AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 335
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeLun 18 Mai - 19:03


Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
O

rpheus se réjouissait très rarement du succès des autres, à moins qu'ils lui soient proches. Il estimait d'ailleurs largement hypocrites toutes les personnes qui prétendaient sérieusement se soucier de l'ascension sociale de leurs collègues, surtout si eux-mêmes, de leur côté, devaient se contenter de stagner sans rien faire d'important de leurs dix doigts. Le succès de l'un signifiait bien souvent l'échec de l'autre, et Orpheus préférait donc depuis longtemps célébrer ses propres succès plutôt que de s'attarder sur ceux de ses congénères. Mais il y avait des exceptions, et Caspar Croupton en était une.

Car dernièrement, le moins que l'on puisse dire, c'est que Caspar avait le vent en poupe. Entre le poste de directeur du Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus qu'il était parvenu à briguer après le décès prématuré de Christian Walsh et la naissance de son premier fils, le petit Barty, tout semblait réussir à son ami. Et oui, Orpheus en était sincèrement heureux pour lui. Tout comme il l'était pour Charis également, dans ces circonstances. Orpheus n'avait que peu d'amis, mais il prenait grand soin de ceux qu'il possédait, il était présent à leur côté et leur était loyal. Pour Orpheus, il était donc tout naturel de venir saluer et féliciter son ami en personne, ce qu'il n'avait pu faire que de façon beaucoup trop formelle lors des festivités qui avaient été donnée par les Croupton pour annoncer la nouvelle en grandes pompes.

Orpheus avait fini sa journée de travail, l'une des dernières qu'il passerait au ministère, si tout allait bien, avant de poursuivre sur une autre voie, tout aussi essentielle. Accaparé par les nombreux dossiers qu'il avait à traiter, il était relativement tard alors qu'il approchait du bureau de Caspar. Malgré tout, dans le doute, il décida de vérifier si son ami était encore là ou pas, et une chance pour lui, c'était en effet le cas.

Il frappa à la porte, plus par réflexe qu'autre chose, mais n'attendit pas qu'on l'ait invité à entrer pour passer la tête dans l'entrebaîllement de la porte afin de pouvoir s'adresser directement à Caspar.

-Tu as bientôt fini ?
demanda-t-il alors en guise de salutations. Tu auras le temps de prendre un verre avant de rentrer chez toi ? Je crois qu'on a deux-trois choses à célébrer.

Et autant le faire en bonne et dure forme. Certes, le faire en bonne et due forme aurait peut-être exigé qu'Orpheus prévienne Caspar au préalable, mais le jeune homme avait pris cette décision pour le moment, constatant qu'il n'avait pas d'impératif direct et que Caspar était toujours là. Le personnel de maison se chargeait d'Amos en l'absence de son père, il avait donc bien un peu de temps devant lui.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeMar 19 Mai - 15:40

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
Caspar n’avait jamais eu d’affinité réel avec ce poste qu’il occupait à présent, s’il avait décidé de prendre la place de Walsh, s’il avait tout fait dans le but de le remplacer, c’était parce qu’il y avait trouvé son compte. Et son compte avait été réglé maintenant que Weasley ne travaillait plus au ministre de la magie et qu’il allait s’arranger pour que l’homme ne trouve plus jamais un poste au ministère (au final, l’ex fiancé de sa belle-sœur l’avait quand même grandement aidé avec ses relations idiotes). Cela dit, l’homme devait reconnaître que ce n’était pas déplaisant non plus. Le Comité des inventions d’excuse à l’usage des moldus offraient de nouvelles perspectives, qui pouvaient se montrer vraiment intéressante. Caspar avait conscience qu’il ne terminerait pas sa carrière à ce poste, c’était même tout à fait évident, mais ça pouvait vraiment le faire pour le moment. De toute façon, l’homme ne partira pas de ce poste tant qu’il n’aura pas fait ses preuves, tant qu’il n’aura pas rendu cette commission parfaitement parfaite.  

Et il se donnait du mal pour cela, n’hésitant pas à rester tard au bureau. Cela dit, il devait aussi avouer être sacrément aidé par la situation chez lui. Charis ne l’ennuyait plus réellement comme avant parce qu’elle concentrait toute son attention sur le petit Barty. Elle en était arrivée au point de dormir dans la chambre de leur fils d’ailleurs, soi-disant par question de facilité afin de ne pas avoir besoin de le déranger à chaque fois que l’enfant réclamait d’être nourri lors de la nuit. Mais au fond, Caspar se doutait bien qu’elle se passait aussi très bien de sa présence, ce qui lui allait bien parce qu’il se passait bien de la présence de son épouse aussi. Cela dit, le jeune homme se passerait bien de la présence de sa belle-sœur qui vivait encore chez eux. Ça lui allait donc de trainer tard le soir au bureau, et si jamais il rentrait de toute façon, il s’enfermait très souvent dans son bureau chez lui.

Ce soir-là, il terminait de travaillait quand on frappa à la porte. Orpheus passa la tête par l’entrebâillement de la porte et lui proposa une excuse parfaite pour ne pas s’embêter à rentrer chez lui.

« Je viens de terminer. »
Répondit-il en posant la plume qu’il tenait justement dans sa main, et en se levant. « J’ai toujours du temps pour partager un verre avec toi. » Il ne disait pas seulement parce que ça lui donnait l’occasion de ne pas rentrer chez lui tout de suite, il appréciait vraiment la compagnie de Beurk. Par alliance, maintenant, ils faisaient parti de la même famille, mais Caspar l’appréciait sincèrement. Ces personnes étaient suffisamment rares pour être souligné. « Allons-y ! »  

Caspar attrapa sa veste et ils n’avaient donc aucune raison de tarder plus longtemps. Après une journée comme celle qu’il venait de passer, Caspar devait bien avouer que ça allait lui faire du bien de partager un verre en bonne compagnie, sans entendre les braillements d’un bébé, ou les remarques désagréables d’une belle sœur qui l’agaçait fortement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 335
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeMar 19 Mai - 20:45


Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
C

aspar donna à Orpheus très précisément la réponse qu'il attendait. Certes, si Caspar avait dû lui apprendre qu'il avait encore du pain sur la planche (ce qui était bien possible, il avait pris ses nouvelles fonctions assez récemment, il serait assez logique qu'il ait encore beaucoup de choses à intégrer avant que de pouvoir tout simplement suivre la droite lignée de son successeur), il aurait compris et n'aurait pas insisté. Mais en l'occurrence, il voyait bien que son ami était tout à fait disponible, et donc dispsé à passer du temps avec lui, ce qui lui convenait très bien. Orpheus était convaincu du fait qu'ils avaient mille et une choses à se dire. Certes, ils se voyaient régulièrement, mais les événements avaient été un peu bouleversés, ces derniers temps, et forcément, ça faisait une différence. Aussi, Caspar attrapa ses affaires et ils purent quitter le ministère ensemble. Mais Orpheus n'avait bien sûr pas l'intention d'attendre qu'ils soient installés autour d'une table pour interroger Caspar sur son quotidien et sur les derniers événements qui avaient ponctué son existence. Et ce n'était pas comme si on pouvait les considérer comme des petits événements de rien du tout qui pouvaient clairement passer à la trappe comme si de rien n'était. Non, il s'agissait de quelque chose d'important, et qu'il devait vouloir partager avec un ami.

-Alors ? Comment ça se passe pour toi ? Tu te plais à ton nouveau poste ?
demanda-t-il en embrayant immédiatement sur les sujets les plus intéressants. Qu'est-ce que ça te fait d'être enfin papa ?

Cette dernière question l'intéressait évidemment beaucoup, mais il la mettait sur un pied d'égalité avec la vie professionnelle de Caspar, pas tant parce qu'il interrogeait son ami en fonction de ses propres priorités, mais parce qu'il se doutait que la priorité de Caspar resterait toujours sa vie professionnelle, quoi qu'il en soit. Mais bien sûr, les deux informations étaient importantes. Et il se reconnaissait aussi bien dans la première situation que dans la seconde. Car lui aussi s'apprêtait à opérer un grand changement dans sa vie professionnelle.

Et il se rappelait encore comme si c'était hier du jour où Amos était venu au monde. Il était son trésor, la prunelle de ses yeux. Il avait les plus beaux projets du monde pour lui... Et Despina était à ses côtés, elle aussi convaincue du potentiel de leur petit... Puis tout était parti en vrille... sans qu'Orpheus ne sache exactement quand cela avait commencé. En revanche, il se rappelait très bien du moment où ça s'était terminé... Il espérait de tout coeur que le petit Barty serait un enfant parfaitement fonctionnel. Il était loin de souhaiter son propre malheur aux autres, du moins pas à ceux dont il se sentait sincèrement proche, et Caspar en était très sincèrement et sans équivoque.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeMer 12 Aoû - 22:43

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
Ils n’attendirent pas d’être sorti du ministère et autour d’un verre – même s’il était évident que c’était pour cette option qu’ils étaient en train de se diriger –, pour que Orpheus commence déjà à le questionner. En même temps, même s’ils avaient l’occasion de se voir assez souvent, ils n’avaient pas toujours la possibilité de se parler tranquillement. Donc, ils avaient pas mal de chose à se dire et Orpheus ne se retint pas d’entrer directement dans le vif du sujet. Il li demanda d’abord comment se passait son nouveau poste au ministère de la magie, avant de le questionner sur le fait qu’il était père à présent.

Le fait que Orpheus ait parlé de son travail avant son rôle de père n’était clairement pas quelque chose de dérangeant pour Caspar. D’ailleurs le sorcier était même plus d’avis de se contenter pour commencer de parler de son travail. Oh, ce n’était pas qu’il n’avait rien à dire au sujet de sa paternité, qui était encore plus importante que ce que le monde imaginait, mais il y avait quand même pas mal de changement dans sa vie et celui qu’il considérait le plus important était quand même son changement de poste. La paternité au final n’était que quelque chose qui coulait de source après son mariage, quelque chose de parfaitement normal.

« J’ai encore beaucoup de chose à apprendre sur mon nouveau poste, mais ça ne m’effraie pas. C’est simplement bien différent de ce que dont j’avais l’habitude de faire avant, mais ça fait du bien de changer un peu. »


En réalité, Caspar n’était pas si passionné que cela par son nouveau domaine, mais il avait décidé de prendre ce poste et il avait l’intention de le faire correctement. En même temps, Caspar ne pouvait pas faire autrement les choses qu’à la perfection, même s’il n’était pas non plus aussi passionné par ce qu’il faisait.

« Et la paternité c’est… une nouvelle aventure. » Répondit-il, alors qu’ils approchaient d’un pub où ils allaient pouvoir boire ce verre ensemble avant de chacun rentrer chez soi pour retrouver leurs petites familles. Charis l’attendrait sans doute, mais il ne prenait pas la peine de la prévenir, elle avait l’habitude de toute façon. « J’ai encore un peu de mal à m’y faire, je dois bien avouer. Mais je suis plutôt… fier de mon fils. » Fier parce qu’il avait un fils assurément. Caspar et Orpheus purent s’installer tous les deux et commander des verres. « Et toi alors ? Prêt pour Poudlard ? »

Il savait bien que bientôt, il n’aurait plus autant l’occasion de croiser Orpheus dans les couloirs du ministère. Ce qui lui manquerait. Il était parfaitement heureux pour son ami, bien sûr, il était bien placé pour savoir que les opportunités étaient à prendre, même les plus étrange cela dit. Il n’en ferait pas toute une histoire de ne pas pouvoir croiser aussi souvent son collègue, il était du genre à se remettre quand même particulièrement vite.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 335
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeMer 12 Aoû - 23:03


Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
O

rpheus se doutait que ce n'était pas à n'importe qui que Caspar admettait avoir encore beaucoup à apprendre concernant son nouveau poste. Il était dans la nature des hommes de leurs trempes de ne pas vraiment reconnaître leurs lacunes, et admettre ne pas tout savoir en était une manifeste. Mais néanmoins relative dans le cas de Caspar, car ce dernier avait toujours su parfaitement s'adapter à n'importe quelle circonstance, et il n'était certainement pas dans sa nature que de se laisser submerger par de telles considérations.

Caspar saurait parfaitement quoi faire pour donner le meilleur de lui-même dans ces circonstances et pour redonner à ses fonctions un lustre qui leur avait peut-être manqué avant qu'il ne prenne le poste autrefois occupé par Christian Walsh. Dans tous les cas, le changement était quelque chose d'infiniment bénéfique, et Caspar avait tout à fait raison de l'observer, surtout quand ce changement revenait, encore et toujours, à s'imposer et à gravir les échelons. Caspar était de ces hommes inarrêtables qui, de toute évidence, iraient très loin dans leur vie et dans leur carrière, Orpheus en avait l'intime conviction. Tout restait encore à prouver, mais il ne pouvait déjà qu'être fier et convaincu de son parcours. Et pour le reste, il était aussi agréable d'avoir des perspectives d'évolution, cela prouvait qu'on n'avait pas encore atteint ses limites. Et il n'y avait rien de plus désagréable que de constater qu'on avait atteint les frontières de ce qui était possible. Orpheus rencontrait ce cas de figure avec Amos, et il préférait s'enfermer dans le déni plutôt que d'admettre que ce stade était effectivement atteint.

Caspar ajouta que la paternité était une nouvelle aventure pour lui. Une aventure exaltante, sans aucun doute. On se redécouvrait, quand on devenait père, c'était une chose qu'Orpheus avait lui-même constaté. Et on avait beau vouloir conserver les mêmes priorités, une part de nous changeait invariablement, presque naturellement. Que Caspar soit fier de son fils était logique, et Orpheus ne doutait pas du fait que le petit Barty ne cesserait jamais de faire la joie de ses parents.

-Fin prêt, même si c'est étrange d'y revenir après tout ce temps, j'aurais presque l'impression de retomber en adolescence. Pourtant, ce n'est pas une période de ma vie que j'affectionne spécialement.
Il marqua une pause. J'attends impatiemment de donner mon premier cours, cela dit, je pense que je me suis trouvé une nouvelle vocation. Il marqua une pause. Qui me permettra d'être plus proche d'Amos l'an prochain, qui plus est, alors je ne peux que m'en réjouir.

Oui, le déni dont était capable Orpheus était profond et absolu. Et il n'était absolument pas à sous-estimer, loin, bien loin de là. Encore fallait-il ne pas creuser trop profondément l'affaire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeSam 30 Jan - 19:55

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
Caspar n’était pas étonné d’apprendre que Orpheus trouvait étrange de retourner à Poudlard, même si cette fois ci c’était dans le but d’enseigner une matière. Le jeune homme devait bien avouer que la position de professeur n’était pas forcément quelque chose qu’il trouvait complètement glorieux. Oh, il comprenait en soit le choix de Orpheus et il pouvait bien faire ce qu’il souhaitait, mais de son côté ce n’était clairement pas quelque chose qu’il aurait pu envisager pour lui. C’était impossible tout simplement, ça n’était pas à sa hauteur. Cela dit, il reconnaissait qu’il fallait quand même un sacré courage pour supporter des élèves adolescents à longueur de temps, ceux qu’il n’était pas toujours facile d’éduquer.

En tout cas, Orpheus semblait vraiment heureux de sa nouvelle vocation. C’était une bonne chose et Caspar était heureux pour lui. S’il avait trouvé ce qui lui plaisait vraiment, c’était une très bonne chose. Et en prime, effectivement comme l’homme ne manqua pas d’affirmer, cela allait lui donner la possibilité d’être proche de Amos. Caspar était à peine père au final, Barty était encore bien jeune et globalement il ne le voyait pas beaucoup puisque Charis avait un peu de mal à s’en séparer. Ce qui ne le dérangeait pas vraiment, ce n’était pas comme si son fils était très intéressant encore pour le moment, cela sera différent quand il sera plus grand. Comme Amos donc, qui allait bientôt faire son entrée à Poudlard, sans que Caspar ne s’imagine une seule seconde que cette rentrée était compromise et que Orpheus se voilait énormément la face.

« Tu n’as pas peur que ça soit plus compliqué d’avoir ton fils si proche de ton lieu de travail ? » Caspar n’avait clairement pas encore une paternité très prononcée, s’il était capable d’en avoir une tout court. Orpheus avait la valeur d’élever son fils maintenant que son épouse se trouvait à Azkaban – ce qu’ils n’étaient pas obligés d’aborder d’ailleurs –, c’était vraiment tout à son honneur. Caspar ne doutait pas du tout du fait que son ami s’en sortait à merveille, il n’y avait aucune raison pour qu’il n’en soit pas capable. Mais c’était quand même tout à son honneur de gérer cela seul. Au vu de la situation, Orpheus était forcément protecteur avec son fils, mais il ne faudrait pas qu’il le soit trop. Il ne connaissait pas bien le fils de son ami, mais de ce qu’il avait vu, on ne pouvait pas réellement dire que Amos était un enfant sûr de lui. « De ne pas… suffisamment couper le cordon ? »

Caspar ne jugeait pas réellement, ce n’était qu’une question qu’il se posait. Même s’il ne se retenait quand même pas d’avoir son avis sur la vie des autres, quand bien même il ne supporterait pas qu’on en fasse de même envers lui. Mais contrairement à d’autre, il n’y avait rien de malsain dans ses questions envers Orpheus.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 335
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeSam 30 Jan - 20:18


Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
O

rpheus ne pouvait pas prétendre qu'il n'y avait pas un fond de vérité dans ce que suggérait Caspar. Il aimerait prétendre effrontément l'inverse, mais le fait est que la relation qu'il entretenait avec Amos n'avait pas grand-chose à voir avec la relation distante et étudiée qu'adoptaient beaucoup de patriarches bien sous tout rapport, qui reléguaient comme il se doit l'éducation de leurs enfants à la femme de la maison et à des précepteurs. C'est ce que lui-même aurait fait, sans aucun doute, si les circonstances n'avaient pas été à ce point particulières. C'était après tout comme ça que lui-même avait été éduqué, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir une relation privilégiée avec son père, et il n'estimait pas du tout avoir mal tourné, bien au contraire. Mais le cas d'Amos était particulier par bien des aspects.

Déjà, même si les elfes et précepteurs, ainsi que ses parents qui aidaient définitivement beaucoup, pouvaient prendre le relai, c'était tout de même seul qu'il devait assumer le rôle de parent, puisque Despina n'était plus à ses côtés. Ensuite... Eh bien, que ça lui plaise ou non, Amos n'était pas un enfant comme les autres. Il aimait profondément son fils, c'est un fait, mais il n'évoluait pas à la manière des enfants de son âge, ne se comportait pas comme les enfants de son âge, n'était pas comme les enfants de son âge, et ça empirait à mesure que les années passaient. Il n'était pas, correction, un sorcier comme les autres, et par conséquent, oui, Orpheus ne se comportait sans doute pas avec lui comme il le faudrait.

-Je n'ai pas l'intention d'être constamment sur ses talons,
répondit Orpheus pour se justifier d'une remarque qu'il ne pouvait effectivement pas négliger. Je ne pense pas que cela s'empêchera de s'épanouir et d'évoluer de la bonne manière, ni de gagner en indépendance, bien au contraire.

C'était le genre de choses pour lesquelles Amos avait besoin de guidance, justement, et Orpheus voulait être là pour ça. Encore fallait-il, ceci dit, que son fils fasse bel et bien ses classes à Poudlard, et c'était malheureusement plus que compromis. Quand il en parlait comme c'était le cas en cet instant avec son interlocuteur, il arrivait sincèrement à s'autoconvaincre du fait que tout se passerait conformément à ses plans et que son fils serait bel et bien non loin lors de la prochaine rentrée scolaire. Même si c'était tout sauf simple, c'était définitivement une chose dont il avait besoin de se convaincre. S'il perdait espoir, s'il laissait le pire scénario prendre tous les pas sur tous les autres, alors il renoncerait définitivement à aider son fils, et ça, cela va sans dire, c'était clairement hors de question.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Caspar Croupton
▌ Messages : 352
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue

En couple avec : Charis Croupton

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de vigne, 25,4 cm, Corne de Serpent cornu
Camp: Mal
Avatar: Nikolaj Coster-Waldau

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeHier à 11:08

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
Caspar n’avait pas spécialement envie de se mettre à dos Orpheus, même si forcément, l’homme ne pouvait pas non plus s’empêcher de juger la façon de faire les autres. Ce n’était pas contre son interlocuteur, c’était quelque chose qu’il faisait constamment. En même temps, ils vivaient dans un monde d’apparence, où on gardait un œil sur comment les choses se passaient chez les autres. Que ça soit d’une bonne, ou d’une mauvaise manière. Mais Caspar ne disait donc pas cela pour juger complètement Orpheus, il n’avait pas spécifiquement d’expérience en paternité encore une fois, il se contentait de poser cette question d’une manière disons… bienveillante.

Forcément lui, il avait comme model éducatif un père qui n’était pas forcément sur les talons de ses enfants, et qui se montre quand même assez dur avec ses enfants, mais pour le bien de tout le monde. Non pas que Orpheus ne soit pas assez éducatif avec son fils, qu’il le couve de trop non plus, mais Caspar se posait la question. En soit, c’était normal que son interlocuteur se préoccupe de son fils, au vu de la situation, puisque le gamin avait quand même vu sa mère tenter de tuer son père… ça pouvait laisser quelques séquelles. Encore que… Caspar n’en savait trop rien non plus, mais il se disait que ça pouvait juste le renforcer dans le bon sens.

« Si tu penses qu’il évoluera de la bonne manière, je me doute que tu es le mieux placé pour savoir. » Caspar n’avait pas spécialement envie de se mettre Orpheus à dos, surtout pour des remarques comme celles qu’il venait de lui dire. Même si en soit, il avait quand même un peu de mal à comprendre en quoi il ne saura pas constamment sur les talons de son fils, en étant à Poudlard. Mais encore une fois, Caspar ne savait pas vraiment complètement la situation de Amos. Il n’avait pas conscience que d’une part, il n’était peut-être pas possible pour lui de se rendre à Poudlard et qu’il valait mieux justement que Caspar ne le lâche pas d’une semelle. « Faut dire que je trouve que tu as vraiment beaucoup de courage de te lancer dans une telle aventure et devoir supporter autant de… gamins. » Reprit-il, en revenant sur le fait que l’homme travaillait à Poudlard. Cela ne servait sans doute à rien que Caspar continue de parler de Amos et du fait que Orpheus serait peut-être constamment sur ses talons. Le jeune homme ne saurait dire si c’était un sujet sensible ou pas, mais ça en donnait l’air quand même. Mais c’était quelque chose normal quand il était question de l’éducation. Caspar n’avait pas encore beaucoup d’expérience, mais il ne supporterait évidemment pas qu’on remette en cause sa façon de faire avec son fils. « Déjà que je trouve souvent insupportable de gérer certains employés du ministère… »

Parce que ces employés du ministère n’étaient pas forcément mieux que des élèves de Poudlard par moment, alors que c’était des adultes.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 335
Humeur :
Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitimeHier à 11:25


Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.
O

rpheus aimerait affirmer qu'il avait la certitude que son fils évoluerait forcément de la bonne manière... Il voudrait dire que cela allait de soi, coulait de source, car il était un excellent père et savait communiquer les bonnes valeurs et faire ce qui était impérieusement nécessaire... Mais les circonstances échappaient à sa seule volonté. Et à l'heure actuelle, Orpheus savait, quelque part, qu'Amos n'irait sans doute pas dans la bonne direction. Celle qu'il prendrait lui serait très certainement fatale, et à partir de là, il n'y aurait tout bonnement pas de retour en arrière possible.

-Je ne les considère pas comme des gamins, en ce qui me concerne,
dit-il alors, à la remarque de Caspar.

Bien sûr, ils étaient des gamins, même les élèves de dernière années n'étaient jamais que des enfants, à ses yeux, mais ce n'est pas pour autant qu'ils lui manquaient de respect, loin de là, au contraire, il considérait que c'était une erreur souvent commise que de s'imaginer que les enfants n'étaient que des mioches dont la présence était insupportable. On pouvait peut-être dire qu'il était niais d'affirmer que les enfants étaient l'avenir, mais c'était le cas : et c'était en façonnant cet avenir de la bonne manière que tout ceci se passerait pour le mieux.

-Ce sont des adultes en devenir, qui ont besoin qu'on leur inculque d'entrée de jeu les valeurs nécessaires et indispensable au bon ordre de notre caste et de notre société, puisqu'ils feront celles de demain.

Et par ailleurs, de son côté, il n'avait définitivement pas de souci avec les enfants, au contraire, il avait un bon contact avec eux, et c'était, à l'évidence, le cas avec Amos... même si beaucoup affirmeraient qu'il était le pire père de l'univers, lui de son côté considérait que c'était absolument tout le contraire.

-J'ai un assez bon contact avec les autres, ce n'est pas une difficulté pour moi, je suppose que ça aide
, ajouta-t-il avec un fin sourire.

Il ne le disait pas pour se valoriser en comparaison de son interlocuteur, il ne le disait pas pour se donner un beau rôle, c'est juste que c'était le cas. Chacun avait sa manière d'appréhender les choses, chacun avait un rôle à jouer. Ceux qui avaient un meilleur contact avec les autres avaient tout intérêt à gérer ce genre de chose, les autres, ceux qui seraient éventuellement plus asociaux, pouvaient remplir d'autres sortes de rôles, tout aussi importants. Au moins, Caspar était complètement honnête envers lui-même, et c'était une bonne chose. L'hypocrisie était parfois nécessaire et pouvait souvent être de rigueur. Et néanmoins, il appréciait qu'il ne fasse pas preuve d'une telle hypocrisie à son adresse à lui.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Empty
Message#Sujet: Re: Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]   Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. [pv Caspar :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 3
-