AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied ...
Voir le deal
38.35 €

Partagez | 
 

 ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1116
Humeur :
ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement   ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Avr - 12:11

Rien n'est permanent, sauf le changement
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
-Pas loin. Avoue quand même que le travail, c'est pas le sujet de conversation le plus passionnant de l'histoire de l'humanité, et j'espère quand même qu'il y a autre chose dans ta vie que tes amours et ton travail. Enfin, tu peux toujours me persuader que tu as un tas d'anecdotes croustillantes à partager sur le sujet, libre à toi.

Abraxas ne pouvait pas vraiment en vouloir à Walburga. Elle était une femme, et elle s’intéressait aux sujets de femmes. Cela pouvait sembler réducteur et misogyne, mais Abraxas avait été élevé ainsi, et il n’allait pas s’en cacher. Il reconnaissait qu’il y avait peu de chances pour que sa vie professionnelle intéresse la jeune femme, parce qu’il connaissait son amie, et ce n’était vraiment pas un milieu féminin, dans lequel il travaillait. Mais il n’avait pas que son travail dans la vie, il y avait aussi les Mangemorts, mais il ne pouvait pas vraiment en parler librement avec Walby.

« Je te trouve bien réductrice au sujet de ma vie. En fait, j’ai même l’impression que tu en as une bien piètre opinion, et je ne sais pas trop comment le prendre. »

-Justement ! Pour une fois que tu m'en parles, tu crois que je ne vais pas sauter sur l'occasion de t'entendre m'en parler en long, en large et en travers ? Tu dois bien savoir que ce sont les choses les plus rares et les plus exceptionnelles qui sont les plus intéressantes, pas vrai ?

Si c’était pour qu’il subisse un véritable interrogatoire, il valait mieux qu’il ne lui dise plus rien du tout à ce sujet. Même si c’était un peu peine perdue de vouloir que Walburga lui lâche la grappe. C’était dans sa façon d’être, d’exiger que tout le monde se confie toujours à elle, elle fonctionnait ainsi. Abraxas en avait l’habitude, et même s’il la considérait proche de lui, il y avait tout de même certains sujets sur lesquels il était capable de se braquer si on se montrait trop intrusif. Et se vie personnelle, et surtout sentimentale en faisait partie.

« Pour une fois que je t’en parle, tu pourrais te montrer moins pressante et moins intrusive Walby. »

-Mais vas-y, je suis toute ouïe, prouve-moi que ta vie est intéressante en dehors de tes histoires de cœur.

Il la toisa pendant quelques instants. Au fond, il n’avait rien à prouver à Walby. Ils n’avaient pas les mêmes centres d’intérêts, et les mêmes priorités parce qu’ils étaient de sexes différents. Il se fatiguerait inutilement en tentant de lui faire entendre quoique ce soit d’autre de ce dont elle était déjà convaincue. Et puis, ses insinuations ne lui plaisaient pas réellement en soit. Il avait l’impression qu’elle lui disait qu’il était quelqu’un de totalement ennuyeux, s’il n’était pas là pour lui raconter tous les ragots qu’il y avait dans sa vie.

« Tu dis ça comme si tu savais tout de ma vie. Tu sais, je ne suis pas certain qu’il soit nécessaire que je te prouve quoique ce soit, on n’a juste pas les mêmes priorités. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Walburga Black
▌ Messages : 187
Humeur :
ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Left_bar_bleue22 / 10022 / 100ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Orion Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement   ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Avr - 12:51

★ Rien n'est permanent, sauf le changement ★

« Je te trouve bien réductrice au sujet de ma vie. En fait, j’ai même l’impression que tu en as une bien piètre opinion, et je ne sais pas trop comment le prendre. »

-Tout faux, mon cher,
fit Walburga sans se démonter, car il en fallait beaucoup pour que la jeune femme se laisse démonter. D'ailleurs, on lui avait souvent fait remarquer qu'un peu d'humilité ne lui ferait pas de mal, mais elle n'était vraiment pas prête à ça. Elle ne comptait pas changer ce caractère. Ceux qui n'étaient pas d'accord avec ça s'en mangeait rapidement le revers de la médaille. C'est bien parce que j'estime que ta vie est intéressante que j'insiste pour que tu me dévoiles le plus croustillant.

Et si c'était agaçant, l'essentiel, c'est qu'elle finissait tout de même par obtenir gain de cause, et en l'occurrence, il lui semblait que c'était effectivement le cas, puisque Abraxas acceptait de lui parler davantage. Puisque c'était ce que Walby voulait, elle ne risquait pas de s'en plaindre.

« Pour une fois que je t’en parle, tu pourrais te montrer moins pressante et moins intrusive Walby. »

-Je ne peux pas aller à l'encontre de ma nature, je suis obligée de saisir l'occasion quand elle se présente.

Eh non, elle n'arrêterait pas de se montrer pressante et intrusive, certainement pas. Elle avait vraiment l'intention de faire ce qu'il en était. Elle était insistante, et sans doute désagréable, mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde.

« Tu dis ça comme si tu savais tout de ma vie. Tu sais, je ne suis pas certain qu’il soit nécessaire que je te prouve quoique ce soit, on n’a juste pas les mêmes priorités. »

-Oh t'es pas drôle, vraiment. Je te demandais pas de me prouver quoi que ce soit, juste de me parler de toi, ça va. Tu peux quand même pas m'en vouloir de m'intéresser plus à ta vie sentimentale plutôt que professionnelle.
Elle poussa un soupir. Enfin si tu le prends comme ça, j'insiste pas et on va se regarder dans le blanc des yeux écoute, reprit-elle finalement, agacée de ne pas avoir obtenu gain de cause.



_________________

« Black is not only a name, it's a state of mind. »

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ABRAXAS & WALBURGA ★ Rien n'est permanent, sauf le changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rien de plus futile, de plus faux, de plus vain, rien de plus nécessaire que le théâtre. (Herbert)
» WALBURGA & ORION ★ Une information à mettre au conditionnel...
» No colours anymore, I want them to turn black ★ Walburga
» WALBURGA & ALPHARD ★ La soeur à bout et le frère casse-pieds
» Rien de si aimable qu'un homme séduisant, mais rien de plus odieux qu'un séducteur. (Harfang)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-