AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Dim 21 Oct - 16:35

Depuis plusieurs jours, Purdey était le nez dans un arbre généalogique particulièrement fastidieux. En effet la descendance de Salazar Serpentard n'était vraiment pas le genre de lecture qu'elle appréciait et si on lui avait donné le choix entre ça et manger du blaireau à la rhubarbe...elle choisissait sans aucune hésitation le blaireau à la rhubarbe. Mais quand il s'agissait de découvrir la vérité, Purdey pouvait faire plein de choses dont elle ne se serait pas cru capable. Elle releva la tête du parchemin et se leva pour regarder le jardin par la fenêtre. A cette époque de l'année il était florissant avec des fleurs de toutes les couleurs et de senteurs par milliers. Sans les voir elle entendait Cenlyn et Rhian se baigner dans la rivière qui traversait le jardin. Son elfe de maison veillait sur eux discrètement comme il avait l'habitude de le faire depuis leur naissance. A leur naissance Purdey lui avait fait promettre de veiller sur eux en son absence, flatté il avait juré et prenait sa tâche très à cœur. La galloise avait toute confiance en lui, elle but tranquillement son thé, souriant en entendant ses enfants jouer.
Son regard se tourna vers les parchemins sur son bureau et elle poussa un grand soupir. Après 3 heures à manger du Serpentard, Purdey n'avait aucune envie de s'y remettre. Elle regarda l'heure sur sa montre à gousset, elle avait appartenu à Angus qui lui-même la tenait de son père, en tout la montre devait être dans la famille Potter depuis le milieu du XIXe siècle. Le jour de ses 17 ans, ce sera Rhian qui héritera de la montre, sa mère n'en était que la gardienne. Par chance elle avait un rendez-vous qui approchait, la généalogie attendrait.

Elle finit son thé et descendit dans le jardin pour prévenir l'elfe de maison et ses enfants qu'elle partait pour l'après-midi. Comme elle s'y attendait, Cenlyn et Rhian tentèrent par tous les moyens de la convaincre de les emmener avec elle. Purdey répliqua que le bureau des Aurors n'était pas un endroit pour les enfants et que le rendez-vous était d'ordre professionnelle, finalement les enfants Potter abandonnèrent. Quand elle rentra dans le hall un autre elfe de maison lui tendit un manteau d'été en accord avec sa tenue. Elle remercia avec un sourire et s'empara du petit sachet de cuir sur la haute cheminée du salon. Elle rentra dedans, jeta la poudre au sol et prononça d'une voix claire :
- Ministère de la magie !

Elle fut emporté dans le tourbillon vertigineux et apparut quelques secondes plus tard dans le gigantesque hall du Ministère de la magie. Elle monta au deuxième étage et constata avec étonnement que ses pieds semblait l'amener d'eux même au bureau des Aurors. Elle ne se perdit pas et ne chercha pas même son chemin, elle l'avait fait tellement de fois qu'il était gravé dans sa mémoire et apparemment dans ses pieds. Quand l'ex-auror rentra elle eut un pincement au cœur, elle savait exactement ou était son box et aurait pu y aller les yeux fermés. Au début personne ne la vit puis une personne releva la tête et écarquilla des yeux ronds en la voyant :
- Purdey Potter ! C'est Purdey Potter !

Un murmure parcourut la salle, Purdey sourit aimablement à la cantonade. Nombreux furent les aurors à se lever pour la saluer, certains étaient d'anciens Warden d'autre avait suivi les évènements de loin et certaines personnes qu'elle n'avait jamais vu venait lui serrer la main et lui dire combien elle avait été un modèle pour eux. La galloise fut gênée par ces personnes mais elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle avait été un modèle pour eux. Elle n'avait quele boulot qui lui avait été demandé et encore elle avait raté étant donné que c'était Dumbledore qui avait eu Grindelwald. Elle fut néanmoins d'une grande gentillesse et d'une grande politesse envers eux, elle demanda des nouvelles de ses anciens collègues. A l'écart se tenait Christopher McDowell, l'homme que Purdey était venu voir, ancien Warden et leur principal criminologue. Les deux frères d'armes se regardèrent droit dans les yeux pendant quelques secondes avant de rire et de se serrer dans les bras
- Content de vous revoir chef
- Moi aussi Chris mais je ne suis plus ton chef, je ne suis même plus Auror
- Vous serez toujours ma patronne et je pourrais jamais vous tutoyer


Purdey sourit sans rien dire. Chris l'emmena dans son laboratoire et lui présenta la jeune fille qui travaillait dans un coin de la pièce :
- Voici Pomona Fitz ma stagiaire
- Whoo et elle te supporte ?
- On dirait


Purdey serra la main de Pomona en souriant. Elle lui sourit aimablement :
- Enchanté Pomona, Chris est un ours par moment mais c'est un homme bon et le meilleur criminologue de tout le Royaume-Uni.

Chris sourit, un sourire qui oscillait en la gêne et le rire. Il regarda Purdey qui répliqua par un clin d'oeil amusé. Chris fit asseoir Purdey et revint quelques minutes plus tard avec deux tasses de thé. Purdey le remercia et souffla sur le thé pour le refroidir. Ils discturèent un moment de chose et d'autre, Purdey lui apprit qu'elle avait pris un poste de professeur à Poudlard. Puis au bout d'un moment Chris demanda :
- Tu m'as dis dans ta lettre que tu aurais besoin de moi alors que puis-je faire pour toi ?
- J'ai besoin de que tu me dises à qui appartient cette baguette, répondit-elle en sortant de sous son manteau la baguette trouvé dans la benne


Chris haussa un sourcil en signe d'interrogation et saisit la baguette. Purdey ne dit rien mais regarda son ancien collègue avec insistance. A l'évidence Purdey ne voulait rien à son ami tant que Pomona était là ou alors elle estimait qu'il était lieux pour lui qu'il en sache le moins possible. La galloise avait souvent des manières de faire bien à elle. Le jeu de regard dura quelques instants, comme une conversation silencieuse puis Chris continua :
- Très bien je vais m'en charger personnellement
- Merci mon vieux,


Chris ne dit rien et se leva pour aller sceller la baguette dans un sac afin de plus tard procéder aux analyses. Purdey et Pomona se retrouvèrent seules, l'ex-auror fixa du regard la jeune stagiaire. Elle savait très bien qui elle était, Pomona Fitz, récemment sorti de Poudlard, ex-serpentard et fiancée à Morgan Ciallmhar. Elle posa sa tasse de thé et adressa la parole à l'ex-serpentard :
- Pomona Fitz ? Je vous ais vu à l'enterrement de Morgan Ciallmhar si mes souvenirs son bons, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mar 23 Oct - 17:16

Cela ne faisait qu'une petite semaine que Pomona avait été engagée comme stagiaire dans le département de criminologie du bureau des aurors, mais elle s'y sentait déjà comme un poisson dans l'eau.

Tout s'était enchaîné si rapidement qu'elle avait encore du mal à réaliser que tous les événements qui l'avaient inexorablement conduits à se trouver où elle était à cet instant précis s'étaient bien produits.

Tout d'abord, il y avait eu la mort de Morgan qui avaient, d'un coup d'un seul, bouleversé tous les projets que les parents de Pomona avaient pu avoir pour son avenir.

Peu après l'enterrement de celui qui aurait dû être son époux, et alors que sa famille parlait déjà de lui trouver un autre fiancé, l'ancienne vert et argent avait prit une décision radicale : fuir. Choix le plus sensé selon elle.

Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait devenir, ou de comment elle s'en sortirait, elle voulait juste tourner le dos à l'inexorable, faire un pied-de-nez au destin, prouver qu'elle valait mieux que ce que sa famille avait voulu faire d'elle.

Son destin était des plus incertains, mais dans un premier temps, elle savait au moins où se rendre. Elle passait le plus clair de son temps chez Miyria, où logeaient également les voyageurs. Parallèlement, elle procédait à de trop nombreuses demandes d'emploi, qui demeuraient toutes sans aucune réponse.

C'est à son oncle, qu'elle devait sa situation actuelle. Recevoir une lettre de sa part l'avait surprise. On ne parlait jamais qu'en mal d'Henry Fitz, dans la famille. Il était la bête noire, celui qui avait fait honte à ses aïeux.

Pomona avait plus entendu parler de lui qu'elle ne l'avait vu... et pourtant, il était clairement le membre de sa famille auquel la jeune femme était capable de témoigner le plus de respect. Un homme qui avait renié l'idéal familial pour devenir écrivain... autant dire un modèle pour quelqu'un qui escomptais emprunter un chemin similaire.

Apparemment, Henry Fitz avait eu vent de la fugue de la demoiselle, et pour l'en féliciter, il avait proposé de l'aider... financièrement, et de manière pratique, en lui proposant de l'héberger. Ils s'étaient revu peu de temps après qu'elle n'ait reçu une lettre de lui. Ils s'étaient, au final, si bien entendu que l'oncle, apprenant le goût de Pomona pour l'anthropologie, avait recommandé sa nièce auprès de l'un de ses amis, Christopher McDowell, chef du bureau de criminologie au ministère, rien que ça.

Pomona n'avait jamais envisagé le métier de criminologue comme une option... et pourtant. Pourtant, à présent qu'elle découvrait de plus près ce milieu, elle réalisait qu'il lui plaisait énormément, peut-être même qu'il était fait pour elle.

Elle n'était là que depuis une semaine, et le travail qu'on lui demandait de faire en tant que stagiaire n'avait rien de bien palpitant : elle se contentait, pour le moment, de faire de l'archivage de dossier, et de servir le café. Mais son tuteur professionnel restait à l'écoute de ses suggestions, quand Pomona en faisait, et ne semblait qu'attendre que la jeune femme fasse ses preuves pour lui donner des missions de plus grande importance.

L'ex serpentard affairée à classer des dossiers quand McDowell entra dans la pièce, accompagné.


-Voici Pomona Fitz, ma stagiaire.
-Whoo ! Et elle te supporte ?
-On dirait.

La femme qui accompagnait son patron, Pomona la connaissait : il s'agissait de Purdey Potter, ex auror de renom et professeur de vol sur balai à Poudlard. Une femme que Pomona ne pouvait que tenir en grande estime, aux vues de son parcours.

Pomona salua Purdey, non sans avoir réagi à ce brin de conversation par un sourire de circonstance.


- Enchanté Pomona, Chris est un ours par moment mais c'est un homme bon et le meilleur criminologue de tout le Royaume-Uni.

"J'en suis certaine."
répondit la jeune femme, qui n'était, effectivement, pas loin de le penser, et n'aurait de toute façon pas pu répondre autre chose concernant celui qui, après tout, la paierait à la fin du mois.

Ces mots prononcés, Pomona retourna à son travail, et fit mine de ne rien écouter de la conversation de deux anciens Warden. À la vérité, elle ne pouvait s'empêcher de laisser traîner une oreille indiscrète de leur côté...


- Tu m'as dis dans ta lettre que tu aurais besoin de moi alors que puis-je faire pour toi ?
- J'ai besoin de que tu me dises à qui appartient cette baguette.

Curieuse, comme à son habitude, Pomona ne put s'empêcher de se demander quelle était sa baguette, et pourquoi elle justifiait qu'un ex auror du ministère retourne sur les lieux où elle avait travaillé jadis.

Mais il n'était pas temps encore d'y réfléchir...

McDowell quitta les lieux, laissant un moment seules le professeur et l'apprenti-criminologue.

-Pomona Fitz ? Je vous ais vu à l'enterrement de Morgan Ciallmhar si mes souvenirs son bons, non ?
"C'est exact." Répondit la jeune femme en refermant le dossier qu'elle venait tout juste de finir de classer.

Réponse concise, certes, mais Pomona n'avait pas forcément envie de s'attarder sur le sujet « Morgan », parce qu'il était douloureux, d'une part, et parce qu'elle n'avait aucune envie de jouer les veuves épleurées si elle pouvait se l'épargner d'autre part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Jeu 25 Oct - 23:16

Purdey s'attendait à cette réaction, elle observa le visage de la jeune fille avec une précision presque chirurgicale. Ses yeux semblait analyser Pomona jusqu'au plus profond d'elle-même, un regard perçant et très troublant quand on y était pas habitué. La spécialité de Purdey restait son excellente mémoire et du coup sa surprenante capacité à interpréter le moindre mouvement de lèvres, haussement de sourcils, etc... Certains disaient que Purdey voyaient tout, c'était en partie vrai, elle pouvait voir de menus détails auquel personne ne prêtait attention.
En l’occurrence elle voyait chez la stagiaire un changement d'attitude clair. Elle s'était refermée comme une huitre et sa réponse laissait clairement entendre qu'elle ne voulait pas s'épancher sur le sujet.
Purdey ne savait pas quoi en conclure pour le moment, les traits du visage indiquait une douleur mal cachée. Son manque de réaction apparente quand elle avait sorti la baguette avait surpris l'ex-Warden. Si Pomona était la meurtrière alors elle se serait atttendu à une réaction de surprise au pire une certaine nervosité dans les gestes maisla rien à part une simple curiosité des plus naturels. Soit elle était innocente soit elle cachait vraiment bien son jeu, mieux que certains mage noirs confirmés que Purdey avait affrontés. Pour être honnête la galloise voyait mal cette fille commettre un meurtre, elle choisit toutefois de continuer à creuser parce que l'habit ne fait pas le moine. Malheureusement pour Pomona, l'ex-auror avait bel et bien l'intention de laisser ouvert le dossier "Morgan" et pire encore de continuer à le creuser. Elle but tranquillement une gorgée de son thé, continuant de fixer Pomona et posa tranquillement sa tasse. Inconsciemment ou non elle reproduisait sa technique d'interrogatoire, oui elle voulait savoir si Pomona était un suspect à écarter ou pas.
Pour le moment elle était de plus en plus enclin à penser le contraire mais elle voulait en avoir le coeur net. Elle continua alors à remuer le couteau dans la plaie, consciemment mais elle n'y prenait aucun plaisir, de son propre point de vue elle faisait son boulot :
- Si mes renseigments sont bons c'était votre fiancé mais je crois aussi savoir que vous ne vous aimiez pas, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Lun 29 Oct - 17:41

- Si mes renseignements sont bons c'était votre fiancé mais je crois aussi savoir que vous ne vous aimiez pas, non ?

Le professeur de vol sur balai était effectivement très bien renseigné. Trop bien renseigné, même, aux yeux de Pomona, qui aurait largement préféré que personne ne soit au courant de ce lien qui, si brièvement, avait uni Morgan et elle.

À la vérité, peu de personnes savaient que les Ciallmhar et les Fitz avaient prévu les épousailles de leurs enfants. La nouvelle n'avait jamais eu le temps d'être officialisée, et les deux adolescents s'étaient bien gardé, l'un comme l'autre, de répandre cette nouvelle qui était bien loin de les transporter de bonheur.

Bon, il n'était pas pour autant bien difficile de savoir que Pomona devait épouser Morgan, il suffisait de se renseigner auprès des bonnes personnes, et de s'armer d'un brin de curiosité.

...Et visiblement, curieuse, Purdey l'était. Pomona se reconnaissait étrangement en elle lorsqu'elle l'entendait la questionner ainsi. Pomona ressentait, elle aussi, ce besoin de tout savoir, et que rien ne lui échappe, cette même curiosité qui l'invitait à répertorier tout ce qu'elle apprenait de ses camarades sur son célèbre carnet... carnet dont elle n'aurait tristement plus l'usage, il était temps à présent de voir les choses un cran plus loin. Mais chaque chose en son temps. Pour l'instant, elle faisait de son mieux pour être la meilleure stagiaire possible, et se surprenait à vraiment aimer cette branche de métier où le destin l'avait poussé.


"Est-ce que c'est un interrogatoire ?"
demanda la jeune femme d'un ton emprunt de la neutralité la plus totale, tandis qu'elle continuait de s'appliquer à classer ses dossiers.

C'était en tous cas l'impression que cela lui donnait... et elle trouvait plutôt désagréable d'être interrogée et regardée à la loupe. Elle aurait presque pu en ressentir une certaine compassion à l'égard de ceux qu'elle prenait tant de soin à examiner d'ordinaire.

Agir comme elle le faisait était loin de la disculper du crime qu'elle n'avait pas commis, mais Pomona s'en moquait bien. Elle avait pour elle ses certitudes et ses convictions. Elle était ce qu'elle était, et ne changerait pas sous prétexte qu'elle se trouvait soudainement sujette à accusations.

Finalement, Pomona daigna lever les yeux de ses dossiers, les fixer sur son interlocutrice, et lui répondre.


"Oui, Morgan et moi étions fiancés. Et comme tous les enfants de famille de sang pur que l'on oblige à se marier pour assurer l'absurde pérennité d'une idéologie absurde, on ne s'aimait pas, non."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mer 7 Nov - 15:06

Purdey sourit mystérieusement, d'un sourire qui oscillait entre la satisfaction et l'amusement. La petite était perspicace et cela plaisait à l'ex-auror. Avant de répondre, elle sortit sa pipe, la bourra puis l'alluma tranquillement avant de tirer quelques bouffées. Elle profita quelques instant de l'arôme de son tabac en fixant toujours ses yeux sur Pomona. Une fois ce court instant de plaisir consommé elle répondit avec une franchise désarmante :

- Un interrogatoire ? Oui en quelque sorte, elle exhala un rond de fumée, Morgan est le deuxième élève de Poudlard a décéder dans des conditions mystérieuses en deux ans. Comme tout le monde j'ai passé 7 ans dans cette école et il n'y pas eu un seule mort, même pendant la scolarité de ma soeur...Vous êtes une futur auror, ne me dites pas que cela n'éveille pas vos soupçons

Purdey n'avait pas vu l’intérêt de mentir à la jeune stagiaire. Coupable ou non elle estimait qu'elle avait le droit à la vérité. La galloise voulait aussi éveiller l'auror qui sommeillait en Pomona. Elle pensait que si l'ex-serpentard était là actuellement ca n'était pas le fruit du hasard. Elle semblait aimer ce qu'elle faisait. Purdey avait choisi de devenir auror à cause de sa curiosité qui l'avait poussé à toujours tout vouloir savoir sur tout. Elle continua donc sur un ton parfaitement neutre :

- Pour le moment je me consacre au meurtre de Morgan et pour être franche sa promise qui n'avait aucune envie de se marier fait un suspect parfait.

Purdey laissa volontairement le silence s'installer. Pomona avait besoin d'un peu de temps pour assimiler cette information et l''ex-auror voulait encore une fois tester la jeune fille avant de rentrer dans le vif du sujet. Selon sa réaction, la professeure choisirait d'orienter ses questions pour avoir les informations qu'elle voulait voire même des aveux dans le pire des cas. Elle laissa échapper un filet de fumée de sa bouche puis finit sa tasse de thé, toujours sans dire le moindre mot. Elle s'avança légèrement vers Pomona et reprit sur le ton de la confidence :
- Je sais à quel point cette coutume du mariage arrangé est une stupidité, mes parents l'ont subi au point de ne pas vouloir l'imposer à leurs filles et jamais je ne contraindrais mes enfants à un mariage. Vous faites un excellent suspect mais mon instinct me dit le contraire, donnez-moi de quoi prouver votre innocence pour que je puisse trouver le vrai coupable

(HJ : Dsl pour le retard week-end chargé ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mar 13 Nov - 12:22

-Un interrogatoire ? Oui en quelque sorte...
C'est bien ce qu'il lui avait semblé, et cette perspective était loin de lui plaire, quand bien même elle comprenait quels soupçons étaient en droit de peser sur elle.

Si elle aimait passer autrui au crible, elle abhorrait l'être en retour, et elle sentait donc que cette conversation allait définitivement être loin de la ravir.

Mais que pouvait-elle y répliquer. Que les interrogatoires ne faisaient plus partie des attributions de Mrs Potter depuis que cette dernière n'était plus auror ? Elle aurait pu, oui, mais à quoi bon avoir l'air plus coupable encore que ce qu'elle semblait déjà être ?


-Morgan est le deuxième élève de Poudlard a décéder dans des conditions mystérieuses en deux ans. Comme tout le monde j'ai passé 7 ans dans cette école et il n'y pas eu un seule mort, même pendant la scolarité de ma soeur...


Que les dons de déduction d'une femme aussi brillante que son interlocutrice n'aient pas été similaires aux siennes aurait été surprenant. Deux morts d'élèves de Poudlard (trois si l'on prenait en compte la disparition de Persephone) en seulement deux ans, cela avait de quoi intriguer...

Pomona comprit que l'ancienne auror supposait, elle aussi, que d'une façon ou d'une autre, les deux crimes pouvaient être liés. Liés par un même assassin ? Pour Pomona, il était évident que c'était le cas. Il n'y avait qu'une personne derrière tout cela, et c'était Tom Jedusor. Mais elle ne pouvait rien en dire au désormais professeur de Poudlard.


-Vous êtes une futur auror, ne me dites pas que cela n'éveille pas vos soupçons...


Ce n'était pas totalement exact, du moins le pensait-elle. Pas en ce qui concerne les soupçons, mais en ce qui concernait la décision de Pomona de devenir auror. Elle continuait d'affirmer et de se convaincre que ce stage n'était que temporaire, et qu'elle deviendrait anthropologue, comme elle avait toujours voulu l'être.


-Je ne suis pas un futur auror.
Se contenta-t-elle de répliquer, avec amabilité et politesse, toutefois.

Par la même, elle ne répondait pas directement à la question de Purdey. Elle n'avait rien à en dire, quoi qu'il en soit.

-Je sais à quel point cette coutume du mariage arrangé est une stupidité, mes parents l'ont subi au point de ne pas vouloir l'imposer à leurs filles et jamais je ne contraindrais mes enfants à un mariage.

Et les enfants de cette femme, définitivement en avance sur son temps, avaient bien de la chance. Pomona, elle, savait bien que si elle finissait par se marier un jour, ce serait forcément par la force. Parce que la jeune femme ne croyait pas au mariage, parce qu'elle ne voulait pas s'enfermer dans un tel carcan...

Ses parents, eux, continuaient d'attendre d'elle qu'elle devienne le prototype de la femme au foyer. À peine Morgan décédé, ils avaient déjà voulu la précipiter dans les bras de quelqu'un d'autre, raison (entre autres) pour laquelle elle avait fui le domicile familial.

-Vous faites un excellent suspect mais mon instinct me dit le contraire, donnez-moi de quoi prouver votre innocence pour que je puisse trouver le vrai coupable.

Une chance pour Pomona que l'instinct de son interlocutrice soit aussi bon... Il la sauverait peut-être. L'ancienne vert et argent savait parfaitement qu'elle serait dans la ligne de mire des enquêteurs du ministère, elle ne s'attendait pas, cela dit, à ce que ce soit Purdey Potter, de grande réputation, certes, mais qui n'appartenait plus à ces bureaux, qui lance la première les hostilités.

Pomona planta son regard dans celui de son interlocutrice, et, le ton calme, elle répondit :

-Est-ce que vous savez à quelle heure ce crime a présument eu lieu ?


La seule chose qui pouvait la protéger très directement était un alibi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Sam 17 Nov - 15:35

Purdey sourit cette fois de toutes ses dents. Si le narcissisme avait été un de ses défauts elle se serait bien dit à ce moment que définitivement elle était géniale. Purdey n'avait pourtant qu'à peine menti à son interlocutrice. Son instinct lui disait-il vraiment qu'elle était innocente ? Oui. En était-elle convaincu ? Non. Si les 3/4 du temps, Purdey suivait son instinct qui s'était rarement trompée, elle restait dans le sillage de son ancien maitre qui ne croyait (à juste titre) qu'aux faits. Un instinct aussi juste soit-il ne prouve rien, un fait si.

La toute nouvelle professeur tira calmement une bouffée de sa pipe. Si Pomona semblait prête à coopérer si facilement c'était un bon signe. Elle se remit bien au fond de son siège et répondit à la jeune fille :
- D'après le rapport des Aurors, Morgan a été tué aux alentours d'une heure du matin. J'aurais bien voulu vérifier moi-même cela en examinant le cadavre en personne malheureusement mes relations ne peuvent m'amener jusque là.

Purdey ne put cacher sa déception à l'évocation du corps de Morgan. Minutieuse comme elle l'était elle aurait voulu revérifier chaque détail de l'enquête en personne. Hélas même si le médecin légiste n'était pas contre en soi il dû refuser car seul les Aurors assermentés pouvaient pénétrer dans le labo. Et Purdey n'en faisait plus partie. Elle n'avait donc d'autre choix que de se fier au rapport, ce qui n'était pas pour lui plaire.
Au besoin, pour vérifier l'alibi de Pomona, elle irait revoir ses parents qui seraient les plus à mêmes de confirmer. Elle était déjà aller les voir pour savoir le lien qui unissait Morgan et Pomona et connaitre l'état de leur relation. Si Pomona le savait, elle apprécierait sans doute très peu la révélation. La belle semblait chatouilleuse quand à sa propre vie privée. Néanmoins elle était encline à croire l'ex-serpentard, malgré le fait qu'elle soit une ancienne serpentard et Purdey une ancienne Gryffondor. Que voulez-vous même après toutes ces années ce genre de rivalités ne disparait pas totalement. Elle reste un peu, même quand la personne possède un esprit aussi cartésien que peut l'être un magicien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mer 21 Nov - 21:15

Quand Pomona avait demandé à quel heure remontait probablement le décès de Morgan, elle l'avait demandé autant dans l'espoir de se découvrir un alibi que dans celui d'en apprendre davantage sur le meurtre de celui qui aurait dû être son mari.

Si Pomona n'avait aucun doute quant à celui qui avait commandité ce crime, bon nombre de zones d'ombres demeuraient malgré tout. L'ancienne vert et argent doutait fort que Jedusor ait fait lui même le sale boulot. Il aura sûrement demandé à l'un de ses sbires de s'en charger. Et en ce cas? Lequel? Et comment les choses s'étaient-elles déroulées? Comme la femme en face d'elle, elle avait envie de comprendre, mais faire preuve de trop de curiosité ne jouerait pas en sa faveur, elle le savait bien.


-D'après le rapport des Aurors, Morgan a été tué aux alentours d'une heure du matin.


Une heure du matin... Commode. Voilà bien une heure à laquelle presque plus personne ne s'aventurait dans les rues, pour peu que celles-ci soient, déjà de jour, peu fréquentées. Mais qu'est-ce que Morgan serait allé faire dehors à une heure si tardive? On avait dû l'y inviter... Avait-il retrouvé un mot? Quelque chose pouvant justifier sa présence hors de chez lui à cette heure? Sans doute pas, c'était trop simple...

Et pour elle, c'était embarrassant... Que voulez-vous que Pomona ait fait à une heure du matin sinon dormir du sommeil du juste? Ou alors elle était peut-être en train de lire ou d'écrire, assise face à son bureau, dans sa chambre? Dans un cas comme dans l'autre, cela ne lui constituait pas un alibi très solide. Ses parents pourraient sûrement témoigner qu'elle se trouvait là, mais comme elle avait tendance à vivre indépendamment d'eux, même lorsqu'elle logeait chez eux, elle doutait que leur témoignage ait beaucoup de valeur.


-J'aurais bien voulu vérifier moi-même cela en examinant le cadavre en personne malheureusement mes relations ne peuvent m'amener jusque là.

Cette remarque, sans pour autant vraiment la perturber (il en fallait beaucoup pour perturber Pomona Fitz), ne mit pas la jeune femme très à l'aise. Parler de son ex futur mari en employant le terme de “cadavre' rendait sa mort concrète...

Pomona, comprenant qu'il était inutile de se défendre en fondant son argumentaire sur un alibi qui ne tiendrait pas la route se contenta donc d'une réplique qui ne l'aiderait sans doute en rien, mais qu'importe. Elle avait pour elle son innocence la plus totale, et il fallait qu'elle lui suffise.


"Est-ce au nom des relations que vous possédez que vous vous permettez de m'interroger comme un suspect alors que vous n'appartenez pas à ce bureau?"


Pomona regarda le professeur tirer une nouvelle bouffée de sa pipe. Et elle lui donnait envie de fumer, en plus du reste. La jeune femme aurait donné beaucoup pour une cigarette, à cet instant.

Sa question était audacieuse, mais peu importe, au point où elle en était, la jeune femme préférait au moins garder une contenance et ne pas s'écraser, ce qui, au fond, ne lui donnerait que plus l'attitude de la coupable qu'elle n'était pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Dim 25 Nov - 22:19

Purdey tira une bouffée de sa pipe, son regard doux s'était en un instant mué en un regard contrarié. Que Pomona ne voit pas pourquoi elle le faisait ça la décevait beaucoup, à croire que comme tout le monde elle était en fait incapable de comprendre l'ex-auror. Sans doute un retour de l'arrogance typique des Serpentard, on était loin de l'Honneur des Gryffondor. Comme quoi même les éléments les plus prometteurs de la maison au serpent avait quelque chose de pourri, pas étonnant que la plupart soit des mages noirs en puissance. POmona n'avait apparemment pas compris que Purdey ne se souciait en fait ni des lois ni des gens, elle ne se souciait que de la vérité et de ce qui est juste. Tuer un homme c'est mal, il faut donc trouver le tueur et l'avoir vif si possible, mort faute de mieux, point à la ligne. Il n'y avait rien de plus à comprendre, elle plongea son regard dans celui de l'ex-serpentard :

- Vous savez ce qui motive un vrai auror ? Ca n'est pas la loi, ça n'est pas le respect de l'ordre établi. Un vrai auror ne se soucie que de ce qui est juste et de ce qui ne l'est pas et seul lui importe la Vérité.

Purdey s'était avancé pour continuer son discours à Pomona. Elle lui exposait sa philosophie d'Auror, celle qui avait fait d'elle une auror respecté par ses pairs et crainte par ses adversaires. La Teigne était incorruptible et prête à tout pour découvrir la vérité. Rien ni personne ne l'arrêtait quand elle avait la conviction dans ses tripes qu'elle se battait pour une juste cause. C'était ça qui avait plu à Kieran Crisford chez la galloise, il était persuadé que Purdey ne laisserait pas corrompre et ne tomberait pas dans la magie noire. Oh oui avant et même pendant la guerre il lui avait causé quelques magnifique problème avec le premier ministre mais il l'avait toujours soutenu car il savait que Purdey ne se trompait jamais. Même si des fois elle avait semblé très limite, elle restait toujours dans la légalité...bon sauf pendantla guerre ou les Wardens n'était plus soumis aux lois britanniques et contraint à faire des choses répréhensibles par la force des choses. Elle continua son discours, désirant vraiment que Pomona comprenne sa démarche :

- Morgan était jeune, il avait toute la vie devant lui et pourtant il a été assassiné. Et là vous voyez ca me dérange, je sens comme une boule dans les tripes et ca ne me lâchera pas tant que j'aurai pas amené le tueur devant le Magenmagot pour qu'il pourrisse à Azkaban. J'irais jusqu'en Enfer s'il le faut pour faire la lumière sur ce meurtre.


Son monologue fini, Purdey tira tranquillement une bouffée de sa pipe. Elle fit un magnifique cercle qui vint s'évaporer autour de Pomona. Elle continua de soutenir le regard de la jeune fille en espérant qu'elle ait vraiment compris ce qu'elle voulait dire. Ils étaient plusieursau sein du bureau à partager ses convictions et on lui avait rapporté que de nombreux jeunes aurors suivait cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mer 28 Nov - 20:49

"Vous savez ce qui motive un vrai auror ? Ca n'est pas la loi, ça n'est pas le respect de l'ordre établi. Un vrai auror ne se soucie que de ce qui est juste et de ce qui ne l'est pas et seul lui importe la Vérité."


Pomona s'était attendue à ce que sa remarque ne soit effectivement pas très bien prise par le professeur de vol sur balai. La jeune femme, sur ce coup, s'était presque montrée effrontée, mais que voulez-vous, elle supportait mal d'être, pour une fois, l'objet d'analyse.

Elle entendait le propos de son interlocutrice, et même, elle le comprenait. Elle avait toujours considéré, quel que soit le domaine, qu'une personne faisant correctement et honnêtement son travail était une personne qui avait des motivations plus grandes et plus profondes que ce que l'on eut pu penser.

Pomona pouvait d'autant plus comprendre la soif de vérité de son interlocutrice qu'elle la partageait. Ce besoin dévorant de savoir était ce qui l'obligeait à analyser chaque personne qu'elle rencontrait. C'est ce qui l'avait invité à faire sur tous ses camarades une étude sociologique, c'est ce qui l'avait poussé à vouloir en savoir plus sur Jedusor, ce qui la poussait encore aujourd'hui à savoir ce que pouvaient bien cacher les nouveaux...

L'ancienne vert et argent comprenait si bien Mrs Potter, à vrai dire, qu'elle aurait été tenté de se dire que, finalement, elle avait plus l'âme d'un auror que ce qu'elle voulait bien admettre. Mais elle persistait à penser que sa voie à elle était celle d'une anthropologue et elle n'était pas encore décidée (pour le moment) à renoncer à cet objectif.


"Morgan était jeune, il avait toute la vie devant lui et pourtant il a été assassiné. Et là vous voyez ca me dérange, je sens comme une boule dans les tripes et ca ne me lâchera pas tant que j'aurai pas amené le tueur devant le Magenmagot pour qu'il pourrisse à Azkaban. J'irais jusqu'en Enfer s'il le faut pour faire la lumière sur ce meurtre."

Pomona se demandait sérieusement si, au fond, Purdey n'exagéreait pas, son discours tenait presque du monologue théâtral. Et pourtant, une nouvelle fois, elle la comprenait.

Elle trouvait plutôt admirable, d'ailleurs, d'être ainsi investi dans son travail... à se demander, d'ailleurs, après un discours aussi enflamé, pourquoi Purdey Potter avait décidé d'abandonner son métier d'auror au profit de celui d'enseignant (qui était tout de même nettement moins stimulant).

Elle aurait pu lui poser la question directement, mais elle s'était déjà montrée suffisamment impudente.

Elle hocha légèrement la tête en guise de compréhension.


"Je vois où vous voulez en venir, vraiment."
La vérité lui importait autant qu'à elle, mais elle ne voulait pas le lui affirmer en ces termes, sous peine de passer pour une hypocrite. "Mais je ne peux malheureusement pas vous aider."

Bien sûr, elle aurait pu lui parler de ce qu'elle savait, au sujet de Jedusor. Mais ce serait la mettre elle-même en mauvaise position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Jeu 20 Déc - 19:06

Purdey s'était attendu à une réponse de ce type, elle ne put néanmoins cacher une certaine déception. Elle avait espérée que Pomona sache quelque chose ou tout du moins puisse avoir un alibi. Comme tout le monde, la jeune fille a 1 heure du matin dormait et personne ne pouvait valider ce genre d'alibi à moins d'être en couple ou d'être surveillé. L'ancienne Warden avait la conviction que la stagiaire n'était pas la meurtrière mais aucune preuve irréfutable ne venait confirmer son jugement. Si elle se fiait à plein de raisons annexes Pomona n'avait rien fait, d'abord elle aurait été plus méticuleuse encore, elle n'avait pas dans ses yeux le regard de quelqu'un qui a tué et par-dessus tout elle n'avait aucune trace de nervosité chez l'ex-serpentard. De la fumée s'échappa de sa bouche tandis que Purdey dévisageait Pomona.

- Je comprends, je m'attendais à cette réponse. D'une certaine manière vous m'avez prouvée votre innocence, un alibi aurait été comme la cerise sur le gâteau.

D'une certaine façon elle n'était pas plus avancé après l'entretien, une pensée qui l'énerva un tantinet. Elle avait un suspect en moins mais toujours pas l'ombre d'une idée sur l'identité du meurtrier. Elle réfléchit sur la difficulté du cas, c'était sûrement l'un des meurtres les plus compliquées qu'elle ait eu à résoudre. Elle comptait beaucoup sur l'analyse de la baguette pour faire avancer l'enquête, bien qu'elle ait un petit doute. Ca lui paraissait trop facile, trop...évident. Quel personne jetterait sa baguette dans une poubelle avec un banal sort de désillusion pour la cacher ? Au contraire mieux valait la garder et comme ça véritablement effacer toutes possibilités de trouver le meurtrier. Enfin elle verrait tout cela quand Chris lui enverrait les résultats.
Purdey regardait Pomona mais sans la regarder véritablement, la fumée entourait le visage de l'ancienne Auror. Il n'était pas difficile de remarquer qu'elle était plongée dans une profonde réflexion, les rouages de son cerveau s'était mis en marche et fonctionnait à pleine régime. Prenant une feuille et un fusain elle se mit négligemment à dessiner Pomona, sa manière à elle de réfléchir.

(HJ: J'ai réussiiiiii ! Bon c'est pas super mais je pense que ca tient la route)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
avatar
▌ Messages : 1405
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: roseau, 23,2 cm et crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Carey Mulligan

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Mar 25 Déc - 18:27


- Je comprends, je m'attendais à cette réponse. D'une certaine manière vous m'avez prouvée votre innocence, un alibi aurait été comme la cerise sur le gâteau.

Pendant plusieurs longues minutes, Pomona s'était sentie comme mise sur la sellette, et avait considéré l'issue de cette conversation comme parfaitement incertaine.

Il n'était jamais très agréable ou rassurant de se retrouver à la place de l'accusé, et ce même lorsqu'on avait rien à se reprocher.

Pour Pomona, c'était un réel soulagement que d'entendre Purdey la croire innocente en dépit des maigres éléments qu'elle avait à fournir pour sa défense. Certes, le professeur Potter n'était pas un auror, et d'autres, confirmés dans cette profession, viendraient peut-être à nouveau la questionner, mais savoir qu'une ancienne Warden, et auror de renom, ne la pensait pas coupable était incontestablement un soulagement pour elle : son opinion avait suffisamment d'importance pour que d'autres puissent en tenir compte le cas échéant.

Pomona se sentit le droit de respirer à nouveau. Elle ne s'en était pas vraiment rendue compte jusque là, un peu prise au dépourvue, mais cette discussion, ou plutôt cet interrogatoire, l'avait tendu.

Bien sûr, il ne fallait pas baisser sa garde, le professeur pouvait très bien feindre la compréhension uniquement pour chercher à la piéger... Oui, vraiment, elle n'avait rien fait de mal, mais il n'était pas difficile d'imaginer que les choses puissent se retourner malgré tout en sa défaveur.


"Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider dans cette affaire."

Elle le pensait, elle avait à coeur de venger la mort de Morgan, pas au nom des sentiments qu'elle aurait pu avoir pour lui (il n'y en avait effectivement aucun), mais au nom de la vanité dans laquelle il était mort.

Elle connaissait le coupable, elle ne pouvait rien en dire, et en un sens, cela la frustrait. Il aurait été simple de cracher le morceau. Mais ç'aurait pu être signer son propre arrêt de mort.


Pomona, ces mots prononcés, se racla légèrement la gorge.


"J'apprécierais que vous ne parliez par de cette conversation à Mr McDowell."


ajouta-t-elle, pensant effectivement que ce serait lui faire mauvaise presse si son patron apprenait qu'elle était un suspect potentiel dans l'affaire Ciallmhar. Ce que, en fait, il savait peut-être déjà... attendant peut-être qu'elle se trahisse et ce depuis même qu'elle avait commencé à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 245
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Angus James Potter (décédé)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 23, 5 cm, bois de chêne, cheveu de leprechaun. Baguette élégante et ouvragée.Nerveuse et solide, pratique pour le duel.
Camp: Bien
Avatar: Eve Myles

Message#Sujet: Re: [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)   Ven 4 Jan - 23:50

Purdey haussa les épaules, éludant la question de Pomona comme si elle était d'une stupidité sans nom. Bien sûr qu'elle n'en dirait pas un mot, elle-même n'avait techniquement pas le droit d'enquêter sur un meurtre. Révéler cette conversation à son ami aurait pour effet de la mettre elle-même en position délicate, cette affaire ne la concernait plus. Bien sûr elle avait le droit de fouiner dans son coin, mais là clairement elle faisait une enquête dans les règles et dans le but avoué de coincer le meurtrier et de le faire juger. Bon en fait son plan consistait plutôt à se présenter avec le dossier de preuves et de tout avouer au directeur des Aurors, et accessoirement un ami très proche, Kieran Crisford. Il lui en voudrait, d'abord d'avoir fait un boulot qui n'était plus le sien et ensuite il lui reprocherait pour la énième fois sa démission. Il lui proposerait à nouveau un poste, elle refusera encore, il demandera pourquoi, elle répondra qu'elle a ses raisons, c'était une conversation récurrente entre eux ses derniers mois. Quoi qu'il en soit, elle savait que par amitié il s'arrangerait pour qu'elle ne soit pas inquiété, quitte à bluffer en disant qu'elle travaillait secrètement pour lui.

Christopher revint alors, il promit à Purdey de s'en occuper au plus vite. Cette dernière le remercia, ils se serrèrent la main, puis se dire au revoir. La galloise remit son manteau, souhaita une bonne continuation et une bonne chance à Pomona avant de quitter le bureau. Elle n'avait rien montré ni même sous-entendu qu'elle venait d'avoir une conversation avec Pomona au sujet d'une enquête qui mettait les Aurors sur les dents. Elle se dirigea alors vers le bureau de Kieran, sachant pertinemment qu'il lui en voudrait si elle était passé au bureau des Aurors sans le voir...

(HJ: Je vois plus ce qu'on pourrait se dire, cela dit si tu veux je peux modifier la fin, ou tu tu peux me rattraper dans le bureau^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Bureau des Aurors] J'ai besoin de savoir...(Pomona Fitz)
» Nous avons besoin de savoir.
» Besoin de conseils pour l'armée de mon père .
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-