AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Walk like an Egyptian [qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Walk like an Egyptian [qui veut]   Jeu 19 Avr - 23:27

    Ah! Quelle merveilleuse invention que ces sortilèges qui vous permettaient de faire rentrer votre chambre en entier dans un ridicule sac à main. C’était exactement ce qu’il fallait à Melody pour partir en paix en Egypte. Coquette comme elle l’était, il lui avait semblé ultra nécessaire d’emporter toute sa garde-robe avec elle, histoire de palier à toute éventualité… surtout qu’elle n’avait pas la moindre idée du temps qu’il pouvait bien faire en Egypte à cette période de l’année. Sûrement très chaud, raison pour laquelle toute ses robes avaient directement atterri dans son sac. Elle s’était même permise de mettre une robe d’été en lin, qu’elle avait tissé durant l’hiver, qu’elle réservait pour les chaudes journées de juin. Quel plaisir de la porter à cette période de l’année. Aux vêtement s’ajoutaient les vagues affaires de cours qu’elle se devait d’apporter pour la forme, les multiples fioles de médicaments que leurs parents leur avait envoyé en double à elle et Lysandre afin d’éviter qu’elle n’attrape un quelconque mal africain… en bref, elle était fin prête, et totalement impatiente. Elle était certaine que ce voyage en Egypte allait être des plus mémorables, d’autant plus qu’elle allait pouvoir le passer en compagnie de Brittany, Sebastian et Brooke. Que demander de plus? Que sa sœur fasse également partie du voyage ne la dérangeait pas outre mesure. Elles se supportaient sans cesse, puisqu’elles devaient partager le même dortoir et se rendre aux mêmes cours. Alors qu’importe qu’elle ait à l’avoir dans son sillage durant son séjour égyptien, voilà un moment qu’elle avait appris à faire abstraction de sa présence.

    Pour une fois ponctuelle, elle était même là avant l’heure qui leur avait été donnée afin que les quatrième années de Serdaigle se regroupent autour du portoloin qui les conduirait jusqu’à l’institut de Djehouti. Accompagnée de Sebastian, elle bouillonnait d’impatience. Elle ignora sublimement sa sœur jumelle lorsqu’elle vint elle-aussi attendre le début de leur court voyage. Leur portoloin était une sorte de frisbee, un peu plus grand que la moyenne, qui permettait aisément à tous les quatrièmes années de serdaigle, ainsi qu’à leur professeur encadrant de tous s’y accrocher. Melody avait déjà prit plusieurs fois des portoloins, elle ne se laissa donc surprendre ni par le procédé, ni par les effets… Elle ne fut donc pas étonné par cette impression d’être soudainement attrapée par le nombril et d’être irrésistiblement tirée en avant, pas plus qu’elle ne s’émerveilla du défilé de couleurs qui tourbillonna autour d’elle ou ne s’effraya du sifflement qui ponctuait leur voyage. L’atterrissage, et surtout, la vue qui s’offrit soudainement à elle la surprit bien plus.

    Pas de doute possible, ils étaient arrivés en Egypte, elle le sentit avant même de le voir tant elle se sentit soudainement accablée par une chaleur intense. Un soleil de plomb dominait au cœur d’un ciel d’un bleu profond, sans l’ombre d’un nuage, les écrasant de chaleur. Ses chaussures touchaient à présent un sable doré dans lequel Melody ressentit l’envie subite de s’allonger. La dernière fois qu’elle avait vu du sable remontait à loin, aux dernières vacances à la mer de la famille Farnsworth. Mais ici, nulle mer, si ce n’est un océan de limon. Ils devaient être au milieu du désert. Seul, grand et magnifique, l’institut de Djehouti s’imposa alors à la vue de Melody. Un grand bâtiments aux divers toits sphériques, aux murs d’un blanc éclatant. La bleue et bronze laissa sans même s’en rendre compte un sifflement impressionné s’échapper de ses lèvres. Elle adressa un sourire ravi à Sebastian. Cette semaine promettait d’être merveilleuse, ce devenait évident.

    ….

    Ils reçurent le plus chaleureux des accueils, et savourèrent un délicieux déjeuner. Melody goûta pour la toute première fois à des spécialités égyptiennes dont elle n’avait même jamais entendu parler. Après quoi, il fut demandé à chaque élève de se présenter les uns après les autres, afin qu’ils puissent être reconnus par les élèves de Djehouti chargés de leur faire visiter l’institut. C’est un dénommé Hassan, qui se présenta à Melody, plus petit qu’elle, visiblement très timide, il ne parvenait pas à prononcer le moindre mot sans bafouiller.


    « Moi… Hassan… Tu … visiter l’école? »

    Le pauvre, visiblement, ne parlait pas très bien anglais. Ce n’était pas de sa faute, Melody, après tout, ne connaissait pas un seul mot de sa langue non plus, mais sa déception à l’idée de devoir supporter une présence masculine autre que celle de Sebastian combinée à la difficulté posée par la barrière du langage, atteignait déjà son enthousiasme.


    « Non, je préfère compter les moutons volants. »

    « Je… » Pauvre Hassan, visiblement désemparé.

    « Allez, je te suis, on va pas prendre racine, non plus! »


    Alors, le jeune homme, toujours mal à l’aise, entreprit de lui présenter son école, il lui avait déjà montré sa chambre et quelques salles de cours lorsque leur chemin croisa celui d’un(e) autre élève de l’école, accompagné(e) également de son (sa) correspondant(e).

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Ven 20 Avr - 0:07

    La jeune Neils avait tout de suite sauté sur l'occasion de faire un voyage en Égypte. Ce n'était pas un pays qui l'avait fasciné, pourtant quand le directeur de Poudlard avait organisé cet échange scolaire avec l’institut de Djehouti, elle avait tout de suite dis oui, sans hésiter une seconde. Maintenant, elle avait rejoins son groupe, et fait le voyage avec un portoloin en forme de frisbee. C'était la première fois qu'elle voyageait avec un portoloin, d'ordinaire son père et elle, prenait le magicobus, ou un transplanage d'escorte. Sa mère étant une moldue, donc les moyens magiques ne lui étaient pas possible. Elle avait plusieurs fois fait le voyage jusqu'à Londres avec sa mère, en prenant le train, ou bien une calèche, et une fois, avec une voiture à moteur, une expérience assez enrichissante. Bref, tout ça pour dire que Ys n'avait jamais utilisé de portoloin, et que la sensation au nombril fut un peu désagréable, mais que atterrissage fut un peu raide, et surtout très rude.

    Très bien accueillit, dans cette nouvelle école, Ys avait hâte de tout voir, de tout visiter, dans tous les coins et les recoins. Son correspondant, un jeune égyptien, logique puisqu'ils étaient en Égypte. La jeune fille ne se rendait pas bien compte qu'elle était dans un nouveau pays. Son correspondant, donc s'appelait Atem, et il lui faisait visiter sa salle commune, et les salles de cours. Il parlait assez bien l'anglais, ce qui permettait à la jeune fille de pouvoir se faire comprendre et de comprendre ce qu'll disait.

    "sabah el reir" ne cessait de répéter Ys, pour bien le prononcer, cela voulait dire "bonjour", mais il faut le dire le matin.
    "Il faut répondre " sabah el nour" ajouta Atem dans un sourire. La jeune fille voulait vraiment apprendre cette langue. Au détour d'un couloir, elle vit arriver Melody, sa camarade de classe, ainsi qu'un autre garçon qui devait être son correspondant. Elle se précipita vers eux en criant...
    "saaaabaaah el neir"... Les deux egyptiens la regardèrent bizarrement, et Ys les regardant tour à tour..
    "Je l'ai pas dit comme il faut, c'est ça?" demanda-t-elle timidement, puis son correspondant se mit en rire en articulant d'avantage, pour qu'elle comprenne bien le mot pour saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Dim 22 Avr - 22:39

    Si Melody avait accepté ne serait-ce que quelques secondes de mettre de côté sa mauvaise humeur et sa mauvaise foi, elle aurait certainement admis que l’institut de Djehouti était ce qu’il y a de plus magnifique. Certes, le château de Poudlard possédait ce charme singulier, un brin moyen-âgeux, qui plaisait tant à la serdaigle, mais l’école égyptienne la plongeait dans une atmosphère particulière qui n’était pas déplaisante non plus. À peu de choses près, on eut pu se croire dans un de ces contes de mille et une nuit qu’elle lisait étant petite et qui lui plaisaient tant à l’époque… ces contes qui vantaient des histoires d’amour merveilleuses auxquelles elle n’était plus prête à croire. Tout comme elle ne croyait plus aux romans de chevalerie que lui inspiraient tantôt Poudlard, aucun seigneur ne viendrait la chercher sur un cheval blanc. Et tant mieux! Elle serait partie en Egypte quelques mois plus tôt, nul doute qu’elle se serait extasiée devant chaque mur, chaque porte, chaque pièce, chaque fenêtre… à présent, elle s’obligeait à tirer la tête, même si elle était dans le fond contente d’être là. Elle ne s’accordait à sourire et à rire franchement que lorsqu’elle était en présence de la Guilde, elle n’avait plus envie que les autres comptent pour elle, elle n’avait plus envie de s’attacher à qui que ce soit d’autres qu’à ceux qu’elle avait choisi de garder pour ami. L’attachement faisait mal, elle ne voulait plus à en subir les affres, et son correspondant en faisait les frais. Elle aurait sûrement agi d’une façon totalement différente si elle avait été en présence de Sebastian, Brittany ou Verpey, mais aucune d’eux n’était présent dans les parages… Ou bien Yseult.

    Au détour d’un couloir, elle croisa en effet la bleue et bronze, qui se précipita vers elle, sourire aux lèvres, accompagnée de son correspondant, qui riait aux éclats. Yseult. Quand, avec l’aide de Yuûki, Melody avait réfléchi aux personnes qu’elle voulait continuer de voir dans son nouveau monde, elle s’était demandé si elle devait y inclure ou non la jeune fille. Certes, la rouquine aimait beaucoup Yseult, mais depuis qu’elle avait fait sa « dépression », il était devenue difficile de parler avec elle, et la jeune fille, qui avait déjà du mal à gérer ses problèmes, avait préféré ignorer ceux de son entourage. Elle avait choisi l’égoïsme. Sauf qu’Yseult était redevenue comme avant. Joyeuse, enthousiaste, hyperactive… c’était presque comme si elles avaient inversé les rôles, puisque c’était Melody à présent qui était régulièrement d’humeur taciturne. Voyant qu’Yseult allait bien, la jeune fille avait décidé de profiter de son optimisme nouveau pour compenser son pessimisme de ces derniers temps, et de continuer de la compter parmi ses amis. "Il faut choisir ses amis comme des objets précieux; peu nombreux mais de qualité", cette maxime résumait bien son actuel état d'esprit.

    C’est pour cette raison qu’elle accueillit l’intervention d’Yseult avec un grand sourire, quand bien même elle n’avait rien comprit à ce qu’elle avait voulu lui dire. Si elle pouvait ne plus avoir à supporter plus longtemps seule la compagnie d’Hassan, c’était encore mieux.


    « À tes souhaits, ma belle! »
    répondit-elle pour faire comprendre à Yseult qu’elle n’avait pas comprit un mot de ce qu’elle venait de dire. Elle jaugea un moment le correspondant de son interlocutrice. Lui parler? L’ignorer? Bah… par politesse envers Ys’, elle allait faire un effort! Avec un peu de chance, les deux correspondants fileraient d’eux-mêmes pour aller paître ailleurs. « Melody. » se présenta-t-elle d’un ton légèrement plus froid que lorsqu’elle s’était adressée à sa camarade de Serdaigle. Comme si de rien n’était, et considérant qu’elle avait fait preuve d’assez de politesse comme ça, elle retourna à Yseult. « Alors… T’as vu le programme de la semaine? Ça va être génial, hein? »

    Pour sûr, Melody avait véritablement hâte de visiter l’Egypte : les pyramides, les momies, le sphynx… voilà des prétextes à accepter de sourire un peu. Hassan, le correspondant de Melody, observait son soudain élan d’enthousiasme avec des yeux légèrement exorbités. Il était incapable de comprendre cette jeune fille qu’il avait considéré plus tôt comme étant tout simplement désagréable. Tantôt, elle était aussi agressive qu'une vipère, tantôt aussi douce qu'un panda en peluche. Visiblement, elle adaptait son comportement à son interlocuteur.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Lun 23 Avr - 23:04

    « Alors… T’as vu le programme de la semaine? Ça va être génial, hein? » fit Melody. Oh que Oui, Ys l'avait vu, elle avait hâte de voir la vallée des Rois, ou bien et toutes les pyramides, Et puis une ou deux momies seraient drôles à voir, enfin peut-être pas ça faisait quand même un peu peur, à la jeune fille.
    "Oui, j'ai vu, j'ai hâte d'y être" répondit-elle à son amie, en lui attrapant les mains pour les balancer d'avant en arrière. Ys était tellement contente d'être... contente, qu'elle voulait partager cette joie avec tout le monde, ces deux amis Sean et Léo, avaient abandonné le rythme depuis longtemps. La jeune fille se levait le matin en pleine forme et de bonne humeur, puis elle passait la journée à faire le plus d'activité possible, elle avait même réussit avant de partir, à ne pas s'endormir pendant une cours de Binns, c'était peu dire... Puis le soir, elle se couchait, un peu fatiguée quand même, mais le lendemain, elle repartait pour une autre journée.

    Elle reposa les bras de Melody, et se tourna vers son correspondant, Atem était plutôt mignon, il avait ce petit je ne sais quoi des hommes de l'orient.
    "Dis-moi dans cette école, il doit y avoir d'autres supers truc à voir... Par exemple, nous avons un plafond Magique ou bien des escaliers qui bougent tout seuls" dit Ys, Ici, il y a des trucs comme ça, demanda-telle à Atem, mais aussi son correspondant de Mel, qui lui la regardait bizarrement, il ne devait sans doute pas avoir compris ce qu'elle venait de dire.
    "Et comment ça marche, pour les classes? Vous avez des Maisons, Nous à Poudlard, Il y a quatre Maison, Serdaigle, dont nous faisons partit toutes les deux, et puis Poufsouffle, Gryffondor et puis Serpentard" expliqua Ys. Ce qu'elle pouvait parler, depuis qu'elle avait retrouvé sa joie de vivre, elle parlait presque plus qu'elle ne respirait... Enfin, c'était peut-être un peu exagérer, enfin juste un peu...


[HJ : Je ne sais pas trop comment imaginer l'école de sorcellerie en Égypte... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Jeu 26 Avr - 10:26

    Ce qu’elle était… différente à présent! C’était peut-être parce que Melody l’avait vu presque un an entier aborder un air égaré, et ne plus savoir sourire, mais elle n’avait pas le souvenir d’avoir un jour vu Yseult Neils aussi heureuse, aussi enthousiaste, même lorsqu’elle était encore normale. Peut-être la bleue et bronze avait-elle décidé, pour se rattraper de tous ces mois gâchés, d’en dire le plus, de rattraper le temps perdu du mieux possible en souriant plus, en jouant les fofolles encore plus qu’avant. Melody était heureuse de la voir ainsi, mais elle aurait tout de même eu tendance à plaindre Sean et Léo, ses deux meilleurs amis devant l’éternel, qui devaient la supporter au quotidien. La voir à petite dose faisait sourire, la supporter vingt-quatre heures sur vingt-quatre, c’était autre chose. Eh oui, c’était Melody qui pensait là, elle qui avait lassé bien des gens par son hyperactivité. Elle songea au correspondant d’Yseult, lui aussi devrait se montrer patient, avec elle… ceci dit, il semblait un peu fou-fou aussi, elle était bien tombée… le pauvre correspondant de Melody était certainement plus à plaindre… Enfin bon, puisqu’elle ne voyait que partiellement Yseult, elle pouvait se contenter de profiter de sa joie de vivre sans en chercher les inconvénients (car oui, même au bonheur et à l’enthousiasme, il y a des inconvénients).

    Yseult interrogea son compagnon de fortune sur l’organisation de l’école. Visiblement, il s’exprimait parfaitement bien en anglais, il s’autorisa même à traduire la question de la jeune fille pour qu’Hassan soit également à même de la comprendre. Et c’est dans un anglais presque parfait, bien qu’avec un léger accent, qu’il donna aux deux anglaises des informations au sujet de l’institut de Djehouti. Il sembla d’abord étonné par ce système de maisons, qui ne correspondait absolument pas au système égyptien, mais il était suffisamment cultivé pour connaître l‘histoire des quatre fondateurs de l‘école de magie, ce qui lui permettait de comprendre où Yseult voulait en venir. Les élèves n’étaient pas répartis selon leur caractère, mais en fonction de leur niveau. On faisait passer un test aux élèves pour identifier leur niveau, ils étaient après divisés en trois ou quatre classes de niveaux différents selon le nombre d’élèves. Leur scolarité se passait également en sept ans, mais les élèves avaient la possibilité de quitter l’école après avoir passé ce qui était l’équivalent de leurs BUSE, et qui avait lieu tout comme à Poudlard, à la fin de la cinquième année d’étude. Atem précisa qu’il était dans la classe des élèves les plus doués. Aux vues de son niveau d’anglais, ce n’était pas surprenant. Hassan, de son côté, s’il comprenait vaguement quelque chose à ce qui se passait, arborait une grimace qui laissait supposer qu’il s’était retrouvé dans une classe de faible niveau. Melody apprendrait plus tard que les classe de niveau plus élevé avaient pour habitude de snober ceux qui s’en sortaient le moins bien - visiblement, Atem ne faisait pas partie de ces gens-là.

    Il ajouta que, quand à Poudlard, les armures étaient capables de mouvement, il en était de même pour les statues que l’on croisait à chaque détour de couloir. Les motifs des tapis au sol se baladaient de l’un à l’autre, et les tapis eux-mêmes voletaient de temps à autres au milieu des couloirs. Ils n’avaient pas de fantômes, mais une rumeur courait selon laquelle un génie occuperait la pièce constamment verrouillé du troisième étage, que personne n’avait réussi à ouvrir jusqu’ici. Melody ressentit un soudain élan de motivation lorsqu’elle entendit le correspondant d’Yseult parlait du génie, et de la lampe magique supposée le retenir captif. Un génie qui est capable d’exaucer trois de vos vœux… Melody savait exactement ce qu’elle demanderait à un génie s’il pointait le bout de son nez : devenir une grande couturière, Ne plus connaître aucun déboires sentimentaux, être belle, et le rester toute sa vie.


    « C’est au troisième étage, tu dis? Ça vous dit qu’on aille y jeter un coup d’œil? »


    Une lueur maligne brillait dans son regard. Certes, si personne n’avait jamais réussi à ouvrir cette pièce, il y avait peu de chances pour qu’ils y arrivent, si ce n’est aucune, et même s’ils y arrivaient, ils ne trouveraient certainement pas ce qu’ils cherchaient. Mais après tout, si Poudlard avait pu posséder une chambre des secrets abritant un monstre sanguinaire, pourquoi l’institut de Djehouti n’aurait-elle ps une pièce secrète, dissimulant lampe et génie?

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Jeu 26 Avr - 16:20

    Yseult écouta son homologue parlait de son école, de la façon dont s'était organisé, mais quand il se mit à parler du troisième étage, et du couloir mystérieux, ses yeux s'illuminèrent d'impatience et de curiosité, elle voulait le voir ce génie. Elle se tourna vers Melody, qui justement était entrain de proposer de se rendre devant cette mystérieuse porte.
    "Oh que oui, ça me dit bien" fit Yseult, c'était bien pour ça qu'ils avaient tous fait cet échange scolaire pour découvrir des choses qu'ils n'auraient pas vu sinon. Et vu qu'aujourd'hui, c'était prévu de visiter l'école, il fallait donc le faire, et cet étage mystérieux, était une des premières choses à voir dans l"école de sorcellerie en Égypte.

    Le petit groupe, composé de Ys, d'Atem, de Mel et de son correspondant, qui s'appelait Hassam, d’après ce que lui avait dit Atem. Ils passèrent devant des salles de cours, où la jeune fille entendait des plumes grattaient sur les parchemins et des professeurs dictaient leur cours. Ys sourit, elle était heureuse de ne pas être assise dans une salle de classe. Elle se sentait en vacances, dans un monde encore plus magique que d'ordinaire. Ils continuèrent de monter et arrivèrent enfin dans le couloir du troisième étage.

    "La pièce en question, et un peu plus loin, il faut tourner dans l'angle, et elle se trouve au fond!" fit Atem en guidant le groupe. " Chaque année les nouveaux tentent d'ouvrir la porte, mais elle reste verrouillé..." expliqua-t-il en tournant dans l'angle. Il se trouvait dans un petit couloir sombre, où il n'y avait qu'une porte au fond, c'était la porte mystérieuse.

    Ys se rua vers la porte, et s'arrêta juste devant, et si le génie lui ouvrait la porte, qu'elle pourrait être ses trois vœux. Elle pensa d'abord à sa mémoire, peut-être pourrait-il lui rappeler ce qui s'était passé dans les toilettes du second étage, mais si elle n'aimait pas ce qu'elle se rappelait. Et puis elle pensa à Sean, et à Léo, il faudrait qu'elle fasse un vœu pour eux, qu'ils trouvent la femme de leur vie, oui ça s'était bien. Et puis il y avait son petit frère, et ses parents. Et puis Mel, et tous ses autres amis. Et le reste du monde aussi...Et puis elle-même. Elle aurait tellement de vœux à faire que trois ne suffirait pas. Elle tendit la main vers la porte et posa ses doigts sur la poignée, appuya doucement et tira la porte et la poussa, mais elle reste verrouillé. Elle soupira, elle jeta tout de même le sort d'ouverture des portes, mais elle était toujours fermée. !

    "Tant pis" fit-elle dans un soupir, de toute façon, elle trouverait un moyen de réaliser ses vœux par elle-même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Ven 27 Avr - 5:06

    L’avantage, lorsqu’on se retrouvait avec la version joyeuse, positive, et non déprimée d’Yseult, c’est qu’on pouvait lui suggérer à peu près tout et n’importe quoi, et s’assurer qu’elle serait partante et pleine d’enthousiasme. En même temps, qui refuserait d’essayer d’ouvrir une porte derrière laquelle on vous promettait un génie capable d’exaucer vos vœux? Melody fut ravie de constater que tout leur petit groupe était fermement décidé à faire un tour du côté du troisième étage. Bon, Mel se doutait bien que Hassan et Atem acceptaient de les y mener plus pour la forme qu’autre chose. Nul doute qu’ils avaient eux aussi dû faire partie de ces élèves fraichement débarqués qui se sont rués sur cette porte en espérant qu’elle cède sous leurs assauts divers. Il y avait fort à parier qu’il n’y avait même pas de génie là-derrière. Une porte verrouillée soulevait forcément beaucoup de questions, et alimentait les fantasmes, les rumeurs devenaient rapidement des faits… Mais Mel avait envie d’y croire. On leur promettait une escapade en tapis volant au cours de la semaine, partant de là, à quoi ne pouvait-elle pas croire? Le petit groupe se dirigea vers le troisième étage, Yseult et Melody se laissant guider par Atem. Mel aurait volontiers échangé son correspondant contre celui de son amie, il lui semblait très sympathique, et beaucoup plus amusant qu’Hassan. Mais évidemment, elle ne le pensait que parce que l’herbe semble toujours beaucoup plus verte chez le voisin. Elle n’aurait laissé aucune chance à Atem, si c’était à lui qu’il avait été demandé de lui faire visiter l’école.

    Ils arrivèrent devant la fameuse porte. Elle semblait être ce qu’il y a de plus banale. Mais par la force des choses, elle savait qu’il ne fallait jamais, au grand jamais, se fier aux apparences. La rouquine voulut se lancer en première, mais Yseult fut plus rapide. Elle essaya tout, tenta plusieurs sortilèges, mais aucun succès. Jamais défaitiste, elle se contenta d’un « tant pis », mais la bleue et bronze n’avait pas l’intention de s’en contenter. Elle se précipita donc à son tour sur la porte, appuya activement sur la poignet, ne la ménageant pas une seule seconde, tentant plusieurs « alohomora à la suite », martela la porte à plusieurs reprises avec le plat de sa main, tenta les mots de passe les plus incongrus… mais rien n’y fait. D’accord. C’était logique. Si personne n’y était arrivé jusqu’alors, pourquoi elle? Surtout qu’elle n’était de loin pas l’élève la plus douée ou la sorcière la plus accomplie de sa génération. 

    Faute de ne pas pouvoir rentrer, elle se baissa pour tenter d’apercevoir quelque chose à travers la minuscule serrure qui se trouvait sous la poignée dorée. On n’y voyait rien, que du noir. Ou la pièce était très sombre, ou la serrure était bouchée… par la crasse et la poussière, peut-être… Melody songea que si serrure il y avait, il devait y avoir une clé quelque part. Le détenteur de cette clé était un chanceux, s’il était encore de ce monde. Ne pouvant rien faire, elle fit appel à un autre de ses sens. Elle plaqua son oreille contre la porte boisée, espérant percevoir quelque chose. Silence. Quoique… elle avait l’impression d’entendre quelque chose, comme un sifflement. Sûrement du vent qui filtrait à travers une fenêtre mal isolée.


    « J’crois que j’entend quelque chose… »


    Melody plaquait son oreille si fort contre la porte qu’elles commençaient à devenir rouges.


    « M’en fous, j’trouverais la clé! » déclara-t-elle sans y croire, mais avec un grand sourire. Elle se retourna pour faire face à ses trois interlocuteurs, et se laissa glisser le long de cette barrière inaccessible qui la séparait d’un mystère.

    « N’empêche. Pouvoir obtenir tout ce qu’on désire le plus en un claquement de doigts… » ça la laissait pensive. Qui ne rêvait pas d’accéder si facilement à ses désirs? « Vous demanderiez quoi, vous? »

    Puisqu’ils ne pourraient rien voir de concret, autant imaginer. Se trouver en présence d’une Yseult au meilleur de sa forme lui donnait cette envie qu’elle n’avait pas il y a peu de sociabiliser et de bavarder un peu.


HJ : Admire l'heure à laquelle je te réponds *baille* *baîlle**baîlle*


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Sam 5 Mai - 23:13

    Bien sur que la porte ne pouvait pas s'ouvrir, elle était resté fermée pour des milliers d'élèves d’Égypte à travers de nombreuses générations, ce n'était pas deux pauvres petites anglaises qui allaient pouvoir ouvrir cette porte. Et malgré l'affirmation de Melody, Ys doutait qu'elle trouve la clé, mais autant la laisser chercher, elle semblait en avoir besoin ces derniers temps. Ys savait que cela avait un rapport avec Linus, mais au moment de la "chose", elle était encore dans période morose, et n'avait pas pu capter tout ce qui s'était passé, et n'avait pas non plus aider son amie à faire face, elle se sentait vraiment triste et quelque part, un peu coupable de n'avoir rien pu faire pour elle. Elle lui fit tout de même un sourire à sa réflexion, et elle espérait qu'elle se remettrait vite de ce chagrin, et qu'elle retrouverait vite l'amour. Yseult ne se sentait pas encore prête pour tomber amoureuse, et ces derniers temps, son caractère avait subi de drôles de changements, des changements rapides et brutaux, elle se sentait encore toute désorientée surtout face à es sentiments. Heureusement, elle se souvenait de ses amis, de sa famille et c'était le plus important pour elle, et pour eux.

    « N’empêche. Pouvoir obtenir tout ce qu’on désire le plus en un claquement de doigts… Vous demanderiez quoi, vous? » demanda Mel. Ys fronça les sourcils, et levant les yeux vers le plafond dans un mouvement de réflexion. Elle avait faire un vœu pour retrouver la mémoire, et puis pour tous les gens qu'elle aimait. Finalement être heureuse sois-même c'était le plus important, tant qu'on n'est pas heureux, on ne peut pas apporter du bonheur aux autres. Et puis les gens sont heureux quand les gens qu'on aime le sont.
    "Je pense que trois vœux ne suffiraient pas. Tu vois, je voudrais faire un vœu pour Léo, et puis pour Sean, et puis aussi mes parents, et mon petit frère... Un pour toi aussi, et puis pour tout ceux que j'aime. Et même pour ceux qui je connais pas..." fit Ys en comptant les voeux que cela ferait sur ses petits doigts de sa main droite, et puis elle dû y ajouter ceux de la main gauche tellement il y avait de personne à penser.
    "Mais je crois que si je devais faire un voeu pour moi, ce serait de me souvenir de tout, afin d'être vraiment normale, tu vois" fit-elle. Elle ne voulait pas ajouter que ce nouveau changement d'humeur pouvait être temporaire comme l'avait fait remarquer l'infirmière de Poudlard... Que ce vœu était aussi pour être sûre de ne pas rechuter dans la déprime encore plus totale qui sait...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Jeu 10 Mai - 10:50

    Melody esquissa un léger sourire en entendant Yseult parler des vœux qu’elle formulerait. La jeune fille avait une belle âme, c’était évident, et en l’entendant, Melody culpabilisait presque de n’avoir que des souhaits égoïstes. Si elle rencontrait un génie, il est évident qu’elle ne penserait qu’à elle, pas aux autres. A un moment donné, elle aurait pu vouloir faire des vœux plus altruistes, comme par exemple : que le génie fasse en sorte que sa relation avec Linus dure, ou que Lysandre trouve l’amour (quel vœu ironique ça aurait été). Aujourd’hui, même s’il y avait beaucoup de personnes dans son entourage auxquelles elle ne souhaitait que le meilleur, elle avait cessé de vouloir se montrer généreuse. Dans la vie, on ne peut compter que sur soi-même, c’est ce que sa triste expérience lui avait appris. Ses vœux étaient peut-être égoïstes, mais au moins, jamais elle ne pourrait regretter d’en faire de tels. Offrir des cadeaux à des personnes qui ne le méritent pas, et qui à tous moments peuvent vous trahir, tu parles d’une idée de génie (c’est le cas de le dire)! Cependant, la réponse d’Yseult était la plus louable… elle ajouta tout de même un vœu qu’elle voudrait pour elle-même. retrouver la mémoire. Bien sûr, les garçons qui les accompagnait ne pouvait pas comprendre, mais Melody, si. Yseult était passée par tant d’épreuves, par tant de changements douloureux… Il était totalement compréhensible qu’elle veuille récupérer ce qu’elle avait perdu, tous ces souvenirs qui lui permettraient sans doute d’y voir plus clair, d’être en paix… Dire que de son côté, Mel aurait tout fait pour oublier ces derniers mois… L’un dans l’autre, Yseult formulait des souhaits si profonds, si nobles, que sa camarade fut bien heureuse qu’elle ne lui demande pas en retour ce qu’elle-même aurait souhaité. Elle aurait paru bien superficielle… et c’était ce qu’elle était, au fond. s’attacher à la surface, cela vous évite de souffrir. Une jolie robe, aux finitions impeccables, a très peu de chances de vous briser le cœur.

    « Tu sais, t’es plus normale que la plupart des gens que j’connais. »


    Et pour cause, elle en avait rencontré, des cas sociaux, à Poudlard, à commencer par Aulne et son obsession effrayante pour ses moutons volants. A côté de la nouvelle, Yseult avait l’air d’être la personne la plus normale du monde.


    « Et puis, c’est toujours bien de ne pas être comme tout le monde. C’est ce qui nous rend exceptionnels. »


    Melody adressa un clin d’œil à ses camarades avant de remarquer que leurs deux correspondants étaient paumés depuis un moment déjà. En ce qui concernait Hassan, rien d’anormal à ce qu’il soit totalement perdu, il y avait plusieurs minutes qu’Atem avait renoncé à faire la traduction, sans doutes parce qu’il ne comprenait rien lui-même à cette situation. Melody le voyait bien, mais s’en moquait bien. Elle n’avait pas forcément envie de les inclure dans leur conversation, s‘ils pouvaient s‘en aller et les laisser tranquille, elle n‘en serait que plus heureuse… mais ils s’imposèrent d’eux-mêmes, au final. Hassan prononça quelques mots en égyptien, et Atem se chargea rapidement de faire la traduction.

    « Il dit que s’il devait faire un vœu, ce serait celui d’être riche. »

    Melody roula des yeux. Certes, c’était humain, compréhensible, et tout ce que vous voudrez (et elle aurait pu faire le même vœu), mais d’un seul coup… cela semblait pour elle revenir à un égoïsme masculin primaire, qui ne manqua pas de l’agacer immédiatement. 


    « Tu m’en diras tant! »
    répliqua-t-elle d’un ton désagréable tout en roulant des yeux.

    Il y avait un évident contraste entre le ton qu’elle employait pour s’adresser à Yseult et celui qu’elle utilisait afin de donner la réplique à Hassan. Le pauvre n’était pas au bout de ses peines, avec elle.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Sam 19 Mai - 19:52

    Yseult soupira et regarda leur quatuor, il avait Melody la jeune fille semblait avoir retrouver un peu de son énergie, mais Linus semblait avoir pris beaucoup dans cette histoire, laissant la jeune fille dans un état triste, et quelque peu morose. On dirait que le monde tournait à l'envers, quand Ys était morose, Mel était pleine de vie, et quand Mel était morose, c'était Ys qui était pleine de vie. La jeune Serdaigle s'en voulait un peu, de ne pas pouvoir vraiment aidé son amie. Tous les quatre quittèrent le couloir du troisième étage et retournèrent dans le grand hall, où était arrivé la première fois. A Poudlard, il y avait de nombreuses armures du moyen âge, ici c'était des sphinx qui décoraient les couloirs. Et puis, il y avait aussi une grande carte d’Égypte affichait dans le hall, pour aider les correspondant à se guider. Yseult s'approcha de cette dernière et posa son doigt sur la vallée des Rois.

    "Demain, nous allons là, non?" dit-elle dans un sourire en se tournant vers son ami, et leur correspondant. Celui de Melody semblait vouloir être ailleurs, alors la jeune fille dit à son correspondant de lui dire qu'il pouvait partir, sauf si Atem ne voulait pas avoir à faire aux deux filles, mais celui-ci lui répondit que tout irait bien, et qu'au contraire, il était contente d'avoir deux filles pour lui tout seul, il fit un petit sourire à Melody, assez coquin il fallait dire. Ys se demandait si un jour, Mel pourrait retrouver l'amour un jour. Enfin disons qu'elle pouvait le retrouver, seulement si elle en avait envie. La petite Serdaigle lui sourit, aussi, et se retourna vers le carte pour suivre leur trajet sur le carte et aussi situé où se trouvait l'école.


[PS : Je ne sais pas si l'idée de Lys, d'avoir un "amour" en Égypte est toujours là, mais j'ai lancé l'idée!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Sam 26 Mai - 10:53

    Ils retournèrent dans le hall et s'arrêtèrent face à un carte d'Egypte, supposée les aider à se repérer et à se faire une idée des endroits où ils allaient se rendre au cours de la semaine, de leur distance par rapport à l'institut, etc... Sincèrement, même si cette carte était parfaitement claire et dessinée (des cercles de lumière dorée brillaient autour des lieux qu'ils allaient retrouver), elle ne parlait pas vraiment à la bleue et bronze. Melody avait toujours disposé d'un sens de l'orientation déplorable. Pour preuve, elle était toujours capable de se perdre dans Poudlard, après y avoir tout de même passé quatre années de sa vie, et de même pour l'île de Mull, où elle habitait avec ses parents et sa jumelle; Elle devait toujours s'y reprendre à deux fois pour être certaine qu'elle prenait bien le bon chemin et n'était pas en train de se perdre. Aussi, quand Yseult pointa du doigt un lieu sur la carte et demanda, de façon plus rhétorique qu'autre chose, si c'était bien là qu'elles se rendraient demain, elle ne répondit rien, se contentant d'hausser les épaules et d'attendre que l'un de leurs deux correspondants opine du chef. Ce fut Atem qui confirma la pensée de sa camarade.

    De son côté, Hassan semblait avoir de plus en plus de mal à supporter et le fait de ne pas comprendre, et la présence de Melody, qui ne cessait toujours pas de se montrer désagréable avec lui. Yseult sembla le remarquer, et lui sauva la mise en déclarant aux deux garçons qu'ils n'étaient pas obligés de rester s'ils avaient d'autres choses à faire. Hassan ne se fit pas prier et profita de l'occasion pour se faire la malle. Melody espérait qu'Atem s'en irait en même temps. Elle préférait largement être seule avec Yseult que d'avoir à supporter ces deux garçons. Malheureusement, le correspondant de la jeune fille avait choisi de rester. Pire encore, il venait de sortir la phrase la plus machiste du millénaire. Pour Melody, que sa récente déconvenue sentimentale avait transformé en féministe de la première heure et qui avait gagné une impressionante propension à haïr la gente masculine, il n'en fallait pas davantage à Melody pour se sentir bouilloner. Voir son regard stupide de prédateur qui miraculeusement pensait avoir la moindre chance, c'était beaucoup trop pour elle. Non mais il avait cru quoi, lui? On verrait bien si, une fois qu'elle lui aurait lancé un crache-limace à la figure, il aurait encore cette attitude de pauvre crétin sûr de lui.


    “Tu me regardes encore une fois comme ça et je t'enfonce mon poing dans la figure, capish?”


    Le regard qu'elle lançait à Atem était noir, elle aurait voulu qu'il le mitraille et le transperce de part en part. Quand elle détourna finalement les yeux, ce fut en décidant d'ignorer sublimement le correspondant d'Yseult à partir de maintenant. Elle se rapprocha de la jeune fille et fit mine de soudainement à trouver de l'intérêt à la carte qu'elle observait.


    “Dis, ça te dirais pas qu'on s'isole un peu?”

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Lun 4 Juin - 17:31

    Yseult, un peu trop occupée sur sa carte, ne vient pas le ménage que son jeune correspond était entrain de faire à sa copine Melody. Et quand cette dernière lui demanda si elles pouvaient s'isoler un peu, elle fut un peu surprise par cette requête. Mais peut-être que Mel avait besoin de parler, ou quelque chose du genre. Aussi, Ys hocha la tête, et prit la main de son ami. Elle tourna vers Atem, et lui sourit... Apparemment Mel en avait marre de sa compagnie, et Ys ne voulait pas trop le froisser, alors elle prétexta un truc de filles. Les garçons étaient souvent gênés quand les filles parlent de ça devant eux...
    "Il faut qu'on fasse des trucs de filles" dit-elle. Bon d'accord, le jeune égyptien pouvait s'imaginer ce qu'il voulait, elle n'avait pas grand chose à faire, aussi se contenta-t-il de hocher la tête, et de quitter le hall pour aller vaguer à ses occupations. Yseult le regarda partit et se tourna vers sa copine.

    "Aller viens, allons se perdre dans les couloirs de cette grande école" dit-elle en entrainant la jeune fille dans les longs couloirs de l'école, c'était vraiment trés différents de Poudlard, en même temps, les élèves y apprenaient plus ou moins la même chose. On avait beau dire que tout était différents, les humains se ressemblaient beaucoup. Et en ce moment même, il avait sans doute des moldus de son âge qui étaient eux aussi dans une école pour apprendre des choses...
    "Il doit bien y avoir d'autres mystères à découvrir ici, tu ne crois pas" fit Ys en continuant d'avancer dans un couloir éclairé par d'étranges lampadaires qui flottaient dans les airs. Elle entrainer son amie, avec joie, et une grande sourire sur le visage, elle avait envie de découvrir toute cette école des sous-sols aux tours.
    "Ca va mieux?" demanda Ys à son amie, inquiète un peu pour elle, et de ce qui lui était arrivé à Poudlard, et aussi pourquoi elle avait voulu ne plus être avec Atem, il semblait gentil... Mais bon elle ne le connaissait que depuis quelques heures, après la visite en groupe, chacun d'eux avait trouvé leur correspond, et Ys avait été soulagé de trouvé quelqu'un qui parle assez bien sa langue.


[Un peu court désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Mar 5 Juin - 21:12

    Bon, attraper la main de Melody et décréter directement après que toutes les deux avaient des trucs de filles à faire, ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de se défaire de la compagnie du jeune homme... Quoi que si, c'était plutôt efficace, mais la bleue et bronze ne doutait pas du fait que quelques idées tordues allaient traverser l'esprit de l'autre pervers. Ok, ok, c'était exagéré, mais Atem l'avait vraiment mit en rogne, et pour ce qui était de rehausser son estime des hommes, autant dire que c'était un échec. Bref, peu importait ce qui traverserait l'esprit de l'égyptien, de toute façon, du moment qu'elles pouvaient partir loin, très loin de lui... Melody réalisait qu'elle tolérait de plus en plus difficilement la présence de tout être de sexe masculin dans son entourage, elle ne voyait en eux que des Linus en puissance, prêts à arracher tous les cœurs sur leurs passage avant de les piétiner violemment. En fait, il n'y avait plus que Sebastian et Morgan qu'elle savait ne pas regarder de cette manière.

    Bref, heureuse dans tous les cas que son amie ait compris qu'elle ne voulait pas passer plus de temps avec son correspondant, et ne l'oblige pas à demeurer plus longtemps en sa compagnie, Melody adressa un sourire de remerciement à Yseult tandis que celles-ci s'éloignaient de leur camarade, décidées à se perdre dans cette immense école. Personnellement, Melody n'avait plus la moindre envie de visiter quoi que ce soit. Elle se foutait bien qu'il y ait encore plein de merveilleuses choses à voir, ou elle ne savait quoi, tout ce qu'elle voulait, c'était être loin du moindre mâle (ce n'était pas pour rien, après tout, que mâle et mal étaient homonymes), et discuter un peu avec Yseult. Il y avait longtemps, finalement, qu'elles n'avaient pas pu parler rien que toutes les deux... La plupart du temps, Yseult était entourée de ses deux meilleurs amis, Sean et Léo, et quand elle ne l'était pas, c'était Melody qui passait le plus clair de son temps avec les membres de la Guilde. Une vraie discussion avec une Yseult redevenue normale, voilà qui devait pouvoir lui remonter un peu le moral, non ?

    Une fois qu'elles furent suffisamment à l'écart, Yseult s'autorisa à lui demander si elle allait bien. La question se posait sûrement, mais Melody ne savait pas très bien ce qu'elle était supposée y répondre. Sa rupture avec Linus avait eu lieu il y a trois mois de cela, elle avait eu le temps de se faire à son absence, et sa rage envers lui, bien que vivace, ne l'était plus autant qu'aux premiers jours, de même, elle parvenait à présent à ignorer Lysandre sans trop en souffrir, rien qu'un léger pincement au cœur. Auprès de Sebastian, Morgan, Brittany et Verpey, elle avait retrouvé un certain équilibre... pas forcément le bon, mais suffisamment pour que la vie puisse continuer. Alors elle allait bien, ou mieux en tous cas. Elle avait juste ses moments de faiblesse, comme à l'instant.


    « ça va. »
    choisit-elle finalement de répondre, avec un sourire à peine feint. « Ton correspondant est vraiment lourd, je te plains de devoir le supporter toute la semaine. »

    Déjà qu'avec le sien, elle ne savait pas trop comment elle allait faire... Elle lui dirait sûrement qu'elle pouvait très bien se débrouiller sans lui et lui demanderait d'aller se faire pendre ailleurs.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Sam 9 Juin - 21:01

    Les deux jeunes filles se retrouvèrent donc seules dans les couloirs de cette école, Ys était sûre qu'elles allaient se perdre, elles trouvaient cela assez excitant, mais en même temps, un peu craintive. Heureusement que ce n'était pas au milieu de bois sombres comme la forêt interdite, ou alors au milieu du désert Égyptien sous un soleil de plomb, là cela aurait été beaucoup moins excitant, ça s'est sûr!...

    "Oh, je le trouve plutôt sympathique, moi!" fit Ys en réponse à la remarque de sa camarade. Son correspondant était plutôt gentil, et parlait aussi trés bien l'anglais, si Ys aurait dû se débrouiller en langage des signes ou avec un égyptien inconnu, c'est sûr que cela l'aurait peut-être un peu fatigué. Elle supposa que cela ne devait pas être facile pour Mel, de ne pas pouvoir se faire comprendre de son homologue égyptien, et aussi de sa rupture avec Linus.

    Ys avait entendu un tas de rumeurs sur leur séparation, mais comme cela s'était passé durant son autre vie, et donc elle avait pas vraiment fait attention à ce qui arrivait à son amie. Elle aimerait bien savoir, et poser des questions, mais elle avait un peu peur que Mel se fâche ou que cela lui rappelle de trop mauvais souvenirs, comment pouvait-elle l'aider, Ys n'avait jamais vécue ce genre de situation, où elle devait remonter le moral d'une amie, c'était la première fois, surtout à cause d'un garçon.

    "Dis-moi Mel, comment ça s'est terminé avec .... ton ancien copain?" demanda-t-elle timidement en s'arrêtant de marcher, elle ne voulait vraiment pas la mettre en colère, ou dans l'embarras, et encore moins dans la tristesse. Mais elle était curieuse, c'était dans sa nature, elle aurait pu poser la question à Lysandre, mais elle voulait l'avis de la première concernée...
    "Tu n'es pas obligée de répondre!" s'empressa-t-elle d'ajouter avant de lever le regard vers Mel pour voir ce qu'elle allait y lire, tristesse, colère, ou autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Jeu 14 Juin - 19:27

    Melody leva les yeux au ciel tandis qu'Yseult lui déclarait que son correspondant lui était sympathique. Sympathique ! Un pervers doublé d'un crétin, oui ! N'avait-elle donc pas vu l'ignoble façon dont il l'avait regardé ? Est-ce que pour signifier à quelqu'un qu'on lui plaisait, il fallait automatiquement passer par les regards malsains et les sous-entendus scabreux ? Tous les mecs ne pensaient qu'avec un partie de leur corps situé au plus bas de leur anatomie. Regardez Linus ! À papilloner de filles en filles comme si elles lui étaient dûes : un coup elle, un coup Cathy, un coup Lysandre. Pour qui se prenaient-ils ? Elle comprenait mieux ce pourquoi des femmes comme Zelda Sparkley se battaient. Les filles n'étaient pas des objets dont on pouvait disposer à sa guise, bordel ! Et c'était exactement ce qu'elle reprochait à Atem : de l'avoir regardé comme un simple objet de convoitise. Qu'il avait dû penser pouvoir conquérir rapidement, par-dessus le marché ! Pathétique. Et Yseult qui ne remarquait rien !

    Normal, elle avait un an de moins qu'elle ! Il y a un an de ça, Melody était encore plus débile, à gober les espèces d'absurderies que contenaient les pitoyables romans d'amour qu'elle était capable de lire sans avoir l'envie immédiate de dégobiller (ça n'aurait absolument plus été possible pour elle à présent). Yseult devait encore croire aux princes charmants qui débarquaient sur leurs chevaux blancs, et aux serments d'amour éternel qui n'étaient en fait que de sinistres foutaises. Les plus belles histoires d'amour étaient toujours les plus courtes et les plus tragiques, en vérité. L'idylle érigé en exemple de Roméo et Juliette n'avait par exemple duré que quatre jours, en vérité, et cesdeux-là n'étaient que deux idiots totalement soumis à leurs hormones. Melody ne se laisserait plus jamais piéger par aucun garçon, jamais, elle s'en était fait la promesse solennelle. Et elle aurait bien conseillé à son amie de ne pas tomber dans les pièges où elle était tombée elle-même, mais on ne l'apprenait jamais mieux qu'en se faisant avoir. Alors il allait sûrement falloir qu'elle attende son tour.

    La bleue et bronze préféra donc s'abstenir de tout commentaire, et elle fit bien, car finalement, Yseult lui demanda ce qui s'était passé être Linus et elle. Tiens... ça étonnait presque la quatrième année que le sujet n'ait pas été mis sur le plateau plus tôt. Il était finalement assez rare qu'on lui pose la question. Les gens devaient craindre d'être indiscrets... ou tout simplement craindre une agression verbale de la part d'une Melody plus que jamais sur la défensive. Il était sûrement plus simple pour eux d'aller poser la question à Linus ou Lysandre, histoire d'entendre leur version bien déformée des faits qui les placerait en victime tandis qu'elle-même souffrait en silence.


    « ça me dérange pas de répondre, j'm'en fiche. »

    Elle haussa les épaules. Même, ce serait plutôt libérateur pour elle d'en parler. Elle l'avait bien dit à Sebastian, Brittany et Yuûki, mais c'était à chaque fois sous le coup d'émotion trop fortes. Elle avait à présent la distance nécessaire pour ne pas fondre en larme ou casser quelque chose en même temps qu'elle répondrait.

    « J'ai appris que Linus fricottait avec Lysandre. »


    Bon, c'était une vérité un peu déformée, mais merde, enfin! Pour tous les mensonges dont elle avait souffert, elle pouvait aussi en dire, à présent. Elle avait besoin qu'on compatisse à son malheur, pas d'entendre de stupides sermons sur le fait que l'amour ne se commandait pas ou elle ne savait quels autres conneries.
    Bon, en fait non, il n'y avait pas assez de distance, elle voulait à nouveau casser quelque chose.


    « Bon, tu aurais vu des toilettes dans cette fichue école, faut que j'aille pisser. »


    Classe et distinction.
    Et défi relevé, ai-je envie d'ajouter.

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1264
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Mar 19 Juin - 21:25

    J'ai appris que Linus fricotait avec Lysandre, c'est bien ce que Mel venait de dire. Elle était un peu surprise par cette réponse, elle ne doutait pas que Mel ne lui disait pas la vérité. Mais Linus avait paru si amoureux de Mel, que cela ne lui était même pas venu à l'esprit. Et puis Lysandre avait toujours eu l'air adoré sa sœur, qu'elle n'aurait jamais fait quelque chose dans ce genre. Comme quoi, on pouvait facilement se tromper sur les autres. Mais maintenant Ys ne savait pas trop répondre à ça. C'est vrai, elle n'aurait jamais imaginé cette raison pour leur rupture. Melody semblait avoir passé un peu de temps, et même si elle avait toujours cette histoire en travers de la gorge, elle avait l'air d'aller bien. Elle ne pardonnerait jamais à Linus, et Ys n'essaierait même pas de la convaincre, mais Lysandre quand même, c'était sa sœur, sa sœur jumelle, elle serait forcé de la côtoyait, pendant longtemps. Elle espérait que Mel et Lys puissent se réconcilier du moins un peu...

    Mel et Ys trouvèrent enfin des toilettes après avoir ouvert quelques portes au hasard. La jeune quatrième année entra dans un cabinet, pendant que Ys se lava les mains. Elle ne savait pas comment commencer la conversation, et puis est-ce vraiment à elle de se mêler de cette histoire. Comment son amis allait-elle le prendre si elle entrait plus dans le vif du sujet. Bon jusque là, ça s'était bien passé, elle tenta donc de continuer en posant une nouvelle question à la jeune fille.

    "Tu comptes faire quoi? Je veux dire Lysandre, est ta sœur, elle mérite peut-être que tu reconsidère la chose sous un autre angle. On ne contrôle pas ses sentiments!" fit-elle dans un petite sourire en regardant le miroir en face d'elle, même si Mel dans les toilettes ne pouvaient pas le voir du tout...

{HJ : Je pense qu'on va bientôt le cloturer, non? Enfin c'est toi qui voit!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2670
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   Ven 22 Juin - 17:22

    Quand Melody avait très inélégamment signifié à Yseult qu'elle avait besoin d'aller aux toilettes, elle ne l'avait pas tant fait parce qu'elle avait un besoin naturel à satisfaire (quoique si, tout de même, et maintenant qu'on en parlait, il serait presque devenu urgent), mais parce qu'elle avait ressenti la soudaine envie de s'isoler. Melody adorait Yseult, vraiment, plus encore maintenant qu'elle était redevenue comme avant, mais elle sentait qu'elle allait sous peu ou se mettre excessivement en colère et tout casser sur son passage ou pleurer toutes les larmes de son corps comme une pauvre idiote. Et dans un cas comme dans l'autre, elle ne voulait pas que sa camarade de serdaigle assiste à ça. C'était trop... rabaissant... trop... humiliant... Cependant, quand Yseult choisit de partir en quête de toilettes avec elle, Melody ne fit ni ne dit rien qui puisse la dissuader de l'accompagner. Elle n'avait pas envie d'entamer une querelle, pas avec elle. Il leur avait déjà été si difficile de communiquer ces derniers temps, elle ne voulait pas envenimer les choses. Elles partirent donc ensemble à la recherche de toilettes, ce qui était plutôt fastidieux étant donné le fait qu'elles ne connaissaient absolument pas les lieux, et que toutes les personnes qu'elles croisèrent ne parlaient pas anglais. Elles finirent malgré tout par trouver ce qu'elles cherchaient, et pendant qu'Yseult se lavait les mains, Melody, elle, intégrait l'une des cabines.

    Une fois enfermée, elle s'adossa contre le mur le plus proche. Elle voulut prendre une longue inspiration, mais elle se retint. Ce n'était pas le mieux que l'on puisse faire dans des toilettes, si propres puissent-elles être. Elle essayait de chasser les pensées qui lui rongeaient l'esprit, afin de pouvoir passer à autre chose et aborder un grand sourire une fois qu'elle ouvrirait la porte... Elle y serait sans doute parvenue si Yseult n'avait pas décidé d'aborder le sujet malgré tout. Et de la pire manière qui soit, selon la bleue et bronze. En lui disant exactement tous les mots qu'elle n'avait pas envie d'entendre. Une chance pour Yseult que Melody soit enfermée dans sa cabine, car le teint de la jeune fille prit une teinte rouge tomate. Elle se sentait sur le point d'exploser. D'accord, elle ne voulait pas s'ennerver contre son interlocutrice, mais elle avait le sentiment qu'elle la cherchait, là. C'était trop simple de décréter qu'on ne contrôlait pas ses sentiments, et ça n'excusait rien. Linus et Lysandre avaient continué leur petit manège dans son dos sans songer à quel point ça finirait par la faire souffrir, ils avaient sciemment menti pendant des mois. Elle en voulait à Lysandre parce qu'elle pensait qu'elles ne se cachaient rien. Tout ce temps à vivre dans le mensonge. Non, elle n'avait aucune envie de pardonner à sa jumelle... Même si effectivement, elle restait sa jumelle, et qu'au fond d'elle, Melody ne pourrait jamais la détester. Pour ce qui est de Linus, la question ne se posait pas, elle le haïssait, elle ne ressentait plus la moindre once d'affection à son égard.


    « Un conseil, Ys', dégage de ces toilettes avant que je te dise un truc que je vais regretter. »


[HJ : c'est l'idée que j'avais aussi ^^]

_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Walk like an Egyptian [qui veut]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Walk like an Egyptian [qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Walk like an Egyptian [qui veut]
» Walk like an egyptian [terminé]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Duvalier veut-il redevenir président?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Egypte :: Institut de Djehouti
-