AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mer 17 Juin - 14:06

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
La fin de l’année approchait à grands pas, il ne restait que quelques semaines avant les examens de fin d’année. Cela se ressentait dans l’attitude studieuse de la majorité des élèves. Ceux qui avaient des difficultés semblaient paniquer à l’idée de passer les épreuves, les autres révisées parfois avec joie. Lexie n’était pas pressée de s’y mettre. Quand ses camarades voyaient la fin de l’année approcher, elle se contentait de se dire qu’elle avait le temps. Après tout, ils n’étaient qu’en avril, même si le mois commençait à bien avancer. La jeune femme n’avait aucune envie de se prendre la tête avec les examens, elle avait des choses bien plus importantes à l’esprit, de plus grandes préoccupations. En même temps, on ne pouvait pas dire que la verte et argent soit la plus studieuse des élèves, c’était même tout le contraire. La jeune femme soupira donc en voyant ses camarades enfermés dans la salle commune de sa maison, par ce beau temps de samedi. Il ne faisait pas encore très chaud, mais le soleil avait quand même renvoyé les nuages chez eux. Lexie n’avait aucune envie de rester enfermer par ce beau temps et surtout pas pour travailler. Cependant, elle n’avait pas non plus spécialement envie de se contenter du parc autour de l’école de magie, il n’y avait juste rien à faire. Mais aucune sortie à Pré-au-Lard n’était prévu ce jour-là, autant dire qu’elle n’avait normalement aucune raison de pouvoir sortir de Poudlard. Normalement, parce que Lexie n’était pas du genre à s’ennuyer avec le règlement. Elle avait donc l’intention de se rendre au village sorcier sans aucun scrupule.

Elle ne mit pas longtemps avant d’être en train de fouler les rues de Pré-au-Lard. Au moins, la jeune femme n’était pas dérangée par la foule d’élève. Il y avait un peu plus de personne qu’en semaine, mais c’était raisonnable. La seule importance était de ne pas croiser de professeur, sinon ils comprendraient qu’elle était sortie sans autorisation de l’enceinte de l’école. Lexie prit le risque de se rendre aux Trois Balais, elle adorait cette auberge, même si elle avait justement plus de risque de tomber sur un professeur. Quand elle entra dans la taverne, elle jeta un coup d’œil à la salle, étrangement elle était vide. Lexie s’approcha du comptoir pour commander une bierraubeurre avant de s’installer au fond de la pièce. Elle but donc tranquillement son verre en repensant à tout ce qui l’attendait les semaines à venir. La verte et argent devait faire ses preuves afin que son maitre soit certain de pouvoir lui confier sa tâche l’année prochaine. Elle avait une grande pression sur ses épaules, elle avait l’intention de se montrer digne. Elle n’avait aucune envie de décevoir le vert et argent de septième année. Quand la porte s’ouvrit, Lexie ne put s’empêcher de regarder qui venait de rentrer dans les Trois Balais et elle ne tarda pas à reconnaitre la personne en question, qu’elle appela aussi tôt.

« Daniel ! »

L’interpela-t-elle pour qu’il le voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Dim 21 Juin - 23:01

Deux pions sur l'échiquier


La vie suivait son cours, et c'était un cours ennuyeux au possible. Certains auraient dit un long fleuve tranquille, mais ce n'était pas son avis. Même pas du tout. Il n'aurait pas été contre un peu d'action parce que pour le moment, c'était mort de chez mort. Il subissait une routine infernale, qui lui donnait vraiment l'impression d'imploser. À force de ne plus vraiment s'impliquer dans grand chose, il se concentrait sur son travail, ce qui était vraiment inédit, pour sa part. Enfin, pour ce qu'il avait de passionnant, son boulot. Faut dire ce qui est, la plupart du temps, il était surtout occupé à cirer les pompes et à préparer le café aux hauts gradés... En dehors de ça, il n'y avait rien. Depuis qu'il avait revu Ines, qu'il avait entrevu une lueur d'espoir, il était incapable de s'éparpiller à droite et à gauche avec les filles, comme il le faisait avant. C'était sûrement mieux, ce train de vie était en train de le pourrir à la longue. Ce n'était pas pour autant qu'il en était moins merdique. Mais bon, il était peut-être un peu moins destructeur...

Ok, en fait, sa vie n'était pas complètement inactive, il menait pour Tom une mission d'importance, et qui devait être décisive pour la suite. Tous les jours, il allait voir Dimitri Borodine, s'assurer que le sortilège était toujours efficient, l'interroger sur l'avancement de ses différentes mission, s'assurer qu'il n'y avait ni écart, ni bavures... mais cette mission de routine, si elle était cruciale pour les chevaliers de walpurgis, et s'il était honoré d'agir ainsi pour le compte de Tom, d'avoir une telle importance, il devait quand même reconnaître que l'on faisait plus palpitant. Il était la victime d'une routine tenace au possible, et qui lui donnait envie de trouver quelque chose, n'importe quoi, un grain de sel, quel qu'il soit, pour pimenter un peu sa vie. Il lui manquait quelque chose. Tout simplement. Et le pire, c'est qu'il savait très bien ce qu'il lui manquait. Ou qui lui manquait, plutôt. C'était lui qui avait quitté Inès, et c'était lui qui ne cessait de s'en mordre les doigts. C'est malin, franchement. Et il ne pouvait rien faire pour changer ça. Il était à la merci des décisions de sa belle, et forcément, elle adorait le faire mariner.

Pour se changer les idées, au cours de ce weekend, où il n'avait, pour ne pas changer, grand chose à faire, il avait décidé de faire un tour à Pré-au-lard. Ce jour-là, il n'y avait pas de sortie prévue par Pouillard, il devrait donc être relativement tranquille, pour aller boire un verre aux Trois-Balais, juste pour se changer les idées, pour savourer un bon verre d'hydromel vieilli en fût. Quand il mit les pieds à l'intérieur, il fut content de voir qu'il n'y avait pas grand monde, il devrait être tranquille. Alors qu'il cherchait une place confortable ou s'asseoir, il entendit une voix l'appeler. Il sourit en reconnaissant Lexie, une amie proche, et qu'il n'avait pourtant pas eu l'occasion de revoir depuis un trop long moment, en dehors des réunions des chevaliers, cela s'entend. C'est parfait, c'est exactement ce dont il avait besoin pour se changer les idées : une conversation sympathique avec une amie.

"Lexie."
Il vint s'installer avec elle. "Ça me fait plaisir de te revoir. Comment tu vas ?"



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mar 14 Juil - 14:30

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Quand Lexie avait décidé de se rendre à Trois Balais, contre le règlement de Poudlard qui ne l’intéressait vraiment pas, elle ne s’était pas vraiment attendue à croiser une connaissance. En même temps, il fallait dire que la plupart de ses connaissances, en dehors de sa famille et des proches de cette dernière, étaient des élèves de l’école de magie. C’était comme ça quand on était un jeune sorcier étudiant à Poudlard, on vivait presque dans un autre monde. Evidemment, la jeune femme avait quand même des connaissances extérieures, mais elles n’étaient pas vraiment nombreuses. Et au final, ça avait toujours plus ou moins un rapport avec Poudlard. Comme Daniel par exemple, qui venait d’entrer aux Trois Balais et qu’elle avait interpellé en le voyant, ils s’étaient rencontrés à Poudlard. Cela ne faisait pas si longtemps que ça que le jeune homme avait quitté l’école de magie pour entrer dans la vie active, comme elle ferait bientôt. Ils s’étaient rencontré à l’école de magie, mais se connaissait principalement parce qu’ils travaillaient tous les deux pour Tom. Daniel était l’un de ces chevaliers vraiment proche du maître, qui avait un grand rôle à jouer. Lexie le considérait comme cela en tout cas, elle avait eu toujours énormément d’admiration pour lui. Après tout, jusqu’à présent, la jeune femme n’était qu’un membre parmi tant d’autre dans l’organisation. Même si dernièrement, Lexie avait eu la possibilité de faire ses preuves. Elle ne les avait pas encore complètement faits, mais Tom lui avait affirmé lui faire confiance et elle n’avait aucune intention de trahir cette confiance.

« Je suis contente de te revoir aussi. »
Lui dit-elle en toute sincérité. Les fois où Daniel et Lexie avaient la possibilité de se voir, c’était lors des réunions des chevaliers. Ils n’avaient pas vraiment l’occasion de se voir en dehors, alors qu’ils s’entendaient bien en plus. « Je vais bien et toi ? »

Elle allait bien oui, elle n’avait pas vraiment de raison de ne pas aller bien. Sa vie était des plus agréables en ce moment. Elle n’avait pas vraiment besoin de se prendre le chou avec ses études, elle avait une mission importante à remplir pour Tom. En plus, l’année suivante, elle allait devenir sa main au sein de l’école de magie. Elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle pouvait demander de plus. Sans doute qu’elle pouvait bien avoir de meilleure chose encore dans sa vie, mais cela ne serait que des bonus en plus. Elle n’était vraiment pas à plaindre, contrairement à certains de ses camarades. En même temps, elle n’aimait pas se morfondre sur son sort. Elle préférait largement prendre sa vie comme elle venait.

« Alors, qu’est-ce que tu fais dans le coin ? »

Daniel pouvait bien faire ce qu’il voulait, il avant sans doute une bonne raison pour venir aux Trois Balais en week-end. Mais Lexie devait bien avouer qu’elle était curieuse. Peut-être qu’il était là pour Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Sam 8 Aoû - 23:00

Deux pions sur l'échiquier


Leurs quelques années d'écart et cette presque année entière passée loin de Poudlard qui faisait qu'ils ne s'étaient pas vus en dehors des réunions des Chevaliers de Walpurgis, tout ça voulait que Lexie et Daniel ne soient pas les meilleurs amis du monde. Mais malgré tout, tous les deux, ils semblaient faits pour s'entendre, et Dan considérait tout de même la jeune femme comme une très bonne amie. Il faut dire qu'elle avait toutes les qualités qui lui plaisait chez les autres : une forte personnalité et un soupçon de cruauté, bref, pour une conversation agréable alors qu'il broyait du noir dans les tréfonds de sa routine, c'était parfait. En plus, elle aussi semblait ne pas être contre un peu de compagnie. Quand elle lui disait qu'elle était contente de le voir, il se disait qu'elle ne devait pas mentir, ou alors elle mentait très bien, et même s'ils n'avaient pas eu beaucoup l'occasion de parler dans ce genre de conditions, autour d'un bon verre et sans plan machiavélique à ourdir (mais ça pouvait encore arriver, on est jamais à l'abri). Leur conversation partait pour être sur cette tonalité là, en tous cas. Même si la discussion pouvait toujours dévier. Dan était curieux de savoir comment les choses s'organisaient à Poudlard (et il aimerait bien avoir des nouvelles de Tom en dehors des quelques informations qu'il lui fournissait au sujet de Borodine), mais ça pourrait bien venir plus tard. Il était tout autant pour prendre des nouvelles de son interlocutrice tout court, même si, apparemment, on allait commencer par lui, puisqu'elle lui demanda ce qu'il faisait dans le coin. Sa réponse avait peu de chances de la passionner, ça c'est sûr.

"Rien de bien intéressant. J'avais besoin de respirer un peu, d'aller boire un verre à l'extérieur. Chez moi, y'a pas grand chose à faire, et comme j'avais rien à faire aujourd'hui..."


Il laissait planer une part de mystère. Aucun des chevaliers ne connaissait sa mission auprès de Lord Voldemort. C'était volontaire, il fallait attendre avant que tout le monde sache que Tom contrôlait à présent les néo-grindelwaldiens. Dans la confidence, à part lui, il devait y avoir Sasha, mais c'était plus une fatalité qu'autre chose, et c'était tout. Mais il aimait bien laisser planer le mystère. Quand, pour une fois, il avait le sentiment d'avoir un peu de contrôle, il n'allait pas cracher dessus, et en profiter. Ça donnait une illusion de pouvoir, même si c'était une illusion. Il vivait que de ça depuis un paquet de temps, de toute façon.


"J'aime bien revenir ici de temps en temps, ça me rappelle des souvenirs."

Et des bons souvenirs. C'est bien connu, le lycée, on a hâte d'en déguerpir et de le fuir comme la peste, mais une fois qu'on est partie, eh ben... on est nostalgique. C'était son cas, même s'il regrettait plus les moments où il fuguait à Pré-au-lard avec Inès que ceux où il s'endormait dans la classe de métamorphose du professeur Dumbledore.


"Et toi alors ? Tu devrais pas être à Poudlard ?"


Dans son regard, on lisait qu'il plaisantait. Il connaissait assez Lexie pour savoir qu'elle se fichait royalement du règlement intérieur de l'école de magie, c'était bien son côté irrévérencieux qu'il appréciait chez elle.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Lun 7 Sep - 12:21

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Il avait simplement besoin de respirer un peu. Lexie devait bien avouer qu’elle s’était attendue à une raison plus exceptionnelle de sa venue, mais visiblement ce n’était pas le cas. Le jeune homme n’avait simplement rien à faire chez lui aujourd’hui. Evidemment, la verte et argent ne pouvait pas s’empêcher de repenser à la dernière réunion des chevaliers qui avait eu lieu et qui lui avait semblait comprendre que Daniel faisait quelque chose d’important pour Tom. Ils n’en savaient pas plus et la jeune femme se doutait qu’elle n’en serait pas plus avec le jeune homme en question, mais quand même elle était curieuse. Ils apprendraient sans aucun doute le moment venu ce que le seigneur et son bras droit préparaient, mais quand même Lexie était en partie frustrée. Daniel avait visiblement une journée plus qu’ennuyeuse et il avait décidé de venir ici pour se rappeler des souvenirs. Lexie devait bien avouer qu’il lui manquait un peu à Poudlard. Sans le fait qu’ils partageaient à l’époque la même maison et qu’ils travaillaient pour la même personne, ils n’auraient peut-être pas eu l’occasion de trop se côtoyer. Il y avait quand même une grande différence d’âge entre eux. Mais Lexie appréciait sincèrement Daniel, en dehors de ce qu’ils pouvaient avoir en commun.

« Je devrais oui. » Répondit-elle dans un grand sourire, quand Daniel remarqua qu’elle devrait être normalement dans l’enceinte de l’école de magie. C’était le cas, normalement elle ne devrait pas avoir passé les portes de cette dernière et pourtant, elle l’avait fait. Parce qu’elle n’en avait vraiment que faire du règlement intérieur de Poudlard. Ce n’était pas la première fois qu’elle s’amusait à enfreindre ce règlement. « J’ai du mal à croire que quand je serais sortie d’ici, je viendrais dans ce village pour me rappeler les souvenirs. »

C’était normal, quand on se retrouvait à Poudlard on ne réalisait pas encore que ce dernier pouvait nous manquer ensuite. Pas spécialement les cours, simplement la vie qu’on avait. La plupart des étudiants avaient une vie très simple au final. Ils se contentaient de suivre les cours et de vivre leurs petites vies d’adolescente. Ce que faisait Lexie en quelque sorte (quoi qu’elle saute avec grand plaisir le fait de suivre les cours), même si elle avait d’autres enjeux en tête actuellement. Ce n’était pas rien de travailler pour Tom au final, ça nous faisait forcément grandir.

« Même si maintenant, mes études risques d’être plus qu’intéressante. »

Evidemment, la jeune femme ne parlait pas des cours qu’elle allait pouvoir avoir et des examens qu’elle allait passer. Poudlard pour elle, c’était surtout le moyen de prouver qu’elle était digne du rôle que Tom lui avait donné. Jusqu’à la fin de l’année, elle devait remplir quelques petites missions afin que ce dernier sache s’il faisait bien de lui confier la lourde tâche d’être son interlocutrice à l’école de magie l’année suivante, quand il allait quitter l’enceinte du château pour entrer dans la vie active.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Dim 13 Sep - 2:05

Deux pions sur l'échiquier


Daniel esquissa un léger sourire quand Lexie répliqua que oui, en effet, elle devrait être en cours. Tous les deux, ils avaient toujours eu en commun le même mépris du règlement. Pour eux, c'était accessoire, de savoir s'ils avaient le droit ou non de quitter l'école de magie pour aller à Pré-au-lard sans aucune autorisation, c'était même plus drôle s'ils n'avaient pas le droit. Apparemment, elle était toujours pareil, elle se souciait toujours aussi peu des règles qu'on voulait bien lui imposer. Dan appréciait ça, chez elle. Il garda le même sourire sur le visage quand son interlocutrice lui dit qu'elle avait du mal à s'imaginer revenir comme en pélerinage à Pré-au-lard, comme en souvenir du bon vieux temps.

Daniel comprenait très bien ça, parce que le jeune homme était dans le même état d'esprit il y a même pas un an, il ne s'était pas imaginé qu'il penserait à Poudlard, en regardant en arrière, avec autant de nostalgie. Et ça lui manquait, pourtant, vraiment beaucoup. Il y avait une sorte d'insouciance et de confort à se retrouver entre les murs de Poudlard. Par moments, c'était pas mal agaçant. Mais à d'autres, c'était hyper rassurant. Tellement de choses avaient changé depuis sa sortie de Poudlard ! Il s'était pris la vie d'adulte en pleine figure, et il ne pouvait forcément que regretter ces moments simples et bizarrement innocents où ils se contentaient, avec Ines, de se promener dans le parc du château, avec déjà des préoccupations à l'esprit, c'est vrai, mais ce n'était pas grand chose, encore. Mais bon, il allait pas parler de lui en jouant les pleurnicheuses qui regrettait ses études, c'était mieux de s'intéresser aux nouvelles que Lexie avait à lui donner, surtout qu'elles avaient l'air croustillantes. Lexie savait s'y prendre, quand il s'agissait de ménager son petit effet. Elle avait voulu attiser sa curiosité ? Eh bien elle avait réussi. Il avait toute ouïe, et il avait vraiment hâte de découvrir ce qu'elle avait à lui dire, et qui avait l'air de bien la motiver.


"Ah oui ?"
Il la regarda dans le blanc des yeux. "Dis m'en plus, je sens que tu en meurs d'envie."

Dan ne prenait pas trop de risque en présumant ça. Comme dit plutôt, ils se ressemblaient beaucoup, tous les deux, et sur de nombreux points. Dans la manière qu'ils avaient de ménager leur petit suspense, il s'étaient trouvé un grand point commun. Et dans leur manière d'aimer se mettre en avant, aussi, il ne faut surtout pas le nier. Ils avaient de quoi, en même temps. Puis, pour ce que la vie avait de morne en ce moment (même si sa mission pour Tom la pimentait un peu, mais pas assez, à son goût), il avait bien envie de savoir ce qu'il pouvait y avoir de passionnant dans celle de son amie.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mer 7 Oct - 15:34

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Le sourire de Lexie s’agrandit quand Daniel se montra curieux des dernières paroles qu’elle avait prononcé. Elle devait bien avouer qu’elle aimait l’effet que ses mots avaient pu avoir sur le jeune homme, qu’elle ait pu titiller un peu sa curiosité. Cela faisait un moment que les deux camarades n’avaient pas eu l’occasion de parler un peu tous les deux et il était de ceux à qui Lexie aimait le plus se confier. Est-ce qu’elle lui dirait tout ? Non bien sûr que non, mais concernant ce sujet en particulier elle pouvait clairement se laisser aller. Et puis, Daniel était de ces chevaliers plus que proche du maître, un bras droit. Il était de ceux qui avaient le droit à des missions vraiment intéressante (et importante) comme celle qu’il avait mais que personne ne connaissait les détails. Lexie avait envie de les connaitre ces détails, mais elle ne ferait pas l’affront à Tom de poser la question. Surtout pas maintenant où elle avait vraiment l’impression de valoir quelque chose dans l’organisation. Depuis le tout début, depuis cet instant où on avait apposé cette marque sur son avant-bras, Lexie avait eu à cœur de s’en montrer digne. Mais il fallait bien avouer que jusqu’à présent, elle faisait partie des chevaliers les moins intéressants (avec le moins d’importance dirons-nous). Quand il y avait des réunions, elle enviait toujours ceux qui avaient des choses importantes à accomplir pour Lord Voldemort. Elle avait donc bien envie de se confier et de montrer à Daniel, qu’elle aussi avait la confiance de leur maître (même s’il fallait encore qu’elle s’en montre digne). D’ailleurs, Daniel la connaissait assez pour savoir qu’elle mourrait d’envie de lui en parler.

« Il m’a demandé de faire quelque chose pour lui. »
Elle ne précisait pas qui était le « il », elle savait qu’il comprendrait. Il n’y avait qu’une personne capable de confier une mission à la jeune femme, au point de la rendre si satisfaite. D’ailleurs son sourire s’amplifia encore. Elle reprit la parole, baissant le volume du son de sa voix pour être certaine que Daniel soit le seul à entendre. « Je dois m’arranger pour que la Guilde nous apporte de nouveau son soutien et enrôler l’un des élèves de notre maison à la cause. »

Rien que de prononcer ces mots, le cœur de la jeune femme se mettait à battre plus rapidement. C’était peut-être idiot de sa part de se montrer si enthousiasme, surtout qu’ils savaient tous ce qu’elle risquait si jamais elle n’y parvenait pas, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elle aimait vraiment l’idée que le maître lui ai confié quelque chose à elle toute seule, qu’il lui accorde sa confiance pour ça et bien plus encore.

« Je dois y arriver avant la fin de l’année. »
Sinon, elle paierait les conséquences, mais la jeune femme n’avait pas envie de penser à ces détails. « Et l’année prochaine… je serais sa représentante à Poudlard. »

Son sourire s’agrandit encore, même si c’était presque impossible de faire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Sam 7 Nov - 0:12

Deux pions sur l'échiquier


Lexie ne s'emballait pas pour rien, pour le coup, c'était clair. Elle avait vraiment de bonnes raisons de penser que la suite de ses études allait être franchement intéressante. Apparemment, Tom lui avait confié plus d'une mission qui donnaient envie de s'investir. Ça n'étonnait pas vraiment Daniel. Lexie avait la gagne, elle l'avait toujours eu, et parmi les Chevaliers de Walpurgis, elle était parmi ceux qui avaient le plus de mérites, et le plus de compétences, aussi. Dan préférait vraiment, et de loin, que ce soit elle qui joue les intermédiaires avec Tom quand il ne serait plus à Poudlard plutôt que d'autres pour qui il n'avait pas spécialement de sympathie (et il n'avait pas de sympathie pour grand monde, en vrai, Lexie était même une des rares exceptions parmi les chevaliers). À ce stade, en tous cas, Lexie n'avait pas à craindre de ne pas avoir la confiance et l'estime de Lord Voldemort, il li confiait des missions qu'il ne remettrait pas aux mains de tout le monde, et surtout, la plus importante, le représenter en son absence. Dan pouvait à peu près deviner ce que ça signifiait. Enrôler de nouveaux chevaliers, s'assurer que tout le monde file droit dans l'école de magie, transmettre les ordres du grand manitou, bref, superviser. C'était un rôle valeureux et valorisant. Quelque part, Dan en était presque jaloux (en même temps, il devenait très vite jaloux quand il était question de Tom), mais il n'allait rien dire. Au moins, cette fois, il pouvait reconnaître que la jeune femme ne déméritait pas la confiance de Tom. Et en plus, il était sûr qu'elle serait à la hauteur. Il fallait bien que quelqu'un endosse ce rôle au final, c'était couru d'avance, et Dan préférait que ce soit elle que... Hamilton (mais et puis quoi encore), ou même qu'Elena, qui avait sans doute été une concurrente sérieuse au poste.


"Eh ben... Tu m'étonnes que tu sois enthousiaste."
répliqua-t-il, mais pas du ton amer qu'on aurait pu facilement lui imaginer, non, il souriait, même, il décidait d'apprécier ce qui arrivait à son amie. Par moments, oui, ça lui arrivait de pas être complètement égoïste. Et puis, ce n'est pas comme s'il avait le sentiment d'être lésé dans l'affaire. La mission qu'on lui avait confié n'était pas anodine non plus, et pour le moment, il se débrouillait plutôt bien. Il savait qu'il gagnait des points en tous cas. Et il n'en était pas peu fier, donc oui, il pouvait bien s'épargner d'être amer, pour changer. "Et pour l'instant, tu les sens bien, tes missions, pas trop la pression ?"

La question aurait pu être posée histoire de la déstabiliser, et de la lui mettre, justement, la pression. Mais ce n'était pas le cas, Daniel posait juste la question en tant qu'ami. Elle était face à des perspectives captivantes, mais aussi, elle n'avait pas le droit à l'erreur, elle allait devoir agir de façon irréprochable, et ça, ce serait p'têt pas toujours facile à assumer.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mar 1 Déc - 10:12

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Depuis le temps que Lexie connaissait Daniel, elle était quand même parvenue à le cerner un peu (pas entièrement évidemment, il était si complexe) et elle ne pouvait qu’apprécier l’enthousiasme qu’il faisait preuve en apprenant ce qu’elle devait faire pour Lord Voldemort. La jeune femme appréciait vraiment d’avoir le « soutien » de son camarade, qu’elle estimait énormément. Il était de ces chevaliers sur qui elle avait bien envie de prendre modèle, toujours prêt à servir le maître et à tout faire pour la cause et rendre fier celui qui les unissait tous (si c’était possible de le rendre fier, mais la jeune femme se leurrer pas mal sur l’homme). Ce qu’elle devait faire pour Tom n’était qu’une prémices de ce qu’elle allait accomplir ensuite. Ce n’était donc pas grand-chose en comparaison bien sûr, mais c’était le moyen qu’elle avait pour prouver à leur maître ce dont elle était capable. Il devait s’assurer pouvoir lui faire confiance afin de lui confier la tâche de le représenter l’année suivante, il était important qu’elle réussisse (en dehors du fait qu’elle allait payer cher les conséquences de ses échecs). Nombreux chevaliers auraient pu être candidat à ce rôle (Lexie pensait notamment à Elena Lestrange qui travaillait à la bibliothèque de l’école), elle devait donc prouver à tous qu’elle était digne de cela et qu’elle était le meilleur choix. Et c’était justement ce dont la verte et argent avait besoin. Elle voulait enfin avoir une grande place chez les chevaliers (bientôt mangemort), elle voulait prouver à tout le monde qu’elle était digne de la marque qu’elle avait sur son avant-bras. Daniel la questionna alors sur son avancé sur ses missions, lui demandant si elle n’avait pas trop la pression.

« Je t’avoue que je trouve que la fin d’année arrive bien trop vite. » Et pas seulement que pour ça bien sûr, mais elle n’allait évidemment pas aborder le sujet Melody avec le jeune homme. Elle n’avait aucune envie de se montrer faible devant Daniel, même si elle l’estimait beaucoup. C’était d’ailleurs en grande partie parce qu’elle le voyait comme un modèle qu’elle n’avait aucune envie de se montrer faible. « Pour l’instant ça va. » Reprit-elle avec un grand sourire sur le visage et toute la confiance dont elle était capable. « La Guilde me posera peut-être un peu plus de soucis, mais je vais y arriver. Je ne vais pas le décevoir. »

On ne pouvait clairement pas faire plus confiante que Lexie en cet instant précis. Elle savait parfaitement ce qu’elle risquait si jamais elle ne parvenait pas à accomplir les missions, elle avait vu bien trop de ses camarades payer les conséquences de leurs échecs. Mais surtout, elle ne supporterait pas de briser la confiance – toute relative – que Tom avait placée en elle. Il lui avait accordé ces missions parce qu’il la jugeait digne de les remplir et digne d’être son porte-parole l’année prochaine. Il était hors de question qu’elle entraîne le maître à croire qu’il s’était fourvoyé. Il ne s’était pas trompé, elle était vraiment digne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mar 19 Jan - 22:29

Deux pions sur l'échiquier


Daniel ne dit rien quand Lexie affirma que la fin d'année arrivait trop vite. Il n'était clairement pas le genre de personne à penser de cette manière. À chaque fin d'année, le jeune homme avait hâte de rentrer chez lui. Il détestait les cours. Bon, la vie à Poudlard avait ses bons aspects (Ines et Tom, quoi), pas au point qu'il en fasse une maladie à l'idée de partir. La dernière année, ça lui avait fichu un plus gros coup, mais c'était plus de la nostalgie qu'autre chose, et les gens qu'il laissait derrière lui aussi (Ines et Tom, quoi), là, les deux mois de vacances, comme toujours, allaient sûrement passer à une vitesse folle pour Lexie, et elle reviendrait l'année suivante, fière de toutes les missions qu'elle allait avoir à accomplir. Daniel ne se sentait pas d'humeur à compatir, ça non, ou du moins pas à ça. Parce qu'il ne savait pas l'histoire dans son intégralité, bien évidemment. Il n'imaginait pas qu'il y avait peut-être quelqu'un en particulier que la vert et argent n'avait pas du tout envie de quitter. En fait (et c'était idiot), l'idée ne lui vint même pas à l'esprit. Il était trop obnubilé par les missions qu'elle devait remplir pour Tom. Forcément, il se sentait concerné, même s'il ne l'était que de loin. À ce sujet, Lexie avait l'air d'être très confiante. Une seule mission semblait lui causer un peu plus de soucis, et Daniel fut surpris de l'apprendre, car il ne l'aurait pas imaginé. À ses yeux, enrôler les élèves de l'école était une mission bien plus complexe que de se mettre dans la manche les membres de la Guilde pour qu'ils agissent au nom de Tom Jedusor.

"La Guilde, c'est juste une bande de grands gamins influençable, je vois pas en quoi ça te posera problème."
dit-il.

S'il prononçait ces mots, c'était pour l'encourager, il ne pensait pas au passage insulter la petite amie de la jeune femme. En même temps, Daniel était la personne la plus fermée d'esprit au monde, il n'aurait jamais accepté de comprendre les inclinations de Lexie (hypocrisie, quand tu nous tiens... Daniel devrait sûrement balayer devant sa porte, mais on va passer ce détail). Alors c'était bien mieux comme ça. Il disait juste ce qu'il pensait. Pour lui, la Guilde, c'était du menu fretin, vraiment pas grand chose. Tom en avait besoin pour foutre le bordel à Poudlard, mais ils restaient quand même dispensable. Enfin, il disait ça, il n'en savait rien, mais c'est l'impression qu'il avait, en tous cas.

"En tous cas, je suis content que ce soit à toi qu'on ait confié ce rôle... plutôt qu'à d'autres."


Il n'exprimait pas complètement sa pensée, mais pour ceux qui connaissaient le jeune homme, ce que ça sous-entendait devait être clair. Lexie était le seul mangemort dans tout Poudlard que Daniel appréciait encore.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Jeu 18 Fév - 17:13

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Lexie devait bien avouer qu’elle appréciait de pouvoir se confier à Daniel. Il n’y avait peu de Chevalier que la jeune femme appréciait sincèrement (et il était évident qu’elle ne pouvait pas se confier sur quelques doutes qu’elle avait à Tom, ce n’était pas bon pour son image). Elle avait plus de doute concernant la Guilde, même s’il était évident que cette partie de sa mission était moins importante que celle concernant Andreï. Mais le fait que Melody soit directement touchée rendait quand même choses plus difficile. Mais elle n’allait pas échouer de toute façon, parce qu’elle n’avait pas le choix. Il était hors de question qu’elle perde l’occasion de prouver sa valeur. Quand Daniel reprit la parole, Lexie sut que c’était pour l’encourager qu’il affirma que la Guilde n’était qu’une bande de gamine influençable. Peut-être bien, mais indirectement il parlait quand même de la bleue et bronze qui avait réussi à lui voler son cœur. Lexie n’aimait pas trop entendre quelqu’un l’insulter indirectement, même si elle ne devait rien montrer. Cela ne concernait pas seulement la discussion qu’elle avait actuellement avec son ancien camarade de maison, mais d’une manière générale. Quand elle croisait la jeune femme dans les couloirs, elle devait faire comme si de rien n’était. Quand elle entendait quelqu’un parler d’elle de cette manière, elle ne pouvait pas la défendre. Quoi que Daniel avait sans doute raison quand il disait ça, mais il ne manquait pas grand-chose à la Guilde pour faire de grande chose. Lexie espérait que ça n’allait pas trop lui poser trop de problème en effet, qu’elle parviendrait à trouver une solution.

« C’est pour ça qu’ils vont avoir besoin de nous. »

Répondit-elle, sous entendant donc que la Guilde pouvait devenir bien plus que des gamins influençables avec eux. Le but des chevaliers – et bientôt les mangemorts – n’étaient pas ça, mais après tout ça leur faisait quand même des alliés utile au sein de l’école de magie et en répondant cela, Lexie donnait le change sur ce qu’elle pensait réellement des membres de la Guilde. Quoi qu’en fait, elle n’en avait que faire de la plupart des membres, elle ne s’intéressait qu’au leader. Mais elle ne pouvait évidemment pas entrer dans les détails, elle savait bien que Daniel était le dernier à qui elle pouvait se confier. Pour le moment, Lexie se contentait de profiter des propos de son ancien camarade. Elle appréciait de l’entendre lui dire qu’il était ravi qu’elle soit celle à qui Tom avait confié cette mission. Mais il ne disait pas seulement ça comme ça, il affirmait même qu’il la préférait elle à une autre personne.

« Je suis contente aussi. »
Dit-elle sans s’embêter avec une modestie qu’elle jugeait inutile. Elle était vraiment ravie que Tom lui ait fait confiance en point de lui confier cette mission et d’attendre encore bien plus de sa part l’année suivante. « Et tu penses à qui, quand tu dis « à d’autre » ? » Demanda-t-elle simplement, un large sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Ven 8 Avr - 22:03

Deux pions sur l'échiquier

Daniel se contenta de hausser les épaules en écoutant la réponse de Lexie. Bon, si, oui, il voulait bien croire que la Guilde pouvait quand même avoir un peu d'intérêt. Ils arrivaient généralement à foutre un sacré grabuge dans l'école de magie, et il en avait déjà été la victime. Ça demandait quand même un certain talent en soi. Mais au final, ce n'était jamais à ses yeux que des boutonneux abrutis qui se prenaient pour des rebelles en foutant le boxon, qui mettaient le bordel pour mettre les bordel, et ne concevaient pas que leurs actes puissent servir à un meilleur dessein que cela. Mais Lexie n'avait pas tort, c'était justement parce qu'ils étaient jeunes et influençables qu'ils pouvaient être influencés, pour que leurs actions prennent l'image de leurs bêtises, pour qu'ils agissent au nom d'un but enfin plus noble que celui de, tout simplement, se complaire dans le carnage et le bordel ambiant. Dan n'en démordrait pas, la Guilde n'était pas indispensable. Mais bon, il pouvait bien admettre qu'elle pouvait quand même être utile à un moment ou à un autre. Il ne comptait pas se lancer dans un grand débat sur la question de toute manière puisque, dans tous les cas, ce n'était ni lui, ni Lexie qui décidaient. C'était Tom. Et tous les deux l'acceptaient complètement.

Les félicitations de Daniel était sincère. Il était vraiment content de savoir que c'était son interlocutrice qui se chargerait des directives à Poudlard puisque Tom n'y serait plus. Il devait avouer qu'il s'était attendu à ce que ce rôle soit attribué à Lena, et puisqu'il ne pouvait pas l'encadrer (en même temps, ce n'était pas avec le nombre de personnes qu'il était capable d'encadrer que Daniel aurait pu décorer une maison d'un millimètre carré), il n'avait pas spécialement été enchanté à cette perspective. Mais Lena s'était foiré. Tom n'avait pas dû encore lui pardonner la manière dont elle avait agi avec la bibliothécaire, sans demander le consentement de personne, comme si elle pouvait vraiment disposer des autres au nom de leur cause sans en référer à personne, et elle avait été certainement fière comme un paon, sur le moment. Pour Dan, ça avait été un plaisir que de la voir subir sa punition. Bon, Caleb en avait fait les frais aussi, et Dan appréciait Caleb. Mais en même temps, qu'est-ce qu'il pouvait bien lui trouver, à sa femme ? Bref, en guise de double punition, Lexie prenait sa place. Mais elle l'avait mérité, amplement, même. Elle n'était pas la roue de secours que l'on utilise parce que l'autre est passée. Elle avait toutes les qualités requises. Un sourire en coin s'esquissa sur ses lèvres quand il lui demanda de qui il parlait précisément. Comme si elle ne le savait pas pertinemment ! Son sous-entendu était plutôt clair, selon lui, mais elle voulait l'entendre cracher un nom, sans doute.

"Tu sais parfaitement de qui je parle, ne fais pas semblant." répliqua-t-il simplement. Ce serait trop simple de lui donner un nom directement, surtout qu'elle n'attendait que ça (donc esprit de contradiction à l'oeuvre). "De toute façon, y'a plus grand monde qui soit digne d'intérêt à Poudlard."



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Sam 14 Mai - 17:24

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Lexie voyait parfaitement de qui Daniel parlait quand il affirmait qu’il était content que ça soit elle et pas à d’autre qu’on avait confié la mission d’être les yeux et les oreilles de Tom Jedusor. Mais la jeune femme avait quand même envie d’entendre son ancien camarade d’école prononcer un nom. L’idée qu’on puisse la préférer à d’autre – à une personne en particulier – lui plaisait énormément. La verte et argent n’avait pas besoin de beaucoup pour avoir un égo surdimensionné, elle avait énormément confiance en elle et c’était sans doute une des qualités qui lui permettait d’être à cette place aujourd’hui (en plus d’être un parfait toutou, mais Lexie ne voyait pas les choses de cette manière). Elle n’avait donc pas besoin qu’on la brosse dans le sens du poil, mais elle trouvait ça quand même particulièrement agréable. Lexie savait qu’elle avait beaucoup de chance d’avoir la confiance de leur maître, qu’il ait décidé de la choisir elle et pas une autre. Elle était vraiment fière du choix de Voldemort et elle n’avait pas l’intention de gâcher la confiance dont il lui faisait preuve. Confiance toute relative bien sûr, mais Lexie se permettait d’être légèrement aveugle concernant leur maître. C’était bien plus agréable de se dire qu’on était un peu unique, un peu particulier. Le sourire de la verte et argent s’agrandit à la remarque de Daniel, elle ne l’aurait donc pas visiblement. Il n’avait pas l’intention de lui donner le moindre nom. Dommage, elle aurait vraiment aimé l’entendre le dire. Elle pouvait insister encore un peu sans doute, mais elle se doutait qu’elle n’allait pas gagner malheureusement.

« Ça c’est parce que tu n’es plus à Poudlard. » Répondit-elle quand Daniel affirma qu’il n’y avait plus grand monde intéressant dans l’école de magie. En un sens, c’était un compliment, cela signifiait que Lexie était digne d’intérêt. Ou alors juste qu’elle était la moins pire du lot… mais Lexie n’était pas du genre à analyser les propos dans ce sens, bien au contraire. « Si tu t’y trouvais encore, tu trouverais plein de personnes intéressantes. »

En tout cas, Lexie ne manquait de trouver qu’il y avait un certain nombre d’élève digne d’intérêt dans l’enceinte de l’école de magie encore, une en particulier d’ailleurs. Mais si Daniel pouvait éviter de s’intéresser à cette personne en particulier, ça l’arrangeait grandement.

« Quoi que, tu es un peu trop sélectif sans doute. »

Non parce que bon, aux dernières nouvelles, Daniel n’était pas le genre de personne à trouver tout le monde digne d’intérêt et de sympathiser avec les autres. Il n’était pas un mauvais bougre, mais il avait quand même bien du mal à encadrer les autres. Ce qui ne manquait pas de lui plaire, puisqu’elle faisait – semble-t-il – partie des personnes qu’il appréciait. Elle appréciait d’autant plus de savoir qu’il était content que leur maître ait décidé de lui confier l’intendance à Poudlard pendant la prochaine année, puisqu’il allait quitter l’école de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Lun 27 Juin - 22:11

Deux pions sur l'échiquier

Daniel afficha un sourire en coin quand Lexie lui dit que s'il ne trouvait plus personne d'intéressant à Poudlard, c'était qu'il ne s'y trouvait plus. Ce n'était pas faux. C'était même complètement vrai, et il ne s'en cachait pas. S'il avait dû être quelqu'un d'humble, ça se saurait. Ce n'était pas, mais alors absolument pas le cas, vraiment. Mais même en étant un peu plus objectif... Il n'y avait plus Tom (ça va de soi, hein), il n'y avait plus Ines, il n'y avait plus Vincent (d'accord, il l'aimait pas, mais il devait quand même reconnaître qu'il faisait bien le taff)... Il ne restait vraiment que Lexie qui trouve un peu grâce à ses yeux, selon lui. Bon, après, il y en avait qu'il ne connaissait pas tant que ça, l'écart d'âge aidant, mais même. que la jeune femme cherche à lui faire changer d'avis ne finirait sûrement pas de le convaincre. Il n'avait pas envie de faire le moindre effort de toute façon. Ça ne l'intéressait pas du tout. Il était du genre bien individualiste, faut dire. Y'a bien deux-trois personnes qui l'intéressaient suffisamment pour qu'il mette son ego de côté (et Lexie avait ce privilège, elle devrait s'en sentir fière, si, vraiment), mais ça ne faisait pas la blague non plus pour autant. Il ne faisait pas d'effort et n'avait aucune envie d'en faire. C'était tout lui, quoi.


"Je suis pas sélectif, je suis réaliste, c'est tout."
répondit-il en toute mauvaise foi. Non, en vrai, il était vraiment sélectif et il ne donnait pas franchement sa chance aux gens. Mais sérieusement, quand il voyait les gens, l'idée de faire des efforts pour mieux les connaître, ça l'envahissait d'un ennui profond. Il marqua une pause et soutint le regard de Lexie. "Allez, surprends-moi, qui est-ce que je pourrais trouver intéressant et pourquoi ?"

Il n'avait pas franchement que ça à faire que de laisser le bénéfice du doute à il ne savait pas qui, franchement, mais en même temps, il était quand même curieux, même si Lexie refuserait peut-être de balancer des noms puisque lui-même n'avait pas fait cet effort quand elle lui avait demandé à qui il pensait quand il affirmait qu'il ne voulait pas que qui que ce soit d'autre qu'elle tienne le rôle que Tom lui avait confié. Mais bon, elle était mieux placée que lui pour bien connaître ceux qui se trouvaient encore à Poudlard.


_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mar 26 Juil - 21:47

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Lexie ne pouvait pas vraiment prendre les propos de Daniel au sérieux quand il affirmait ne pas être sélectif, mais réaliste. En un sens, il n'avait peut-être pas tout à fait tort, mais elle ne le croyait pas entièrement non. On pouvait vraiment dire que l'ancien vert et argent était difficile, mais ce n'était pas vraiment un souci aux yeux de Lexie. Parce qu'au moins, Daniel n'était pas le genre de personne à aimer tout le monde au point d'être bien nais. Elle ne goûtait donc pas à ses paroles et en soit c'était bien mieux. Daniel ne serait pas l'homme qu'il était, s'il était du genre à apprécier tout le monde. C'était ce qui faisait son charme en un sens. Le sourire de Lexie ne manqua pas de s'étirer sur son visage quand le jeune homme lui demanda qui pourrait être digne de son intérêts à l'école de magie. Ainsi, il voulait vraiment qu'elle lui fasse le topo des personnes qui pouvaient s'avérer vraiment intéressantes ? Lexie en avait en tête bien sûr - dont Melody, mais bizarrement elle préférait quand même ne pas trop la faire venir sur le tapis - mais en même temps, elle ne savait pas vraiment s'il méritait qu'elle se penche de cette manière dans les explications. Parce qu'après tout, l'ancien élève de l'école de magie n'avait pas pris la peine de lui répondre quand elle avait eu envie qu'il lui dise qui il avait en tête (quand bien même, elle avait sa petite idée).

"Je suis pas certaine que tu mérites vraiment que je te le dise." Affirma-t-elle en souriant de plus belle. Elle n'avait aucune envie d'agacer Daniel, mais elle se doutait de toute façon qu'il s'en remettrait largement. "Je vais garder mes petits intérêts à Poudlard pour moi toute seule."

Puisqu'il n'y mettait plus les pieds de toute façon, Daniel ne saurait même pas de quoi elle parlerait. Avec un peu de chance, la jeune femme allait pouvoir dégoter une parfaite petite recrue parmi les élèves de l'école de magie. Et sinon, elle allait de toute façon remplir son rôle à merveille, une fois qu'elle aurait effectivement récupéré ce dernier. Cette conversation avec Daniel lui avait en tout cas permis d'enlever tous les doutes qui avaient pu l'envahir pendant un temps.

"Tant que j'ai de l'intérêt pour toi, c'est suffisant non ?"

Demanda alors, mutine. Être dans les petits papiers de Daniel, c'était important quand on voulait l'être dans ceux de Tom. Même s'il n'y avait pas forcément besoin de ça, mais Lexie appréciait que le jeune homme qu'elle avait en face d'elle puisse lui trouver de l'intérêt. Et qu'il apprécie qu'elle soit celle à qui Tom avait l'intention de confier la "gestion" de l'école de magie une fois qu'il l'aurait quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mer 7 Sep - 0:44

Deux pions sur l'échiquier

Contrairement aux attentes de Daniel, Lexie ne lâcha pas le moindre nom. D'un autre côté, il ne pouvait pas vraiment le lui reprocher, lui-même ne s'était pas montré très loquace quand elle lui avait demandé de citer le nom des personnes qui à ses yeux n'étaient pas dignes de confiance à Poudlard (en même temps, à Poudlard ou ailleurs, à ses yeux la liste était tellement longue qu'il n'aurait pas suffi d'une seule conversation pour en faire le tour - mais oui, contrairement à ce qu'il disait il était effectivement sélectif... et il avait un sale caractère, aussi, oui, surtout). D'accord, il était résigné à ne pas en savoir plus. Ça n'allait pas changer sa vie après tout. Il ne fréquentait plus l'école de magie de toute manière, ce n'était pas comme si ces informations pouvaient avoir une réelle incidence sur lui. Par curiosité, il aurait tout de même pu insister, mais il n'y tenait pas. À ses yeux, ça aurai été un acte de faiblesse, réellement, et c'était donc hors de question. Il n'allait quand même pas se rabaisser à la supplier pour si peu. Elle n'avait pas voulu cracher le morceau, alors en soi tant pis pour lui, hein. De toute manière, il saurait vite le nom des recrues qui semblaient dignes à ses yeux, puisqu'on les verrait alors s'ajouter à la liste des mangemorts lors de leurs réunions. La patience n'était pas son for, même pas du tout, mais pour la circonstance, il pouvait bien attendre un tout petit peu. Enfin, attendre, pas poireauter, et pas trop longtemps non plus tout de même. Il haussa les épaules en faisant mine d'être peu convaincu quand elle affirma que tant qu'il avait de l'intérêt pour elle, alors c'était suffisant. En vérité oui, ça l'était, surtout qu'il l'estimait vraiment, il pensait clairement qu'elle était le meilleur choix possible à Poudlard pour veiller aux arrières des mages noires et garder une influence dans l'école. À son humble avis, elle allait savoir se faire respecter en deux temps trois mouvements et vraiment s'en sortir avec les honneurs.


"Ouais." répliqua-t-il d'un ton qui se voulait peu convaincu, même s'il n'avait pas besoin d'être convaincu, en réalité. "Maintenant, faut que ça dure." ajouta-t-il en retrouvant son sourire et avec plus d'humour. "Tu penses bien que mon opinion vaut plus que toutes les autres, j'ai tellement d'influence."

Il en plaisantait. En vérité, il espérait quand même en avoir un petit peu. Mais il ne se faisait pas d'illusions non plus. Personne n'avait réellement d'importance ou d'influence au sein de leur groupe si ce n'est Lord Voldemort en personne. Les autres, comme eux deux, clairement, pouvaient bien tenter de se hisser au plus haut de la hierarchie, mais ça ne voulait pas forcément dire qu'ils seraient mieux considérés ou s'en tireraient mieux à la fin (s'il devait y avoir une fin). Ils ne pouvaient pas l'ignorer.



_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Lun 7 Nov - 14:16

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
Si Lexie n’avait pas aussi confiance en elle que maintenant, elle pourrait très bien se sentir vexée des propos de Daniel, quand ce dernier répondit d’une manière qui semblait peu convaincu par ses propos. Mine de rien, même si elle était en train de plaisanter avec ce sujet, l’avis du jeune homme comptait énormément pour Lexie. La jeune femme ne pouvait pas s’empêcher d’être bien vu par les mangemorts (enfin les chevaliers de Walpurgis pour l’heure) qui étaient en haut de la pyramide, parce qu’elle ne pouvait qu’avoir envie de s’y glisser aussi. Est-ce que l’avis des « hauts mangemorts » comptaient vraiment dans la balance, est-ce qu’il était bon d’être au sommet au final, peut-être pas. Il n’y avait qu’un seul maître, un seul décisionnaire. Au final, c’était Voldemort qui avait le dernier mot et l’important était évidemment d’être utile aux regards de leur maître. Tant qu’ils étaient utiles, tant qu’ils obéissaient comme il le fallait, ils ne risquaient normalement rien. Ils le savaient tous, Voldemort ne se retenait pas d’utiliser certain de leur camarade comme exemple. Comme le couple Lestrange, lors de la dernière réunion des mages noirs. Lexie n’avait évidemment pas l’intention d’arriver à un telle résultat de son côté, elle s’en voudrait amèrement de décevoir son maître. Il aimait l’importance (toute relative quand on parlait de Voldemort quand même) qu’il lui accordait en lui laissant une place de choix une fois parti de l’école de magie. Elle ne pouvait pas le décevoir, elle ne s’en remettrait pas (et pas seulement parce que le maître lui ferait payer son échec).

Le sourire de Lexie lui revint cependant quand Daniel affirma qu’il fallait qu’elle continue à avoir de l’intérêt pour lui, parce que son opinion valait plus que toutes celle des autres. Il était en train de plaisanter, mais la jeune femme était persuadée qu’il en avait effectivement. Peut-être pas autant qu’il l’affirmait, mais Daniel était quand même l’un des plus fidèles à Lord Voldemort. Ce dernier ne pouvait quand même pas mettre son avis complètement de côté, quand bien même il ne se souciait sans doute que de son propre avis.

« Crois-moi, je vais tout faire pour que ça dure. » La jeune femme marqua une pause, ne perdant pas son sourire mutin avant de reprendre. « Je serais presque jalouse à force. »

Elle disait ça sans le penser une seconde. Elle n’était pas jalouse de la place de Daniel auprès de leur maître (surtout qu’elle appréciait qu’il puisse avoir de l’intérêt pour elle et considérer qu’elle était un bon élément). Mais en même temps, cela ne l’empêchait pas d’avoir envie de faire ses preuves aussi de son côté, de prouver qu’elle était un bon élément. Lexie n’avait que peu d’ambition dans sa vie autrement, parce qu’elle savait parfaitement qu’elle n’avait pas forcément d’intérêt de faire sa place dans la société. Mais elle avait énormément d’ambition concernant les mages noirs, concernant leur groupe. Il n’était pas question qu’elle soit qu’un pion parmi d’autre, elle avait envie d’être une pièce bien plus importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 1590
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Hum... célibataire.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, bois de hêtre, ventricule de dragon.
Camp: Mal
Avatar: Drew Fuller

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mer 9 Nov - 22:21

Deux pions sur l'échiquier

Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire en réaction aux propos de son interlocutrice, c'était agréable de pouvoir parler légèrement de tout ça avec Lexie. Quand il était questions des mangemorts, la situation était toujours grave, complexe, il n'y avait pas franchement matière à rire ou à sourire. Alors c'était agréable, non pas de prendre les choses par-dessus la jambe, absolument pas, mais de savoir prendre la situation sans gravité. Il n'y avait qu'avec Lexie qu'il pouvait être capable de ça. En même temps... vu que déjà, il ne supportait pas les trois quarts des mangemorts qui servaient Lord Voldemort, il ne pouvait pas forcément en être autrement. Il serait toujours temps de reprendre les choses au sérieux ensuite, la vie et leurs obligations les rattraperaient bien assez tôt... mais en attendant, ils se donnaient l'illusion de pouvoir plaisanter d'absolument tout. Bien sûr, tout ça n'était que plaisanterie, elle devait bien savoir qu'elle n'avait pas à craindre de perdre son estime, la jeune femme n'avait aucune crainte à avoir de ce côté là, parce que Daniel la considérait vraiment comme une amie... Contrairement à plein d'autres. Tout comme il était convaincu qu'elle n'était pas jalouse. Elle n'avait aucune raison de l'être, bien au contraire, vu la mission qui lui avait été confiée. Elle était clairement privilégiée. Elle n'avait pas besoin de vouloir échanger sa place contre celle de n'importe quelle autre.


"Comme je te comprends"
, répondit-il sur le même ton plaisantin, son sourire s'élargissant un peu, vraiment, cette conversation lui faisait du bien. En temps normal, il n'avait pas tant que ça l'occasion de sourire. Trop d'ombres au tableau, le genre d'ombres qu'on ne peut pas oublier complètement, malheureusement. "C'est tellement difficile de ne pas être jaloux de moi."

En fait c'était faux, la jalousie, c'était plutôt son grand défaut à lui, on le jalousait bien rarement (ou alors il n'était pas au courant de ça), par contre ça lui arrivait fréquemment de se montrer jaloux pour sa part. Surtout quand il était question de Tom, c'est vrai... Même si les raisons qu'on pouvait avancer là-dessus (qu'on lui avait déjà avancé et qu'il avait ignoré d'ailleurs) étaient assez manifestes malgré l'obstination de Daniel à prétendre le contraire.


"Mais en vrai, je pourrais presque t'envier. Tout avait l'air plus simple quand j'étais encore à Poudlard."


Il disait ça, mais il n'était pas sûr qu'il serait capable de retourner à l'école de magie maintenant qu'il avait mis un nouveau pas dans la vie active. Mais c'était quand même vrai que, à Poudlard, tout avait l'air beaucoup plus simple et évident. Il devait moins se battre pour sa place, il était avec Ines... il était plus proche de Tom. Mais bon, c'est la vie, tout est destiné à changer.




_________________


Je suis comme un chien mouillé, qui peut se prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées, et suivre son maître partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 670
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril   Mar 10 Jan - 13:32

Daniel & Lexie
Deux pions sur l’échiquier.
C’était une suite de plaisanterie et c’était vraiment agréable de pouvoir parler si simplement de ce qu’ils vivaient au quotidien. Bon, en soit, la jeune femme n’avait pas trop à se plaindre non plus de sa condition, mais les deux sorciers devaient quand même faire leurs preuves constamment. Si Lexie ne pensait pas rater la mission que son maître lui avait donné, mais elle savait quand même que c’était un moyen pour elle de faire ses preuves. Parce que si elle ratait, si elle ne parvenait pas à faire ce qu’on lui avait demandé de faire, elle allait prouver qu’elle n’était pas faite pour cette place. Hors, Lexie n’avait pas l’intention de laisser cette place. Elle avait envie de faire ses preuves, elle avait envie de prouver qu’elle était digne de l’intérêt que son maître lui accordait. C’était donc une pression supplémentaire et la jeune femme appréciait de pouvoir juste plaisanter un peu en compagnie de Daniel, surtout qu’ils n’avaient pas beaucoup l’occasion de se voir maintenant. Depuis que le sorcier avait quitté l’école de magie, ils se voyaient quand même beaucoup moins. Alors qu’avant, ils avaient quand même l’occasion de se croiser tous les jours.

Lexie ne se retint pas de rire donc quand Daniel affirma qu’il la comprenait, que c’était difficile de ne pas être jaloux de lui. Ils plaisantaient, mais en même temps Lexie devait bien avouer qu’elle enviait un peu sa place auprès du maître. Non pas qu’elle puisse croire que Daniel avait vraiment de l’influence sur Tom, elle savait bien que ce dernier ne se laissait pas influencer par qui que ce soit. Lexie se contenta simplement d’afficher un sourire quand Daniel affirma qu’il l’enviait presque, parce que la vie semblait bien plus simple quand on se trouvait à Poudlard.

« Tout semble bien plus simple à Poudlard oui. »
Affirma-t-elle, confirmant les paroles de son ami, elle ne pouvait qu’être d’accord après tout. La vie semblait bien simple quand on se trouvait dans l’école de magie. « Poudlard nous donne l’illusion que tout est simple, un peu comme si on se trouvait dans une bulle. »

Elle pensait vraiment ce qu’elle disait, mais elle savait aussi que la vie était loin d’être aussi simple en réalité. Il suffisait qu’elle imaginait un peu le futur hors de l’école de magie, pendant les vacances, quand elle ne pouvait pas se trouvait à Poudlard et voir Melody. Forcément, l’esprit de Lexie ne pouvait que se tourner vers Melody alors qu’elle imaginait sa vie à l’extérieur de l’école de magie. Elle savait que rien n’allait être simple une fois qu’elle allait partir de Poudlard, mais en réalité, ce n’était pas beaucoup plus simple à l’intérieur non plus. Ce n’était qu’une illusion, qu’une bulle qui donnait l’air et qui éloignait un peu la réalité quand on s’y trouvait.

« Bon… il est temps que je rentre à Poudlard justement. » Dit-elle finalement, même si elle n’avait aucune envie de retourner à l’école de magie. « Ça m’a fait vraiment plaisir de te parler. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Deux pions sur l’échiquier (Daniel) ~ 15 avril
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Like a flower [Daniel]
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Pré-au-lard
 :: Aux Trois Balais
-