AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 600
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeVen 3 Avr - 19:32


Pollux jouait les inspecteurs des travaux finis. Bien sûr, ce n'était pas lui qui avait dressé la table, fait briller la vaisselle, préparé un bon repas susceptible de nourrir toute la tablée ni dépoussiéré la résidence du sol au plafond pour que plus un grain de poussière ne subsiste. Il en avait confié la tâche à son elfe de maison, et de toute évidence, ce dernier s'en était acquitté parfaitement. Il n'avait rien à redire, tout était absolument impeccable. Les 12, square Grimmaurd avait été, pour l'occasion, décoré avec un goût minutieux, distingué (du moins selon les critères de Pollux), et il ne pouvait que se satisaire du résultat. Ne manquait plus qu'une chose à l'appel, et non des moindres. Ses invités, qui ne devraient sans doute pas tarder. Qui avaient tout intérêt à ne pas tarder d'ailleurs, car Pollux comptait bien sûr entièrement sur leur ponctualité et ne voudrait surtout pas qu'on le déçoive à ce sujet.

Il était, c'est certain, impatient de passer ce réveillon de Noël auprès de sa tribu. S'il s'arrangeait autant que possible pour voir ses soeurs et ses enfants (Cygnus surtout, les autres, cela lui était bien évidemment moins difficile puisqu'ils vivaient sous son toit), il était en revanche bien plus rare qu'ils soient ensemble tout en même temps, et c'était définitivement une chose que Pollux recherchait. Plus que tout autre chose, pour Pollux, la famille était une priorité, et ce genre de rassemblement dvait confirmer le lien très fort qui les liait. Même si ce Noël serait forcément un peu différent.

Et pour cause, ce Noël, c'était la preuve, pour commencer, que ses enfants avaient bien grandi. Cygnus était un homme marié et accompli, à présent, et Pollux se réjouissait de le voir arriver en compagnie de Druella (en caressant le léger espoir qu'ils auraient une bonne nouvelle à lui annoncer, sans deviner que la bonne nouvelle en question ne viendrait pas d'eux). Walburga était à présent fiancé, et ce serait l'occasion d'intégrer plus directement Orion à leur famille (même s'il en faisait techniquement déjà partie, mais ça c'était une autre affaire). Alphard aussi était fiancé, mais l'affaire était évidemment trop récente pour que Pollux prive les Carrow de la présence de leur fille durant leurs propres célébrations de Noël, cela viendrait plus tard.

-Alphard ? Walburga ? Vous êtes présentables, j'espère, nos invités ne vont pas tarder,
les appela-t-il depuis le salon, eux qui devaient se trouver dans leurs chambres respectives à l'heure actuelle.

Même si cette réunion se passait au sein de la famille proche uniquement, cela ne voulait pas dire que tout ne devait pas être fait dans les règles, l'élégance était de mise, et le respect des traditions de même, bien évidemment.


Et en effet, à peine avait-il prononcé ces mots ? A qui ouvrirait-on en premier ? Pollux parierait sur Oion, peut-être, qui aurait trop peur d'arriver en retard... moins sur Cassiopeia, qui inventerait peut-être une excuse pour ne pas les honorer de sa présence en un jour si important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Orion Black
▌ Messages : 152
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: If, 28 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ezra Miller

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeLun 6 Avr - 8:45


C'est l'épreuve des flammes. Et je suis nerveux à un point inimaginable. Cette année, j'ai été convié à passer Noël auprès de la famille de Walburga (on ne répétera jamais assez que c'est techniquement la même que la mienne, mais vous m'avez compris), et le stress est presque aussi total que le jour où j'ai demandé la main de la jeune femme à son père. Quelque part, j'en suis heureux, car c'est une marque de confiance de la part de Pollux Black, une manière de m'intégrer et d'officialiser mes fiançailles, sans oublier que sans cela, j'aurais sans doute fêté Noël avec mes seuls parents et quelques oncles et tantes, puisque Lucretia pour sa part fête Noël avec les Prewett, et cette perspective ne m'enchantait pas particulièrement, à vrai dire. J'essaie de me convaincre que, au bout d'un moment, la tension se dissipera, et je réussirai à profiter pour de bon de cette soirée. Enfin, ça reste tout de même à voir.

En tout cas, j'ai bien l'intention d'être le genre idéal le temps de cette soirée (le temps de toute une vie, en vérité, mais là d'autant plus, évidemment). Je me suis mis sur mon trente et un, j'ai préparé un cadeau pour tout le monde (en espérant n'avoir oublié personne), et me présente un peu en avance à la porte des Black, afin que personne ne puisse me reprocher mon absence de ponctualité, et surtout parce que je ne voulais surtout pas arriver le dernier, je dois bien le dire. Quand je frappe à la porte, j'ai les mains moites. Fébrile, je repasse plus d'une fois la main dans mes cheveux sans raison particulière, tic qui me poursuit à chaque fois que je me trouve dans une situation que je trouve difficilement supportable... c'est quelque chose d'assez fréquent, pour tout dire.

C'est le patriarche qui m'ouvre la porte. C'était à prévoir, mais j'aurais préféré voir paraître Walby, ce qui m'aurait tout de suite mis plus en confiance. Cela dit, je sais bien qu'elle ne doit pas être bien loin dans tous les cas.

-Bonjour monsieur, joyeux Noël, merci beaucoup de m'avoir invité
, je dis en enchaînant si rapidement les formules de politesse que j'ai l'impression qu'à tout instant, je vais m'effondrer sous l'effet du stress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 232
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeLun 6 Avr - 11:54

Alphard pouvait bien se regarder sous tous les angles, ça n’y changeait rien. Il avait vraiment l’air ridicule dans cette fichue tenue de soirée. Il ne voyait définitivement pas pourquoi ils se donnaient autant de mal alors qu’ils allaient passer une soirée comme il y en avait parfois d’autres au cours de l’année, quand toute la famille réussissait à se réunir. Son frère, sa sœur, ses tantes… c’est bon, ils le connaissaient tous dans tous ses états, qu’est-ce que ça pouvait leur faire, qu’il soit attifé en pingouin ou dans sa tenue de d’habitude ? Mais bon… Alphard contrariait déjà bien assez le paternel en temps normal pour ne pas en rajouter juste pour une bête tenue de soirée. Déjà qu’il était pas convaincu des cadeaux qu’il allait recevoir vu l’attitude pourrie qu’il avait eu tout au long de l’année… s’il pouvait rattraper des mois de tête-à-claquisme et de mauvais comportement en une journée de présumée sagesse, ça donnerait peut-être le change ? Non, mais bon. Il avait pas non plus envie de mettre une sale ambiance.

Alphard était taquin, insolent, provocateur, mais y a une chose qu’on lui ôterait pas tout de même, il aimait sincèrement les membres de sa famille. Même si des fois, ils lui tapaient sur le système avec leurs dogmes, leurs traditions et leurs mariages arrangés avec des petites pestes de première catégorie. Bon, les pièces rapportées de type Druella et Orion, il avait moins d’opinions dessus, mais pour le reste, ben… Il était content d’avoir cette occasion de passer ce moment avec eux tous. Alors si pour bien faire les choses et ne pas mettre une mauvaise ambiance au cours de la soirée, il fallait juste qu’il ajuste sa tenue vestimentaire, il pouvait bien s’en donner la peine.

Il était fin prêt, et attendait tranquillement dans sa chambre, l’estomac largement travaillé par le fumet délicieux qui s’échappait de la cuisine et laissait présager un dîner absolument exceptionnel. Leur brave elfe de maison avait dû se surpasser. Il s’apprêtait à descendre voir s’il ne pourrait pas grapiller un ou deux amuse-gueule en toute discrétion quand son père l’appela de toute façon, ainsi que Walby. En temps normal, Alphard aurait sans doute traîné, juste pour la forme, mais là, il quitta sa chambre et descendit les escaliers qui menaient au rez-de-chaussée. Pile au moment où on frappait à la porte, qui s’ouvrit sur un Orion trop stressé.

"Hey le futur beau-frère ! Prêt à te faire cuisiner par toute la famille ?" le salua Alphard avec le sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Cygnus Black
▌ Messages : 149
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Druella

QUI SUIS-JE?
Baguette: Plume de phénix, Bouleau & 28,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Timothée Chalamet

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeLun 6 Avr - 12:24

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
C’était l’un des rassemblements annuels de la famille, hormis les anniversaires. Une partie de la famille serait présente, du moins, la famille proche. Sauf un petit bémol. Cygnus avait été informé qu’Orion serait présent, en qualité de fiancé de Walburga, et cela ne plaisait pas du tout au jeune homme. Il n’avait rien contre Orion spécifiquement, mais il avait quelque chose contre le fait qu’il soit fiancé avec sa sœur. Il savait que Walburga était en âge de se marier, mais Cygnus était très protecteur envers sa petite sœur, et il la voyait encore comme sa petite sœur chérie, qui avait besoin de son frère pour la protéger. Il ne voulait pas penser à sa sœur en tant que femme, jamais de la vie, et il voyait d’un très mauvais œil la présence du fiancé ce soir, mais bon. Il n’avait pas son mot à dire, son père l’avait accepté comme fiancé et il avait juste à se taire. Dans tous les cas, il ne comptait pas s’occuper de lui plus que de mesure.

Heureusement, il y aurait bien assez de monde pour qu’il arrive à oublier sa présence. De ce dont il se souvenait concernant son cousin (oui il n’oubliait pas cela, même si ce n’était pas le plus dérangeant) Orion n’était pas quelqu’un qui se mettait en avant, donc avec un peu de chance, il se tairait durant toute la soirée, et ce serait très bien comme ça. Il était en route, accompagné de Druella, n’ayant absolument aucune envie d’arriver en retard, Cygnus était quelqu’un de ponctuel et détestait les gens retardataires.

Il voyait déjà la maison plus loin, et il eut un léger sourire nostalgique. Cela lui faisait toujours le même effet, quand il revenait là où il avait grandi toutes ces années, et il aimait revenir aux sources. Il espérait que cette soirée se déroulerait sans encombre, mais un soir de Noël, tout le monde devrait faire l’effort de s’entendre. Du moins, c’est ce qu’il espérait. De la lumière filtrait de la porte d’entrée, qui était ouverte, et Cygnus soupira presque en voyant qu’Orion était déjà sur le pas de la porte. Cygnus attendit quelques instants, que le jeune homme bouge pour pouvoir entrer, mais cela ne semblait pas lui venir à l’esprit.

« Bonsoir Orion, tu peux entrer, personne ne va te manger. »

Une fois que ce fut possible, Cygnus entra à son tour et pu saluer son père et son petit frère, en profitant également pour déposer ses affaires et les cadeaux qu’il avait apportés. Il ne voyait pas Walburga, ni les autres, mais ils allaient probablement arriver.

« Bonsoir père, bonsoir Alphard. Je vois que tu as fait un effort sur ta tenue, c’est bien. »

black pumpkin

_________________

- Always Pure -


Dernière édition par Cygnus Black le Mer 8 Avr - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Cassiopeia Black
▌ Messages : 411
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ventricule de dragon, ébène, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Rebecca Ferguson

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMar 7 Avr - 8:42


J'ai appréhendé que les fêtes tombent au mauvais moment, je dois bien le reconnaître. Les cycles lunaires se moquent bien de vos réunions familiales, et j'ai ressenti une vive appréhension à l'idée de manquer cette réunion familiale. Elle ne serait sans doute pas gâchée sans moi, mais moi j'ai besoin de voir ma famille, même si la majorité d'entre eux en doute sûrement. Je ne veux pas mettre une sale ambiance par mon absence. Mais je ne veux pas non plus mettre une sale ambiance par ma présence. Ils m'ont presque tous fait comprendre que je ne faisais pas assez d'efforts. Evidemment, ça me blesse, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Au moins, la Lune est de mon côté.

Même si ça ne s'est pas joué à grand-chose. La pleine Lune était il y a quelques jours seulement. Je me sens fatiguée et fourbue. Et puis... au cours de cette nuit agitée de transformation, semble-t-il que je me suis griffée le bras. A grands renforts de sortilèges et d'onguents, la blessure s'est un peu dissipée, mais elle reste visible. Heureusement, sous ma robe à manche longue, nul n'y verra quoi que ce soit. Quand bien même, en ce qui me concerne, la douleur reste un peu présente.

Je suis fatiguée, j'ai peur de ne pas faire long feu, mais je suis présente, un cadeau pour chaque membre de ma famille au creux de mon sac extensible. Je suis arrivée le plus tôt possible. Je préfère éviter d'arriver en retard en plus du reste, nul besoin de ce genre de spéculations. J'ai transplané à proximité de la demeure où j'ai moi-même grandi avant que chacun prenne son indépendance et que Pollux investisse la demeure. J'aime cet endroit, il a une histoire, une ambiance toute particulière. De loin, j'aperçois Cygnus, son épouse et un tout jeune homme... sans doute Orion. J'arrive peu de temps après eux.

-Bonsoir.
Je ne suis pas la dernière arrivée, ça me soulage. Je salue tout le monde individuellement, je dépose les cadeaux et salue Pollux en dernier, un déposant un rapide baiser sur sa joue. Tu as besoin d'aide pour quelque chose ? je demande, consciente de toute l'organisation qu'il a mise en oeuvre pour nous accueillir. Je sais que ça ne le dérange pas, il ferait n'importe quoi pour nous tous, mais ce n'est pas une raison de mettre la main à la pâte.

_________________

   
Cassiopeia Black
I'm gonna tell you something you don't want to hear
I'm gonna show you where it's dark, but have no fear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Walburga Black
▌ Messages : 184
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue22 / 10022 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Orion Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMar 7 Avr - 14:28

Walby ne réussissait pas à tenir en place. Elle avait l’impression que l’heure du réveillon n’arriverait jamais assez vite. Elle avait beau avoir dépassé l’âge de croire à aucun des contes associés à Noël, et depuis longtemps, elle gardait un comportement de gamine surexcitée chaque fois que Noël arrivait. C’était plus fort qu’elle, elle se sentait toujours hyper-motivée par ces festivités. Elle pensait à la montagne de cadeaux qui l’attendait, au bon repas qu’ils allaient faire, au fait qu’elle allait voir tous les membres de sa famille en maintenant, et ça la remplissait de joie. Il n’en fallait pas plus pour que la jeune femme trépigne d’impatience.

En plus, cette année, Orion était invité à participer aux festivités, preuve qu’il était totalement intégré au cercle des Black, même s’ils n’étaient pour le moment que fiancés. Elle se doutait qu’Orion devait baliser complètement de son côté, et elle pouvait le comprendre. Ce n’était pas rien, ce qui l’attendait, surtout qu’il avait de bonnes chances d’être au centre de certaines attentions. Mais Walby serait là pour corriger le tir si certains devaient décider de l’ennuyer trop longtemps. Et une fois qu’ils auraient tous l’estomac bien rempli, rien n’aurait l’air si grave ou compliqué, par ailleurs. Elle était sûr qu’il s’intégrerait très bien. Après tout, Orion avait tout du gendre idéal. Impossible que ça se passe différemment.

Elle avait enfilé sa tenue la plus élégante pour l’occasion. A grandir au milieu de deux frères, elle n’avait pas de concurrence quand il était question de récolter des compliments de la part de ses tantes sur combien elle était devenue une jolie jeune femme, et elle avait bien l’intention d’obtenir quelques-uns avec la tenue qu’elle avait choisie pour cette soirée. Une belle robe d’un vert émeraude, fluide, qui selon ses propres critères (rappelons que Walby et l’humilité faisaient d’eux) se mariait à merveille avec ses yeux.

Elle traînait un peu dans sa chambre quand son père leur rappela, à elle comme à Alphard, que leurs invités n’allaient pas tarder. Et en effet, on frappa. Walburga quitta sa chambre presque aussitôt, mais son frangin – pour une fois – avait été plus rapide. Juste le temps d’embarrasser Orion un peu plus. Et Cygnus en rajoutait une couche en prétendant qu’Orion était resté si longtemps en travers de la porte en suggérant que personne n’allait le manger (ça restait à voir)… Pas tant que ça quand même. En tout cas, Cygnus était là, et Druella aussi (super…), suivis par tante Cassiopeia.

Walby rejoignit l’assemblée et salua tout le monde avec un grand et charmant sourire tout en attrapant la main de son fiancé pour la serrer dans la sienne avant de glisser quelques mots à son oreille.

-Te laisse pas déstabiliser par les frangins. Tu verras, ça va bien se passer.



_________________

« Black is not only a name, it's a state of mind. »

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druella Black
▌ Messages : 312
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue85 / 10085 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMar 21 Avr - 23:15


C'était le premier Noël qu'elle passait avec la famille Black en qualité de femme de Cygnus,  mais Druella n'était pas déstabilisée pour si ... peu. Bon c n’était pas peu, mais pour dire que cette soirée ne la stressait pas particulièrement. Elle s'était fait belle, et avait prévu elle aussi des cadeaux pour la famille de Cygnus. Son mari avait prévu des choses, mais on n'offre pas la ma^âme chose à sa petite sœur préféré, qu'à sa belle-sœur qu'on déteste cordialement. Elle savait cependant que Walburga ferait un effort en présence de sa famille, tout comme elle d'ailleurs. C'était peut-être le seul point noir de la soirée. Druella s'était fait belle, et portait une robe sophistiqué de couleur bleu pâle avec des touches argentés. Elle avait coiffé ses longs cheveux, et avait mis un peu de maquillage sur son visage pour lui donner un peu de couleur. Mis de jolis chaussures, et ajoutait une touche de parfum.

Les deux jeunes mariés, fraichement installé dans leurs maisons venaient de la quitter pour se rendre au domicile des Black, ils avaient transplané à quelques centaines de mètres de la maison. La porte était ouverte avec une ombre sur le pas de la porte quand ils arrivèrent. Apparemment c'était Orion, en même temps les autres "invités" masculins vivaient déjà dans la maison. Druella fit un sourire à la remarque de son frère,, elle n'était pas certains que personne n'allait le manger, en tout cas il y avait eu qui l'aurait bien mangé tout cru, vu la façon dont elle le regardait. Et un autre qui avait bien l'intention de la cuisiner aux petits oignons, mais passons.

"Bonjour Mr Black!" fit Druella avec le sourire, c'était son beau-père, mais elle avait encore du mal à l'appeler Pollux, et beau-papa, encore moins, peut-être un jour.  
"Bonsoir Walburga" dit-elle en faisant la bise à la jeune femme, assez hypocritement, il faut bien l'avouer, mais voilà c'était la famille. Même si sa mère lui avait dit qu'elle était marié à Cygnus et pas à toute la famille Black, Druella avait parfois l'impression que c'était le cas.
Bonsoir Alphard" ajouta-t-elle avec le sourire, elle ne connaissait pas encore vraiment le dernier membre de la famille, ce serait sans doute fait durant la soirée, au moins un peu plus. Cassiopeia Black arriva à son tour, et Druella se demanda qui il y aurait d'autres à cette soirée, parce que... si toute la famille Black venait à cette soirée, ils risquaient d'être assez nombreux quand même.

_________________
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Ella_s10
Ma Fiche - Mes RPs - Mes Liens - Mon Journal

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Jr290 - L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) QWyPx
La suprématie par le Sang. La Magie est Puissante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 402
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMer 22 Avr - 9:24

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea était toute excitée à l’idée des fêtes de fin d’année. Pas parce qu’elle allait passer du temps avec sa famille, même si évidemment, cela comptait énormément pour elle, mais parce qu’elle allait encore être gâtée. Déjà par Charlus, et ce serait probablement celui qui allait lui offrir le plus, il avait l’habitude, mais pour une fois, elle le gâtait tout autant voire plus, et même plus étant donné que son souhait d’avoir des enfants était présent depuis maintenant un bon moment, et là eh bien… il allait pouvoir le réaliser. En fait, il avait surtout de la chance, plus qu’autre chose. Dorea n’avait pas vraiment prévu de tomber enceinte, elle s’était juste embourbée dans ses calculs et… voilà, elle était tombée enceinte.

Ce n’était pas non plus une catastrophe, mais elle ne sautait pas non plus au plafond. Cela devait faire deux semaines, environ, qu’elle était au courant et la grossesse était très récente, les médicomages lui avaient avait dit un mois tout au plus, mais étant donné la période, elle avait fait le choix d’attendre Noël, pour l’annoncer à Charlus, à son réveil en tant que cadeau (même si elle en avait d’autres pour lui qu’elle avait prévu d’avance). Pour le coup, il avait été assez content pour qu’elle n’ait pas besoin de l’être plus que ça, mais elle ne lui avait pas vraiment dit que ce n’était pas fait exprès. Elle n’avait pas eu envie de gâcher sa joie, et il avait gardé le sourire toute la journée, ce qu’au fond, elle trouvait très attendrissant.

Mais là, elle ne pensait pas vraiment à cela, elle était surtout très impatiente de la suite de la soirée, comme quand elle était enfant. Dorea, en tant que dernière de la fratrie et petite princesse, avait toujours exigée même implicitement à être plus gâtée que les autres. Sinon, cela génêrait des crises interminables. La plus grosse qu’elle ait faite, c’était probablement quand on lui a annoncé que Pollux allait être père. Agée de sept ans à l’époque, et comprenant qu’elle ne serait plus le « bébé » de la famille, et que son frère allait avoir de l’attention pour quelqu’un d’autre qu’elle, elle avait hurlé, s’était roulée par terre et il avait fallu beaucoup de temps pour la calmer (oui elle avait été une enfant adorable et exemplaire). Et même après cet évènement, elle avait boudé dès qu’elle avait vu Pollux. Elle avait dans un premier temps haïs Irma, et il lui avait fallu du temps pour s’adapter à Cygnus. Mais à présent, elle adorait son neveu, et Walburga et Alphard, et elle avait réussi à s’entendre avec Irma, même si elle n’avait pas passé beaucoup de temps avec sa belle-sœur, d’autant plus que quand cette dernière était décédée, Dorea était dans sa septième année à Poudlard.

Enfin bref, elle attendait d’être gâtée. Mais cela ne la rendait pas radine pour autant, elle avait des cadeaux pour tout le monde, et elle avait tout aussi hâte de leur offrir. Elle se doutait qu’ils seraient les derniers, c’était habituel et c’était souvent de sa faute, parce qu’elle pouvait être assez longue à se préparer, mais c’était comme ça, elle tenait toujours à être absolument parfaite, et lui dire de se dépêcher ne servirait à rien, sinon à ce qu’elle prenne encore plus de temps. Mais Charlus ne le lui avait jamais dit, et c’était une bonne chose pour lui. La chose se confirma quand elle arriva chez son frère, et qu’elle vit que tout le monde était là.

« Bonsoir tout le monde. »

Avec un grand sourire elle embrassa chacun des membres de sa famille.

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 169
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 10:16

Charlus allait devenir… père. C’était acté, c’était là, officiel. Dorea le lui avait annoncé le matin même, à son réveil, en cadeau de noël et depuis l’homme avait quand même sacrément de mal à redescendre de son petit nuage. Cela faisait tellement de temps qu’il attendait qu’elle lui apprenne qu’elle était enceinte, ou en tout cas qu’elle acceptait qu’ils aient des enfants, qu’elle était enfin prête. Ces derniers temps, Charlus s’était énormément concentré sur le fait qu’ils allaient adopter Cenlyn et Rhian, ça avait pris beaucoup de son temps, de son énergie et de pensée. Autant dire qu’il avait un peu laissé Dorea tranquille sur ce sujet, même s’il ne l’oubliait jamais complètement. Mais il s’était que de toute façon, jusqu’à ce qu’ils adoptent officiellement son neveu et sa nièce, la question ne se posait pas.

Et pourtant, Dorea lui faisait ce plus beau cadeau. Évidemment, le jeune homme était bien loin de penser que son épouse n’avait pas fait exprès. Leur mariage ne datait pas d’hier et ils ne se retenaient pas forcément de consommer ce dit mariage, alors si depuis tout ce temps elle avait réussi à ne pas tomber enceinte, le jeune homme ne se doutait pas que c’était un accident. Pour lui, elle lui avait fait le plus beau et grand cadeau de noël. Tout ce qu’il pourrait recevoir aujourd’hui d’autre sera bien fade en comparaison de la nouvelle de sa femme.

Parce qu’ils devaient quand même fêter noël en grande pompe. Ou en tout cas, ils retrouvaient toute la famille de Dorea. Pollux les avait invité tout naturellement, avec Cassiopeia et ses trois enfants présent bien sûr avec en prime le jeune Orion qui était maintenant fiancée à Walburga. Ça commençait à faire du monde (et il n’y avait pas encore la fiancée de Alphard qui pour venir rajouter quelqu’un au tableau)… et la famille allait s’agrandir en prime. Ce n’était pas prévu que Dorea et lui parlent de la grossesse de la jeune femme lors de ce repas, parce qu’ils tenaient à profiter de la nouvelle un peu tous les deux avant que tout le monde soit au courant. Et Charlus devait bien avouer que pour le moment, il avait bien envie d’être un peu égoïste et de ne pas partager son épouse. Cela dit, en arrivant sur place, Charlus avait bien dû mal à ne pas juste être de la meilleure humeur possible, un grand sourire sur le visage. Il avait l’intention de se contenir, mais c’était plus fort que lui.

Sans grande surprise, ils arrivèrent les derniers, mais de peu visiblement, puisque tout le monde était encore dans l’entrée. Dorea était parfois… longue à se préparer, mais Charlus le lui pardonnait aisément puisque c’était dans le but d’être la plus belle, quand bien même elle n’avait pas besoin de faire beaucoup d’effort pour être la plus belle. Et là, il la trouvait en prime parfaitement rayonnante.

« Bonsoir ! » Dit-il également, en saluant tout le monde, mais en se dirigeant tout de même assez instinctivement vers Pollux afin de le saluer comme il se devait. « Comment allez-vous ? » Demanda-t-il un peu à tout le monde, juste au comble du bonheur.

_________________
Charlus Potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 600
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeJeu 6 Aoû - 13:59


Les invités arrivèrent les uns après les autres. Ils lui firent tous le plaisir d'être parfaitement ponctuels, y compris Cassiopeia qui, aussi et surtout, lui fit le plaisir d'être présente tout court, ce qui de sa part constituait un effort que le patriarche des Black ne savait observer que comme remarquable - même s'il ne devrait pas l'être. Certains faisaient connaissance, Orion surtout, plongé dans le grand bain, invité pour la première fois à cet événement qui les réunissait tous les ans. Il prendrait ses marques, même s'il ne fallait pas forcément compter sur les frères de Walburga pour véritablement le mettre à l'aise. Même si Alphard devrait vraiment modérer son langage, il restait vrai qu'il n'avait pas tort en affirmant que toute la famille allait certainement en profiter pour le cuisiner en bonne et due forme. Et après tout, ce n'était jamais que la moindre des choses.

Les salutations se firent au fil des arrivées. Charlus et Dorea furent les derniers à arriver, et Pollux les accueillit avec chaleur, sans se douter de la nouvelle qui animait l'esprit du couple et qui aurait tôt fait de supplanter n'importe quel autre sujet de conversation s'ils devaient décider de le mettre sur le tapis.

-Tout va bien,
répondit Pollux, fier d'avoir pu réunir toute la famille, et que tout le monde semble disposé à passer une bonne soirée. Et si nous prenions place à table ? Le repas est prêt.

Il n'y était pour rien, bien sûr, car c'était l'elfe de maison qui avait mis la main à la pâte, mais cela ne l'empêcherait pas de retirer tout le mérite de cette soirée, une soirée dont il considérait qu'elle serait forcément réussie, puisqu'il veillait au grain. Ils s'installèrent donc tous à table, et Pollux attendit que chacun ait pris place (dans le respect du plan de table qu'il avait élaboré pour l'occasion - car oui, même pour un dîner de famille en comité restreint, Pollux ne faisait pas les choses à moitié).

-Alors, quelles sont les nouvelles ?
demanda-t-il une fois qu'ils furent tous assis. Se réunir tous en même temps à cette table, c'était aussi l'occasion de se mettre à jour sur les vies des uns et des autres, même s'ils se voyaient suffisamment régulièrement pour que ce ne soit pas complètement problématique. Si je ne m'abuse, il se pourrait que d'ici l'an prochain, nous ayons quelques convives supplémentaires autour de cette table. Je m'en réjouis d'avance.

C'était une manière d'évoquer ce qu'il connaissait, lui, de nouvelles, sur la famille. A savoir, bien évidemment, les fiançailles qu'il avait organisées pour Alphard. Mais aussi les fiançailles de Cassiopeia, concernant lesquelles, miraculeusement, il n'avait rien eu besoin de faire du tout. Comme quoi tout arrivait. Et si les deux fêtaient ailleurs (et ensemble), la donne pourrait changer plus tard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Orion Black
▌ Messages : 152
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: If, 28 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ezra Miller

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeSam 22 Aoû - 10:36


Je serre les dents en entendant l'accueil que me réserve le plus jeune de la fratrie. La présence impressionnante de Pollux est bien sûr en grande partie ce qui m'intimide, mais c'était le fait de me retrouver au milieu des deux frères qui m'inquiétait le plus, parce que l'un comme l'autre ne me laissaient absolument rien passer. Et continueraient sans doute de ne rien me laisser passer. Malgré tout, je garde mon calme et je me contente d'esquisser un sourire qui se veut détaché, comme si de rien n'était, quand Alphard me demande si je me sens prêt à me faire cuisiner. Et donc, Cygnus se joint à l'affaire, me donnant l'impression de déjà tout faire de travers alors que je n'avais pas l'impression de bloquer l'entrée depuis une heure non plus. Il faut vraiment que Walburga vienne à la rescousse le plus vite possible, ou bien le stress va complètement me submerger, ça ne fait pas de doute.

Et quand on parle du loup - mauvais choix de mot vu que Cassiopeia arrive à ce moment-là, mais bien évidemment, je n'en sais rien, et mieux vaut que je n'en sache jamais rien -, peu après l'arrivée de ma tante, Walby arrive enfin. Elle est magnifique dans sa robe de fêtes. J'aimerais bien ne passer cette soirée qu'avec elle. Mais déjà, le fait qu'elle soit là me rassure un peu et m'aide vraiment beaucoup. Elle me dit de ne pas tenir compte de ses deux frères (plus facile à dire qu'à faire), je me contente de hocher doucement la tête et de lui sourire. De toute façon, je ne suis plus à ça près.

Le reste de la famille arrive au compte-goutte et salue, tout simplement. Il y a du monde, pas autant que dans les grandes réceptions destinées aux sangs purs, mais c'est suffisant pour se sentir submergé. Surtout parce que tous ces gens appartiennent à la famille proche de Walby, et forcément, c'est quelque chose qui me met plutôt mal à l'aise, même si je voudrais le contraire.

On se salue, par convenance, tout le monde assure à tout le monde que tout va bien, ce qui n'est peut-être pas entièrement vrai, et on passe à table, ce qui m'arrange. Au moins, assis à ma table et des couverts dans les mains, je saurais quoi faire de mon corps, ce qui ne sera pas un moindre luxe.

Et pour ce qui est de combler les vides, on peut compter sur Pollux Black, qui prouve encore si c'était vraiment nécessaire qu'il est un parfait maître de cérémonie, qui sait tenir en haleine un auditoire et sait également comment mener une conversation. Je me garde de répondre quoi que ce soit quand il me demande quelles sont les nouvelles. Je n'ai aucune envie d'attirer l'attention sur moi. Quand il parle des convives supplémentaires autour de la table, j'avoue que je suis un peu curieux, mais je ne dis rien. Je me sens encore un peu un étranger dans cette famille. Il va falloir du temps pour que ce ne soit plus le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 232
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeDim 23 Aoû - 13:55

Alphard adressa une grimace exagérée à l'adresse de son frère quand ce dernier se permit une remarque digne du paternel. Blablabla "tu as fais des efforts sur ta tenue"... C'est bien, parce que subir le jugement du reste de la famille ne suffisait pas, il fallait que Cygnus en rajoute une couche. Forcément, lui, il était toujours parfait, propre sur lui, tiré à quatre épingles, rien à voir du tout avec Alphard. Enfin bon, cette remarque allait bien vite être noyée dans l'agitation générale alors que le flot des convives envahissait progressivement le 12, square Grimmaurd. Quelque part, Alphard était heureux que toute la famille soit réunie. C'était pas tout le temps qu'ils en avaient l'occasion, et là il ne manquait personne, même Cassiopeia avait fait l'effort de venir, elle qui avait tendance à disparaître va savoir où ou pourquoi régulièrement dans les moments où on voudrait la voir.

Tout le monde se disait bonjour, tout le monde se demandait comment ça allait. Alphard se contentait de répondre évasivement. Pas la peine de s'épancher sur le cas de l'enfant terrible, sinon il allait avoir droit aux éternels discours sur l'importance de la discipline et des excellents résultats scolaires, et c'était le genre de discours qu'il entendait suffisamment régulièrement pour ne pas avoir envie de l'entendre en plus quand arrivait le jour de Noël. Donc non, il laissait couler, jusqu'à ce qu'ils s'installent tous de bien. S'il y avait une chose de bien, avec ces festivités (en plus des cadeaux, bien sûr, même si Alphard doutait un peu d'être gâté cette année), c'était que la nourriture était toujours excellente, et si on n'avait rien envie de dire, on pouvait se contenter de se focaliser sur la bouffe.

Mais c'était pas le genre du pater familias de laisser des blancs dans la conversation. Alors il demandait des nouvelles à la cantonade, et sur ce point, Alphard était toujours autant décidé à garder les lèvres closes. Mais ça, c'était avant que son père fasse remarquer que l'année suivante, il y aurait plus de monde autour de cette même table. Alphard était passé à côté des fiançailles de Cassiopeia, mais elle savait qu'il était question de Clarice. Et donc, sur ce point, on s'attendait à ce qu'elle dise un truc, sûrement.

-Oui, j'ai hâte que vous fassiez tous la connaissance de Clarice. Cette fille est un amour.


Et il ne dissimulait pas son ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Cygnus Black
▌ Messages : 149
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Druella

QUI SUIS-JE?
Baguette: Plume de phénix, Bouleau & 28,2 cm
Camp: Mal
Avatar: Timothée Chalamet

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMar 3 Nov - 18:50

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La famille était à présent complètement réunie, et il ne manquait plus qu’à passer une bonne soirée. Cygnus n’était pas particulièrement enthousiaste, mais il était tout de même content de pouvoir passer du temps avec sa famille. Ce n’était pas souvent que tout le monde était présent, y compris ses tantes. Surtout en ce qui concernait sa marraine, alors il avait envie de profiter d’eux. Il prit place à table, bien heureux de ne pas être trop proche d’Orion, il n’aurait pas apprécié l’avoir dans son champ de vision de manière trop prononcée, déjà qu’il n’était pas aux anges qu’il soit là, mais bon, ce n’était pas lui qui décidait, c’était son père, et Cygnus ne ferait donc pas de commentaire sur le moment.

En parfait hôte, son père s’enquerra des nouvelles de la famille. Pour sa part, Cygnus n’avait pas grand-chose à dire. Il avait vu son père il n’y a pas si longtemps, et les choses n’avaient pas changées pour lui, mais il avait tout de même envie d’entendre ce qu’il en était pour le reste de sa famille. Et de toute évidence, sa question restait tout de même dirigée, ce qui de sa part, n’avait absolument rien de très étonnant. Pollux ne laissait jamais rien au hasard.

Si Cygnus n’avait pas été au courant des fiançailles de son frère, il aurait presque pu y voir une nouvelle allusion de son père au fait qu’il attendait des petits enfants, mais, il n’en était probablement rien, et cela arrangeait vraiment le jeune homme. Cygnus n’avait toujours pas changé d’avis, et il ne se sentait toujours pas encore prêt à avoir des enfants, mais cela viendrait, il fallait juste un peu plus de patience. Il pouvait comprendre son empressement, mais Cygnus voulait faire les choses bien, dans l’ordre, et pour le moment, il n’avait pas envie d’enfanter.

Ce qu’il ignorait en revanche, c’était que Cassiopeia était également fiancée. Il n’avait pas vraiment prêté attention aux dernières rumeurs, parce que c’était quelque chose auxquelles il faisait très peu attention en temps normal. Mais c’était une bonne chose, que sa tante se trouve enfin quelqu’un. Elle était adulte depuis un certain temps maintenant, alors c’était dans la logique des choses qu’elle se marie, et fonde à son tour une famille. Cela occuperait son père pendant un temps, en plus de cela.

Mais Alphard prit la parole en premier, et son ironie était totalement perceptible. De toute évidence, sa fiancée ne lui convenait pas, mais l’inverse l’aurait étonné. Il avait bien envie de chambrer gentiment son petit frère, mais il se doutait que ce dernier ne le prendrait pas forcément bien, et le but n’était pas d’instaurer une mauvaise ambiance, loin de là, mais bon…

« Ne la condamne pas si vite. Et puis, avec toi ça fera la paire au moins. »

black pumpkin

_________________

- Always Pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créatures magiques
Cassiopeia Black
▌ Messages : 411
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Ventricule de dragon, ébène, 31 cm
Camp: Neutre
Avatar: Rebecca Ferguson

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeVen 6 Nov - 10:44


Les salutations se font, et tout le monde a l'air heureux de se retrouver. Moi la première. J'ai déjà du mal à trouver le temps et l'énergie de voir une seule de ces personnes, qui me sont pourtant toutes chères en temps normal, alors nous voir tous réunis en même temps me rend d'autant plus heureuse, et je n'espère qu'une chose, c'est qu'aucune éventuelle tension ne viendra empêcher cette soirée de se dérouler au mieux, dans l'esprit de convivialité que mon frère, j'en suis absolument convaincu, tient à entretenir. Chef autoproclamé de notre famille (mais nul autre n'aurait pu prendre sa place après le départ de papa), son sens du contrôle va aussi dans le sens du maintien des meilleures relations possibles entre les membres de cette famille, et il sait y faire à la perfection pour que nous y trouvions tous notre place. Tout ce qui pourrait être reproché à nos dysfonctionnements sont le fruit d'interventions extérieures contre lesquelles nous ne pouvons malheureusement rien.

Nous prenons donc tous place à table, à sa demande, une table élégamment dressée, depuis laquelle on peut sentir le raffinement des plats qui nous seront servis au cours de la soirée. L'elfe de maison familial aura fait des merveilles une fois encore. Se sera même surpassé, sans doute. Une fois installés, Pollux reprend la parole, parfaitement à sa place dans son rôle d'hôte de maison. Il demande à chacun quelles sont les nouvelles, en n'omettant pas de préciser qu'il y aura bientôt de nouveaux convives autour de cette même table. Et en effet. Alphard est à présent fiancé, on peut dire que moi aussi (même si je pourrais avoir tendance à l'oublier moi-même), et Orion, nouveau venu au sein de la tablée, fera bientôt partie des murs. Et il y a également les neveux de Charlus, les jumeaux, qui d'ici l'an prochain, espérons-le, auront été officiellement adoptés par Dorea et son mari. Des bouleversements, il y en a effectivement et définitivement eu dans la vie de chacun.

Alphard ne peut s'empêcher d'y aller d'un commentaire dont il rend l'ironie perceptible quand il évoque sa fiancée. Ce n'est pas une surprise, vraiment. Alphard est malheureusement l'enfant terrible de cette famille, et Merlin sait combien il donne de fil à retordre à son père. Mais je gage que ce n'est qu'une phase. Preuve en est que les remarques du genre sont bien sa seule réaction au caractère irrémédiable de ses fiançailles, qu'il daigne accepter malgré tout. Je serais d'avis de ne pas l'encourager et de passer sa remarque sous silence, mais il n'a sans doute pas volé la remarque de son grand frère. Si Clarice peut être une adolescente au fort tempérament, j'ai pu en juger, il n'en faudra pas moins pour mater l'impétueux Alphard. Au final, les deux seront peut-être plus complémentaires qu'ils n'ont l'air de le penser pour le moment.

-A vrai dire, pour avoir rencontré Clarice plus d'une fois, je peux confirmer que c'est effectivement une jeune femme charmante, et elle se réjouit de pouvoir être des nôtres. Tout comme Nigel, d'ailleurs.

Je n'ai pas forcément envie d'en entendre des mille et des cents à son sujet, mais je ne vais pas non plus noyer le poisson alors que le sujet a été mis sur le tapis de façon si évidente.

_________________

   
Cassiopeia Black
I'm gonna tell you something you don't want to hear
I'm gonna show you where it's dark, but have no fear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Walburga Black
▌ Messages : 184
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue22 / 10022 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Orion Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de merisier, plume de phénix, 18,43 cm
Camp: Neutre
Avatar: Kaya Scodelario

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeDim 15 Nov - 10:28


Tout le monde arrivé, tout le monde se salua et se posa les questions d'usage : Bonjour, comment allez-vous, tout le toutime... Il fallait compter sur le paternel pour prendre les rênes de la soirée et donner ses directives pour ce réveillon qui s'organiserait certainement comme s'il avait été planifié sur du papier à musique, vu que c'était comme ça que Pollux Black fonctionnait toujours et avait toujours fonctionné. Tout le monde prit place autour d'une même table dressée pour l'occasion par l'elfe de maison familial, qui s'était également chargé du repas, évidemment. Et ça sentait diablement bon, ils allaient certainement se régaler.

Alors qu'ils prenaient l'apéritif, Pollux s'enquit des nouvelles de chacun, à commencer par les nouveaux venus dans la famille, ceux qui n'étaient pas encore présents autour de cette table mais le seraient certainement l'année qui suivrait. Walby serra la main d'Orion sous la table. Elle était vraiment heureuse de sa présence ici, entièrement intégré à la famille. Elle aimait l'avoir avec elle dans tous les moments importants de sa vie, et même s'il se faisait discret, elle le trouvait irréprochable, comme toujours, ce qui ne pourrait évidemment que plaire au reste des Black.

Plus irréprochable qu'Alphard, en tout cas, qui était visiblement incapable de ne pas y mettre son grain de sel, en évoquant sa fiancée avec une ironie palpable. Walby connaissait un peu Clarice Carrow, elle se la racontait beaucoup, mais elle était sûrement un bon choix pour ce qui était de tempérer le caractère impossible d'Alphard, Cygnus n'avait au fond pas tort, Alphard avait tout intérêt à balayer devant sa porte avant de se plaindre de quoi que ce soit. Mais Alphard ne serait pas Alphard s'il ne se plaignait pas au moins un peu, après tout.

Cassiopeia plaida en faveur de Clarice, et Walby réalisa qu'elle n'avait même pas fait le lien. Mais oui, c'est vrai, son fiancé tout neuf était l'oncle de la fiancée toute neuve d'Alphard... Ah, les familles de sang pur entre elles, hein... ce n'était clairement pas Walby qui pouvait se permettre de faire la moindre remarque à ce sujet, elle qui actuellement réclamait d'épouser son cousin éloigné.

-J'en reviens toujours pas que tu sois fiancée, Cassiopeia. Pas que ce soit si impossible, loin de là, mais je ne t'avais jamais vue avec personne.
Elle marqua une pause. Et tu l'as bien choisi, Nigel est vraiment très bel homme.

C'était un constat objectif, bien sûr, pas de quoi être jaloux.


_________________

« Black is not only a name, it's a state of mind. »

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druella Black
▌ Messages : 312
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue85 / 10085 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Cygnus Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: 28cm, rigide en bois de cerisier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Eliza Dushku

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeDim 29 Nov - 23:25


Druella salua donc toute la charmante famille Black, il y avait quelques pièces "rapportés" comme on dit, mais ça restait quand même des sangs-purs, aprés connaissance la famille Black, ils n'auraient jamais accepté d'autres ... liens. Bref, ils étaient maintenant tous à table, Druella avait été placé à côté de son mari, forcément, et se contentait de plonger son nez dans son assiette. Ils étaient mariés depuis quelques mois, ils ne s'attendaient pas déjà à ce qu'elle parle d'enfants. Ils venaient juste de s'installer dans leur nouvelle demeure. Et ça Pollux le savait déjà comme le reste du monde autour de la table. Druella se mit donc à pinailler avec la nourriture en écoutant les autres parlaient. Elle apprit donc que Alphard était fiancé à une certaine Clarisse. Elle n'avait pas de nom de famille, mais elle ferait trés vite le point pour découvrir que cette Clarisse était de la famille Carrow. Elle apprit aussi que Cassiopeia était (enfin ?) fiancée, elle aussi avec un certain Nigel.

"Félicitations" fit Druella avec le sourire à Cassiopeia, sa tante par alliance, puisqu'elle était la sœur du père de son mari, ça devenait un peu compliquée parfois, surtout dans les familles de sang-purs. Si on cherches bien, elle était presque de trouver un lien avec son mari, genre un cousin au quatrième ou cinquième degré. Druella replongea dans son assiette en jetant quand même un coup d'oeil vers Cygnus, et Pollux, en se demandant si elle avait eu raison de dire un seul mot depuis le début de ce repas. Le repas était vraiment délicieux, la table bien mise, tout était parfait pour ce repas de Noël. Elle espérait qu'un jour, elle organiserait des repas chez elle, aussi somptueux que celui-là. Est-ce qu'elle devait en faire un compliment maintenant, ou plus tard ? Et puis, est-ce que c'était vraiment à elle de le dire, ou Cygnus, parfois elle se posait des questions sur la place qu'elle devait occupé, au sein de son couple, et de cette (trop) grande famille.

_________________
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Ella_s10
Ma Fiche - Mes RPs - Mes Liens - Mon Journal

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Jr290 - L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) QWyPx
La suprématie par le Sang. La Magie est Puissante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 402
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeVen 12 Mar - 18:47

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Toute la famille était réunie, et ne demandait qu’à passer une excellente soirée. Dorea y comprise. Sa grossesse n’entâchait en rien son envie de s’amuser et de profiter de sa famille. Elle espérait simplement ne pas être malade. Elle avait fréquemment des nausées, depuis quelques jours, et c’était assez difficile à gérer, alors elle aimerait être tranquille pour la soirée, mais malheureusement, cela ne dépendait pas d’elle. Elle allait tout de même faire ce qu’il fallait pour tenir, et pour ne pas y penser, si jamais elles survenaient. Il est vrai qu’elle supportait bien mal certaines odeurs de nourriture, et parfois de mets qu’elle adorait manger. Pour le moment, tout allait bien, et c’était le principal.

En bon maître de maison, Pollux anima la conversation, et pour tout dire, il n’avait pas peur de mettre les pieds dans le plat. Mais agrandir leur famille était un sujet que Pollux adorait, Dorea en savait quelque chose, comme tous les autres. Et le fait qu’il ait commencé très jeune n’était pas étonnant, même si tout le monde savait que cela avait été un accident. Quoiqu’il en soit, Dorea savait que Pollux faisait allusion aux futures pièces rapportées qui allaient s’ajouter à la famille. Aucune malice là-dedans, à titre individuel, Dorea n’avait strictement rien contre eux, elle ne les connaissait juste pas très bien, mais elle les accueillerait comme il se le devait, tant qu’ils ne lui donnaient pas de raison de faire l’inverse.

Que tous les enfants de Pollux soient fiancés, ce n’était pas surprenant. Pollux était consciencieux, et avait toujours fait très attention aux intérêts des siens, mais Dorea avait été plus que surprise d’apprendre les fiançailles de Cassiopeia. Connaissant sa sœur, elle aurait pensé qu’elle resterait vieille fille. Mais plus le temps passait, et plus Dorea se disait qu’au final, elle ne connaissait absolument pas sa sœur. Elles n’avaient aucune complicité, et ce n’était pas du tout la première personne à qui Dorea pensait quand elle avait besoin de se confier, ni même la deuxième ou la troisième… et ce constat était triste. Mais bon, elle était obligée de faire avec. Malgré tout, elle aimait sa sœur, même si elle se sentait très éloignée d’elle. Elle ne savait pas non plus quoi faire de ce que Cassiopeia lui avait appris, concernant sa santé, mais elle n’avait pas oublié.

« En tout cas, on peut dire que tu n’as pas ménagé l’effet de surprise, Cassiopeia. »

Ce n’était pas une pique de sa part, elle n’était pas d’humeur taquine, mais c’était juste une constatation. Ses fiançailles avec Nigel Grenngrass étaient arrivées comme un cheveu sur la soupe. Et Dorea ne savait pas encore quoi en penser, elle n’avait pas été préparée à cette annonce.

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 169
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeDim 1 Aoû - 11:44

Ils s’installèrent tous autour de la table, en suivant évidemment le plan de table qui avait été mis en place par Pollux. Cela n’étonnait en aucun cas Charlus, son beau-frère était toujours très carré dans tout ce qu’il faisait, même lorsqu’il était question de recevoir sa proche famille. Quand la tablée devait compter beaucoup plus de Black, il était évident qu’on ne pouvait rien laisser au hasard. Quand elle était plus restreinte, comme maintenant, on pourrait croire qu’il était possible de se « détendre » un peu plus, mais ce n’était pas dans le tempérament de Pollux. L’homme ne tarda pas à prendre des nouvelles de tout le monde, mentionnant le fait que la famille allait s’agrandir.

Dans un geste de réflexe, Charlus ne put s’empêcher d’attraper la main de Dorea dans la sienne. C’était un effort énorme de sa part de devoir cacher la bonne nouvelle, de devoir se retenir de dire à tout le monde que la famille allait effectivement bientôt s’agrandir, même si ce n’était pas complètement le sujet qu’abordait Pollux. Cela dit, il savait que son beau-frère serait plus que ravi d’apprendre la nouvelle. Enfin, il avait promis, ils ne diraient rien. Et dans tous les cas, la famille allait bientôt grandement s’agrandir, comme cette année déjà. À une époque, Charlus était l’une de ses nouvelles pièces rapportées à l’égal d’Orion qui se trouvait avec eux aujourd’hui, le jeune fiancé de Dorea. Maintenant, il faisait presque parti des meubles. L’année prochaine, ils auraient sans doute la joie de pouvoir compter la jeune fiancée de Alphard – même si ce dernier ne donnait pas le sentiment de sauter de joie, mais bon… l’adolescence et ce genre de moment pénible que Charlus abordait de son côté également –, ainsi que le fiancé de Cassiopeia qui avait visiblement enfin trouvé la chaussure à son pied. Mais ça c’était pour les mariages, il y avait d’autres possibilités d’agrandir cette famille. Dorea et Charlus le ferait, l’année prochaine leur enfant serait là et il comptait bien sur le fait que Cenlyn et Rhian soit également présent autour de cette table (la quantité d’enfant faisait presque tourner la tête et encore, il ignorait que deux se logeaient déjà dans le ventre de son épouse). Mais il n’y avait pas qu’eux, Cygnus et Druella devaient attendre également d’agrandir leur propre famille. Ah, ça en faisait des possibilités.

« Ça va en faire des cérémonies à organiser tout ça. »
Dit-il, en tournant son regard vers Pollux puisqu’il s’adressait en effet plus précisément à son beau-frère, celui qui orchestrait tout et donc toutes ces cérémonies. « On va en avoir des occasions à se réunir cette année je sens. »  

Bon, il le sentait lui-même qu’il était trop euphorique, mais il espérait que personne ne remarquerait ce détail. Ils allaient se réunir pour les mariages, les naissances, les adoptions, peu importait, ils allaient énormément ce voir cette année et c’était juste parfait.  

_________________
Charlus Potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Pollux Black
▌ Messages : 600
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeDim 1 Aoû - 12:00


Pollux était on ne peut plus fier, à vrai dire, du chemin que prenait sa famille à l'heure actuelle. Il regardait cette tablée, ou chacun réussissait à communiquer sans drame particulier (cela pouvait avoir l'air de rien, mais en réalité, dans des cercles tels que les leurs, on pouvait affirmer sans craindre de se tromper que c'était plutôt quelque chose de miraculeux), et il appréciait de voir l'implication que mettait chaque convive attablé à faire honneur à cette famille dont il était le patriarche et qu'il mettait un point d'honneur à voir prospérer.

Oui, vraiment, il voyait difficilement comment il aurait pu mieux réussir qu'en cet instant : Dorea était heureusement mariée et allait adopter deux enfants de sang pur (et en attendait un autre qui clairement aurait le don de le faire sauter au plafond, mais pour le moment, on lui refusait de connaître la nouvelle), son fils aîné menait une carrière brillante et avait fait un très beau mariage, ses deux autres enfants suivraient ce même exemple sans broncher, et même Cassiopeia, qu'il avait cru trop récalcitrante pour être raisonnée sur la question, avait décidé de bel et bien se ranger à son tour. La famille allait s'agrandir, de nouvelles branches allaient s'ajouter à l'arbre généalogique des Black, et rien, vraiment rien, ne pourrait lui faire davantage plaisir. Il était on ne peut plus satisfait et n'avait aucune intention, définitivement aucune, de s'en cacher.

-En effet, ce ne sont pas les occasions qui vont manquer,
confirma Pollux à la dernière remarque de Charlus - car il n'avait rien à faire remarquer concernant le reste.

Lui aussi, très clairement, avait été surpris au moment d'apprendre que Cassiopeia était fiancée. Certes, il savait que Nigel et elle étaient proches, mais il n'avait rien soupçonné de romantique entre eux, sans doute parce que l'un était un coureur et l'autre... semblait particulièrement indifférente. Mais il ne fallait jamais se fier aux apparences, c'était une chose que leur expérience à tous devrait leur avoir appris de longue date.

S'ils mettaient tant d'énergie à les préserver, les apparences, c'était bien parce qu'il y avait quelque chose de sous-jacent, que l'on n'avait pas forcément envie d'exposer trop facilement au regard de tous. Oui, il avait été surpris, mais dans le fond... Pourquoi se serait-il attendu à deviner quoi que ce soit de la vie de Cassiopeia alors que cette dernière mettait constamment un point d'honneur à en dire le moins possible sur sa vie, au point que c'en était terriblement frustrant pour eux tous (car il était convaincu que Dorea partageait elle aussi ce sentiment).

-Mais en vérité, nous ne devrions pas attendre ces grands événements ou célébrations pour nous réunir. Nous devrions, je pense fixer des rassemblements du genre bien plus souvent.


Une manière, de fait, de rassembler et consolider la famille. Bien sûr, c'était une chose qui lui tenait à coeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Orion Black
▌ Messages : 152
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: If, 28 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Ezra Miller

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeVen 6 Aoû - 16:24


Il y a vraiment un moment où l'insolence d'Alphard se retournera contre lui, de mon point de vue, c'est absolument inévitable. Mais en attendant, il se permet des réflexions que je trouve particulièrement déplacées et qui m'agacent, même si je les garde pour moi. Pour tout dire, je ne connais pas Clarice Carrow, j'ignore à quel point elle peut être ou non insupportable, si ça se trouve, sa remarque ironique est justifiée, mais ça ne me le rend pas plus sympathique, à vrai dire. Malgré tout, je ne me permets aucune réflexion, ce n'est pas à moi d'en faire.

Pas besoin de faire la moindre remarque dans tous les cas, puisque c'est Cygnus qui s'en charge à ma place. Je ne suis pas sûr que nous réussirons à nous entendre de sitôt, vu que le frère de Walby (les deux en fait) semble m'avoir dans le nez, mais au moins, là-dessus, je pense que nous tombons bel et bien d'accord, mais je ne vais pas l'articuler à voix haute. On pourrait sans doute me confondre avec le papier peint au mur si ce dernier n'était pas à ce point spécifique (et laid, désolé Walby, mais vraiment, cette tapisserie est super laide).

C'est Cassiopeia qui prend la parole ensuite pour faire remarquer qu'elle a rencontré Clarice plusieurs fois, et que c'est une jeune fillet très charmante. Je crois que je me fierais davantage à l'opinion de Cassiopeia qu'à celle d'Alphard, (si on me demande mon avis) - mais je suis de parti pris, bien sûr. Walby renchérit alors avec ce naturel que j'aime tant chez elle pour commenter les fiançailles de sa tante, qui m'ont moi aussi surpris, même si je ne me serais évidemment pas permis de faire le moindre commentaire à ce sujet, ce ne serait pas ma place. En fait, ma place, je la cherche toujours, et faute de savoir la tenir, je laisse les autres accaparer la discussion. Ce qui me rassure, c'est que Druella n'a pas l'air plus fixée que moi sur la question. Nous restons les "pièces rapportées", elle et moi.

-C'est vrai, je n'ai pas eu l'occasion de vous féliciter encore, Cassiopeia, alors... félicitations. Le mariage est prévu pour quand ?


Sur ce point, je me sens un peu moins seul. Dorea y va ensuite d'une remarque que je ne peux qu'assumer être valide. Que j'aie appris la nouvelle tardivement est logique, mais ses propres frère et soeur... Dans tous les cas, je m'abstiens de commentaires, y compris quand il est questions de se rassembler plus souvent, en fonction des événements à venir. Là, je ne pense pas avoir mon mot à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 232
Humeur :
L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitimeMar 10 Aoû - 10:32

Alphard savait déjà que ça allait râler sous le prétexte qu'il se permettait de râler au sujet de sa future épouse. Est-ce qu'il avait l'intention de s'en excuser ? Non, absolument pas, vous pensez bien que non, allons bon. D'ailleurs, il le cherchait un peu, il fallait bien qu'il l'admette. Il cherchait à susciter des réactions de la part du reste de sa famille, quitte à se faire taper sur les doigts. C'était dans sa nature, ça, il avait tendance à toujours repousser les limites, doucement mais sûrement, juste par curiosité, juste histoire de voir jusqu'où on lui permettrait d'aller exactement. Et après, il allait râler qu'on ne le laissait pas faire comme il veut, en éternel gamin surgâté et insatisfait qu'il était. Qu'est-ce que vous voulez. C'était comme ça, c'était dans sa nature. Et on ne se refait pas.

C'était Cygnus qui, le premier, y alla de sa petite remarque. L'inverse aurait surpris Alphard. Il se contenta de lui adresser un regard peu convaincu accompagné d'un haussement d'épaules quand il affirma qu'il ne devait pas juger Clarice trop vite (non mais c'était bon, son opinion était faite, il était complètement sûr de son coup, là, vraiment). Il allait se priver, tiens. Quant au petit tacle à son attention au passage, il décida qu'il devait lui passer au-dessus : c'était sûrement préférable, d'ailleurs.

Finalement, c'était Cassiopeia qui lui sauvait la vie en contournant le sujet. Certes, elle parlait de Clarice, mais c'était pour évoquer le "sujet Nigel", et ça, ça l'arrangeait franchement très bien, à Alphard. Elle pouvait continuer autant qu'elle voulait, vraiment. Lui aussi, il avait été surpris d'apprendre que sa tante était fiancée à l'oncle de Clarice (bonjour la famille de consanguins, hein, au passage : on les reconnaît bien là), mais ça ne le dérangeait pas, il s'en fichait un peu, même. Toutes ces histoires de mariage, ça lui passait au-dessus.

D'ailleurs, lui, il avait pas tant de remarques à faire contrairement à sa famille qui lui tombait dessus comme si son mariage était la surprise du siècle. Alors oui, c'était le cas, quelque part, personne ne l'avait vue venir, celle-là, on est bien d'accord là-dessus. Mais en même temps, justement, il l'admirait un peu pour ça, pour tout dire. Elle avait réussi à faire sa petite vie dans son coin, sans se laisser emmerder, contrarier par qui que ce soit. Elle avait juste décider de faire ce qu'elle voulait comme elle le voulait. Et en dépit de l'étonnement général, c'était passé crème. Alors, chapeau bas tata Cassiopeia. Elle avait géré, sur ce coup-là.

"C'est vrai, on passe de si bons moments, tous ensemble, ce serait dommage de s'en priver",
ne put-il s'empêcher de commenter, parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher. "D'ailleurs, ça avance bien, vos préparatifs de mariage, à vous ?" demande-t-il en tournant son regard vers Orion et Walburga. Histoire de détourner "subtilement" le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Empty
Message#Sujet: Re: L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)   L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Demeure des Black (12, square Grimmaurd)
-