AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 On récolte ce que l'on sème (Clarice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
Octavia Yaxley
▌ Messages : 570
Humeur :
On récolte ce que l'on sème (Clarice) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On récolte ce que l'on sème (Clarice) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ecaille de dragon, chêne, 21 cm
Camp: Mal
Avatar: Anya Taylor-Joy

On récolte ce que l'on sème (Clarice) Empty
Message#Sujet: On récolte ce que l'on sème (Clarice)   On récolte ce que l'on sème (Clarice) Icon_minitimeVen 26 Nov - 10:38


On récolte ce que l'on sème
ft. Clarice Carrow

Et voilà, elle est de retour. Octavia a appréhendé cette rentrée plus qu'elle n'a bien voulu l'admettre. Au regard de sa famille et des quelques personnes qui se seront peut-être souciés de son retour à Poudlard, elle a toujours réagi avec la même assurance proche de l'insolence. Comme si tout ceci lui était égal, comme si rien ne pouvait l'atteindre. C'est loin d'être tout à fait vrai, évidemment. Comme pour de nombreuses autres choses, il y a une sorte de fossé entre ce qu'elle veut bien montrer d'elle-même et ce qu'elle ressent réellement, une distanciation nette entre ses affects et ses pensées, quelque chose qui lui vient autant de son caractère que de son éducation. Elle doit rester de marbre, accuser avec fierté les regards scrutateurs.

Oh, elle avait déjà eu son lot avant les vacances, c'est un fait. Parce que les rumeurs allaient déjà bon train, à ce moment-là, mais c'était évidemment très différent. Parce que les deux mois de vacances n'étaient pas passées par là, laissant les bruits de couloir aller bon train, dans toutes les directions. Cela aurait pu les résorber, certes, mais pas totalement. Parce que maintenant, Joan Colton est de retour, ce qui change la donne. L'une comme l'autre, elles sont observées, et on les attend au tournant. Octavia ne serait pas surprise que l'on ait pris les paris sur elles deux. Elle fait mine de rien, certes, mais elle est épuisée, de devoir tenir bon face à ceux qui essaient de la pousser à bout. Quelques jours seulement que la rentrée a commencé, et elle se sent déjà terriblement épuisée.

Elle s'est inventée une excuse pour abandonner ses camarades afin d'abandonner la salle commune des verts et argent bien avant le couvre-feu. Elle a besoin de rester seule avec elle-même. Son premier réflexe, une fois seule, et de s'étaler dos au matelas, yeux au plafond. Elle ne sait pas si elle fait bien. Rester seule avec ses pensées n'est pas forcément une chose qu'elle apprécie outre mesure, parce que ses pensées ne sont pas très heureuse. Elle doit se rappeler sa haute mission, pourquoi elle fait tout ça. Mais elle se sent fatiguée, épuisée, vraiment.

Elle ne somnole pas tout à fait, mais elle ne fait rien. Les minutes s'écoulent, et elle n'est pas vraiment sûre de combien de temps se passe. Quand la porte du dortoir s'ouvre, elle se redresse sans doute un peu brusquement. Elle ne voulait pas qu'on la voie dans cette espèce d'état de léthargie. Son regard se tourne vers la porte. Celle qui se trouve dans l'encadrement n'est pas une de ses camarades de dortoir. Mais elle la connaît bien. Ou commence à bien la connaître. Et réciproquement.

"Oh c'est toi..."
Elle se redresse et s'installe en tailleur sur son lit. "Qu'est-ce que tu fais ici ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 203
Humeur :
On récolte ce que l'on sème (Clarice) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100On récolte ce que l'on sème (Clarice) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

On récolte ce que l'on sème (Clarice) Empty
Message#Sujet: Re: On récolte ce que l'on sème (Clarice)   On récolte ce que l'on sème (Clarice) Icon_minitimeLun 29 Nov - 13:02

Clarice n'était pas mécontente d'être de retour à Poudlard. Oh, reprendre les cours et retrouver sa cour hypocrite d'amis pour qui elle n'avait pas spécialement d'affection et qui n'en avait sans doute pas davantage pour elle n'était pas une perspective si enthousiasmante que ce à ses yeux.

Elle n'avait pas spécialement de considération ou de respect pour ses camarades, leur présence lui épargnaient la solitude, et lui donnait le plaisir d'exercer sur eux une sorte d'influence égoïste qu'elle appréciait en revanche immensément, et ça s'arrêtait là.

Alors non, elle aurait tout à fait pu se contenter de rester chez elle, où elle était aimée et bichonnée. Sur le principe, ça ne pouvait évidemment que la satisfaire, mais sur le principe seulement. Parce que les choses avaient changé, à la maison.

Les tensions constantes entre ses parents, Clarice y était habituée, et elle n'y prêtait même plus vraiment garde, mais il n'y avait pas que cela. Il y avait d'autres choses qui venaient s'ajouter aux autres, et la plus insupportable entre toutes était bien évidemment le fait que sa mère était pleine comme un ballon et semblait sur le point d'exploser.

Clarice était incapable d'accueillir sereinement la venue d'un petit frère ou d'une petite soeur dans sa vie. Être fille unique, c'était tout ce qu'elle demandait, et l'absence totale de considération de ses parents en la circonstance la sidérait complètement. Pour elle, ça ne faisait vraiment pas le moindre sens. Et donc, oui, ses mois de vacances n'avaient pas été, par conséquent, à la hauteur de ce qu'elle avait pu espérer, et elle s'en trouvait sincèrement agacée.

Alors ce n'était pas plus mal d'être de retour à Poudlard, où par ailleurs, elle se trouvait plus d'autonomie et de liberté.

Elle se trouvait dans la salle commune, en train d'échanger une conversation sans saveur avec plusieurs de ses camarades quand elle vit la silhouette d'Octavia monter discrètement jusqu'aux dortoirs. Clarice tenta de se raisonner... non, ça ne la concernait pas, elle ne voyait même pas pourquoi elle en avait quelque chose à faire.

Mais elle en avait quelque chose à faire. A voir Octavia mal en point, le coeur de Clarice se serrait terriblement. Alors elle avait inventé un prétexte pour rejoindre les dortoirs, et avait pris le chemin de celui d'Octavia plutôt que le sien.


"Oh c'est toi... Qu'est-ce que tu fais ici ?"
"Je t'ai vue monter", répondit Clarice d'un ton un peu hésitant, sans trop savoir elle-même ce qu'elle faisait là, en réalité. "Tout va bien ?"


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On récolte ce que l'on sème (Clarice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Salle commune des Serpentard. :: dortoir des filles.
-