AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Sweet Dreams... {Achevé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeVen 24 Sep - 15:18


Mardi 22 Octobre, Soir.

    Les rêves... Univers insondables, dont on ne se souvient pas toujours à la sortie... Le réveil est toujours trop brutal. Et surtout ces derniers temps pour la jeune Hornby... Blottie sous les draps, elle dormait sereine. Elle profitait d'un repos bien mérité, qu'elle avait de plus en plus de mal à trouver de puis que la fantômette apparaissait brutalement dans le lieu de repos de septièmes années de Serpentard...

    ***

    Les couleurs se mêlaient les unes aux autres, se mélangeaient, formant par endroit des arc-en-ciel aux dégradés étranges. Et au milieu de cet amas coloré, des formes distinctes bougeaient, aux contours parfois flous, parfois dangereusement nets. Une image apparut, puis grandit doucement, puis de plus en plus rapidement. Elle aspirait couleurs et formes, semblait se nourrir d'elles pour continuer sa croissance. Et soudain, quand il n'y eut plus rien à dévorer, la scène se figea. Perdue au milieu de tout ce décor, Olive se retrouva seule comme étrangère à la scène qui se déroulait maintenant. Des caricatures plus ou moins déformées de personnes qu'elle connaissait se trouvaient là. Inès, Lou, Tom, Elena, Pomona, Daniel, Miyria, et tant d'autres. Tous à leur place. Et elle, seule, au beau milieu de la grande salle. Comme une idiote. Elle essaya de bouger, de rejoindre sa place, à la table des Verts et Argents... Mais ses pieds étaient lourds, si lourds qu'ils restaient désespérément collés au sol. De la super glue, qui se serait retrouvée entre ses chaussures et le dallage. Elle se sentait s'affoler. Elle tournait la tête en tout sens, cherchant à se raccrocher à quelque chose... Mais tout tournait, et le défilé des images semblait s'accélérer... Elle en avait mal à la tête...

    Un gémissement plaintif s'échappa de sa bouche pour résonner dans le dortoir des septièmes années...

    Portant ses mains à ses tempes, elle se recroquevilla sur elle même. Et tout s'arrêta de tourner d'un coup, laissant un léger décalage s'installer dans l'esprit de la jeune fille... Et tout le monde faisait attention à elle, désormais, comme si elle était un animal de foire, que l'on aurait exposé lors du repas. Inès arborait un sourire cynique. Tom riait. Miyria la montrait du doigt, discutant à voix basse avec Daniel. Elena pouffait, s'étouffant avec ce qu'elle essayait d'ingurgiter. Et Lou la fixait, les yeux écarquillés. Mal à l'aise... C'était le sentiment qui dominait, et qui se renforça quand l'infirmière de Poudlard se leva et tapa dans ses mains, un large sourire amusé et satisfait sur le visage. La gravité s'inversa, et joyeux, les élèves partirent rejoindre le plafond magique et toutes ses merveilles, s'éloignant de plus en plus d'Olive, qui restait seule, la tête en basse, fixée à ce qui était devenu le plafond, en quelque sorte.

    Et les couleurs s'éteignirent une à une, remplacées par des nuances de gris.
    Et les rires s'estompèrent, alors que leurs propriétaires disparaissaient sans qu'Olive ne s'en rende trop compte.

    Un éclair illumina brièvement le ciel magique, alors que les deux battants de la porte d'entrée s'ouvraient avec fracas. Marchant sur le sol dallé, une ombre encapuchonnée s'avançait vers elle, en flottant. La peur lui serrait les entrailles, lorsque la main squelettique de l'ombre passa dans son dos et en ressorti une faux. La Mort. Elle s'avançait, toujours plus proche... Elle leva son arme, s'apprêtant à l'abattre sur la jeune fille.

    Un cri perçant retentit alors dans le dortoir et un éclair argenté fondit sur une Olive qui sortait avec difficulté de son cauchemar. Usant de sa voix grêle et aiguë, Myrtle avait de nouveau choisit son soir pour ses persécutions. Elle s'agita dans le dortoir, fit deux ou trois tours de pièce, et avec un ricanement mauvais, elle disparu en traversant un mur. Elle avait rempli son office. Réveiller Olive. Le reste lui importait peu.

    Réveillée en sursaut, Olive s'était redressée sur son lit. Fatiguée, elle laisa son dos se pencher un peu, et ramena ses jambes vers elle, s'asseyant en tailleur sur le matelas. Il faut dire que pour une fois, elle n'en voulait pas au fantôme. De toute manière, l'impact de la faux sur sa nuque dans son rêve n'aurait pas manqué de la faire sortir du sommeil. Les rideau de son baldaquin étant ouvert, Olive jeta un regard sur ses camarades de dortoir. A sa droite, la fille s'était déjà retournée, et essayait de retrouver le sommeil. En face, une demoiselle lui lança un regard menaçant et s'affala sur son matelas, grincheuse tandis que sa voisine mettait paresseusement un oreiller sur sa tête, pas encore tout à fait réveillée. Et à sa gauche, Pomona. Elle s'était réveillée, elle aussi. Du bout des lèvres, Olive murmura quelques mots. « Je suis désolée ». Espérons que la prononciation seule suffise à faire passer le message... Après tout, maintenant, les filles s'étaient habituées... Elles se rendormait déjà, et la fille aux yeux meurtriers recommençait même à ronfler doucement...

    Pliant les genoux, Olive se pencha un peu en avant, et enserra de ses bras l'amas de couvertures ainsi formé devant elle. Avec un soupir, sa tête se positionna sur le sommet... Seulement, après quelques instants, elle sentait toujours un regard pointé sur elle, insistant.

    Curieuse, elle retourna la tête vers Pomona. Toujours pas rendormie, la miss la fixait. Olive fronça les sourcils, signe d'incompréhension et lui lança un regard interrogatif...

_________________
Sweet Dreams... {Achevé} Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Mer 22 Déc - 14:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1800
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeLun 27 Sep - 21:30

Quand ses amies, ou du moins ses camarades de chambrée avaient décidé d'aller se coucher, Pomona ne les avait pas suivi. Ce n'était sûrement pas très stratégique, en vérité, sachant qu'au beau milieu de la nuit, il faudrait sûrement s'attendre à ce que Myrtle fasse son entrée habituelle pour aller harceler Olive (et elles, par la même occasion).

Elle n'avait tout de même pas voulu dormir tout de suite cette nuit-là, et par la même grapiller un peu du sommeil qu'elle ne pourrait pas avoir complet, parce qu'elle n'avait pas fini de mettre de l'ordre dans ses notes, et qu'elle détestait par dessus tout remettre ce genre de choses à demain. A la simple lumière de sa baguette, elle avait donc veillé une heure de plus que ne l'avaient fait ses camarades, et quand elle trouva finalement le sommeil, il lui sembla avoir dormi si peu.

Ce n'était pas l'arrivée de Mimi, qui avait reveillé la jeune fille, en vérité, mais la façon dont Olive s'agitait dans son lit. Elle-même devait avoir le sommeil quelque peu léger à ce moment là, car il ne lui fallut pas beaucoup pour se réveiller soudainement.

Il fallait dire qu'elle-même n'avait pas fait le rêve le plus agréable qui soit, bien que bien moins singulier que celui de sa camarade. Un rêve des plus banals. Elle montait en haut d'escaliers à rallonge puis soudain, sans qu'elle sache pourquoi, il n'y avait plus de marche, et elle-même tombait dans une chute sans fin.

Elle eut donc tout le loisir de voir Olive se tortiller et gémir dans son sommeil... Et ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait, c'était même quelque chose de fréquent, ces temps derniers.

Dans un premier temps, Pomona avait pensé que les problèmes de sommeil d'Olive étaient dus au fait qu'elle était perturbée par le harcèlement conséquent et régulier qu'elle subissait par la faute de la tristement surnommée Mimi Geignarde, rancunière même dans la mort, mais elle avait rejeté cette hypothèse depuis peu.

Pourquoi i-elle changé d'opinion? Parce qu'il n'y avait pas que dans son sommeil que le comportement d'Olive avait changé, mais également dans son attitude de tous les jours. Plus particulièrement encore ces derniers temps.

Il était apparu à la jeune fille qu'Olive avait une sérieuse tendance à fuir Jedusor, en ce moment. Ce n'était qu'une intuition, bien évidemment, mais elle avait véritablement l'impression que c'était le cas. Peut-être, pourtant, se trompait-elle? Il n'aurait pas été étonnant que son étude sur Jedusor, qui absorbait la grande majorité de son temps, ait fini par la rendre paranoïaque. Mais en même temps, il y avait des éléments qui jouaient en faveur de son hypothèse, et notamment la rumeur selon laquelle elle et Jedusor seraient resté un bon moment seuls dans le dortoir de Tom.

Il fallait qu'elle tire les choses au clair, si Olive s'était laissée embobiner dans une quelconque magouille concernant Jedusor, elle voulait savoir comment et pourquoi. Elle imaginait mal Olive s'entendre ainsi avec Jedusor, et jusqu'à il y a peu, l'idée ne lui aurait jamais effleuré l'esprit qu'elle puisse avoir quoi que ce soit à faire avec lui. Plus maintenant. Et Pomona ne comprenait pas... il y avait bien une chose qu'elle détestait : ne pas comprendre.

Pomona était déjà réveillée, allongée mais les yeux grand ouverts, quand Myrtle fit son entrée quotidienne dans le dortoir. Celle-ci ne dura pas longtemps, juste de quoi réveiller et agacer tout le monde, et bientôt, chacun put se rendormir. Ou presque...

Pomona n'avait pas envie de se rendormir. Elle ne se sentait plus fatiguée le moins du monde, d'ailleurs. Et apparemment, Olive n'était pas décidée non plus à se recoucher, mais cela était sûrement dû au fait que Pomona la regardait avec insistance. Ce n'était pas vraiment volontaire de sa part, mais perdue dans ses pensées, ses yeux n'avaient pas quitté la jeune fille.

Olive lui lançait des regards interrogateurs, et Pomona décida d'y répondre. Ce pouvait tout à fait être l'occasion d'en savoir plus, et de mettre un peu les choses au clair. Elle quitta donc son lit et alla s'asseoir sur celui d'Olive.


"Les cauchemar sont généralement la voix d'accès inconsciente de nos angoisses." murmura tranquillement Pomona. Elle prenait la peine de chuchoter uniquement parce qu'elle n'avait pas envie que les autres surprennent leur conversation bien plus que parce qu'elle ne voulait pas les réveiller. "Serais-tu anxieuse, Olive?"

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeVen 1 Oct - 19:03



    Que pouvait donc avoir Pomona Fitz à la fixer de la sorte? C'était pour le moins... inhabituel. Les gens réveillés en pleines nuits ronchonnent, et se rendorment... Alors pourquoi la septième année la fixait-elle ainsi? Les yeux de la brune se détachèrent cependant du regard inquisiteur que leur portait Olive, alors que leur propriétaire bougeait. D'un mouvement fluide, Pomona s'extirpa de son lit et parcourut sur la pointe des pieds les quelques mètres qui séparaient leurs deux lits. Sans demander l'autorisation auparavant, elle grimpa sur celui de sa voisine, et s'y assit à son aise. Un léger sourire moqueur apparut sur les lèvres d'Olive. Décidément, Pomona était toujours source de surprise. Une énigme vivante, dirons-nous. En tout cas, elle était l'une des rares personnes que la miss épargnait dans ses ragots et autres attaques indirectes... Et puis, elle n'avait jamais été fouiné très loin, et surtout semblait se ficher plus ou moins du fait qu'elle ne sortait pas dehors. Ou en tout cas, rien ne le montrait.

    Les pieds d'Olive se rapprochèrent de ses fesses pour laisser plus de place à son invitée improvisée... Cependant, la position n'étant pas très confortable, elle abaissa ses genoux, s'asseyant en tailleur, les bras enserrés au niveau de la taille. Si Olive se demandait pourquoi Pomm' venait jusqu'à elle en cette nuit, cela ne dura pas trop. Car déjà, la jeune fille avait pris la parole. Un murmure, audible toutefois. Il est vrai qu'en ce dortoir, le silence est d'or... D'autant plus depuis que Mimi y venait régulièrement...


    - Les cauchemars sont généralement la voix d'accès inconsciente de nos angoisses. Serais-tu anxieuse, Olive?

    Un légère grimace vint tordre les traits de la jeune fille, offrant une réponse prématurée à son interlocutrice.

    - Ça se voit tant que ça...?

    Elle poussa un léger soupir, et ferma un instant les yeux, basculant la tête en arrière. Le haut du crâne reposant contre le mur, elle réfléchir passivement. Anxieuse... L'était-elle? Sûrement... Comment ne pas l'être alors que tant de problèmes semblaient se poser? Jedusor, McGrow... Et Abby qui l'asticotait toujours un peu. Et tant de petits déboires journaliers...
    Mais surtout l'angoisse.
    L'angoisse permanente de croiser Tom.

    Et les questions.
    Les éternelles questions, qui ne trouvait jamais de réponses.

    Et la peur.
    Les conditions du serment, ce qu'il avait fait, les buts qu'il s'était fixé, … Et tuer maintenant qu'elle revenait dessus. Serait-elle capable de tuer quelqu'un? Une personne quelconque? Inconnue? Ou bien quelqu'un qui partageait jusqu'alors sa vie? Elle n'en savait rien. Elle n'arrivait même pas à l'imaginer... Tuer pour pouvoir vivre. Une idée malsaine, tordue, sadique. Tout ce qu'était Tom, sûrement. Et Pomona. Elle était là. Et si c'était elle qu'elle devrait tuer un jour?

    A cette pensée, Olive ouvrit prestement les yeux. A l'intérieur de ses pupilles, un peu de peur restait alors qu'elle fixait sa camarade de dortoir. Elle chassa cette idée étrange et morbide, secouant un peu la tête de gauche à droite... Et puis, elle répondit. D'une voix peut être un peu hésitante mais calme. Et franche.


    - Anxieuse... Sûrement un peu j'imagine. Comme tout le monde. Mais peut être un peu plus que tout le monde.

    Elle ponctua d'un léger rire sa dernière phrase. Il faut dire qu'elle aurait bien échangé sa place avec n'importe qui. Mais personne n'en aurait voulu. Enfin... A la réflexion, peut être que Daniel aurait même vendu père et mère pour y être justement, à sa place. Si seulement il savait combien elle aurait aimé que ce soit le cas... Mais il ne savait pas. Et les rôles ne pouvaient être inversés. Les ficelles de la marionnette s'étaient accrochées à ses poignets, son cou et ses pieds. Et ce pour l'éternité. Le moral complètement miné par cette vérité pure, Olive perdit le rire qu'elle avait encore, et son visage devint neutre, avec toutefois une légère pointe de mélancolie peut être.

    - Baah, la vie n'est pas forcément facile tous les jours... Et... Le Destin nous joue parfois de mauvais tours.

    Elle regarda Pomona un instant, puis demanda subitement:

    - A quoi tu penses?

_________________
Sweet Dreams... {Achevé} Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Mer 22 Déc - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1800
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeLun 4 Oct - 11:58

"Anxieuse... Sûrement un peu j'imagine. Comme tout le monde. Mais peut être un peu plus que tout le monde."

Pomona ne quittait pas un seul instant les iris noisette d'Olive, les yeux sont le miroir de l'âme, c'est bien connu; et à l'instant-même, et malgré la pénombre, elle voulait prêter attention au moindre détail, le moindre clignement d'yeux, le moindre geste ou la moindre intonation qui pourrait laisser passer quoi que ce soit.

Mais les mots de la jeune fille en soi en disaient long déjà. Elle assumait le malaise qui l'habitait ces derniers temps, mais le présentait d'une manière que Pomona trouva pour le moins original, mais analysable pour autant.

Elle catégorisa tout d'abord son état. Il est vrai, chacun en soi avait ce soupçon d'angoisse qui ne le quittait pas. Pomona, pour sa part, et aussi détachée pouvait-elle l'être, n'avait par exemple en souvenir aucun moment de sa vie où elle se soit sentie en complet accord avec elle-même au point d'en oublier le moindre tracas. On était tous angoissés par quelque chose.

Mais la différence d'Olive, c'était qu'elle l'était plus que tous les autres, et elle-même le concéda. La part d'angoisse qui sommeille constamment en nous peut être agaçante, mais rarement handicapante au point de ne plus pouvoir dormir comme il se doit.

L'angoisse d'Olive était profonde, douloureuse, avait presque l'air incurable (ce qui devait être d'autant plus angoissant), plus qu'hantée par un fantôme qui voulait lui faire avouer un culpabilité qui n'était pas loin d'être tout à fait inexistante, elle était hantée par autre chose, quelque chose de bien plus terrifiant, et de bien moins matériel, sans doute, car l'angoisse que Pomona sentait en Olive paraissait ne pouvoir s'éteindre.

L'attitude d'Olive était en tout point celle que Pomona avait escompté, elle n'évitait pas la conversation, elle se permettait même d'être sincère. Pour une raison qui lui échappait quelque peu, Olive avait l'air de bien l'apprécié, et de l'avoir toujours bien apprécié, même dans les moments où Pomona avait fait preuve d'une animosité des plus profondes à son égard à cause de Myrtle.

C'était bien plus simple ainsi, elle aurait sûrement plus de chances d'en arriver à ce qu'elle souhaitait, puisqu'elle se montrait ainsi docile et ne se fermait pas à la conversation.

Pomona pressentait cependant que tout ne serait pas aussi simple qu'elle le voudrait. Olive semblait prête à parler, oui, mais l'analyse simple et rapide des phrases qu'elle venait de prononcer laissait entendre qu'il ne serait pas non plus d'une simplicité enfantine que d'obtenir toutes les informations dont elle avait besoin.

Sa première phrase montrait une aspiration à la sincérité, elle n'avait pas nié la conclusion à laquelle Pomona en était arrivée, et y avait même corroboré, sa seconde phrase, une sorte de pas en arrière. En s'incluant dans une globalité, elle mettait de côté le caractère extraordinaire de sa condition... avant d'y revenir tout de même finalement, et en admettant être plus angoissée que la normale.

Un pas en avant - un pas en arrière - un pas en avant. Il faudrait à Pomona tenir compte de cette mouvance, de cette logique, si elle escomptait un résultat.


"Baah, la vie n'est pas forcément facile tous les jours... Et... Le Destin nous joue parfois de mauvais tours."

La preuve : elle venait de nouveau de faire un pas en arrière, en utilisant une phrase très générale, et terriblement banale, puis un léger pas en avant en introduisant dans la conversation un terme que Pomona n'avait pas l'intention d'oublier.

"Le destin nous joue des tours". C'était donc une question de sort, de destin? Une angoisse d'autant plus persistante que ce qui lui était arrivé était comme le destin, trop fort et trop puissant pour qu'elle puisse lutter contre.

... Pour qu'elle puisse lutter contre. L'analogie parfaite avec la façon dont Pomona se représentait Jedusor, quelqu'un dôté d'une force de persuasion telle que tous ceux qui le suivaient se dépossédaient d'eux-même sans le comprendre, sans même s'en rendre compte, comme c'était le cas de Chaser, comme c'était le cas d'Hamilton.


"A quoi tu penses?"

Si cette question était supposée libérer Olive de son embarras, c'était peine perdue, car toutes les pensées de Pomona étaient à l'instant tournées vers sa personne.

A quoi pensait-elle? Elle pensait à cette angoisse, à celui qui en était sûrement la cause, aux raison qui avaient pu conduire à cette situation, aux raisons qui auraient pu pousser Olive, si peu encline, pourtant à sombrer dans le piège Jedusor, à le rejoindre. Si c'était le destin, elle avait été propulsée là par erreur ou par hasard. Mais pourquoi? Et comment, surtout?

Pomona avait à coeur de comprendre. Pour la tirer de là? Non. Elle était là pour observer, pas pour agir, elle ne sentait qu'une vague compassion à l'égard d'Olive, mais pour autant, c'était avec certitude le membre du clan Jedusor qu'elle aurait voulu prioritairement sauvé s'il l'avait fallu.


"Je pense à ce que tu viens de dire. Et au destin. Est-ce qu'il ne s'appellerait pas Tom Jedusor, par hasard?"

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeVen 8 Oct - 11:34



    - Je pense à ce que tu viens de dire. Et au destin. Est-ce qu'il ne s'appellerait pas Tom Jedusor, par hasard?

    Les paroles de sa camarade firent s'afficher un léger sourire sur le visage d'Olive... Jusqu'à ce que la mention de Tom vienne tout gâcher. A l'évocation du nom, la jeune fille ne put s'empêcher de sursauter, légèrement toutefois. Comme si un frisson lui avait parcouru l'échine, et était descendu le long de sa colonne vertébrale à une vitesse vertigineuse. Son front s'était plissé, et une grimace significative fit une courte apparition, avant que tout signe ne disparaisse. Ne restait que deux lignes sombres, ses sourcils, qui restaient froncés...

    Le lien qui l'unissait à Jedusor était visiblement trop visible. Pourtant, les deux serpentards ne passaient guère plus de temps ensemble qu'avant. En public. Car il est vrai que leurs séances dans la Salle sur Demande avait pris pas mal de temps. Et en prendrait sûrement beaucoup encore... Elle ne lui avait jamais vraiment parlé, se contentait d'être là, en sa présence, lorsqu'elle désirait la présence d'Inès ou de Lou. Mais sinon... Là où il y avait dû avoir une fuite, c'était quand il s'était mise à l'éviter. Trop flagrant pour qui s'y intéressait de trop près... Certes, elle n'avait rien a cacher... Mais l'idée d'être liée à lui maintenant la révulsait un peu au fond d'elle même. Alors elle aurait aimé que cela reste un secret... Néanmoins, pas aux yeux de Pomona visiblement. Elle avait le don de deviner, de voir, ce qui échappait aux autres habituellement. Retenant à la dernière seconde un soupir, Olive étira ses lèvres en un maigre sourire avant de prendre la parole. Son regard avait dévié sur les pliures des rideaux verts foncés...


    - Tu sais, le Destin n'a pas de nom...

    Un court rire nerveux s'évada de sa gorge, retentit légèrement autours d'elles, sans toutefois dépasser la limite que constituait les tentures vertes. En quelques secondes, il s'était tut, et avec un regard d'excuse pour son interlocutrice, Olive, plus sérieuse, reprit d'une voix douce teintée d'une pointe de résignation.

    - Je crois bien qu'il se contente d'exister, d'imposer sa volonté,... Sans regrets, sans peur. Sans sentiments en quelque sorte. Comme quand tu lances un dé. Il roule, roule, et s'arrête sur une face, sur un chiffre. Après, ce que signifie le chiffre pour toi lui importe peu. Et Jedusor n'est pas le Destin... Simplement un étudiant de Poudlard. Comme toi.

    Olive venait de relever le regard à sa dernière phrase. Et ses yeux noisettes croisèrent les pupilles sombres, avant de cligner des paupières et de reprendre un regard vide, perdu dans l'arrière plan. Avec un petit soupir, elle compléta.

    - Ceci dit, j'aurais bien aimé que le dé tombe sur une autre face. Ou que le Destin ait choisit une autre personne.

    Se penchant un peu en arrière, le dos d'Olive rencontra le mur. Parfait... Adossée, elle laissa ses pensées partir où elles le voulaient. Oui... N'importe qui d'autre lui aurait peut être moins convenu... Quoique. Lorsqu'une personne nous appartient toute entière, sans aucune possibilité de se rebiffer, n'est-on pas invariablement destinés à lui faire accomplir toutes sortes d'atrocité, simplement pour ne pas avoir à les commettre soi-même? Pour simplement ne pas se « salir les mains »? Elle ne savait pas... N'avait pas envie de savoir...


[HJ/ Désolée, c'est un peu plus petit que ce que j'ai l'habitude de faire... O_o' ]

_________________
Sweet Dreams... {Achevé} Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Mer 22 Déc - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1800
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeMar 12 Oct - 11:37

"Tu sais, le Destin n'a pas de nom... Je crois bien qu'il se contente d'exister, d'imposer sa volonté,... Sans regrets, sans peur. Sans sentiments en quelque sorte. Comme quand tu lances un dé. Il roule, roule, et s'arrête sur une face, sur un chiffre. Après, ce que signifie le chiffre pour toi lui importe peu. Et Jedusor n'est pas le Destin... Simplement un étudiant de Poudlard. Comme toi. Ceci dit, j'aurais bien aimé que le dé tombe sur une autre face. Ou que le Destin ait choisit une autre personne."


Pomona écouta dans un sourire l’argumentaire maladroit, peut-être, de son interlocutrice. Son comportement était tout à fait intéressant, et plus particulièrement cette façon qu’elle avait de tourner autour du sujet.

Le plus remarquable, dans tout ça, c’est qu’apparemment, elle ne cherchait pas à lui mentir. En passant de la sorte par diverses métaphores, en essayant de détourner la conversation sur des considérations plus générales et peut-être plus sages et plus profondes (ce qui était loin d’intéresser notre ethnologue en herbe, qui préférait de loin les faits bruts et se passait de toute interprétation métaphysique de la vie et du destin), elle évitait de répondre directement à la question de Pomona, mais n’y répondait pas non pour autant, bien au contraire.

C’était bel et bien ce qu’elle avait pensé, le changement récent qui s’était opéré dans le comportement d’Olive n’était pas sans rapport avec son sujet d’étude préféré ces temps derniers, j’ai nommé Jedusor.

Olive demeurait trop vague, trop floue... ses remarques étaient trop généralistes pour que Pomona puisse tirer la moindre conclusion pour le moment. Elle attendait des détails mais sentait bien que si Olive était disposée à ne pas lui mentir complètement, pour autant, elle donnerait du fil à retordre à l’apprenti-anthropologue pour qu’elle puisse en tirer quoi que ce soit.

Pomona, comme toujours, tentait de comprendre. Pourquoi cette barrière étrange? D’un côté, Olive semblait plus que disposée à tout lui déballer d’un coup (alors que pourtant, Pomona et la froideur avec laquelle elle avait considéré sa camarade ces derniers temps n’étaient vraiment pas une invitation à la confidence) mais d’un autre, à chaque fois qu’elle était à l’extrême limite de dire quelque chose, elle semblait se retenir, et pour n’avoir l’air de rien, elle lui sortait ces grandes phrases et autres réflexions sur le destin qui indifféraient Pomona au plus haut point.

Croyait-elle seulement au destin? Pas vraiment, non. Pomona était une déterministe dans l’âme. A ses yeux, tout était question de calcul, il n’y avait ni destin, ni coincidence, juste une succession d’événements qui, s’enchaînait les uns aux autres, entrainaient des situations particulières... qu’on aurait parfois préféré évité.

C’était pour cette raison qu’à ses yeux, le destin pouvait bien avoir un nom... Parce que ce que les gens appelaient le destin n’était rien d’autre qu’une instance loin d’être supérieure, qui se plaisait à jouer les démiurges au sein de leurs existences, du moins quelques temps. Tom Jedusor faisait partie de ce genre de personnes. Il veillait au dessus de son parfait microcosme tel un Dieu miséricordieux, mais Jedusor n’était pour autant pas la main du destin, il avait seulement une force de persuasion hors du commun que Pomona aurait bien aimé comprendre.


"C'est bien joli, tout ça, Olive, mais vois-tu je n’en crois pas un seul mot. Par contre je constate que tu es aussi douée pour manier la métaphore que pour éviter les sujets délicats."

Elle s’interrompit quelques secondes, elle avait cru entendre un bruit, mais il ne s’agissait de rien d’autre qu’une de leur voisine de dortoir qui s’agitait dans son sommeil. Pomona n’avait aucune envie que cette conversation soit entendue par quelqu’un d’autre.

"Mais permet-moi d’insister. Que se passe-t-il exactement entre Jedusor et toi?"

C’était direct, Pomona aurait tendance à penser qu’elle l’avait même trop été, mais elle voulait ainsi palier aux multiples détours que faisaient sa camarade en ne lui laissant pas de possibilités d’esquives.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeMer 20 Oct - 19:19



    Un petit silence avait succédé à ses paroles... Et ce ne fut que lorsque ses pensées arrêtèrent de la travailler qu'Olive s'en rendu compte. Quittant questions sans réponses et hypothèses peu probables, la jeune fille posa un léger regard sur Pomona. A son aise sur son lit, elle n'avait pas l'air d'avoir bouger d'un pouce depuis son arrivée. Curieux contraste que l'immobilisme et la confiance en un seul moment. Elle n'y arrivait. Elle avait besoin de bouger, ne serait-ce qu'un peu. Remuer les doigts de pieds, bouger les jambes pour éviter les fourmis, lever le regards pour observer les petits détails insignifiants qui arrivaient cependant à trouver grâce aux yeux de son attention... Oui... Et c'était ainsi tout le temps. Que ce soit avec son corps ou avec son esprit. Elle se perdait souvent dans ses pensées. Et encore plus depuis quelques temps. Avant, la seule question qui la taraudait vraiment était sa maladie. Et maintenant, elle en avait de nombreux autres qui lui pesait.

    Un court instant, elle avait eu la pensée fugace que Pomona Fitz souhaitait l'aider. Et que c'était pour cette raison qu'elle était venue lui parler. Lui poser des questions. Mais rapidement, la conclusion s'était imposée d'elle-même. Pomona ne l'aimait pas plus que ça. Et surtout depuis l'épisode Myrtle. Elle était curieuse. Mais bien au delà de ça, l'étudiante était avide de comprendre. Elle ferma les yeux sur le sourire de la Serpentard, alors que cette dernière prenait la parole.


    - C'est bien joli, tout ça, Olive, mais vois-tu je n’en crois pas un seul mot. Par contre je constate que tu es aussi douée pour manier la métaphore que pour éviter les sujets délicats.

    Oui. Elle voulait comprendre. Mais même si l'envie avait prit le dessus, Olive s'en fichait. Au fond d'elle, la jeune fille savait que cela lui faisait du bien... Autant qu'elle savait que Pomme ne parlerait de cela à personne. Elle se contenterait de noter toutes ses précieuses informations dans le carnet qui ne la quittait jamais. Celui qu'Olive avait remarqué dès leurs deuxième année, mais qu'elle n'avait jamais regardé. Pourquoi? Pas la moindre idée. Au fond, elle éprouvait un réel respect pour la jeune fille. Elle était différente à sa façon. Moins mesquine qu'Inès. Moins agaçante que Jennyfer. Moins vicieuse que tant d'autres. Différente. Moins sociable aussi.

    Lorsqu'elle avait dit qu'elle ne croyait pas un mot de ses paroles, Olive ne s'était pas énervée. Elle s'était contentée d'hausser les épaules. Chacune avait une opinion différente sur la question. L'essentiel résidait dans le fait que pour elle, les paroles prononcées soient conforme à ses convictions. Le bruit qui avait interrompu Pomona s'était tu. Elle avait patienté un instant, avant de reprendre.


    - Mais permet-moi d’insister. Que se passe-t-il exactement entre Jedusor et toi?

    A ses mots, Olive se raidit imperceptiblement. Ses yeux qui regardait la tenture derrière Pomona hésitèrent un moment, et vinrent se fixer dans ceux noirs de Fitz. Un éclat grave y était allumé. Un quelques secondes, Olive était devenue plus sérieuse qu'elle ne l'avait été depuis le début de la conversation.

    Ses lèvres s'entrouvrirent...
    Hésitèrent...
    Se refermèrent...

    Sa main gauche vint de poser sur son poignet droit...
    Ses doigts s'enroulèrent autour, délicatement.

    Que dire?
    Mais surtout, qu'était-elle en droit de dire?

    Son esprit s'affolait légèrement, alors que ses prunelles demeuraient immuables, regardant droit vers Pomona, comme cherchant à sonder son âme. Elle ne réfléchissait pas à son attitude. Sans doute que la demoiselle Fitz se sentait mal à l'aise. Ou bien qu'elle considérait cela comme une épreuve. Une épreuve déterminant si elle était apte à recevoir la réponse à sa question. Un peu comme les hippogriffes... Mais ce n'était rien de cela qui se déroulait dans la tête d'Olive Hornby. Non, rien de cela.
    Et enfin, après un silence qui lui avait semblé trop court tellement de choses s'étaient bousculées dans sa tête, Olive débuta.


    - Je... Ne sait pas vraiment comment je peux t'expliquer ça. Ni même si je suis vraiment en droit de le faire. Je pense qu'on peu dire que... Que nous sommes liés. Que nos existences même se sont liées. Et... De manière inaltérable.

    Elle hésita un court instant et ajouta.

    - Je ne choisit plus certaines choses.

    Et puis, d'un coup, comme si elle avait décidé que ses confidences cesseraient pour le moment et que c'était au tour de Pomona, elle demanda:

    - Pourquoi ces questions?

    Le ton n'était ni méchant, ni méfiant. Juste neutre. Et curieux. Anxieuse toutefois d'en avoir trop dit, Olive était devenue nerveuse. Elle hésitait à quitter le regard ébène de la Serpentard pour fixer le sien sur son poignet. Elle hésita. Elle résista à son envie.

_________________
Sweet Dreams... {Achevé} Signat13


Dernière édition par Olive Hornby le Mer 22 Déc - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pomona Fitz
▌ Messages : 1800
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeVen 12 Nov - 14:16

"Je... Ne sait pas vraiment comment je peux t'expliquer ça. Ni même si je suis vraiment en droit de le faire. Je pense qu'on peu dire que... Que nous sommes liés. Que nos existences même se sont liées. Et... De manière inaltérable."

Pomona fronça les sourcils. La situation était-elle plus grave qu'elle ne l'avait supposée? Il fallait croire que oui. Olive n'était pas le genre de personne à aimer faire des blagues de mauvais goût.

Il existait bien une connexion entre elle et Jedusor, elle lui en avait donné la très nette indication, mais ce lien avait l'air... de dépasser toutes les hypothèses les plus folles que Pomona se sentait capable de faire, et pourtant, elle était capable de beaucoup.

Quel était ce lien "inaltérable" qu'elle était en train d'évoquer? Olive était devenue si grave, la situation l'était-elle également? Pomona était tentée de penser que c'était le cas, à un point qu'elle n'était même pas capable d'imaginer.

Elle supposait que Tom Jedusor était capable d'à peu près tout... Jusqu'où avait-il pu aller avec Olive? Et dans quel but?

Les questions se bousculaient dans sa tête, et elle sentait très bien que sa camarade de chambrée ne lui fournirait pas toutes les réponses qu'elle espérait, pas parce qu'elle n'en avait pas envie, elle avait l'air d'en avoir plus que l'envie, le besoin mais parce qu'elle ne le pouvait tout simplement pas.

Elle voulait parler, Pomona le ressentait, mais de toute évidence, elle ne le pouvait pas... Pourquoi? Jedusor aurait-il exercé sur elle un chantage quelconque? C'était pour le moment la solution qui lui semblait la plus plausible.

... Une chose était certaine, elle était confirmée dans ses soupçons, quelque chose se tramait entre Olive et Jedusor, et cela n'avait nul rapport avec les rumeurs inconsistantes qui parlaient de leur soi-disant relation amoureuse.

Elle n'avait jamais cru à cette hypothèse, par ailleurs, elle présupposait que Tom Jedusor était le plus grand handicapé sentimental qui puisse exister sur cette terre (plus qu'elle, et elle était pourtant un cas déjà assez aggravé, dans son genre) , il avait déjà trop à faire avec Lou, il serait bien le dernier à aller s'embarquer dans un absurde triangle amoureux.

Non, vraiment, il y avait quelque chose. Pomona se rapprochait au plus près du secret de la jeune fille, elle le sentait, mais elle ne parvenait pas à en saisir l'essence, parce qu'Olive ne lui en donnait pas la possibilité... parce que cela, apparemment, lui était impossible.


"Je ne choisit plus certaines choses."

Olive prenait soin d'être le plus flou possible, mais cela suffisait à Pomona pour comprendre que d'une façon ou d'une autre, elle s'était fait prendre dans la toile de Jedusor, mais pas de la manière dont avaient pu être embrigadées des personnes comme Chaser... non, sa situation était différente, différente et profondément intrigante.

Les propos que tenait Olive confortait Pomona dans l'hypothèse du chantage. Son raisonnement ne s'était pas porté plus loin. A force de réflexions, et même en en fournissant peu, elle aurait peut-être pu deviner que Jedusor et elle étaient liés par un serment inviolable. Mais voilà, Pomona avait beau être prête à envisager les hypothèses les plus folles qui soient, celle-ci le semblait beaucoup trop... absurde?

Par ailleurs, s'arrêter à ce dernier raisonnement aurait signifié qu'elle avait sous-estimé Jedusor... dont elle mesurait déjà beaucoup la dangerosité. La thèse du chantage était définitivement plus plausible, et bien plus confortable.


"Pourquoi ces questions?"

Pomona ressentait l'anxiété qui transparaissait dans les yeux d'Olive, et, chose extrêmement rare de sa part, elle sentit soudain pour elle un élan de compassion. Passée cette agaçante histoire de fantômes, elle n'avait rien contre Olive, elle aurait même eu tendance à l'apprécier. La voir ainsi, piégée par celui qu'elle craignait tant le voir la piéger à son tour, ne la laissait pas de glace. Elle avait presque envie de quitter sa position d'observatrice, de lui prêter main forte... Mais une telle attitude ne lui ressemblait pas, et elle n'était de toute manière pas vraiment bonne à cela.

"Je m'interroge, c'est tout."

Elle marqua une pause. Dans une telle situation, elle savait qu'elle n'avait pas choisi les mots qu'il fallait, mais ces mots-là, elle ne les prononçait jamais.

Elle aurait aimé lui dire qu'elle la soutenait, qu'elle l'aiderait au possible, mais la vérité était qu'elle avait peur de Jedusor, et qu'elle sentait qu'Olive était déjà perdue, qu'il n'était plus la peine de lutter...


"Tu ne peux pas revenir en arrière, n'est-ce pas?"

Elle voulait s'assurer d'avoir bien pris la mesure de la situation, aussi triste pouvait-elle être pour Olive. Le sentiment qui l'envahissait à l'instant même la dépassait quelque peu, elle sentait une once de culpabilité l'envahir. Peut-on vraiment regarder un crime se produire sous ses yeux et ne rien faire pour l'empêcher? Qui est-ce qui ne se sentirait pas coupable et mal à l'aise à sa place? Et pourtant, elle se sentait trop lâche, trop égoïste pour faire quoi que ce soit. Ne pas protéger Olive pour se préserver elle-même... C'était son intention, et elle savait qu'il n'y avait pas de quoi en être fière.

_________________

There's a beast running wild, there's no question. But I fear the wrong monster's released.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss condiments. Le pantin particulier. Modératrice ultime.
[†] Olive Hornby
▌ Messages : 3701
Humeur :
Sweet Dreams... {Achevé} Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Sweet Dreams... {Achevé} Right_bar_bleue

En couple avec : On passe sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Sorbier, 30.75 cm, Crochet de Basilic.
Camp: Mal
Avatar: Natalie Portman

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitimeJeu 25 Nov - 20:44



    La parole, et puis l'hésitation, le doute. L'observation aussi. Pomona, en face d'elle, assise sur son lit. Pomona qui levait un sourcil avec l'air de celle qui relève un détail, ou bien qui est surprise par le déroulement des évènements...

    Et puis l'interrogation. Subite. Ne venait-elle pas de se faire du tort? Se confier ainsi, alors que sa vie dépendait de son silence sur les secrets appris? Alors qu'elle était liée à Jedusor et que Pomona l'évitait intensivement avec la plus grande application? Elle doutait. N'était plus sûre de rien. Et pourtant, elle avait besoin de Pomona. Besoin de parler, besoin d'une amie avec qui parler surtout.

    Lou... N'était pas vraiment la personne idéale. Pour tout ce qui touchait à Tom, la miss n'était plus objective. Et elle le défendrais bec et ongle. Après tout, face à lui, Olive n'était pas à la hauteur... Les sentiments de la jeune serpentard étaient bien plus développés pour le jeune homme qu'ils ne l'étaient envers elle.
    Inès... Aurait du mal à garder le secret. Et surtout, jugerait sans savoir. De la même façon qu'elle jugeait Daniel. Et pour rien au monde Olive n'aurait voulu perdre l'amitié d'Inès, et par la même occasion celle de Lou, qui l'aurait sans doute suivie. Oui... Olive n'avait que peu d'amis, qui la supportaient sans broncher. Et les deux miss en faisait partie.

    Pomona avait été là, disposée, au bon moment, et au bon endroit. Anxieuse, la jeune fille attendait, alors que la question trottait dans sa tête. Pourquoi? Pourquoi tout ceci l'intéressait-il autant? Ses yeux détaillaient toujours la brune, et il semble un court instant percevoir un malaise chez elle. Une raison répréhensible la poussait-elle donc à poser lesdites questions? Une bouffée de peur apparut en Olive, alors que sa camarade de dortoir répondait à sa question...


    -Je m'interroge, c'est tout.

    Une lueur de déception perça dans les yeux d'Olive avant qu'elle ne détourne son regard de Pomona. Seulement de la curiosité? Déception.. Au fond d'elle même, Olive aurait aimé que quelqu'un soit là pour la protéger au creux de ses bras, ou bien de la réconforter, même s'il était évident que ce n'aurait été alors qu'un tissus de mensonge. « Ne t'inquiète pas, ça va aller... ». Mais non. Se forçant à se dire que la pitié la déprimait, Olive laissa échapper une onomatopée à l'intention de son interlocutrice.

    - Ah... 

    - Tu ne peux pas revenir en arrière, n'est-ce pas?


    Et elle continuait.
    Elle continuait à creuser, et à ouvrir maintenant de plus en plus la brèche. Olive eut soudain l'impression de se retrouver face à Tom lorsqu'il lui avait avoué connaître son secret. Lorsque toutes ses belles certitudes de réussir à se cacher toute sa vie s'étaient effondrées. Non... Olive n'avait plus vraiment l'envie de parler. Tout ceci l'avait fortement refroidie, et elle n'aspirait à présent qu'à rester seule. Seule... Encore et toujours, comme lorsqu'elle était plus jeune. Confinée dans sa chambre... Et à présent à l'abri des rideaux. Son regard qui détaillait le nuances verdâtres des rideaux en question. Elle n'avait pas le courage de reposer ses pupilles dans celles de Pomona... Ce fut en chuchotant qu'elle répondit à la question, comme si elle se serait adressée au baldaquin...


    - Non...

    Un murmure, à peine audible que Poona perçut toutefois. Fermant les paupières pendant quelques secondes, Olive s'encouragea mentalement. Quelques phrases, quelques mots pour retrouver une solitude désirée... Parlant un peu plus fort, Olive rajouta:

    - Je vais essayer de me rendormir maintenant... Peut être que Myrtle ne repassera pas cette nuit près tout. A demain Pomm'...

    Elle adressa un rapide sourire dénué de sincérité à la septième année avant de se retourner sans l'avoir vraiment vue. Tournée vers le rideau, elle ne la vit pas se déplacer, mais sentit le matelas bouger. De même qu'elle ne la vit pas se lever, écarter un pan de rideau pour enfin rejoindre son lit. Seul le doux bruissement du tissus lui indiqua qu'elle se retrouvait seule. Seule...
    Olive étendit lentement ses jambes avant de s'allonger totalement sous les couvertures. Elle se tourna sur le côté, rencontrant de nouveau le côté vert qui entourait son lit. Et, les yeux ouverts, la miss se repassa en boucle la scène... Et ce ne fut que quelques heures avant le réveil de ses camarades qu'elle plongea, lasse, dans un sommeil sans rêve.

_________________
Sweet Dreams... {Achevé} Signat13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Sweet Dreams... {Achevé} Empty
Message#Sujet: Re: Sweet Dreams... {Achevé}   Sweet Dreams... {Achevé} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet Dreams... {Achevé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les sous-sol :: Salle commune des Serpentard. :: dortoir des filles.
-