AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Machine à emballer sous-vide à 11,49€
11.49 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Adrian Kowalski
▌ Messages : 670
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeMer 5 Aoû - 19:02

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
Quand Adrian avait compris ce que Aulne/Luna avait fait… il s’était senti partagé entre plusieurs émotions. Ça allait globalement entre la tristesse et la colère, parce qu’il se sentait quand même trahi et trompé, mais aussi parce que ça ne faisait que lui rappeler tout ce qu’ils avaient partagé avec son ex petite amie. Et ça remettait malheureusement un peu trop en doute leur relation. En soit ça ne devrait pas poser de souci, Adrian ne devrait même pas se préoccuper de tout ça, il ne devrait pas s’occuper de cette histoire et il devrait simplement tourner la page. Après tout, ce qu’il avait vécu avec Aulne était beau mais ça n’avait pas de sens, ça n’aurait pas dû exister. Alors si elle l’avait manipulé ce n’était pas bien grave, il n’avait qu’à la détester il allait réussir plus facilement à l’oublier.

Oui, mais non, ce n’était clairement pas aussi facile que ça. Adrian se sentait vraiment manipulé et bête d’avoir cru en tout ça. D’accord, il ne devrait peut-être pas tout remettre en question, mais justement il était incapable de ne pas le faire. Alors… bref, il avait besoin de lui parler. Ce n’était pas du tout raisonnable, mais il fallait bien qu’il lui parle, qu’il mette un peu cette histoire au clair. Il avait donc envoyé un hibou à Luna, ne sachant pas réellement s’il allait trouver son destinataire, pour lui donne rendez-vous aux Trois Balais lors d’une sortie prévue à Pré-au-Lard.

Ça n’avait rien de bien raisonnable surement, c’était même sans doute dangereux, mais Adrian n’avait pas vraiment pensé comme ça. Il s’était contenté de se dire qu’il avait besoin de lui parler et pour cela, il lui avait demandé de venir. Maintenant, il se trouvait assis à une table des trois balais, ne sachant même pas si elle allait venir au rendez-vous, parce qu’il ne savait même pas si elle avait reçu son hibou, ou si même elle allait le recevoir à temps. Il n’avait pas forcément bien réfléchi, il avait simplement agi à l’instinct, c’était tout.

Mais elle arriva… quand il l’a vit entrer dans le pub, le jeune homme sentit son cœur se serrer en la voyant. Il ne devrait pas, mais il se sentait quand même… bref, ça n’allait pas s’arranger, mais il devait dans tous les cas lui parler. Quand elle s’approcha de lui, Adrian lui adressa un léger sourire. Il ne pouvait pas s’en empêcher parce que la voir ça ne faisait que lui rappeler tous les sentiments qu’il avait pour elle et qui n’avaient pas encore disparu, alors qu’il pensait qu’il était justement en train de se remettre. Mais non.

« Salut. » Dit-il, un peu maladroitement, ne sachant pas trop comment aborder la conversation. Peut-être pas trop directement quand même. « Merci d’être venu. »

Même si en soit, ce qu’il avait à lui dire n’était pas forcément plaisant, mais là tout de suite le jeune homme perdait ses mots. Il n’avait aucune idée de comment enchainer.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4409
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeMer 5 Aoû - 20:50


Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
L

una avait senti son coeur danser dans sa poitrine quand elle avait reçu la lettre d'Adrian. Elle était passée par tout un tas d'émotions différentes : d'abord un bonheur, la joie toute simple d'avoir des nouvelles du garçon qu'elle aimait, même s'il ne lui disait pas grand-chose dans son courrier. Puis l'inquiétude : il était peu probable qu'il veuille la voir pour le seul plaisir de la voir, il était plus intelligent que cela. Se pourrait-il qu'il soit en danger ? Ou bien il avait besoin d'elle pour une autre raison. Et à mesure que l'échéance apportait, c'était un certain stress qu'elle ressentait. Elle avait hâte, vraiment hâte de le voir, parce qu'il lui manquait, constamment, tous les jours. Et en même temps, elle le redoutait bien sûr terriblement, incapable de présumer d'avance des tenants de cette rencontre et de ses répercussions. En tous les cas, une seule chose était absolument sûre, complètement certaine : le hibou d'Adrian l'avait trouvée, et il était hors de question pour la jeune femme de manquer le rendez-vous.

Elle s'était donc rendue à Pré-au-Lard le jour annoncé par Adrian, qui était un jour de sortie scolaire à Poudlard. Ce n'était pas forcément plus mal, de la sorte ils se fondraient dans la masse. Luna, à l'inverse de ses amis (exception faite de Ginny), pouvait aller et venir comme elle le voulait, elle n'était pas officiellement morte aux yeux du monde, mais cela ne l'empêchait pas de faire preuve du minimum de prudence requis en la circonstance.

Elle avait quelques minutes de retard sur l'heure du rendez-vous quand elle arriva enfin aux Trois-Balais, où ils devaient se rejoindre. Adrian était déjà là. En le voyant, elle sentit son coeur battre plus fort, de plus belle. Il avait un sourire aux lèvres, et elle oublia presque aussitôt son appréhension. Elle préférait revenir au simple bonheur de le revoir. Peu importe ce qu'il avait à lui dire exactement, ce n'était pas bien important, en fin de compte. Ce qui importait, c'était qu'elle puisse le voir, lui parler, même si çe ne devait qu'être le temps d'une brève conversation. L'essentiel, oui, c'était ça. D'être avec Adrian, peu importe ce qu'il pouvait bien avoir à lui dire.

-Salut, je ne pouvais que venir,
répondit-elle doucement. Ce qui était vrai. Recevoir cette lettre et ne pas faire le déplacement ? Il n'en était pas question, pas le moins du monde, elle tenait à s'assurer que tout allait bien pour Adrian. Et elle serait toujours là pour lui. C'était plus fort qu'elle, quelque part. Tu vas bien ? Qu'est-ce qui se passe ?

Il se passait forcément quelque chose, c'était évident, et elle espérait que ce n'était pas trop grave.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Adrian Kowalski
▌ Messages : 670
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeDim 13 Déc - 12:27

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
Pendant des semaines et des semaines, Adrian avait broyé du noir après sa séparation avec Aulne. Et puis, petit à petit, il avait eu le sentiment de reprendre un peu sa vie en main et de s’en remettre. Sauf que voilà, maintenant qu’il se trouvait devant la jeune femme, c’était un peu comme si tous ces efforts n’avaient servi à rien. Il avait fini par se dire que ses sentiments pour la jeune femme allait diminuer, parce qu’ils n’avaient pas le choix de toute façon, mais la revoir maintenant ne faisait que lui rappeler que ces sentiments étaient encore beaucoup trop présent. Autant présent qu’avant en fait, comme parce qu’au vu de ce que Adrian avait à dire, il y avait peu de chance que ça se termine bien, mais en attendant, son cœur battait plus vite alors qu’elle se trouvait en face de lui.

Il lui répondit par un fin sourire quand elle lui affirma qu’elle ne pouvait que venir. C’était faux, la jeune femme aurait très bien pu se contenter d’ignorer son courrier et en vérité, elle aurait sans doute mieux fait. Ils ne devaient pas se revoir, preuve en était justement de la manière dont le cœur de Adrian battait plus rapidement en cet instant précis. Ils ne devraient pas se revoir, mais en même temps ils ne pouvaient pas… ne pas se revoir. C’était d’un compliqué.

« Je vais bien. »
Répond-il pour commencer. « Et toi ? »

Même s’il ne devrait pas, sans doute, Adrian ne pouvait pas s’empêcher de se faire du souci pour Aulne. C’était comme ça. Alors qu’à côté de cela, il se sentait aussi trahi par ce qu’il avait découvert, et qu’il lui en voulait. Pour ça et d’autres choses, il ne pouvait pas s’empêcher de lui en vouloir d’avoir laissé cette situation se produire alors qu’elle savait bien que c’était impossible, tout en s’en voulant de lui en vouloir parce que les moments qu’ils avaient passé ensemble étaient merveilleux. L’adolescence, tellement compliqué. En tout cas, Adrian avait bien conscience que ça ne servirait à rien sans doute de tourner autour du pot et qu’il valait mieux qu’il lui dise directement pourquoi il avait tenu à la voir. Ils étaient là pour ça après tout, pas juste pour passer un instant ensemble. Même s’il aimerait bien pouvoir revenir en arrière et juste profiter de la présence de son ancienne petite amie.

« Écoute… je t’ai fais venir ici parce que… » Depuis le moment où il avait envoyé son courrier à Aulne, il avait tourné dans sa tête la manière d’aborder le sujet, la façon dont il dirait les choses. Et ça collait plutôt bien dans sa tête, sauf que maintenant qu’il était là, ça ne venait pas du tout comme il avait prévu. « J’avais besoin qu’on parle de… eh bien, du jour où soit disant on est allé trouver mon oncle tous les deux, alors que je n’ai aucun souvenir de ce moment. »

Au fond, c’était sans doute mieux qu’il dise directement les choses.
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4409
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeDim 13 Déc - 12:41


Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
L

una ne put s'empêcher de dévisager Adrian, sans doute avec trop d'insistance, quand ce dernier lui assura qu'il allait bien. Est-ce que c'était réellement le cas ? Elle n'était pas certaine de pouvoir le déterminer à la seule inflexion de sa voix... mais elle se disait que tout comme elle-même ne pouvait pas se sentir complètement... bien dans ces circonstances, ça devait être le cas d'Adrian. Au-delà du bonheur d'être avec lui, de le voir, de l'entendre... il y avait la douleur de tout ce qui ne serait plus... Ce qui ne l'empêcha pas pour autant de répondre un faible "ça va" à sa question. Ce qui n'était pas totalement un mensonge. Elle avait été mieux, et elle avait été plus mal également. Elle était... raisonnablement bien, on va dire. Certaines choses s'étaient arrangées, d'autres avaient empiré. Mais elle était en vie, le combat progressait, ils s'étaient débarrassés de l'horcruxe, elle était en compagnie d'Adrian, même si ce n'était sans doute que pour quelques minutes... Alors oui, au fond, ça allait.

Elle voulut demander à Adrian les raisons de ce rendez-vous mais elle n'en eut pas besoin, le bleu et bronze reprit la parole, et alors elle comprit. Et son malaise augmenta encore d'un cran... Elle s'était doutée qu'Adrian ne l'avait pas conviée ici dans l'intention de parler de la pluie et du beau temps, elle s'était doutée, bien sûr, qu'il y avait autre chose, elle savait, évidemment, que ça ne pouvait pas être aussi beau et aussi simple... mais malgré tout, elle n'avait pas songé à ce cas de figure particulier.

-Oh...


Elle baissa les yeux. Elle aurait pourtant pu se douter du fait qu'Adrian apprendrait la vérité un jour. Après tout, Adrian était très proche de son oncle, ce n'était pas comme si elle pouvait compter sur le fait qu'ils n'allaient jamais se reparler, sans oublier le fait qu'elle n'était pas sûre qu'ils aient été très convaincants, elle et Harry, quand ils étaient venus le voir. Certes, sur le moment, ils n'avaient pas été démasqués, mais on ne pouvait pas dire non plus qu'ils avaient brillé par leur... subtilité. L'urgence de la situation ne leur permettait pas spécialement de passer par quatre chemins.

-Je suis vraiment désolée, Adrian...
La situation était urgente, et j'ai pas trouvé mieux. On avait des questions à poser à ton oncle, des questions très importante. On était plus ensemble, on se parlait plus. Je savais pas comment faire autrement pour l'approcher...

C'était encore pire dis comme ça, et infiniment manipulatoire. Luna n'était clairement pas fière d'elle, elle savait que c'était une trahison. Et on avait beau dire aux grands maux les grands remèdes, ça n'en rendait pas l'application plus évidentes.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Adrian Kowalski
▌ Messages : 670
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de peuplier, crin de licorne, 22.2cm
Camp: Neutre
Avatar: Michael Cera

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeDim 5 Sep - 14:57

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
Luna sembla très rapidement mal à l’aise quand il lança le sujet directement. C’était de toute façon beaucoup mieux qu’ils entrent directement dans le vif du sujet, si Adrian avait demandé à la jeune femme de venir le voir, c’était pour une raison précise (sinon ils ne se seraient pas vus). Mais en même temps, c’était quand même assez particulier de se retrouver là et de lui parler de ça. Encore maintenant, il ne savait pas exactement quoi penser de cette situation, de ce que Aulne avait fait et de … en fait, il était encore complètement partagé sur toute cette histoire, sur tout ce qui s’était passé. Et au fond, il ne savait même pas ce qu’il attendait réellement de cette conversation, il était quand même sacrément partagé.

Aulne commença par lui présenter ses excuses, affirmant que sa situation était urgente et qu’elle n’avait pas trouvé de meilleure solution. Adrian ne savait pas vraiment si c’était une excuse qu’il appréciait. En soit, il appréciait bien sur qu’elle prenne la peine de s’excuser, mais il avait aussi conscience que ça n’allait pas changer grand-chose. Aulne précisa qu’ils avaient des questions à poser à son oncle, des questions importantes qui devaient avoir un rapport avec toute l’histoire du fait qu’elle venait du futur et ce genre de chose. Il avait conscience qu’elle devait avoir réellement de bonnes raisons, mais ça ne changeait pas le fait qu’il était touché par ce qu’elle avait fait et le fait que l’ami de Aulne s’était servie de lui. Alors, en soit, c’était pour la bonne cause et ça devait ne rien vouloir dire, mais en même temps, il était quand même touché.

« Je suis sûr que tu aurais pu juste… demander. » Bon, peut-être pas, mais il trouvait quand même l’approche de Aulne vraiment particulière. Il n’aurait pas été aussi simple que ça d’approcher son oncle en effet, mais il avait beaucoup de mal à accepter le fait qu’elle s’était servie de lui, entre-autre. Même si en soit, le jeune homme ne devrait peut-être pas le prendre à ce point personnellement, mais quand il était question d’avoir utilisé son image pour approcher son oncle, il ne pouvait pas s’empêcher de le prendre personnellement quand même. « En attendant, tu as donc décidé de m’utiliser et de manipuler mon oncle pour… je ne sais quoi. »

Alors bien sûr, ça pouvait être effectivement important, au vu de l’histoire de Aulne. Mais en même, Adrian ne savait même pas pourquoi elle avait fait tout ça. S’il le savait, peut-être qu’il reverrait son jugement, ou pas du tout.

« C’était… c’était ton but depuis le début ? »

Bon, Adrian se montrait sans doute beaucoup trop paranoïaque en cette instant précis ? Il y avait de forte chance, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se poser la question. Et si au final, Aulne n’avait pas cherché à l’utiliser depuis le début ? Après tout, elle venait d’une autre époque, ils ne devraient même pas être proches et elle l’avait approché…
Code by Gwenn

_________________
La famille, ce havre de sécurité, est en même temps le lieu de la violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4409
Humeur :
Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitimeLun 6 Sep - 17:37


Loin des yeux, loin du coeur... tu parles.
P

eut-être, oui, qu'elle aurait pu "juste demander" ainsi que le suggérait Adrian, et peut-être bien que ça aurait marché, après tout. Mais il n'y avait aucun moyen pour elle d'en être certaine, et en attendant, la jeune femme avait besoin de réponses, et n'avait pas le droit à l'erreur. Elle pourrait lui dire tout ça, mais à quoi bon, ce serait comme si elle cherchait à se justifier, sauf que ce qu'elle avait fait n'était tout bonnement pas pardonnable.

Peu importe l'angle sous lequel elle décidait d'observer cette situation, ça n'y changeait pas grand-chose, dans le fond. Les faits, eux, étaient inexcusables en eux-mêmes, et elle devait arrêter, quoi qu'il en soit, de vouloir s'attirer la compréhension et la sympathie de son interlocuteur. Ils n'étaient plus ensemble, ils ne seraient plus jamais ensemble, ils ne devaient pas être ensemble. Dans le fond, si Adrian la considérait comme la manipulatrice qu'elle était peut-être, cela valait mieux, pour tout le monde.

-Je peux t'expliquer pourquoi... enfin si tu veux... si ça peut t'aider à...


A comprendre, à se mettre à sa place... à lui pardonner ? Luna savait bien qu'elle s'engageait sur un chemin particulièrement dangereux, et qu'elle aurait tout intérêt à faire demi-tour tout de suite, en fin de compte, mais elle savait aussi que ça ne se faisait pas vraiment, et qu'elle était en train de jouer avec le feu, plus qu'elle ne le devrait. Elle n'arrivait pas à réfléchir convenablement, à faire "ce qu'il fallait" quand Adrian se trouvait à proximité. Forcément, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir le garder, le rassurer, le protéger...

C'était plus fort qu'elle. Elle trouvait tout cela si injuste. Elle n'avait besoin que d'un regard dans sa direction pour se rappeler combien elle l'aimait. Pourquoi cela ne pouvait-il pas suffire ? Pourquoi fallait-il que le destin leur mette des bâtons dans les roues, comme ça, constamment. C'était injuste, et surtout, c'était insupportable. Luna ne considérait pas qu'ils méritaient ça. Sauf que plus le temps passait, plus le fossé se creusait, et plus il devenait difficile d'apporter à toute cette situation une résolution réconfortante.

-Bien sûr que non, ce n'était pas mon but,
répondit-elle avec le coeur serré. L'idée qu'il puisse même s'imaginer qu'elle ait seulement voulu le manipuler durant tout ce temps lui faisait un mal inconcevable... Elle avait vécu tellement de choses fortes avec lui. Que tout ceci puisse être réduit à de la pure manipulation la touchait profondément. Je t'aimais... Elle baissa les yeux. Je t'aime encore.

Ce n'était pas le genre de choses qu'elle devrait dire, mais comment se taire quand les sentiments étaient si forts, si réels, si sincères. Ce n'était pas quelque chose qu'elle recherchait ou qu'elle calculait. C'était ainsi, c'est tout.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Empty
Message#Sujet: Re: Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)   Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Loin des yeux, loin du coeur... tu parles. (Luna <333)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-