AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -49%
-50% sur la machine à café automatique ...
Voir le deal
449 €

Partagez | 
 

 Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 21
Humeur :
Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Empty
Message#Sujet: Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert   Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Icon_minitimeLun 28 Déc - 22:03

Le passé n'est jamais loin
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
A titre exceptionnel, Robert avait eu le droit de quitter Poudlard pour le weekend. Ses parents avaient accepté de faire la demande. Il n’y avait pas de raison particulière à cela, si ce n’est que Robert tenait absolument à se rendre à une représentation qui avait lieu ce samedi. Et étant donné que c’était soit ça, ça glander à Poudlard tout le weekend, le choix avait été vite fait.

Et puis, il fallait bien reconnaître que souffler un peu ce n’était pas plus mal. Parce que mine de rien, il avait tout de même sa sœur sur le dos, ce qui ne le ravissait pas des masses, il devait bien le reconnaître. Même s’il adorait Minerva, il aurait préféré qu’elle devienne prof une fois qu’il aurait quitté Poudlard, mais de toute évidence, elle n’avait pas pensé à ça. Elle avait pensé à sa carrière. Loin de lui l’idée de penser que Minerva était une égoïste, mais elle avait tout de même toujours eu ce petit réflexe de voir ses intérêts avant ceux des autres, mais bon, il n’avait pas le choix que de faire avec dans tous les cas, alors autant s’adapter.

Enfin bref, tout cela pour dire qu’il avait besoin de décompresser un peu, et de prendre un peu l’air surtout. Et rien de mieux pour ça que de faire un petit tour à Londres. Il n’avait pas l’âge de transplaner, mais les portoloins faisaient l’affaire. Il avait envie de voir un peu de monde, un peu de ville. Il adorait les Highlands, c’était chez lui, mais bon… il aimait aussi la civilisation. Et puis, son fameux spectacle était à Londres, alors il en profitait pour y passer la journée. Il ne faisait pas grand-chose, si ce n’est flâner, mais cela lui allait très bien.

Alors qu’il déambulait dans la rue sans avoir de destination précise, il fut surpris de reconnaître quelqu’un un peu plus loin. Une personne qu’il ne pensait pas revoir ici. A dire vrai, cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas vu. Depuis que Dougal et Minerva n’étaient plus ensemble, le jeune homme avait moins fréquenté les McGonagall, mais il restait quelqu’un que Robert appréciait beaucoup. Et qu’il regrettait de ne pas avoir vu entré dans sa famille. Il s’approcha donc de lui.

« Hey Dougal, qu’est-ce que tu fais là ? Comment tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 64
Humeur :
Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Empty
Message#Sujet: Re: Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert   Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Icon_minitimeJeu 7 Jan - 15:50


La chance nous sourit, il faut croire. A peine installés à Londres, des ambitions plein la tête mais avec de bien maigres revenus et encore moins de certitudes, voilà que nous gagnons quelques mois à peine notre installation notre premier vrai gros contrat, qui nous garantit, si nous ne faisons pas tout de travers, de non seulement remplir nos coffres mais aussi de nous faire une réputation dans le milieu. Je dis "nous" parce que je n'ignore pas tout le travail qu'Elise fournit en amont pour le bien de l'entreprise, et heureusement qu'elle est là, d'ailleurs, car dès que l'on touche au domaine de l'administration et de la comptabilité, je brille par mon ignorance.

Enfin, tout ça pour dire que notre vie est sur les meilleurs rails, et ça me rassure. Je redoutais d'entraîner Elise dans une vie qui ne nous conviendrait en rien. Après tout, elle comme moi restons des campagnards, et je ne suis pas certain que notre situation à Londres nous transformera un jour complètement en citadins. Je ne me suis toujours pas habitué aux bruits et à l'agitation de la ville, j'ai toujours toutes les difficultés du monde à me repérer dans les dédales de ce mastodonte, et les paysages des Highlands ne cesseront jamais de manquer. Malgré tout, nous faisons notre nid, et je veux croire que ça reste le principal, malgré tout.

Pour le reste, la routine prend doucement sa place, parfois perturbée de désagréments que je me serais bien épargnés, mais qui étaient nécessaires, quelque part... Mes retrouvailles avec Minerva m'ont perturbé moi, ont perturbé Elise et ont par conséquent perturbé dans mon ménage, mais il fallait bien sortir ce cadavre du placard à un moment ou à un autre, j'imagine.

Alors je me veux confiant dans l'avenir tandis que je profite d'une pause dans mon travail pour me rendre dans un café du quartier où je commence à avoir mes habitudes. Mais même à vouloir se tourner vers l'avenir, le passé se plaît à nous rattraper. Et un McGonagall peut en cacher un autre, visiblement.

-Robert... ? C'est moi qui devrais te poser la question, c'est le dernier endroit où je pensais te croiser.


La surprise a au moins le mérite de m'éviter l'embarras de le voir. Je ne peux évidemment parler à Robert sans l'associer à sa soeur, et si je l'apprécie, il ne me serait jamais venu à l'esprit de garder contact avec lui après ma séparation avec Minerva. Je ne peux pas le croiser et ne pas l'associer à elle.

-Je travaille à Londres, maintenant. Mais évidemment, tu n'avais pas de raisons de le savoir...
Même si notre village des Highlands est tout petit et que l'on jase bien assez. Et Minerva n'avait pas de raisons de lui en parler. Et je vais très bien. Mais toi alors ? Qu'est-ce que tu fais là ? Tes parents ne sont pas avec toi ?

A choisir, je préfère, je n'ai pas forcément envie de croiser mes ex-futur-beaux-parents par-dessus le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRYFFONDOR
Robert McGonagall Jr.
▌ Messages : 21
Humeur :
Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23.8 cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Bien
Avatar: Cole Sprouse

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Empty
Message#Sujet: Re: Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert   Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Icon_minitimeSam 17 Avr - 13:10

Le passé n'est jamais loin
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est vrai que l’adage « le monde est petit » ne pouvait pas être plus véridique que dans certaines situations. Pourtant, le fait que Robert croise Dougal n’était pas si extraordinaire que cela. Mais le fait que ce soit en plein cœur de Londres, ça l’était. Leur village natal n’était pas si grand que ça, et tout le monde se connaissait plus ou moins, alors se croiser était facile. Mais étant donné que Robert était quasiment toute l’année à Poudlard depuis plusieurs années, amenuisait les chances de rencontre. Et puis, même si ses parents auraient pu lui dire que le jeune homme avait déménagé pour la capitale, il ne les avait pas vu depuis un moment, donc quand ils avaient l’occasion de se parler, ils ne parlaient pas de Dougal.

Il savait cependant qu’il avait épousé Elise. Ce qu’il trouvait fort dommage. Il n’avait rien contre la jeune femme, mais de son point de vue, ce n’était pas du tout le genre de fille qu’il fallait pour Dougal. Robert estimait bien le connaître à présent, et Elise était bien trop… banale, à première vue, elle n’avait rien de très extraordinaire. Et puis Robert avait toujours été convaincu que Dougal et Minerva étaient faits l’un pour l’autre, malgré leur rupture. Mais ça, c’était la faute de sa sœur, plutôt que de parler avec le jeune homme, elle l’avait quitté, et maintenant, elle s’en mordait les doigts, et il le savait. Même si elle n’avait rien dit, et ne voulait jamais en parler.

Enfin, quoiqu’il en soit, pour lui c’était une bonne surprise. Il avait toujours beaucoup apprécié le jeune homme, et l’avait considéré comme un grand frère, qui pourrait totalement faire partie intégrante de leur famille, si sa sœur n’avait pas totalement flippé, et fait sa forte tête. Mais ça n’empêchait pas Robert de toujours apprécier le jeune homme. Ce n’était pas parce que c’était terminé avec Minerva qu’il allait faire comme s’il ne connaissait pas Dougal.

-Robert... ? C'est moi qui devrais te poser la question, c'est le dernier endroit où je pensais te croiser. Je travaille à Londres, maintenant. Mais évidemment, tu n'avais pas de raisons de le savoir... Et je vais très bien. Mais toi alors ? Qu'est-ce que tu fais là ? Tes parents ne sont pas avec toi ?

Il s’était donc établi à Londres pour le travail, il espérait que les affaires allaient marcher pour lui. C’était tout ce qu’il lui souhaitait. Il comprenait totalement la surprise du jeune homme, puisqu’il partageait la sienne. Mais Robert n’était là que temporairement, pour le weekend, il rentrerait en Ecosse bien assez tôt, pour retourner en cours. Youpi. Il n’était pas franchement pressé, mais il n’avait pas envie d’y penser pour le moment.

« Non non, je suis tout seul. J’ai réussi à négocier pour quitter l’internant le temps du weekend pour venir à Londres, voir un spectacle. C’est cool que tu travailles à Londres, j’espère que ça va marcher pour toi. J’ai appris que tu t’étais marié avec Elise, félicitations un peu en retard. Je dois dire que cette annonce m’a beaucoup surpris. »

black pumpkin

_________________

- Robert McGonagall Jr. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Dougal McGregor
▌ Messages : 64
Humeur :
Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Right_bar_bleue

En couple avec : Elise McGregor

QUI SUIS-JE?
Baguette: Nope
Camp: Neutre
Avatar: Adam Scott

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Empty
Message#Sujet: Re: Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert   Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Icon_minitimeMar 27 Avr - 14:19


Je suis soulagé, je dois dire, d'apprendre que Robert est ici seul. Je dois bien reconnaître que je n'aurais pris aucun plaisir à tomber sur les parents de mon interlocuteur. En soi, je n'ai rien contre les McGonagall, bien au contraire, mais la situation est, disons, compliquée. Ils m'ont intégré comme un membre à part entière de la famille, et je les ai considérés comme tels aussi, comme je considérais Robert comme un frère, puis tout s'est arrêté brusquement, du jour au lendemain...

C'est déjà compliqué de faire avec certains fantômes de ce passé que je ne pourrais jamais rattraper, je n'ai pas très envie d'en rajouter encore en me retrouvant avec toute l'ex "belle-famille" sur le dos. Je pense qu'ils seraient relativement sympathiques avec moi, mais on ne sait jamais. Même si c'est Minerva qui m'a quitté et non l'inverse, on pourrait me reprocher de ne pas m'être suffisamment "battu" pour elle. Reproche difficile à ignorer... parce que je me suis posé la question aussi, je me suis souvent demandé si je n'aurais pas dû faire davantage d'efforts pour retenir Minerva, mais je ne l'aurais certainement pas fait dans tous les cas. Imposer quoi que ce soit à qui l'on aime, c'est une erreur, je le sais. Donc, Robert est là seul, il est venu pour assister à un spectacle avant de retourner à son internat. Tant mieux, tant mieux.

-J'espère aussi, je croise les doigts,
dis-je avec un fin sourire quand Robert me souhaite que les choses se passent bien pour moi dans le travail que j'ai trouvé, ou plutôt que je me suis façonné à Londres.

Je le souhaite aussi. Mais les débuts sont durs. Grâce à ma collaboration avec l'acteur Finn Gallagher, on a de quoi maintenir le navire à flot un petit moment et j'ai même pu embaucher une secrétaire, mais je sais qu'il ne faut pas que je me repose sur mes lauriers. Je dois trouver de nouveaux clients, c'est important.

-Surpris ? Parce que tu pensais que j'allais rester vieux garçon ou parce que tu ne t'attendais pas à ce que je fréquente Elise ?

Je n'aime pas discuter de ma vie sentimentale avec Robert. C'est forcément un peu gênant, mais quand il me dit être surpris, j'estime que c'est la moindre des choses que de défendre mon mariage. Je n'allais tout de même pas soupirer après Minerva dans l'espoir qu'elle me revienne. Ce ne serait jamais arrivé. Là-dessus, les choses sont très claires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Empty
Message#Sujet: Re: Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert   Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé n'est jamais loin | Dougal & Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Village Hentaï
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-