AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

Partagez | 
 

 Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeDim 6 Déc - 10:25

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea ne savait pas vraiment quoi penser de tout ça, cette situation. Elle se demandait encore comment elle avait fait pour passer de zéro enfant à quatre comme ça, subitement. D’autant que cela ne la faisait pas du tout sauter de joie. Elle n’avait jamais été contre le fait d’être mère, elle avait toujours su que cela arriverait un jour, mais elle avait voulu attendre d’être prête, et elle ne l’était toujours pas. Elle était tombée enceinte par accident, elle ne l’avait pas choisi, et parfois, elle avait encore du mal à le réaliser.

Pourtant, son corps l’avait parfaitement réalisé. Être enceinte n’avait rien d’agréable, en tout cas, elle détestait ça. Elle avait mal partout, elle avait l’impression d’être énorme, ses hormones faisaient ce qu’elles voulaient d’elle, elle n’avait jamais été aussi lunatique… enfin bref, tout pour la mettre de mauvaise humeur. C’était Charlus qui devait la supporter la plupart du temps, et elle devait bien avouer qu’il avait une patience en béton armé. Il était toujours adorable et aux petits soins avec elle, même quand elle l’envoyait paître, il ne se fâchait pas. Autant dire que cela lui convenait parfaitement. Elle ne faisait pas forcément exprès d’être désagréable avec lui, c’est juste qu’elle se sentait mal, et qu’elle angoissait alors elle n’était pas forcément très attentive, elle s’en voulait parfois d’être un peu dure avec lui, mais lui ne lui en voulait jamais, et elle n’aurait pas pu espérer mieux.

La jeune femme était partagée. En un sens, elle avait hâte d’être à l’accouchement, pour ne plus être enceinte, pour retrouver son corps et ses humeurs habituelles. Mais en même temps, outre le fait que le procédé pur et simple de l’accouchement la terrifiait (en plus il y en avait deux à faire sortir), elle n’était pas pressée que les bébés soient là. Elle avait peur de ne pas être une bonne mère, elle avait peur de ne pas les aimer, et encore une fois, elle ne se sentait pas prête. Elle était certaine que Charlus serait un père formidable, et que quoiqu’il arrive, il saurait rattraper ses erreurs, mais… elle se sentait vraiment anxieuse. Elle n’en parlait à personne, pas même à son époux, parce qu’elle ne voulait pas déjà passée pour une mère ingrate, mais cela la travaillait beaucoup et n’arrangeait rien au fait qu’elle ne se sentait pas bien ces derniers temps.

Elle entendit sonner à la porte mais ne bougea pas pour autant. Enceinte de six mois, et de jumeaux en prime, elle n’allait pas répondre à la porte. L’elfe de maison s’en chargeait pour elle. Cela devait probablement être Pollux, depuis qu’il savait qu’elle était enceinte, elle voyait beaucoup plus souvent son frère. Cela ne la dérangeait pas, elle appréciait sa compagnie, et comme Charlus travaillait beaucoup en ce moment, elle était moins souvent seule. Mais parfois, elle avait tout de même l’impression que c’était son frère qui s’apprêtait à nouveau à devenir père… mais au moins, il allait apprendre la « bonne » nouvelle qu’il allait être doublement tonton. Elle se leva tout de même quand il arriva dans le salon.

« Bonjour Pollux. Ça me fait plaisir de te voir. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeDim 6 Déc - 10:55


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
P

ollux pourrait difficilement être plus fier des membres de sa famille qu'il ne l'était ces derniers temps (exception faite de Marius ? Encore faudrait-il qu'il admette son existence, et il en était bien évidemment hors de question). L'accomplissement de chaque membre de sa famille était pour lui un accomplissement personnel, et tous autant qu'ils étaient ils réussissaient à se montrer à la hauteur des attentes de leur très haute société, et de la devise familiale, qui se devait d'être respectée à la lettre.

Cassiopeia était enfin fiancée, Alphard et Walburga l'étaient aussi, Cygnus ne manquait jamais la moindre occasion de faire sa fierté, et à présent, Dorea était enceinte. La nouvelle l'avait presque ému aux larmes quand l'annonce lui en avait été faite. C'est qu'il s'impatientait de voir poindre des neveux et nièces autour de lui. Ses enfants étaient grands, à présent, et bientôt, ils n'auraient définitivement plus besoin de lui. Vouloir se projeter sur ses neveux et nièces était, bien sûr, de mauvais augure, mais il ne voyait vraiment pas le mal qu'il pouvait y avoir à cela.

Et dans tous les cas, il considérait qu'il était important que Pollux témoigne tout son soutien à sa soeur. C'était sa première grossesse (mais possiblement pas la dernière ?), alors elle devait avoir le plus grand besoin d'être entourée. Certes, Charlus était certainement plus que largement à la hauteur de sa tâche, mais ce n'était pas pour autant qu'il ne devait pas, lui aussi, intervenir s'il le pouvait.

Il avait pris l'habitude de venir la voir régulièrement. C'était déjà plus ou moins le cas, mais il admettait que le rythme de ses visites avait largement augmenté. Il venait toujours avec de nouveaux présent, pour la futur maman ou pour le futur bébé. Cette fois ne faisait pas exception. Il avait retrouvé de vieux jouets qui avaient appartenu à Alphard (et dont de toute évidence il n'avait plus l'usage, et avait choisi d'en apporter quelques-uns à Dorea).

Il arriva chez sa soeur. L'elfe de maison lui ouvrit et le conduisit jusqu'à Dorea, qu'il salua avec une bonhommie et un enthousiasme que beaucoup d'autres ne lui connaîtraient jamais.

-Moi aussi, je suis heureux de te voir. Comment vas-tu ? Tu es rayonnante, en tout cas.


Elle semblait fatiguée, certes, ce qui était absolument normal. En revanche, elle lui semblait radieuse. Pollux trouvait que la grossesse lui allait à merveille. En même temps, il ne pouvait pas penser autrement dans tous les cas : impossible de voir les choses d'une autre manière.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeJeu 25 Mar - 17:55

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
D’un certain point de vue, pour quelqu’un qui, comme Dorea, adorait être au centre de l’attention, une grossesse était l’un des meilleurs moyens d’être dans une telle situation. La jeune femme avait déjà attesté du fait que son entourage était aux petits soins avec elle, et prenaient souvent de ses nouvelles. Cela faisait plaisir, elle n’allait pas dire le contraire, et cela ne la dérangeait jamais, qu’on veuille en savoir un peu plus. Mais étant donné qu’elle ne vivait pas merveilleusement bien sa grossesse, cela gâchait un peu tout ce qui était autour. Mais bon, heureusement qu’il y avait des bons côtés à être enceinte.

Pollux était de ceux qui prenaient le plus de ses nouvelles. Ça ne dérangeait pas du tout Dorea, elle était toujours très heureuse de voir son frère, mais elle devait tout de même avouer que Pollux était tout de même parfois un peu trop… intrusif. Elle avait presque l’impression, que c’était lui qui allait à nouveau être père. Elle savait que c’était sa façon d’être, il avait toujours été très, très présent dans tout ce qui tournait autour de sa famille. Et elle était heureuse de le voir autant s’impliquer dans sa grossesse, mais parfois, il en faisait tout de même un petit peu beaucoup. Mais bon, ce n’est pas pour autant qu’elle avait l’intention de le lui faire remarquer. Elle ne voulait pas gâcher le bonheur de son frère, et en plus de cela, ça ne changerait strictement rien à sa façon de faire. Et puis, elle reconnaissait que pour la plus grande majorité du temps, la présence de Pollux lui faisait beaucoup de bien.

-Moi aussi, je suis heureux de te voir. Comment vas-tu ? Tu es rayonnante, en tout cas.

Rayonnante. Elle avait comme un doute. Soit Pollux se fichait totalement d’elle, soit il tenait à la brosser dans le sens du poil. Enfin bon, elle n’avait pas l’intention de chercher de trop. Une fois qu’elle eut salué son frère, elle le laissa s’installer, et se rassit à sa suite. Mine de rien, les enfants commençaient à peser lourd. Même si elle savait qu’elle n’était pas encore au bout de ses peines, elle le sentait depuis un petit moment déjà.

« Oui, je vois ça. Tu transpires la joie et la bonne humeur. Je vais bien, un peu fatiguée, mais ça va. Même si je commence à me sentir énorme, enfin non, ça fait quelques temps déjà mais disons que ça ne va pas en s’arrangeant. Et d’après les médecins, les bébés se portent bien également. »

L’emploi du pluriel était sa manière à elle de lui signifier qu’il n’y avait pas qu’un seul enfant à venir. Oui, l’annonce manquait totalement de tact, et de finesse, mais Dorea avait un peu oublié tout cela depuis sa grossesse, il ne fallait pas lui en vouloir.

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeVen 26 Mar - 17:35


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
P

ollux avait presque le sentiment d'entendre de l'ironie dans le discours de sa soeur, mais il n'allait tout de même pas se laisser reprocher d'être d'excellente humeur, n'est-ce pas ? Bien au contraire, même, et il se sentait tout à fait prêt à faire preuve d'enthousiasme pour deux si nécessaire. Oui, il le savait, les femmes enceintes avaient leurs humeurs, elles devaient endurer des changements et le poids d'un corps étranger dans leurs entrailles, mais c'était la rançon du plus beau cadeau que la vie pouvait vous faire, après tout. Et pour sa part, il n'avait aucune intention de cacher le fait qu'il était particulièrement heureux, et savait que Dorea finirait par l'être autant que lui. Il se souvenait très bien des différentes grossesses d'Irma, même si elles avaient toutes été différentes, chacune à leur manière (surtout la première, évidemment : elle était si jeune, et ils étaient tous les deux si peu préparés à ce qui les attendait), et il savait pertinemment que ça n'avait pas été rose tout le temps, mais le jeu en valait la chandelle. Alors oui, il transpirait la joie et la bonne humeur, n'en déplaise à sa soeur qui ne réalisait peut-être pas être en train de vivre l'une des périodes les plus importantes de sa vie.

Pour sa part, elle lui apprit être fatiguée, ce qui était après tout plus que naturel. Pollux songea d'office à exhorter sa soeur à se ménager, à se reposer le plus possible, à ne rien faire qui puisse compromettre l'équilibre du bébé et sa santé à elle, mais il se doutait qu'elle ne l'avait pas attendu pour respecter d'elle-même ce genre de conseils. Elle savait ce qui était le mieux pour elle et agissait toujours en fonction, ça faisait partie de ses attributions, il n'y avait aucune raison pour que la situation fasse exception cette fois.

Elle ajouta qu'elle se sentait énorme, ce qui était logique, et il est vrai que son ventre s'arrondissait à vue d'oeil, mais Pollux qui manquait définitivement d'objectivité quand il était question des membres de sa famille, considérait qu'elle n'en était que plus lumineuse. Et connaissant sa coquetterie naturelle, elle aurait tôt fait de retrouver sa taille de guêpe passée la naissance du bébé.
... des bébés ?
Attendez, il avait bien entendu, là ? Dorea n'y allait pas avec des pincettes, certes, mais Pollux s'en fichait, seule importait l'information que la jeune femme venait de lui lâcher, comme ça, au détour de la conversation.

-Les bébés ? Tu attends des jumeaux ?
Il l'observa, ému. Au fond, il aurait pu le soupçonner, la gémellité courait dans l'arbre généalogique des Potter, preuve en était de Cenlyn et Rhian. Bon, en espérant qu'elle n'évoquait pas des triplets, tout de même. Mais c'est une excellente nouvelle ! Je suis si heureux pour vous !
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeMer 25 Aoû - 13:52

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea ne mettait pas vraiment les formes, mais elle n’avait pas l’humeur ni l’envie de le faire. Ce n’était pas contre son frère, évidemment. Cela aurait été n’importe qui d’autre que le résultat aurait été le même. Elle avait juste vraiment du mal à faire des efforts. Et pourtant, elle n’était pas encore au terme de sa grossesse, mais elle était entrée dans le dernier trimestre. Et porter des jumeaux durant six mois, ce n’était pas de tout repos. Elle se sentait fatiguée, et elle n’avait pas d’envie pour grand-chose. Ça ne lui ressemblait pas vraiment, mais elle avait le sentiment que le moindre geste, le moindre effort lui demandait beaucoup trop d’énergie. Alors, elle préférait ne rien faire, et attendait à ce que justement, on n’en attende pas trop d’elle. Mais elle savait qu’il n’y aurait pas de souci avec Pollux. Elle était dans une position qui le pensait à consentir à tout, et à tout accepter. Elle ne comptait pas en profiter cependant, même de cela, elle n’en avait pas envie. Mais avoir une conversation avec son frère, c’était toujours quelque chose qui lui plaisait. Heureusement.

Il était très présent, depuis le début de la grossesse. Mais elle ne trouvait pas cela déplaisant pour sa part. Pollux avait eu trois enfants, alors… sa présence était rassurante. Et elle ne doutait pas qu’il serait toujours là, quand les enfants seraient nés. Oui, les enfants. Dorea avait encore un peu de mal à le réaliser, et cela l’effrayait plus qu’autre chose. Elle trouvait déjà l’idée d’avoir un enfant, et devoir s’en occuper terriblement difficile, alors deux en même temps ? Sans compter Cenlyn et Rhian. Elle n’était pas certaine qu’elle allait s’en sortir.

-Les bébés ? Tu attends des jumeaux ? Mais c'est une excellente nouvelle ! Je suis si heureux pour vous !

Une excellente nouvelle, elle ne partageait pas vraiment cet avis. Ce n’était pas lui qui allait devoir les accoucher (mais elle se refusait totalement de penser à l’accouchement, c’était une trop grande source d’inquiétude pour elle) et qui allait s’en occuper. Quoique, elle se disait qu’il ne serait pas contre garder ses neveux et/ou nièces assez souvent. Cela l’arrangeait assez, parce qu’elle ne pensait pas pouvoir y arriver toute seule, même si Charlus serait probablement très présent, évidemment. Enfin, elle avait déjà du mal à l’idée qu’elle allait être mère, elle ne voulait pas brûler les étapes trop vites, même si l’échéance se rapprochait de plus en plus, sans qu’elle ne puisse rien changer.

« Oui, le médicomage a dit entendre deux cœurs battre, la dernière fois. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeMer 25 Aoû - 17:14


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
P

ollux avait du mal à cerner les émotions de sa soeur. Est-ce qu'elle était enthousiaste ? Est-ce qu'elle était inquiète ? Est-ce qu'elle était paniquée ? Est-ce qu'elle était indifférente. Elle se contentait de lui transmettre l'information sans ajouter de commentaires, sans lui transmettre son ressenti, et Pollux était assez frustré de cet état de fait.

Certes, au sein de la famille Black, ils n'avaient pas vraiment été éduqués à exprimer leurs émotions, c'était ainsi. Il ne fallait pas montrer ses failles, ses faiblesses, et témoigner, d'une façon ou d'une autre, de son ressenti était afficher cette faille, cette faiblesse. Ceci dit, quand ils étaient ensemble, et qu'il n'y avait personne autour, il considérait que cette réserve devait ne plus avoir lieu d'être.

C'était plus facile à dire qu'à faire, certes, mais il estimait cela essentiel néanmoins. Quand il était question de Dorea, de Cassiopeia ou de ses enfants, il considérait que c'était la moindre des choses, en réalité : et une nécessité absolue, en fin de compte. Parce qu'il tenait à eux, et que si quelque chose n'allait pas, il devait en avoir immédiatement conscience pour intervenir en conséquence. Et c'était donnant-donnant. Lui-même renonçait à son masque d'impassibilité en présence des membres de sa famille.

Il restait lui-même, bien sûr, il n'était pas dans l'excès, mais tout de même : il n'avait jamais caché sa douleur à la perte d'Irma, par exemple, comme il ne cachait pas son enthousiasme en cet instant. La seule souffrance qu'il n'ait pas partagée, pour des raisons à ses yeux parfaitement compréhensibles, c'était la douleur qu'il avait ressentie au moment de comprendre que Marius ne serait jamais un sorcier et n'avait plus sa place au sein de leur famille.

Donc oui, il voudrait que Dorea se dévoile, et le fait qu'elle ne le fasse pas davantage lui faisait par ailleurs redouter le pire. Est-ce que ça voulait dire que quelque chose n'allait pas ? Et elle se taisait pour ne pas accuser sa réaction, justement. Qu'elle cherche à y échapper ou non, ça ne changerait rien. Pollux était fermement décidé à en entendre davantage. Parce qu'il voulait être là pour elle, mais pour cela, il fallait qu'elle partage, qu'elle se dévoile.

-Et comment tu te sens ? Tu es heureuse n'est-ce pas ? Tu sais, si tu devais te sentir angoissée, ce serait tout à fait normal, il ne faudrait pas que tu hésites à me parler. Deux enfants au lieu d'un, ce n'est pas rien. Mais tu n'es pas seule, tu as Charlus, et tu sais que je serai présent. Il marqua une pause. Je voudrais que tu me parles, Dorea. Pas juste comme tu le ferais avec quelqu'un qui n'est pas ton frère.


   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeVen 11 Fév - 12:27

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
On disait que la joie était communicative. Pourtant, Pollux avait beau semblé être très heureux de la situation, Dorea n’arrivait pas à s’en inspirer. Elle jugeait que c’était sans doute parce qu’elle n’arrivait tout simplement pas à choisir un sentiment prédominant. Tout se mélangeait, et elle avait du mal à faire le point, et le fait qu’ils attendaient des jumeaux, avec Charlus, n’était pas pour arranger quoique ce soit.

D’ailleurs, il sembla bien réagir à la nouvelle, mais elle n’était pas surprise. Si Irma était restée envie, Pollux aurait sûrement eu des enfants supplémentaires. Du moins, Dorea pensait que cela aurait été le cas, parce qu’il avait toujours été très paternel, et que pour lui, il était acté que l’arrivée des enfants devait être éminente. D’ailleurs, elle ne serait pas étonnée de savoir qu’il commençait déjà à mettre la pression à Cygnus pour qu’il s’y mette.

Pollux avait la fibre paternelle, c’était un fait. L’ennui, c’était qu’il semblait avoir tout pris. Elle ne connaissait pas d’envie d’enfants à Cassiopeia, dans tous les cas cette dernière n’avait envie de rien donc comme ça, c’était vite réglé. Et Marius, autant ne pas en parler. Et quant à elle, elle ne se sentait pas vraiment l’envie de devenir maman. Et même si maintenant, elle n’avait plus le choix, ça ne la décidait pas pour autant.

Peut-être que les choses changeraient, lorsque l’enfant, enfin les enfants, seraient là. Peut-être qu’elle se sentirait mère, mais elle avait tout de même un peu de mal à y croire, parce qu’elle ne se sentait absolument pas prête. Elle n’avait jamais ardemment désiré avoir un enfant, c’était arrivé comme ça, parce qu’elle avait été négligente, et maintenant elle ne pouvait plus faire machine arrière. Elle avait presque le sentiment que c’était plus une punition qu’autre chose, même si cela pouvait être dur à dire.

C’était d’ailleurs pour cela qu’elle ne disait rien à personne. Dorea préférait faire comme si tout allait bien. Enfin, elle n’allait pas aussi loin dans la comédie, mais elle ne faisait part de ses doutes à personne, et surtout pas à Charlus. Il était tellement content depuis qu’elle lui avait appris la grossesse, qu’elle n’avait pas envie de lui gâcher sa joie. D’autant plus qu’il ne pourrait rien changer, alors autant l’épargner, et faire comme elle le pouvait.

-Et comment tu te sens ? Tu es heureuse n'est-ce pas ? Tu sais, si tu devais te sentir angoissée, ce serait tout à fait normal, il ne faudrait pas que tu hésites à me parler. Deux enfants au lieu d'un, ce n'est pas rien. Mais tu n'es pas seule, tu as Charlus, et tu sais que je serai présent. Je voudrais que tu me parles, Dorea. Pas juste comme tu le ferais avec quelqu'un qui n'est pas ton frère.

Pollux n’était pas dupe, mais cela ne l’étonnait pas vraiment. Il la connaissait bien, et il n’était pas idiot. Cependant, elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Elle entendait qu’il tentait de la rassurer, mais ce n’était pas vraiment efficace, parce que le problème venait plus d’elle qu’autre chose. Selon elle du moins. Alors… elle ne savait pas quoi lui répondre, parce qu’elle n’avait pas de réponse claire à apporter, néanmoins, elle savait qu’elle pouvait tout de même lui faire confiance.

« Je ne sais pas comment je me sens. C’est confus. Je ne suis pas sûre… que je suis faite pour être mère. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeVen 11 Fév - 17:18


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
P

ollux estime être un frère compréhensif, et à l'écoute des besoins de ses soeurs (mais pas de son frère, puisqu'on va prétendre que ce frère n'existe tout simplement pas), il est donc capable d'entendre de leur part des choses qu'il ne tolèrerait pas autrement : comme la nécessité de Cassiopeia d'avoir sa propre carrière ou de s'isoler, mais il a tout de même ses limites. En l'occurrence, il les rencontrait en cet instant. Car si Pollux voulait bien reconnaître que c'était une épreuve que de savoir qu'ion va devenir parent, et que cela pouvait en effet créer un étrange et confus mélange de sentiments, d'autres faits ne pouvaient pas être acceptés ou entendus en tant que tels.

-Dans ton état physique, il est normal que tu te surprennes à penser n'importe quoi, mais il est important que tu te rappelles que ce sont des sottises absolues, d'accord ? Bien sûr que tu es faite pour être mère !
affirma Pollux avec volonté mais aussi quelque chose qui ressemblait à de la véhémence, car s'il tolérait que sa soeur prononce un tel discours en sa présence, il était bien sûr hors de question qu'elle confie la même chose à qui que ce soit d'autre. L'honneur de leur famille pourrait définitivement s'en voir bafoué.

Car oui, aux yeux de Pollux, sa soeur était naturellement faite pour être mère pour la pure et simple raison qu'elle était une femme. Les femmes avaient pour haute fonction d'enfanter, c'était leur unique privilège et leur rôle le plus élevé, le seul qui leur offrait partiellement une sorte de supériorité, évidemment éphémère, sur la gent masculine. Qu'attendre d'autre d'un homme aussi misogyne que Pollux Black, en même temps ? Pour lui, prétendre que certaines femmes étaient faites pour être mère et d'autres non, c'était un non-sens, qui allait à l'encontre de tous ses principes et qu'il ne pouvait tolérer. C'était aussi pour cette raison, d'ailleurs, qu'il pressait Cassiopeia d'épouser Nigel... l'horloge biologique ne faisait pas de cadeaux.

-Tu es nerveuse et c'est bien normal. Tu te souviens de comment je l'étais à la naissance de Cygnus ?


Bon, son cas était évidemment très particulier : il n'était qu'un adolescent à cette époque, il était bien trop jeune pour assumer ce genre de responsabilités : pour autant, il les avait assumées, et Dorea ferait de même à son tour, parce qu'elle n'avait tout simplement pas le choix, voilà la vérité.

-Mais quand tu tiendras tes enfants dans tes bras, tu comprendras aussitôt que ces paroles n'avaient pas lieu d'être.

   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeDim 9 Oct - 8:59

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
En temps normal, Dorea était capable de tenir un minimum tête à Pollux. Il était le genre d’homme qui ne lâchait pas le morceau quand il voulait une information, quand il voulait obtenir une réponse possible, et Dorea savait résister un minimum, mais là, elle était franchement fatiguée, et préoccupée, alors elle n’était pas du tout dans cette optique de lui tenir tête. Alors autant qu’elle lui dise ce qu’il voulait entendre (quoique ce n’était sûrement pas ce qu’il voulait entendre, mais au moins, elle était honnête avec lui), pour qu’il ne lui pose pas la question pendant une heure jusqu’à ce que l’un des deux abdique, même si elle se doutait que cela n’allait pas lui plaire.

-Dans ton état physique, il est normal que tu te surprennes à penser n'importe quoi, mais il est important que tu te rappelles que ce sont des sottises absolues, d'accord ? Bien sûr que tu es faite pour être mère !

Voilà, comme elle s’en était doutée, Pollux ne comprenait, et en prime, il lui criait presque dessus. Oui, Dorea était très sensible ces derniers temps, alors juste élever la voix pouvait suffire à presque la faire pleurer, mais elle sut se tenir pour cette fois. Pollux était un homme, et un père de famille depuis déjà longtemps, alors que pouvait-il comprendre à ses craintes ? D’autant qu’elle savait pertinemment ce que son frère pensait, à part faire des enfants, une femme n’avait pas grande utilité. Il avait été élevé dans ces idées, comme à peu près tout leur entourage. Il n’empêche que Dorea n’était vraiment pas convaincue d’être faite pour être mère. Elle n’avait jamais eu la fibre maternelle, elle n’avait jamais trouvé un bébé mignon, et elle n’avait jamais envié toutes ces jeunes mères qui montraient leur bambin à tous les passants avec fierté. Elle n’avait même jamais ressenti l’envie d’être mère, sa grossesse était simplement accidentelle, même si elle était la seule à le savoir évidemment, et cela devait rester ainsi.

-Tu es nerveuse et c'est bien normal. Tu te souviens de comment je l'étais à la naissance de Cygnus ?

Elle ne pensait pas que leurs situations étaient comparables. Déjà, Pollux était un homme, et elle estimait qu’on ne mettait pas la même pression sur les mères et sur les pères, puisque leurs rôles étaient un peu différents, même si au final, Pollux avait fini par devoir jouer les deux, après le décès d’Irma, puisque leurs trois enfants étaient encore très jeunes lors de ce drame. Et ensuite, il avait quinze ans quand il est devenu père, elle en avait presque le double. Encore heureux qu’il eut été angoissé !

« Je ne vois pas quel est le rapport Pollux, tu avais quinze ans à l’époque, et il y avait papa et maman derrière toi dans les débuts. »

Même si elle savait que Charlus ne serait pas un père démissionnaire, au contraire, ce serait elle qui serait face à cet, enfin ces, enfants la grande partie du temps, en temps que mère au foyer. Et même si elle savait qu’elle pouvait compter sur Pollux, ou sur Charis, ou même sur sa mère, ce n’était pas la même chose. On attendait d’elle qu’elle soit apte à assumer sa maternité sans avoir besoin d’une tutelle.

-Mais quand tu tiendras tes enfants dans tes bras, tu comprendras aussitôt que ces paroles n'avaient pas lieu d'être.

Dorea voudrait être en mesure de croire son frère sur parole, mais elle n’y arrivait pas. Un doute subsistait. Elle n’était pas ce genre de femme enceinte, qui caressait son ventre rebondi avec un sourire tendre. Elle ne ressentait pas d’amour, pas d’affection pour les êtres qui grandissaient en elle, et cela l’inquiétait. Elle ne savait pas si elle serait capable d’être une bonne mère, parce qu’elle ne se sentait pas du tout mère. Mais si elle disait cela à Pollux, il allait encore monter sur ses hippogriffes.

« Si tu le dis... »

black pumpkin


HJ : Encore désolée pour le délai j'étais aussi passée à côté de cette réponse...

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeLun 10 Oct - 17:54


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
-J

ustement, selon toute vraisemblance, j'avais doublement plus de raison d'être nerveux que toi, donc je peux totalement comprendre ta nervosité, répliqua Pollux en tentant de réprimer son agacement quand Dorea lui fit remarquer que leurs situations étaient trop différentes pour qu'elles puissent être comparables.

Oui, elles étaient très différentes, mais il ne pensait véritablement pas que c'était le cas. Ce n'était pas si différent, loin, loin de là. Dans tous les cas, il était question d'anxiété et d'appréhender la venue d'un enfant dans sa vie. Oui, il avait quinze ans à l'époque, et justement parce qu'il avait quinze ans, qu'il n'était évidemment pas marié et que personne ne s'était attendu à cette situation, il avait été complètement tétanisé. Il était capable de comprendre la nervosité de Dorea, il l'était vraiment.

-Et quand tu dis que j'avais le soutien des parents, j'ose espérer que tu ne suggères pas que de ton côté, tu n'en recevras aucun.

Parce qu'il le prendrait comme une insulte personnelle. Il avait l'intention d'être présent autant qu'il le faudrait pour Dorea et pour son enfant à naître. Et même, Dorea estimerait probablement qu'il serait beaucoup, beaucoup trop invasif. Et à côté de cela, elle pouvait compter sur le soutien inconditionnel de Charlus. Beaucoup de pères étaient démissionnaires ou déléguaient tout à leur épouse, Pollux aurait probablement fait de même si les circonstances ne l'avaient pas obligé très tôt à être un véritable papa poule avec ses enfants.

-Tu es vraiment impertinente avec moi, aujourd'hui, alors que je ne fais que t'apporter mon soutien, observa Pollux quand Dorea lui adressa un "Si tu le dis" qu'il ne trouvait franchement pas très approprié à ce qu'il affirmait.

De manière générale, il estimait qu'un "si tu le dis" avait toujours quelque chose d'assez méprisant, comme une façon de rejeter d'entrée de jeu votre propos et de mettre à mal toute possibilité de conversation constructive. Il ne voulait que la soutenir, et peut-être qu'il se montrait un peu trop insistant, ce qui était désagréable pour elle. Mais Pollux restait quelqu'un de hautain et de prétentieux, et par conséquent, cette situation était forcément un peu complexe.

-Peut-être que ma présence t'encombre ? Je ne voudrais pas te l'imposer plus longtemps que nécessaire. Il l'observa avec considération. Je serai toujours là pour toi, Dorea, et je veux que tu aies la certitude d'avoir ton soutien, mais je ne veux pas devenir une source d'agacement pour toi.
   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeVen 3 Fév - 11:35

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
-Justement, selon toute vraisemblance, j'avais doublement plus de raison d'être nerveux que toi, donc je peux totalement comprendre ta nervosité.

Dorea avait envie de lui rétorquer, une fois encore que c’était différent, mais s’entêter contre Pollux ce n’était pas du tout une bonne idée. Pollux était un adolescent à l’époque, et oui il était normal qu’il eût été nerveux. Mais elle, tout le monde s’attendait à ce qu’elle soit mère, même si elle n’en avait pas spécialement envie, et puis, c’était connu que quand un enfant se comportait mal, c’était surtout la mère qu’on regardait, parce que c’était aux femmes d’éduquer correctement leurs enfants, et elles étaient la cause de tous les déboires de leurs enfants. Alors définitivement, non, sa situation et celle de Pollux n’étaient pas les mêmes, même si son frère s’était maintenant retrouvé père célibataire par la force des choses.

-Et quand tu dis que j'avais le soutien des parents, j'ose espérer que tu ne suggères pas que de ton côté, tu n'en recevras aucun.

Ce n’est pas ce qu’elle avait dit, mais Dorea n’avait pas quinze ans, elle était une adulte et elle n’allait pas se faire assister. Non pas que c’est ce qu’elle voudrait, mais la plupart du temps elle serait seule face à ces enfants et cette idée la terrifiait. Elle allait devoir faire avec, elle le savait bien. Mais ce n’était pas une discussion qu’elle pouvait avoir avec son frère, parce que Pollux avait sa vision des choses, et qu’il n’entendrait pas ce qu’elle voudrait lui dire. Et puis elle avait bien vu sa réaction quand elle lui avait dit qu’elle ne pensait pas être faite pour être mère…

« Ce n’est pas ce que j’ai dit. »

Elle savait qu’elle serait entourée, que Charlus serait présent, et Pollux aussi, entre autres. Elle se sentait chanceuse sur ce point, mais ce n’était pas suffisant pour faire taire ses angoisses. Mais peu importe, ce n’était pas nécessaire d’insister auprès de Pollux, ou de tenter de lui faire comprendre son ressenti. Il lui servirait probablement ses certitudes, pour bien faire, mais cela n’aurait pas l’effet escompté.

-Tu es vraiment impertinente avec moi, aujourd'hui, alors que je ne fais que t'apporter mon soutien. Peut-être que ma présence t'encombre ? Je ne voudrais pas te l'imposer plus longtemps que nécessaire. Je serai toujours là pour toi, Dorea, et je veux que tu aies la certitude d'avoir ton soutien, mais je ne veux pas devenir une source d'agacement pour toi.

Impertinente ? Elle aimerait bien le voir, enceinte de jumeaux et on verrait bien si lui aussi n’était pas impertinent. Dorea soupira légèrement, elle avait conscience de ne pas être la meilleure compagnie qui soit, et ce n’était pas contre Pollux, c’est juste qu’elle était extrêmement sensible, et s’emportait pour un rien. Elle faisait la même chose avec Charlus, avec n’importe qui en fait.

« Je suis désolée. Tu ne m’agaces pas du tout, je suis toujours contente de te voir. Je conçois que je ne suis pas de la meilleure humeur qui soit, mais tu n’y es pour rien. Je prends tout mal et j’ai les nerfs extrêmement sensibles, mais tu n’as rien à te reprocher, vraiment pas. C’est comme ça avec tout le monde… »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Pollux Black
Pollux Black
▌ Messages : 651
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Veuf

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, 34 cm, ventricule de dragon
Camp: Neutre
Avatar: James McAvoy

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeSam 4 Fév - 8:43


Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
P

ollux s'était probablement emporté un peu rapidement avec Dorea, mais on ne pouvait définitivement pas dire que la patience ait jamais été son fort, bien au contraire. Ce qu'il avait perçu comme des attaques n'en étaient peut-être pas, elle essayait seulement de faire avec une situation complexe et qui la dépassait réellement, par bien des aspects. Ce qu'il avait perçu comme des attaques n'en étaient pas, mais en tant que patriarche de la famille, Pollux estimait devoir recadrer ses pairs quand il estimait que la situation l'exigeait, et il était probablement bien trop intransigeant pour son propre bien.

Oui, il était sévère, mais il fallait comprendre que derrière cette sincérité, il y avait une sincère inquiétude. Il voulait se montrer présent et compréhensif envers Dorea, il voulait qu'elle sache prendre positivement ce qui lui arrivait, il voulait qu'elle prenne conscience de sa chance. Pour lui, c'était réellement important, et ça n'avait surtout rien, absolument rien de négligeable. Et cela, elle devait également le savoir.

Mais bien sûr, dans sa condition, il était aussi normal que Dorea soit à fleur de peau comme c'était le cas. Elle devait gérer beaucoup de choses, une pression morale qui n'était pas toujours la plus simple à assumer. Et bien sûr, dans tout cela, il ne fallait pas non plus oublier le fait que la jeune femme subissait des changements physiques qui devraient avoir une influence sur son humeur. Pollux l'avait probablement poussée à bout. Ce n'était certainement pas son intention, et il ne l'avait définitivement pas fait de façon volontaire, mais il avait jugé bon d'intervenir malgré tout.

-C'est oublié.

Que ce soit ainsi avec tout le monde ou non, ce n'était pas une chose qu'il fallait prendre à la légère. Les Black étaient jugés sur leur tempérament et leur discours, sur des apparences qu'ils se devaient de contrôler complètement, et en toute circonstance : Dorea ne pouvait pas faire exception, même dans ces circonstances, et il était naturellement important qu'elle ne l'oublie pas, même si Pollux, de son côté, aurait tôt fait d'effacer l'ardoise.

-Je pense que tu devrais aller te reposer. Il est évident que tu en as le plus grand besoin. Tu dois prendre soin de toi.

   


   
code by Mandy

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Dorea Potter
Dorea Potter
▌ Messages : 425
Humeur :
Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitimeMer 28 Juin - 14:40

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea n’avait pas envie de se disputer avec Pollux, mais elle n’avait pas non plus l’énergie de se montrer conciliante, là tout de suite. Elle voulait simplement qu’il arrête de lui parler comme si elle était une gamine qui avait besoin d’être réprimandée par son père. Pollux avait beau avoir dix ans de plus que lui, et être l’aîné de la famille, elle ne lui demandait pas de se comporter comme leur défunt père. Il se donnait souvent le statut de patriarche, quelque peu à juste titre, mais il ne fallait pas non plus exagérer. Dorea restait une adulte, elle n’avait pas besoin d’être recadrée, et encore moins en ce moment. Elle supportait beaucoup moins bien la critique de d’habitude, déjà qu’elle la supportait mal en temps normal…

-C'est oublié.

Evidemment, Pollux ne se remettait pas du tout en question. C’était prévisible. Il aurait pu admettre qu’il avait été un peu excessif, mais ce n’était pas le genre de la maison. Il considérait probablement qu’il n’avait jamais tort, ils étaient tous comme ça dans la famille, c’était un trait tenace. Mais cela restait agaçant d’y être confronté. Enfin bon, encore une fois, elle ne comptait pas se battre avec lui, et elle ne voulait pas partir dans une querelle d’ego pour savoir lequel des deux craquerait en premier, surtout que cela ne serait probablement pas Pollux.

-Je pense que tu devrais aller te reposer. Il est évident que tu en as le plus grand besoin. Tu dois prendre soin de toi.

Prendre soin d’elle… elle pouvait difficilement le faire. Du moins pas comme elle l’entendait. Elle devait faire ceci et cela, pour les bébés, encore et toujours, pas pour elle. C’était pesant, vraiment, et cela ne l’aidait vraiment pas à gérer ses émotions. Mais Pollux n’était pas la personne avec qui elle devait en parler. Oui, elle pouvait tout lui dire, à condition qu’il approuve ce qu’elle lui disait, elle en avait eu la preuve. Mais elle comprenait ses réactions, il pensait du côté masculin, il n’avait pas les mêmes ressentis, les mêmes enjeux et ce n’était pas quelque chose qu’il allait changer, bien entendu.

« Oui, tu as sans doute raison. Merci d’être passé, cela m’a fait plaisir de te voir. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Empty
Message#Sujet: Re: Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea   Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un frère est un ami donné par la nature | Pollux & Dorea
» CYGNUS & WALBY ★ Ton meilleur frère, c'est aussi ton meilleur ami
» Les rps de Pollux
» Pollux Black
» Les liens de Pollux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Manoir de Charlus et Dorea Potter
-