AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMer 29 Déc - 23:48

    Jo marchait dans le couloir du quatrième étage, elle venait d'apprendre l'attaque sur Pré-au-Lard et la mort de Perséphone, et des autres. Jo n'avait pas vraiment de contact poussé avec la jeune femme. Elle avait tout de même partagé une soirée à faire des devoirs avec elle. Et Jo avait eu une bonne note. En parlant de devoirs, elle en avait à faire, et puis il y avait aussi l'après-midi qu'elle avait passé avec Tom, heureusement elle s'en était sortit vivante. Elle avait passé le reste de la semaine à l'éviter, et même Daniel aussi, de peur que le jeune Jedusor est pu dire quelque chose mettant en péril son amitié avec Dan.

    Jo vit Aulne au bout du couloir, la jeune Serdaigle était différente des autres élèves. A la fois, pour son côté loufoque et étrange, mais aussi parce que Aulne avait accepté la main de Jo. Elle n'était pas vraiment amies, mais Jo pouvait lui parler comme si elle était une camarade de sa maison. Bien que les discours de la jeune Aulne était plus étrange les uns que les autres. Jo s'approcha de la jeune femme et s'arrêta prés d'elle pour la saluer...

    "Bonjour, Aulne! Comment vas-tu? "
    Il était étrange de voir Jo discutait avec quelqu'un qui n'était pas de sa maison, bien que Malory Nutcombe lui avait parler, et puis il y avait aussi Yoko de Poufsouffle qui l'avait sauvé la mise face à ses stupides Gryffondors, d'ailleurs cela fait quelques semaines qu'ils ne l'avaient pas embêtés, et c'était tant mieux.

    Jo sourit, mais ne savait pas trop quel sujet, elle pouvait abordé avec la jeune Serdaigle. Elle était de la même année, elle pourrait toujours parler de cours, mais ce n'était pas trés intéressant. Mais Luna avait toujours des sujets de conversation tout aussi palpitant qu'étrange... La jeune Serpentard, espérait qu'elle aborderait tout de même des sujets plus "conventionnels", mais dans le climat actuel, même la jeune fille, qui était toujours souriante, sauf dans certains situations comme face à Tom, n'avait pas vraiment envie de rire...




_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeVen 31 Déc - 12:05

    L'ambiance n'était plus la même à Poudlard. Si, pendant un long moment, Luna avait eu l'impression d'être la seule à sentir reposer sur ses épaules un poids un peu trop lourd pour elle, elle n'était apparemment plus seule, à présent. A chaque élève qu'elle voyait passer à côté d'elle, elle arrivait à se figurer le tas de briques qui pesait sur leurs dos, courbait leurs échines. Les mines étaient maussades ou franchement énervées, et un seul sujet de conversation était de mise. Si quiconque avait le malheur d'en dévier, de se risquer à des remarques plus légères, essayait de se défaire de son tas de brique, il était aussitôt houspillé par tous les autres. Parce que oui, récemment avaient eu lieu des événements pour le moins graves, et qui ne pouvaient laisser personne indifférent. Des gens étaient morts, d'autres blessés. Il y en avait beaucoup. Luna avait lu la liste dans la gazette du sorcier. Elle se souvenait, à présent, de ce cours d'histoire de la magie où le professeur Binns avait mentionné ces événements du 10 novembre 1944, et même si elle aimait l'histoire de la magie (elle devait bien être l'une des rares personnes à apprécier cette matière), jamais elle n'avait songé, depuis son arrivée ici, qu'elle assisterait à cet événement historique qui, pour le moment, aux yeux de tous, était seulement une tragédie générale. La liste des morts et des blessés était assez longue. Parmi eux, elle n'avait pas reconnu beaucoup de noms, mais celui de Persephone, une serpentard qui avait été tout à fait aimable avec elle les rares fois où elles s'étaient croisé... beaucoup de gens l'aimaient bien, apparemment, peut-être même qu'il y en avait plus que de son vivant, à voir les mines attristées que l'on croisait à chaque détour de couloir. Sur la fameuse liste, il y avait aussi un autre nom familier. Chaser. Johanna Chaser. Un membre de la famille de Daniel? Luna avait ressenti une légère tristesse à ce sujet, qu'elle préféra laisser dans un coin de sa tête, Daniel Chaser était un sujet assez délicat, pour le moment... d'autant plus délicat qu'elle n'avait toujours pas osé re aux autres la bourde qu'elle avait faite. Elle savait pourtant que plus elle attendait, plus elle risquait de mettre Harry, Ron, Hermione, Ginny et Neville en danger. C'était juste trop difficile. Sans compter que comme toujours, c'était à peine si elle les voyait. Oui, son sac de brique à elle, c'était plutôt ça : la solitude et la culpabilité.

    Oh, bien sûr, les événements qui s'étaient produits récemment l'avaient touché. tous ces morts, c'est évidemment très triste, mais malgré elle - et elle devait avouer que c'était plutôt étrange - elle avait le sentiment que tout ça ne la concernait que de loin. Elle agissait comme le moldu moyen qui voit une guerre se dérouler à travers son poste de télévision, compatis quelques minutes, puis retourne à sa vie normale. Tout ça, c'était terrible, et Luna voyait bien qu'il valait mieux se faire petite et participer à cet état de deuil général, mais elle n'était pas si triste que ça en vérité. ça restait de l'histoire, dans sa tête, et tant qu'elle n'aurait pas mis les pieds à pré-au-lard, qu'elle n'aurait pas vu les dégâts engendrés par l'explosion, elle n'agirait sans doute pas différemment. L'attitude générale la rendait cependant mélancolique, elle aussi. Une sorte de vague à l'âme communicatif avait envahi les esprits, et il lui en serait presque passé l'envie de sautiller dans les couloirs, comme elle avait l'habitude de le faire. La preuve, alors qu'elle traversait le couloir du quatrième étage, elle marchait, tout simplement, tout en fixant ses chaussures, ce qui aurait presque pu lui donner l'air normal. La vérité, c'était que Luna, pour un temps, préférait éviter de se faire remarquer, elle en avait déjà trop fait de ce côté là. A ses yeux, il aurait été bien plus judicieux de chantonner pour oublier ses problèmes... mais c'était une chose qu'elle allait épargner à tout le monde. Ce n'était pas le moment d'avoir la moindre attitude suspecte, il ne manquerait plus que quelqu'un ait l'idée saugrenue de les associer à cette récente tragédie.

    Fixant ses chaussures, Luna ne remarqua donc que tardivement la présence de Jo... à vrai dire, elle ne le remarqua qu'une fois que la verte et argent l'interpella. La blondinette leva les yeux vers elle. Jo et elle ne se connaissaient pas très bien, mais les rares fois où elles avaient eu affaire l'une à l'autre, les choses ne s'étaient pas trop mal passé... Sauf que Luna serait certainement moins agréable avec Jo que les fois précédentes, la "trahison" de Daniel pesait trop dans son esprit, si bien qu'elle avait décidé de se montrer plus méfiante à l'égard de tous ces serpentards qui, étrangement, cherchaient à lui taper la causette.


    "Salut." fit-elle plus froidement qu'elle ne l'aurait fait si elles s'étaient parlé un mois plus tôt.
    Il ne fallut cependant pas longtemps pour que cette froideur quitte le ton de sa voix, tout simplement parce que soudain, elle se rappela de la fameuse liste. Dedans, il y avait une blessée du nom de Benett. Un membre de la famille de Jo? Sa mère, peut-être?
    Luna fixa un moment la verte et argent, la tête légèrement penchée, comme si elle lui cherchait les symptômes d'une enfant en deuil. Après tout, sa mère était morte, elle savait ce que c'était (même si elle avait réagi d'une façon un peu étrange, il faut bien l'avouer).

    "Il fait froid ces dernier temps, non?"
    Sa façon à elle de voir si Jo allait craquer. Si elle avait bel et bien un de ses parents proches qui se trouvait à l'instant même entre la vie et la mort, Luna se ferait un plaisir de la réconforter. Oh et évidemment, cette phrase qui tombait comme un cheveu sur la soupe, dans la logique Lovegoodienne, ça signifiait "je vais bien, et toi?".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeVen 31 Déc - 13:06

    Jo n'aimait pas vraiment la sensation qui l'envahi en entendant le"salut" froid de la jeune Serdaigle. Aulne était d'ordinaire, assez enjouée, et la jeune Benett avait espérait pouvoir oublié ses problèmes, un moment, en voyant la jeune fille apparaître dans le couloir. Mais il faut supposer que le climat de ses dernières heures n'était pas des plus agréables. Jo regarda la lettre que venait de lui envoyer ses parents, et se demandait si c'était des bonnes ou des mauvaises nouvelles. Elle espérait que non, elle était assez triste, elle avait perdu une camarade de classe qui était presque une amie. Elle soupira et décida d'ouvrir sa lettre, ici, avec Aulne. Sans trop savoir pourquoi, si c'était de bonnes nouvelles, elle pourrait peut-être sourire un peu. Mais si c'était le contraire, elle aurait peut-être besoin de quelqu'un pour la consoler, bizarre que Aulne soit plus indiqué pour la soutenir, plutôt que Miyria ou Ines... C'était vraiment étrange...

    Jo déchira doucement la lettre, et sentait une certaine appréhension. Elle ouvrit la lettre, et vit la signature de son père. C'était déjà trés étrange, lui il n'écrit jamais d'habitude. Elle revint vers le haut, et commença sa lecture...

    "Ma chère fille!

    Tu as sans doute eut vent de l'attaque sur Pré-au-Lard, il y a quelques heures. Comme tu peux t'en douter, il y a eu des blessés, dont ta mère. Elle est actuellement à Saint Mangouste, ne t'inquiète pas pour elle, les médecins prennent soin d'elle, je vais y veiller. De ton côté, je te demande de prendre soin de toi, et de ne pas quitter Poudlard, pour l'instant.

    Ton père!
    Sean Benett!"


    Jo resta un moment interdite devant la lettre, elle essaya de respirer doucement, mais sa respiration était trop rapide. Elle aurait bien voulu faire demi-tour, et courir vers St Mangouste, mais son père lui avait dit de rester à Poudlard. Elle laissa tomber son bras, et vit la lettre tremblait, sans vraiment se rendre compte que son bras tremblait aussi.
    "Ma mère est à St Mangouste! Mais mon père me dit de rester à Poudlard!" fit-elle en reprenant son calme, ce n'est pas qu'elle ne voulait pas pleurer devant Aulne, mais elle avait confiance en son père. Et elle devait sans doute lui répondre, et faire un mot pour sa mère, que ça soit la première chose qu'elle fasse en se réveillant. Lire son mot, de savoir que sa fille pense à elle.
    "Je sais aussi que Percéphone avait été tué! Qui d'autre a été tué ou bléssé?" demanda Jo en regardant la jeune Serdaigle, peut-être qu'elle pourrait lui répondre..


[HJ : Je suis un peu perdue, je croyais que c'était la mère d'Ines qui était bléssé, bon enfin bref!]

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 2 Jan - 0:25

[La moman d'Ines est morte, la tienne est juste blessée, petite chanceuse (hum xD)]

    Luna ne comprit pas tout de suite ce qui se passait, juste que Jo ne lui répondait pas, et qu'à la place, elle venait de sortir de sa poche ce qui devait être une lettre, pas encore ouverte, qu'elle avait dû recevoir plus tôt. Luna, pendant un certain moment, ne put rien faire d'autre que de fixer Jo, la tête toujours penchée attendant de savoir ce qui se passait. Jo ouvrit sa lettre, et la serdaigle vit son regard se décomposer quelque peu à mesure que ses yeux glissaient jusqu'à la fin de la missive qu'elle tenait entre les mains. La lettre devait annoncer quelque chose de grave. Les yeux de Luna s'agrandirent elle releva la tête d'un coup, tandis que l'idée qui lui avait un instant traversé l'esprit se faisait de plus en plus oppressante. Elle comprenait. Ou du moins, elle pensait qu'elle le comprenait. La fameuse Benett de la liste était bien un parent proche de la verte et argent, mais la principale concernée n'avait pas encore été informée... Il faut dire que la presse s'était ruée sur cette affaire, et des dépêches de dernières minutes étaient aussitôt arrivées par hiboux avant même que qui que ce soit ait vraiment eu le temps de comprendre ce qui se passait. C'était triste. Si c'était le cas, c'était triste. C'était le cas. Jo lui confirma ce que cette lettre annonçait.

    D'une manière assez étrange, alors qu'auparavant, alors qu'aucune nouvelle aussi grave n'était tombée, Luna affichait une attitude peu amène, à présent qu'elle venait d'avoir connaissance d'un événement tout à fait grave, un sourire s'afficha sur les lèvres de la blondinette. La jeune fille était peut-être devenue méfiante, mais elle n'était pas cruelle pour autant, bien sûr que non. Elle n'avait aucunement la preuve que Jo ait la moindre mauvaise intention à son égard. D'ailleurs, le fait que Jo ait décidé d'ouvrir sa lettre en face d'elle, c'était bien une preuve de confiance, non? Quoi qu'il en soit, Luna savait bien ce que cela faisait, de perdre un parent proche, ou en tous cas de craindre que cela arrive... C'était sans doute pire. Au moins, quand sa mère était morte sous ses yeux, elle n'avait pas eu beaucoup de doutes, elle était morte presque instantanément. Luna mit un certain temps avant de prononcer le moindre mot. Ses yeux toujours écarquillés brillaient un peu. Après quelques secondes, elle se jeta purement et simplement dans les bras de Jo, comme pour s'excuser d'avoir été aussi froide avec elle alors qu'elle traversait ce qui serait certainement une des pires épreuves de sa vie. Une accolade qui ne dura pas longtemps, et qui était peut-être un peu intéressée. Luna manquait tout simplement de contact humain.
    Se détachant de cette étreinte, elle retira son collier en bouchons de bierraubeurre de son cou et le tendit à Jo.


    "Tiens, ça devrait t'aider" lui assura-t-elle sans expliquer pourquoi.

    Seulement, alors, elle répondit à la question de la verte et argent.

    "Je n'ai pas retenu tous les noms... je ne les connaissais pas."

    Elle marqua une pause, elle continuait de fixer Jo, sans presque jamais ciller, comme si elle craignait à tout moment que la jeune fille s'effondre. Elle avait l'air de bien tenir le choc cependant. Elle restait rationnelle. ça ne semblait pas la toucher. Mais ça ne voulait rien dire, la serdaigle était bien placée pour le savoir. Quand elle évoquait le souvenir de sa mère, elle n'exprimait jamais la moindre tristesse, juste un peu de nostalgie. Et pourtant, elle lui manquait un peu tous les jours.

    "Oh... le ministre est blessé, apparemment."

    C'était la nouvelle qui avait touché le plus de monde, mais pas Luna, c'était peut-être l'individu sur la liste qui l'intéressait le moins. Tout comme elle ne ressentait pas cet événement comme étant le sien, elle ne considérait pas ce ministre comme le sien, au point qu'elle ne parvenait absolument pas à mesurer les conséquences de ce qui était arrivé à cet homme dont elle ne connaissait pas le nom avant aujourd'hui.

    "Tu sais si Johanna Chaser est de la famille de Daniel?" demanda Luna après un nouveau silence.

    Oui bon, elle ne devait pas se mêler des affaires de Daniel. Mais dans ce cas, autant en parler à quelqu'un d'autre qu'au serpentard, qu'elle s'était promis d'éviter autant que possible. Jo et lui étaient amis, d'après ce qu'elle avait pu voir, elle en saurait sans doute plus qu'elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 2 Jan - 15:04

    Jo fut un surpris par le câlin de la jeune Serdaigle, et elle resta un peu bouche bée, les bras ballants, sans trop savoir quoi faire. Mais elle n'eut pas trop le temps de réfléchir que Aulne s'écartait déjà, cela la rassura un peu, c'était vraiment étrange, qui conque aurait assisté à cette séance, aurait trouvé cela vraiment trop étrange, et aurait cru avoir rêve. Même Jo, ressentait cette étrangeté de la situation. Aulne tendit un collier de bouchons de Bieraubeurre, qu'elle venait d'ôter...
    "Tiens, ça devrait t'aider" fit-elle, Jo resta sans mouvements, et regarda le collier, en se demandant si cette chose allait vraiment l'aider, mais elle fit un vague petit sourire timide et prit doucement le collier, et l'enroula autour de sa main... Jo demanda alors qui était blessé ou mort...

    "Je n'ai pas retenu tous les noms... je ne les connaissais pas répondit-elle. Jo regarda Aulne, cette dernière semblait l'observer, mais Jo se sentait bizarre comme si tout cela était entrain d'arriver à une autre personne, et que se amère était sagement à la maison avec son père. Pourtant, elle tenait toujours la lettre de son père dans sa main et cela signifiait que tout était bien arrivé, que le village de Pré-au-Lard avait bien été attaqué et que sa mère été bien dans le coma...
    "Oh... le ministre est blessé, apparemment." continua Aulne, Jo n'avait pas grand chose à faire que le Ministre soit blessé mais bon c'était aussi une personne, et sans doute que des gens étaient tristes, tout comme elle était triste pour sa mère. Elle soupira et fourra la lettre de son père dans son sac, sans ménagement, après tout ce sont de mauvaises nouvelles. Elle avait hâte de recevoir la lettre suivante pour lui dire que sa mère était réveillé, et allait mieux.

    "Tu sais si Johanna Chaser est de la famille de Daniel?" demanda Aulne après un nouveau silence. demanda la jeun Serdaigle. Jo se sentit mal à l'aise d'un seul coup, trop de famille avait été touché par ces bombes. Moldus sont-ils vraiment coupable d'avoir voulu tuer les sorciers? Ou est-ce seulement un accident?
    " C'est une des sœurs de Daniel," répondit Jo d'une petite voix... Pourquoi, elle été blessé aussi? demanda la jeune Benett dans un profond malaise. Elle devrait vraiment s'intéresse à ce qui s'était vraiment passé, il y a quelques heures...


_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMar 4 Jan - 14:15

    "Une des soeurs" de Daniel. Luna ne savait pas qu'il avait une soeur... qu'il en avait plusieurs. Ils n'en avaient pas parlé. En fait, au final, ils ne s'étaient pas parlé tant que ça depuis leur rencontre, deux grandes conversation pour quelques autres beaucoup plus rapides au détour d'un couloir. Elle ne savait absolument rien sur Daniel, au final. Elle avait eu l'impression de s'être fait un ami... C'était stupide. Daniel avait ses propres amis, il avait Ines, sa petite amie, il avait Jo, il avait Jedusor, aussi (pour une raison qui lui échappait complètement), il n'avait jamais eu besoin d'elle. Elle, elle débarquait de nulle part, elle s'était juste senti trop seule, et elle s'était raccrochée à la première branche venue. ça aussi c'était stupide. Elle s'était sentie trahie, après sa dernière conversation avec Daniel. C'était stupide. Il ne lui devait rien, au final, il avait des soeurs et elle ne le savait même pas... et maintenant qu'elle y réfléchissait quelques minutes, elle se rendait compte que c'était tout aussi stupide de penser à ce genre de choses alors qu'on parlait de la mort de quelqu'un. Mais pour Luna, Johanna Chaser, c'était un nom parmi tant d'autres, un nom écrit sur une liste, elle n'arrivait pas à se sentir touchée, pas pour ça. Tout ce à quoi elle pensait, c'était qu'il fallait qu'elle arrête de se faire du mal pour rien, et qu'elle évite définitivement Daniel. Elle ne savait pas dire non aux gens qui avaient l'air malheureux, et qui avaient des raisons de l'être. Elle n'avait pas réussi à dire non à Jo, déjà.

    "Oui. Enfin pas vraiment. Elle est morte." fit-elle d'une voix douce, presque aérienne. Elle n'aurait sans doute pas employé un ton différent pour parler de la pluie et du beau temps.

    Voilà voilà... Parler de la mort, ce n'était pas vraiment joyeux. Et ça, c'était un constat aussi évident qu'idiot, la mort, Luna n'aimait pas ça (sans blague?) elle avait sa façon à elle de l'affronter et de la gérer... affronter et gérer celle des autres, ça. ..Non pas que Luna ne savait pas consoler les gens, elle était même assez douée pour ça, mais elle ne le faisait pas forcément exprès. Quoi qu'il en soit, trop de mauvaises nouvelles pour si peu de phrases échangées... Qui irait se satisfaire d'une telle conversation? Quelqu'un de particulièrement tordu, sadique, et tout le reste, sans doute... mais devinez quoi? Luna n'était pas comme ça. Elle n'allait pas laisser Jo être triste, et elle-même ne l'être pas assez, il fallait qu'elles se changent les idées.


    "J'ai des dragées surprises dans ma poche. Je crois."

    Sortir ce genre de phrases juste après avoir annoncé le décès de quelqu'un, c'était peut-être inapproprié, mais manger, ça soigne les maux de ventre et les maux de coeur. Luna le savait assez bien pour avoir passé une grande partie du moins de septembre dans les cuisines du château, à manger à peu près toutes les réserves de pudding des elfes de maison. Son coeur à elle allait relativement bien... mieux en tous cas, pile au moment où elle aurait eu des raisons de se sentir mal... Certes, il avait toujours un peu le mal du pays, mais certainement rien en comparaison de ce que la verte et argent pouvait ressentir. Luna tira donc de sa poche le vieux paquet de dragées surprises à moitié écrasé qu'elle gardait dans sa poche depuis plusieurs jours et le tendit à Jo, après s'être elle-même servie d'un bonbon qui, chanceuse qu'elle était, avait un goût de menthe. Maintenant qu'elle y pensait, les dragées, ce n'était peut-être pas une bonne idée... Jo pouvait tout à fait tomber sur une friandise goût crotte de nez... Il y a mieux pour aider quelqu'un à se sentir mieux que de lui faire déguster quelque chose d'aussi répugnant.

    "On s'aperçoit qu'on a un estomac bien avant de se douter qu'on a une âme." récita-t-elle avec douceur tout en fixant une nouvelle fois Jo depuis ses yeux ronds.

    Elle attendait avec le minimum d'appréhension nécessaire de savoir si Jo avait eu la main heureuse avec la friandise qu'elle avait pioché dans son paquet cabossé. Si c'était le cas, il y avait peut-être moyen de faire quelques pas en avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMar 4 Jan - 15:10

    Jo regarda Aulne et attendait la réponse à sa question. Bizarrement, la tristesse que pouvait ressentir Daniel était plus importante à ses eux que sa propre tristesse. C'était étrange! Elle soupira et s'inquiète ait tout de même pour sa mère, mais là c'était diffèrent. Et en plus, elle ne connaissait même pas Johanna Chaser, peut-être l'avait-elle croiser lors de ces premières années à Poudlard, mais elle n'en étais même pas sûre. Et puis Daniel avait Ines pour le consoler, elle sentit un pointe de jalousie dans son cœur. Et puis la seconde suivante, elle s'en voulait de penser à elle, alors que sa mère gisait inconsciente sur un lit d'hôpital.
    "Oui. Enfin pas vraiment. Elle est morte." fit la jeune Serdaigle, sur un ton étrange. Jo se sentit vraiment trés mal maintenant, tout allait bien ces derniers jours, sauf si on pense à l'incident avec Jedusor, mais tout semblait rentrer dans l'ordre, et voiilà qu'il y avait cette attaque, qui faisait trop de victime, sa mère, la sœur de Daniel, qui d'autre avez perdu un proche. La jeune fille devait vraiment se renseigner sur ce qui s'était vraiment passé dans cet ..... accident?

    Jo était surprise par le ton employé par la jeune fille, elle la regarda étrangement, mais elle ne lui en tint pas rigueur, ce n'était pas la première fois que Aulne parlait de choses sérieuses sur un ton banal. Et quelques secondes plus tard, Aulne proposa un dragée...
    "J'ai des dragées surprises dans ma poche. Je crois."
    Jo ne comprenait pas vraiment la jeune fille, elle ne voyait pas non plus ce que des Dragées pouvait venir faire dans l'histoire... Mais Jo prit tout de même le paquet dans un geste automatique et monotone, et vit Aulne en mangeait un. La jeune Benett pencha sa tête dans le paquet, et vit une goutte tombait dedans, elle mit quelques secondes avant de réagir que c'était une de ses larmes... Il fallait bien qu'elles sortent à un moment ou un autre...

    "On s'aperçoit qu'on a un estomac bien avant de se douter qu'on a une âme. fit Aulne d'un air savant, et Jo hocha la tête en prenant un Dragée dans sa bouche... Elle avait un gout amer, à moins que ça soit son chagrin qui est ce gout. La jeune Serpentard aurait bien été incapable de dire quel gout avait sa dragée, entre l'amer de la situation, le gout salée de ses larmes et la tristesse de son cœur... Elle prit une nouvelle dragée, et essuya ses yeux avec un mouchoir qu'elle sortit de sa poche...
    "Cacahouètes" fit Jo dans une respiration saccadée, et un sourire nerveux et triste... Elle n'avait pas grand chose à dire, elle avait l'impression que Aulne pouvait comprendre son chagrin, bizarrement mieux que les gens qu'elle avait toujours considérait comme ses amis.... Sans même à avoir dire de mots ou de paroles...





_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMer 5 Jan - 23:44

    Cacahuète. Le dragée était à la cacahuète. Ouf. Voilà de quoi soulager Luna. C’était bon, la cacahuète. Même excellent. Peut-être trop additif mais tout à fait délicieux. Maintenant qu’elle y pensait, elle aurait sans doute préféré la cacahuète à la menthe. Mais bon, ce n’était pas sa mère à elle, qui était dans le coma. Alors elle lui laisserait son dragée à la cacahuète. C’est la vie. Quoi qu’il en soit c’était tant mieux, si le dragée était bon, d’autant plus que c’était bien le meilleur moyen de changer de sujets de conversation. C’est vrai, beaucoup auraient pu croire à une impasse... Que pouvait-on, au fond, répondre au mot « cacahuète »? Mais bien des choses, en somme, mes enfants, ce sont des pics, des caps, de pénin... bref, en plus d’être délicieuses, les cacahuètes étaient un sujet intarissable de conversation... et des réflexions philosophiques, qui plus est. Car quoi de plus mystérieux qu’une cacahuète. Qui avait eu l’idée d’examiner au coeur de cette coquille brunâtre la délicieuse substance qui se dérobait aux yeux des hommes pour mieux leur permettre d’apprécier ses douceurs une fois découvertes?... Oui bon, nous nous égarons. Mais tout cela pour dire que le mot « cacahuète », loin de bloquer Luna, semblait au contraire l’ouvrir à de multiples horizons. Pour elle qui cherchait le moyen de remonter le moral de Jo à l’ide d’un nouveau sujet de conversations, c’était l’idéal.

    « Tu sais, il paraît que certains ronflaks sont allergiques aux cacahuètes. ça les rend fous. Ils tournent sur eux-mêmes et essayent de s’arracher les cornes aux branches des arbres. »

    Elle marqua une pause, elle fouilla le fond de son paquet de dragées. Il n’en restait plus beaucoup. En même temps, c’était tout à fait normal, depuis le temps qu’elle se les trainait, il était déjà assez incroyable qu’ils aient tenu aussi longtemps. Elle jeta son regard dans le paquet, en prendre un autre risquerait de compromettre la bonne marche de la conversation. Maintenant qu’elle y pensait, si les us et coutumes des ronflaks était tout à fait fascinante, parler de bestioles à tendances automutilatrices n’était peut-être pas le meilleur moyen de consoler une âme en peine. Il fallait peut-être qu’elle continue sur sa lancée, qu’elle exploite toutes les possibilités de la cacahuète... Oui, c’était sans doute le mieux. Et puis, c’était un sujet intarissable, après tout, la cacahuète, ne l’oublions pas.

    « Cela dit, ça doit être assez rare... Il n’y a pas beaucoup de cacahuètes en Suède. Enfin, je crois. »

    D’ailleurs, si les cacahuètes étaient une spécialité suédoises, l’espèce aurait migré depuis très longtemps, ou se serait éteinte... mais ce n’était pas à l’ordre du jour, encore moins à ce jour, cinquante ans avant sa propre vie, vie où les ronflaks, quoi que rares, n’étaient pas menacés. Oui, Jo pouvait se rassurer, les ronflaks n’allaient pas tous mourir intoxiqués par une cacahuète. Comment ça, elle s’en fout certainement? Qui pouvait se moquer de sujets aussi grave? ... Les gens qui ignorent la mort de pauvres sorciers innocents pour parler arachides? Hum... passons, d’accord. ça n’a aucun rapport, c’est évident. Et.. euh. Vive les cacahuètes, voilà! (Chut!)

    Luna accorda à Jo un sourire rassurant. Elle espérait que, si elle n’était pas convaincue, ses efforts pour lui remonter le moral auraient au moins le mérite de fonctionner ne serait-ce qu’un tout petit peu... C’était que sans faire beaucoup d’efforts, elle était très attachante, Jo... si bien que Luna se rendait à peine compte de tous les efforts dont elle faisait preuve afin de la faire sourire. Mais elle aussi, avait envie de sourire, en même temps, de sourire sincèrement, alors si elle pouvait faire du deux en un en s’attardant quelques instants sur ses précieuses cacahuètes, elle n’allait pas s’en priver. Jusqu’ici, Jo n’avait pas eu l’air d’avoir envie de se moquer d’elle. C’était plutôt bon signe et, il fallait l’admettre, cela l’incitait largement à partager ses lubies à tort et à travers, ce qu’elle avait tristement évité de faire, dernièrement, de peur de commettre une nouvelle boulette. Là, peut-être, elle prenait des risques... Mais qu’est-ce que les ronflaks cornus allergiques aux cacahuètes auraient pu lui apprendre à son sujet, de toute manière?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeJeu 6 Jan - 13:47

    Jo mâchouilla son dragée qui disparut dans sa gorge assez difficile, exactement comme ce qu'elle venait d'apprendre était difficile a avaler, à encaisser. Elle essuya ses yeux, et se dit que pleurer ne changerait rien, elle avait juste à espérer maintenant que sa mère s'en sorte vivante et en forme. C'est ce genre d'évènements qui fait qu'on change d'opinion sur tel ou tel chose, peut-être Tom avait raison et que les sangs-purs valaient mieux que ces stupides moldus qui ont tué une des ses camarades de classe, la sœur de son ami, et blessé sa mère, au point qu'elle est entre la vie et la mort.
    « Tu sais, il paraît que certains ronflaks sont allergiques aux cacahuètes. ça les rend fous. Ils tournent sur eux-mêmes et essayent de s’arracher les cornes aux branches des arbres. » fit Aulne, Jo leva les yeux, vers elle, et sourit, elle aurait rit de la remarque de la jeune fille si elle n'était pas si attristée. Mais elle se contenta d'un sourire, et d'un petit rire. Elle réajusta son sac et se demandait qui d'autre avait bien pu être blessé dans cette attaque...

    « Cela dit, ça doit être assez rare... Il n’y a pas beaucoup de cacahuètes en Suède. Enfin, je crois. » continua la jeune Serdaigle. Bizarrement ce qu'elle disait n'avait pas vraiment de sens pour la jeune Benett, mais elle savait que c'était une manière bien à la Aulne de lui remonter le moral, finalement il n'y a pas que du mal dans ce monde. Jo avait dû mal à voir tout en rose en ce moment, comme c'était le cas hier. Mais grâce à la jeune Serdaigle, cela ressemblait à du gris, avec des petits taches rosées, maintenant. Jo sourit et murmura :
    "Merci.... Que pouvait-elle dire d'autre maintenant, elle sourit et tendit sa main vers le paquet de dragée en demandant, Je peux reprendre un dragée!" . Elle avait envie de tenter à nouveau l'aventure des dragées, et ainsi voir ce que l'avenir lui réservé, elle espèrait que ce serait quelque chose de bien. Elle le mit à nouveau le dragée dans sa bouche, et le mâcha, un léger gout de fraise se rependait dans sa bouche, et Jo sourit. Oui, l'avenir serait plus joyeux que le passé. Elle rangea son mouchoir dans sa poche et dit :
    "Fraise"... Dans un air plutôt joyeux, maintenant, la tristesse était passé, maintenant c'était l'espoir qu'il l'envahissait.

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeSam 8 Jan - 23:52

    Jo se contenta d'un simple remerciement, sans faire le moindre commentaire sur ses ronflaks, comme si elle ne l'avait tout simplement pas entendu. La jeune fille ne s'en formalisait pas, il fallait dire qu'elle en avait une sérieuse habitude. C'était la façon dont tout le monde réagissait, généralement. Dès qu'elle côtoyait d'un peu trop près cet univers qui échappait à l'imaginaire des autres, ceux-ci ne la suivaient pas, ils demeuraient devant la porte, et leurs réactions étaient plus ou moins agréables. Certains lui riaient tout simplement au nez, et d'autres, comme Jo (et ils formaient une sérieuse majorité), préféraient ignorer ce qu'elle disait, faire abstraction, comme si elle ne parlait pas. Luna trouvait cela un peu dommage, s'intéresser davantage aux ronflaks aurait été certainement le meilleur moyen pour la verte et argent d'oublier tous ses ennuis. Elle n'était même pas obligée d'y croire, comme Luna y croyait, mais se réfugier dans un imaginaire plus doux, plus coloré, habité par un bestiaire pour beaucoup inconnu, il n'y avait pas de mal à cela, bien au contraire. ça lui aurait fait du bien, Luna en était certaine, mais Jo restait à l'entrée de ce monde, et n'osait avancer d'un pas... le petit pas de plus qui l'aurait entrainé vers un ciel plus agréable. La serdaigle n'allait pas l'obliger à croire à toutes ses fantaisies, elle ne l'entraînerait pas de force dans son univers, mais elle s'était un instant surprise à penser qu'elle ferait cet effort, qu'elle ferait ce pas... Elle trouvait ça dommage. Mais non, elle ne la forcerait pas. Elle la laissa revenir à ses considérations matérielles, qui n'apaiseraient ses peines qu'un temps trop court. Elle tendit son paquet de dragées à la jeune fille, et, comme tout à l'heure, attendit son verdict.

    La fraise. C'était bien ce qu'elle pensait. C'était bon, la fraise, c'était le plaisir d'un moment, que l'on pouvait savourer avec un peu de bonheur.... Mais quoi de plus banal que la fraise? Un bon parfum, un goût agréable en bouche, mais rien de bien original. La cacahuète, au moins, avait un peu de ce prestige qui caractérisait la surprise d'avoir en bouche une saveur au moins un peu inattendue. Jo se consacrait elle-même aux plaisirs éphémères. Elle abandonnait ses soucis au profit de joies artificielles. Vous me direz, les ronflaks aussi, n'étaient, au fond, que des artifices... mais nous ferions offense à Luna en faisant une telle réflexion, donc laissons-la suivre le fil de ses pensées étranges. Jo, juste parce qu'elle mangeait un bonbon à la fraise (ce dont elle n'avait pas vraiment décidé, mais passons), l'avait déçu. Elle n'y pouvait évidemment rien, elle ne pouvait pas connaître toutes les pensées étranges qui parcouraient son esprit perturbé, et il valait mieux qu'elle ne les connaisse pas, mais elle subirait tout de même la réaction de Luna.


    "C'est dommage." concéda-t-elle sans se justifier, tout en rangeant le paquet dans sa poche, comme si en agissant ainsi, elle punissait Jo pour un manque d'ambition qu'elle ne pouvait pas savoir avoir.

    Elle hésita quelques instants. Jo vivait un moment difficile. Elle pouvait être déçue, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir pour autant, certainement pas. Elle n'était pas cruelle. Elle résonnait juste bizarrement en ayant le sentiment d'être tout à fait logique.

    "J'avais un chat, quand j'avais quatre ans. Il adorait le lait à la fraise." Puisque Jo préférait en rester à ses considérations matérielles, alors Luna était prête à parler fraises. ça ne servait à rien. Mais l'évocation d'un chat serait peut-être plus facile pour la verte et argent que celle d'un ronflak. Peut-être avait-elle été trop brutale? Il fallait sans doute l'introduire graduellement dans son univers, avec un peu de chance, elle arriverait alors à ses fins.

    Pourquoi tenait-elle à ce point à ce que Jo la rejoigne sur son terrain? Tout simplement parce que si tel n'était pas le cas, la jeune fille ne trouverait sûrement pas d'autres moyens de redonner le sourire à la serpentard... elle ne pouvait pas consoler quelqu'un en faisant comme tout le monde. D'autant plus qu'elle considérait que tout le monde ne savait pas consoler comme il fallait. Si elle voulait être la plus juste possible avec Jo, il fallait que celle-ci y mette un peu du sien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeJeu 13 Jan - 16:25

    Jo mangeait tranquillement sa dragée à la fraise, elle se sentait un peu mieux, comme c'était étrange que ce soit Luna et ses histoires de Ronflaks Cornus, ou autres bizarreries du genre qu'il l'ai consolé.
    "C'est dommage." fit Luna, Jo fronça les sourcils en avalant sa dragée, tout en se demandant ce qui était dommage. En même temps tout la situation, et ses derniers heures étaient dans cet état, tout était dommage, triste, et colère. Mais celle de Jo était passée, aprés la colère, cela avait été le désespoir, et la tristesse, maintenant c'était l'espoir de revoir sa mère en forme, de la voir se reveiller.
    "J'avais un chat, quand j'avais quatre ans. Il adorait le lait à la fraise." fit Luna. Jo se fit la réflexion que c'était surtout le lait que le chat aimait et pas trop la fraise, quoique...
    " Et il n'aimait pas celui au chocolat? se surprit à demander Jo, dans une conversation banale, et sans vraiment d'intérêt, aprés ce qui venait de se passer, c'était étrange, mais en même temps, incroyablement réconfortant.

    "Moi aussi, j'ai un petit chat à la maison, il s'appelle Honey, j'aurais bien voulu l'amener, mais il ne semble pas apprécier Poudlard depuis ma première année. A chaque départ, il trouve le moyen de se cacher. Et aprés, j'imagine assez mal mon petit chat faire le voyage à dos de Hibou... fit Jo en riant, s'imaginant assez bien la scène, son chat sur le dos du Grand Duc de son père, se serait vraiment trop étrange... Mais il arrivait que parfois son chat lui manque, mais elle savait qu'il ne manquait de rien à la maison, et elle était toujours ravie de le voir à chaque vacances. Elle lui parlait et lui confiait plein de secrets. Elle espérait qu'elle n'aurait pas à lui parler de la mort de sa mère. Non il ne fallait pas qu'elle pense comme ça...

    " J'aime bien les chats, les chiens pas trop, mais peut-être parce que je ne les connais pas trop. Et toi, tu as eu d'autres animaux de compagnie? demanda Jo, qui aurait pensé qu'après avoir parler de l'accident de sa mère, de la mort de leur camarade de classe, de la mort de la sœur de l'un de leur ami, elles se mettraient à parler de chat, de chien et des animaux... Mais cela plaisait assez bien à Jo! Une conversation anodine et sans prise de tête, avec une camarade de classe, gentille et drôle, quoiqu'un peu étrange parfois....



_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeVen 14 Jan - 23:18

    Luna sourit. Un sourire franc et sincère, une demi-lune qui lui mangeait la moitié du visage. Ses quelques efforts avaient fini par payer leurs fruits. Elle avait commencé trop fort avec les ronflaks, preuve était faite qu'il fallait y aller en douceur avec la verte et argent, et les animaux de compagnie était apparemment un sujet de conversation qui lui convenait. En même temps, à qui ça ne conviendrait pas, les boules de poils? Existait-il un sujet de conversation plus attrayant que celui-ci, les animaux de compagnie, ça mettait tout le monde d'accord. Il n'y avait que les gens insensibles, pour ne pas avoir d'animaux ou ne pas en vouloir (et les gens allergiques). Tenez, même les insensibles aimaientt les animaux, en fait, quand on y réfléchissait, Voldemort avait bien un serpent, non (et Tom avait Albert...)? Elle le saurait, pour la prochaine fois où elle devrait consoler une âme épleurée : parler de bestioles, si possible existantes - ou du moins à l'existence reconnue par tous. Apparemment c'était efficace.

    "Honey, c'est un très joli nom. J'aurais bien aimé le rencontrer."

    Honey... Un joli chat nommé Honey. Il n'en fallait pas beaucoup plus pour que l'imagination de la blondinette carbure à cent à l'heure, elle l'imaginait, elle avait presque l'impression de l'avoir sous les yeux, un chat de taille moyenne, au long pelage doré, un pelage de miel, mais pas rugueux, un pelage doux. Elle imaginait Jo, au coin d'un feu, se soulager de ses peines en caressant sa petite boule de poil. Oui, elle se laissait très facilement et très rapidement emporter par son imagination. D'ailleurs, elle s'imaginait si bien Honey qu'elle avait presque la sensation de sentir son pelage sous ses doigts, de l'entendre ronronner. Mais ne nous égarons pas. Jo venait de lui poser une question, et ce fut une chance pour cette dernière que la serdaigle eut la possibilité de l'entendre en dépit de tous les efforts qu'elle faisait pour visualiser le chat de Jo, et qui monopolisaient la grande majorité de sa concentration.

    Est-ce que Luna avait eu d'autres animaux de compagnie? La question était vaste et infinie. Difficile de répondre à cela. Déjà, devait-on comptabiliser les animaux imaginaires ou pas? Et quand bien même on décidait de ne pas les compter, devait-on compter ces bestioles que Luna ramassait à tout bout de champ (fourmis, mulots, insectes en tous genres) pour les renvoyer à leur mère nature quelques jours plus tard? Luna était une véritable amie des bêtes; alors avec elle, on avait jamais fini. Mais s'il fallait parler des animaux de compagnie qui lui avaient tenu... eh bien, compagnie... un temps assez suffisant pour qu'on puisse dire qu'il s'agissait de SES animaux; il y avait Parapili-Consuela (le fameux chat amateur de lait à la fraise) et plus récemment, Buruburu, un lapin nain. Oui, elle avait beaucoup d'imagination en matière de noms. En matière de tout, il faut dire ce qui est.

    "Oh oui. Un lapin."

    Et sans raisons, elle passa du lapin au chat. Va savoir pourquoi. Peut-être parce que son esprit était encore tout imprégné de l'image d'Honey, le joli petit Honey. Luna aurait vraiment voulu le voir pour de vrai. Et le caresser. Il devait être très doux.

    "Chat qui dort ou chat qui joue, Gros chat noir ou petit chat roux, A chacun son chat, à chacun ses goûts." récita-t-elle, ou plutôt chantonna-t-elle d'un ton guilleret.

    Les chats, c'était le bien. Voilà à peu près à quelles conclusions on pouvait en arriver (en plus du fait que les cacahuètes, c'était le bien également).


    "Tu as une photo d'Honey?"

    Oui, Luna était totalement obsédée par ce chat. Au point qu'elle savait qu'elle serait bien triste si elle n'avait pas l'occasion de le voir avant qu'ils ne rentrent à leur époque. En espérant qu'ils rentrent un jour... Enfin, pour le moment, en tous cas, cette idée la rendait triste. Bien sûr, elle aurait sans doute bientôt assez de préoccupations pour moins se soucier d'Honey. Mais pour le moment, ce n'était pas le cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeVen 14 Jan - 23:59

    "Honey, c'est un très joli nom. J'aurais bien aimé le rencontrer." commenta la jeune Serdaigle, bizarrement Jo aurait bien aimé présenté Honey à Aulne, en fait trés peu de ses amis ou camarades avaient vu le petit chat, elle était en première année, la seule fois où elle avait amené le petit chat. Mais il devait être trop jeune, le voyage, il n'avait pas aimé, et être dans le château, avec tout le monde, il n'avait pas apprécié. Mais heureusement, il n'en avait pas tenu rigueur à la petite Jo, et ils étaient resté trés copains tous les deux. Il était trés gentille, et il adorait les caresses et les câlins. Jo sourit à l'évocation d'un souvenir, où son chat s'était endormi profondément, et bougeait ses pattes en dormants, comme si il chassait une souris dans ses rêves. Il n'était pas ce qu'on peut appeler un chat sauvage, quand il sortait faire un tour, il revenait parfois avec une griffure, ou un marque sur la peau. Même une fois, Jo aurait juré que c'était des marques de dent. Parfois, elle s'inquiète pour lui, et se demande ce qu'il fait. Et maintenant, que la mère de Jo est à l'hôpital, elle se demande qui va prendre soin du petit chat. Étrange de penser à ça, mais bon lui aussi, il fait partit de la famille, non?

    Jo demanda à Aulne, si elle avait des animaux de compagnie de son côté.
    "Oh oui. Un lapin." avait répondu la jeune fille. Jo sourit, un petit lapin avec de grandes oreilles, oui elle connaissait assez bien ces petites créatures, même si elle n'en avait pas eu elle même.
    "Chat qui dort ou chat qui joue, Gros chat noir ou petit chat roux, A chacun son chat, à chacun ses goûts." fit la jeune serdaigle, Jo se demandait d'où elle pouvait sortir toutes ses phrases. Il est vrai qu'Aulne était parfois étrange, mais on pouvait reconnaître qu'elle avait beaucoup d'imagination. Jo aurait bien aimé en avoir un peu, pour pouvoir s'évader dans des rêves. Mais ce n'est pas dans son caractère, la fantaisie pouvait manquer un peu dans sa vie. Elle soupira et Aulne demanda :
    "Tu as une photo d'Honey?"

    Jo avait bien entendu une photo de la petite créature, il était d'un joli marron, qui ressemble à la couleur d'un Biscuit, d'ailleurs elle avait bien failli l'appeler comme ça, mais finalement Honey avait remporter le palmarès. Elle fouilla dans son sac, elle ne savait pas si elle avait la photo sur elle.
    "Je sais pas trop, si je l'ai d'habitude elle reste dans ma chambre" Elle continua à fouiller, c'était une vraie pagaille dans ce sac, il faudrait vraiment qu'elle trie ses affaires.
    "Ah!" s'écria la jeune fille en sortant de son sac, une photo, elle gardait cette photo même si son père avait voulu la jeter. En fait, c'était sensé être une photo de famille prise quand elle avait douze ans. Il y avait son père, et sa mère, tous les deux souriaient, Jo regarda un moment sa mère, le regard triste. Aprés Jo apparaissait dans le cadre. Elle souriait un moment avant de voir tout le monde se précipitait vers l'objectif et une boule de poil orange sauté sur l'appareil, il tombe et on voit le chat s'asseoir et commençait la toilette. Puis la photo devait noir, et on reprend au début. Jo trouvait que cela refletait bien la vie à la maison... Elle tendit la photo à la jeune Aulne, pour qu'elle fasse connaissance avec son petite chat. Il est assez grand maintenant, un peu plus que sur la photo. Il a les yeux verts foncés, et un pelage roux, couleur biscuit. Bien qu'il a des rayures marrons plus foncés sur le dos.
    "Tient, il va apparaitre aprés, si tu regardes la photo plus longtemps." expliqua Jo dans un sourire, en se plaçant juste à côté de Aulne. Peut-être qu'elle pourrait lui parler aussi de ses parents, plus tard, pensa Jo en se surprenant elle même de se confier, enfin du moins un peu, à une jeune fille venue de Salem, il y a à peine deux mois, et qui n'était même pas de sa maison.

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMar 18 Jan - 23:43

    Oh... En plus elle en avait vraiment une, de photo! Luna avait dit ça comme ça... Oh, elle aurait sûrement été très déçue de n’avoir aucun moyen d’avoir le moindre aperçu de cet Honey qui l’intriguait tant, qu’elle s’imaginait en tous cas si bien, mais elle avait posé cette question au hasard, ne pensait pas que la verte et argent allait lui trouver une photo au fond de son sac. C’était tant mieux, la curiosité de la serdaigle allait être immédiatement satisfaite. Avec un grand sourire, elle prit la photo que Jo lui tendit, et la regarda. Elle sentit son sourire diminuer quelque peu quand elle remarqua qu’il s’agissait d’une photo de famille. L’image d’une famille unie, heureuse. Dessus, il y avait la mère de Jo... Elle avait l’air si joyeuse, là-dessus, ils avaient tous l’air heureux. Qui pouvait décider de détruire aussi facilement une telle harmonie?
    Oui, Luna souhaitait vraiment à Jo qu’il ne lui arrive pas la même chose qu’à elle. Non, elle n’était pas malheureuse. Avoir perdu sa mère l’avait plus que jamais rapproché de son père. Ils n’auraient sûrement jamais vécu tout ce qu’ils avaient vécu ensemble si leur mère avait été là. Dans tous les cas, la vie continue, et cette vie n’est pas forcément moins heureuse que les instants qui l’ont précédé. Les suivants sont seulement marqués par une absence qui peut être lourde à porter. Quand on voyait les parents de Jo, et Jo elle-même, tous rayonnants, on ne pouvait que leur souhaiter de vivre ainsi, ensemble, le plus possible, même si tout se reconstruit après la perte d’un être cher. Pauvre Jo... Puis enfin, Honey apparut. L’animal ne ressemblait pas vraiment à ce que Luna avait imaginé, mais le chat de la verte et argent était tout de même adorable. En même temps, aux yeux de Luna, il était difficile pour un chat de ne pas être adorable. C’est vrai, ces bestioles étaient terriblement mignonnes, et ça par nature, à part ces chats blancs, vous savez, avec les yeux rouges. Tous les autres étaient de vrais amours. Donc Honey était un amour.


    "Il est vraiment très mignon." sourit la jeune fille.

    L’image s’animait sans cesse. Toujours la même chose. Luna ne s’en lassait pas. Elle aimait beaucoup, ce portrait de famille. Ils avaient, chez eux, une photo assez similaire, du temps où sa mère était encore vivante. On y retrouvait la même joie de vivre, et s'en dégageait ce même petit air de nostalgie que Luna aimait à supposer comme préexistant à tous les événements tragiques qui avaient pu donner à ce simple portrait de famille une telle profondeur, presque dramatique.


    "Tu n'as pas de frère ou de soeur, alors?"

    Les mots "je suis désolée pour ta mère", qui maintenant, brûlaient de franchir les lèvres de la jeune fille, elle les retint, ce n'était pas le moment, et Jo voulait peut-être croire qu'elle avait envie d'entendre ces mots, mais c'était sûrement faux. Ce n'était vraiment pas la peine de remuer le couteau dans la plaie. Luna ne pouvait que trop bien s'imaginer dans sa tête... Elle préférait laisser se développer cette relation étrange qui se créait lentement entre elles. En si peu de mots échangés, et beaucoup de banalités, elles avaient atteint un degré de proximité que la serdaigle n'aurait pas imaginé partager avec la verte et argent... Tout simplement parce que les jeunes filles n'avaient pas l'air d'avoir grand chose en commun (et d'ailleurs, assez ironiquement, si ce tragique "accident" n'avait pas eu lieu, elles ne se seraient très certainement pas rapproché aussi facilement). Maintenant, Luna avait très sincèrement envie d'en apprendre plus sur la jeune fille, sur sa famille, ses intérêt, savoir qui elle était. Au delà de la barrière physique qu'elle n'avait pas vraiment eu l'envie, jusqu'ici de franchir. Elle se demandait pourquoi, maintenant. Leur rapprochement semblait si naturel. Ah oui c'est vrai, elle devait se méfier de tout et de tout le monde. Elle aurait presque oublié.
    ...Oh et puis, elle allait faire exception, pour cette fois. Les vielles habitudes ont la vie dure, que voulez-vous? Et quoi? Elle était inoffensive, ça se voyait, non... Si inoffensive... Se méfier d'elle, c'était comme trahir toute l'innocence qui se dégageait à l'instant même de la jeune fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeSam 22 Jan - 11:34

    Jo regarda la jeune Serdaigle observait la scène sur la photo. Elle souriait, elle était finalement trés contente de partager ce moment avec Aulne. Elle pouvait paraître étrange, elle était même étrange, mais elle avait tout de même une profonde gentillesse, qui avait fait du bien à la jeune Serpentard dans ce moment-là. Elle ne savait pas trop ce que leur relation allait devenir. Pourrait-elle devenir plus amies, ou bien leur amitié naissante, était déjà voué à l'échec avant même d'avoir commencé. Elle ne connaissait pas vraiment ces nouveaux, et le peu de conversation qu'elle avait entendue dans la salle commune de sa maison, disaient que ces nouveaux cachaient des choses. Elle observa à nouveau, Aulne en réajustant son sac sur ses épaules, elle ne semblait pas dangereuse.
    "Il est vraiment très mignon." fit la jeune Serdaigle, Jo sourit, heureuse que son chat lui plaise. La jeune Benett hocha la tête, et Aulne demanda..
    "Tu n'as pas de frère ou de sœur, alors?"... Jo sourit et fit non de la tête, avant de répondre!

    "Non je suis fille unique"... Mais elle pensa à la petite sœur, ou au petit frère, qu'elle aurait pu avoir si sa mère n'avait pas fait une fausse couche, il y a quelques années, même la magie n'avait pu le sauver. Sa mère en avait été profondément marqué, et avait un peu plus couvée, la jeune Jo. Avec le temps, cette douleur s'était un peu apaisée. Si la jeune Serpentard avait été trés triste de perdre un frère ou une sœur qu'elle n'avait même pas encore rencontré, aujourd'hui, elle était vraiment inquiète, et terrorise à l'idée qu'il puisse arriver quelque chose à sa mère. Aprés la mort du fœtus, sa mère n'avait pas voulu avoir d'autres pertes, le médicomage, lui avait dit que ce serait trés dur d'avoir d'autres enfants, et la mère de Jo, Ellen n'avait pas voulu à nouveau être déçue et triste. Jo serait donc la seule descendante de la famille Benett.

    "Et toi, tu as des frères et soeurs? demanda Jo, c'est vrai, la jeune Aulne pose des questions sur sa famille, mais la jeune Serpentard ne savait encore rien de la famille de sa peut-être nouvelle amie. Étrange, d'avoir une amie dans une autre maison que Serpentard, mais Jo voulait vraiment donné une chance à cette amitié de grandir et d'évoluer, vers quelque chose qui unirait les deux jeunes filles. Jo n'était pas vraiment une adepte des Ronflack Cornus, mais elle était prête à y prêter une oreille, peut-être y avait-il quelque chose à y découvrir...

    Et tes parents, comment ils sont? continua la jeune Serpentard, en rangeant la photo de sa famille que venait de lui rendre Aulne, elle ferait une autre photo de son chat, pour la donner à la jeune Serdaigle, si elle la voulait. Jamais auparavant, elle n'avait parler de son chat, ni à Daniel, ni Olive, qui était rarement venue à la maison, même jamais a bien y réfléchir. Parler avec Aulne était assez facile et agréable.

    "Nous habitons dans un manoir dans la région de Hampshire, non loin de Fareham! Ma mère s'appelle Ellen et mon père James, voilà tu sais tout et de ton côté? Où habites-tu? fit Jo, en continuant à poser ses questions. Les deux jeunes filles se mirent à marcher dans le couloir du quatrième étage, Jo avait dans l'idée d'aller à la volière, pour qu'elle puisse répondre à la lettre de son père.
    "Je vais à la volière! Tu viens avec moi? demanda Jo dans un sourire à Aulne.

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 23 Jan - 14:12

    Luna posait beaucoup de questions, il était logique, que, à un moment donné, Jo le lui rende... et pourtant, la serdaigle n’avait pas songé à cette possibilité une seule seconde. A présent, ça l’embarrassait beaucoup. Elle s’était senti véritablement heureuse d’atteindre un tel degré de proximité avec la verte et argent. Elle avait vraiment eu l’impression de lui rendre service, et maintenant... elle allait la trahir. Elle allait devoir mentir à Jo, délibérément, et elle en avait honte. D’ordinaire, elle n’aimait déjà pas mentir, et cette situation l’ennuyait beaucoup, mais là... Jo avait été si sincère avec elle qu’elle s’en voulait d’avoir à lui mentir. Elle aurait voulu lui rendre ce qu’elle lui avait donné. Se confier à elle. Elle avait envie de lui parler de la mort de sa mère, afin qu’elle saisisse les raisons qui faisaient qu’elle avait l’air de si bien la comprendre, elle avait envie de lui parler de son père et de tout ce qu’ils avaient vécu ensemble, de leur relation fusionnelle... mais elle ne pourrait pas, il ne fallait pas qu’elle diffère dans les différentes versions qu’elle donnait de sa vie avant Poudlard, ils avaient tous l’air d’attendre le moindre faux pas de sa part, et elle en avait déjà fait un trop grand. Qui plus est, Jo était amie avec Daniel, ce dernier lui tomberait dessus bien trop facilement si elle se permettait de révéler quoi que ce soit à la verte et argent.

    « Je suis fille unique aussi. »

    Pour le moment, elle était heureuse, elle n’avait pas encore eu à lui mentir. Mais dire qu’elle était fille unique, ça ne signifiait rien, et ça n’avait pas grand chose de personnel. Quoi qu’il en soit, ça avait au moins le mérite de ne pas être un mensonge. Luna n’avait pas de frère et de soeurs, et Aulne non plus, c’était une des rares choses qui ne variait pas entre les deux personnalités qu’elle possédait à présent. Elle n’en avait pas, mais aurait bien aimé en avoir. La famille Lovegood avait été sérieusement diminuée à la mort de sa mère. Somme toute, ils n’étaient que deux, ils avaient vécu à deux, et Xenophilius Lovegood était son père, sa mère, son frère, sa soeur, son meilleur ami... tout à la fois. Tout son univers ou presque s’était construit autour de lui, elle s’y était fait, elle aimait ça, même... Mais avoir un frère ou une soeur avec qui jouer, avec qui dissiper quelque peu sa solitude, ce n’aurait pas été pour lui déplaire. Mais ça ne devait pas se faire. A sa connaissance, son père n’avait jamais cherché à trouver de nouvelles compagnes, le souvenir de sa mère lui suffisait, alors aucune chance d’enfants futurs au sein de leur foyer en comité réduit.

    « Mes parents sont journalistes. Ils couvrent des reportages un peu partout dans le monde, alors je n’ai pas arrêté de voyager. En fait, c’est la première fois que je ne change pas de pays à cause de mes parents. » Elle esquissa un léger sourire. ça lui faisait mal, de mentir, comme ça. Histoire de se sentir au moins un peu proche de la réalité, elle avait improvisé ses parents de mensonge journalistes, elle le pouvait, elle n’avait pas évoqué le métier de ses faux parents à Daniel, et le journalisme n’était pas une si mauvaise façon de justifier le fait qu’ils étaient supposés avoir voyagé beaucoup. « Mes parents sont resté en Amérique. Ils habitent Boston. » La première ville des Etats-Unis qui lui venait en tête. Ma foi, un pas si mauvais choix que cela, étant donné que Salem se situait dans le même Etat. « Ils sont chouettes. Ils me manquent beaucoup ».

    Elle achevait ainsi sa tirade mensongère par une semi-vérité. Elle voulait au moins avouer une des choses qu’elle avait sur le coeur à Jo, et celle-ci en était une grande, son père lui manquait énormément.
    Puis la serpentard proposa à Luna d’aller à la volière avec elle. Luna n’avait rien à y faire, mais ce n’était pas comme si elle pensait vraiment qu’il fallait avoir besoin de faire une chose pour la faire, ça ne faisait pas partie de sa philosophie de vie.


    « Je t’accompagne avec plaisir. » sourit-elle, ravie de pouvoir en effet sourire malgré les circonstances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 23 Jan - 16:44

    « Je suis fille unique aussi. » fit Aulne, Jo sourit au lien que les deux filles avaient en commun. On disait souvent que les filles uniques, ou fils uniques, étaient souvent un peu trop capricieuse, mais la jeune Serdaigle ne semblait pas du tout entrer dans cette catégorie, et Jo ne sentait pas non plus capricieuse, même si parfois elle devait sans doute insister un peu trop pour avoir une chose ou une autre. Mais son père sans être trop sévère savait parfois mettre les points sur les "i". Jo était contente de pouvoir parler avec une autre fille que de sa maison. Étrange tout de même, la jeune fille n'arrivait pas à s'y faire. Pourtant Aulne était vraiment des plus sympathique, c'est vraiment dommage que Salem n'est pas envoyé la jeune fille dans les rangs de Poudlard, plus tôt. Elle aurait pu se faire des amis ailleurs qu'à Serpentard, et pas vivre cette terrible expérience avec Violette.
    En effet, la petite Jo était entrer à Poudlard avait fait assez vite la connaissance de la petite Violette, étant de la même année, elle avait fait le voyage ensemble dans le train, et c'était bien entendu. Jo avait été contente de s'être fait une amie aussi vite... Mais tout avait changé, quand la jeune Violette avait été envoyé à Gryffondor et Jo à Serpentard... Leur début d'amitié avait disparu, et Jo en avait été trés peiné, et c'était un peu mis en grippe avec les Gryffondor, pendant ces quatre dernières années, il n'y a que peu de temps qu'elle avait commencé à parler avec les rouges et or, avec Dora et Malory. Mais même encore ce sont des relations plutôt superficielles, pas comme celle avec Aulne...


    « Mes parents sont journalistes. Ils couvrent des reportages un peu partout dans le monde, alors je n’ai pas arrêté de voyager. En fait, c’est la première fois que je ne change pas de pays à cause de mes parents. Mes parents sont resté en Amérique. Ils habitent Boston. Ils sont chouettes. Ils me manquent beaucoup ».
    expliqua la jeune Serdaigle, Jo hocha la tête, et se dit que cela devait être assez difficile, elle pouvait voir ses parents pour les fêtes de Noël, mais aussi pour Halloween, mais Aulne restait à Poudlard. Les parents sont vraiment des êtres importants dans la vie d'un enfant, ou même d'un adolescent, c'est eux qui t'aident à construire la vie futur. Elle sourit et se mit en marche en invitant à la jeune fille à la volière pour poster une lettre à ses parents.
    « Je t’accompagne avec plaisir. » répondit Aulne, Jo sourit et elles marchèrent côte à côte vers le lieu où les hiboux, chouettes et autre volatiles allaient dormir, ou manger. Jo pensa à la petite chauve-souris de Miyria, et sourit sans raison apparente. Bien que l'inquiétude pour sa mère était toujours là.

    "Tes parents écrivent quoi comme article, des choses sur les Ronflack Cornus? demanda Jo. "Je n'arrive pas à imaginer ces créatures" continua la jeune fille dans un sourire. Jo n'était pas vraiment porté sur l'imaginaire, bien qu'elle aurait aimé parfois vivre dans un autre monde... Mais elle avait bien envie de comprendre comme Aulne fonctionnait, pour mieux la comprendre et la connaître. Elle semblait être une jeune fille a qui on pouvait donner une chance, de mieux la connaître, pour l'apprécier d'avantage. Jo avait envie de donner cette chance, et de ne pas s'arrêter aux apparences comme on l'avait fait avec elle.

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 30 Jan - 16:07

    Luna hésita, une fois de plus, quand à la réponse qu’elle devait fournir à son interlocutrice. Elle était, une nouvelle fois, tiraillée entre son affection pour Jo, qui l’invitait à être le plus sincère possible avec elle, et sa peur d’en dire trop. Si elle laissait la vie de Luna et celle de Aulne se rapprocher de trop près. Elle allait finir par les confondre, et si elle avait craint, un moment, d’abandonner une de ses personnalités au profit d’une autre, elle ne voulait pas pour autant que ces deux personnalités se confondent au point qu’elles ne fassent plus qu’une. Si Luna et Aulne finissaient par se rejoindre, son retour serait désastreux, il fallait qu’elle prenne de la distance avec Aulne, avec ce temps, et avec les gens qu’elle y rencontrait. Même avec Jo, qui pourtant lui était de plus en plus sympathique. Elle ne pouvait pas en dire trop, sur ses parents. Si elle se laissait aller à trop de détails confondantes, Jo risquerait de s’apercevoir qu’elle lui mentait. Et Jo était proche de Daniel. Daniel qui était proche de Jedusor. Résignée, elle prit donc la décision d’utiliser le mensonge le plus pratique qu’elle ait pu trouver, bien qu’il ait lui-même ses failles.

    “Non, en fait ils doivent plutôt éviter de parler de ce genre de choses. Ils travaillent dans un journal moldu.”

    Une telle réponse n’était qu’à moitié crédible. Qu’est-ce que des parents sorciers iraient faire dans un journal moldu? Mais elle trouvait plus gérable cette potentielle incohérence que la possibilité que Daniel, s’il apprenait ce qu’elle venait de dire, aille rechercher tous les journaux sorciers du monde afin de prouver qu’aucun Quibber n’en faisait partie. Il était de sang pur, et il en était fier, il ne devait pas avoir le moindre contact avec le monde des moldus. Pour elle, c’était donc une solution rassurante, même si elle se demandait si, à certains moments, elle ne faisait pas preuve de paranoïa au sujet du serpentard, à penser qu'il n’avait véritablement que cela à faire que de les espionner. Si ça se trouve, il avait véritablement appris tout ça par hasard. Mais une fois de plus, c’était trop dangereux d’y croire.

    Son mensonge était satisfaisant, mais fragile, aussi Luna espéra-t-elle que Jo ne s’attarderait pas là-dessus et ne lui poserait pas davantage de questions. Pour éviter qu’elle en ajoute plus, Luna préféra s’intéresser à la remarque que la verte et argent avait fait au sujet des ronflaks cornus. Voilà un sujet de conversation qu’elle maîtrisait davantage et qui la mettait plus à l’aise.... Bon, c’est vrai, un tel sujet de conversation risquait d’ennuyer Jo, mais elle préférait tout de même revenir dessus, du moins le temps que le sujet “parents” puisse être éludé.


    “C’est normal, rares sont ceux qui ont eu l’occasion d’en voir pour de vrai.”

    ... et elle-même n’avait jamais eu l’occasion d’en voir pour de vrai, tout comme elle n’avait pas réellement vu de nargoles, et avait seulement deviné des joncheruines, elle avait bâti beaucoup de ses croyances et de sa vie sur de l’indiscible, et elle en était satisfaite. Elle n’avait jamais, ne serait-ce que l’espace d’un instant, remis en cause ses convictions, et ce quand bien même presque tout le monde autour d’elle ne cessait de lui répéter qu’elle croyait en des lubies, que le monde qu’elle avait façonné autour d’elle, que son père l’avait aidé à façonner n’était qu’un mythe éhonté. Ils n’étaient pas rares, les gens qui, comme Jo, se montraient sceptiques. Luna ne leur en voulait jamais, elle trouvait juste cela dommage. Elle n’en voudrait pas plus à Jo. Elle lui en voudrait moins, même. La verte et argent avait au moins le mérite d’essayer de s’imaginer ces créatures quand certains ne voulaient même pas fournir un tel effort. Avant de mieux la connaître, Luna aurait plutôt imaginé que Jo était du genre à ne pas être capable de mettre son scepticisme de côté. Comme quoi, il ne faut pas juger les gens sans les connaître, même si essayer de connaître les gens était un exercice qui ne manquait pas d’être dangereux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeDim 30 Jan - 17:00

    Jo sourit et sentait vraiment mieux maintenant, bien sûr elle n'oubliait pas sa mère, et sa peur, mais elle ne voulait pas non plus que cela hante ses pensées pendant des jours, et lui donne des difficultés face à ses cours, et même ses relations avec les autres. Mais il faut dire que si elle n'avait pas lu sa lettre en présence de Aulne, leur relation n'aurait jamais pris cette tournure. Elles ne serraient rester que des camarades de classes, avec une relation cordiale. Alors que maintenant, elle semblait avancer vers une relation beaucoup plus amicale que Jo l'avait pensé.

    “Non, en fait ils doivent plutôt éviter de parler de ce genre de choses. Ils travaillent dans un journal moldu.” fit Aulne en répondait à la question de Jo. La jeune Serpentard en déduis que cela devait être des moldus, ou peut-être nés-moldus. Benett aurait bien voulu en savoir plus sur les parents de la jeune fille, mais avant qu'elle est pu posé la moindre question, Aulne revint à la charge en répondant à son autre remarque sur les Ronflacks Cornus. Jo n'arrivait pas à imaginer ses créatures, mais elle savait qu'elles n'existaient pas, et se demandait qu'elle était l'avantage de vivre dans un monde aussi imaginaire. Il est vrai qu'ainsi on n'avait pas vraiment de problèmes avec les autres, mais vivre tout seul c'est tout de même bien triste. ...

    “C’est normal, rares sont ceux qui ont eu l’occasion d’en voir pour de vrai.” dit-elle. Jo sourit, oui elle se doutait que personne ne l'ai vu, parce que elles n'existaient pas. Quel commentaire pouvait-elle faire maintenant...
    "Ah" fit-elle dans un sourire en hochant doucement la tête. "Pourquoi tu vis avec ces créatures? Enfin tu n'es pas obligé de répondre. ajouta précipitamment la jeune fille dans la crainte de vexer la jeune Quibber...


_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeMar 8 Fév - 23:00

    Luna pouffa gentiment. Son rire n’avait rien de moqueur ou de mesquin (elle était bien incapable d’exprimer ce genre de pensées, qui ne lui avaient jamais même effleuré l’esprit), il s’agissait juste d’un rire franc et amusé, parce que le fait qu’elle ait pu sans le faire exprès laissé croire à Jo qu’elle vivait bel et bien en compagnie de ronflaks cornus était une chose qui lui plaisait beaucoup. Cela signifiait que dans l’imaginaire de quelqu’un d’autre, elle avait eu la possibilité de vivre quelques fractions de secondes avec ces créatures qui peuplaient son imaginaire à elle et qu’elle n’avait malheureusement jamais eu l’occasion de voir pour de vrai. C’était délicieusement fou. Mais non, malheureusement, ni Luna, ni Aulne n’avaient vu de ronflaks de leur vie (en ce qui concernait ce genre de sujets, elle ne pouvait tout simplement pas mentir, c’était impossible, ce sujet lui avait toujours trop tenu à coeur pour qu’elle puisse le prendre à la légère). Elle abandonna un mioment son fou-rire, de crainte que Jo ne l’interprète pas comme il le fallait, laissant tout de même un large sourire flotter sur son visage.

    “Non, j’aimerais bien.”

    C’est vrai... Vivre au sein d’un élevage de ronflaks cornus. Que rêver de mieux? Beaucoup de choses, oui, bon... En vérité, ça ne lui plairait peut-être pas tant que ça, de voir tous ces ronflaks en captivité autour d’elle. Elle en ferait des cauchemars. Ils étaient déjà une espèce en voie d’extinction, autant les laisser vivre tranquillement leurs vies sans restreindre leur espace vital. Ils ne seraient sûrement pas heureux, elle voulait qu’ils soient heureux. Eh puis, elle savait bien que si elle avait la possibilité de voir des ronflaks chaque jour de sa vie, ils auraient perdu tout intérêt pour elle. Car une partie de sa fascination pour ces bestioles résidait bien évidemment dans le fait qu’elle supposait fort malheureusement qu’elle ne croiserait peut-être jamais la route d’aucun d’entre eux.

    “Mais je crois que de toute façon, les ronflaks n’aimeraient pas la captivité, ils sont habitués aux grands espaces, tu sais...”

    C’était un fait, ça aurait été bien égoïste de sa part que de priver ces bêbêtes de leur bonheur au nom du sien, et ni Aulne, ni Luna n’étaient capables de tant de cruauté envers ces pauvres animaux. Il y avait des changements qu’elle n’aurait pu tolérer d’une personnalité à l’autre. Celui-là en faisait clairement partie, ça l’aurait rendu malade.

    “Et puis je pense qu’ils seraient assez agressifs.”

    C’est sûr que ça n’avait rien de rassurant, au fond, un ronflak, surtout en ce qui concernait les cornes, ils devaient très certainement être capables de charger pour se défendre si la situation l’exigeait, il aurait été aussi cruel qu’ironique que de mourir écorché par ces êtres pour lesquels elle vouait pourtant une presque admiration.
    Luna se perdit un moment dans la vision d’un ronflak psychotique prête à l’éventrer avant de se rendre compte qu’elle risquait fort d’ennuyer son interlocutrice, si on repartait sur ce terrain là.

    “Pas de regrets. Puis ils ne supporteraient pas tous nos voyages.”

    Ah oui, c’est vrai, il fallait qu’elle arrête de parler de ça. Mais elle ne savait pas trop quoi ajouter d’autre. Abandonner un sujet qui l’inspirait pour un autre qui l’inspirerait moins... c’était faisable, mais avouons-le, c’était quand même beaucoup moins drôle. Elle fouilla partout à l’intérieur de son crâne à la recherche de ce petit n’importe quoi qui donnerait à leur conversation un regain d’intérêt. Elle se rattrappa à l’aide d’une silmple association d’idées... mais qui devait fonctionner à merveille. Ou fonctionner, en tous cas.

    “Et toi, tu as déjà voyagé?”

    Voyages... Voyages. C’est tout ce qu’elle avait trouvé, mais la réponse de Jo pouvait toujours être intéressante, après tout. Luna n’avait en vérité, pas encore voyagé autant qu’elle l’aurait voulu dans sa vie, mais elle y comptait bien. Peut-être que Jo lui ferait visiter des lieux qu’elle ne connaissait pas par la pensée? C’était une perspective agréable... Il n’y avait juste qu’à espérer qu’elle n’avait pas voyagé aux endroits qu’elle était supposée connaître, au risque d’être embarassée... elle improviserait, dans le pire des cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeLun 14 Fév - 21:43

    “Non, j’aimerais bien. fit Aulne, et Jo hocha la tête, oui elle parlait souvent de ces créatures, on pouvait se douter qu'elle aimerait bien vivre avec elles, et peut-être et surtout les voir.
    Mais je crois que de toute façon, les ronflaks n’aimeraient pas la captivité, ils sont habitués aux grands espaces, tu sais... continua à expliquer la jeune Serdaigle, la jeune Benett hocha la tête d'un air entendu comme si elles parlaient de la plus banale des créatures, mais les Ronflaks cornus, ne semblaient pas être les plus banales des créatures.. Mais Jo était un peu ignorante dans ce domaine, les créatures imaginaires, bien que comme tous les petites filles, elle avait imaginé tout un tas de monstres se cachant dans les placards, mais son père lui avait dit que ce n'était pas toujours ce qu'on ne pouvait voir qu'il fallait craindre, mais plutôt ce qui il y a souvent sous nos yeux. Elle n'avait pas vraiment compris la subtilité de la phrase et même aujourd'hui, elle avait un peu de mal à tout comprendre...

    Et puis je pense qu’ils seraient assez agressifs. Pas de regrets. Puis ils ne supporteraient pas tous nos voyages.” finit Aulne. Jo s'imaginait assez bien dans ses nombreux voyages, elle aurait bien voulu en faire des voyages à travers le monde. Mais avec le travail de son père, ce n'était pas toujours facile. Une fois, ils étaient partis tous les trois dans une maison de vacances, au bord de la mer, mais le séjour avait été bref, aprés que des moldus soient venus s'installer non loin d'eux. Son père les aurait bien chassé à coups de sortilèges cuisants, mais sa femme, l'en avait empêché en prétextant les soucis que cela pourrait leur causer. Du coup, aprés à peine une semaine, de vacances, ils étaient rentrés à la maison. Et son père avait passé le reste des ses congés, à maudire ses foutus moldus. De son côté, Jo n'avait pas de préjuger envers eux, les moldus, ou les nés-moldus se trouvant à Poudlard, mais elle préférait tout de même les éviter, pour faire plaisir à son père. Et puis de toute façon, elle n'en connaissait pas vraiment, enfin peut-être Aulne maintenant, vu qu'elle venait de dire que ces parents travaillaient dans un journal moldu. Et puis, il y avait aussi, le jeune Sebastian, et tous les cadeaux que lui faisait le jeune garçon, Jo sourit à cette pensée... Elle gardé encore la petite licorne que le jeune garçon lui avait offert..

    “Et toi, tu as déjà voyagé?” demanda Aulne. Jo continuait de marcher vers la volière pour écrire ses lettres et les envoyés à son père. Il y avait une pour sa mère, au moment, où elle se réveillerait, et une autre pour son père..
    "Non pas vraiment" répondit la jeune fille en commençant à monter les escaliers vers le septième étage, là où se trouver la maison des hiboux, mon père était souvent occupé dans ses voyages, mais avec ma mère, il nous arrivait souvent de partir en exploration toutes les deux, avec un pique-nique, ma mère est une aventurière dans son genre... " fit Jo en espérant qu'elle pourrait à nouveau faire une de ses sorties toutes les deux...

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Luna Lovegood
▌ Messages : 4410
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue98 / 10098 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : ...
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeJeu 17 Fév - 17:26

(Je pense que ce serait pas mal de bientôt clôre ce rp, qu'en penses-tu?)

    Luna esquissa un sourire presque gêné, elle devrait arrêter de poser des questions de ce type alors qu’elle savait pertinemment qu’elle risquait fort d’être indiscrète, voire de blesser la jeune fille. En fait, il lui faudrait sans doute arrêter de poser des questions, même si elles ne concernaient la famille de Jo que de loin, elle ne voulait pas rappeler sa mère à sa mémoire alors que la pauvre femme était entre la vie et la mort. Il n’était pas encore temps de discuter de choses de ce genre, et tout ce que Luna avait voulu, c’était la distraire.... Elle était sur la mauvaise voie si elle ne parvenait qu’à rappeler à la verte et argent le sourire de sa mère. Agissant avec la spontanéité qui lui était caractéristique, elle avait assez brusquement attrappé le poignet de la jeune fille, et son sourire gêné se muant en sourire qu’elle voulait appaisant elle prononça ces quelques mots, d’un ton doucereux.

    “Vous retournerez en exploration très bientôt, j’en suis sûre. Et tu prendras ton chat avec toi. Et tu m’enverras des cartes, plein de cartes. Et...”

    Son accumulation arrivait à son terme. Luna était si préoccupée à l’idée de mettre ne serait-ce qu’un peu de joie de vivre dans le coeur de la jeune fille qu’elle ne savait plus vraiment où elle en était, elle laissait les mots jaillir de sa bouche au hasard, dans l’espoir qu’elle serait récompensée par ne serait-ce qu’un sourire de la part de la jeune fille, par le sentiment d’avoir véritablement réussi à la rendre heureuse.

    “Et je ne mens pas.”

    C’est vrai, Luna ne mentait pas, elle croyait en chacun des mots qu’elle pronnonçait, bien que cela pouvait sembler facile ou inapproprié, trop de bon sentiment tue le bon sentiment. Mais le bon sentiment, quand Luna en faisait preuve, était toujours le fruit d’une entière sincérité. Tout ce qu’elle voulait, ce qu’elle souhaitait profondément, c’était que tout ce qu’elle avait pu espérer pour Jo lui arrive, même si elle ne savait même pas vraiment pour quelles raisons... Parce qu’il était très simple d’être proche d’elle. Peut-être aussi parce qu’il y avait un moment qu’elle n’avait pas eu une conversation franche, plaisante, qui se dispensait de toute méfiance... elle aimait ces conversations, elle en savourait chaque seconde... Et c’était d’autant plus plaisant que c’était pour elle une surprise totale que de passer ce moment-là avec Jo Benett, qu’elle connaissait à peine, et dont elle se serait sûrement méfié en toute autre circonstance. Oui, elle était sincère, elle était convaincue que la mère de Jo irait mieux. Elle n’imaginait pas les choses autrement, Jo lui avait prouvé qu’elle méritait d’être heureuse, et les gens qui méritaient d’être heureux finissaient forcément par l’être, non? Vous me direz, Luna était un mauvais exemple. Elle, elle avait perdu sa mère, pire encore, elle l’avait vu mourir sous ses yeux... Mais ça ne voulait rien dire, à cet instant précis, elle était heureuse, non? Elle n’avait de loin pas eu la vie la plus malheureuse qui soit, bien au contraire, son père avait contribué à faire tout son bonheur. Mais son père était un père en or, Luna savait très bien que bien peu d’hommes pourraient faire de même. Elle se demanda l’espace d’un instant comment s’en sortirait le père de Jo avec sa fille, s’ils se retrouvaient seuls, tous les deux, mais elle chassa bien rapidement cette pensée de son esprit, ne faire qu’envisager la mort de la mère de Jo, c’était, pour Luna, risquer de porter malheur à la verte et argent, et elle voulait tout sauf son malheur.

    “Des centaines et des centaines de pique-niques.”

    Elle n’ajouta rien de plus, un peu songeuse. Parler de pique-nique lui donnait faim, tiens. Dommage qu’elle n’ait plus de dragées surprise en réserve... quoique ces dragées n’aient jamais été vraiment nourrissants (encore moins du fait qu’on pouvait bien en vomir un sur trois)... Elle irait peut-être faire un tour aux cuisines un peu plus tard... Ou pas, elle s’étonnait elle-même de grossir si peu avec tout ce qu’elle avalait depuis qu’elle était ici... Ce devait être l’angoisse permanente qui lui serrait trop souvent l’estomac qui s’avérait salutaire pour son poids.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Jo Benett
▌ Messages : 6491
Humeur :
Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Right_bar_bleue

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitimeVen 18 Fév - 14:29

    Jo sourit en espérant vraiment qu'une nouvelle expédition, une nouvelle aventure serait possible pour toutes les deux. D'ailleurs dés qu'elle irait mieux, c'est la première chose qu'elle ferait ensemble. Au lieu de faire les boutiques, ou autres activités que les mères font souvent avec leurs filles. Elles iraient toutes les deux, une journée faire une expédition, sa mère lui ferait un transplanage d'escorte, elle pique-niquerait sur une plage, dans une vallée, dans le creux d'un glacier, dans une grotte de montagne, et encore dans milles et un autres endroits toutes les deux...

    “Vous retournerez en exploration très bientôt, j’en suis sûre. Et tu prendras ton chat avec toi. Et tu m’enverras des cartes, plein de cartes. Et... .... Et je ne mens pas.”fit Aulne, Jo lui sourit. Et hocha la tête d'un air heureuse même si elle sentait à nouveau son petit menton tremblait, elle prit une grande inspiration pour monter encore les quelques marches qui restaient pour atteindre le septième étage. Il ne restait encore qu'un couloir pour arriver à la volière, où pouvait déjà entendre les cris des hiboux et chouettes.

    “Des centaines et des centaines de pique-niques.” ajouta Aulne quelques secondes plus tard...
    "Oui, et des milliers d'autres, il y a tellement d'endroits que nous n'avons pas encore fait toutes les deux, et bien sûr que Honey pourra nous accompagner. Et tu recevras des centaines de cartes, je suis sûre que ma mère serait trés contente de te rencontré, elle n'est pas du tout, pro-Sang Pur, comme mon père" expliqua Jo.

    Ellen Benett, était une Sang-Pur, son mari n'aurait pas pu épouser une née-moldue, même une sang-mêlée, mais elle n'avait pas du tout l'envie de dominer les autres. Son père disait souvent qu'elle vivait dans un monde de Boursouf roses. Par contre, le père de Jo, lui était un Pro-Sang Pur, et croyait fermement à la domination des sorciers sur les moldus, pour le plus grand bien de tous. Mais il n'avait jamais vraiment rejoint les rangs de Grindelwald, même si il lui arrivait de donner un coup de main à ses partisans. Jo quand à elle, était un peu le mélange des deux, elle ne voulait pas dominer les autres, mais ne chercherait sans doute pas à protéger les moldus non plus..


    Elles entrèrent dans la volière. Jo posa son sac et sortit un parchemin avec sa plume et son encre, et écrivit, une lettre pour se père, lui demanda de veiller sur sa mère, et une autre pour Ellen, et lui dire de prendre soin d'elle, et de vivre encore longtemps...
    Elle attacha ses deux missives aux pâtes d'un trés beau grand duc, qui s'envola vers la fenêtre. La jeune Benett resta un moment à observer l'oiseau jusqu'à ce qu'il devienne un minuscule point dans le ciel, avant de disparaitre derrière l'horizon.


    "Et voilà"
    commenta simplement Jo en remettant toutes ses affaires dans son sac. Elle sourit à Aulne remit son sac sur ses épaules.
    "Merci de m'avoir accompagné jusqu'ici, et même de m'avoir remonté le moral. Si de mon côté, je peux faire quelque chose pour toi, n'hésite pas à me le demander.... Promis! fit Jo en souriant à la jeune Serdaigle, elle ne voulait pas oublier toute ce qu'Aulne avait fait pour elle...

    Les deux jeunes filles quittèrent la volière. Jo devait maintenant redescendre tous les étages pour rejoindre sa salle commune, alors qu'Aulne avait juste cinq ou six couloirs à traverser pour rejoindre sa salle commune. Jo prit les deux mains de sa nouvelle amie, et fit :
    "Merci encore, je vais redescendre dans ma salle commune! ... N'oublie pas si je peux faire quelque chose n'hésite"... Jo sourit lâcha les mains de la jeune fille, et commença à descendre les premières marches des escaliers, elle se tourna et fit un geste de la main, à la jeune Serdaigle pour lui dire au revoir...


[Voilà, il te reste seulement à répondre à la proposition de Jo, et je pense qu'on peut clôturé le RP!]

_________________
Étudiante à la GELP en Allemagne (Grande École des Langues Perdues)Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Jo_sig10
Ma fiche - Mes RPS - Mes liens - Mon Journal

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] 0p453 - Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] OWxYl
L'amitié et l'amour grandit les cœurs et les âmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Empty
Message#Sujet: Re: Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]   Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Jo, Luna, une étrange rencontre [PV Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Etrange rencontre au Lac - Ron + Luna + Olwen
» Etrange coincidence [PV Mordred]
» [FB] Rencontre étrange dans la forêt
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Les rps de Luna
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Quatrième étage :: Couloir du quatrième étage.
-