AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

Partagez | 
 

 A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 192
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeMar 31 Mar - 8:43


Il y avait deux journées spécifiques que Clarice aimait plus que toutes les autres, c'était Noël et son anniversaire. Surtout son anniversaire, où elle savait qu'elle serait au centre de l'attention toute une journée durant, et ses parents redoublaient constamment d'effort pour lui faire passer un moment mémorable.

Mais Noël tenait aussi le haut du panier, car même s'il fallait consentir à ne pas être la seule à recevoir des cadeaux à cette occasion, elle n'en restait pas moins le clou de la soirée. De l'avantage d'être fille unique. Et pas n'importe laquelle : une fille unique absolument adorée par ses parents... et par son oncle aussi dans la foulée, par toute la famille qui la plaçait sur un total piédestal.

Et puis, c'était les vacances, et Clarice était heureuse de pouvoir passer un peu de temps chez elle. Elle aimait assez Poudlard, mais elle préférait largement le cocon confortable de l'appartement luxueux des Carrow. Elle était comme un coq en pâte, chez elle. Elle était dans son élément, en présence de ses parents qui se pliaient toujours en quatre pour lui faire plaisir. Et elle était heureuse d'être rentrée, ça allait lui faire du bien.

Lui faire d'autant plus de bien qu'elle était fatiguée, très fatiguée, ces derniers temps. Le repos que lui permettrait cette période hivernale ne serait pas du luxe.

On était le 24 au soir, la table était prête, elle-même était habillée de pied en cap, et portait sa robe la plus élégante. Elle se trouvait belle. En même temps, Clarice se trouvait toujours belle, mais là plus encore qu'en temps normal. Et à présent, elle trépignait d'impatience. Ils n'attendaient qu'un invité, son oncle Nigel qui passait déjà le plus clair de son temps à la maison tant il était proche de sa soeur jumelle. Clarice était heureuse de sa présence. Elle l'aimait beaucoup, son tonton, dans la mesure où elle était capable d'avoir de l'affection envers quelqu'un qui n'était pas elle. Lui aussi l'adorait, la gâtait et la mettait sur un piédestal, ça aidait forcément.

Il n'était pas encore l'heure de sa venue, mais elle espérait qu'il n'aurait pas de retard. Elle trépignait, l'oeil sur l'horloge. Quand enfin on frappa à la porte, Clarice se précipita.


"Je vais ouvrir !"
déclara-t-elle en ouvrant la porte en grand afin d'accueillir son oncle.


_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Nigel Greengrass
▌ Messages : 268
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, plume de phénix, 31,82 cm
Camp: Neutre
Avatar: Hugh Dancy

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeMar 31 Mar - 17:45


Une multitude de paquets de taille imposante flottant dans son dos tandis qu'il rejoignait l'appartement des Carrow. Nigel avait envisagé, un temps, d'en réduire la taille ou de les emporter dans un sac qu'il aurait soumis au préalable à un sortilège d'extension indétectable. L'une et l'autre méthode comprenaient le risque d'abîmer les cadeaux les plus fragiles, aussi était-il passé à un plan C... qui était tout aussi risqué, compte tenu du fait que les paquets qu'il transportait pourraient bien tomber à tout instant. Mais comme dirait un impuissant qui se gaverait d'écailles de pangolin dans l'espoir de passer des nuits plus intenses au risque de répandre une maladie mortelle dans le monde entier, il faut savoir prendre des risques.

La grande majorité des cadeaux était pour Clarice. Si l'adolescente était très largement gâtée par ses deux parents et que Nigel aurait pu être la voix de la raison en évitant d'en rajouter encore une couche, il n'en était rien. Il était fou de sa filleule. Peut-être le fait de savoir qu'il n'aurait jamais d'enfant jouait un peu dans la propension qu'il avait à tout accorder à la miss, il n'en savait rien, mais dans tous les cas, ce qui était fait était fait, et parmi cette multitude de paquets enveloppés de rubans, il y en aurait bien un qui réussirait à faire son bonheur, pas vrai ? C'est qu'il devenait difficile de savoir ce qui était susceptible de lui plaire, maintenant que Clarice leur avait à tous fait l'affront de grandir et de devenir une presque jeune femme. C'était beaucoup plus simple avant. Dans le doute, il avait brassé large. Sans pour autant oublier ses hôtes non plus, évidemment.

Il sentit une légère appréhension l'envahir au moment de frapper la porte. C'était nouveau, ça. Il éprouvait toujours plus d'enthousiasme qu'autre chose à la perspective de passer du temps avec les Carrow (ce qu'il faisait à peu près tout le temps), que ce soit parce qu'il n'aimait pas rester loin de sa soeur jumelle trop longtemps ou parce que... oui, il était toujours heureux de voir Trevor. Pourtant, oui, il était anxieux. Parce que sa dernière conversation avec son beau-frère n'avait pas ressemblé à toutes les autres, et ils ne s'étaient pas revus, ni reparlés depuis. Nigel en viendrait presque à regretter les Noël d'antan, ceux de l'innocence pure, quand Eurydice et lui n'étaient que des enfants, quand la montagne de cadeaux était pour eux... L'odeur de la dinde sortie du four, leurs rires innocents, le froissement du papier cadeau, les chants de Noël, le sucre d'orge dérobé au sapin qu'ils laissaient croustiller sous leur palais plutôt que de le manger convenablement...

Enfin... Cette soirée serait une bonne soirée malgré tout, Nigel ferait tout pour. Il déposa un de ses habituels sourire sur ses lèvres et frappa à la porte, attendit qu'on lui ouvre. Silencieusement, il priait pour que Trevor ne soit pas le premier à lui ouvrir. Oraison jaculatoire certes, mais qui sembla porter ses fruits, puisque ce fut Clarice qu'il trouva de l'autre côté de la porte.

-Salut, la plus belle.
Il serra Clarice dans ses bras. Joyeux Noël.

Il fit un pas à l'intérieur et chercha Eurydice et Trevor du regard. Leur réaction donnerait sans doute le ton.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 187
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeLun 20 Avr - 16:53

C’était au moins la troisième potion que Trevor prenait dans la journée, tant les douleurs étaient intenses en ce moment. C’était déjà arrivé, et ça arriverait encore bien souvent, mais clairement le jeune homme subissait une période de crise plutôt importante qui était quelque peu difficile à gérer. En grande partie parce que Clarice était chez eux depuis le début des vacances. Oh, rien à voir avec sa présence réellement, mais Trevor tenait à prendre énormément sur lui et par instant c’était quand même particulièrement difficile. Parce qu’il n’avait aucune envie d’inquiéter sa fille, qui devait de son côté se reposer un maximum. Alors, il n’avait pas autant la possibilité de se reposer que quand ils n’étaient que tous les deux avec Eurydice, puisque globalement le mari et la femme passaient plus de temps loin l’un de l’autre qu’ensemble. Mais ce n’était pas un souci, Trevor allait prendre sur lui, comme d’habitude. Malheureusement, il en avait l’habitude. Il se montrait discret et cachait du mieux qu’il pouvait les symptômes. Même s’il ne pouvait pas tout cacher. Les cernes qui ornaient son visage était bien la preuve que dernièrement, ses nuits n’étaient en aucun cas reposant.

Mais ce soir-là, c’était le réveillon de noël, alors c’était important qu’il soit un peu en forme. D’où la troisième potion prise discrètement. Il terminait de se préparer, alors que Clarice attendait avec impatience son oncle. Évidemment, Nigel serait là, il se devait d’être là et si en temps normal, Trevor se réjouissait de la présence du frère de son épouse, cette fois-ci c’était bien plus complexe. Ils ne s’étaient pas reparlés depuis que certaines cartes avaient été mises sur table. Autant dire que ça allait être compliqué et Trevor était bien trop diminué physiquement pour ne pas appréhender un peu ces retrouvailles. Mais il lui suffisait de penser à sa fille chérie pour reprendre un tant soit peu de force. Il ne se préoccuperait pas de ses jambes gonflées, de la douleur qui lacéré son ventre et de la fatigue qui lui donnait envie de juste s’effondrer dans son lit. Il allait profiter de cette soirée, de la présence de la personne qui comptait le plus pour lui et tout irait bien.

Clarice avait sauté sur l’occasion pour aller ouvrir à son oncle, ce que Trevor lui laissait faire avec grand plaisir. Il se rendit tout de même à sa rencontre, ce n’était pas comme si le jeune homme pouvait éviter la présence de Nigel. Et quand son regard se posa sur lui, en train de serrer sa fille dans ses bras, il ne put s’empêcher de sentir son cœur se briser. Comme s’il avait besoin de souffrir plus qu’il ne souffrait déjà.

« Bonsoir. » Dit-il dans un fin sourire en prenant sur lui quand son regard croisa celui de Nigel. Forcément, il ne put s’empêcher de repenser à tout ce qu’ils avaient pu se dire. « C’est dommage que tu n’ais pas pu venir avec ta fiancée. » D’accord, il ne devrait pas dire ça.

_________________


A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359...A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 93
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeJeu 21 Mai - 15:22

A Christmas Carol
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice n’était pas vraiment très enthousiaste à l’idée de passer noël. En fait, ce n’était pas tellement noël qui la dérangeait, mais plus le côté dîner en famille. Encore, s’il n’y avait que Nigel et Clarice, il n’y aurait pas de problème, mais passer toute une soirée avec Trevor en plus, ça ne la faisait pas sauter de joie.

Mais elle savait que c’était un moment important pour sa fille, et que Nigel était plutôt content aussi à la perspective de cette soirée, alors elle allait faire des efforts pour se montrer un minimum heureuse. Elle n’avait pas envie de gâcher la fête, et elle ne comptait pas le faire non plus. Elle allait surtout s’assurer que sa fille allait bien, elle la trouvait particulièrement fatiguée depuis qu’elle était rentrée, et cela ne la rassurait pas du tout. Eurydice était tout le temps angoissée et anxieuse au sujet de sa fille, mais là elle l’était davantage. Elle avait croisé Trevor un peu plus tôt et lui non plus n’avait pas bonne mine. Cela promettait une soirée mémorable…

Pour l’heure, elle était dans la cuisine, regardant l’elfe de maison s’activer pour les derniers préparatifs. Elle ne l’aidait pas, ni même lui donnait d’ordre. Elle se donnait juste du courage pour la soirée à venir, avec un verre de vin à la main, ou bien c’était déjà le deuxième, elle ne savait plus. Elle supportait de moins en moins tout cela, mais elle n’avait pas le choix. Du moins pour le moment. Le principal c’était Clarice, le reste passait au second plan, et elle supportait la situation pour elle, et rien que pour elle. Clairement, elle n’avait pas imaginé sa vie ainsi. Jamais. Elle aurait souhaité un mariage moins catastrophique, pas forcément avec un mari qui l’aime, mais au moins qui la respecte, et qui ne soit pas tourné vers les hommes. Plein d’enfants, et pas seulement une fille très malade. Rien n’allait, mais elle ne pouvait pas changer cela, dans tous les cas.

Enfin, elle était tout de même contente de voir son frère comme toujours, et elle savait que sa fille adorait Noël. Parce qu’elle savait qu’elle allait être pourrie gâtée. Eurydice avait encore acheté plein de choses pour sa fille, et pour Nigel. Rien pour Trevor, mais ils ne s’offraient jamais rien, c’était acté depuis longtemps. Elle entendit sonner à la porte de loin, et Clarice dire quelque chose, sûrement qu’elle allait ouvrir.

"Je vais ouvrir !"
-Salut, la plus belle.
« Bonsoir. C’est dommage que tu n’ais pas pu venir avec ta fiancée. »

Elle termina rapidement son verre avant d’inspirer profondément et de sortir de la cuisine pour rejoindre tout le monde, pour une soirée qui allait probablement être trop longue, mais qu’importe, sa fille était heureuse, c’était le principal. Cette dernière s’était mise sur son trente-et-un, son trente-deux même, et Eurydice était fière d’elle, évidemment, sa fille était magnifique à ses yeux. De son côté elle avait fait dans le classique, presque dans le basique. Elle n’avait pas de raisons d’offrir une tenue particulière, et elle préférait laisser sa fille briller. Elle entendit la réplique de Trevor à l’égard de Nigel, et elle eut presque envie de lui répliquer de se mêler de ce qui le regardait, mais elle se retint. Il ne fallait pas qu’elle se montre agressive avec lui dès les premières minutes, elle s’était promis de faire des efforts pour que tout se passe bien. Autant qu’elle l’ignore.

« Bonsoir Nigel, c’est bon de t’avoir avec nous. Fais comme chez toi, tu as l’habitude. »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 192
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeLun 25 Mai - 12:22


-Salut, la plus belle. Joyeux Noël.


Clarice resserra l'étreinte de son oncle. Avec lui, elle se sentait encore parfois comme une gamine, mais ça ne la dérangeait qu'à moitié, parce qu'il la gâtait d'autant plus et qu'elle adorait vraiment ça. Elle aimait qu'on la couvre de cadeaux, et elle aimait être le centre du monde. Et évidemment, Nigel n'oubliait jamais de la mettre sur un piédestal.

Quand il l'appelait "la plus belle", elle acceptait le compliment sans même chercher à éventuellement le contredire. Non, ça lui faisait juste plaisir, tout simplement. Et même s'ils étaient en tout petit comité, Clarice se sentait plus heureuse que jamais de cette soirée en devenir. C'était comme un deuxième anniversaire pour elle, elle resterait le centre de l'attention. Ou elle ferait tout pour en tout cas.


« Bonsoir. C’est dommage que tu n’ais pas pu venir avec ta fiancée. »

C'était la voix de son père dans son dos. Les salutations lui paraissaient un peu moins cordiales que d'habitude, mais Clarice n'y attacha pas plus d'importance que ça. La vie des adultes, globalement, l'ennuyait profondément. Enfin... presque. Parce que quand Trevor évoqua la fiancée de Nigel, tout à coup, Clarice se sentit beaucoup plus intéressée. Et intriguée aussi.

Comment ça, la fiancée de Nigel ? Et depuis quand est-ce qu'il en avait une ? Elle était ravie, faut pas croire, surtout que selon elle, il serait temps (même si elle ne voulait pas franchement se faire voler la vedette par des cousins-cousines). Elle allait harceler son oncle de questions, mais elle ne le fit pas de suite, parce que ce fut au tour de sa mère d'intervenir.


« Bonsoir Nigel, c’est bon de t’avoir avec nous. Fais comme chez toi, tu as l’habitude. »


C'est sûr qu'au fond, ce n'est pas comme si la visite de Nigel était exceptionnelle, il était là tout le temps. Depuis que Clarice était à Poudlard, il était même plus souvent chez eux que Clarice elle-même. Mais quand même, les circonstances, là, n'étaient pas les mêmes.


"C'est quoi ces histoires ?"
demanda Clarice, surexcitée à l'idée d'apprendre des nouvelles croustillantes tout en entraînant son oncle par le bras jusqu'au salon. "C'est vrai ? T'es fiancé ? C'est qui ? Je la connais ? Elle est comment ?"

Clarice ne craignait pas d'être indiscrète, elle avait bien l'intention de lui poser toutes les questions qui lui passeraient par la tête.



_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Nigel Greengrass
▌ Messages : 268
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, plume de phénix, 31,82 cm
Camp: Neutre
Avatar: Hugh Dancy

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeLun 25 Mai - 19:09


La réaction de Trevor était relativement distante, ou du moins l'interprétait-il comme tel... Mais rien d'anormal à cela, c'était ce dont ils avaient parlé, ils devaient prendre leurs distances, c'était mieux comme ça, et donc... tout allait bien dans le meilleur du monde. Même si, en vérité, Nigel aurait aimé un accueil plus chaleureux. Ceci dit, il pouvait compter sur sa nièce et sur sa soeur pour le lui offrir. Il ne répondit rien à la remarque de son beau-frère, qui attaqua d'entrée de jeu en abordant le sujet Cassiopeia, car déjà, Eurydice arriva à son tour pour le saluer.

Sa présence l'aidait tout de suite à se sentir mieux, même s'il ressentit une inquiétude supplémentaire au moment de la serrer dans ses bras à son tour. Eurydice était sa jumelle, et même s'il ne savait pas quelle valeur accorder à ceux qui affirmaient qu'il existait entre les jumeaux une connexion très particulière que personne d'autre ne pouvait comprendre, il la ressentait malgré tout. Assez pour comprendre que sa soeur n'était pas dans son assiette. Trevor allait mal, Eurydice allait mal... Autant dire que ça avait de quoi lui mettre le moral à plat, à lui aussi. Fort heureusement, il pouvait compter sur Clarice pour corriger le tir.

Loin de se soucier des états d'âme des adultes de sa famille, l'adolescente préférait se concentrer sur ce qu'elle entendait sans doute comme un potin des plus croustillants, même si ce n'était en définitive qu'un mensonge sans valeur. Elle l'avait attrapé par le bras pour l'entraîner dans le salon et l'assaillait de questions sur sa fameuse fiancée.

Nigel s'en voulait un peu de mentir à sa nièce. Surtout qu'Eurydice tout comme Trevor avaient conscience du fait que toute cette histoire de fiançailles n'étaient jamais qu'un mensonge des plus élaborés. Mais il ne se voyait pas expliquer à sa nièce les manigances du genre. Et encore moins les raisons de ces manigances (même s'il ne pouvait pas parler à la place de Cassiopeia sur ce point). Alors il allait lui vendre l'histoire que sa prétendue fiancée avait dû vendre à tous les Black de son côté.

-Eh bien, je dirais que c'est la troisième plus belle femme du monde,
dit-il avec un fin sourire. Les deux premières étant évidemment sa soeur et sa nièce. Cassiopeia Black, je crois que tu vois qui c'est, n'est-ce pas ? ajouta-t-il alors avec légèreté. Il savait que Cassiopeia aidait les Carrow à l'aide de potions médicinales, mais il n'était pas sûre que Clarice ait été impliquée dans le processus. Dans tous les cas, elle devait la situer. Surtout que puisqu'elle allait devenir une Black elle-même, c'était un arbre généalogique qu'elle avait tout intérêt à étudier. Je te promets que c'est récent, sinon tu serais déjà au courant, ajouta-t-il simplement.

Et focaliser son attention sur sa nièce l'arrangeait bien en cet instant. Aucun regard en direction de Trevor.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 187
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeMar 18 Aoû - 20:47

Trevor avait bien conscience qu’il ne devrait pas parler des fiançailles de Nigel, surtout que Clarice était là et qu’elle n’avait rien à voir avec ces histoires d’adulte, mais en même temps il ne pouvait pas non plus juste… ne rien dire. C’était simple de décider de garder ses distances avec Nigel, c’était quand même une autre paire de manche de le faire. Trevor ne prêta pas plus que cela attention à son épouse quand elle vint saluer son frère, mais en même temps ce n’était pas comme s’il lui donnait vraiment l’occasion de prêter attention à elle. On ne pouvait pas dire qu’elle suait la joie de vivre et lui n’avait aucune envie de la plaindre, et puis quoi encore. Elle n’avait aucune raison de se plaindre, elle était la moins placée pour ça.

Sans grande surprise, parce que c’était un peu ce que Trevor avait espéré, Clarice ne manqua pas de réagir à ses propos et demander des comptes à Nigel. Ce dernier s’en sorti… parfaitement en soit, puisqu’il affirmait que Cassiopeia était la troisième plus belle femme du monde, sous entendue les deux premières étaient Clarice et Eurydice. Cassiopeia avait une certaine importance dans leurs vies, mais à choisir l’homme aurait bien aimé qu’elle reste à sa place plutôt que d’avoir une nouvelle importance. Enfin, en même temps Trevor savait bien que tout cela n’était qu’une mascarade, un moyen de s’enlever une certaine pression sociale. Mais ce n’était pas quelque chose que Clarice allait savoir, il valait mieux que non d’ailleurs. Autant la préserver de certaine chose.

Nigel affirma que c’était donc récent, sinon elle aurait été mise au courant de cette histoire. Trevor observait son beau-frère parlant à sa fille. C’était vraiment difficile pour lui de rester à l’écart comme cela. Même s’il devait toujours prendre sur lui quand il se trouvait en compagnie de sa fille et de son épouse, ça n’enlevait rien au fait que ce n’était pas forcément évident non plus. Mais il avait le sentiment que c’était encore plus difficile maintenant. C’était lui qui avait lancé le sujet, mais il le regrettait presque. Même si dans tous les cas, ce n’était pas comme s’il était envisageable que quoi que ce soit, soit différent, comme s’il pouvait espérer quelque chose. Il ne devrait d’ailleurs pas une seule seconde espérer quoi que ce soit, même si c’était vraiment difficile.

« Vous formez un si joli couple. » En rajouta-t-il en prime.

D’accord, Trevor ne devrait pas insister, mais il ne pouvait pas réellement s’en empêcher. Alors qu’en soit ce n’était rien, rien du tout même, mais il avait comme ce besoin idiot d’attaquer sur quelque chose. Même s’il prenait la peine de parler avec une grande décontraction pour que sa fille ne comprenne rien de ses sous-entendus. Il ne supporterait pas de blesser Clarice, vraiment pas.

_________________


A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359...A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 93
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeMar 20 Oct - 18:23

A Christmas Carol
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice avait l’impression qu’elle allait plus subir cette soirée qu’autre chose, elle n’était vraiment pas d’humeur. Mais elle allait tout de même faire l’effort, pour Clarice, et pour Nigel aussi. Les deux seules personnes qui comptaient pour elle. Même si Nigel ne serait probablement pas dupe, ce n’était pas grave. Elle allait faire en sorte que sa fille et son frère passent une bonne soirée, et de toute évidence, Clarice avait trouvé son sujet de conversation… grâce à son père. Eurydice ne saurait pas dire si cela gênait Nigel ou non, mais Trevor avait tout intérêt à ce que ce soit non.

"C'est quoi ces histoires ? C'est vrai ? T'es fiancé ? C'est qui ? Je la connais ? Elle est comment ?"

Eurydice les suivit au salon et s’installa calmement. La nouvelle semblait vraiment ravir Clarice, elle était toute excitée. Eurydice préférait de loin la voir ainsi, la voir en forme et enjouée, que quand elle avait ses « crises » et qu’elle passait sa journée au lit, trop faible pour toute autre chose. En même temps, ce n’était pas étonnant que ce soit le genre de sujet qui intéresse Clarice, le mariage de son oncle, ce n’était pas rien. Et elle avait toujours aimé les potins. Eurydice ne pouvait pas lui en vouloir, après tout, c’était de son âge.

-Eh bien, je dirais que c'est la troisième plus belle femme du monde. Cassiopeia Black, je crois que tu vois qui c'est, n'est-ce pas ? Je te promets que c'est récent, sinon tu serais déjà au courant.

Eurydice attrapa le verre que lui tendait l’elfe de maison qui s’évertua à servir tout le monde. Elle afficha un léger sourire à la réponse de Nigel, il savait y faire avec Clarice. Elle ne relevait pas la flatterie, c’était toujours plaisant d’entendre ce genre de choses évidemment, mais elle avait l’habitude de la part de son frère, et elle n’avait pas forcément besoin d’en faire le commentaire. Elle avait été surprise en apprenant les fiançailles de Nigel, mais elle savait que tout cela n’était qu’une mascarade, et qu’aucun mariage ne serait jamais prononcé. C’était tant mieux. Eurydice appréciait beaucoup Cassiopeia, mais elle ne voulait pas que Nigel s’emprisonne dans un mariage qu’il ne voulait pas. Elle ne voulait pas qu’il connaisse le même sort qu’elle.

« Vous formez un si joli couple. »

Encore Trevor et ses petits commentaires que personne ne voulait entendre. Elle ne savait pas ce qu’il avait avec Nigel depuis qu’il était arrivé, mais il ferait mieux de le laisser tranquille. Ou de parler avec sa fille, ou alors ne rien dire du tout, ce serait encore une meilleure option, mais elle doutait qu’il lui fasse ce plaisir de se faire oublier. Mais encore une fois, elle fut forcée de retenir ses commentaires pour ne pas jeter un froid tout de suite, cependant, elle n’avait pas envie qu’il continue sur sa lancée toute la soirée.

« On est tous très heureux pour toi Nigel. »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Clarice Carrow
▌ Messages : 192
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'ébène, nerf de dragon, 25 cm
Camp: Mal
Avatar: Madison Davenport

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeVen 23 Oct - 12:47


-Eh bien, je dirais que c'est la troisième plus belle femme du monde.

Déjà, c'était un début de bonne réponse. S'il devait y avoir une nouvelle femme dans la vie de son oncle, ce n'était pas pour autant qu'il devait négliger sa nièce chérie, pas vrai ? Mais elle savait d'office que ça ne pourrait pas être le cas.

En la personne de Nigel, Clarice avait trouvé le meilleur tonton du monde, il ne perdait jamais l'occasion de la gâter. La seule concurrence qu'elle se voyait éventuellement avoir, c'était si jamais Nigel devait finir par avoir une fille... Clarice n'avait aucune envie de devoir partager l'attention qu'on lui accorder avec un éventuel cousin ou cousine... raison pour laquelle elle était également ravie d'être fille unique. Surtout qu'elle et sa santé fragile ne rivaliseraient sans doute pas avec un petit frère ou une petite soeur parfaitement bien né (si les gènes de son père pouvaient ne pas se transmettre à leur progéniture, bien sûr).

- Cassiopeia Black, je crois que tu vois qui c'est, n'est-ce pas ? Je te promets que c'est récent, sinon tu serais déjà au courant.
Clarice afficha un large sourire ravi en entendant le nom de la promise de Nigel. Bien sûr qu'elle voyait qui était Cassiopeia, et en plus de leur être d'un secours admirable, c'était une très belle femme, avec en plus du cran et du caractère. Elle était parfaite pour son tonton (oui, Clarice s'octroyait le droit de décider de qui était fait pour son oncle ou pas).

« Vous formez un si joli couple.
- On est tous très heureux pour toi Nigel. »

Alors ça, c'était sûr, Clarice était ravie. Cette soirée, pour elle, commençait très bien avec ce scoop alléchant qu'elle ne demandait qu'à approfondir. Comment ils s'étaient rapprochés ? Quand est-ce qu'ils allaient se marier. Elle avait des milliers de questions, là. Mais c'est vers son père qu'elle se tourna d'abord, se demandant d'où lui venait sa réflexion.

"Tu les as déjà vus ensemble, papa ?"
l'interrogea Clarice, curieuse.

Même s'il n'y en avait pas forcément besoin pour le savoir en fait. Les deux étaient beaux, intelligents, de sang pur... Les deux ensemble formeraient un couple magnifique.


"Moi en tout cas, j'ai hâte de vous voir ensemble tous les deux. C'est dommage que Cassiopeia soit pas là ce soir." Elle marqua une pause puis reprit. "En fait, on aurait dû passer notre Noël chez les Black, cette année."

La tante d'Alphard qui épousait son oncle à elle. Le monde des sangs purs était définitivement tout petit.

"J'ai toujours voulu voir comment c'était chez eux."

_________________
Mirror, my beautiful mirror...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Nigel Greengrass
▌ Messages : 268
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, plume de phénix, 31,82 cm
Camp: Neutre
Avatar: Hugh Dancy

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeVen 23 Oct - 17:44


Nigel préféra, une fois de plus, ne pas réagir à la remarque de Trevor. Ils avaient convenu d'avoir le moins d'interactions possibles, et c'était sans doute tant mieux, il était plus simple de ne pas rebondir. Bon, ça ne l'empêchait pas d'en souffrir, en réalité, car Nigel, cérébral, ne pouvait s'empêcher de réfléchir à ce que signifiait ces propos, au message qu'il tenait à lui faire passer. Sans doute aucun, juste le fait qu'il ne supportait pas ses fausses fiançailles avec Cassiopeia et trouvait ça stupide. Il ne pouvait que déchiffrer l'inverse de ce qu'il pensait vraiment dans ses paroles, et il comptait un peu sur le soutien de sa soeur et de sa nièce pour le sortir de ce marasme.

Mais Eurydice, pour sa part, paraissait résignée et n'avoir pas la moindre envie de faire la conversation, ou du moins sans renchérir en quoi que ce soit. Il sentait définitivement qu'elle n'allait pas bien et que cette soirée l'ennuyait plus qu'autre chose. En fait, personne ne semblait être heureux d'être là, et Nigel commençait à sentir qu'il devrait s'arracher le coeur en trois. A la place, il se focalisa sur Clarice qui avait ce don de ne rien ressentir de la tension ambiante et de ne jamais avoir sa langue dans sa poche. Certes, ce serait plus simple pour Nigel s'ils pouvaient juste radicalement changer de sujet... mais son enthousiasme avait le mérite de le rendre heureux. Plus que ne sauraient le faire les faux compliments de Trevor ou le bonheur de façade d'Eurydice, qui savaient de toute façon que tout ceci n'était jamais qu'une vaste supercherie.

Nigel ne put s'empêcher de sourire quand Eurydice remarqua qu'ils auraient pratiquement pu passer Noël chez les Black, cette année. Elle n'avait pas tort. Leurs familles semblaient se réunir de deux manières différentes, même si l'une était factice et l'autre non. Ceci dit, cela convenait très bien à Nigel. S'il appréciait Pollux et s'entendait bien avec la famille de manière générale, il se passait bien d'un interrogatoire en règle comme son ami lui en ferait sans doute subir s'il devait se confronter à tous les Black. Il préférait ce cadre intimiste, où il était entouré des trois personnes qu'il aimait le plus au monde. Même si en vérité, l'atmosphère était à couper au couteau et serait peut-être plus respirable avec des tierces personnes pour intervenir.

-Tu serais peut-être déçue,
plaisanta Nigel qui ceci dit trouvait que la demeure des Carrow n'avait rien à envier à celle des Black, mais il était forcément biaisé. Je pense qu'on y coupera pas l'an prochain, mais puisque je crois que Cassiopeia n'a pas encore annoncé la nouvelle à tout le monde dans sa famille, ma présence aurait été clairement prématurée. Et honnêtement, ça me va bien. Je n'ai besoin que de vous pour passer le Noël idéal. Il considéra son verre. A quoi trinque-t-on, d'ailleurs ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Trevor Carrow
▌ Messages : 187
Humeur :
A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Right_bar_bleue

En couple avec : Eurydice Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de platane, 39.2cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Colin Farrell

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitimeMar 8 Juin - 18:11

Trevor avait conscience qu’il devait retenir ses quelques remarques, mais c’était plus fort que lui. Il se devait d’ignorer le plus possible Nigel, sauf que c’était un exercice particulièrement difficile. En tut cas, l’ambiance était loin d’être très agréable, on sentait une tension assez pesante. Il espérait que Clarice ne le ressentait pas trop, elle donnait le sentiment d’être tellement enthousiasme, tellement heureuse. Au final, c’était en la voyant comme cela qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il devait faire un effort, pour que sa fille puisse passer une bonne soirée. C’était ce qu’elle méritait, entièrement, elle était le centre de leur univers après tout, ils étaient tous là pour ça. Même si c’était difficile et que ça agaçait clairement Trevor d’entendre parler de Cassiopeia – mais la faute à qui ? –, il devait définitivement faire un effort.

Trevor se contenta de hocher de la tête en direction de Clarice quand elle lui demanda s’il les avait déjà vu ensemble. Ce n’était pas le cas, mais il n’allait pas entrer dans les détails et expliquer cette remarque qu’il n’avait pas pu s’empêcher de faire. Il préférait donc faire comme s’il les avait déjà vu ensemble, c’était beaucoup mieux. Et Clarice continua, avec tellement d’enthousiasme. Elle semblait si heureuse que son oncle soit fiancé avec la jeune femme et limite prête à sauter dans la première occasion pour se rendre chez les Black. Forcément, leurs familles étaient en train de se rapprocher techniquement, un jour Clarice sera une Black et elle aura sa place auprès de la famille de Pollux. Mais ça lui convenait bien que pour le moment, ils en profitent encore de leur noël familial, même si l’ambiance était complexe aussi.

« À Clarice. » Dit-il quand Nigel demanda, en tentant de changer de sujet peut-être, à quoi ils pouvaient trinquer tous les quatre. Ce n’était pas vraiment difficile de trouver un sujet où ils seraient tous d’accord, Clarice était leur joyau, la personne qui comptait le plus pour eux trois. « Qui grandit beaucoup trop vite pour moi ! » Dit-il dans un fin sourire, avant de s’approcher de sa fille. « Bientôt, tu vas devoir passer tous les événements avec la grande famille des Black, ne soit pas si pressée de quitter si vite ton vieux père. » Plaisanta-t-il.

Même si en vérité, il savait qu’il aurait bien du mal à se détacher de sa fille. Il exagérait bien sûr, il ne se sentait pas si vieux que cela, même si son corps ne manquait pas de lui rappeler par moment que son temps était compté. Mais Clarice grandissait si vite, elle allait se marier, partie de la maison… et mine de rien, ça l’angoissait un peu.

_________________


A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359...A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) 750359:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Empty
Message#Sujet: Re: A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)   A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A Christmas Carol (pv maman, papa et tonton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement des Carrow
-