AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 142
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeVen 25 Sep - 19:54

Dans l'ivresse et la gaieté
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Raani était plutôt satisfaite de la manière dont elle avait passé sa journée. Rien d’extraordinaire en soit, mais au moins, elle ne s’était pas ennuyée. Ce qui la concernant, était une excellente chose. La jeune femme détestait l’ennui, et cherchait toujours un moyen de le contrer. Cela semblait être chose faite pour ce jour, et elle en était ravie. Mais la journée n’était pas encore terminée, et elle avait bien envie de trouver d’autres sources de distraction, c’était important pour elle.

Elle se demanda si elle ne pouvait rendre visite à l’un de ses amis, mais comme ça, à l’improviste, ce n’était pas très correct, et elle n’avait pas envie de tomber à un mauvais moment, ou de déranger. Son égo lui soufflait qu’elle ne dérangeait jamais, mais elle savait bien en son fort intérieur que ce n’était pas le cas. Tout le monde avait une vie, et il était normal de n’avoir envie de voir personne, quelques fois. Elle aussi, cela lui arrivait. Quand son moral n’était pas de la partie, et qu’elle préférait se terrer chez elle plutôt que d’affronter le monde social. Mais cela n’arrivait pas très souvent, Raani n’était pas vraiment du genre à montrer ses faiblesses non plus, ni à se morfondre sur elle-même. Elle était une battante, une femme forte, et elle aimait gérer sa vie, et la mener comme elle l’entendait, même s’il y avait des limites, évidemment. En tant que femme, elle n’était pas totalement indépendante, et le serait encore moins une fois mariée. Mais ce jour n’était pas encore arrivé.

Finalement, il serait peut-être temps de rentrer, mais elle n’avait pas spécialement envie de retrouver son père tout de suite. En fait, elle avait plutôt envie d’un verre. Juste un. Boire seule ne la dérangeait pas, elle ne venait pas pour se souler de toute manière. Elle ne ferait jamais quelque chose d’aussi stupide dans un lieu public, et qui sait, elle rencontrerait peut-être quelqu’un de sa connaissance. Et ce fut le cas, une fois la porte du Chaudron Baveur poussée, et après un rapide regard dans la salle, elle remarque Caleb Lestrange, seul à une table. Elle ne le connaissait pas extrêmement bien, mais pour le peu qu’elle lui avait parlé, elle avait plutôt apprécié. Sans le concerter avant et décidée, elle marcha tranquillement jusqu’à lui avant de s’assoir à sa table, un sourire aux lèvres.

« Bonsoir Lestrange, tu permets que je m’assoie ? Je n’ai pas spécialement envie de boire seule. Comment tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 844
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeVen 2 Oct - 15:51


J'ai du travail par-dessus la jambe. Peut-être que ça m'arrange bien. Avec Lena, ça se passe mieux, certes, mais il y a encore des hauts et des bas, alors quand je sens que mon humeur risque fort d'influencer de la pire manière l'ambiance du ménage, je me dis qu'il n'est pas plus mal que je prenne mon temps, et que je rentre chez moi le mieux disposé du monde, même si c'est parfois tard, même si cela peut peut-être l'encourager à se poser des questions. Même s'il n'y a vraiment pas de quoi. J'ai beau être passé par toutes les émotions du monde avec elle, il ne m'est jamais venu l'idée basse de me venger ou l'envie d'aller voir ailleurs.

Si je m'absente ou rentre tard, c'est bien souvent que j'ai choisi d'aller voir un ami, de travailler plus longtemps, ou juste de rester seul avec moi-même. Et c'est un peu les trois en même temps qui vont m'arriver alors que je m'installe à une table du chaudron baveur, même si je n'en sais rien encore.

Au moment de mettre un pied dans le pub, mon intention est simplement de manger un morceau et de retourner travailler. On ne peut pas dire que l'endroit soit le plus approprié pour manger un bon repas et être tranquille, mais je me suis fait à l'agitation ambiante, et au final, j'apprécie assez. Je me suis installé à une table et je sirote mon verre de jus d'oeillet (on a décidé d'être raisonnable ce soir, en même temps j'ai encore du pain sur la planche et je veux être lucide à mon retour au ministère) en attendant que mon plat soit prêt quand une silhouette se rapproche et me salue.

Il s'agit de Raani Shafiq, on évolue dans les mêmes cercles, on s'est parlés plus d'une fois, mais on ne peut pas dire que l'on se connaisse outre mesure. Malgré tout, ça reste une personne que j'apprécie, de ce que je sais d'elle, en tout cas. Sa vision de la vie coïncide avec la mienne, notamment. Je n'ai aucune raison à m'opposer à ce qu'elle nous rejoigne à table, bien au contraire, et même, je me dis que sa compagnie tombe à pic. Il y a plus fascinant que de rester seul à une table de pub.

-Installe-toi, je t'en prie. Je vais bien et toi ? Qu'est-ce qui t'amène ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 142
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeDim 6 Déc - 18:54

Dans l'ivresse et la gaieté
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était possible que Caleb ait envie de rester seul, et qu’elle ne faisait que le déranger en s’invitant toute seule à sa table, mais bon, elle n’était pas vraiment du genre à s’embarrasser de ce genre de questions. Quand elle avait envie d’aller quelque part, elle le faisait, elle ne perdait pas de temps. Au pire, Caleb lui dirait de partir, qu’elle le dérangeait, mais elle ne pensait pas qu’il le ferait, même si c’était le cas. Parce que Caleb était un jeune homme bien élevé, et qu’elle ne l’avait jamais vu être délibérément cassant et méchant avec qui que ce soit. Oh elle ne doutait pas qu’il avait probablement du caractère, et qu’il ne se laissait en aucun cas marcher sur les pieds, mais Caleb restait à ses yeux un gentil garçon.

Il est vrai qu’elle ne le connaissait pas forcément très bien, ils n’étaient pas très proches, mais c’était ce qu’elle savait de lui, et ce qu’elle avait ressenti durant leurs quelques échanges. Cela lui allait bien, Raani n’avait rien contre ceux qui savaient faire preuve de gentillesse, et de savoir-vivre, au contraire, cela lui changerait un peu de la majorité des gens qu’elle fréquentait, et ce n’était pas plus mal.

Enfin bref, elle n’attendait rien de spécial de l’échange qui allait avoir lieu, si ce n’est passer un moment agréable, peut-être. Et puis, elle estimait que ce ne serait pas plus mal de connaître un peu mieux le jeune homme. De ce qu’elle savait, il avait bien réussi. Il avait un travail stable, une épouse depuis quelques années maintenant, une belle maison… il ne lui manquait pas grand-chose pour être totalement épanoui. Evidemment, elle ne connaissait rien de ses histoires personnelles qui le perturbaient encore un peu, mais ce n’était pas comme si le couple Lestrange avait laissé transparaître quoique ce soit.

-Installe-toi, je t'en prie. Je vais bien et toi ? Qu'est-ce qui t'amène ici ?

Raani lui adressa un sourire ravi. Il semblait ne pas se forcer à accepter sa présence, et c’était une excellente chose, elle aurait mal pris qu’il en soit autrement. Quoiqu’il en soit, elle était bien heureuse d’être tombée sur une tête connue qu’elle appréciait. La soirée allait être bien plus divertissante qu’elle ne le pensait. Rester seul dans son coin, ce n’était jamais très agréable.

« Je te remercie. Ma foi, je me porte comme un charme. Je venais juste prendre un verre après une journée enrichissante. Et toi ? Je présume que tu viens du Ministère. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 844
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeVen 11 Déc - 13:44


Elle dit se porter comme un charme. J'ignore si c'est vrai ou faux mais dans tous les cas, je ne vais pas chercher plus loin. A première vue, ça a l'air vrai, mais je suis bien placé pour savoir que les apparences sont souvent trompeuses et qu'on ne montre jamais à autrui que ce qu'on veut bien leur montrer. Ceci dit, ça me va de partir du postulat qu'elle va bien, parce que je ne pense pas être d'humeur ni à m'épancher sur mes sentiments, ni à m'intéresser à ceux des autres, en tout cas pas quand ils concernent une personne que certes j'apprécie mais qu'au fond je connais quand même très peu, clairement pas assez pour faire une montagne de son existence et des tourments qu'elle traverserait éventuellement.

Si j'ai accepté qu'elle s'installe à côté de moi, c'est parce que je pense qu'on peut avoir une conversation agréable, pas pour supporter une discussion qui s'avèrerait trop pesante. J'ai l'impression que Raani pense très précisément la même chose et c'est très bien ainsi. Elle reprend en me parlant de sa journée qui semble-t-il a été enrichissante, elle a réussi à éveiller ma curiosité. Elle peut s'en féliciter, ce n'est pas une chose qui est donnée à tout le monde.

-Tu présumes bien
, je réponds quand Raani suggère que je reviens du ministère. Ma journée aura également été enrichissante mais, mystères oblige, tu te doutes que je ne suis pas en droit de t'en parler, j'ajoute avec un fin sourire.

J'aime mon travail aux mystères, et parfois, j'aimerais pouvoir en parler plus en détails à mon entourage, mais il y a quelque chose de plaisant quand même dans le fait de ne jamais avoir à m'épancher sur mon travail, au moins, quand j'en sors, c'est techniquement plus simple de décrocher. Techniquement, du moins. Parce que parfois, c'est moi qui veut m'obstiner et m'accrocher quand même alors que personne ne m'a rien demandé du tout.

-Mais toi, raconte-moi cette journée enrichissante, je suis curieux d'en savoir plus.


Je ne le dis pas par politesse comme ça peut être le cas avec beaucoup d'autres, je suis sincèrement curieux de savoir ce qu'elle entend par "enrichissant", même si dans nos domaines, avec nos allégeances, il n'est pas forcément difficile de faire dans l'enrichissant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 142
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeMar 6 Avr - 16:12

Dans l'ivresse et la gaieté
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il n’était pas très difficile de connaître la journée d’un homme, d’une manière générale. En toute logique, ils travaillaient tous la journée, puis en fonction des personnes, cela avait tendance à varier. Par exemple, elle constatait que Caleb ne rentrait pas directement chez lui, pour retrouver son épouse. Ce n’était pas un crime, et Raani ne tirait pas vraiment de conclusions de cette constatation, juste qu’il ne semblait pas vraiment être pressé de rentrer chez lui. Il avait peut-être besoin, ou envie de décompresser en amont, pour ne pas lâcher ses nerfs malmenés durant la journée sur son épouse, mais bien sûr, ce n’était qu’une hypothèse, puisqu’il ne lui semblait pas réellement sur les nerfs. Il lui semblait simplement fatigué, et peut-être un peu éteint aussi.

Mais elle ne se voyait pas lui demander si quelque chose n’allait pas. Non pas que Raani soit timide, ou qu’elle n’osait pas se montrer brute de décoffrage, mais Caleb et elle, n’étaient pas très proches, et elle ne se sentirait donc pas légitime de poser ce genre de questions. Elle n’avait rien contre lui, donc son but n’était pas de le brusquer, juste de passer le temps, quitte à mieux apprendre à le connaître. Après tout, il avait l’air d’être un jeune homme tout à fait charmant, même quand on le connaissait un peu mieux.

-Tu présumes bien. Ma journée aura également été enrichissante mais, mystères oblige, tu te doutes que je ne suis pas en droit de t'en parler.

Elle n’était pas surprise. Peu de personnes parlaient de ce qu’ils faisaient à des personnes totalement extérieures à leurs travaux. Et étant donné que Caleb travaillait au département des mystères, cela n’arrangeait rien. Mais elle devait bien avouer qu’elle était tout de même un peu frustrée, par nature. Elle aimait bien être au courant de ce qui l’entourait. Et même si elle ne garantissait pas que ce que faisait Caleb l’intéresserait, elle n’aimait pas ne pas savoir, mais bon, elle allait devoir s’y cantonner, puisque cela n’allait pas changer.

-Mais toi, raconte-moi cette journée enrichissante, je suis curieux d'en savoir plus.

Elle n’était pas certaine que cela allait l’intéresser. Oh elle n’enlevait rien à ce qu’elle avait dit plus tôt. Oui, cette journée avait été enrichissante pour elle, mais elle n’était pas certaine que ses histoires intéressent réellement un homme. Mais bon, puisque Caleb lui demandait, elle n’allait pas de raisons de faire des mystères supplémentaires, même si, elle serait en droit de déclarer sa journée secret défense, étant donné que lui n’avait pas le droit de parler de la sienne, mais s’ils se retrouvaient à ne pouvoir parler de rien, ce ne serait pas la meilleure des situations. Elle afficha un sourire.

« Oh, ce sont des histoires de femme, je doute que cela puisse réellement t’intéresser, même si tu es peut-être habitué avec la tienne, je n’en sais rien. J’ai simplement passé la journée dehors, à faire un peu de lèche-vitrine, et passer du temps avec quelques-uns de mes amis. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 844
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeDim 25 Avr - 13:50


Des histoires de femmes, hein ? Patriarcat oblige, je suis en effet d'avis que les considérations qui accaparent les femmes et celles qui accaparent les hommes sont de nature très différentes, c'est dans notre nature, mais j'ai aussi remarqué qu'affirmer que certaines choses sont des "affaires de femmes" n'est jamais qu'une excuse pour le sexe opposé afin d'en dire le moins possible, comme nous nous targuons de notre côté de mener des affaires d'hommes qui parfois n'ont rien à voir avec notre sexe dans l'intention d'être laissés tranquilles par ces demoiselles. Une manière d'éluder la question, donc. Mais si elle se contente de me dire cela, notre conversation n'ira pas loin, et puisque cette dernière est engagée, autant s'assurer qu'elle ne se nourrisse pas d'un silence pesant, n'est-ce pas ?

Au moins, elle accepte de développer en m'apprenant la manière dont elle a occupé sa journée. Raani peut prétendre avoir la vie de n'importe quelle autre femme, ce n'est pas tout à fait vrai. Déjà, elle n'est toujours pas mariée pour le moment, ce qui la différencie de beaucoup de jeunes femmes de bonne famille de son âge, elle n'est même pas fiancée, c'est dire. Ensuite, elle est une mangemort, tout comme moi, ce qui bien évidemment ne la classe pas dans la catégorie de toutes celles qui se contenteraient d'occuper leurs journées à faire les boutiques. Ceci dit, c'est apparemment ce qu'elle a fait récemment, dilapidé sa fortune personnelle en lèche-vitrine. Soit. En effet, cela ne m'intéresse que très peu, je dois bien le reconnaître. Ceci dit, tout ce qu'elle peut me raconter et qui peut avoir le mérite de me distraire du récit peu reluisant de mon propre quotidien reste bon à prendre dans tous les cas.

-Des gens que je connais, peut-être ?


Le monde des sorciers est petit, le monde des sorciers de sang pur encore plus. J'aurais plus d'intérêt à discuter de nos éventuels amis communs plutôt que de discuter de l'état de mon mariage, ce que je ne fais qu'évasivement quand Raani évoque mon épouse et son quotidien, qui donne bien la preuve que les "affaires de femmes" varient d'une femme à l'autre. La preuve, donc, que les "affaires de femmes" sont une chose étriquée.

-Les histoires de femmes varient d'une femme à l'autre, à l'évidence. Lena n'a pas vraiment le temps de faire les boutiques, avec son travail à Poudlard,
j'ajoute évasivement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Raani Shafiq
▌ Messages : 142
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois d'aubépine, écaille de sirène
Camp: Mal
Avatar: Freida Pinto

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeJeu 21 Oct - 9:11

Dans l'ivresse et la gaieté
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce n’était pas du tout une façon de se dénigrer, Raani n’avait pas honte de ses journées. Mais c’est juste qu’elle était consciente qu’un homme de la trempe de Caleb Lestrange, n’avait pas forcément envie d’entendre parler chiffon. Encore qu’il était plus disponible, que certains de ses homologues masculins. Au moins, il prenait de ses nouvelles, même si ce n’était que par pure courtoisie. Mais au moins, il prenait de ses nouvelles, et cela lui faisait plaisir. Caleb était un homme charmant, de bonne compagnie. Et c’était devenu assez rare, pour sûr, Elena avait eu de la chance de tomber sur un tel époux. Même si leur mariage n’avait pas été arrangé, et donc qu’on ne pouvait pas vraiment appeler ça de la chance. Ranni n’avait bien sûr aucune idée de ce qui se tramait dans le couple des Lestrange. Elle n’avait aucune manière de le savoir, et elle ne se doutait pas que l’air fatigué de Caleb venait de là.

Enfin, toujours étant qu’il était toujours agréable de voir quelqu’un s’intéresser à soi, peu importe la raison. Et Raani appréciait vraiment qu’on s’intéresse à elle. Pas forcément de manière démesurée, mais tout de même. En tant que femme, attirer l’attention des hommes était important. Même si cela n’avait aucun attrait romantique. Raani se doutait que Caleb était un homme fidèle, ce qui était tout de même dommage pour elle, alors elle ne comptait pas tenter de le détourner, cela serait sans doute un échec, et elle ne l’avait pas abordé dans ce but. Simplement parce que l’occasion c’était présentée, et qu’elle l’avait aperçu non loin d’elle.

-Des gens que je connais, peut-être ?

Peut-être que Caleb les connaissait, en même temps, ils fréquentaient les mêmes milieux, les mêmes sortes de personne. Et encore plus, étant donné qu’ils faisaient tous les deux partis des Mangemorts, mais Raani ne fréquentait pas que des Mangemorts, elle n’était pas aussi restreinte, et ce n’était pas une condition sine qua none pour qu’elle puisse apprécier quelqu’un, même si évidemment, cela était plus facile.

« Peut-être quelques-unes. En général cela résume à mes amies proches, Phèdre et Lou. Mais je ne suis pas contre d’autres compagnies, parfois masculines, comme toi. Elles sont tout aussi plaisantes. »

-Les histoires de femmes varient d'une femme à l'autre, à l'évidence. Lena n'a pas vraiment le temps de faire les boutiques, avec son travail à Poudlard,

Parce que Lena avait fait le choix de travailler. Même si c’était un métier bidon aux yeux de Raani. Elle ne comprenait pas ces femmes mariées, qui voulaient exercer un métier… quelle perte de temps. Mais bon, elle n’avait pas envie de critiquer les choix de la jeune femme devant son époux, elle faisait bien ce qu’elle voulait, Elena n’était pas son amie. Pas son ennemie non plus mais… disons que Raani ne s’occupait pas d’elle.

« Certes, c’est la différence entre les femmes mariées et célibataires. Enfin, plutôt celles qui décident de travailler et les autres. »

black pumpkin

_________________

- Raani Shafiq -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Caleb I. Lestrange
▌ Messages : 844
Humeur :
Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Right_bar_bleue

En couple avec : Elena

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, ventricule de dragon, 20,2 centimètres, souple et facilement maniable
Camp: Mal
Avatar: Nicholas Hoult

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitimeMer 17 Nov - 9:42


Raani n'entre pas vraiment dans le détail de ses occupations, et même quand elle parle de qui lui tient compagnie, elle demeure tout à fait évasive. J'ai tout de même le loisir d'entendre deux noms, deux noms que je connais.. Je n'ai pas beaucoup d'opinions sur Phèdre Snowden, cela dit, mais j'ai en revanche beaucoup d'affection pour Lou, même si allez savoir pourquoi je ne l'imagine pas s'adonner à des séances de shopping entre filles. Pourquoi cela ? Je ne saurais même pas le dire. Il n'y a pas de raison pour que ce ne soit pas son truc, après tout, mais j'ai évidemment mes propres a priori sur mon entourage, y compris sur les personnes que je considère comme des amis malgré tout.

Pour ce qui est des hommes qu'elle fréquente, je m'abstiens de tout commentaire. Je sais que la jeune femme a un tempérament volage, et ce n'est pas là le genre de comportements que j'apprécie ou approuve. Je m'abstiens de tout commentaire, parce que j'estime que cela vaut mieux, mais au fond, je pense que mon amie y gagnerait à se ranger, et à enfin prendre époux, même si ça n'a pas l'air de faire partie de ses projets pour le moment.

-Et toi alors ?
je demande en saisissant la perche qu'elle me tend. Je sais bien qu'elle ne va pas forcément apprécier, mais en même temps, c'est un sujet naturel plus que sensible.

Du haut de ses vingt-quatre ans, il est quand même naturel de se demander ce qu'elle compte faire, elle a une réputation, un sang à préserver. Trop fôlatrer, c'est prendre le risque de devoir supporter une naissance hors mariage, soit un affront à sa famille qu'elle ne permettrait sans doute pas, pas vrai ?

-Je suppose que tu ne cherches pas de travail, mais peut-être as-tu trouvé un fiancé ?

Ou peut-être lui en a-t-on trouvé un ? Je me doute de la réponse, bien sûr, mais je veux surtout savoir où se situe mon interlocutrice par rapport à ça, parce qu'on ne peut pas dire que ce soit un sujet léger ou sans importance. Non, ce n'est pas comme ça que les choses se passent, ce n'est jamais comme ça que les choses se passent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Empty
Message#Sujet: Re: Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani   Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'ivresse et la gaieté | Caleb & Raani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-