AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeVen 2 Oct - 21:50

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Abby n'était pas le genre de personne à qui l'on pourrait en temps normal reprocher de contenir ses émotions. Au contraire, même, on pourrait plutôt lui faire le reproche de faire tout l'inverse, de ne pas assez garder ses émotions et ses sentiments pour elle-même, ce qui n'était jamais très bien vu quand on était une sorcière de sangs purs. Dans leurs branches, ce n'était pas vraiment l'ambiance, on avait plutôt tendance à ne rien montrer et à se montrer d'une autre manière. Les émotions étaient là, mais factices. Elle en avait eu un exemple flagrant avec ses géniteurs : pas un pour rattraper l'autre, et ils avaient essayé de leur transmettre ça, avec plus ou moins de succès. Oly avait été la reine pour tout garder pour elle. Personne ne pouvait deviner quel secret renfermait son coeur. Abby avait été tout l'inverse. Sauf, justement, au sujet d'Olive.

Elle ne saurait pas expliquer pourquoi il lui était si difficile de s'épancher sur ce qu'elle éprouvait depuis son... départ brutal. Elle était passée par tant d'émotions différentes. Il y avait eu de la colère au début, de l'incompréhension face au geste désespéré de sa soeur, qui l'avait abandonnée. Beaucoup de remords, aussi, parce que les deux soeurs se parlaient à peine avant... le drame. Puis la tristesse, le vide... c'était difficile à exprimer. Quand on avait pas soi-même vécu un événement si brutal, si violent, si définitif, on ne pouvait pas comprendre... Et il y avait de cela dans le fait qu'elle se soit tue : pourquoi en parler à ceux qui ne seraient de toute façon pas capables de comprendre ? Et dans son entourage, personne ne lui donnait envie de se confier. Ses parents semblaient presque soulagés qu'Olive et sa santé fragile ne soient plus la pour les contrarier. Quant à son frère...

Elle venait régulièrement se recueillir sur la tombe de sa soeur. Elle lui parlait pour ne rien dire, en somme lui raconter sa vie. Oui, elle savait que c'était stupide, elle ne pensait pas réellement que sa soeur soit dans le coin pour l'entendre, mais en attendant, ça lui faisait quand même du bien, c'était plus une forme d'exutoire personnel, au final.

Elle n'avait jamais croisé aucun visage familier au cimetière, ce qui l'arrangeait franchement, mais il y a un début à tout. Et quel début...


"Clyde ? Qu'est-ce que tu fais là ?"

Bon, c'était évident, la même chose qu'elle, mais c'était si inattendu que ce fut la première chose qu'elle trouva à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeSam 3 Oct - 8:50


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
E

n tout et pour tout, Clyde ne s'était rendu ici que deux fois, pas plus. La première fois, c'était évidemment le jour de l'enterrement, la seconde, c'était peu de temps plus tard, une semaine ou deux avant son mariage. Il ne savait même plus pourquoi il avait ressenti ce besoin de venir se recueillir sur la tombe d'Olive. Il n'accordait pas grande valeur aux sépultures. Sous la terre, c'était de la chair en putréfaction et un amas d'ossements, ce n'était plus sa sœur. Pourtant, il lui arrivait donc, presque malgré lui, de se retrouver là. Pour accomplir un devoir tacite, peut-être. Ou bien pour alléger sa conscience. Ou encore un subtil mélange des deux. Il ne savait pas trop, comme il ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé, ce jour-là, à y retourner. Il supposait que c'était un tout, ces mouvements dans son existence qui le poussaient à devoir se rappeler pour quiet pourquoi il faisait ça. Au final, quelle importance, si ça lui faisait du bien. Il avait donc quitté son travail plus tôt (enfin... si on pouvait vraiment appeler ça "son travail" tant il se fichait assez royalement du travail en question).

Il était là, resté fixe pendant plusieurs longues minutes. Il ne disait rien, il se contentait de regarder la tombe de sa sœur sans rien dire. Il savait que ça ne servait à rien de lui parler, elle n'était pas là. Malgré tout, il avait bien envie de rester un peu plus longtemps, même pour ne rien faire ou ne rien dire, sur cette tombe trop bien entretenue, qui lui laissait à penser que, donc, ses parents ne s'en fichaient pas totalement, même s'ils avaient un véritable don quand il s'agissait de prétendre le contraire. Il oubliait un peu tout ce qu'il y avait autour de lui, si bien qu'il ne remarqua la présence d'Abby que quand cette dernière prit la parole. Il se sentit un peu mal à l'aise, comme pris sur le fait alors qu'il ferait une immense connerie. Alors qu'il se contentait de se recueillir sur la tombe de sa sœur. Tout comme Abby, sans doute.

-A ton avis, j'adore traîner dans les cimetières, c'est ma grande passion.


Il savait qu'Abby avait eu de bonnes raisons d'être surprise, et que c'était ce dont témoignait sa question, et de rien d'autre, mais il était surtout mal à l'aise. Le frère et la sœur jouaient les autruches depuis des années, maintenant, il était difficile de sortir d'un tel schéma.

-Je vais y aller...,
suggéra-t-il alors, parce qu'il ne voulait pas amplifier le malaise en restant à fixer la tombe d'Olive en présence d'Abby.

Oui, c'était l'occasion, sans doute, de parler de ce qu'ils ne se disaient pas. Mais il n'était pas forcément sûr d'y être prêt.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeLun 19 Oct - 22:38

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Abby grimaça en entendant la réponse de son frère, et en même temps, elle ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas cherché. Elle avait posé cette question en sachant pertinemment ce qu'en était la seule réponse valable... Même si une part d'elle avait quand même envie de penser qu'il serait plus naturel pour Clyde de visiter des cimetières par goût du morbide que parce qu'il lui viendrait le besoin soudain de se recueillir sur la tombe de sa soeur. Mais ce serait de la mauvaise foi de sa part. Ils avaient été aussi peu doués l'un que l'autre quand il avait été question d'exprimer leur sentiment pour Oly de son vivant. Et maintenant qu'elle était morte, ça ne s'arrangeait pas, c'était même encore pire.

Abby ne savait pas quoi répondre à ça et elle songea qu'un long silence allait peut-être s'installer durant lequel ni l'un ni l'autre n'oserait articuler le moindre son ou prononcer le moindre mot, mais non, peut-être justement pour éviter cet embarras attendu, Clyde affirma qu'il allait y aller.

Abby fut dans un premier temps tentée de ne pas le retenir. Elle n'était pas certaine d'être à l'aise avec le fait de visiter la tombe d'Olive en même temps que son frère. Et parler à la pierre tombale de sa soeur deviendrait tout de suite plus embarrassant avec le frangin juste à côté. Mais en même temps, il était là, et sans vouloir devenir gnangnan et prétendre que c'était un signe, elle se disait plutôt que c'était en tout cas une occasion. Ils n'en avaient jamais vraiment parlé, et Abby avait fini par se dire qu'il s'en foutait. Mais il avait dû penser la même chose au bout du compte. Que c'était elle qui s'en foutait.


"J'y vais avec toi, alors"
, décida-t-elle. "Tu m'offres un café ? On pourra parler un peu..."

Elle n'avait plus du tout envie de rester seule, et même si elle n'était pas sûre d'avoir envie d'avoir une conversation avec son frère, elle avait tout de même le sentiment que c'était un besoin enfoui en elle, et qui ne réussissait pas à s'exprimer convenablement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeMar 20 Oct - 18:11


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
C

lyde s'attendait à ce que ça s'arrête là, une rencontre brève mais intense (et encore, intense... pas spécialement, en vérité). Il allait partir, retourner chez lui... enfin, chez Steve puisqu'il y squattait toujours, et c'est tout. Et ce ne serait sans doute pas plus mal. Il n'était pas sûr de savoir avoir une vraie conversation avec sa soeur. Ce serait beaucoup trop compliqué. Il avait toujours eu beaucoup de mal avec les discussions les plus sérieuses.

Il avait l'image d'un rigolo, d'une feignasse, d'un type peu fiable, raison pour laquelle on évitait de lui confier quoi que ce soit, et au bout du compte, ça l'arrangeait très franchement, ainsi, il ne se mouillait pas. Mais on ne pouvait pas jouer les lâches constamment. C'était avec cette façon de penser qu'il avait décidé de rejoindre la Résistance, et c'était à ce titre aussi qu'il ne se déroberait pas à la conversation qu'Abby voulait visiblement avoir avec lui... même si cette pensée le stressait un peu. Et même beaucoup, en fait... Il ne savait pas ce qu'ils allaient se dire, ni comment ils allaient se dire. Mais il était sûrement grand temps que ce soit le cas.

-Ouais,
dit-il sans savoir être très enthousiaste, parce qu'il ne savait vraiment pas quoi penser de tout ça. Ouais, OK.

Il fourra les mains dans ses poches et fit un signe de la tête à sa soeur pour qu'elle le suive. Il ne connaissait pas vraiment les environs, mais il était décidé à s'installer dans le premier café qu'il trouverait à sa portée. Il n'avait pas envie de marcher des kilomètres. Quand ils trouvèrent leur compte, ils s'installèrent, et commandèrent leur boisson. Il s'écoula ensuite un temps de silence infiniment gênant, durant lequel Clyde réfléchissait à la manière d'aborder le sujet. Finalement, il choisit la méthode qu'il préférait, et qui consistait donc à mettre les pieds dans le plat. Au pire, elle arrondirait les angles. Ou pas, Abby aussi était du genre à mettre les pieds dans le plat, raison pour laquelle la situation était bien souvent électrique entre eux.

-Tu viens souvent ? La voir, je veux dire
, choisit-il donc de demander.

Il ne savait pas si ça les mènerait quelque part, il ne savait même pas quelle réponse il avait vraiment envie d'entendre, en fin de compte. Mais ce qu'il savait, c'est qu'il fallait qu'ils en parlent : d'Olive, de leur ressenti concernant cette situation, de leur appréhension. Ils portaient un deuil en commun, et pourtant, ils n'avaient jamais porté ce deuil ensemble. Peut-être que c'était le moment. Peut-être que ça aurait toujours dû être le temps.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeLun 2 Nov - 22:10

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

L'ambiance était tendue comme une corde à linge. Quand on connaissait les personnalités respectives de Clyde et d'Abby, ça pourrait presque comique. Clyde, avec ses airs de lymphe apathique donnait l'impression de se ficher de tout, et Abby, la pile électrique, paraissait tout aussi inconséquent. Et pourtant, mettez les deux en présence l'un de l'autre et vous obtiendrez une sorte de morgue persistante. Les deux avaient même du mal à savoir quoi faire précisément. Mais il fallait bien qu'ils parlent. Une fois qu'ils auraient réussi à briser la glace, ça irait peut-être mieux ? Il fallait l'espérer en tout cas, parce que dans tous les cas, la situation n'allait pas changer, alors il était préférable de réussir à s'en accomoder au plus vite, tant qu'à faire.

Ils marchèrent très silencieusement à travers les rues de Londres, laissant derrière eux la tombe de leur soeur. Abby ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'Olive penserait de cette scène. Est-ce qu'elle aurait voulu que son départ aide au moins son frère et sa soeur à se rapprocher ? Elle n'y avait sans doute pas pensé, au fond. Abby estimait d'ailleurs qu'Oly n'avait pas dû avoir une seule pensée pour eux quand elle avait décidé d'en finir avec eux. Par cet aspect, elle trouvait sa soeur fondamentalement égoïste, mais elle comprenait, aussi, ou en tout cas en partie.

Ils avaient été désunis, et sa famille était en grande partie responsable de la souffrance qu'elle avait subie. Il était normal qu'elle n'ait pas voulu en supporter davantage. Ils n'étaient pas les principaux responsables, mais quelque part, par leur inaction, ils avaient encouragé cette situation désastreuse. Et leur besoin de la résoudre ne venait pas de nulle part, c'était sûr et certain.


"Toutes les semaines"
, répondit Abby d'un ton qu'elle voulait détaché en répondant à la question de son frère. Elle était loin d'être aussi détendue qu'elle le prétendait. C'était un sujet difficile à aborder pour elle. "Je sais que ça sert à rien, mais... je sais pas, j'ai l'impression que je le lui dois." Elle marqua une pause. "Pour ça que ça m'a surprise de te voir. Je t'ai pas croisé une seule fois."

Ce n'était pas un reproche, juste un constat. Il y avait tant de façon différente de faire son deuil. Ou d'essayer au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeMar 3 Nov - 17:46


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
C'

était donc officiel, Abby était une bien meilleure soeur que lui, qui était un très mauvais frère... et ne s'en était jamais caché, par la même occasion. Abby allait donc se recueillir sur la tombe d'Olive toutes les semaines, c'était dire si elle était affectée, encore aujourd'hui, par le décès de leur soeur. Et Clyde ne s'en serait pas douté un seul instant. Bien sûr, le jeune homme ne s'était jamais dit que son interlocutrice était insensible, loin s'en faut, mais il ne pensait pas qu'elle souffrait autant. Là encore, cette situation révélait une absence totale de communication entre eux, auquel il était plus que temps qu'ils remédient, tous les deux. Et maintenant... qu'est-ce qu'il faisait de cette information ? Il n'en avait pas la moindre idée. Ils devaient parler, oui, mais comment ? Quels mots étaient à utiliser. Comment passer outre ce qui était évident tout en ne négligeant pas ce qui était nécessaire ?

Abby lui fit remarquer qu'elle avait été surprise de le voir là, parce qu'elle ne l'avait jamais croisé au cimetière. Logique, logique, puisque le jeune homme n'allait jamais visiter la tombe de sa soeur. Est-ce qu'il devait entendre du reproche dans la voix d'Abby ? Il ne le pensait pas vraiment, mais il ne le parierait pas non plus, Clyde n'ayant jamais été le plus doué pour cerner le comportement des autres et en tirer les conclusions qui s'imposaient. Dans tous les cas, il y avait des dizaines de façons de recueillir et d'essayer de faire son deuil, et il ne pensait pas que l'on puisse calculer la douleur en nombre de visites à une froide pierre tombale.

-Normal, je viens presque jamais
, confirma Clyde qui n'avait pas l'intention de mentir ou de prétendre qu'ils s'étaient croisés sans jamais se voir jusqu'ici. Ce serait un mensonge éhonté et il voyait peu de raisons de le corroborer, en vérité. Les cimetières c'est... pas mon truc.

Il poussa un soupir, dans le même temps, on leur servit leurs boissons, Clyde en profita pour savourer une large gorgée de café, ce qui devrait normalement l'aider à mieux supporter le reste de la conversation.

-T'as raison, ça sert à rien.
Ce n'était pas dit pour être violent, c'était juste un constat : faire face à une tombe, ça ne la ferait pas revenir pour autant. Mais je comprends. Il but une nouvelle gorgée de café. On est restés là, comme des cons, et on a rien fait pour elle, et maintenant, on se rattrape comme on peut.

Il fallait réussir à donner du sens à tout ça, à combler le vide, mais ça ne suffisait pas, ça ne suffisait jamais. Le mal était profond, la douleur était vive et réelle. Et ça... Toutes les confessions à une tombe muette n'y changerait rien.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeMar 24 Nov - 22:40

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Ce n'était pas une surprise pour Abby d'entendre Clyde répondre qu'il ne venait presque jamais. Elle se doutait que c'était le cas, puisqu'elle-même venait quand même suffisamment régulièrement pour constater qu'il n'y avait pas grand-monde en dehors d'elle pour venir encore visiter la tombe de sa grande soeur. Elle ne penserait pas à le reprocher à Clyde, malgré tout. Il n'avait pas à se donner d'excuse, encore moins de préciser que les cimetières n'étaient pas sa tasse de thé. En même temps, les cimetières, c'était le truc de personnes, à part peut-être de quelques illuminés qui aimaient bien se donner des frissons en partant à la chasse aux fantômes, sans réaliser combien on pouvait se laisser facilement hanter sans avoir à fournir le moindre effort pour ça.

Il fut très franc avec elle, et là encore, elle s'abstint de lui rétorquer quoi que ce soit. Il avait une fois de plus raison. Bien sûr que ça servait absolument à rien de visiter des tombes, et Abby elle-même n'en était pas du tout au point de s'imaginer que sa soeur reposait sous la terre, l'oreille tendue à tout ce qu'elle pouvait bien déblatérer, ou n'importe quel autre truc glauque du genre, elle n'était pas là pour l'entendre. On construisait les cimetières pour les vivants, pas pour les morts. C'était comme ça.

La suite était plus douloureuse à entendre. Mais ça retranscrivait bien sa pensée à elle aussi. Elle n'aimait pas devoir l'admettre, mais c'était quand même très exactement ce qui s'était passé. Ils avaient laissé leur soeur sombrer dans la détresse, et ils n'avaient absolument rien fait pour l'aider, pour la rassurer. C'était facile, maintenant, de se lamenter, de songer à ce qui aurait pu être fait ou dit, mais en attendant, il n'y avait plus que cette culpabilité crasse qui leur collait à la peau. Ils ne pourraient pas aider Olive où elle était.


"En même temps, tu crois vraiment qu'on aurait pu faire quelque chose pour elle ? Je veux dire... C'est pas comme si elle était très... accessible."


Elle ne se cherchait pas d'excuses, elle disait juste ce qu'elle pensait. Olive avait été un mystère total pour Abby. Elle n'avait pas voulu se laisser déchiffrer. Et voilà le résultat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeMer 25 Nov - 17:28


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
E

st-ce qu'ils auraient pu faire quelque chose pour elle, réellement ? Il y a encore quelque temps, Clyde aurait répondu que non. Il était d'avis que chacun créait son propre merdier et que personne ne pouvait ni ne devait être tenu responsable des emmerdes des autres. En somme, chacun sa merde. Oui, mais ce n'était pas si simple. Son opinion aurait pu être valable si Olive n'avait pas provoqué sa propre mort sous la contrainte mais parce qu'elle en avait bel et bien assez. Il y avait toujours des influences extérieures, mais il y avait une différence assez évidente entre le fait d'être poussé à bout et celui d'être manipulé au point que sa vie ne pouvait plus faire de sens. Et en l'occurrence, ils auraient pu faire quelque chose. Ils auraient pu se renseigner, lui parler, essayer de comprendre ce qui lui arrivait.

Bien sûr, c'était facile à dire maintenant, alors qu'ils avaient à leur disposition des données qui leur échappaient à l'époque. Et encore, Clyde avait ces données, pas sa soeur. Et il ne savait pas trop s'il faisait bien de lui en parler ou non. Quelque part, il se disait qu'il était préférable pour Abby de demeurer à l'écart de tout ça. Il n'y avait sans doute rien à faire pour effacer le sentiment de culpabilité qui l'écrasait, lentement mais sûrement, mais ça lui passerait sans doute, il faudrait bien que ça lui passe. Et même s'il y aurait toujours ces regrets et cette amertume, ce n'était peut-être pas plus mal de ne pas y ajouter de la haine, pas vrai ? Si, certainement. Et pourtant...

Pourtant, Clyde était incapable de garder ce qu'il savait pour lui. Si les rôles étaient inversés, si Abby savait et lui non, eh bien, il voudrait qu'elle le lui apprenne, il ne supporterait pas d'être tenu dans l'ignorance. Facile d'être tenu dans l'ignorance quand on ne savait pas qu'on l'était, c'est vrai, mais certaines vérités finissaient peut-être par éclater de manière inévitable, et le plus sain était encore de les confier plutôt que de les garder pour soi.

-On aurait peut-être pu. Enfin je crois... On s'est pas posé les bonnes questions, à l'époque. Le problème, c'était pas juste sa maladie, c'était plus grave que ça.
Il baissa les yeux, il n'en revenait pas lui-même de parler de tout ça avec sa soeur, mais à présent que la machine était lancée il ne se voyait pas l'arrêter en chemin. Il en avait trop dit, déjà. Et en même temps, c'était aussi évident qu'il n'en avait pas encore assez dit. Et on peut faire quelque chose maintenant. C'est pas ce qui la ramènera, c'est sûr, mais...

Mais son discours était embrouillé et sans doute peu compréhensible, mais ça viendrait.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeSam 12 Déc - 22:41

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Quand Clyde lui apprit qu'ils auraient peut-être pu faire quelque chose pour leur soeur, en vérité, Abby sentit deux sentiments très différents mais tous les deux très forts l'envahir. Qu'est-ce qu'il entendait par là exactement ? Elle était curieuse. Mais aussi, elle lui en voulait. Parce que c'était facile de lui asséner maintenant qu'ils auraient pu faire quelque chose. Ces mots n'avaient pas leur pareil pour la culpabiliser. Elle n'avait pas vraiment de ça pour culpabiliser, parce qu'elle n'arrêterait jamais de s'en vouloir quand il était question de sa soeur, mais ce serait pire si elle se rendait compte qu'elle était passée à côté de quelque chose qui aurait pu empêcher à Olive de subir le sort injuste qu'elle avait traversé, et qu'elle ne manquait évidemment pas de trouver insupportable. D'où cette situation.

La maladie était un problème, un vrai, et elle considérait qu'ils étaient à blâmer pour ne pas avoir pris suffisamment pris soin de leur soeur en sachant de quelle affliction elle souffrait. Alors oui, c'est sûr, ils avaient été influencés par la manière dont leurs parents avaient décidé de gérer la situation (et c'était pas la première ni la dernière décision merdique qu'ils prendraient, ça c'est sûr), mais ça n'excusait pas tout. Apparemment, il y avait autre chose, une autre explication. Une explication que Clyde avait l'intention de lui donner apparemment, mais tout était encore obscur dans l'esprit d'Abby...

A ses yeux, sa soeur, trop malade, n'avait pas supporté sa situation et avait décidé de se... suicider. Mais il y avait eu d'autres raisons ? Une autre cause ? Et il serait possible non pas de changer les choses mais au moins de faire une différence ? Ce sont des propos qu'Abby choisit d'accueillir avec la plus grande prudence. Elle savait qu'ils pouvaient être trompeurs. Et surtout, ils venaient de Clyde, ce qui voulait dire que de toute manière, pour commencer, il fallait décider de prendre le tout avec des pincettes.


"Je comprends pas ce que t'essaies de me dire, de quoi tu parles ?"
s'impatienta-t-elle, soucieuse d'en apprendre plus.

Elle avait besoin de comprendre, et elle devinait maintenant que son frère détenait des clés qui lui manquaient encore, et il fallait absolument qu'elle en apprenne plus. C'était indispensable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeDim 13 Déc - 9:11


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
C

lyde savait qu'il ne se montrait pas suffisamment explicite, mais la vérité, c'était qu'il cherchait à gagner du temps, le plus de temps possible. Il n'était pas forcément pressé d'apprendre l'intégralité de la situation à sa soeur , d'une part parce que quand ce serait fait, elle serait impliquée, d'autre part parce qu'elle aurait d'excellentes raisons de lui reprocher de ne pas lui avoir parlé avant. Bon, c'était à peine s'ils se parlaient tout court, avant, donc en soi il avait une bonne excuse, mais si les rôles étaient inversés, le jeune homme savait qu'il prendrait plutôt mal le fait d'avoir cru en des mensonges pendant des mois et des années alors qu'il y avait quelque chose d'autre.

Quelque chose à quoi on ne lui avait pas laissé avoir accès. Abby, avec tout son naturel, savait très bien lui témoigner son impatience, et il n'allait pas la faire mariner. Tourner autour du pot juste pour le plaisir, ça pouvait l'amuser, mais certainement pas dans une situation comme celle-ci. Il prit une grande inspiration. C'était difficile de savoir par quel bout le prendre tant le sujet était compliqué et surtout... relevait de quelque chose de plus grand qu'eux, cent fois plus grand qu'eux.

-Bon,
dit-il en guise d'introduction. Avant de... partir... Oly avait envoyé des courriers à certaines personnes, où elle expliquait ce qui lui arrivait. A d'autres. A Jo, à Pomona. Pas à eux, visiblement. Elle était soumise à un serment inviolable. Si elle est morte, c'est parce qu'elle a trahi la parole qu'elle a donné lors de ce pacte. Il laissa passer un nouveau temps de pause. Elle s'était retrouvé sous la coupe d'un type vraiment, vraiment dangereux. Le même qui maintenant s'est trouvé une foule de sbires qui s'amusent à tuer des moldus aléatoirement en laissant une marque dans le ciel.

Abby suivait les informations, elle les suivait très certainement beaucoup mieux que Clyde, qui pendant longtemps, et même encore maintenant - alors que ce serait bien utile -, avait tendance à passer à côté de l'info. Jamais il n'ouvrait un exemplaire de la gazette, jamais il n'écoutait la RITM (dans le cas contraire, il aurait évidemment reconnu et entendu la voix de sa soeur.

Un chance pour elle. Clyde devait maintenant lui parler de son combat, de la Résistance... mais chaque chose en son temps... déjà, il voulait laisser à Abby le temps d'assimiler ce qu'il venait de lui apprendre, et ce n'était pas rien, ce n'était pas rien du tout, même. C'était quelque chose de sérieusement important.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeLun 25 Jan - 23:03

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Abby sentait qu'il en coûtait à Clyde de lui expliquer tout ça, mais quoi qu'il en soit, il la connaissait, il devait bien savoir qu'elle ne lâcherait rien. Elle avait besoin de savoir, de comprendre de quoi il retournait précisément. Elle réalisait que, depuis plusieurs années déjà, son frère gardait pour lui un secret qui le dépassait de très, très loin, et si elle lui en voulait de ne pas l'avoir partagé jusqu'ici, il était hors de question que cette conversation s'achève sans qu'elle sache précisément tout ce qu'elle tenait à entendre. Elle se doutait que ça n'allait pas être une partie de plaisir pour son frère, mais elle ne lui laissait pas le choix quoi qu'il en soit. Elle était bornée, obstinée, et c'était une chose que Clyde ne pouvait pas ignorer au sujet de sa petite soeur. La preuve, il s'avouait déjà vaincu sans même avoir cherché vraiment à lutter.

Première nouvelle, Olive avait donc envoyé des courriers à certaines personnes avant de mourir. Abby ne pouvait s'empêcher de se sentir trahie de ne pas en avoir reçu pour sa part. D'accord, elles ne s'entendaient pas comme larron en foire non plus, mais elles restaient soeurs, non ? Et pourquoi Clyde aurait-il eu le droit à une lettre et pas elle ? Mais elle comprit vite que lui non plus, et même si c'était une satisfaction un peu malsaine, Abby éprouvait un certain plaisir à l'apprendre.

Deuxième nouvelle, plus choquante celle-là, Olive avait consenti à faire un serment inviolable. Cela paraissait proprement insensé à Abby, mais Clyde ne serait jamais allé inventer une chose pareille... Il préférait déployer ce qu'il avait d'imagination à des activités beaucoup plus inutiles, ça, ils le savaient tous les deux.

Troisième nouvelle, ce pacte, elle l'avait passé avec celui qui maintenant semait la terreur un peu partout en Grande-Bretagne. C'était si... improbable, et horrifiant en même temps.

"Mais... pourquoi elle ? Pourquoi ce serment ? Je comprends pas..."


Surtout, elle n'était pas sûre de vouloir comprendre. Certaines vérités n'étaient pas juste difficiles à entendre, elles étaient atrocement douloureuses à concevoir, mais en même temps, il fallait bien les entendre. C'était nécessaire. Pour leur soeur, pour l'honneur qu'elle méritait qu'on lui restaure...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1274
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue90 / 10090 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeMar 26 Jan - 17:47


FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever
C

lyde essayait de se montrer le plus précis et en même temps le plus concis possible, afin de ne pas accabler sa soeur d'informations, mais même de cette manière, il sentait bien que cette dernière se sentait particulièrement larguée. Comment le lui reprocher ? Lui-même pourrait difficilement prétendre ne pas l'avoir été à l'époque, et même encore maintenant, il était loin, très loin d'avoir l'impression de comprendre et de maîtriser toute cette situation. En même temps, qui était capable de la comprendre et de la maîtriser totalement. Même ceux qui étaient supposés porter le mouvement qu'il avait finalement rejoint paraissaient parfaitement largués, preuve en était de Pomona, qui avait purement et simplement disparu de la circulation sans en parler à personne, si ce n'est à Harry - et ils devaient à présent juste accepter que maintenant, c'était comme ça et pas autrement, ce qui n'était pas une mince affaire quand on estimait faire sa part ne serait-ce qu'en faisant acte de présence.

Pourquoi elle ? C'était une question que Clyde se posait encore aujourd'hui. Il n'avait pas forcément besoin d'Olive, il y avait bien assez de petits sangs purs propres sur eux prêts à faire des pieds et des mains pour lui pour qu'il n'ait pas eu à s'embarrasser de leur soeur. La seule explication que Clyde avait à ce sujet - et encore, ce n'était qu'une esquisse d'explication, c'est que son goût affirmé pour le pouvoir était tel qu'il prenait un malin plaisir à juste... dominer... Et clairement, ça devait être son truc, de disposer aussi concrètement du droit de vie et de mort sur une autre personne... il avait dû se croire clairement invincible en faisant ça.

-Quand il a appris son secret, qu'elle était malade, il s'est dit qu'il pouvait se servir d'elle comme bon lui semblait, puis la jeter comme un vieux mouchoir quand elle lui servirait plus, je vois que ça,
répondit Clyde sans y passer par quatre chemins.

En même temps, il ne voyait pas l'intérêt de tergiverser sur la question. C'était horrible, et sacrément injuste, mais en attendant, c'était comme ça. Il fallait regarder la vérité en face, qu'elle leur plaise ou pas, et la vérité en question n'était effectivement pas reluisante. Olive, elle, avait dû se sentir acculée, dû croire qu'elle n'avait pas le choix. Et en même temps, ce n'était pas faux. Même si elle avait cherché à se tourner vers eux à l'époque, qu'est-ce qu'ils auraient bien pu faire ? Ils l'auraient sans doute laissé se démerder.

-Y a tout un groupe de résistants qui veulent le faire tomber. Je les ai rejoints quand Fitz m'a montré la lettre que lui avait envoyé Olive.


Encore beaucoup d'informations données d'un coup, mais peu importe.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Abby Hornby
▌ Messages : 86
Humeur :
FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Meurisier, crin de licorne, 20.36 cm
Camp: Bien
Avatar: Shiri Appleby

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitimeLun 1 Mar - 22:21

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever

Au fil des explications de Clyde, Abby comprenait mieux de quoi il retournait, et en était d'autant plus horrifiée. La jeune femme n'en revenait pas d'un tel comportement à ce point manipulatoire, mais étant donné ce dont était visiblement capable l'énergumène, elle ne devrait pas être à ce point surprise. Il avait disposé de la vie de sa soeur comme s'il s'agissait d'un bête jouet, comme si c'était quelque chose qu'il avait droit de décider. Olive était mort parce qu'un psychopathe l'avait forcée au chantage. Elle se sentait sérieusement en colère, elle avait envie de... s'agiter, d'agir, de faire quelque chose. Elle n'en savait rien, elle n'en pouvait plus.

Elle comprenait, au fond, qu'une telle injustice ait été capable de faire réagir même Clyde, qui pourtant en général ne réagissait à absolument rien. Tout comme Clyde, Abby était relativement vexée d'entendre que Pomona Fitz avait eu droit à une lettre en bonne et due forme quand elle-même n'avait rien eu du tout. Du jour au lendemain, sa soeur avait juste disparu, et Abby n'avait même pas eu l'occasion de lui faire ses adieux. Il y avait tellement de choses qu'elle aurait voulu lui dire, il y avait tellement de choses qu'elle aurait voulu partager avec elle. Elle avait complètement le sentiment d'être passée à côté de sa relation avec sa soeur, et elle détestait profondément cela.


"Bordel..."

Abby prit sa tête dans ses mains. Oui, ça faisait beaucoup d'informations à encaisser d'un coup. La jeune femme avait besoin d'être un peu seule avec elle-même pour encaisser tout ça, et en même temps, elle avait le sentiment d'avoir un milliard de questions à poser encore. Elle prit une grande inspiration en relevant la tête pour planter son regard dans celui de son frère.

"Bon, voilà ce qu'on va faire, tu vas me présenter aux résistants dès que possible, et moi je vais... Rentrer chez moi, m'enfermer dans ma chambre et ressasser tout ça."

Elle n'attendit pas la réponse de son frère, elle se contenta, dans un élan qu'elle ne s'expliquait pas elle-même, de prendre Clyde dans ses bras.


"T'es une vraie plaie mais... Merci de m'avoir parlé de tout ça. Tiens-moi au courant, OK ? Je te laisserais pas y échapper de toute manière."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Empty
Message#Sujet: Re: FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)   FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Bien sûr que rien ne pourra jamais nous l'enlever (Frangin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-