AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
TV 55″ OLED Panasonic TX-55JZ980E – 4K UHD ...
Voir le deal
999 €

Partagez | 
 

 At the beginning - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HYDRE
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 757
Humeur :
At the beginning  - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa Left_bar_bleue80 / 10080 / 100At the beginning  - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa Right_bar_bleue

En couple avec : Tibérius Yaxley
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

At the beginning  - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa Empty
Message#Sujet: At the beginning - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa   At the beginning  - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa Icon_minitimeJeu 8 Juil - 22:57

❝Thaddeus, Gaïa & Eve ❞At the beginning
Flash-Back : Année 1930
L’idée que Lady Rose Ashford, fille du Duc et de la Duchesse de Hereford puisse être une sorcière, fut probablement plus une surprise pour ses parents que pour elle-même. Quoiqu’elle ait toujours une enfant très rationnelle, elle reste à un âge où tout semble possible. La frontière entre le réel et l’irréel est encore floue et, dans le fond, il n’est pas plus étrange d’être une sorcière que d’être une Lady. Pour ses parents, en revanche, c’est une surprise, voire un mauvais coup du destin. Fils d’un cracmol dont la famille nie l’existence, Lawrence n’a jamais donné l’impression d’avoir autre chose d’extraordinaire si ce n’est sa fortune quant à Alice, fille d’une vieille famille fortunée de la Gotha, aucun sorcier n’est jamais venu polluer sa lignée.

Face à cette nouvelle, que faire ? On fait appel au seul contact que Edmund, feu Duc de Hereford avait encore avec sa famille sorcière : sa sœur, Margaret Selwyn. Dans leur fratrie, elle fut toujours la plus libérale, prenant tout de même la peine d’envoyer un ou deux hiboux par an pour prendre des nouvelles de son frère et sa descendance quant leur cadet, Henry, ne s’est jamais abaissé à penser à lui.

Quelques échanges de courrier plus tard, Margaret en personne est arrivée à Weston Park pour confirmer ce que tout savait déjà : Rose est une sorcière. C’est bien la seule de sa fratrie à avoir hérité de cette particularité puisque ni Catherine, sa jumelle, ni Richard, l’héritier et encore moins Georgia, la dernière née, ne semblent avoir la moindre étincelle de magie entre eux. De l’enfant, personne ne sait que faire. On ne peut pas la laisser dans le monde moldu, elle deviendrait un Occulus, pas plus qu’on ne peut la réintroduire comme tel dans le monde sorcier. Quoique Lawrence n’ait jamais mis les pieds dans le monde sorcier, il sait ce qui attend sa fille si celle-ci devait renouer avec sa famille tout en ayant le statut de sang mêlé. L’idée que sa première née doive partir socialement de son retour dans le monde sorcier lui est insupportable.

Margaret, peu intéressée par les luttes de pouvoir des sang pur, trouve la solution qu’il faut. Son frère, Henry, décédé l’année précédente a eu trois enfants, mais on a toujours pensé qu’il trouvait du réconfort dans d’autres bras que ceux de sa femme, Morgane Ollivander. Il ne serait pas difficile d’inventer un demi-frère à Sélène, Circé et Sirius. C’est donc ce à quoi elle s’emploie tout en contactant sa nièce, Circé. Ayant deux filles et un fils d’un âge similaire, une rencontre entre les enfants semble le meilleur moyen de confronter Rose à la société sorcière et à asseoir son ascendance.

Le rendez-vous en compagnie du sévère Augustus et Circé se passe au mieux. Rose, quoique moldue, a reçu une éducation raffinée qui, si on excepte les choses qu’elle ne connaît pas sur le monde sorcier, est en tout point identique à celle de ses cousins et cousines. Maintenant que l’autorisation a été donnée, la voilà qui sort de la cheminée de Yaxley House. Un elfe vient à leur rencontre, et la jeune fille fait comme si elle avait toujours eu l’habitude d’en voir.

- Les jeunes maîtres vous attendent
, déclare l’étrange créature et Rose lance un regard interrogateur à sa tante qui l’enjoint de suivre l’elfe d’un signe de tête.

Vêtue d’une de ses plus belle robe sorcière faite d’une riche étoffe de brocard, elle parcourt les couloirs du manoir en regardant les portraits bouger avec intérêt, s’évertuant, comme lorsqu’elle était chez ses parents à ne pas laisser paraître ses émotions. On la conduit dans le petit salon d’hiver où se trouvent plusieurs enfants dont plusieurs retiennent son attention. Deux jeunes filles de son âge aussi jolies que des poupées de porcelaine avec leurs belles boucles brunes et leur teint de pêche. Le garçon, un peu plus âgé, à un air rêveur et dévore une sucrerie sans vraiment faire attention à elle. Il y a un moment de silence et finalement, Rose fait une petite révérence et se présente.

- Je suis Rose Ashford-Selwyn, votre cousine.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

At the beginning - Flash-Back : Année 1930 - Thaddeus & Gaïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir des Yaxley ( Angleterre, Cambridgeshire)
-