AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 367
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeMar 11 Aoû - 13:22


Provoquer le destin à tout prix
O

rpheus serrait fort la main de son fils dans la sienne. Il n'aimait pas cette situation, et il regrettait profondément d'en arriver là. Mais il avait laissé mûrir cette idée dans son esprit, et plus il y pensait, plus il se disait que c'était peut-être là l'action de la dernière chance. Il fallait que, par tous les moyens, il sauve Amos, et si pour cela, il fallait en passer par des épreuves qu'il ne se serait jamais vu lui faire subir... eh bien soit. Aristide et lui en avaient longuement parlé, et à présent, eh bien... il était temps de mettre leur plan en action.

Un plan qui se résumait en une décision toute simple : Amos devait revoir sa mère (ce qui serait la première fois depuis la tentative de meurtre de cette dernière)... Orpheus le savait, son fils n'en avait aucune envie, et c'était compréhensible, mais c'était peut-être une phase nécessaire, afin de débloquer quelque chose en lui, afin de générer un électrochoc, quel qu'il soit, qui serait véritablement susceptible de changer la donne... Qui sait si ce soir, Amos ne se révélerait pas en parfait petit sorcier. Parfait petit sorcier qu'il était bel et bien, même si les circonstances le poussaient encore à garder cela pour lui.

Ils avaient donc rejoint Aristide bien après l'heure des visites, à une heure où ils avaient la certitude que personne n'aurait vent de leur visite. Il s'agissait de faire les choses simplement... Mais même si Orpheus savait que tout était sous contrôle, cela ne l'empêchait pas de se sentir mal à l'aise malgré tout. Parce qu'il savait qu'Amos voudrait être n'importe où ailleurs et que, contrairement à ce que d'aucuns s'amusaient à répéter, il n'aimait vraiment pas l'idée de leur faire souffrir.

-Ne t'en fais pas
, dit Orpheus avec douceur à l'adresse de son fils, je resterai avec toi tout du long, je ne te lâche pas. Il ne peut rien t'arriver tant que je serai avec toi...

En tout cas, tant qu'il n'aurait pas atteint ses onze ans... Après, ce serait une autre affaire. En tous les cas, en cet instant, son but était bel et bien et très sincèrement de l'aider, autant qu'il le pouvait, et du mieux qu'il le pourrait. Après avoir briefé son fils, il se tourna vers Aristide et lui adressa un signe pour lui faire comprendre qu'ils étaient prêts (même si, comme toujours, il parlait à la place de son fils).

Tous ensemble, ils se rendirent donc dans l'aile de la prison qui abritait Despina. Le coeur d'Orpheus battait un peu plus fort à mesure qu'ils approchaient de la cellule de Despina, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent en sa présence. Et maintenant, c'était l'heure de vérité.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 158
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeMer 19 Aoû - 10:50


Il était tard... Du moins le supposait-elle... Entre les murs sombres e diable de la prison, il était presque impossible de distinguer la nuit du jour, le jour de la nuit. On se repérait aux rondes des gardiens, aux repas déposés dans votre cellule, à ce genre de détails qui se confondent et qui deviennent insignifiants à mesure que l'étau se resserre sur vous.

Elle supposait qu'il était tard parce que l'heure des visites était semble-t-il passée. C'était cette heure de latence suspendue dans le temps où plus rien ne se passait. Un moment qu'au début elle associait à l'espoir, un espoir d'évasion qui ne se concrétisait jamais.

Au mieux, maintenant, elle l'associait tout du moins à un soulagement. En dépit de ses intrusions constantes, Orpheus respectait les horaires classiques de visite, elle n'aurait pas à supporter sa présence, à éviter son regard insistant. C'était du moins ce qu'elle avait cru, mais c'était sans s'imaginer qu'en dépit de toutes ses protestations, il allait mettre ses sombres menaces à exécution.

Allongée sur le sol rigide de sa cellule, elle tentait de trouver le sommeil, mais comme toujours, c'était sans succès. Les nuits n'étaient jamais réparatrices. On ne faisait que des cauchemars entre ces murs.

Dans un premier temps, elle ne sut trop si ces bruits de pas, trop nombreux, qui ricochaient sur la pierre étaient le fruit de son imagination ou non. Les deux, avec le temps, finissaient par se confondre presque tout naturellement.

Mais les pas se rapprocher, elle semblait sentir leur souffle, un souffle presque retenu, ce genre de pas mal assuré, presque respectueux, comme quand on visite une église. Sauf qu'ici, s'il existe un Dieu, il a déserté les lieux depuis très, très longtemps, c'est une absolue certitude.

Elle se redressa en comprenant que c'était vers sa cellule qu'on se dirigeait, en comprenant qu'il l'avait fait. Elle se rapproche et les distingua dans l'obscurité. Surtout, elle reconnut la frêle silhouette d'Amos. Elle en pleurerait. Elle avait tant voulu le revoir, pas ici, pas comme ça... Elle voulait le prendre dans ses bras, et en même temps, elle voulait qu'il fuie le plus loin possible. Il ne devait pas la voir dans cet état... Malgré tout, elle ne pouvait pas s'empêcher de le détailler des yeux. Elle avait l'impression qu'il était plus maigre, plus éteint qu'avant son enfermement.


"Tu n'aurais jamais dû faire ça"
, dit-elle en levant les yeux vers Orpheus. "Allez-vous en, tout de suite."

_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Amos Beurk
▌ Messages : 45
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Asa Butterfield

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeMar 13 Oct - 8:27

Amos ne voulait pas être là. Il n’en avait aucune envie. Il ne voulait pas venir voir sa mère. Il comprenait, pourquoi son père l’emmenait ici, mais c’était probablement la pire épreuve qu’il ait à supporter. Son père espérait qu’en voyant sa mère, Amos deviendrait un sorcier, mais le concerné n’était pas vraiment certain que cela fonctionne. Pourtant, il l’espérait, il ne pouvait faire que ça, en même temps. Il souhaitait toujours devenir un sorcier, plus que tout, mais voir sa mère ne faisait pas partie de ses souhaits. Il ne savait même pas pourquoi son père ne de la détestait pas.

Après tout, elle avait tenté de le tuer. Mais lui, il continuait d’aller la visiter. Amos ne comprenait pas vraiment, mais c’était entre ses parents. Il avait juste peur que sa mère finisse par sortir, qu’elle rentre avec eux… il n’avait aucune envie qu’une telle chose arrive. Sa mère le terrifiait à présent, et elle était très bien ici, derrière des barreaux. Il savait bien, qu’elle avait soi-disant agi ainsi pour le protéger, mais Amos n’avait rien demandé. Et son père ne faisait rien de mal, il tentait de l’aider, il voulait juste faire de son fils un sorcier, et Amos était totalement consentant dans tous les traitements infligés par son géniteur.

Amos n’avait presque pas décroché un mot à son oncle, un faible bonjour. Il était bien trop angoissé pour parler, il voulait juste qu’ils rentrent à la maison et oublient toute cette histoire, mais il savait bien que son père n’allait pas renoncer. Quand il avait une idée en tête… impossible de la faire sortir. Pourtant, Amos avait plus que jamais, envie que son père change d’avis, et décrète que c’était une mauvaise idée.

-Ne t'en fais pas, je resterai avec toi tout du long, je ne te lâche pas. Il ne peut rien t'arriver tant que je serai avec toi...

Cela ne le rassurait que partiellement, mais il était tout de même heureux d’entendre ces paroles. Ses doigts étaient complètement crispés autour ceux de son père. A chaque pas qu’ils faisaient, son cœur cognait plus fort dans sa poitrine, Amos était complètement tétanisé. Il avait peur de voir sa mère, on racontait des choses horribles sur ceux qui étaient détenus à Azkaban, qu’ils n’étaient plus que des ombres, des spectres… sans parler de l’atmosphère, des détraqueurs qui rodaient… absolument tout ici était insoutenable.

"Tu n'aurais jamais dû faire ça. Allez-vous en, tout de suite."

Amos gardait son regard fixé sur le sol, incapable de la regarder. Il sentait le regard de sa mère sur lui, et ça le dérangeait. Entendre sa voix était étrange. Il la reconnaissait, pourtant, il avait le sentiment que ce n’était pas elle pour autant. Il ne l’aurait pas cru, mais il était d’accord avec elle. Il était totalement pour qu’ils s’en aillent. Il tremblait presque, tant il avait peur. Il ne dit rien, garda les lèvres délibérément closes, et ne trouva rien de mieux que de se blottir contre son père.

_________________

- Amos Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeSam 30 Jan - 17:03

Si Hermès devait découvrir ce qu’il faisait, il y avait de forte chance qu’il se fasse virer directement. Autant dire que ça arrangerait quand même énormément ses affaires que son patron ne découvre jamais qu’il avait fait entrer son neveu dans la prison, afin qu’il puisse voir sa mère. Même si en soit, Aristide avait le sentiment de juste faire une bonne action. Amos était touché par l’absence de sa mère et le fait qu’elle ait quand même tenté de tuer son père devant ses yeux. Alors, réunir la famille, c’était dans le but de faire du bien à tout le monde, du moins c’était ce qu’espérait Aristide. Il ne savait pas vraiment si ça pouvait marcher, mais il espérait quand même pouvoir obtenir un résultat quelconque. Non parce que même s’il pouvait par moment donner le sentiment de ne pas se préoccuper du sort de son filleul, il espérait vraiment que ce dernier allait faire preuve de pouvoir magique. Parce que ça craignait vraiment s’il s’avérait qu’il était un cracmol, même si Orpheus ne manquait pas de dire à longueur de temps qu’il n’en était pas. Et Aristide le croyait, évidemment qu’il ne pouvait pas en être un.

Ils se dirigèrent vers la cellule de Despina, Orpheus tenant fermement la main de son fils et tentant de le rassurer. En soit, Amos ne craignait quand même pas grand-chose. D’accord, cette prison était un peu froide, quelque peu particulière, mais honnêtement il y avait pire comme endroit. Il ne risquait rien, les détraqueurs n’allaient pas commencer à jouer avec lui. Donc, il n’y avait vraiment pas de raison de s’en faire, mais Aristide n’allait pas prendre la peine de contredire son frère. Quand ils arrivèrent proches de Despina, celle-ci ne manqua pas de réagir assez vivement à leur venue en leur demandant de s’en aller tout de suite. Super l’accueil. À la place de Amos, Aristide prendrait quand même super mal d’avoir une mère comme elle. Bon, Belvina n’était clairement pas la mère de l’année non plus. Au moins ça lui faisait un point commun avec Amos. Même si en vérité, Despina aimait son fils, ce qui n’était pas le cas de sa propre mère ou de son père… mais ça faisait longtemps que Aristide ne s’en préoccupait plus.

« Despina, tu devrais être heureuse de voir Amos, on l’a fait venir exprès pour toi. » Ou pas, peut importait la raison véritable, le jeune homme se contentait de dire ce qu’il avait en tête. « Allez Amos, approche-toi de ta mère. Ne t’en fais pas, tu ne risques rien. »

Bon après, il avait le droit d’avoir un électrochoc suffisamment fort pour que ses pouvoirs se révèlent. D’ailleurs, Aristide ne manquait pas de l’observer attentivement, au cas où qu’il y ait un signe quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 367
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeSam 30 Jan - 19:03


Provoquer le destin à tout prix
L

a réaction de Despina ne se fit pas attendre. Au fond, Orpheus ne savait trop s'il se sentait heureux de l'entendre prendre la parole, elle qui lui refusait généralement la moindre parole, le moindre regard, mais il voulait croire que c'était mieux ainsi, quelque part. Si elle se contentait de rester immobile dans sa cellule, il y avait tout de même peu de chances pour que le déclic que cherchait à provoquer Orpheus ait lieu. Rien ne garantissait que ce soit le cas pour autant, mais au moins, il y avait... un minimum d'interaction, quelque chose capable de provoquer un véritable choc émotionnel ? Même si, malgré tout, Orpheus avait bien du mal à accepter le comportement qu'elle affichait. Non seulement elle ne s'adressait pas directement à leur fils, mais elle osait lui faire le reproche de l'avoir amené plutôt que d'apprécier le voir là, ici, alors que, selon toute vraisemblance, elle ne devrait plus être autorisée à croiser sa route. C'était quelque part une chance qu'il lui accordait, et elle refusait de la saisir. Définitivement, Despina n'avait plus grand-chose à voir avec la femme qu'il avait connue, avec la femme qu'il avait, à sa manière, aimée.

-Despina, j'apprécierais que tu sois moins ingrate
, répondit Orpheus, je t'offre une chance unique de pouvoir voir ton fils, de lui parler, et toi... regarde comment tu réagis. Tu lui fais peur...

Amos semblait en effet tétanisé. Bon, c'était quelque part un état relativement courant chez lui, mais pas à ce point-là, tout de même. Orpheus voudrait observer quelque chose, une réaction, une lueur dans son regard, n'importe quel indice qui lui prouverait qu'il était sur la bonne voie et qu'il avait fait le bon choix en mettant la mère et le fils face à face. Mais l'électrochoc tant attendu n'advenait pas. Ou bien il était discret et ne se laissait pas voir de la manière qu'Orpheus avait tant espéré. Le regard du mangemort passa de son fils à son frère. Ce dernier s'adressait directement à Amos, suggérait qu'il s'approche de sa mère. C'était peut-être ce qu'il fallait, en effet, pour que les choses changent et pour qu'un véritable progrès s'opère.

Oui, mais voilà, même si cette pensée lui fendait le coeur, le fait est qu'il craignait pour la sécurité d'Amos s'il devait s'approcher de trop près de sa mère. Il n'en revenait pas de penser une chose pareille, mais c'était pourtant bel et bien le cas. Il était sincèrement inquiet de ce que Despina pourrait faire à son fils, à leur fils. L'époque où il pensait que jamais elle ne lui ferait du mal était révolue. Après tout, elle lui en avait bien fait, à lui, alors qu'il n'aurait jamais imaginé cela envisageable. Il serra fort la main de son fils contre la sienne.

-Ne force surtout rien, d'accord... mais rappelle-toi, c'est pour ton bien qu'on fait tout ça.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 158
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeMer 3 Fév - 12:20


« Despina, tu devrais être heureuse de voir Amos, on l’a fait venir exprès pour toi. »

Despina infligea à son beau-frère le regard le plus noir qu'elle avait en réserve. Par moments, elle n'était plus vraiment capable de dire ce qui relevait chez lui de la pure folie ou du strict sadisme. Il était en effet possible qu'il s'imagine rendre le plus fier des services à la mère en emmenant son fils la voir dans ces conditions...

Mais il était aussi possible qu'il ait tout à fait conscience de la torture que cela représentait, aussi bien pour Amos que pour elle, et qu'il y prenne elle ne savait quel plaisir un rien malsain.

« Allez Amos, approche-toi de ta mère. Ne t’en fais pas, tu ne risques rien. »

Le coeur serré, Despina posa son regard son fils. Au fond, elle avait envie qu'il s'approche, elle avait envie de serrer sa main dans la sienne. Mais dans le regard de cet enfant brisé, qu'elle avait participé à briser, il y avait une terreur sincère pour elle. Constater combien il était tétanisé à l'idée d'être là, savoir qu'elle lui faisait peur, vraiment peur, c'était un enfer pour elle.

Elle n'en donnait pas l'air, c'est certain, mais elle avait tant voulu revoir son fils, en vérité. Il lui manquait tellement... Il ne s'écoulait pas un jour sans qu'elle ne caresse le désir de le prendre dans ses bras, de retrouver ces moments de jeu, de douceur, de complicité qui appartenaient à présent à un passé si lointain que ce passé semblait doucement s'estomper, et finalement disparaître.


-Despina, j'apprécierais que tu sois moins ingrate, je t'offre une chance unique de pouvoir voir ton fils, de lui parler, et toi... regarde comment tu réagis. Tu lui fais peur... -Ne force surtout rien, d'accord... mais rappelle-toi, c'est pour ton bien qu'on fait tout ça.

En ce qui concernait Orpheus, Despina avait moins de doutes, elle savait précisément de quoi il retournait, dans son esprit malsain, il devait être effectivement convaincu de leur rendre un fier service à tous. Et il en avait encore pour se demander qui, des deux, méritait vraiment sa place derrière les barreaux.


"Bien sûr que je lui fais peur, Orpheus"
, rétorqua Despina en levant les yeux vers son "mari". "On est à Azkaban, et regarde-moi... Comment tu peux lui faire ça ? ... Comment tu peux me faire ça ?" Elle marqua une pause. "Comment tu peux seulement prétendre faire ça pour son bien ?"

Son regard se posa sur son fils, et enfin, elle daigna s'adresser à lui directement.


"Tu n'as pas besoin de faire ce qu'ils attendent de toi, mon cœur, je comprends très bien... Je suis désolée qu'ils t'aient amené ici."



_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Amos Beurk
▌ Messages : 45
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: /
Camp: Neutre
Avatar: Asa Butterfield

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeVen 7 Mai - 9:20

« Despina, tu devrais être heureuse de voir Amos, on l’a fait venir exprès pour toi. Allez Amos, approche-toi de ta mère. Ne t’en fais pas, tu ne risques rien. »

C’était bien la pire idée que son oncle pouvait avoir. Amos n’avait aucune envie de s’approcher, il n’avait aucune envie de faire le moindre geste. Ou alors, pour se cacher derrière son père, qui représentait la seule forme de protection, et de sécurité ici. Mais Amos avait presque le sentiment que ce n’était pas suffisant. Il n’avait jamais eu envie de venir ici, et encore moins pour voir sa mère. Mais c’était encore plus horrible que tout ce qu’il avait pu imaginer. Cet endroit était tout simplement cauchemardesque, et Amos était tétanisé sur place, incapable de faire un seul pas, et le regard fixé sur le sol, pour éviter de regarder quoique ce soit d’autre, et surtout sa mère.

-Despina, j'apprécierais que tu sois moins ingrate, je t'offre une chance unique de pouvoir voir ton fils, de lui parler, et toi... regarde comment tu réagis. Tu lui fais peur... Ne force surtout rien, d'accord... mais rappelle-toi, c'est pour ton bien qu'on fait tout ça.

Oui, il savait bien pourquoi ils étaient là, et il avait toujours suivi son père dans ses plans, mais là, les choses lui semblaient tout de même totalement insurmontables. Et il savait pertinemment que son père serait déçu, qu’il ne tente rien. Sa présence lui était rassurante, ses encouragements également, mais il n’était pas certain que cela fasse le poids face à la peur qu’il ressentait en cet instant précis. Cependant, il reconnaissait que ce serait dommage d’avoir fait tout ce chemin pour rien du tout.

"Bien sûr que je lui fais peur, Orpheus. On est à Azkaban, et regarde-moi... Comment tu peux lui faire ça ? ... Comment tu peux me faire ça ? Comment tu peux seulement prétendre faire ça pour son bien ? Tu n'as pas besoin de faire ce qu'ils attendent de toi, mon cœur, je comprends très bien... Je suis désolée qu'ils t'aient amené ici."

Le fait que sa mère s’adresse à lui eut le don de lui faire davantage peur (comme si c’était possible), il aurait préféré qu’elle l’ignore. Qu’elle continue de s’adresser qu’à son père et son parrain. Dans un temps très lointain, il se souvenait avoir été proche de sa mère, de l’avoir réellement aimée, mais depuis qu’elle avait tenté de tuer son père, il la voyait simplement comme quelqu’un de malveillant, et de terrifiant. Il se sentait dans une impasse, et il ne savait absolument pas quoi faire. Mais il ne pouvait tout de même pas rester planté là… il sentait que tout le monde le regardait et ce sentiment d’oppression commençait à être sacrément lourd, lui aussi. Finalement, c’était peut-être le moment de faire preuve d’un peu de courage. Gardant son regard ancré dans sol, et sans lâcher la main de son père, surtout pas, Amos fit un micro pas devant lui, ce qui lui demanda un effort incommensurable. Voyant qu’il ne lui était rien arrivé, il en fit d’autres, tout aussi petits, mais qui le faisaient tout de même progresser, entraînant Orpheus avec lui, puisqu’il était hors de question qu’il le lâche.

_________________

- Amos Beurk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeSam 28 Mai - 10:22

Aristide trouvait que Despina était vraiment ingrate en cet instant précis. Ils se trouvaient là avec Amos et elle n’était pas contente. Clairement, le jeune homme ne voyait pas comment sa belle-sœur pouvait se montrer à ce point désagréable alors qu’elle était enfin en présence de son fils. Ils faisaient tout ça pour eux franchement, pour que Amos développe enfin ses pouvoirs, pour que Despina puisse passer du temps avec son fils. Orpheus et lui étaient des bons samaritains quand même. Bon, Aristide devait bien avouer qu’il trouvait aussi que c’était une expérience intéressante, c’était la première fois qu’il faisait entrer un enfant dans la prison…

Orpheus fit la morale à son épouse, celle-ci lui répondit sèchement. Aristide observait la discussion, ainsi que son neveu. Amos avait l’air de vraiment avoir peur, ce qui était une bonne chose non ? Le jeune homme pensait qu’il aurait pu faire preuve d’une manifestation magique déjà, mais ce n’était pas encore le cas. Est-ce que le choc n’était pas assez grand ? Orpheus avait dit à son fils de ne rien forcer, mais de ne pas oublier qu’ils faisaient tout cela pour lui. Maintenant, il fallait qu’il s’approche. Pendant une fraction de seconde, Aristide eut envie d’aller dans le dos de son neveu et de le pousser vers la cellule de sa mère, mais il se retint. Pas réellement pour Amos – il l’adorait vraiment, mais il manquait peut-être un peu de tact – juste pour Orpheus, se doutant que son frère n’apprécierait pas qu’il agisse comme ça avec son fils. Il n’avait aucune envie de se mettre son frère à dos. Même si c’était vraiment… vraiment tentant.

Mais Amos finit par prendre les devants et s’approcher un peu de sa mère, sans lâcher la main de son père qu’il entraina avec lui à sa suite. Aristide observa la scène de loin, il valait peut-être mieux qu’il ne ramène pas trop sa fraise, il n’avait pas envie d’envenimer la situation. S’il faisait quelque chose de travers, le jeune homme savait parfaitement que son frère allait lui en vouloir. Mais en même temps, Aristide avait aussi envie de faire quelque chose pour aider Amos, pour lui permettre de faire ressortir ses pouvoirs. C’était tout ce dont ils avaient besoin pour être heureux tous ensemble, que Amos montre enfin un signe de magie…

Est-ce que ça pourrait être une bonne chose de faire venir un détraqueur ? Ils étaient si affectueux, ils pouvaient apporter tant de chose à Amos… Non, il ne fera rien sans l’accord de Orpheus, il ne prendrait pas ce risque. Mais en même temps, il avait du mal à rester là sans rien faire non plus.

« Est-ce que… vous voulez que j’ouvre la porte de la cellule ? » Ainsi, Amos pourra être plus proche que jamais de sa mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 367
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeSam 28 Mai - 10:41


Provoquer le destin à tout prix
O

rpheus trouvait son épouse d'une insupportable mauvaise foi. A l'écouter, elle ne faisait absolument rien de mal, à l'écouter, c'était lui qui devrait se remettre en question pour les torts qu'elle avait commis. S'ils en étaient là, s'ils devaient se retrouver à Azkaban pour se voir, c'était de sa faute, de sa faute à elle seule. Elle avait voulu atteindre à ses jours, jamais Orpheus, lui, ne lui aurait fait subir une chose pareille, sous aucune forme de prétexte. Orpheus ne pouvait s'empêcher de se demander, parfois, si ce n'étaient pas ses actions qui avaient empêché pour de bon le plein épanouissement d'Amos et empêché sa magie de se manifester une bonne fois pour toutes. Très clairement, elle devrait faire preuve d'humilité et de reconnaissance... Une fois n'est pas coutume, le sang pur ne connaissait ni ne reconnaissait son épouse : c'est comme si elle était ni plus ni moins qu'une étrangère, et ça, c'est clairement une chose qu'Orpheus ne voudrait pas tolérer, sous aucune forme de prétexte.

-Tu le sais très bien, se contenta de répondre Orpheus d'une voix ferme quand elle demanda comment il pouvait estimer faire cela pour son bien et celui de leur fils.

Il aimerait bien ne pas en venir à de tels extrêmes, mais en même temps, ces extrêmes étaient tout ce qu'il lui restait dans ces circonstances absolument éprouvantes, et surtout déplorables. Oui, vraiment, il n'aimait pas voir les choses se dérouler ainsi. Elle était à l'origine de cette situation. Si elle devait lui déplaire, elle ne devait s'en prendre qu'à elle-même pour cela.

Heureusement, Amos, lui, savait ce qui était dans son intérêt. Orpheus se rendait bien compte du fait que son fils devait se faire violence en cet instant, mais en attendant, il fallait ce qu'il fallait, et il savait que c'était nécessaire. Alors il accepta de faire un pas supplémentaire en direction de sa mère. Orpheus serra un peu plus sa main dans celle de son fils, pour lui communiquer le courage, mais aussi pour lui faire comprendre qu'il ne le lâchait pas, et qu'il le soutiendrait jusqu'au bout.

Au même moment, Aristide suggéra d'ouvrir la porte de la cellule de Despina. Orpheus tourna vers son frère un regard interloqué. Il n'était pas certain d'avoir bien entendu ce que son interlocuteur venait de dire tant ceci lui paraissait des plus improbables. Mais en même temps, est-ce que ce n'était pas la meilleure manière de faire ? Certes, Aristide était de nature à faire ce genre d'exception pour lui, mais il fallait éviter que la situation échappe à leur contrôle.

-Tu es certain que c'est sans risque ?
demanda-t-il en l'observant avec circonspection, pas certain de ce qu'il devait faire exactement à l'heure actuelle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Despina Beurk
▌ Messages : 158
Humeur :
Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Confisquée
Camp: Neutre
Avatar: Michelle Williams

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitimeLun 8 Aoû - 13:34


-Tu le sais très bien.
Elle le savait, oui. Son mari était fou, complètement fou. Il fallait l'être pour orchestrer tout ceci et s'imaginer que le pauvre Amos n'en ressortirait pas complètement traumatisé. En même temps, il était sans doute trop tard pour lui quoi qu'il en soit : elle le voyait dans son attitude, dans son regard. Il y avait quelque chose de... pas éteint, mais de lointain en tout cas, sans doute le résultat de toutes les expériences qu'Orpheus avait dû mener sur lui pour le rendre plus... normal.

Despina préféra ne pas réagir à la réflexion de son époux (même si elle ne le considérait plus comme tel depuis bien longtemps) pour reporter son attention entière sur Amos. Elle avait le coeur qui battait la chamade alors qu'elle le voyait se rapprocher pas à pas des barreaux de sa cellule. Ce n'était rien encore, mais chaque petit progrès embrasait le coeur de la prisonnière, qui voulait y voir quelque chose de fondamentalement encourageant, même si cette vision était probablement très exagérée.

Elle était tentée, à le voir si près de lui, de serrer sa main dans la sienne, juste pour créer un contact, elle avança sa main doucement mais n'obligea son fils à rien. S'il voulait prendre cette main dans la sienne, c'était à lui de se décider. Elle se ravisa néanmoins au moment d'entendre Aristide prendre la parole.

« Est-ce que… vous voulez que j’ouvre la porte de la cellule ? »
Despina fronça les sourcils d'incompréhension : décidément, ils étaient véritablement tous fous dans cette satanée famille : il n'y en avait pas un pour rattraper les autres.

Est-ce que ça voulait dire non ? Au fond, elle adorerait pouvoir quitter cette cellule même quelques minutes, et prendre son fils dans ses bras. Est-ce qu'elle en profiterait pour prendre la fuite ? C'était tentant, mais elle ne le ferait pas, bien sûr. Elle ne ferait courir aucun risque à son fils, c'était trop dangereux.


-Tu es certain que c'est sans risque ?
Bien sûr qu'il y avait des risques, songea Despina. Mais sans doute moins qu'en exposant un pauvre enfant de dix ans à la compagnie soutenue des détraqueurs. Despina laissa passer son regard sombre entre les différents protagonistes de cette scène avant de s'arrêter définitivement sur Amos.

"Je pense que c'est à toi de décider, mon chéri."


_________________
Stole my heart, trapped my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Empty
Message#Sujet: Re: Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]   Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Provoquer le destin à tout prix [pv Amos, Aristide & Despina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Provoquer le destin peut-être payant comme perdant | Caleb & Abraxas
» L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille. (pv un petit paquet de Black)
» Quand tout va bien, c'est que tout va mal [pv Flynn <333]
» RP’s d’Amos
» Liens d’Amos
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Prison d'Azkaban
-