AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Fight or flight - Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMer 4 Aoû - 21:53

❝Henry & Eve ❞Fight or flightDans la vie, il y a des moments où on a l’impression de ne plus avoir prise sur rien. Tout va trop vite, un peu comme si on marchait au ralenti quand tout le monde poursuit sa vie à cadence normale. On ne demanderait rien tant que de pouvoir faire pause, un peu comme un vinyle que l’on arrête de son plein gré, juste le temps de s’asseoir, fermer les yeux et souffler. C’est précisément l’impression qu’à Eve depuis quelques semaines. Tout va trop vite pour elle et remettre le pied à l’étrier semble insurmontable peu importe à quel point elle essaie. Il y a trop à faire, le MI5, la résistance, son travail à la RITM et la Gazette, sa convalescence, etc. Tant de choses à gérer qu’elle n’est pas capable de faire en ce moment.

Une fois son rendez-vous avez Finn terminé, la jeune femme s’est dit qu’elle avait besoin de prendre du recul. Impossible de sortir des radars totalement, mais elle peut au moins mettre la résistance et sa mission pour le MI5 en sourdine pendant un moment. Quoiqu’elle fasse partie de la résistance depuis longtemps, Eve n’a jamais été du genre à créer des liens. D'habitude, moins les membres d’une organisation se connaissent, moins ils sont susceptibles de céder à des pressions par affection ou de donner des informations compromettantes sur les uns et les autres. Un point de vue peut-être un peu froid, mais qui a le mérite d’être efficace en temps de guerre. Or, même si la plupart des sorciers n’en ont pas conscience, ne sont-ils pas précisément en temps de guerre ?

Pendant un moment, la jeune femme songe retourner dans la maison de ses parents. A chaque fois que les choses lui semblent trop difficiles, le Poplar fait office de refuge pour elle. Un moyen de se réfugier dans ce qui était encore des souvenirs heureux. Néanmoins, depuis sa fausse couche et la tentative de Ludovico de tuer Finn, l’endroit n’est plus vraiment un havre de paix. En désespoir de cause, c’est vers un ami moldu qu’elle s’est tournée pour qu’il l’héberge le temps de pouvoir reprendre un peu pied.

Par courtoisie, mais aussi parce qu’elle lui doit sa guérison, Eve a tout de même pris le temps de mettre Nobby au courant. Sans rentrer dans les détails, elle lui a laissé une adresse en cas d’urgence et s’est retirée dans la maison de son ami à Londres, loin des préoccupations qui font son quotidien. L’ami en question, un ancien du SOE lui aussi, se doute qu’elle n’est pas réellement retournée à une vie civile et lui fait la grâce de ne pas poser de question. Lui-même très occupé par son métier n’est pas beaucoup présent, mais la jeune femme apprécie tout de même les soirées à discuter avec son vieil ami. Ne sachant rien de sa vie actuelle, il ne risque pas d’évoquer un sujet sensible, si ce n’est Callahan ou Gallagher comme il l’appelle ici. Or, Eve a pris soin d'expliquer que ça n’avait pas marché entre eux et le sujet est resté lettre morte depuis.

Somme toute, elle a passé une semaine agréable, plus agréable que les deux mois qui l’ont précédés en tout cas. Elle se serait presque habituée à ce rythme de vie plutôt agréable quand, un matin, on lui tend un courrier. Si celui-ci est posté de façon traditionnelle, elle reconnaît le papier, du parchemin qu’on n’utilise plus que dans le monde sorcier. Elle se refugie dans sa chambre pour lire la missive et à son grand étonnement, c’est Henry et non pas Nobby qui lui écrit.

Quelques jours plus tard, Eve est de retour, pour la première fois depuis des mois, au QG où elle a rendez-vous avec Henry. Après Nobby et Flynn, il est probablement une des personnes qu’elle connaît le mieux au sein de la résistance et pour cause, c’est lui qui l’a fait entrer dans le mouvement. A l’époque, Eve avait besoin d’une porte d’entrée dans la résistance moldue et Henry fut celle-ci. Elle éprouve pour l’auteur un mélange d’estime et d’affection mêlée qui en fait une des rares personnes pour qui elle accepte de faire des concessions et c’est ce exactement ce qu’elle fait en répondant à sa demande.

C’est dans le jardin qu’elle trouve l’écrivain qu’elle salue d’un sourire un peu triste.

- Bonjour Henry, ça fait longtemps. Tu as demandé à me voir ?

Elle n’a pas vraiment besoin de demander pourquoi. Deux mois qu’elle a disparu des radars, nul doute qu’elle a des comptes à rendre.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 16:29





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
D
ans un premier temps, je ne m'étais pas inquiété, je le reconnais, de l'absence d'Eve, je dois même admettre ne pas l'avoir véritablement remarqué. Mes propres problèmes, mes propres inquiétudes et considérations ont pris le pas sur des démarches autrement plus altruistes. J'ai pu quelques fois m'interroger à son sujet, mais je reconnais ne pas avoir cherché à en savoir plus. Dans les circonstances présentes, nous nous devons certes de former un groupe soudé, mais il est tout aussi certain que chacun poursuit ses missions à titre individuel, et je ne tiens certainement pas le comptes des allées et venues au QG.

Depuis le départ précipité de Pomona, qu'aucun de nous n'est parvenu à retrouver, les questions se bousculent dans mon esprit, et j'ai, je l'admets, été plus concerné par son absence que par toute autre chose. Elle n'est pourtant pas la seule à avoir disparu de la circulation, et c'est une conversation avec Nobby qui a dû me faire prendre conscience que quelque chose n'allait pas avec Eve.

Je pense que Nobby en sait cent fois plus que ce qu'il a bien voulu me dire sur le moment (ce qui ne serait franchement pas difficile puisqu'il ne m'a pratiquement rien dit, tout bien considéré), mais j'en ai entendu assez pour comprendre qu'il s'inquiète, et que pour cette inquiétude devienne également la mienne, par effet de ricochet.

Il m'a communiqué son adresse, et j'ai pris la liberté de lui proposer de nous retrouver au quartier général de la Résistance, en prenant bien évidemment toutes les précautions nécessaires pour que ce courrier, même intercepté, ne puisse pas outre mesure attirer l'attention. Si notre conversation a plus à voir avec mes considérations personnelles qu'avec la résistance, j'ai préféré me montrer prudent, autant qu'il m'apparaissait utile de l'être, du moins. Même si notre conversation ne tournera peut-être pas entièrement autour de la résistance, c'est néanmoins probable, et plus probable encore est le fait que nos sujets de conversation auront dans tous les cas plutôt intérêt à ne pas tomber à portée des mauvaises oreilles. Quand elle arrive, je suis installé dans le jardin, prétendant m'intéresser à une lecture qui dans le fond m'indiffère.

-Eve, je suis heureux de te voir, merci d'être venue.
Je la gratifie d'un fin sourire. Je suppose que tu devines les motifs de ce rendez-vous, n'est-ce pas ?

Bien sûr que oui. Elle est intelligente, après tout. Deux mois d'absence, ça ne passe pas inaperçu, et je ne veux pas la voir disparaître comme j'ai le sentiment d'être responsable de la disparition de Pomona. Alors j'ai besoin de comprendre.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMar 17 Aoû - 21:21

❝Henry & Eve ❞Fight or flightPour un sorcier, on peut dire que Henry est dans la force de l’âge. Qu’est-ce que cinquante-trois ans pour des gens qui vivent souvent au-delà de la centaine d’années ? Rien. En tout cas, rien comparé aux moldus dont l’espérance de vie reste de septante ans, dans le meilleur des cas. Malgré ça, Eve ne peut pas s’empêcher de noter à quel point son mentor a l’air fatigué. Trop pour son âge, trop pour un sorcier. Après deux mois sans nouvelles, c’est finalement comme si deux ans étaient passés. En tout cas, c’est l’impression que lui donne Henry. Nul doute que les soucis le ronge, peut-être plus que s’il était malade. La résistance est un combat de tous les instants et même lorsque l’on est pas sur le front, le poids de nos actions, la conscience du combat que l’on mène pèse sur nos têtes.

Evidemment, il n’y a pas que la résistance en elle-même qui lui pèse. Quoiqu’ils n’en aient discuté que superficiellement, le départ de Pomona, son absence le tracasse. Finalement, Eve ne connaissait que peu la nièce d’Henry. Celle qui leur servait de chef. Un bon leader selon elle. Harry semble la remplacer au mieux, mais nul doute que les choses ne sont pas pareilles pour Fitz. De ce qu’elle en sait, de la jeune femme, on a eu aucunes nouvelles. Un fait qui ne doit pas manquer d’angoisser l’écrivain. Malgré son jeune âge, c’est une jeune femme capable, elle l’a prouvé plus d’une fois, mais ça ne suffit probablement pas éteindre les craintes à son sujet.

Une fois assise devant lui, elle le regarde attentivement et se doute qu’il doit faire de même. Ce n’est pas de la suspicion, mais plutôt de la curiosité. Tant de choses peuvent changer en si peu de temps que deux mois sont comme un monde et passe en un éclair à la fois.

- Moi aussi, Henry. Je sais que ça fait un moment.

Eve regarde le bois de la table d’un air distrait. Evidemment qu’elle sait pourquoi elle est là. Il est même étonnant que personne ne s’en soit soucié avant. L’avantage d’avoir toujours été un membre très indépendant du groupe, mais même elle n’avait jamais omis de donner des nouvelles pendant aussi longtemps.

- Je suppose qu’il serait inutile de feindre la surprise. Je me doutais bien que mon absence de nouvelles ne passerait pas inaperçu plus longtemps.

Il y a un léger silence et elle se lève en demandant :

- Tu veux un thé ? Je suppose qu’on en a pour un moment.

Elle lance la bouilloire tandis qu’elle ouvre les pots de thé à la recherche d’une infusion qui lui plairait. Toujours le dos tourné, elle lance :

- Il n’y a qu’une personne qui avait l’adresse où je me trouve, je suppose que Nobby s’inquiète ?

Ayant enfin trouvé ce qu’elle cherche - Pumpkin Spices - elle retourne s’asseoir en face de Henry. Ses yeux fixes les siens tandis qu’elle déclare :

Ne m’en veux pas, ce n’est pas que je ne voulais pas te mettre dans la confidence, mais avec le départ de Pomona, je ne voulais pas te rajouter des soucis. Et puis, tu me connais, moins de personnes sont au courant de mes mouvements, mieux je me porte.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 11:11





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
J
e n'ai pas envie de brusquer Eve, pas plus que je n'ai envie de rendre nos retrouvailles plus compliquées que nécessaires. Peu importe ce qui justifie son absence, je ne peux qu'émettre l'hypothèse qu'elle peut être liée à des circonstances difficiles, et qu'elle n'aurai pas forcément eu envie de partager. Je ne veux pas exiger d'elle qu'elle se confie plus que nécessaire, je ne veux rien exiger d'elle du tout, d'ailleurs, mais je ressens la nécessité, presque impérieuse, d'être là pour elle et de l'aider, de rattraper avec elle les erreurs que j'ai commises avec Pomona, et pour ça, il faut qu'elle accepte de me parler de ce qui lui est arrivé, si ce n'est en détails, du moins en substance.

-Un thé ne sera pas de refus, oui,
je confirme avec un léger sourire.

Et elle a bien évidemment raison. Il est très probable que nous en ayons pour un moment. Autant faire en sorte que cette situation ne nous pèse pas trop, et que notre échange soit aussi cordial que possible, même si dans un premier temps, forcément, nous ne pouvons faire l'impasse, ni elle ni moi, su ce qu'implique des retrouvailles après un tel silence radio qui n'a pu que m'inquiéter, et qui bien sûr a également inquiété Nobby, ce que Eve ne met pas longtemps à comprendre.

-Tu supposes bien,
je réponds quand elle suggère que Nobby s'inquiète. Et il n'est pas le seul, j'ajoute tout en sachant que ce l'est pas forcément nécessaire, car je n'ai évidemment pas demandé à la voir pour rien.

Elle me demande de ne pas lui en vouloir. Ce n'est pas nécessaire. Je ne lui en veux pas, je n'ai aucun ressentiment envers elle, cependant, en voulant éviter de m'inquiéter, elle a provoqué l'effet complètement inverse.

-Si ton but était de ne pas m'inquiéter, tu t'y es très mal prise, je me suis inquiété.
Et d'autant plus, justement, parce qu'après le départ de Pomona, et mon incapacité à avoir la moindre nouvelle d'elle, je n'ai pas voulu voir cette situation se répéter. Je ne vais pas t'obliger à me parler de ce qui t'est arrivé. Mais tu comprendras que j'essaie, au moins.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMar 31 Aoû - 21:24

❝Henry & Eve ❞Fight or flightDans le rituel du thé, il ya quelque chose de rassurant. Sa simplicité ? Son côté immuable ? Eve ne saurait pas vraiment dire ce qui apaise, mais c’est réconfortant, rassurant, quelque chose à quoi on peut se raccrocher lorsque le monde ne tourne plus rond. Dans le fond, peut-être est-ce pour ça qu’en toute occasion, on entendra un moldu ou un sorcier vivant en Angleterre demander : une tasse de thé ? Il ne faudrait qu’un coup de baguette pour lancer la bouilloire, mais Eve est plus moldue que sorcière si bien qu’elle ne peut pas s’empêcher de le faire de façon traditionnelle. Pendant que l’eau chauffe, elle cherche un thé, examine les infusions. Une façon comme une autre de retarder une inévitable confrontation.

Bien entendu, Henry n’a rien d’un tortionnaire et Eve sait que cette rencontre est faite avec bienveillance. C’est probablement le pire. Elle a toujours su faire face à agressivité. Son monde en est rempli depuis tellement longtemps que c’est une sensation familière. Un langage qu’elle parle et pour lequel il n’y a plus besoin de traduction. La bienveillance d’Henry est presque pire. Face à elle, la jeune femme est déboussolée, en terrain inconnue, elle se sent gênée et ne sait pas très bien comment gérer la situation.

Finalement, la fuite n’étant pas possible, elle s’assied en face de son mentor, une tassé de thé pour elle, une seconde pour lui. Pendant que le breuvage infuse, la jeune femme l’écoute parler, un sentiment de culpabilité se formant peu à peu. Il faut dire que dans sa fuite, Eve n’a pensé à rien d’autre qu’elle-même, peu préoccupée par ceux qu’elle laissait sans nouvelles. Sa famille étant réduite à son oncle, il faut dire qu’elle n’a plus l’habitude d’être entourée? Encore maintenant, alors qu’elle perçoit l’inquiétude d’Henry, elle hésite à parler et ne sait que dire.

- Je suis désolée, Henry, mais je suppose que tu savais que je dirais ça. Je n’ai pas l’habitude qu’on inquiète pour moi.

C’est la réponse la plus honnête qu’elle puisse lui donner. Non, elle n’a plus l’habitude si bien qu’elle reste toujours étonnée quand elle aperçoit qu’elle a des comptes à rendre aux gens autour d’elle. En un sens, elle comprend mieux la frustration de Finn devant son incapacité à communiquer même sur les choses les plus simples. Pourtant, ce n’est pas de la mauvaise volonté. Pas toujours en tout cas. La plupart du temps, elle voudrait bien parler, essayer de partager ses pensées, ce qui la préoccupe, expliquer ses émotions, mais elle n’y arrive pas. C’est comme si les mots restaient coincés au fond de sa gorge et qu’elle n’avait pas assez de volonté pour prononcer les mots qu’il faut. Pourtant, ça lui ferait du bien. Eve le sait, mais savoir ne veut pas dire pouvoir, un constat qu’elle fait alors qu’elle tente de répondre à Henry.

- J’ai été malade. Je suppose qu’on peut dire ça comme ça. Je ne voulais pas que ça se sache ici. Je ne voulais pas qu’on m’écarte. J’avais juste besoin de temps. J’en ai toujours besoin je crois, mais la résistance ne peut pas vraiment se permettre le luxe d’avoir du temps, je sais.

Non, elle n’en veut pas à Henry d’essayer de savoir ce qui s’est passé. Peut-on vraiment résumer sa grossesse et le drame qui a suivit à une maladie ? Probablement pas, mais Eve ne sait pas comment en parler. Encore maintenant, c’est un événement dont elle a du mal à comprendre les tenants et aboutissants tant il fut traumatique à bien des niveaux..

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMar 7 Sep - 15:23





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
J'
ai conscience, oui, du fait qu'Eve n'est pas habituée au fait que l'on s'inquiète pour elle. Surtout, elle ne réalise pas, je pense, que cela soit possible. Chose que je peux comprendre, et c'est bien pour cette raison que je me permets de le lui dire si directement, quand bien même dans tous les cas, je ne suis pas de nature à tourner autour du pot quand je veux dire quelque chose - j'estimerai toujours que le mieux est et restera toujours d'exprimer les choses le plus frontalement possible. Alors oui, je me doute qu'elle n'est pas habituée, de même que j'entends ses excuses pour ce qu'elles sont.

A présent, j'espère tout de même obtenir également des explications, mais je n'ignore pas que c'est peut-être trop en demander, en l'occurrence. Malgré tout, je me dois d'insister. Ma démarche n'est ni sévère ni insistante, seulement bienveillante, et je pense qu'il est important, en effet, qu'elle commence à prendre conscience du fait que certains, et plus qu'elle ne le pense à mon humble avis, se soucient sincèremetn de son sort. Elle n'est pas seule. Et s'isoler dans les circonstances présentes serait, au passage, une erreur.

Finalement, elle m'apprend qu'elle a été malade, réponse qui ne me satisfait pas entièrement, car ce "je suppose qu'on peut dire ça comme ça" ne présume rien de bon. En esprit, je me figure tous les scenarii possibles. Aucun d'entre eux ne parvient complètement à me convaincre ou à me satisfaire, et j'attends toujours de savoir plus exactement de quoi il retourne, sachant tout de même que si tout ceci l'a atteint physiquement, alors l'affaire peut s'avérer aussi autrement plus délicate.

-La résistance a besoin de toi, certes, mais dans les meilleures dispositions possibles. Si tu ne te sens pas prête à revenir, alors ne reviens pas. Je peux accepter que tu mettes un pas de côté pour le moment, vraiment, si tu as besoin de te remettre de... peu importe ce que tu as traversé. Mais j'aimerais que tu ne me laisses plus sans nouvelles, si ce n'est pas trop exiger de toi.


Je garde le parallèle pour moi, mais forcément, savoir Eve mal en point sans savoir pour quelles raisons me fait penser à ma nièce, que j'ai vu doucement emprunter des chemins sur lesquels elle m'empêchait de la suivre, jusqu'à ce que, finalement, je la perde de vue. Je ne veux pas revivre un tel scénario.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeSam 18 Sep - 22:11

❝Henry & Eve ❞Fight or flightD’aucun dirait qu’on ne s’habitue pas à la solitude. Telle une fille de joie auprès de laquelle on cherche tant bien que mal du réconfort en temps de guerre, on quitte ses bras avec plaisir lorsque d’autres, plus familier, s’ouvrent à nous. Eve, de son côté, en a pris son parti si bien qu’elle est devenue quelque chose de familier. A la fois mère et amante, elle a un côté réconfortant puisqu’à défaut de faire confiance aux autres, la solitude, elle ne vous trompe jamais. Ça devient une façon de vivre, des habitudes que l’on prend si bien que lorsqu’il faut en sortir, les choses sont tout de suite plus difficiles.

En face d’elle, un homme qu’elle connaît. Un homme bienveillant à qui elle doit beaucoup puisque c’est grâce à lui qu’elle a pu rentrer dans la résistance moldue. Sans la confiance qu’il lui a accordée, jamais elle n’aurait pu aussi facilement mener sa mission à bien. Au-delà du côté pratique de leur relation, Eve a aussi appris à connaître et apprécier l’homme qui lui fait face pour ses qualités propres. Désabusé de la nature humaine, la jeune femme sait qu’elle a de la chance de faire partie de ceux dont il se soucie. Alors pourquoi est-elle incapable de s’ouvrir ?

Dans le fond, ce n’est pas vraiment par manque de confiance. Henry n’a rien fait pour mériter ses doutes et son silence, bien au contraire ! Il n’est pas fautif, mais ça ne change rien pour autant. Il ne faut pas être devin pour voir que l’écrivain n’est guère convaincu par ses explications. Eve ne peut pas le blâmer, même elle ne se convainc pas.

- Tu ne demandes rien de plus que la politesse la plus élémentaire, je le sais. C’est moi qui suis fautive.

La voilà de retour à Poudlard durant ses années d’adolescence. La jeune femme n’a plus l’habitude qu’on la réprimande, mais elle sait qu’il a raison. Son silence n’est pas justifié et sans raconter son histoire pour autant, elle aurait pu donner des nouvelles. Néanmoins, tout aussi justifier que soit la remarque de Henry, dans l’état où elle était, même écrire lui semblait au-dessus de ses forces.

Il y a un silence. Pas inconfortable, mais qui dure tout de même un certain temps tandis que la jeune femme regarde dans le vague. Plusieurs fois, elle tente de parler, mais à chaque fois, les mots butent contre sa langue, refusant de se former et de donner vie à son histoire. Finalement, elle baisse les yeux vers sa tasse de thé presque vide. Elle l’a bue machinalement, sans même y faire attention. Elle se lève et prend la théière pour se resservir une tasse. Le dos tourné, elle murmure à voix basse :

- J’étais enceinte et je ne savais pas trop quoi faire. Je ne voulais pas que quiconque soit au courant.

Que dire de plus ? Ce n’est pas quelque chose dont on parle. Surtout pas aux hommes. Dans le fond, elle n’a fait qu’une fausse couche. Rien qui ne soit déjà arrivé à des millions de femmes à travers le monde. Pourquoi en faire toute une histoire ? Elle aurait adoré pouvoir y être indifférente. Alors oui, tout aurait été plus facile.


:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeVen 24 Sep - 9:03





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
-I
l n'est pas nécessaire de te blâmer.

Chercher un fautif dans ces circonstances précises serait un exercice aussi vain qu'infructueux. Je n'ai pas l'intention de tenir rigueur à Eve de son comportement. Je veux croire qu'elle a ses raisons et que ses raisons sont bonnes. L'expérience m'a malheureusement prouvé que je pouvais parfois être trop crédule, et qu'il me faudrait me défier davantage, mais en ce qui concerne Eve, je veux tout de même penser que si elle a disparu de la circulation, c'est qu'elle avait de bonnes raisons, des raisons qui, sur le moment, ont occulté toute autre considération, y compris cette politesse qui aurait pu ou dû lui imposer de donner de ses nouvelles.

Certaines circonstances nous imposent le silence ou de prendre de la distance. Ce n'est pas par manque de respect qu'on ne se confie pas, qu'on ne se tourne pas vers les autres... Certains choix s'imposent d'eux-mêmes, et ne sont finalement des choix que dans l'idée, pas vraiment dans l'application. Non, je ne veux pas qu'Eve se blâme de son comportement. En revanche, je préférerais qu'elle ne le répète pas. J'aimerais pouvoir ne pas avoir à m'angoisser pour tous ceux qui me sont proches. Je devine d'avance que c'est peine perdue. A ces paroles succède un silence que je ne cherche pas à rompre. Ce n'est pas à moi de parler, c'est à elle de se confier... du moins si elle s'en sent la force.

Et alors, elle se confie... Elle était enceinte... Je comprends vite ce que cette formule au passé suggère. Deux possibilités qui ne sont pas plus réjouissante l'une que l'autre. Soit elle s'est fait avorter, une mesure complexe, qui nécessite d'avoir les bons contacts, et qui restera difficile même si on a la chance d'être convenablement pris en mains. Soit elle a fait une fausse couche. Ni l'une ni l'autre de ces propositions ne sont bien réjouissantes, elles justifient largement qu'Eve se soit mise en retrait quelque temps, et il est tout aussi logique que son premier réflexe n'ait pas été de venir me parler ou à qui que ce soit.

-Je comprends... Je suis désolé pour toi, sincèrement. Tu n'es pas obligé de m'en dire davantage si tu ne le souhaites pas. Mais si tu souhaites m'en parler... Je ne suis pas trop mauvais pour écouter. Et je ne te jugerai pas, je te le promets.


Je serais, en réalité, le moins bien placé pour ça.

-Tu peux compter sur ma discrétion


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeSam 25 Sep - 20:56

❝Henry & Eve ❞Fight or flightEve se souvient avec une acuité rare de la dernière fois qu’elle a vu Finn. Elle se revoit assise en face de lui dans un pub quelconque de Londres. Là, personne ne les connaissait, personne ne faisait attention à eux. Elle, l’espionne et lui, le mafieux, des anonymes dans une foule de gens ayant mieux à faire que de se tracasser de la tragédie se déroulant la table à côté. Un événement banal comme il en arrive des centaines par jour dans tout le pays. Rien d’exceptionnel, rien qui ne vaille la peine qu’on s’en souvienne. Pourtant, pour Eve, loin d’être un jour comme un autre, elle l’a vécu comme un drame personnel. Quoi de plus triste que de devoir se quitter non pas par envie, mais bien par survie ?

Au cours de leur discussion, Finn lui a donné une carte. Celle d’un psychologue. Un praticien moldu que lui-même fréquente. Eve, fière, a décliné l’invitation à aller le voir. Son père était médecin, et comme beaucoup de gens de son époque, méprisant ceux qu’ils appelaient des charlatans. Sa fille a hérité de ce point de vue en étant tout de même un peu plus nuancée. Si elle refuse de se confier à un inconnu, elle est consciente que le silence n’est pas la solution.

Ce qu’elle a vécu la ronge de l’intérieur. Une partie d’elle-même essaie de banaliser l'événement. La guerre, les blessures, la privation, la perte de ses proches, ce n’est rien qu’elle n’ait pas déjà expérimenté. Alors pourquoi est-ce que cette fois-ci c’est différent ? Elle n’en sait rien. Eve n’a pas assez de recul sur elle-même pour le comprendre et surtout, comme le dirait Rafael, le cul entre deux chaises. Une partie d’elle ne demande qu’à y penser tandis que l’autre essaie de repousser l'événement dans les tréfonds de son esprit. Si bien qu’une chose est sûre, il faut qu’elle finisse par en parler. C’est inconscient, mais le besoin est présent, il suffit de voir comme elle finit par en parler à Henry alors qu’elle s’était promise de ne pas en dire un mot.

A la fois honteuse et soulagée, elle ne sait pas très bien où regarder. La résistante évite le regard de son ami. Elle n’est pas sûre de ce qu’elle y lira. Plus que tout, elle a peur d’y avoir de la pitié plutôt que de la compassion. Si elle cherche le second, elle fuit le premier si bien qu’elle préfère regarder les sillons du bois dont est faite la table sur laquelle est posée sa tasse de thé. Quand il l’assure de sa discrétion, elle répond dans un murmure :

- Je sais. Je n’en ai jamais douté. Ne pense pas que c’est pour ça que je ne t’ai pas contacté.

Le silence se fait de nouveau et c’est Eve qui le brise en premier pour expliquer :

- J’ai été agressée. Une agression banale. Rien qui ne soit lié au monde sorcier, ajoute-t-elle ne voulant pas qu’il pense que les sbires de Jedusor sont derrière tout ça. Je me suis retrouvée dans un hôpital moldu dans un sale état. Je me suis arrangée pour contacter Nobby pour qu’il me fasse sortir de là rapidement. Sa femme est médicomage, elle m’a soignée chez eux. Sinon, je serais à peine sortie de l’hôpital je pense.

La convalescence moldue prend plus de temps que chez les sorciers et les blessures qu’elle avait à la suite de son agression étaient sévères. La jeune femme n’aurait jamais supporté de devoir rester allongée pendant des semaines, impuissante dans son lit en se demandant si Ludovico avait enfin eu ce qu’il méritait. Eve n’est pas faite pour l’inaction en témoigne son retour dans le monde sorcier. Elle a besoin de s’occuper l’esprit et pour ça, il faut reprendre le combat où elle l’avait laissé. En attendant, elle répond aux questions muettes que l’écrivain doit se poser.

-Je connais des gens dans le monde moldu, mais tu dois t’en douter puisque je viens de là. Un ami proche a des fréquentations parfois dangereuses, j’étais un dégât collatéral.

C’est une façon bien légère de résumer la chose, mais Henry est fin et Eve se doute qu’il comblera facilement les zones d’ombres qu’il y a dans son récit. Un peu gênée, elle conclut en évoquant un souvenir délicat :

- Je ne voulais pas t’inquiéter. Je me doute qu’après Pomona tu n’avais pas besoin de voir quelqu’un disparaître encore une fois.

Voilà longtemps qu’ils n’ont pas évoqués sa nièce et la jeune femme voudrait bien lui demander s’il a eu des nouvelles ou au moins un indice, mais elle a bien peur que ça ne soit pas le cas. Or, s’il a bien une chose qu’elle ne veut pas faire, c’est remuer le couteau dans la plaie.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMer 29 Sep - 11:11





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
D
es questions, j'en ai, mais je ne les pose pas, je m'épargne de le faire, j'estime que ça vaut mieux, parce que je ne veux pas mener la conversation quand je sais combien celle-ci peut être délicate. Je préfère laisser à Eve le soin de me dire ce qu'elle peut bien vouloir me dire, selon ses propres conditions et ce qui lui semble être le plus confortable pour elle. La dernière chose que je puisse vouloir serait de la mettre dans une situation déplaisante alors que j'imagine qu'il lui a déjà fallu beaucoup de courage et de résignation pour accepter de me faire ces confidences qu'elle n'a sans doute pas adressées à grand-monde d'autre. Pour des raisons plutôt évidentes s'il en est. Finalement, après un moment de silence, elle reprend la parole.

Elle m'apprend qu'elle a été agressée. Les termes d'"agression banale" me fait grimacer. Aucune agression ne devrait jamais être considérée comme telle, mais je comprends ce qu'elle entend par là, et nous vivons malheureusement dans un climat malheureusement oppressant mais bien certain d'horreur banalisée. Et il n'est pas nécessaire de faire face à un puissant mage noir ou à ses sbires pour en être la victime.

Sa chance dans son malheur a été de pouvoir compter sur l'épouse de Nobby, médicomage de son état, qui l'a aidée à se remettre sur pied plus rapidement que les médecins moldus n'en auraient été capables. De nouvelles questions me taraudent, mais à nouveau, je prends la décision de les garder pour moi. Chaque chose en son temps, c'est à elle de décider des informations qu'elle veut bien m'adresser ou préfère, bien au contraire, garder pour elle-même. Malgré tout, je ne peux m'empêcher de réagir quand elle m'apprend avoir été un "dégât collatéral", du fait des fréquentations peu recommandables d'un de ses amis.

-Et tu es en sécurité maintenant ? Je veux dire... je sais qu'on ne l'est jamais complètement, surtout dans notre situation, mais est-ce que les personnes qui s'en sont pris à toi pourraient recommencer ?
je demande, soucieux.

Elle a raison, après Pomona, je n'avais pas besoin de ça... mais il va falloir que je m'habitue aux situations du genre, j'en ai peur. Elles semblent plus promptes à s'accumuler qu'à se résorber.

-Je n'ai toujours aucune piste... concernant Pomona. Je me dis parfois que ça vaut mieux, je devrais même être impressionné par sa capacité à disparaître comme elle l'a fait. Je pousse un léger soupir. Evidemment, c'est pire maintenant que tout le monde sait qu'elle est en vie. Je me dis que d'autres la retrouveront peut-être en premier, et même si je sais qu'elle a de la ressource, je ne sais pas si elle sera en mesure de s'en sortir...


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeDim 3 Oct - 20:06

❝Henry & Eve ❞Fight or flightLa sollicitude de Henry est touchante, en particulier pour quelqu’un qui n’a plus l’habitude que l’on en ait à son égard. C’est à la fois touchant et angoissant parce que la jeune femme se rend compte de l’inquiétude qu’elle cause aux gens qu’elle aime. C’est une responsabilité finalement difficile à porter. Elle ne veut blesser personne, encore moins Fitz pour qui elle a de l’estime et de l’affection, mais force est de constater qu’elle n’a pas réussi à s’empêcher de le faire. Personne n’est parfait, elle encore moins que les autres, mais un bref instant elle s’en veut des tourments qu’elle a pu provoquer.

Du reste, sa question prêterait à sourire. L’un d’eux est-il vraiment en sécurité en ce monde ? L’engagement qu’ils ont pris fait d’eux des cibles constantes. Eve étant sur le terrain sous son vrai nom, pour mieux se fondre dans la masse et approcher ses cibles, est encore plus exposée qu’une partie des résistants. Néanmoins, c’est un choix qu’elle a fait en tout état de cause et elle ne s’en plaindra pas. Cette fois-ci la menace ne venait pas du monde sorcier, mais bien d’ailleurs dans son monde natal si bien que la question est finalement toute légitime.

- C’est difficile à dire. Eux ne pourront plus rien me faire. Ils ont été liquidé, mais ce n’est pas parce que tu coupes la tête d’une hydre qu’une autre ne repousse pas plus tard.
Elle hausse les épaules d’un air indifférent, mais sa sérénité n’est que de façade. Il faudra que je sois plus vigilante, je n’étais pas moi-même et ils en ont profité pour me tendre une embuscade.

Ses souvenirs de l'événement sont hélas vivaces et Eve ne peut pas y songer sans ressentir une colère et une détresse qu’elle n’a pas encore réussi à maîtriser. Ludo et tous ceux qui ont pris par à ce qui lui est arrivé sont morts et désormais incapable de lui faire du mal. Ça devrait la soulager et pendant un moment ce fut le cas. Pourtant, plus le temps passe, plus Eve s'aperçoit que la mort de Montenza n’était pas suffisante. Toute satisfaisante que fût sa mort, elle ne parvient pas à la guérir et l'événement reste en elle comme une plaie ouverte.

- C’est difficile de savoir s’il avait des associés dont je n’ai pas connaissance ou des gens qui voudraient finalement venger sa mort et je n’ai pas le temps ni les ressources nécessaires pour m’en assurer. Vaincre Jedusor est plus urgent.

C’est un risque à prendre. Jedusor menace le monde sorcier, mais aussi son propre monde et ça Eve ne peut pas le tolérer. Il n'est pas homme à s’arrêter simplement à l’asservissement du monde sorcier et nul doute que dans sa folie, il se voit probablement comme le prochain maître du monde. Or Eve n’a que peu d’amour pour les tyrans et elle n’en a pas combattus un pendant quatre ans pour tolérer un autre sitôt le premier enterré.

La journaliste n’est pas la seule à être préoccupée puisque Henry n’a toujours pas de nouvelles de Pomona. Eve qui a suivi l’histoire de loin estime sa disparition inquiétante et elle en fut la première surprise, ne pensant pas que la jeune femme abandonnerait la résistance pour mener le combat seule. Néanmoins, même si elle ne peut qu’admirer la force de volonté de la jeune femme, elle est peinée pour l’écrivain qui s’inquiète pour elle, sans moyen de l’aider. Finalement, elle propose :

- Est-ce que tu veux que je me mette à sa recherche ? Discrètement, je pourrais essayer d’en savoir plus. J’ai accès à des réseaux que vous n’avez pas, je ne dis pas que je la trouverai, mais je peux essayer d’en savoir plus.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMar 12 Oct - 8:40





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
B
ien sûr, ma question ne prêtait pas vraiment à une réponse positive, en réalité. Comment Eve pourrait-elle être en sécurité ? Comment aucun de nous pourrait vraiment l'être ? Nous avons fait un choix, et ce choix nous met en danger. C'est un choix, c'est une décision que nous avons prise sciemment, et que nous avons à assumer. Le mieux que nous puissions faire, c'est d'être aussi prudents que nous le pouvons. Les personnes qui s'en sont prises à elle ont été liquidées (je me garde de lui demander comment), ça ne veut certainement pas dire qu'elle est à l'abri, loin de là, comme elle l'expose elle-même... mais cette information me rassure tout de même.

-Ne te flagelle pas pour autant pour ce qui est arrivé.


La prudence est le maître mot, évidemment, et dans l'état où elle devait être, il était logique qu'elle n'ait pas été elle-même. Mais ce n'est pas elle qui est à blâmer dans ces circonstances, certainement pas elle.

-Vaincre Jedusor est plus urgent, en effet, mais tu n'en seras capable qu'en t'assurant que rien ne te menace.
Je marque une pause. Je suppose que je n'en obtiendrais pas davantage en menant mes propres recherches et qu'il serait vain de te demander de faire attention à toi, tu n'as aucun besoin de moi pour le savoir.

Mais j'essaie, à mon échelle, de jouer un rôle, de donner des conseils, d'être... utile... J'ai essuyé tant d'échecs et de désillusions dernièrement que je voudrais être capable, d'une manière ou d'une autre, d'inverser le cours de choses, de faire peser la balance d'un autre côté.

-Je ne veux pas te donner plus de travail que tu n'en as déjà
, je réponds quand elle me suggère de chercher à remonter, elle aussi, la trace de Pomona.

Je le pense, mais en même temps, je ne peux pas refuser. Quiconque est susceptible de m'apporter son aide, à l'heure actuelle, mérite ma plus grande attention. Moi seul, je n'arrive à rien, c'est acté, j'ai besoin que l'on m'aide, et il est vrai qu'Eve peut éventuellement mener ses recherches où cela ne m'est pas possible.

-Mais je dois bien admettre que si tu te sens en mesure de m'aider à la retrouver, je t'en serais infiniment reconnaissant.



         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 461
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Un type avec un goût douteux pour les costumes
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeMar 19 Oct - 14:46

❝Henry & Eve ❞Fight or flightNe pas se flageller ? Plus facile à dire qu’à faire. En réalité, Eve s’en veut autant, si pas plus, qu’elle n’en veut à Ludovico ou à Finn. Dans cette histoire, elle est à la fois, selon elle, victime et responsable. Victime parce qu’elle s’est retrouvée prise dans un jeu de pouvoir qui ne la concernait pas. Abandonnée à elle-même et incapable de chercher de l’aide par elle-même, elle n’a eu d’autre choix que d’affronter la situation seule. Impossible pourtant de nier qu’elle a sa part de responsabilités dans cette histoire. Ludovico, dès le début, lui a semblé suspect. Elle n’a pas aimé l’homme, ni ses manières en affaires et si elle avait pris la peine de se concerter avec Rafael, elle aurait vite appris que le second de Callahan n’avait pas plus confiance qu’elle en ce type. Un simple background check lui aurait permis de voir qu’il fallait se méfier. Du reste, pour faire un enfant, il faut être deux et si elle peut en vouloir à Finn, plus âgé et expérimenté de ne pas avoir pensé aux conséquences, on ne peut pas dire qu’elle ait été plus futée que lui.

- Je ne peux pas me dédouaner comme ça, s’entend-elle répondre fermement, mais sans agressivité. J’aurai dû être plus attentive. J’ai baissé ma garde et j’en paie le prix. Je ne dis pas que c’est de ma faute, pas uniquement, mais ils n’auraient pas réussi à me surprendre si je n’avais pas été tellement absorbée par mes propres problèmes que j’en ai cessé de faire attention au reste.

Dure avec les autres, la jeune femme l’est tout autant, si pas plus, avec elle-même. Eve fait un métier difficile, qui demande beaucoup d’attention et exige de ne jamais relâcher sa garde. Des choses qu’elle n’a cessé de faire ces derniers mois. Finalement, que ça soit Ludovico ou un autre, elle aurait fini par avoir un problème et il est encore heureux qu’elle n’y ait pas laissé la vie.

- En menant tes propres recherches ?, interroge-t-elle un peu perplexe.

Pourquoi diable Henry voudrait-il en savoir plus que ce qu’elle a dit ? Du point de vue de la jeune femme, ils ont éliminés la menace et il n’y a guère plus à s’en faire. La journaliste ne conçoit pas que son ami voudrait peut-être juste s’assurer qu’elle ne risque plus rien.

- Qu’est-ce que tu veux savoir de plus ?

Dans le fond, ce qu’elle ne lui dit pas, c’est à la fois parce qu’elle est prudente, mais également parce qu’elle juge ça peu intéressant pour autrui. De son point de vue, les sorciers ne sont pas faits pour le monde moldu. La plupart ne savent pas s’y débrouiller et sont incapables de ne pas se faire remarquer. Henry lui semble bien plus en sécurité là où il est.

Du reste, les menaces quand on travaille sur le terrain, c’est son quotidien. Pragmatique, la jeune femme sait que c’est la dure réalité de son métier, mais ça ne veut pas dire que ça ne l’atteins pas pour autant. Henry sait ce qu’il en est, et c’est probablement pour ça qu’il finit par accepter qu’elle tente de l’aider à chercher Pomona.

-Ce n’est pas du travail d’aider un ami.

Eve le pense vraiment. Elle ne le fait pas par intérêt, mais vraiment par gentillesse. Henry fait partie de ces rares sorciers qu’elle estime et apprécie et voir à quel point la disparition de Pomona le tracasse la rend malheureuse.

- Tu as quelques informations à partager qui seraient susceptibles de m’aider ? Juste pour voir dans quelle direction me lancer.

:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Henry Fitz
▌ Messages : 755
Humeur :
Fight or flight  - Henry  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Fight or flight  - Henry  Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, ventricule de dragon, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Tom Hanks

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitimeAujourd'hui à 11:27





 

Eve & Henry

“ Hierarchie, quand tu nous tiens.  ”
-T
u ne peux pas refaire le film des événements pour les arranger à ta guise, je réponds quand elle continue tout de même d'accuser une part de responsabilité quant à ce qui est arrivé. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais ne te torture pas avec ça.

C'est toujours la même chose, la même grande question : "Et si j'avais fait cela différemment, qu'est-ce qui se serait passé ?" Sauf que, dans les faits, revenir en arrière n'est pas possible (enfin, sauf quand on est une bande de gamins venus du futur par un miracle à peine explicable pour bouleverser l'ordre de tous les événements). Sa culpabilité, je peux la comprendre, je serais hypocrite de ne pas la comprendre quand moi-même je ne cesse de songer à mes actes, paroles et à leurs conséquences, et à me demander ce que j'aurais pu dire ou faire différemment pour changer le cours des choses, notamment et surtout en ce qui concerne Pomona, évidemment.

-J'imagine que je voudrais connaître l'histoire dans sa globalité, pour m'assurer que ce chapitre est bel et bien clos.

Si l'on fait abstraction, bien sûr, des séquelles psychologiques, et cela, c'est clairement une autre affaire, bien différente. Sur ce point, je doute fort de pouvoir faire quoi que ce soit pour elle, peu importe l'énergie que je chercherai à déployer à l'aider. Tout comme ce n'est pas du travail pour moi de chercher à la protéger, elle m'assure que, de son côté, ce n'est pas du travail pour elle que de m'aider dans mes recherches. Je ne peux décemment pas refuser. Il faut que je retrouve Pomona. C'est essentiel, c'est nécessaire. Sans cela, il me sera à l'évidence impossible de réussir à quoi que ce soit.

-Pas grand-chose,
je réponds quand elle me demande des informations sur lesquelles elle pourrait travailler. Bien sûr, il y a la lettre, la fameuse lettre qu'elle m'a écrite avant de partir, qui est définitivement un indice de poids, certes, mais que je ne me vois pas partager pour autant. Elle était... Je pense qu'elle nourrissait une sorte d'addiction, à une potion qui maintient les sens en éveil et aiguise l'esprit - pas une potion d'aiguise-méninges classique, quelque chose de plus violent que ça -, le genre qu'on ne trouve que sur le marché noir.

C'est une piste que j'ai cherché à poursuivre sans résultat jusqu'ici, mais Eve sera peut-être plus chanceuse, qui sait.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Fight or flight  - Henry  Empty
Message#Sujet: Re: Fight or flight - Henry    Fight or flight  - Henry  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Fight or flight - Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-