune flic lorsqu’elle dit que ça n’est pas une bonne idée. Au contraire, il rétorque même avec ce qui ressemble à un brin d’amusement : « C’est possible, mais bon, c’est à toi qu’elle a confié un message pour moi, non ? Elle ne doit pas te détester tant que ça, donc ? Et puis dans tous les cas ça n’a pas à le rester. Qu’est-ce que vous avez donc à y perdre, dis-moi ? A part risquer de gagner quelqu’un qui se soucie de votre sort réciproque ? » Elle n’a pas l’air convaincu par son discours, mais il sait qu’elle le fera. Il est heureux de voir qu’au moins elles se soutiennent – paradoxalement, même s’il ne l’avouerait pas, pour ça au moins, il peut remercier Callahan, justement. Au moins, c’est ça de pris, car elle lui fait de la peine, à le regarder avec autant de scepticisme.

« Ta vie n’est pas un fiasco, Xena. Tu es jeune – si, si, tu l’es, par rapport à moi - et tu apprends. C’est tout. Il n’y a rien d’irrémédiable, pas si tu ne le veux pas. Et puis de toute façon, si tu veux mon avis, c’est plutôt la vie de Finnegan Callahan qui est un fiasco. » Réplique donc fermement le chef de la police, d’un ton qui ne souffre pas de contestation. Il a une indulgence constante, Nobby : s’il a râlé, tout à l’heure, c’est parce qu’il s’inquiète pour elle – encore là, elle lui fait de la peine, parce qu’elle croit encore qu’elle ne s’en sortira pas – et qu’il déteste la voir plonger, manipulée par un type qui n’est pas capable de s’occuper de lui-même, ni des autres justement. Mais il refuse de croire, ou de laisser croire à Xena, que c’est foutu. Même si c’est idiot ou naïf, ou peu réaliste dans les circonstances, il n’a jamais cru qu’un échec définissait les gens. Toute personne a le droit de changer et de se tromper, toute personne a le droit au pardon, en assumant les conséquences de ses actes. La fatalité, Nobby n’y croit pas non plus. Mais il faut vouloir changer. Quant à Xena, elle ne s’en rend peut-être pas compte, mais justement…elle a commencé à se préoccuper des autres. Il sourit distraitement : « Personne n’arrive jamais à vraiment bien s’occuper de soi même, tu sais. C’est pour ça qu’on a besoin des autres. Qu’il faut essayer, en tout cas. Et essayer, ça compte pour quelque chose. Même si on ne réussit pas toujours. » N’en est-il pas l’exemple même, de personne qui ne sait pas s’occuper de lui – et d’ailleurs, Nobby ne cherche même pas à le faire – et qui ne sait que s’occuper des autres ? Peut-être est-il trop optimiste quant à la nature humaine, aussi. Mais il faut bien que quelqu’un le soit. Si personne n’essaie, les choses ne progresseront jamais, alors sans doute n’est-ce pas parfait, mais ça reste mieux que rien.

Et ce mieux que rien, même pas parfait, Xena en a sans doute bien besoin à l’instant où ils parlent. Quoiqu’il ait bien compris que ça l’affectait, il ne pensait pas qu’elle s’écroulerait comme ça, surtout pas quand il essayait de la rassurer, et ça lui fait encore plus de peine. « Chut, chut. Ça va. Je sais. » Gentiment, il garde une main sur son épaule, pauvre réconfort maladroit et bien faible, mais qui a le mérite d’exister :

« Tiens. » Il lui tend un mouchoir, alors qu’elle redresse enfin la tête, s’autorise un sourire discret. Non, elle ne les déteste pas, sinon ce serait plus facile et elle n’aurait pas cette réaction là. Mais il a l’élégance de ne rien dire et de ne pas la contrarier. Accoudé au bureau, le chef de la police magique hoche la tête doucement, sans jugement aucun : « Je sais. Mais ça ne sert à rien de faire des plans sur ce qui aurait pu se passer, ou ce qu’on voudrait qu’il se passe. Il faut prendre ce qu’on nous donne et en tirer le meilleur parti possible. » A la manière dont Xena le regarde, il se doute qu’elle ne croit pas un mot de ce qu’il vient de dire. C’est sans doute normal. Il sait dans quoi elle s’est enferrée et que ses mots doivent sembler bien pauvres et peu à la hauteur. « Je sais que ça te semble creux et que tu n’y crois pas. Mais fais moi confiance, un peu. Ça va s’arranger. Au moins, ne désespère pas. » Il y a de la compassion dans le regard qu’il lui lance. Parce qu’il a appris à passer outre aux airs de dures que Xena se donne. Parce qu’il ne voit là qu’une jeune femme perdue et fragile – ce qu’elle est. Se rasseyant à son bureau, il rouvre quelques dossiers, note un grand « classé » dans ce qu’il fallait qu’il fasse à propos de cette histoire – et de s’arranger avec sa hiérarchie en cas de difficulté. Avec une gentillesse un peu brusque et bourrue, il l’interroge, en manière de conclusions : « Tu veux que je note que tu as fini ton service maintenant ? je pense que ça serait bien que tu te reposes. Que tu vois autre chose. Allez, va. Et si tu ne le fais pas et que tu reviens en douce, je te promets que c’est moi qui viendra organiser tes loisirs et qui te forcera à penser à autre chose ! Allez, ouste. »

(C) CANTARELLA.

_________________
“so I believe in a universe that doesn't care and people who do”
[c]crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

De bonnes intentions + Xena Empty
Message#Sujet: Re: De bonnes intentions + Xena   De bonnes intentions + Xena Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

De bonnes intentions + Xena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom
» Les Rps de Xena
» Les Liens de Xena
» Don't try to fool the old fox + Xena
» There will be blood + Xena
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-