AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WALBURGA & AURORA ★ Winter is here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Jeu 20 Juil - 16:59

★ Winter is here ★


Voilà, enfin... Walby les avait attendus, pendant beaucoup trop longtemps, mais elles étaient enfin arrivées ! Quoi donc ? Les vacances tant espérées, bien sûr ! Les derniers jours qui avaient précédé ce moment tant attendu avaient duré, duré, duré... une éternité ! Les minutes étaient devenues des heures... chaque cour plus insupportable que le précédent. Mais bon, c'était fait, c'était réglé, et elle allait enfin pouvoir rentrer chez elle. Ce n'est pas qu'elle attendait impatiemment de retrouver son papa et sa maman (qui de toute façon auraient mieux à faire, sans doute, comme d'habitude), mais elle avait hâte de retrouver le confort de son manoir, d'être tranquille, d'avoir la paix, de pouvoir gérer son temps comme elle l'entendait sans avoir à supporter certains de ses camarades. Et puis, c'étaient les vacances de Noël, ce qui voulait dire dîner somptueux et montagne de cadeaux sous le sapin, et ça, ça devait susciter l'impatience de n'importe qui, selon elle.

Faire ses valises n'avait pas été une mince affaire. C'est vrai qu'elle allait partir un certain temps, mais ça restait juste deux semaines, et elle préparait des bagages bien trop lourds pour son temps d'absence, mais elle était comme ça, elle n'aimait pas l'idée de laisser une seule de ses affaires au château, loin de sa vigilance, pendant aussi longtemps. Pour la peine, prendre ses affaires avait été un véritable casse-tête, et lui avait pris un temps fou qui serait sûrement incompréhensible pour beaucoup d'autres. Après avoir écrasé prestement ses valises pour réussir à les fermer, elle descendit dans sa salle commune. Le Poudlard-Express ne partait que le lendemain mais elle avait voulu s'assurer qu'elle n'oublierait rien et elle n'était pas comme ces autres procrastinateurs qui attendaient la dernière minutes pour boucler leurs bagages (déjà, elle s'y était pris plus tard que d'habitude). Elle allait donc pouvoir profiter de sa dernière soirée à Poudlard sereinement.

Elle balaya la salle commune du regard en quête d'un visage familier et sympathique, surtout (ce qui limitait déjà un peu plus le choix), son regard tomba finalement sur Aurora, assise sur un fauteuil près de la cheminée. Voilà qui était parfait, avec qui d'autre passer sa dernière soirée à l'école avant les vacances, si ce n'est avec sa meilleure amie (avec Orion, oui... mais c'était devenu assez... compliqué de rester seule avec lui) ? Elle s'installa donc à côté d'elle, sourire aux lèvres.

- Hey ! Ça va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Ven 21 Juil - 11:40

Winter is here

ft. Walburga & Aurora


« Jingles Bells... »
L’effervescence des vacances d’hiver se faisait ressentir dans tout le château. Tout le monde parlait avec entrain des fêtes à venir, de repas de famille et – surtout – des cadeaux ! La salle commune des Serpentard ne dérogeait pas à la règle alors que certains élèves l’avaient même décoré pour l’événement. De tous les côtés ce n’était que rire, chalutages et courses contre la montre pour les bagages. A une exception près…

Assise devant le feu de cheminée, Aurora gardait les yeux rivés sur la lettre qu’elle tenait dans sa main. Depuis l’année dernière, elle n’était plus aussi enthousiaste qu’avant à l’idée de Noël et du Réveillon.  A quoi bon ? Cela se traduisait par passer ces soirées dans leur maison bondées de pique-assiette, à a peine apercevoir ses parents puis à ouvrir ses cadeaux seule le lendemain matin dans sa chambre. Alors merci bien mais ça, elle pouvait tout aussi bien le faire ici même, à Poudlard.

C’était en substance ce qu’elle avait écrit dans la lettre qu’elle avait envoyée à ses parents quelques semaines plus tôt, leur demandant de pouvoir rester à l’école au lieu de rentrer. La réponse était arrivée ce matin même. La toute première lettre qu’elle recevait de ses parents en 6 ans et demi passé dans cette école. Une simple et courte missive signifiant leur refus et signée de son père. Le plus « comique » dans l’histoire était que la lettre n’était même pas signée Daddy ou ton père mais Abraham Abbot. Son père lui avait signé l’unique lettre qu’il lui avait envoyé de toute sa vie par son nom, comme s’il avait écrit à l’un de ses prestigieux clients.

Dégoûtée, Aurora avait passé sa journée à ressasser cela et n’avait même pas encore prit la peine de commencer sa valise. De toutes manières elle n’avait pas grand-chose à prendre, sa garde-robe chez elle ayant de quoi faire pâlir de jalousie n’importe quelle boutique de vêtements de luxe. Encore une chose dont elle avait été ravie des années durant et qui lui rappelait à présent à quel point sa vie était en vérité vide.

Elle était perdue dans ses pensées quand une voix familière retentit à ses oreilles et la fit instantanément sourire. Sans plus réfléchir, elle chiffonna la lettre et la jeta au feu.

Mais parents sont des imbéciles mais ça, tu le sais déjà. A part ça, ça va.

Walby était la seule à tout savoir de la crise existentielle – c’était bien le cas de le dire là vu qu’Aurora remettait toute son existence en question – qu’elle vivait depuis plusieurs mois.

Une fois la lettre disparue dans les flammes, Aurora rejeta la tête en arrière sur l’accoudoir en poussant un grognement de bête à l’agonie.

J’veux pas y alleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer…, lâcha-t-elle avant de pousser un soupir à fendre l’âme. Vivement que j’aille mes 17 ans et que je puisse décider par moi-même de rester à Poudlard durant les vacances. Et de partir au soleil sur une île paradisiaque quelque part loin de la maison durant les vacances d’été. J’y rencontrerait peut-être un bel Adonis exotique héritier d’une grande fortune que j’épouserai une fois l’école terminée et avec qui je partirais vivre en Grèce ou en Italie… Loin de cette fichue grisaille !

Aurora, la tête toujours posée sur le dossier du fauteuil, tourna alors son visage vers son amie.

Et toi, ça va ? Tes valises sont déjà prêtes à être expédiées ?



code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Jeu 3 Aoû - 16:32

★ Winter is here ★


Mes parents sont des imbéciles mais ça, tu le sais déjà. A part ça, ça va.

Walby sourit en entendant Aurora se plaindre une nouvelle fois de ses géniteurs. En effet, ce n'était pas quelque chose que la jeune femme apprenait à l'instant. Ses parents étaient des imbéciles, ça, Walby était bien d'accord. Bon, elle n'avait que la version que sa meilleure amie voulait bien lui donner des faits, mais elle acceptait de la croire, et franchement, elle n'aimerait pas être à sa place. Bon, ses parents lui tapaient régulièrement sur le système et la fatiguaient, mais au moins, si cadavres il y avait (et il y en avait sans doute, effectivement) dans le placard familial, elle n'avait jamais ouvert les bonnes portes, et c'était bien, ça pouvait rester comme ça. C'est sûr que vu les tensions familiales, Aurora ne devait pas être impatiente de rentrer chez elle.

J’veux pas y alleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer… Vivement que j’aille mes 17 ans et que je puisse décider par moi-même de rester à Poudlard durant les vacances. Et de partir au soleil sur une île paradisiaque quelque part loin de la maison durant les vacances d’été. J’y rencontrerait peut-être un bel Adonis exotique héritier d’une grande fortune que j’épouserai une fois l’école terminée et avec qui je partirais vivre en Grèce ou en Italie… Loin de cette fichue grisaille !


Walby rit de bon coeur à tout cela. Elle comprenait très bien les rêves de son amie. Elle aussi, elle aimerait bien tout ça. Le soleil, le bruit des vagues, un bel Apollon auprès de qui écouler des jours heureux (mais plus le temps passait, plus son Apollon rêvé trouvait un nom et un visage, et ce n'était clairement pas avec lui qu'elle pouvait espérer vivre d'amour, d'eau fraîche et de cocktails bien frappés vu les circonstances).

-Ce serait le pied,
approuva-t-elle dans un sourire.

Il n'y avait plus qu'à s'accrocher, maintenant. Leurs dix-sept ans, ce n'était pas dans si longtemps que ça, après tout, au fond. Même si les dix-sept ans de Walby n'augureraient sans doute pas grand-chose d'autre qu'un nième mariage arrangé, histoire de rester conforme aux bonnes vieilles habitudes de la bonne vieille famille Black.

Et toi, ça va ? Tes valises sont déjà prêtes à être expédiées ?


-Ouais, je viens de les finir,
affirma-t-elle presque un peu fièrement, alors qu'il n'y avait pas forcément de raisons de se sentir ultra-fier non plus malgré tout, il ne faut pas exagérer. Même si se décider à ne pas embarquer toutes ses affaires avait déjà été un petit exploit en lui-même. Tu sais, ajouta-t-elle alors, si t'as pas envie de supporter tes parents toutes les vacances, tu peux toujours venir squatter quelques jours chez moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Mar 15 Aoû - 17:17


Winter is here
Walby & Aurora
Ce qui était géniale avec Walby pour Aurora était qu’elle pouvait se plaindre de sa famille sans se prendre de longue leçon de moral en retour. De quoi pouvait-elle se plaindre ? Elle était issue d’une famille connue, elle avait tout ce qu’elle souhaitait, de quel droit venait-elle pleurnicher alors que beaucoup d’élèves de cette école n’avait pas la moitié de ce qu’elle avait ? Mais les gens ne voyaient toujours que ce qu’on leur permettait de voir et Aurora savait que tout cela, cette richesse, cette réussite, n’était que de la poudre aux yeux. Dans le fond, sa famille était finalement bien plus pauvre que la majorité. Cela ne se voyait juste pas, caché par le faste et le luxe de leur existence. Mais Walby, elle, la comprenait. Peut-être parce que dans le fond, elle aussi était l’enfant d’une famille soignant avant tout les apparences.

D’ailleurs, le rire de son amie était contagieux et Aurora quitta sa moue boudeuse pour se mettre à rire elle aussi. Ces rêves pouvaient sembler bien irréels mais c’était pourtant bel et bien comme ça qu’elle imaginait son avenir. Mariée à un homme riche qui ferait son bonheur loin de l’Angleterre. En aucun cas elle s’imaginait encore célibataire à 25 ans et à devoir travailler. Elle avait au moins l’avantage que chez les Abbot, les mariages arrangés n’étaient pas dans les traditions. Certes, on s’opposerait certainement si elle voulait tout à coup épouser un pauvre bougre au sang incertain et sans la moindre fortune mais il y avait extrêmement peu de risque qu’on la force un jour à épouser un type qu’elle n’aurait pas choisi comme c’était souvent la coutume parmi d’autres familles de sang-pur, tel que les Black par exemple. Aurora était encore suffisamment naïve pour s’imaginer qu’une rencontre faite lors d’un événement organisé par ses parents pourrait être fortuite.

Tu as à nouveau vider ton espace comme si tu partais pour l’été ?
, demanda Aurora avec amusement. Cette manie de Walby l’avait toujours fait rire.

Mais quand cette dernière lui proposa de fuir quelques jours chez elle, Aurora lui adressa le même regard que celui qu’elle aurait eu en se retrouvant face à Merlin lui-même.

Vraiment ? Tu sais que tu es la meilleure amie de tous les temps !


Car si ses parents refusaient de la voir rester à Poudlard pour les vacances, Aurora savait qu’ils accepteraient sans problème de la laisser passer quelque jour chez Walby. Après tout, elle était une Black et quoi de mieux pour se faire bien voir que de pouvoir se vanter d’avoir une fille amie avec une autre de cette famille au point qu’elle parte même passer des vacances chez elle ? Les parents Abott n’avaient juste pas comprit qu’Aurora se fichait éperdument du nom de Walburga au final.

Maintenant j’espère juste ne pas croiser les enfants de la bonne quand je serais à la maison… Si j’ai bien calculé, son fils entrera à Poudlard quand j’en partirai, ce qui m’arrange. Je n’aurai pas voulu avoir à le croiser tous les jours.


Les enfants en question avaient beau être ses demi frères et sœurs, Aurora n’arrivait tout simplement pas à accepter cette idée et avouait être soulagée que son père ne les ai jamais reconnu. Ainsi, seuls quelques rares personnes, dont Walby, étaient au courant de ces deux enfants bâtards.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 93
Humeur :
22 / 10022 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

Message#Sujet: Re: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Mer 13 Sep - 15:28

★ Winter is here ★


Tu as à nouveau vider ton espace comme si tu partais pour l’été ?

En guise de réponse, Walburga afficha un sourire accompagné d'un haussement d'épaules. Elle devait bien l'avouer, Aurora la connaissait bien, et elle avait totalement raison. Si elle l'avait pu, elle aurait embarqué d'emblée l'intégralité de son dortoir dans sa valise (paraît qu'on peut ouvrir un zoo dans une valise, alors pourquoi ne pas y fourguer un dortoir, hein ?), mais c'est sûr que pour deux semaines, c'était pas forcément nécessaire. D'un autre côté, on ne sait pas tout ce qui peut se passer en deux semaines. Elle aimait bien se justifier en prétextant juste être prévenante, mais elle se doutait que ça ne prendrait pas forcément.

Vraiment ? Tu sais que tu es la meilleure amie de tous les temps !

Le sourire de Walburga s'élargit plus encore. Elle était contente que sa proposition fasse mouche, surtout qu'elle l'avait faite en toute sincérité, à elle aussi, ça ne lui ferait pas de mal d'avoir sa meilleure amie avec elle durant ses vacances ça les rendrait beaucoup plus intéressantes. Surtout que, avec ses parents, la conversation ne mettait pas bien longtemps à tourner en rond.

-Je sais, ouais, ne put-elle s'empêcher de répondre quand même à ce moment-là, même si il aurait été plus humble de ne rien répondre (mais l'humilité n'avait qu'un maigre intérêt pour elle).

Maintenant j’espère juste ne pas croiser les enfants de la bonne quand je serais à la maison… Si j’ai bien calculé, son fils entrera à Poudlard quand j’en partirai, ce qui m’arrange. Je n’aurai pas voulu avoir à le croiser tous les jours.

Walby perdit un peu son sourire pour adresser à Aurora un sourire compatissant. La pauvre. Sa situation n'était vraiment pas enviable. Elle n'aurait pas mis longtemps à péter un cable, à sa place, tu m'étonnes qu'elle n'ait pas la moindre envie d'avoir l'ombre d'un contact avec ces fichu bâtard, leur seule existence lui était déjà une insulte.

-Tu m'étonnes... Faudrait même pas lui permettre d'aller à Poudlard, si tu veux mon avis. Mes parents m'avaient dit que c'était une école pour les plus méritants, tu parles ! On croise de la vermine à chaque couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 40
Humeur :
50 / 10050 / 100


Message#Sujet: Re: WALBURGA & AURORA ★ Winter is here    Ven 3 Nov - 10:48


Winter is here
Walby & Aurora
Aurora se sentait déjà bien plus détendue. L’approche des vacances la rendait toujours nerveuse. La simple idée de devoir rentrer chez elle lui était un véritable supplice. Cela pouvait sembler terrible mais ses parents ne lui manquaient pas le moins du monde. C’était même le contraire depuis déjà plusieurs mois. Elle se sentait bien plus chez elle à Poudlard que dans le manoir familial. Et pourtant, Merlin savait à quel point elle était attachée à tout le luxe que lui offrait la demeure comparée à l’école.

Mais a jeune fille en avait marre de jouer les adolescentes modèles, douce sage et docile, juste parce que son rang dans la société l’exigeait d’elle. Elle avait envie de plus de folie et, surtout, de plus de liberté. Une liberté qu’elle risquait bien de ne jamais véritablement connaitre d’ailleurs. Après tout, son avenir était pour ainsi dire tout tracé. Une fois ses études terminées, elle se marierait et mènerait la vie de femme du monde que l’on attendait d’elle. Et l’adolescente avait été tellement élevée dans cette optique qu’elle peinait encore fortement à réaliser qu’il y avait d’autre possibilités si seulement elle osait enfin imposer ses propres désirs. Qu’il était difficile le passage à l’âge adulte.

En parlant des « enfants de la bonne », Aurora ferma les yeux un instant et malgré elle, les visages souriants des deux enfants en question s’imposèrent dans son esprit. Elles les connaissaient à peine. La domestique vivait dans un appendice de la demeure et ses enfants n’étaient pas autorisés à venir dans le manoir de manière générale, sauf quelques rares exceptions, comme lorsque leur mère avait besoin d’aide pour les préparatifs de Noël par exemple. Elle avait beau y réfléchir, Aurora n’avait pas souvenir d’avoir vu un jour son père s’occuper d’eux, ni d’avoir l’air de s’en soucier. Mais en même temps, jamais il ne l’aurait fait devant les membres de sa famille légitime. Mais du coup, l’adolescente ne pouvait s’empêcher de se demander comment il était avec eux. Les enfants savaient-ils seulement qui il était ? Très probablement vu la manière dont elle les avait déjà surpris à les observer, son père et elle, à la dérobée. Aux dernières vacances, la petite fille avait même tenté de venir lui parler mais Aurora avait repoussé sans ménagement l’enfant.

C’était cruel, après tous ses demi-frère et sœur n’y étaient pour rien mais c’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas à accepter leur existence et leur filiation.

Les paroles de Walby soulagèrent quelque peu la conscience d’Aurora qui se sentait bien moins seule tout à coup.

Ce sont des sorciers. Des sang-purs ! Car c’est l’une des exigences de mes parents pour le personnel embauché, que des sang-purs… Tu imagines un peu ? Ces petits bâtards sont non seulement à moitié de ma lignée mais leur sang est aussi intact que le nôtre. C’est insultant !

Avec un grimace, Aurora eut un long frisson.

Ils sont à moitié des Abbot et des sang-purs... Ils pourraient très bien venir ici, à Serpentard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

WALBURGA & AURORA ★ Winter is here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Test Winter Assaut par Manik
» Aurora Vazquez-Flores
» Jean-Guillaume de Winter
» Aurora Dilaurentis & Evelyn O'Connell - Jusqu'au 16/11/2013
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les sous-sols
 :: Salle commune des Serpentard. :: Salle commune.
-