AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
339 € 622 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 About a thing called love || Robin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Thaddeus Yaxley
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 187
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue20 / 10020 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeSam 8 Juil - 22:38


About a thing called loveRobin & Thaddeus

-Il faudra que tu reviennes me voir avec Archibald, d’accord ? C’est un gentil garçon.

Dans l’euphorie qui a suivi l’annonce des fiançailles de Tibérius, Circé a poussé un peu son avantage. Toute à sa joie de voir ses deux grands ensemble, pleinement réconciliés, et son aîné bientôt marié à Rose, elle a eu un moment de pure félicité, ceux qui sont devenus si rares depuis la mort d’Augustus. On a presque pu entrevoir la femme qu’elle était avant son veuvage, souriante, volontiers expansive, vive d’esprit. Le moment venu de prendre congé, elle a accompagné son cadet jusqu’à la cheminée, et a glissé ces quelques mots à son oreille, sous prétexte de l’embrasser. Tibérius a tout entendu, mais Circé a manifestement fait exprès de formuler l’invitation en sa présence. C’est sa façon, songe Thaddeus en promettant qu’il va en parler à Archie, de donner une bénédiction qui ne peut être plus explicite sous peine de devenir incorrecte.

Est-il heureux de voir sa mère prendre si franchement son parti ? C’est difficile à dire, en réalité. Voici six mois, il aurait été aux anges de savoir son idylle soutenue par Circé et tolérée par Tibérius. Désormais, il n’est plus si sûr. Il aime toujours Archibald, ce n’est pas sur cela que porte le doute ; mais il n’est plus aussi à l’aise avec lui, comme si une distance se formait entre eux. Ce n’est pas facile à analyser pour un homme dont c’est la première relation amoureuse, mais il sent que leurs vies commencent à diverger doucement. Il a l’impression tenace que son compagnon devient fuyant, comme s’il cachait des choses. Plusieurs fois, ils se sont pris le bec au sujet de la nouvelle passion d’Archibald pour la magie noire, et l’optimiste Thaddeus est en train de comprendre qu’il ne fera pas changer son ami, quoi qu’il fasse. Comme il le voudrait, pourtant ! Comme il préférerait qu’il s’intéresse au Quidditch, aux créatures magiques, à l’histoire ancienne ou aux pierres du littoral gallois ! En bon Serdaigle, il comprend et respecte toutes les lubies intellectuelles - ou presque toutes : la magie noire, précisément, n’est pas à ses yeux une saine curiosité. On peut lire tous les livres sur les dragons sans devenir éleveur, mais personne n’étudie la magie noire pour ne pas la pratiquer, et c’est précisément ce qui met Thaddeus mal à l’aise. Archie a beau jurer qu’il ne fait que se documenter, ses mots sonnent faux. Ajoutons à cela qu’il décline presque systématiquement les invitations (de plus en plus rares) lancées par Thaddeus, avec une variété d’excuses qui laisse songeur ; finalement, le juge finit par ne plus savoir où ils en sont, tous les deux.

L’invitation à aller prendre le thé à Yaxley House ne fait pas exception. D’abord séduit, Archie se rembrunit en entendant qu’il est question du samedi en fin de journée. Quel dommage ! Il a justement rendez-vous avec des amis, et il ne peut se décommander puisqu’il s’agit de fêter l’anniversaire de Robin. Mais si, tu sais, Robin Hammond, elle est amie avec Darius. Thaddeus ne peut même pas dire qu’il est déçu ; en réalité, il s’attendait à un énième refus, si bien qu’il écourte la conversation, pour leur plus grand soulagement à tous les deux.

Le samedi suivant, mauvaise nouvelle ; Circé est souffrante et ne peut recevoir. Un chaud et froid, ou alors le contrecoup de leur visite du mercredi, à Tibérius et lui. Le message le trouve chez lui, pelotonné sur son canapé avec Nyx qui ronronne à pleine puissance. Il n’avait guère envie de sortir, de toute manière. Il se sent un peu détaché de tout, tristounet sans raison précise, un peu comme si le bonheur de son frère mettait en relief sa propre solitude. Car c’est bien de cela qu’il faut parler, à présent. Fut un temps, Archie l’aurait convié à se joindre à cette fête d’anniversaire, en se débrouillant pour le faire accepter par les autres. Ce soir, il préfère s’y rendre seul, et c’est pour le juge la cruelle confirmation qu’ils ne sont plus vraiment un couple.

-Je vais aller faire prendre un peu l’air, murmure Thaddeus à l’intention de la chatte, que la nouvelle semble fort peu émouvoir. Je serai de retour d’ici une heure. Si tu es sage, je te rapporterai des crevettes.

On en trouve d’excellentes à l’animalerie du Chemin de Traverse, et la gourmande bestiole a déjà clairement établi ses préférences. C’est donc sans vraiment y penser que Thaddeus prend la direction de la boutique, en pressant un peu le pas pour arriver avant la fermeture, mais sans vraiment prendre garde à ce qui l’entoure, absorbé qu’il est dans ses pensées. Les crevettes dûment achetées, il s’autorise un rythme plus lent, et finit par se rappeler que Fleury and Botts ferme plus tardivement le samedi soir. Cela lui rend le sourire. Quoi de mieux que les livres pour se changer un peu les idées ?

On le salue avec cordialité, comme il convient à un habitué des lieux et - qui sait ? - à un auteur bientôt publié. Par habitude, il se dirige vers les tables réservées aux nouveautés, pour voir ce qui est sorti récemment. Beaucoup de choses sans grand intérêt, juge-t-il sans pitié en compulsant les quatrièmes de couverture. Il faut qu’il tombe sur un beau livre intitulé “Les sorciers et la mer” pour qu’il retrouve quelque indulgence. L’ouvrage, conçu comme un dictionnaire et richement illustré, lui rappelle la conversation qu’il a eue avec son aîné au sujet de ce séjour en bord de mer avec leur père, et sur les connaissances en navigation de ce dernier. En homme incapable de sortir de la librairie sans prendre au moins un livre, il dépose son acquisition au comptoir pour continuer son tour. Au rayon animaux (pourquoi ne pas chercher un livre sur les chats, s’est-il dit en pensant à Nyx), une jeune femme blonde semble absorbée par la consultation des tranches des livres. Elle aussi, à en juger par les titres qu’elle parcourt de l’index, cherche quelque chose sur les félins. Thaddeus, à son tour, se met à éplucher les titres des livres, imitant la jeune sorcière qui continue ses recherches. Et lorsqu’un des ouvrages, au contact de ce doigt, pousse un feulement menaçant, ils ont un même mouvement de recul qui les fait rire - une seconde, le temps que chacun comprenne qui est l’autre.

Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Robin Hammond
Robin Hammond
▌ Messages : 353
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue50 / 10050 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue

En couple avec : Rafael O'Riordan
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Florence Pugh

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeLun 10 Juil - 22:54

❝ Thaddeus et Robin ❞About a thing called loveRobin est un peu déçue, elle doit bien l’avouer. La voilà seule un samedi soir alors qu’elle avait une soirée prévue de longue date avec un de ses amis les plus proches : Archibald. Le travail de son ami, sa nouvelle vie sentimentale et les hauts et les bas de celle de Robin ont mis un frein à leurs rendez-vous bimensuels. Un triste constat quand on sait que depuis leur sortie de Poudlard, ils ont mis, à part lorsqu’elle était à l’étranger, un point d’honneur à honorer ce rendez-vous entre eux, une fois toutes les deux semaines. A l’occasion, Darius leur faisait l’honneur de sa présence mais le jeune Yaxley a toujours eu une série d'obligations que ses deux camarades n’ont pas si bien que ces rendez-vous sont le plus souvent un symbôle d’un bon moment passé uniquement en compagnie du jeune Ollivander.

Cette fois-ci, se sont-ils promis, hors de question de reporter cette soirée tant attendue. Sans compter, qu’ils ont des choses à se raconter, Robin en particulier et la jeune femme refuse de le faire via quelque chose d’aussi impersonnel qu’un courrier. Alors quand, il y a quelques jours, le hibou de son ami arrive porteur d’un parchemin d’excuse, le sourire de la blonde se fâne. A cette occasion, elle est au côté de Rafael, ils sortent justement du Chaudron Baveur où il est venu la rejoindre pour aller sur Charing Cross. Si les moldus s'étonnent de voir une chouette voler si bas dans Londres, aucun ne voit la missive que reçoit la jeune sorcière. La déception de Robin est évidente et son compagnon ne manque pas de le remarquer.

- Ce n’est rien. Archibald annule notre rendez-vous, encore une fois. C’est l’anniversaire de son compagnon, je ne peux pas lui en vouloir, je suppose mais ça fait des mois qu’on n’a pas fait autre chose que se croiser cinq minutes et il y a toujours quelque chose.

Avec un soupir, elle referme la lettre qu’elle range dans son réticule. Son bras se glisse dans celui de Rafa tandis qu’ils continuent leur chemin, ils n’ont que deux heures devant eux, juste le temps de boire un verre ou de faire une petite promenade. Ca contrarie encore plus la jeune femme qui, contrairement à son habitude, n’arrive pas à retrouver tout de suite son sourire. Il faut dire qu’elle a annulé une soirée avec l’irlandais pour pouvoir trouver un moment pour Archibald. Or, Rafa a maintenant des obligations pour Finn dont il ne peut se libérer. Son temps avec O’Riordan est tellement rare qu’elle répugne à devoir en sacrifier ne serait-ce qu’un moment. Si c’est en plus pour se retrouver seule un samedi soir, il y a de quoi être amer. Néanmoins, Robin n’est pas du genre à se complaire dans la mauvaise humeur. Rapidement, elle reprend du poil de la bête. On ne peut rien y faire, autant profiter du moment présent. Ils auront bien le temps de se voir à un autre moment de la semaine, songe-t-elle.

Le temps passe vite, trop vite et les voilà de nouveau à Charing Cross, échangeant un dernier baiser avant que la jeune femme ne retourne du côté du Chemin de Traverse. Elle n’a pas grand chose à faire de la soirée et puisqu’elle avait prévu de la passer dehors, la jeune femme ne se sent pas encline à retourner tout de suite chez elle. Par habitude, elle flâne un peu dehors, saluant quelques connaissances qui s'étonnent de sa tenue mais n’osent pas en faire la remarque. Ses robes de sorcières étant trop voyante et un pantalon choquant dans le monde sorcier, la jeune femme a remis sa longue jupe en tartan accompagné d’un pull bleu marine. Une cape de la même couleur est posée sur ses épaules donnant un côté très moderne à sa tenue pour les sorciers tout en passant inaperçu ou presque chez les moldus.

En passant devant Fleury & Bott, le petit Félix et sa capacité à transplaner lui reviennent en tête. Après tout, c’est la première fois qu’elle voit un chat qui transplane mais ça doit être plus commun qu’on ne le pense. Intriguée, elle songe qu’elle doit bien pouvoir trouver un livre qui en parle. Elle le donnera à Rafa. D’un pas décidé, elle pousse la porte du magasin. A cette heure-ci, il n’y a pas grand monde et la jeune femme, absorbée par sa littérature ne fait pas attention au sorcier élégant qui la rejoint dans le rayon. Il faut le feulement d’un livre pour qu’elle sorte de ses pensées. Avec un rire, elle recule, percutant presque le sorcier avant de changer totalement d’expression :

- Thaddeus ?

Elle et le frère aîné de Darius n’ont jamais été proches. Tout au plus se sont-ils déjà salués aimablement lors de ses visites à Yaxley House mais leur différence d’âge ne fait pas d’eux des compagnons naturels. Néanmoins, l’étonnement lui fait abandonner toute politesse et le vouvoiement qu’elle aurait d’habitude employé :

- Mais … Je te pensais avec Archibald … J’ai reçu un courrier.

Elle fronce les sourcils, décidément perturbée par cette rencontre mais refusant encore à ce stade à croire à autre chose qu’une coïncidence.

- Je ne comprends pas. Est-ce que je me serais trompée ?
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Thaddeus Yaxley
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 187
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue20 / 10020 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeMer 12 Juil - 12:04

About a thing called loveRobin & Thaddeus

Absorbé par ses pensées, plus encore qu’à l’accoutumée, Thaddeus n’a même pas réalisé qu’il connaît (si peu que ce soit) la jeune femme qui observe le même rayonnage. Elle a heureusement plus de présence d’esprit que lui - mais heureusement est-il le véritable mot ? à vrai dire, c’est la dernière personne que le juge aurait voulu croiser. N’est-ce pas la demoiselle dont on fête l’anniversaire en ce moment même ? A moins qu’il ait mal compris. Prompt à se remettre en question, plutôt que d’oser douter d’un être cher, il demande confirmation d’une voix timide :

-Oh… bonsoir… Vous êtes Robin, c’est ça ?


Oui, c’est ça. Il s’en rend compte en prononçant le prénom ; c’est bien l’amie de Darius, qu’il a plusieurs fois croisée au manoir, celle qui est attrapeuse à Serdaigle, à moins qu’elle ne soit batteuse à Serpentard - ces subtilités lui passent loin au-dessus de la tête, mais une chose est sûre ; c’est elle. Et c’est un dialogue de sourds qui s’engage entre eux.

-Mais vous n'êtes pas à la fête ? Archie m’a dit… oh, mais quel idiot je fais, c’était sans doute une surprise et j’ai tout gâché…


Cependant, il ne tarde pas à comprendre qu’il se passe bien autre chose, en entendant la jeune femme lui tenir plus ou moins les mêmes propos. Thaddeus se fige sur place, le visage soudain dur. On a beau être naïf, d’un optimisme béat sur la nature humaine et tout ce qui s’ensuit, on n’en a pas moins des yeux pour voir. Et ce qu’ils voient n’est guère réjouissant. Cela ressemble à une mauvaise pièce de théâtre avec couples illégitimes, quiproquos et portes qui claquent.

-Je ne comprends pas, finit par murmurer Yaxley. Vous pensiez que j’étais avec Archibald ? Mais moi aussi, je croyais… C’est bien votre anniversaire, tout de même ?

Peut-être qu’il devrait le lui souhaiter, d’ailleurs ; ça se fait, non ? Mais lui si courtois d’ordinaire a bien autre chose en tête, et ce n’est pas plus mal puisque la jeune femme ne fête pas son anniversaire avant plusieurs mois. Comme lui, d’ailleurs ; s’il savait qu’Archibald a vendu la même histoire à Robin à son sujet… Cela ne saurait tarder, cependant. Il va lui-même chercher confirmation de la supercherie, tout en sachant que cela va faire mal.


-Il m’a dit qu’il ne pouvait pas rester avec moi ce soir car il devait assister à votre anniversaire. Nous devions aller saluer ma mère cette fin d’après-midi, je sais que ce n’est pas vraiment la sortie la plus amusante du monde mais s’il n’avait pas envie il aurait pu me le dire franchement au lieu de chercher des prétextes.

Difficile de dire s’il parle à Robin ou s’il récapitule les choses pour lui-même, mais il ne peut échapper à la jeune femme qu’une espèce d’énorme lassitude lui tombe dessus. Ses épaules se voûtent soudain, et il ne peut retenir un soupir. Pourquoi mentir ? En soi, ce ne serait pas bien grave, si cela ne venait pas s’ajouter à d’autres zones d’ombre. Le regard du juge se perd un instant dans le vide, puis il adresse un sourire piteux à la jeune femme en disant sans conviction :

-Eh bien, je suppose qu’il doit y avoir une bonne raison…

Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Robin Hammond
Robin Hammond
▌ Messages : 353
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue50 / 10050 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue

En couple avec : Rafael O'Riordan
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Florence Pugh

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeLun 24 Juil - 16:25

❝ Thaddeus et Robin ❞About a thing called loveSurprise comme elle l’est de rencontrer Thaddeus alors qu’il est censé fêter son anniversaire en compagnie d’Archibald, Robin est bien plus familière qu’elle ne le serait en temps normal. Il faut dire que les deux sorciers ne sont pas proches. La différence d’âge, si elle n’est pas insurmontable, est tout de même conséquente. Ca explique probablement pourquoi, tout en étant une amie de Darius, elle n’a eu que peu de contact avec ses aînes. Tibérius et Thaddeus, proche en âge, l’héritier et le spare, pas étonnant qu’ils aient été proches. Un petit club a eu au sein d’une fratrie pourtant unie.

S’il n’est donc pas étonnant qu’elle n’ait jamais eu de contact avec Thaddeus en tant qu’amie de Darius, il est étrange qu’ils ne se soient jamais rencontrés depuis qu’il est avec l’héritier des Ollivander. Archibald a toujours invoqué Darius comme excuse. Leur ami n’étant pas au courant des préférences de son aîné et la réaction de Tibérius ayant été vraiment mauvaise à la première annonce, le couple s’est voulu plutôt discret. Une décision que la jeune femme comprend mais qui ne peut pas durer éternellement. Après tout, ils ont toujours été un trio inséparable et la jeune femme est mal à l’aise de devoir esquiver le sujet quand Darius lui demande des nouvelles d’Archie. Sûrement, songe-t-elle, Darius ne trouverait rien à dire aux relations de son frère. Après tout, il n’a jamais sourcillé quand Achie parlait des siennes.

Difficile d’avoir une discussion sur un sujet aussi délicat. En particulier quand celle-ci se fait par hibou. Raison de plus pour être contente à l’idée de voir l’ancien Serdaigle en chair et en os. Enfin, a-t-elle pensé, ils vont pouvoir mettre les choses sur la table et sortir de cette situation ridicule. Sa déception a été à la hauteur de son attente en recevant le hibou d’Archibal mais puisque c’est pour la bonne cause, la jeune femme n’a pas songé protester. Son étonnement est donc sans commune mesure en voyant Thaddeus chez son marchand de livre préféré à une heure aussi tardive.

- Oui, oui, Robin s’est bien. Pardon, je n’ai même pas eu la présence d’esprit de me présenter mais on s’est déjà croisé quelques fois à Yaxley House. Je suis une amie de Darius et d’Archibald.

Sa voix se casse un peu sur le dernier prénom. Après tout, ils n’ont jamais été officiellement présenté par le jeune femme et quoiqu’elle puisse parfois faire encore preuve de naïveté, comme Thaddeus, elle comprend rapidement qu’il y a anguilles sous roche.

- A la fête ?, demande-t-elle sans comprendre. Eh bien, je n’ai pas été invitée …

Cette conversation s’enfonce dans l’absurde et la jeune femme ne le relève même pas tant elle est perturbée par la présence de Yaxley en face d’elle.

- Mon anniversaire ? Par Helga non, c’était en octobre mais je pensais que c’était le vôtre, Archibald a annulé exactement pour cette raison …

Elle baisse les yeux dans un soupir. S’il y a probablement de la colère dans la voix de Thaddeus, il y a beaucoup de déception dans la sienne. Archibald leur a menti à tous les deux et contrairement à ce que le juge dit la jeune femme n’arrive pas à imaginer quelle raison il pouvait avoir de le faire. Un peu déprimée, elle esquisse tout de même un sourire :

- Je ne sais pas vous, déclare-t-elle en revenant à un vouvoiement plus correct, mais je crois qu’un livre ne suffira pas pour ce soir. Il me faudrait au moins une tasse de thé et un scone pour digérer tout ça. Est-ce que je peux me permettre de vous inviter à vous joindre à moi ? Puisque nous avons tous les deux été abandonnés pour ce soir, autant ne pas passer la soirée à se morfondre.

Et puis, il y a des choses dont elle aimerait discuter avec Thaddeus tant qu’à l’avoir sous la main. Après tout, le comportement d’Archibald commence sérieusement à être étrange et pas qu’avec elle d’après ce qu’elle comprend.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Thaddeus Yaxley
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 187
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue20 / 10020 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeVen 4 Aoû - 22:40

About a thing called loveRobin & Thaddeus

S’il est une vertu qu’on a essayé d’enseigner à Thaddeus, comme à tous les enfants issus des castes aristocratiques du monde magique, c’est bien l’art de dissimuler ses émotions. En dépit de leurs désaccords, toutes les familles de la bonne société sont d’accord sur ce point : on n’étale pas ses sentiments ou ses doutes, on se drape dans une neutralité de bon aloi, quelles que soient les circonstances. Never complain, never explain. Le cadet des Yaxley, handicapé par une personnalité fantasque, n’a pas été l’élève le plus doué en la matière, mais il garde en mémoire les leçons reçues dans son enfance. S’il n’y parvient pas totalement, il s’efforce de faire bonne figure, quand bien même l’émotion le submerge. On lui pardonne un peu plus qu’aux autres de manquer à son devoir de retenue, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il peut se laisser aller à sa guise.

Il se rend compte avec désarroi qu’il s’est déjà beaucoup trop relâché, probablement en raison de la stupéfaction causée par la présence de Robin Hammond, et qu’il s’est déjà donné en spectacle, comme aimait à le lui reprocher son père. Il est temps de se reprendre, décide-t-il avec fermeté. Inconsciemment, il se redresse un peu, comme pour donner une dimension physique à cette résolution. Le coup qu’il vient de recevoir est rude, néanmoins, et c’est sur un ton un peu aigre qu’il répond à la jeune femme :


-Aussi extraordinaire que cela puisse paraître, ce n’est pas mon anniversaire non plus.

La réplique est un peu sèche, surtout pour un garçon aussi courtois que l’est habituellement le juge. Lui-même ne peut s’empêcher de se trouver par trop cassant, un travers qu’il déteste trop chez les autres pour se l’autoriser.

-Pardon, vous devez me trouver détestable. Je vous demande pardon si je vous ai paru discourtois. Si j'en veux à quelqu'un, ce n’est pas à vous, avoue-t-il comme à regret.

Les livres, tout à coup, n’offrent plus le moindre intérêt. Tant pis pour Les Sorciers et la mer, tant pis pour l’ouvrage sur les chats qu’il comptait exhiber triomphalement aux yeux blasés de Nyx en rentrant chez lui ; Thaddeus n’est pas loin de penser comme Robin et d’estimer qu’il en faudra un peu plus, ce soir, pour se changer les idées.


-Un thé, oui, l’idée est bienvenue. Accordez-moi seulement une minute, et je suis à vous.

Une minute, ou plutôt quinze secondes, le temps de prier le libraire de bien vouloir mettre de côté le livre qu’il a choisi ; Thaddeus Yaxley a ses habitudes, chez Fleury and Bott, et on lui rend volontiers ce service. Dans un coin de son esprit, l’idée d’offrir l’ouvrage à son frère aîné fait son chemin ; cependant, il est beaucoup plus préoccupé par l’attitude équivoque d’Archibald. Est-ce à cause de ce prochain mariage, justement, que son compagnon a décliné son invitation ? Il a clairement exprimé son désaccord avec cette union, au restaurant. Mais pourquoi, dans ce cas, aurait-il également fui la compagnie de Robin ? Elle n’y est pour rien, elle. Quelque chose ne colle pas, et cela le contrarie au plus haut point.

-Où voulez-vous aller ? demande doucement le juge à la jeune femme qui l’attend devant la porte de la librarie.

Apparemment, ça lui est aussi égal qu’à lui-même, aussi les deux sorciers entrent-ils dans le premier salon de thé venu. Étant donné l’heure tardive, l’endroit est plutôt calme ; tant mieux, songe Thaddeus en s’effaçant galamment pour laisser Robin entrer la première.

La carte des douceurs, pourtant alléchante, ne trouve pas grâce à ses yeux ; une fois n’est pas coutume, il n’a même pas envie de chercher le réconfort dans la gourmandise. Il se contentera d’un thé, encore qu’un whisky serait probablement plus adapté. En attendant que la serveuse vienne prendre leur commande, il déclare d’un ton rêveur :


-Nous ne nous connaissons pour ainsi dire pas, miss Hammond, et j’ose espérer que mon frère Darius vous entretient de sujets plus intéressants que moi. Cependant, s’il vous a jamais parlé de moi, il vous aura probablement dit que j’ai une imagination féconde. J’aime écrire, j’aime réfléchir à des situations, à des intrigues. Eh bien… Je crois que si l’un de mes personnages se mettait dans la situation de notre ami commun, ce ne serait pas pour le simple plaisir de passer une soirée en solitaire.

C’est la première fois qu’il formule ses soupçons à l’égard d’Archie, même si c’est à demi-mots. Un soupir amer vient ponctuer cette entrée en matière littéraire, et Yaxley adresse un sourire piteux à la jeune femme :

-Je suppose que vous êtes plus ou moins dans les mêmes dispositions, ce qui me vaut le plaisir de cette conversation.

Un plaisir très relatif, cela dit, quoique Robin n’y soit pour rien ; Thaddeus ne peut s’empêcher de songer qu’il y a tout de même des circonstances plus agréables pour faire la connaissance de quelqu’un, même s’il s’agit, pour autant qu’il puisse en juger, d’une personne absolument charmante.

Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Robin Hammond
Robin Hammond
▌ Messages : 353
Humeur :
About a thing called love || Robin Left_bar_bleue50 / 10050 / 100About a thing called love || Robin Right_bar_bleue

En couple avec : Rafael O'Riordan
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Florence Pugh

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitimeMar 22 Aoû - 23:45

❝ Thaddeus et Robin ❞About a thing called loveRobin n’a pas pour habitude de se retrouver dans une situation embarrassante. Probablement parce que c’est généralement elle qui finit par embarrasser les autres sans le vouloir. Il lui en faut beaucoup pour se sentir mal à l’aise et maintenant qu’elle l’est, la jeune femme se rappelle que c’est une sensation qu’elle apprécie très peu. Que dire à Thaddeus qui semble, à raison, un peu aigri, lorsqu’il lui fait savoir que ce n’est pas plus son anniversaire que le sien ? Il ne faut pas être devin pour deviner qu’il y a anguille sous roche. Bien qu’elle ne veuille pas juger sans savoir, il faut admettre que le comportement d’Archibald ces derniers mois est plus qu’étrange et il n’en faut pas plus pour se demander si le réel fautif dans l’histoire n’est pas justement leur ami absent.

Soupçonnant celui-ci d’avoir menti, Robin aimerait éviter à son ami l’embarras de devoir se justifier tout comme elle aimerait pouvoir limiter la peine qu’elle imagine Thaddeus ressentir en le rassurant. Néanmoins, ça impliquerait mentir et, même par loyauté envers Archibald, la juriste ne s’imagine pas un seul instant inventer quelque chose pour sauver la face de son ancien camarade. Si Archie les a tous les deux trompés, il en ferra les frais et ce n’est pas à Robin de tenter de recoller les morceaux à sa place.

De son côté, le juge a l’air soudain fort gêné. Déjà le voilà qui s’excuse avec la plus grande courtoisie d’avoir justement semblé si discourtois. Ca fait sourire la jeune femme. A sa place, elle aurait probablement été plus contrariée qu’il ne se permet de le montrer sans compter que, elle a largement connu pire lorsqu’il s’agit de ne pas être poli, à commencer par Thorn. Soucieuse d’éviter tout malentendu, elle l’absout de ses péchés sans plus tarder.

- Oh Merlin, ne vous excusez pas. Je serais probablement tout aussi contrariée à votre place. Pas que je ne le sois pas, tout l’inverse en réalité mais il faut admettre que vous avez plus de raison que moi de lui en vouloir. Je me demande bien ce qui a pu lui passer par la tête …

Elle n’en dit pas plus. Robin se sait volubile et ce n’est pas l’endroit pour l’être. Puisqu’il semble idiot de repartir plus contrarier qu’ils ne sont arrivés et parce qu’ils ont tout deux été largués pour la soirée, la jeune femme propose un thé. Après tout, il n’y a rien qui ne puisse être résolu ou apaisé par une tasse de thé, non ?

Juste le temps qu’il mette son livre de côté et les voilà partis pour arpenter les rues de Londres à la recherche d’un salon de thé. Où aller ? Robin n’en a aucune idée. Elle n’a pas de préférence et son compagnon non plus. Elle se contente de poser un seul veto :

- Evitons Chaudron Baveur et consort. Je n’ai pas envie de tomber sur des amis en goguette un samedi soir.

Il ne faut que quelques rues pour qu’ils trouvent leur bonheur. Un salon de thé quelconque dont ils ne regardent même pas le nom et qui fera très bien l’affaire pour ce soir. Les sorciers ayant d’autres destinations qu’un salon de thé un jour de week-end, celui-ci est plutôt vide, leur accordant une intimité appréciable.

Une fois installée, Robin se saisit de la carte par habitude et la regarde d’un air distrait jusqu’à ce que Thaddeus se mette à parler. Résolument différent de son cadet, il a la réputation d’être un homme toujours de belle humeur. Si ce n’est pas le cas ce soir, on ne peut pas nier qu’il a des circonstances atténuantes.

- Vous allez peut-être trouver ça étrange mais je n’ai pas tant pensé à Archibald qu’à nous quand je vous ai proposé de prendre le thé. Je suppose que vous êtes aussi dépité que moi, si pas plus et il m’a semblé un peu triste que l’on rentre chacun chez nous, le moral dans les chaussettes parce qu’on nous a menti et qu’on se retrouve les dindons de la farce.


Elle esquisse un sourire désolé et repose la carte sur la table.

- Je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais vu de la situation, je suppose que je peux me permettre de poser la question. Est-ce que vous avez noté quelque chose d’étranger chez Archie dernièrement ? Ce n’est pas son genre de mentir. Il est parfois tête en l’air mais je ne me rappelle pas l’avoir vu faire ce genre de chose délibérément. Ici, ça ne peut pas être un malheureux hasard, je suppose.


C’est bien ça qui embête Robin. Si encore ce n’était que l’histoire d’un rendez-vous manqué !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

About a thing called love || Robin Empty
Message#Sujet: Re: About a thing called love || Robin   About a thing called love || Robin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

About a thing called love || Robin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Love and friendship are basically the same thing - Tibérius
» There's no such thing as selfless friendships
» (FB) La chute | Robin
» Robin Hammond
» Now the song is nearly over || Eve, Robin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-