AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1382
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Lun 18 Nov - 18:11

Cette réunion, à planifier, avait été bien plus complexe qu'il n'y paraît, et Pomona avait plus d'une fois regretté que Miyria ne soit pas avec elle, pour l'aider à superviser cette rencontre, qui serait certainement décisive pour la suite des opérations.

C'était alors qu'elle listait les différents membres de leur "organisation", et s'appliquait à écrire à chacun d'entre eux afin de leur fixer rendez-vous, qu'elle réalisait à quel point ils étaient, en fait, nombreux. Leur nombre dépassait de bien loin celui que Miyria et Pomona avaient bien pu espérer atteindre l'une et l'autre lorsque, dans ce même salon où elle se trouvait à présent, elles avaient décider de fonder un groupe dédier à ... dirons-nous... éradiquer le mal à sa source.

C'était une excellente chose, c'est certain. Ils ne seraient jamais de trop pour faire face à Tom Elvis Jedusor et à tous les sbires qui l'entouraient, gravitant dans sa sphère.

Mais ce nombre conséquent nécessitaient une logistique à laquelle Pomona n'avait guère songé.

Le métier de son oncle (il était écrivain) ne permettait guère à Henry Fitz de demeurer en un logement à la superficie nécessaire, et à choisir, Pomona, déjà qu'il l'hébergeait, préférait le mêler le moins possible à toutes ces affaires. Le manoir de Miyria aurait parfaitement fait l'affaire, tout comme il l'avait fait lorsqu'il avait fallu héberger les voyageurs, mais il n'était plus question d'utiliser ces lieux comme quartier général à présent. Miyria n'était plus supposée faire partie des leurs.

Alors, finalement, Pomona avait choisi d'investir la demeure familiale, profitant que ses parents (qui n'auraient jamais accepté une telle chose, eux qui lui avaient dors et déjà coupé les vivres) soient en déplacement. Ils seraient peut-être légèrement à l'étroit, mais les lieux étaient tout de même suffisamment spacieux pour accueillir tout le monde.

Le confort de chacun ne serait pas à l'ordre du jour quoi qu'il en soit, ils avaient bien plus important à gérer. Tant de choses à gérer, tant de choses à dire... Scrupuleuse, Pomona avait consigné absolument tous les points qu'elle avait voulu aborder, mais doutait fort qu'ils puissent tous être appréhendés. Si tout se déroulait de sorte que personne ne saute à la gorge de personne, elle s'estimerait déjà heureuse.

Le rendez-vous avait été fixé un week-end, en milieu d'après-midi. Répondraient-ils tous présents à l'appel, rien n'était moins sûr, mais Pomona osait l'espérer.

Elle avait plus que jamais le sentiment d'être à la tête de quelque chose de bien plus fort qu'elle, une chose qui la dépassait complètement. Serait-elle à la hauteur ? Elle n'en savait rien. Ce qui était sûr, c'est qu'elle aurait aimé que celle avec qui elle avait fomenté l'affaire depuis le début soit auprès d'elle.

Tout était prêt, un nombre suffisant de chaises autour d'une table basse, un thé en préparation (car même dans les situation les plus graves, il ne fallait jamais négliger le thé), quelques gâteaux secs... Et une boule monstrueuse dans son estomac.

Il ne manquait plus que ses "invités", qui ne tarderaient plus, désormais. Un regard par la fenêtre du salon lui permit, d'ailleurs, de voir que, en effet, certains arrivaient. Avait-il conscience de l'importance de ce à quoi ils allaient prendre part ? Elle, en tous cas, devinait que ce moment serait déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Mar 19 Nov - 14:24


La résistance s'organise
B

eaucoup de promesses, de sous-entendus, de menaces à peine perceptibles, d'encouragements qui l'était encore moins. Beaucoup de propos mielleux, mais chargés d'un dangereux poison. Beaucoup de paroles, somme toute, mais peu d'actes. C'était à cela que s'était résumé pendant presque une année entière le combat silencieux qui opposait le parti de Jedusor à ceux qui avaient décidé de farouchement se dresser contre lui. Ils avaient l'un après l'autre avancé leurs pions sur l'échiquier, mais sous couvert des masques que portaient les uns et les autres, la bataille n'avait été longtemps que les prémisses d'une véritable guerre qui, cette fois, avait été déclarée pour de bon. À ce moment précis où l'on avait mis fin aux jours de Morgan Ciallmhar, et que par la même, l'engrenage infernal s'était déclenché. C'était une bonne comme une mauvaise chose, bien sûr. Les conséquences pour la résistance, comme pour les voyageurs, avaient en effet été plutôt désastreuses, pour le moment : le procès de Luna, l'avoeu de leurs origines, la mort d'Olive Hornby, rien ne semblait vraiment leur sourire... Au point que même Luna Lovegood, qui se targuait pourtant d'être une incorrigible optimiste, avait fini par croire que ces événements allant de mal en pis pourraient bien, à court terme, causer leur perte (éviter de peu Azkaban pouvait altérer l'optimisme de n'importe qui, en voici bien la preuve).

Mais ce regroupement qui s'organisait à l'encontre de Jedusor, sans même qu'aucun des voyageurs temporels en soit l'instigateur, donnait bon espoir à Luna. S'ils étaient si nombreux, dors et déjà, à vouloir le contrer, alors il n'était pas vain d'espérer que la situation s'inverse finalement. En tous les cas, ils n'avaient pas abattu leurs dernières cartes. Elle osait espérer que, de leur côté, les autres voyageurs partageaient la même opinion qu'elle. Ils n'auraient pu être plus divisés, dernièrement, au moment où, pourtant, il leur serait plus que jamais nécessaires de demeurer au plus proche les uns des autres. La bleue et bronze, à sa mince échelle, sans influence et dotée de trop peu d'autorité, ne pouvait pas faire grand chose pour empêcher ce qu'elle concevait comme le pire qui puisse leur arriver encore de se produire... Somme toute, la situation n'était sans doute pas idéale.

Mais Luna n'avait pas perdu foi, moins encore lorsque Pomona les avait tous invité à leur première véritable réunion. Moment clé et décisif, qui pouvait leur permettre à tous d'inverser la tendance... C'est donc confiante qu'elle s'était rendue en compagnie des autres voyageurs jusqu'à la demeure de Pomona Fitz, qui devait donc leur servir, au moins momentanément, de quartier général. Ils étaient les premiers arrivés. Une fois que leur hôtesse les eut invité à entrer, Luna prit place sur une des chaises mises à leur disposition. Regardant un moment, et des plus distraitement, autour d'elle, la blondinette finit par rompre le silence qui avait suivi leurs salutations, interrogeant l'ancienne vert et argent de ce ton innocemment curieux qui lui permettait toujours (et inconsciemment) de mettre les pieds dans le plat sans en donner l'air.

-Miyria n'est pas là ?


code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Mer 20 Nov - 1:21

Il en avait été question depuis si longtemps sans que rien ne se profile à l'horizon que Gin', incorrigiblement pessimiste, avait fini par se dire que ces histoires de résistances, c'était un flan de plus. C'était beau, de croire qu'ils n'étaient pas seuls, que d'autres personnes les aideraient à vaincre Tom Jedusor le maléfique, mais dans les faits, la rouge et or avait quand même eu le sentiment qu'ils étaient bien seuls, par "ils", elle entendait les voyageurs, bien sûr, et même dans ce petit groupe, tous les membres paraissaient isolés. Bon, c'est vrai, Pomona Fitz et Miyria Alliane leur avait prouvé qu'on pouvait leur faire confiance. Sans elles, Merlin sait où ils auraient passé leur été, tous. Leur aide avait été plus qu'utile à ce moment là, et de même lors du procès que la pauvre Luna avait dû subir.

Puisque c'était elles qui avaient créé ce nouveau groupe qu'elles avaient choisis de nommer (assez présomptueusement selon la cadette Weasley) la résistance, on pouvait supposer que ses membres étaient dignes de confiance, et pouvaient effectivement aider... même s'il restait quelques doutes. Au fond, toutes ces histoires d'organisation secrète faisait irresistiblement penser à Ginny à l'Armée de Dumbledore. Elle n'était pas sûre que ça la satisfaisait vraiment. Leur ennemi méritait davantage un ordre du phénix qu'une bête AD. Après, elle ne demandait qu'à voir ses doutes et ses présomptions démentis. Voir les choses évoluer dans leur sens, pour une fois, ne lui ferait pas de mal. Depuis ce qui était arrivé à Luna, la demoiselle était farouchement déterminée à affronter un mal qu'elle avait fui pendant trop longtemps. Trop, c'était trop, si les voyageurs étaient très divisés en ce moment, ils semblaient au moins d'accord sur une chose : il était temps d'agir. Et si cette organisation à laquelle Gin' ne croyait qu'à moitié pouvait les aider dans ce sens, alors soit. Elle attendait de voir pour croire.

Gin suivait Luna de près, celle qu'elle supportait encore le plus facilement parmi les voyageurs, quand elles entrèrent dans l'appartement de Pomona Fitz et le découvrirent pour la première fois. Tout comme la bleue et bronze, la réflexion de la rouquine fut que Pomona était seule. Ça ne lui semblait pas si étonnant. Dernièrement, le comportement d'Alliane était suspect. Suffisamment pour que sa confiance en elle diminue. Peut-être avait-elle laissé tomber ces histoires de résistance ? Peut-être les deux jeunes femmes s'étaient-elles brouillées ? Ce n'était en tous cas pas elle qui allait en rajouter une couche. Elle préféra s'asseoir et garder ses réflexions pour elle, après avoir brièvement salué Pomona. Pour le moment, oui, elle ne dirait rien. Mais il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle reste aussi silencieuse le reste de la réunion.

Elle qui avait la fâcheuse tendance d'exposer des opinions contraires à celle de la masse ne dérogerait pas forcément à sa règle d'or cette fois-ci non plus. En attendant, c'était avec curiosité qu'elle attendait de connaître les différents membres de ce fameux groupe supposé faire bouger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Jeu 21 Nov - 12:49

    Ron avait suivit le mouvement de troupe, après avoir reçu l'invitation de Pomona à cette réunion pour la résistance contre Jedusor. Mais à vrai dire, il avait un peu peur d'entendre les mêmes arguments qu'Hermione lui avait sortit quelques semaines plus tôt. D'entendre qu'il fallait éradiquer le problème de façon plus radicale. Pourquoi, il n'allait tout simplement pas voir le ministère de la Justice Magique déballait toute leur histoire, et c'était après tout aux aurors de mener l'enquête,e t d'arrêter Jedusor le futur grand mage noire. Mais il n'était pas assez stupide pour penser que cette idée n'était pas déjà venu à l'esprit de chacun des membres du groupe. Et aussi de Dumbledore, après lui aussi avait sans doute idée de qui pouvait être Jedusor, si le dénoncer était la solution, cela aurait été fait depuis longtemps.

    Il ne savait pas trop ce que les autres pensaient de toute cette histoire, quand ils étaient à Poudlard, il était de plus en plus rare de les voir communiquer entre eux, comme si il y avait une certaine distance. Et bien que Ron est essayé de détendre l'atmosphère, avec des blagues, même Luna avait eu du mal à rire, alors que d'habitude c'est la première à s’écrouler par terre. Non, quand ils arrivaient à se regrouper, ils ne parlaient pas de Jedusor ou de la résistance, les murs de Poudlard avaient des oreilles. Aussi il ne savait pas trop ce que chacun ressentait face au problème "Jedusor". Qui était sans doute un bien plus gros problème.

    Il arriva à l'appartement des Fitz, et s'installa autour de la table, et fut le premier à prendre un gâteau, il avait besoin d'occuper ces mains, et son esprit à quelque chose. Manger était une occupation comme une autre. D'ailleurs, ces derniers temps, il grignotait bien plus qu'il ne le fallait. Il faudrait qu'il fasse attention à son poids, sinon il va devenir bien trop gros. Pomona, Ginny, et Luna étaient déjà installés, les voyageurs étaient tous là, mais Ron avait hâte de savoir qui faisait partir de la Résistance. Il était donc face à la porte, et attendait l'arrivée des autres pour commencer à entendre ce que chacun avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 314
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tu es intéressée? x__X

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Lun 25 Nov - 13:46

Cette histoire continue de me laisser assez perplexe. Je me demande encore si j'ai accepté de participer simplement à une farce monumentale, sans la moindre conséquence ou à quelque chose de bien plus grand que moi, qui à un moment ou à un autre, va me retomber dessus. Vraiment, je ne sais pas... Fitz a eu l'air à chaque fois si sérieuse, quand elle a fait référence au groupe anti-Jedusor qu'elle a créé ! Et elle a su me convaincre que je n'allais pas juste assister à un bête goûter où on allait tous faire semblant d'être des comploteurs en herbe... Ceci dit, je reste quand même un peu perplexe, parce que cette histoire est particulièrement tordue et louche, et que je ne sais toujours pas sur quel pied danser. À chaque fois qu'on en parle à Pomona, elle retarde le moment de nous expliquer concrètement les choses. La réunion qu'elle nous fait miroiter depuis de longues semaines maintenant ayant l'air de lui servir de prétexte pour reporter le moment de tout nous expliquer enfin. À force d'attendre, moi qui ne suis pas du tout patient, j'avais fini par croire que Fitz nous avait pour de bon fait tourner en bourrique, et que cette réunion n'aurait jamais lieu. Apparemment, je me suis trompé. J'ai reçu un hibou de l'ancienne vert et argent, je sais que Dora, de son côté, en a reçu une elle aussi. Elle nous demande de venir chez elle. Enfin !

Pour ne pas changer, c'est avec Dora que je fais le chemin jusqu'à la demeure de notre... guide ? Gourou ? Chef ? C'est que cette histoire aurait presque des allures sectaires (je dis ça... je dis rien). Je ressens un mélange étrange de curiosité, d'excitation et d'appréhension. J'ai envie de croire que ce rassemblement va tout changer, qu'il va marquer une étape fondamentale. Oui, j'ai vraiment envie de le croire. Mais quelque chose en moi ne peut pas s'empêcher de me lancer comme des avertissements, des rappels constants, des invitations à ne pas trop faire de plans sur la comète... Bah, on verra sur place. À ce stade, on ne peut rien de plus.
Je mets un pied dans l'appartement, je constate que tous les "petits nouveaux" sont déjà là. Je leur adresse un sourire amusé. C'est drôle de se dire que parmi ces gens, il y a des personnes à qui je n'ai jamais parlé, et dont je vais me rapprocher uniquement pour essayer de faire la peau à celui que je qualifie d'ennemi juré depuis l'emprisonnement temporaire de Hagrid.

-Bonjour mes rayons de soleil ! Oh t'as même pensé au thé, dis moi !

Nonchalamment, je m'enfonce dans le canapé le plus proche, et attrape un gâteau sec au vol. Au moins, si cette réunion s'avère être une triste farce, j'aurais pu prendre un goûter digne de ce nom. Au moins, c'est clair et net, Pomona sait recevoir.

-Je te préviens, Fitz, j'ai mémorisé toute une liste de questions avant de venir, et il est hors de question que je te laisse te débiner, cette fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Mer 27 Nov - 13:04

    Mon entrevu avec Jedusor m’avait plus que perturbé et mes nombreux maux de tête et cauchemar n’arrangeaient absolument pas mon mal être. Je sais que j’avais été trop loin avec lui même ce qui me perturbait le plus c’était le désir quasiment insurmontable que j’avais eu de lui faire du mal de n’importe quelle manière. Je ne comprenais pas pouvoir ma baguette m’avait commandé de lui faire du mal. Je sais qu’il ne s’agit là que d’une interprétation, mais cela me perturbait suffisamment, me faisait suffisamment mal pour m’inquiéter. J’avais cette fois-ci réussi à me maintenir et à ne pas utiliser de sort interdit sur Jedusor mais comment cela serait la prochaine fois ? Je n’en avais aucune idée. J’avais appris comme tous les voyageurs la réunion qui avait lieu. Depuis mon entrevu avec Jedusor, j’étais beaucoup plus paranoïaque et je faisais très attention de ne pas être suivi. J’étais satisfaite de voir que les ennemis de Jedusor agissait de leur côté, ce qui confirmait bien que Jedusor allait avoir du fil à retorde.

    Prenant sur moi, j’étais vêtue de ces vêtements de ville qui ne me correspondaient pas, ils n’étaient pas de mon époque et cela accentuait le mal être que je connaissais depuis plusieurs semaines. Sans aucun désir de paraître aimable ou de cacher mon mal être, je m’étais installée dans un coin de la pièce de manière silencieuse dans le coin à l’ombre. Dans cet instant, je constatais à quel point je m’étais éloignée des autres membres du groupe. Je n’avais pas parlé à Ginny depuis des jours tout comme à Luna. Même de Ron je m’étais éloignée de lui alors qu’il y avait quelques semaines nous nous étions plus que rapprochée. Mais je ne pensais pas à cela, je me demandais juste si pour une fois nous allions enfin agir. Car il fallait être honnête, rien ne se passait vraiment pour contrer Jedusor. La seule chose d’actif que nous avions faits était sans aucun doute l’attaque contre le Basilic qui avait malheureusement échoué et cela datait à présent depuis plusieurs mois. Encore aujourd’hui, je n’avais toujours pas digéré notre échec dont je plaçais Ginny comme l’unique responsable.


    HS : dsl c'est pas terrible par rapport à vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1031
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Jeu 28 Nov - 16:26


La résistance s'organise
A

u pied de cette bâtisse dans laquelle il était peut-être grand temps qu'il daigne entrer, puisqu'avant même de rester planter à son seuil, il était dors et déjà en retard (Clyde et ponctualité étaient deux "notions" -oui, Clyde était une notion - parfaitement antagonistes, qui ne semblaient pas pouvoir coïncider un jour, à moins d'un miracle. À vrai dire, il hésitait, fait plutôt rare chez lui, qui avait tendance à agir toujours sans se soucier des conséquences, se fiant à un instinct des plus suspect. Mais à l'heure actuelle, oui, il était en proie à cette sorte de cogitation qu'il ne s'accordait pas à manifester en règle générale. Entrer, ne pas entrer ? En attendant de faire son choix, il portait sa cigarette à ses lèvres, attendant qu'elle soit parfaitement consumée pour aboutir à une décision définitive.

Oui c'est vrai, c'est lui qui l'avait voulu, en s'engageant auprès de Pomona Fitz à faire tomber Tom Elvis Jedusor, il s'était également engagé à assister à ce genre de cérémonials. À jouer le jeu, en quelques sortes. Lui qui adorait jouer, ça ne devrait pas le déranger, vous direz-vous peut-être... Et pourtant si, ça lui posait un cas de conscience, fait parfaitement exceptionnel chez lui. Il était encore temps d'envoyer paître tout ça et de retourner à son confort quotidien, il le savait bien. Après avoir fait un pas dans l'appartement de Fitz, il risquait de se retrouver embarqué dans une affaire pour laquelle il n'avait pas les épaules. Il n'avait qu'une seule motivation : celle-là même qui l'avait mené à accepter la proposition de l'ancienne vert et argent la première fois, celle-là même qui faisait qu'il se trouvait ici : Olive. S'il devait se battre (et Merlin sait que ce n'était pas dans sa nature), ce serait pour elle. Finalement, ce fut cette pensée pour sa soeur aînée qui le décida. Il écrasa sa cigarette au sol, avec la pointe de son pied, et se décida à entrer.

Quand il entra enfin dans l'appartement, il constata sans surprise qu'il était parmi les derniers arrivés. Il adressa un sourire complice à Steve, la seule personne embarquée dans cette galère pour qui il ait véritablement de la considération, avant de concentrer son attention sur les invités de leur hôtesse, sans avoir, comme d'autres, la surprise de la découverte, puisque l'hôtesse en question lui avait listé les personnes qui seraient là. C'est d'ailleurs vers elle que son regard se tourna finalement, quand il vint s'asseoir et se servit négligemment une tasse de thé.

-Tout le monde est là ? On peut commencer ?
demanda-t-il, l'air de rien, un sourire au coin des lèvres, feignant d'ignorer le fait que la réunion n'avait peut-être pas encore commencé parce que tout le monde attendait son arrivée à lui.

S'il manquait encore des convives, ils étaient sortis de l'esprit de l'ancien poufsouffle. Pour ce que ça avait d'importance, de toute manière. Puisqu'il avait décidé de venir, il espérait qu'ils ne tourneraient pas longtemps autour du pot. Il voulait du concret, un point c'est tout.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Poum poum poum...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'Aubépine, 32cm, Plume de Focifère
Camp: Bien
Avatar: Emily Browning

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Dim 1 Déc - 18:24




« La résistance s'organise »




    J'ai reçu un hibou, il y a quelques jours. La première chose que j'ai fait, ça a été de croiser le regard de Steve dans la grande salle. Un regard rempli de sous entendus, et chargé d'impatience. Enfin. J'ai l'impression qu'avec cette réunion, nous allons faire un pas en avant. Ou tout du moins, je l'espère de toutes mes forces. Je m'efforce de rester optimiste tout le long de chemin qui nous amène, Steve et moi, vers la maison de Pomona Fitz. Que ce soit une Serpentard qui dirige ce groupe m'intrigue toujours autant. Une impression stupide, qui me fait penser que... Que ce n'est pas normal. C'est stupide, n'est-ce pas? Je sais très bien qu'il n'y a pas de rapport. il y a bien dans la maison des rouges et or des personnes avec qui je ne m'entend pas particulièrement bien. Et pourtant, je suis quelqu'un de sociable. Mais... La différence essentielle réside dans le fait que personne n'a tué quelqu'un à Gryffondor. Du moins, pas que je le sache.

    Quelque chose a changé en moi. Je me suis toujours résignée au fait que Tom Jedusor resterai impuni. Parce que la justice avait tranché. Parce qu'il y avait un coupable tout désigné. Maintenant que Pomona m'a offert une chance, j'ai envie de la saisir. Et de lui faire payer tout le mal qu'il a fait à Rubeus. Pourvu que cette réunion débouche sur quelque chose de concret. Sincèrement, je commence à être lasse des promesses en l'air. J'inspire profondément avant de suivre mon ami à l'intérieur de la maison. Il y a déjà du monde. Pas mal de monde même. Je m'y attendais, Pomona nous avait énoncé qui participerait. Il n'empêche que voir tout ce monde dans une seule et même pièce rend la chose plus tangible. Et plus impressionnante. Je regarde chacun des "nouveaux", adressant un rapide sourire à Meredith et à Aulne qui étaient dans ma classe. Etaient car Meredith a redoublé, et que Aulne n'est avec moi que lors des cours en commun. Je suis un peu soulagée de reconnaitre ici des personnes que je connais plus ou moins. Même si pour ça, je sais que je peux compter sur Steve.

    Je m'assis sur un pouf à côté du canapé de Steve et me contente d'observer. Oui, je sais que je suis plus bavarde que cela d'habitude. Mais là, tout de suite, je ne vois pas quoi dire. Ce n'est pas ma réunion. C'est celle de Fitz. Alors j'attend de voir ce qui va se passer.






_________________

Do what is right, not what is easy
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Jeu 5 Déc - 11:41




« La résistance s'organise »




    J'avais eu du mal à dormir. Toute la nuit. Je n'y pouvais rien, je ressentait cette sorte d'excitation, de stress et d'anxiété mêlée qui avait fait que je n'avais pas pu fermer l'oeil. C'était demain. Et au final, j'avais cette impression qui me tordait l'estomac. Cette impression, ce sentiment de ne pas avoir ma place parmi eux. Ils allaient sûrement tous me regarder de travers. Ou se demander pourquoi j'étais là. Ou... Mon esprit ne pouvait s'empêcher d'envisager scénario sur scénario, m'effrayant toujours davantage. C'était encore pire que lorsqu'on avait dû présenter un exposé en classe. Au moins, je savais à quoi m'attendre, et je connaissais mon sujet. Là, c'était le néant.

    Lorsque j'avais dit à Pomona Fitz et à Miyria Alliane que j'étais partante, tout semblait fichtrement plus simple. Plus facile à dire. Avais-je pour autant donner ma parole en l'air ? C'était l'une des questions qui m'était passée par la tête cette nuit-là. Etais-je si lâche que ça ? J'aimais à croire le contraire. Pourtant, ce qui avait été le point de départ de ma décision était la peur. Alors je pouvais toujours m'illusionner, le résultat restait là. J'avais peur que ce qui était arrivé à Yseult puisse m'arriver aussi. Ca ou quelque chose de pire. M'entraîner là dedans était-elle la meilleure des façons de parvenir à mes fins ? Je n'en savais rien. Si Jedusor venait à savoir que j'étais entrée dans cette espèce de résistance contre lui, et s'il était aussi horrible que Fitz semblait le croire, je serais dans de sales draps. Mais en même temps, Neils ne lui avait strictement rien fait à ma connaissance...

    Cela m'avait turlupiné pendant toute la nuit, la peur de Jedusor, le stress de se retrouver face à des personnes qui ne m'étaient pas familières, tout ça...
    Et au matin, je m'étais levée sans entrain, les traits tirés par la fatigue et de lourdes cernes sous les yeux.

    J'étais seule pour venir jusqu'au lieu de rendez-vous. Seule. Et si je m'étais peu à peu habituée au vide qu'avaient laissé Linus et Melody à mes côtés, je continuais de le regretter par moment. C'était le cas à cet instant. J'aurais été bien moins nerveuse avec eux à les côtés en frappant à la porte. C'était une certitude. Mais j'étais seule. Et j'entrais à présent dans un univers inconnu.

    J'avais fait quelques pas timides, lâchant un "bonjour" à peine murmuré et regardant rapidement les personnes présentes avant que mon regard ne retourne rapidement vers le sol. Il n'y avait personne de mon âge. Une petite bouffée de soulagement m'avait envahie lorsque j'avais vu Meredith, qui était dans ma classe depuis le début de l'année... avant de me rappeler que c'était Meredith Striff, et que son amabilité était légendaire. Ne sachant quoi faire, je m'assis maladroitement sur une chaise, me contentant de tortiller mes mains en jetant par moment des regards à Pomona.





_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1382
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Mar 10 Déc - 14:51

Les voyageurs temporels furent les premiers à faire leur entrée... "voyageurs temporels", comme l'expression lui semblait encore singulière, si difficile à assimiler... Elle était plutôt satisfaite de les voir faire leur entrée en premier. Ils donneraient aux autres, qui allaient arriver individuellement, l'illusion d'une certaine importance, celle-là même qu'elle voulait donner à ce groupe, elle qui sentait son angoisse augmentait à mesure que les membres de la "résistance" entraient chez elle.

-Miyria n'est pas là ?

Luna et l'art de mettre les pieds dans le plat... Sans s'en rendre compte et en toute innocence, bien sûr. Non, Miyria n'était pas là, elle n'assisterait à aucune des réunions, et selon cet accord passées entre elles, elle devrait faire oublier à tous les autres (pour ceux qui le savaient), qu'elle avait un jour été à la tête de la résistance avec elle. Triste constat. Elle allait répondre par un "elle n'est pas là" grave et joué, pour laisser comprendre la pseudo-trahison de sa meilleure amie, mais elle n'en eut guère le temps. Déjà, d'autres faisaient leur apparition. Elle se contenta donc d'un "non" de la tête.

Et le premier des joyeux lurons à faire son entrée, accompagnée de son acolyte de toujours, bien sûr, fut Steve, qui tout de suite donna à la situation ce ton qu'elle avait voulu éviter. Mais entre Steve et Clyde, il fallait bien croire que c'était inévitable.


-Bonjour mes rayons de soleil ! Oh t'as même pensé au thé, dis moi ! Je te préviens, Fitz, j'ai mémorisé toute une liste de questions avant de venir, et il est hors de question que je te laisse te débiner, cette fois !


Pour lui répondre, Pomona se contenta d'un haussement d'épaules. Sa remarque était attendue, il lui avait suffisamment fait comprendre, la dernière fois qu'ils s'étaient vus, qu'il attendait des réponses claires à toutes ses questions si elle voulait que lui et Dora restent dans la résistance. Elle n'y voyait pas d'inconvénients. Tout au contraire, même. Pour une fois, ils étaient tous les deux sur la même longueur d'onde. Elle aussi, scrupuleuse qu'elle était, avait établi une liste de points à aborder impérativement.

Arrivèrent ensuite Lysandre et Clyde. Ils étaient à présent tous là. Pomona les observa successivement, sentant l'appréhension augmenter. Elle sentait tout à coup peser sur ses épaules une pression qu'elle n'avait jamais ressenti jusqu'alors. Si seulement Miyria pouvait être là...

-Tout le monde est là ? On peut commencer ?


Voilà que Clyde, avec son habituelle insolence, venait de presser la réunion de commencer. Pomona sentit les battements de son coeur s'accentuer. Calme et raisonnée en apparence, l'extérieur n'était pas en accord du tout avec la tempête intérieure qui régnait en son cerveau. C'était tant mieux, après tout.

Feignant de ne pas avoir entendu la réplique de l'ancien poufsouffle, elle se contenta de prendre la parole comme si de rien n'était, entrant dans le vif du sujet, respectant à la lettre ce discours qu'elle avait tant de fois répété en prévision de ce jour.


"Vous savez tous pourquoi nous sommes ici."
Elle marqua une pause. "Nous avons un ennemi en commun. Et cet ennemi gagne en puissance, rassemble des partisans... Nous ne saurons pas de trop pour parvenir à le contrer." Quel ton sérieux elle employait... mais il fallait qu'elle donne le ton, et fasse prendre conscience à ceux qui doutaient encore que l'affaire était sérieuse. "Je sais que certains d'entre vous ont des doutes, et se posent des questions." son regard se posa sur Steve. "Le plus simple dans un premier temps, je pense, est que chacun d'entre nous se présente et explique les griefs qu'il possède à l'encontre de Tom Jedusor... avec la plus totale de sincérités." Son regard se posa sur les voyageurs temporels, tous devaient faire preuve de sincérité. "Ça devrait répondre à plusieurs questions, déjà. Pour le reste, je vous promets de répondre à chacune de vos questions avec le plus de clarté possible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Jeu 12 Déc - 16:39


La résistance s'organise
L

e salon se remplissait progressivement. Bientôt, toutes les places assises, jusque là vacantes, furent occupées, et Luna ne manqua pas, sans faire montre la moindre seconde d'une discrétion qui était peut-être, pourtant, de circonstance, d'observer l'un après l'autre chacun des nouveaux arrivants d'un oeil curieux. Et comment aurait-elle pu ne pas l'être, curieuse, après tout. Pour chaque personne qui se présentait, une multitude d'interrogations venaient à l'esprit, ou du moins au sien. Pourquoi étaient-ils là exactement, que leur avait-il fait ? Étrange de se dire qu'un seul adolescent pouvait à ce point diviser, susciter de haine et de crainte... jusqu'à provoquer un véritable soulèvement... Un seul adolescent... entouré de sbires, néanmoins, qui ne les rendait pas en surnombre. Luna avait été déçue d'apprendre que Miyria n'était plus de la partie. La cohérence de la résistance, pour elle, reposait sur la solide amitié qu'entretenaient les deux jeunes femmes... Mais rien n'est imuable, malheureusement, pas même les sentiments, et les rumeurs parlant de la mésentente nouvelle de ces deux demoiselles semblait se confirmer. Soit, Luna garda, pour une fois, ses réflexions pour elle. Pas tant par délicatesse en fait que parce que l'irruption de tous ces autres avaient fait dévier son attention. C'était donc eux, la fine équipe. Parmi eux, ceux qu'elle fut le moins surprise de retrouver furent Dora Stevens et Steve Johnson. Quiconque les connaissait un peu savait qu'il ne portait pas Jedusor dans leur coeur, pour la raison simple que leur meilleur ami avait séjourné en prison à cause de lui. L'affection qu'ils portaient à Hagrid suffisait déjà à Luna pour les tenir en estime. Tiens, Hagrid n'était pas avec eux, d'ailleurs... Les préjugés avaient la vie dure. Luna fut davantage surprise de voir venir Lysandre Farnsworth et Clyde Hornby. Il ne lui semblait pas que sa camarade des bleus et bronze ait quoi que ce soit à reprocher à Jedusor... Il lui semblait même les avoir vu jouer aux échecs, tous les deux, une fois... Pour ce qui était de Clyde Hornby... ce je m'en foutiste de première catégorie semblait bien trop détaché de tout et de tout le monde pour savoir s'investir dans la moindre cause. Mais la mort d'Olive l'avait peut-être fait changer d'avis, qui sait... Quels que soient les motifs des uns et des autres, elle les saurait bien vite quoi qu'il en soit, puisque ce fut ainsi que Pomona proposa qu'ils entament cette étrange réunion. La façon la plus judicieuse, sûrement. Luna fut la première à daigner jouer le jeu, consciente qu'elle allait placer cette conversation sous un jour des plus singuliers. Il fallait être honnête, tout dire, ne rien omettre, pour plus d'efficacité... étrange de déballer ainsi la vérité après s'être abstenu de dire quoi que ce soit si longtemps.

-Luna Lovegood.
Le seul fait de se présenter de la sorte était déjà étrange. Je sais que c'est pas le nom que la plupart d'entre vous connaissent, mais c'est le mien. On vient d'une autre dimension temporelle, le futur, en fait. Et dans ce futur, celui dont vous prononcez encore le nom est devenu très dangereux.

Elle prononçait ces mots avec légèreté, une légèreté telle qu'il était probable qu'elle ne soit pas prise au sérieux. La réputation de la blondinette n'aidait guère à porter crédit à ce qui devait passer pour du délire à l'état pur.




code by Mandy


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Jeu 19 Déc - 1:39

Alors c'était ça, la fine équipe qui était supposée protéger le monde de celui dont on ne devra pas prononcer le nom ? Gin' ne voulait pas paraître défaitiste (donc ne pas avoir l'air de faire ce qu'elle faisait quatre-vingt dix pour cent du temps), mais elle avait quand même la franche et nette impression que cette communauté atypique que Fitz cherchait à former était un peu faite de bric et de broc. Sérieusement, Steve Johnson et Clyde Hornby ? D'accord, Johnson détestait Jedusor, il aimait le crier sous tous les toits, et pour cette raison, la rouquine n'avait jamais su le détester, mais il était irréverencieux, bavard, exubérant. Pas le genre de gars à faire dans la dentelle ou à savoir mener bataille discrètement. Quant à Hornby, n'en parlons pas, c'était pire encore ! Une feignasse, n'ayons pas peur des termes ! Gin' devinait mal en quoi il pourrait leur être vraiment utile. Elle ne voyait même pas exactement ce qu'il foutait là... il n'avait sûrement rien de mieux à faire. Bon, d'accord, ça devait avoir rapport avec le décès de sa soeur... Et pour ce qui était de Farnsworth... Gin' n'avait rien contre cette fille, non, mais elle lui semblait si discrète, si effacée... de taille à affronter le diable en personne ? Pas dit. Au final, les seules qui lui semblaient fiables étaient Fitz (bien sûr) et Dora Stevens. Elle d'accord, elle était brillante, courageuse, plus raisonnable, tellement plus raisonnable que Johnson. L'un dans l'autre, la rouge et or trouvait cette équipe de bras cassés assez décevante. Enfin, elle allait lui accorder le bénéfice du doute... Dans un premier temps, elle voulait se contenter d'une position d'observatrice. Les bras croisés, en retrait, elle pensait pouvoir rester dans son coin, et jeter seulement un oeil attentif à ce qui se passait. Mais non, Fitz voulait qu'ils procèdent à une sorte de tour de table. C'était une bonne idée. Gin' était curieuse de connaître les motivations de certaines des personnes en présence. Et au moins, ça éclaircirait bien des situations. Cela dit, elle n'avait vraiment aucune envie de parler. Au final, c'est Luna qui parla en premier, annonçant la couleur direct. Tout ce temps à cacher leur secret pour finalement le dévoiler à travers... mais pas forcément à tort. Il fallait jouer franc-jeu si on voulait aboutir à un résultat, c'est sûr. Mais Gin' n'appréciait pas forcément plus de tout déballer à ces personnes dans lesquelles elle avait une confiance totalement limitée.

"Ginny Weasley, la même que Luna."
répliqua concisement la rouge et or, qui n'avait pas vraiment envie de s'éterniser sur son propre cas, préférant s'attarder sur celui des autres. De toute manière, tout le monde allait dire la même chose, non. Parmi les voyageurs, en tous cas. S'ils voulaient donner plus de précisions, grand bien leur fasse, Gin' tenait à sa position d'observatrice. Pour l'instant, en tous cas.

Bien sûr, quand l'heure serait au décision, elle comptait bien se montrer plus actives, mais pour l'instant, elle était en proie à cette réticence naturelle qui lui collait à la peau depuis plus d'un an, maintenant. Elle avait besoin d'acquérir la certitude de pouvoir faire confiance à ses nouveaux alliés... comme elle avait fini par faire confiance à Pomona.... et à Miyria, même si ça avait l'air d'avoir été une plus mauvaise pioche, au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Ven 27 Déc - 0:00

Ron se trouvait au milieu de cette réunion, et tout lui paraissait un peu surréaliste. Il se souvenait, il y a deux ans, ou plutôt ce qui arriverait dans cinquante ans. Bon il était un peu perdu, avec cette histoire de voyage dans le temps, il ne savait si il devait employer le passé, ou le futur. Bref, à l'époque c'était ses parents et ses deux grands frères qui étaient dans l'ordre du Phénix, et agissaient contre Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom. Mais cela avait l'air tellement plus classe de faire partit de l'ordre, que de ce club. La résistance, bien sûr, il en fallait, et Ron plaçait beaucoup d'espoir dans cette équipe. Car il voulait monter à Hermione, que tout n'était pas perdu, que d'autres se battaient et qu'ensemble, ils pouvaient réussir. Mais évidement, cela ne s'annonçait pas facile.

Aprés que les derniers invités soient arrivés, d'ailleurs Pomona eut une bonne idée, car Ron ne connaissait pas du tout la petite brune, il lui semblait qu'elle avait une sœur jumelle, mais jamais il ne s'était trouvé en sa compagnie. De même que Clyde Hornby, il ne savait pas vraiment que penser de lui. Ils connaissaient bien sûr Steve et Dora, mais de vue. Ron, se rendait compte, qu'il n'avait noué beaucoup de liens avec les gens de cette époque. Déjà parce qu'il avait passé une bonne partie de l'année dernière, depuis leurs arrivées à espérer qu'ils trouveraient vite un moyen de rentrer chez eux. Quand il avait enfin compris que cela s'annonçait plus difficile que prévu, et bien... c'était déjà les grandes vacances. Il soupira et écouta Luna et sa sœur se présentaient.

Qu'est ce qu'il pouvait bien dire de plus que les deux jeunes femmes? Il se redressa sur sa chaise et regarda vaguement tout les invités de Pomona.

"Ron Weasley, pareil pour le reste" fit-il avant de prendre un gâteau, et de se laisser glisser sur sa chaise sans rien dire d'autres pour écouter les autres invités se présenter à leur tour. Il ne savait pas encore ce qui ressortirait de cette histoire, de cette réunion, mais il espérait que cela ne serait que du bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Sam 28 Déc - 18:29




« La résistance s'organise »




    - Vous savez tous pourquoi nous sommes ici.

    Pomona Fitz avait pris la parole, débutant ce qui semblait donc être la première réunion de la Résistance. Et j'avais soufflé, un peu plus à l'aise. Maintenant que tout cela était enfin commencé, je me sentait un peu mieux. C'était aussi bien évidemment lié avec le fait que Pomona était à présent le centre de l'attention de tout le monde, et que par conséquent, on faisait moins attention à moi...

    - Nous avons un ennemi en commun. Et cet ennemi gagne en puissance, rassemble des partisans... Nous ne saurons pas de trop pour parvenir à le contrer. Je sais que certains d'entre vous ont des doutes, et se posent des questions. Le plus simple dans un premier temps, je pense, est que chacun d'entre nous se présente et explique les griefs qu'il possède à l'encontre de Tom Jedusor... avec la plus totale de sincérités. Ça devrait répondre à plusieurs questions, déjà. Pour le reste, je vous promets de répondre à chacune de vos questions avec le plus de clarté possible.

    Et l'attention se reportait de nouveau sur les convives. Si sa requête paraissait simple, j'avais un peu peur d'y répondre. Peur que mes motivations personnelles soient jugées insuffisantes, égoïstes, ou je ne sais pas quoi. J'avais un peu peur de me lancer la première. Mais je n'en eut pas besoin. Aulne Quibber vint rompre le silence qui s'était installé après le discours de Pomona assez rapidement, et je ne put empêcher un élan de sympathie envers elle de surgir dans mon cœur rien que pour m'avoir éviter de parler la première. Avant qu'elle ne détruise totalement mes certitudes.

    - Luna Lovegood. Je sais que c'est pas le nom que la plupart d'entre vous connaissent, mais c'est le mien. On vient d'une autre dimension temporelle, le futur, en fait. Et dans ce futur, celui dont vous prononcez encore le nom est devenu très dangereux.

    - Ginny Weasley, la même que Luna.

    - Ron Weasley, pareil pour le reste.

    Je n'entends même pas le frère et la sœur se présenter à leur tour. Rien que de savoir que la Serdaigle que je voyais dans ma salle commune avait usurpé une identité est une grosse surprise pour moi. Je ne m'y attendais pas tout simplement. La tête que je tire à cet instant doit suffisamment bien en attester. Mais si on ajouter à ça qu'il viennent du futur, alors vous pouvez dire sans erreur que vous m'avez totalement perdue. Attends. C'est possible au moins? Je veux dire... Débarquer d'une autre époque, comme ça ? Voyager dans le temps ?

    Je secoue finalement la tête pour me remettre les idées en place, et essaye d'avoir les yeux les moins écarquillés possible. Si c'est la surprise qui me fait perdre l'espace d'un instant cette timidité relative, c'est la curiosité et l'incompréhension qui me pousse à parler.

    - Quoi? Je... Je crois que je n'ai pas tout compris. Euh... Celui-dont-on-prononce-encore-le-nom ?

    Pour ma décharge, c'est totalement loufoque. J'ai l'impression de perdre pied. Je suis la seule ? Mes camarades en comprennent-ils davantage ? Car j'avoue que là, j'ai un peu de mal à saisir tous les tenants et les aboutissants, au même titres que les informations que Aul.. Luna vient de révéler. E puis, je me rends compte que même si j'ai pris la parole, je n'ai rien remplis des demandes de Pomona. En rougissant subitement, je déclare rapidement quelques mots qui ont tourné dans ma tête lorsque Fitz a proposé ce système de présentation.

    - Lysandre Farnsworth, je suis là parce que je n'ai pas du tout envie de subir le même sort que Neils.

    Et parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Je garde cependant ce proverbe pour moi, je n'ai pas envie de paraître plus sûre de moi que je ne le suis réellement...





_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss je sais tout.
avatar
▌ Messages : 1888
Humeur :
100 / 100100 / 100

En couple avec : L'amour c'est tellement compliqué dirait Hermione. Elle ne cesse pourtant de rêver d'une personne... de l'un de ses amis... du rouquin national... mais cela veut il dire qu'elle l'aime ? Hermione ne sait pas.
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Prudence Johnson

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: EMMA W.

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Sam 28 Déc - 21:31


Minerva & Hermione ◮ vous êtes si jeune
J’écoutais tout le monde tour à tour et il fallut se présenter de manière officielle. J’écoutai Luna annoncer son identité en dévoilant une partie de notre histoire puis ce fut au tour de Ron et Ginny. Une serdaigle osa prendre la parole, accentuant son incompréhension, je décidai de prendre alors la parole.

« Je suis Hermione Granger. » Je me tournai vers Harry, jusqu’ici silencieux. « Et il s’agit d’Harry Potter, le survivant. » Dis-je en le désignant. Je décidai alors d’éclaircir la situation au natif de cette époque. « Dans notre époque, Tom Elvis Jedusor s’est créé un anagramme sous le nom de Lord Voldemort. Ne me demandez pas où sont passés le I et le S. Quoi qu’il en soit, il fut le plus grand dégénéré à contrôler le pays, s’assurant la suprématie des sang-purs et persécutant les nés-moldues comme moi. A mon époque, il n’existait plus, du moins en théorie. Il avait tellement terrorisé la population qu’il avait été appelé Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé-le-nom ou encore Tu-Sais-Qui et même dix ans après sa disparation, les gens avaient peur de le faire revenir en prononçant son nom. » Je me levai. « Harry est celui qui a mis fin à Voldemort. Agé d’un an, Jedusor a voulu exercé le sort interdit de la mort sur lui et par un situation encore inexplicable, le sort s’est retourné sur Jedusor, le tuant. Du moins, c’est ce que nous pensions. En réalité, il n’était qu’affaibli et l’année dernière de notre époque, durant le tournoi des trois sorciers, il est revenu. Il a toujours un désir de tuer Harry, c’est devenu son obsession et alors qu’il nous a attiré dans un piège au ministère, nous nous sommes retrouvés dans une pièce remplie de retourneur de temps. Et bam. » Dis-je en claquant des mains.

Je regardai les gens autours de moi. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pris autant la parole et je me surprenais moi-même. Pour la première fois, je ne l’expliquai pas, j’avais de l’espoir. « Voilà un an que nous sommes ici à essayer d’affaiblir Jedusor, cependant, nous ne pouvons pas y arriver seul. Ces disciples sont en dehors de Poudlard et il en forme d’autre actuellement. Il est impératif de les neutraliser dès maintenant. J’ai étudié l’histoire du monde de la magie, l’histoire d’Harry, l’histoire de Jedusor et c’est exactement à cette période quee Jedusor devient puissant. Il a laissé sortir de Poudlard les personnes dont il était le plus proche, des sbires en qui il a confiance et dont j’en suis quasiment certaine possèdent déjà la marque. Ces sbires vont s’étendre et manipuler des sorciers, ils s’infiltrent dans toutes les sphères de la société et en particulier le ministère. Il est impératif qu’ils deviennent notre priorité. Un tronc sans racine ni branche ne peut pas survivre. Sans ses sbires, Jedusor n’ira pas bien loin. Mais il faut faire vite et faire preuve de subtilité. Car si Jedusor reste fou allié, il est incroyablement intelligent et puissant. Il ne faut pas le sous-estimer et faire attention au moindre de nos gestes. Je ne sais comment, mais il est déjà au courant de beaucoup de chose en particulier de nos vrais noms. Mais ce que Jedusor ne connaît pas, c’est l’avenir et c’est là notre seul coup d’avance que nous devons absolument conservés. »

Il y a bien longtemps que je ne m’étais pas vu comme cela et j’avais cette sensation de revivre. Pour la première fois depuis longtemps j’avais la sensation qu’un poids c’était libérée de mes épaules. Ce mal-être constant avait disparu, je me doutais que cela n’était que pour quelques heures mais c’était déjà cela. Avoir foi, oui, c’était la seule chose qu’il me restait pour survivre et continuer à me battre sans jamais abandonner. Je me devais de garder foi en notre destiné. Les méchants ne gagnent jamais. Peu importe les dictatures, elles finissent toujours par s’effondrer car depuis bien longtemps l’évidence est que les peuples ne peuvent survivre en étant opprimé. J’avais confiance en notre action.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 314
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Tu es intéressée? x__X

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de houx et plume de phénix, idéale pour les métamorphoses (il paraît, mais je suis une bille en métamorphose donc j'ai des doutes)
Camp: Bien
Avatar: Adam Brody

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Ven 3 Jan - 16:08

-Vous savez tous pourquoi nous sommes ici. Nous avons un ennemi en commun. Et cet ennemi gagne en puissance, rassemble des partisans... Nous ne saurons pas de trop pour parvenir à le contrer.

Holala ! Comme c'est... officiel, tout ça. J'ai l'impression d'avoir rejoint un genre d'organisation secrète ultra importante. C'est peut-être le cas, oui, mais tant que je ne vois en ceux qui se trouvent ici que des camarades ou ex camarades de classe, j'avoue que j'ai du mal à prendre tout ça au sérieux. Bien sûr, je sais parfaitement que Tom Elvis Jedusor est un gars dangereux, je pense même que je suis la première personne au monde à l'avoir un jour décrété, mais tout ce cérémoniel !! Je ne sais vraiment plus à quoi m'attendre, mais me laisse porter malgré mi par l'ambiance. Quitte à participer à cette mascarade, autant que cette mascarade ait de la gueule, c'est sûr.

-Je sais que certains d'entre vous ont des doutes, et se posent des questions.


Eh eh eh... Merci, chère Pomona, de ne même pas faire mine de ne pas parler de moi ! Mais en même temps c'est vrai, oui, j'ai des doutes, et les questions que je me pose sont d'un nombre absolument phénoménal. Je ne pense pas être le seul dans ce cas, loin de là, même si c'est moi que Fitz zyeute avec insistance.

-Le plus simple dans un premier temps, je pense, est que chacun d'entre nous se présente et explique les griefs qu'il possède à l'encontre de Tom Jedusor... avec la plus totale de sincérités. Ça devrait répondre à plusieurs questions, déjà. Pour le reste, je vous promets de répondre à chacune de vos questions avec le plus de clarté possible.


Bon ok, là, je m'incline, c'est une excellente idée. Bon, en ce qui me concerne, tous ces gens n'ont pas besoin de se présenter. Il y en a que je connais bien moins que d'autres (en gros, tous ceux qui ne sont pas Dora et Clyde) mais je les connais tous malgré tout, mais c'est une question de forme, et ça va enfin répondre à toutes les questions que je me pose : en gros, qu'est-ce que tout le monde fiche ici ?  Quels sont leurs motifs, à eux ?  J'avoue ne pas m'attendre aux réponses qui vont suivre, et elles vont clairement me souffler. Parce qu'entre les nouveaux, qui se donnent un autre nom, soudainement, et nous disent venir du futur (Merlin, c'est seulement possible, ça ? J'ai bien envie de rire, mais je vois bien qu'ils sont sérieux, beaucoup trop sérieux), la rouquine qui nous parle de Neils (Yseult ? Son frère ? ) sans que je sache exactement où elle veut en venir, et Hermione (si c'est comme ça qu'elle s'appelle) qui ajoute de l'eau au moulin de ses petits camarades, je suis complètement sonné.

-C'est une histoire de cinglé...


Je reste sans voix, j'ai tant de peine à y croire que j'oublie que le tour de table veut que je me présente, moi aussi. Je le fais, l'air toujours aussi atterré.

-Hum... Steve Johnson. Je... mon meilleur a failli finir ses jours à Azkaban à cause de ce crétin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1031
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Mer 8 Jan - 19:06


La résistance s'organise
C

lyde se demandait toujours autant ce qu'il foutait là, et si la suite des opérations aurait peut-être dû le rassurer quant aux raisons de sa présence, il n'en était absolument rien, c'était même parfaitement le contraire, il n'y comprenait vraiment, mais alors vraiment plus rien, plus les raisons qui justifiaient la présence des uns et des autres étaient énoncés, moins l'aîné des Hornby arrivaient à trouver quoi que ce soit de logique ou de cohérent à la situation. Parce que la situation supposait quand même d'admettre, hein, que les six zigotos sortis de nulle part étaient d'autant plus sortis de nulle part qu'ils venaient d'un futur où Mr le préfet était devenu une entité diabolique à combattre coûte que coûte si on ne voulait pas que le monde sombre dans le chaos. À côté de ça, il fallait également supposer que tous les malheurs de Poudlard (donc l'ouverture de la chambre des secrets, l'emprisonnement de Hagrid et le fait qu'Yseult Neils ait débloqué à plein régime dernièrement...) étaient dû à une seule et même personne. Est-ce que quelqu'un pouvait vraiment être à ce point maléfique et tordu ? Hum... ben c'est ce que tout le monde avait l'air de croire. Il faut dire que, sinon, personne n'aurait prit la peine de se déplacer jusqu'ici. Il n'empêche que cette histoire était vraiment dingue. Steve avait bien raison, et il ne put qu'approuver d'un large signe de tête en l'entendant parler de la sorte : c'était effectivement une histoire de cinglés. Et le pire, dans tout ça, c'est que lui-même allait apporter de l'eau à leur moulin sous peu, parce que les raisons pour lesquelles il était là n'étaient pas forcément proches.

-Hum... Bon... Sinon moi, c'est Clyde Hornby. Il semblerait que ma soeur...
Les mots restèrent tout d'abord bloqué au creux de sa gorge. Ce n'était que dès lors qu'il lui fallait admettre les choses de vive voix qu'il réalisait à quel point elles étaient douloureuses pour lui. Il se peut qu'elle soit morte à cause de lui, donc...

Hum... Voilà qui était dit, et il se serait épargné l'épreuve, parce que finalement, il aurait largement préféré garder ses raisons pour lui. Qu'est-ce que ça pouvait leur faire, aux autres, au fond ? Mais bon, c'était la règle du jeu, si on pouvait vraiment appeler cela un jeu. Clyde n'aurait guère apprécier de ne pas connaître les raisons des autres, d'autant qu'elles semblaient primordiales (autant qu'improbables, d'ailleurs) pour saisir pleinement la menace "Jedusor". Et quelle menace ! Une pure folie. Si du moins on acceptait le fait qu'aucun d'entre eux n'ait menti. Et si c'était le cas... Clyde commençait à clairement douter que leur petit groupe puisse sincèrement faire le poids.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1382
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Lun 20 Jan - 10:00

Les réactions des uns et des autres ne la surprit pas le moins du monde. Il était normal que chacun réagisse ainsi qu'ils l'avaient fait.

Elle, avait eu le chance de recueillir toutes ces informations au fur et à mesure. Elle avait donc eu le temps de se faire à chaque situation, de l'appréhender comme il se devait.

Pour ceux qui se trouvaient là, en particulier ceux qui ne faisaient pas partie des voyageurs temporaires, toutes ces révélations devaient faire l'effet d'une véritable bombe. Mais il fallait en passer par là. Pomona y avait bien réfléchi avant d'organiser cette réunion.

Elle ne voyait aucune façon délicate ou agréable d'aborder les choses. Quelque soit la manière d'en parler, le choc serait véritable.

Elle avait prévu le coup. Alors que les premiers d'entre eux prenaient la parole, elle avait fait apparaître un grand tableau noir et des craies dans le salon, s'était positionnée face au tableau, et avait prit des notes au fur et à mesure que chacun parlait. Les informations notées noir sur blanc étaient les suivantes :


Lord Voldemort - La chambre des secrets - Morgan Ciallmhar - Olive Hornby


Elle attendit que le silence se soit fait, que ce moment oscillant entre stupeur et consternation soit passé, pour reprendre la parole. Elle le savait, c'est à présent que les choses sérieuses commençaient, et ça n'allait pas être simple, loin de là.


"Voilà ce que nous avons pour le moment. Les informations dont nous disposons pour le moment."
Elle appuya sa craie sur la première information. "Je sais que ça doit paraître incroyable à plusieurs d'entre vous mais c'est un fait avéré, Tom Jedusor est voué à devenir un mage noir puissant dans le futur. Hermione a raison, il ne nous faut pas le sous-estimer. Et j'espère que certains d'entre vous prennent conscience de l'ampleur de notre tâche." Son regard se tourna en priorité vers Clyde et Steve. Elle pointa la deuxième information avec sa craie. "Il est l'Héritier de Serpentard. C'est lui qui a ouvert la chambre des secrets, et c'est pour cette raison qu'il a fait accuser Hagrid. C'est une information capitale, je sais, mais sans preuve formelle, plus... concrète, nous ne pouvons rien en faire pour le moment. Trouver des preuves, n'importe lesquelles, qui l'incriminent, pourraient être un premier pas, et nous permettrait d'éradiquer la menace avant l'heure." Troisième mouvement de craie. "Il a voulu faire accuser Luna du meurtre de Morgan Ciallmhar. Et s'il l'a tué... ou fait tuer, plus probablement, c'est que Morgan disposait d'une information compromettante." Elle écrivit le mot "horcruxe au tableau. "J'ignore de quoi il s'agit, mais il faut que nous le découvrions, il pourrait bien s'agir de son talon d'Achille. Quant à Olive..." nouveau mouvement de craie. "Ce qui est certain, c'est qu'il n'est pas étranger à sa mort." Elle ne pouvait trop en dire, même si elle disposait de davantage d'informations via les lettres qu'Olive lui avait transmises avant de mourir.

Elle marqua une légère pause.


"La situation ne joue pas forcément en notre faveur. Mais nous disposons de plusieurs choses que Jedusor n'a pas." Elle inscrivit le mot "anonymat" au tableau. "Il ne sait pas ce qui se trame ici". Elle appuya à nouveau sur le mot "horcruxe", "nous possédons des compléments d'information dont il ignore tout, et..."

Avec un sortilège d'attraction, elle fit apparaître le journal intime de Jedusor.


"Nous avons ceci. Son journal. Je n'ai pas réussi à en déceler le secret pour l'heure, mais Jedusor le cherche, et s'est même montré virulent à le chercher, alors il doit dissimuler quelque chose."
Elle marqua une pause. Elle avait été plus à l'aise dans son discours qu'elle ne pensait l'être au départ. "Nos missions vont être les suivantes, de fait. Accumuler un maximum de preuves, découvrir le secret de ce journal, comprendre ce mot..." "horcruxe", toujours. "Et redoubler de vigilance le concernant lui, mais également son entourage."

Et avec sa craie, elle écrivit les noms des différents sbires de Jedusor.
Voilà, elle avait dit tout ce qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3953
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Lun 27 Jan - 15:27


La résistance s'organise
D

urant tout le temps où ses "camarades" (par la force des choses tout du moins) s'exprimèrent l'un après l'autre au sujet des raisons qui les avaient poussé à poursuivre ce groupe étrange qu'est la résistance, Luna les avait écouté attentivement, posant ses yeux ronds sur chacun d'entre eux à mesure qu'ils parlaient, ne les lâchant pas du regard, ne cillant qu'à de rares occasions. De tous, les voyageurs temporels étaient logiquement ceux qui disposaient du plus d'éléments, néanmoins, les motifs de certaines des personnes en présence ne manquèrent pas de la surprendre. En remettant tout cela dans le contexte, on pouvait comprendre les mines atterrées de certaines personnes en présence. L'on parlait tout de même d'un adolescent de dix-sept ans ! Et alors que s'accumulait les griefs à l'encontre de sa personne, répertoriés au fur et à mesure par Pomona sur le tableau noir, l'on pouvait aisément comprendre que tout cela semblait invraisemblable. À un oeil extérieur, ils pouvaient sans mal passer pour une bande d'illuminés complets, pour une secte à la profession de foi peu recommandable. Mais où, sinon au sein d'une communauté d'illuminés, Luna Lovegood aurait-elle pu mieux trouver sa place ?

Pomona s'affirmait comme étant un leader efficace. Elle était intelligente, on sentait qu'elle avait véritablement réfléchi à un plan d'action... en bref, s'ils voulaient avoir de véritables chances de contrer le futur seigneur des ténèbres, il semblait qu'ils se soient tournés vers la bonne personne. Certes, ils formaient une équipe, une communauté, mais il fallait bien que, pour coordonner le tout, certains jouent les décisionnaires. Ceux qui semblaient le mieux placé pour ce faire étaient sans contexte Pomona, Harry et Hermione, restait à savoir si les devants que prenaient l'ancienne vert et argent conviendrait à ses camarades. En ce qui concernait Luna, elle avait tendance à apprécier cet esprit d'initiative, ce fin espoir qu'il induisait alors même que la mélancolie et le défaitisme avaient gagné certains coeurs. Le mot d'ordre était simple, en définitive : attaquer sur deux plans : trouver des preuves de son crime passé, prévenir ses crimes futurs. Si Luna pouvait sembler ne pas être une rebelle dans l'âme, elle approuvait néanmoins ce plan d'attaque à cent pour cent. Plus le temps passait, plus les choses devenaient compliquées, insondables... Il était grand temps d'en finir.

-Il faudrait se répartir les tâches, non ?
demanda-t-elle de cette voix cristalline qui aurait pu finir par la définir tant elle se plaisait à utiliser ce timbre, qui lui donnait toujours ces accents de naïveté, même quand elle abordait un sujet grave.

Elle était en effet d'avis qu'ils seraient sûrement plus efficaces en ne s'éparpillant pas, et en se donnant chacun un rôle bien défini, qui leur permettrait de le remplir à fond. Mais sa suggestion en demeurait une. Elle était loin de pouvoir faire office de figure d'autorité, et n'en avait par ailleurs pas l'intention.

code by Mandy

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 664
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Ven 21 Fév - 22:35

    Ron continuait de regarder et d'observer les gâteaux dans le plateau qu'avait préparer Pomona, sous l’œil noire d'Hermione, il en prit un autre. Cela le fit sourire, car même si la jeune fille agissait et disait des choses étranges, elle avait toujours des mimiques de son Hermione, celle qu'il a toujours connu cela le rassurait. Comme sa façon de lever les yeux au ciel, quand il avait le mal de dire ou de faire quelque chose qu'il ne fallait pas. Il mordit dans le gâteau en écoutant ce que la grande chef de leur groupe était entrain de dire. Personnellement, il ne savait pas du tout comment agir, il n'avait pas le courage de Harry, ni l'intelligence d'Hermione. Où pouvait-il savoir ce qu'était un Horcruxe, si Hermione ou Pomona ne savait pas. Et puis comment découvrir le secret de ce foutu journal. Il le regarda d'un étrange œil. Qu'est-ce que Jedusor avait bien pu faire avec ce satané machin. Mais qu'il le cherche partout de manière virulente sans pouvoir mettre la main dessus, plaisait beaucoup au jeune homme. Enfin un truc que Jedusor ne contrôlait pas.

    "Il faut donc surveiller toute sa petite bande, sauf que la moitié est déjà dans la nature, et que la plupart d'entre nous et encore coincé à Poudlard". fit Ron, c'était bien la première fois qu'il regrettait d'être toujours à Poudlard. Coincés dans l'école, ils ne pouvaient pas agir au mieux pour réussir à déjouer les plans de Jedusor. Il regarda Pomona et Clyde, qu'il ne connaissait que de vu, finalement ils étaient les seuls de la résistance à se trouver hors de Poudlard. Bientôt, il serait pour la plupart hors des murs du château, mais cela voulait dire que Jedusor aussi, et dans ce cas les choses allaient commencer sérieusement à devenir différente.
    "D'un autre côté, tant que lui est toujours à Poudlard, il est aussi coincé" ajouta Ron, comme un avantage sur la situation, bien maigre malheureusement. Il regarda Luna, qui avait dit qu'il devait s'organiser et se répartir les taches, il leva les yeux vers Pomona, qui était la plus à même de répartir les taches. Il se dit que chercher des infirmation sur les Horcruxes avec Hermione serait un moyen de passer du temps avec elle, mais aussi mortellement ennuyant. Il se souvint de sa première année, quand ils avaient passé des heures dans les livres à chercher qui était Nicolas Flamel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 488
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)   Dim 23 Fév - 2:00

Gin' devait bien l'admettre, l'attitude et le caractère de Pomona Fitz imposaient le respect. Elle était rigoureuse, elle était organisée, elle était déterminée. C'est fou, quand même, qu'elle ait si bien su saisir l'essence du problème et prenne tellement de soin à éradiquer ce dernier alors que, contrairement à elle et aux autres voyageurs, elle ne savait pas ce que deviendrait Lord Voldemort dans le futur. Elle avait dû se fier à leurs discours, et elle aurait pu comprendre qu'il était difficile d'accorder du crédit à des personnes qui disaient venir du futur. On sentait, dans sa façon de procéder, que l'ancienne vert et argent, était quand même assez monomaniaque. Avec son tableau, sa tendance à tout vouloir organiser sans arrêt... En même temps, c'était de ça qu'ils avaient besoin. L'ennemi était de taille, là, il était franchement grand temps de se soucier sérieusement du problème et de le traiter sur le fond et sur la forme. En bref, ils étaient sur le bon chemin, et Gin' était contente (oui, Ginny, contente) de penser que la jeune femme les menait dans la bonne direction. Dans la résistance, il n'y avait pas de leader, disait-on, mais Pomona s'imposait comme telle quand même. Elle alliée à Harry et Hermione ? Eh bien, ils avaient peut-être des chances de s'en sortir, au final. Ouais, elle se sentait prête à un élan d'optimisme, ouais. Mais quand même tout relatif, hein. Faut pas abuser non plus, vous pensez bien. Oui, donc maintenant, tout était répertorié, leurs tâches étaient claires, il était temps pour chacun d'y mettre du sien et de mettre la main à la patte. Gin' apprécia de découvrir l'attitude de ses alliés, qu'il s'agisse de Luna, qui savait être pragmatique quand elle le voulait, ou de Ron, qui lui aussi, prenait visiblement les choses au sérieux, ce que la rouquine appréciait beaucoup.

"Je pense que ce qui est important, surtout, c'est qu'on se réunisse régulièrement. Il faut qu'on soit sur tous les fronts. Si certains d'entre vous ont des affinités avec les sbires de Jedusor, il faut leur tomber dessus et les travailler jusqu'à ce qu'ils crachent le morceau, et dès qu'on a une information, il faut immédiatement qu'on la communique aux autres."


Ouaip, en plus du reste, voilà que Gin' privilégiait le travail d'équipe. Ça vous en bouche un coin, pas vrai ? Eh bien à elle aussi, en fait. Mais là, l'heure était grave. La rouge et or était de plus en plus désireuse d'en finir, elle voulait voir le bout de cet enfer qui était en train de la bouffer de l'intérieur, et aurait finalement raison d'elle s'ils n'agissaient pas au plus vite. Elle en avait assez, elle voulait sortir de ce fichu cauchemar qui lui pourrissait l'existence. Une existence qui s'avèrerait sûrement bien moins longue que ce qu'elle aurait été si ce voyage temporel n'avait pas eu lieu, si on agissait pas vite. La résistance, c'était cette dernière petite chose qui la raccrochait à la vie, et elle voulait croire qu'ils étaient sur la bonne voie. Même s'il allait falloir ne pas surestimer leurs adversaires. Ils étaient dangereux et puissants, c'était bien là le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La résistance s'organise (La résistance / les voyageurs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» ça s' organise!
» Les surnoms des Voyageurs
» [Rôles secondaires] La personnalité des voyageurs
» Froids sont les mains, les os et les cœurs.  Froids sont les voyageurs loin de leurs demeures. + (ISABEAU)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Fitz
-