AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amitié sans frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: L'amitié sans frontières   Sam 25 Mar - 15:26


Yseult était toujours aussi spontanée et pleine d'énergie, un peu trop d'ailleurs d’après son père et les docteurs de Ste Mangouste. Ils lui avaient dit de ralentir le rythme, où son corps ne suivrait pas ses envies. Elle présumait bien souvent de ses forces. Yseult poussa la porte de son dortoir, ce matin, elle avait oublié de prendre ses vitamines, elle ne voulait pas se retrouvait encore à l'infirmerie pour s'être évanouie en cours, ou dans le couloir. Comme c'était arrivé avant qu'elle n'aille à Ste Mangouste et qu'on lui explique ce qui lui arrivait. Yseult était curieuse de savoir pourquoi elle était devenue comme ça, mais elle avait tellement de choses à faire dans une journée, que vingt-quatre heures, ne suffisait pas. Surtout qu'elle avait aussi une boisson de sommeil, pour l'obliger à dormir, car ça aussi, ça devenait parfois compliqué. Alors que durant sa période morose, c'était presque le contraire, elle dormait tout le temps.

Ys entra dans son dortoir, et vit qu'une jeune fille de son âge, se trouvait sur un lit. Elle était arrivé en cours de scolarité, et la petite serdaigle ne la connaissait pas trop. Ys n'hésita pas trés longtemps pour avancer vers elle et faire connaissance avec la jeune fille.

"Cassiopée?" commença-t-elle en se demanda si c'était bien son prénom. Elle n'était pas sûr de son coup. Elle lui fit tout de même un sourire, et s'asseyant sur le lit de Melody, en face de Cassiopée. Elle savait que son amie, ne lui en voudrait pas de s'asseoir là pour discuter un peu avec la nouvelle venue.
"Qu'est-ce que tu fais?" demanda Ys en voyant la jeune fille entourait par de nombreux parchemins. Est-ce qu'elle faisait ses devoirs assise sur son lit. Tu sais , on peut tous se mettre sur la table dans la salle commune, il y a de la place." ajouta Ys avec un sourire, en attendant la réponse de la jeune fille, qui serait peut-être une nouvelle amie, qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Mer 26 Avr - 22:48

L'amitié sans frontières


Cela faisait quelques mois maintenant que Cassiopée avait intégré Poudlard, mais ce n'était pas pour autant qu'elle y avait totalement pris ses marques. En fait, elle avait tendance à se reposer sur ses acquis et à ne pas faire beaucoup d'efforts pour s'intégrer dans ce nouveau décor où tout lui était inconnu, parce que l'inconnu lui faisait un peu peur. Du coup, Cassie se reposait sur ses acquis, elle se renfermait sur elle-même, elle ne sociabilisait pas, elle se contentait de son seul et unique ami, à savoir Adrian. En même temps, ça ne changeait pas grand-chose pour elle par rapport à son ancienne école, là-bas non plus, elle n'avait pas beaucoup d'amis, et ce n'était pas si dérangeant, elle aimait bien la solitude, même si elle reconnaissait qu'il y avait des moments où c'était effectivement un peu pesant. Bref, depuis le temps qu'elle était là, elle avait joué les renfermées sur elle-même et elle n'avait pas cherché à faire plus ample connaissance avec ses camarades de classe. Pas qu'elle les trouve pas sympathiques ou quoi, c'est juste qu'elle mettait de la distance.

Elle s'était isolée dans le dortoir alors qu'aucune de ses camarades ne s'y trouvait et en avait profité pour écrire, écrire encore et encore, puisqu'elle adorait ça, puisque c'était sa passion et ce dont elle voulait faire son métier. Elle n'avait pas besoin de compagnie quand elle avait celle de ses personnages, auxquels elle faisait vivre mille et une intrigues, puisqu'elle ne les ménagerait pas du tout. La jeune femme était si concentrée sur son ouvrage qu'elle n'avait pas remarqué que quelqu'un venait d'arriver, elle ne le comprit que quand la jeune fille, qui s'appelait Yseult, si elle l'avait bien retenu, l'appela par son prénom. Cassiopée leva les yeux vers elle et lui adressa un fin sourire. Quand son interlocutrice lui demanda ce qu'elle faisait, Cassie prit conscience de tous les morceaux de parchemin étalés sur son lit. D'un geste embarrassé, elle les rassembla tous et les cacha tous dans son dos. Elle n'aimait pas qu'on lise ce qu'elle écrivait (ce qui était un comble, c'est pas faux).

"Je préfère rester ici, j'aime bien être tranquille"
, répondit-elle, avant de se rendre compte que son propos pouvait prêter à confusion. "Enfin, je veux pas dire que je veux que tu me laisses tranquille, tu peux rester. Je faisais rien de spécial, de toute façon." En tout cas rien dont elle ne soit pas un peu gênée de parler. "Toi c'est Yseult, c'est ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Lun 8 Mai - 15:55


Yseult sourit devant l'attitude un peu inquiète de la jeune fille, Cassiopée. Elle semblait vouloir un peu de tranquillité, et en même temps, elle ne rejetait pas complétement l'idée de partager du temps avec les autres. Cela la fit pensé à elle-même quand elle était dans sa période morose, mais le côté morose en moins, car Cassiopée, était plutôt sourire, et un peu confus. Mais pendant cette période, Ys voulait qu'on la laisse tranquille, surtout si c'était pour se moquer d'elle, et en même temps, elle se disait qu'être entourée pourrait l'aider à retrouver son sourire. Finalement la jeune fille lui demanda si elle était Yseult, la petite serdaigle hocha la tête, elle avait trés envie de faire plus connaissance avec elle. Et qui sait peut-être qu'elles deviendraient amies, rien n'est impossible à Poudlard.

"Oui, je suis Yseult. Et ne t'inquiète pas, je suis pas vexée. Je comprend ce que tu veux dire. Moi aussi, je voulais être un peu seule, et en même temps j'étais contente quand quelqu'un venait me parler mais maintenant, c'est plutôt moi qui vient voir les autres. " fit la jeune serdaigle en se demandant si c'était trés utile de dire tout ça pour juste vouloir parler avec Cassiopée. Elle avait pas besoin de rajouter tout ça, mais la langue de Yseult parle parfois plus vite que les pensées de la jeune femme. Cela ne lui servait pas toujours.

Yseult porta son regard sur ce que la jeune fille était entrain de faire, elle était partagé entre lui demandait ce qu'elle faisait, même si c'était rien de spécial ou bien parlait d'autres choses et de faire connaissance. Yseult s'assit plus confortablement sur le lit de Mélody.
"Est-ce que tu te sens bien à Poudlard, ça doit être différent de Salem, non? En tout cas, c'est une chouette école. Tes camarades de dortoir ne sont pas trop pénible? ça peut être bavardes les filles, surtout autour des potins" demanda Yseult, elle ne donnait pas beaucoup de possibilités à Cassiopée de pouvoir lui répondre, car elle était aussi trés bavarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Ven 9 Juin - 0:18

L'amitié sans frontières

Cassiopée était fière d'elle, elle avait bien retenu le nom de son interlocutrice. Ce pouvait n'avoir l'air de rien, bien évidemment, mais la bleue et bronze n'avait ni la mémoire des noms, ni celle des visages. Pour elle, c'était un vrai casse-tête que de se rappeler de qui était qui. Même si ça faisait un moment que la rentrée avait commencé, elle était loin d'avoir retenu toute l'identité de ses camarades de classe. Mais au moins, elle avait retenu celle d'Yseult, et elle se promit de ne pas l'oublier, car sa camarade était une jeune fille très sympathique, chose qui ne pouvait vraiment pas échapper à la bleue et bronze tandis qu'elle lui faisait la conversation. Déjà, elle ne lui en voulait pas pour ses propos qui auraient pu lui sembler rudes si elle les avait retenus au pied de la lettre. Ensuite, elle cautionnait son propos en s'identifiant à ce dernier... même si sur ce dernier point, Cassie devait bien avouer qu'elle n'avait pas tout compris quand même. Elle s'identifiait à elle, oui, mais au passé. C'était bizarre, comme si elle parlait d'une autre fille qui aurait quand même été elle-même mais qui avait disparu maintenant, comme s'il y avait eu un avant et un après.

Cassiopée n'était pas là depuis longtemps et ne s'intéressait pas aux rumeurs, par conséquent, elle ne fut pas à même de comprendre de quoi il retournait exactement, elle était juste contente qu'Yseult ne lui tienne pas rigueur de son propos. Au final, elle était impatiente de faire sa connaissance. Sa compagnie était plaisante, et Yseult savait faire la conversation pour deux. Autant de qualités distinctes aux yeux de Cassie. Bon, pour la peine, Yseult posait vraiment, vraiment beaucoup de questions, mais ça la changeait. Et ce n'était pas déplaisant de voir quelqu'un s'intéresser à elle. Un quelqu'un qui ne soit pas Adrian, qu'elle connaissait de longue date, précisons.

"C'est très différent, c'est vrai",
admit Cassie pour commencer. "Je pensais que Salem me manquerait beaucoup, mais pas tant que ça, en fin de compte, j'aime bien cette école. J'aime son côté très... british. Et puis, mon meilleur ami est à Poudlard et je n'avais pas spécialement d'amis là-bas, alors ça m'arrange, dans le fond." En fait, quand elle s'y mettait, Cassie pouvait être très bavarde. "J'ai pas encore trop eu l'occasion de parler aux filles de mon dortoir." Elles avaient l'air sympa, mais Cassie ne savait pas aller vers les autres, et elle aurait un peu eu l'impression de faire tache au milieu de toutes ces amies de longue date. "Tu les connais un peu, toi ? Elles sont sympa ?" Elle esquissa un sourire. "Y en a dont je dois me méfier ?"

C'était une plaisanterie, mais on sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 1 Juil - 19:38


Yseult sourit, contente que la jeune fille ne se contente par de répondre par oui, ou par non, sans développer d'avantage. Ys parle beaucoup, et peu faire la conversation pour deux, mais bon faut-il encore que son interlocuteur participe un peu à la conversation, et qu'il soit un minimum intéressant. Et heureusement,c'était le cas de la jeune Cassie. Elle lui parla de Salem, et la jeune fille était curieuse d'en savoir plus, mais pour l'heure ce n'était pas le sujet, il valait mieux encourager Cassie à se lier aux élèves présents, que de la faire parler de son école passé, surtout qu'elle peut avoir une petite nostalgie, et Ys ne voulait pas lui faire de la peine.

"C'est bien si tu as déjà ton meilleur ami, ici. C'est qui?" demanda la jeune fille avec un sourire, elle était trés curieuse. Cassie lui demanda si les filles de son dortoir étaient sympathique. Les serdaigles sont toujours trés bien, selon Yseult, aprés les Gryffondor ça pouvait aller, les Poufsouffle, c'était d'un avis partagé, certains cool comme Léopold, mais d'autres, c'était ... pas ça du tout. Mais bon il y avait plus de bons éléments que de mauvais. Alors qu'à Serpentard, c'était plutôt le contraire, il n'y avait plus beaucoup de bien depuis Daniel et Abraxas sont partis.

"Tu peux compter sur moi, et Melody, si tu veux pour qu'on te fasse connaître tout le monde. Louisa aussi est cool, mais elle est plus petite que nous. Lysandre est bien, mais un peu ... plus réservée." fit Yseult, elles avaient été trés proches durant sa période morose, mais ces derniers temps c'était bien plus dur de nouer contact avec elle. Elle n'arrivait pas à suivre l'energie de la jeune Ys. Mais il y en a un dont tu devrais te méfier, c'est Sean Hobday" fit Ys 'un ton sérieux pendant quelques secondes, avant de se mettre à rire, je plaisante, c'est mon meilleur ami. précisa la jeune fille dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Mar 18 Juil - 23:34

L'amitié sans frontières

"Bien", ça lui semblait être un adjectif beaucoup trop faible pour qualifier le soulagement infini que c'était pour elle d'avoir son meilleur ami à ses côtés à Poudlard. Sans lui, elle serait totalement larguée et elle aurait certainement le mal du pays alors même qu'elle n'était pas franchement appréciée à Salem et qu'elle était ravie de ne plus croiser tous les jours certains de ses camarades de classe (ceci dit, avec certains serpentards, ça n'allait pas spécialement être gagné non plus, c'est évident).

"Adrian Goldstein, tu dois le connaître, j'imagine, il est à serdaigle lui aussi."


Parce que oui, comble du soulagement, en plus, Adrian et elle étaient dans la même maison, elle devait bien reconnaître que c'était rassurant de se dire qu'il n'était jamais bien loin, même s'ils ne passaient pas tout leur temps ensemble non plus... Ils ne pouvaient pas, ils n'étaient pas dans la même année, et donc pas dans la même classe.

Yseult lui assura qu'elle pouvait compter sur elle pour l'intégrer, ce qui lui allait très bien, sur elle et sur Melody, donc. Melody, la plus... exubérante des deux jumelles. Cassiopée se disait que, instinctivement, elle irait plus facilement vers Lysandre, peut-être parce qu'elle avait toujours eu un faible pour les personnes douces et timides, même si certaines personnalités pétillantes étaient appréciables aussi. D'ailleurs, Yseult lui en parla, de Lysandre, apparemment, elle ne prenait pas part à la gueguerre entre les deux soeurs Farnsworth (Cassiopée avait compris qu'il y en avait une sans savoir de quoi il retournait exactement). Cassie se dit intérieurement qu'elle ferait peut-être l'effort d'aller parler à Lysandre. Elles s'entendraient peut-être bien, qui sait. En plus, il lui semblait qu'Adrian et elle étaient amis (alors qu'il ne pouvait pas encadrer Melody, c'était peut-être un signe). Cassie faillit croire la jeune femme quand elle lui dit de se méfier de Sean Hobday avant qu'elle affirme que c'était une blague.

"C'est noté !", répondit-elle en souriant. "Je dois t'avouer... j'ai un peu de mal à aller vers les autres", reconnut-elle ensuite.

Elle devait sembler ridicule à lâcher ça comme ça, mais c'était vrai, elle était bien souvent dans sa bulle, et il était très difficile d'en sortir. Elle savait bien qu'elle pouvait passer à côté de belles rencontres à cause de ça, mais ce n'était pas simple de lutter contre sa nature.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 23 Sep - 21:50


Yseult aussi avait eu sa période, où elle avait du mal à aller vers les autres, sa période "morose". Quiconque qui avait fait sa scolarité à Poudlard avait vu la jeune Yseult à côté de la plaque, de même que tout le monde savait qu'il s'était passé quelques chose pour qu'elle perde sa joie de vivre, et la retrouve quelques mois aprés, mais personne ne savait pas quoi, ni même la première concernée. Alors même si elle se souvenait de tout, elle avait tout de même beaucoup de mal à se rappeler comment c'était d'être comme ça. Elle avait donc du mal à comprendre comment on pouvait avoir du mal à aller vers les autres Mais elle hocha la tête, car elle savait que tout le monde n'était pas pareil.
"Adrian, oui je le connais" fit-elle avec un sourire. Elle n'avait jamais vraiment parlé avec lui, elle ne le connaissait pas trop, et ne savait pas trop quoi dire du jeune homme s'en froissé la jeune fille. Il arrivait à Ys de réfléchir avant de parler, ce qui n'était pas toujours le cas.

"Je... pense que personne ne va te manger, tu sais. Et puis si on se moque de toi, et bien ignore-les, ou mieux encore jette leur un sort... Un qui est pas mal, c'est celui qui fait pousser tous les poils du corps... Je te laisse imaginer le truc..." fit Yseult, en imaginant certaines personnes avec des poils partout. Elle observa Cassie pour savoir si cette idée la faisait rire, ou bien l'offusquer. Yseult de sa période "morose" serait écœurer et offusquer qu''on puisse faire une telle chose à une personne, mais la Yseult d'aujourd'hui, trouverait cela plutôt drôle.
"Sinon, je pense que tu devrais plutôt de rapprocher de Lysandre, elle est un peu comme toi, et elle est gentille, tu risques rien avec elle, aucune moquerie. " fit Ys avec un sourire, ce qui au fond, ne serait pas forcément le cas avec Melody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Ven 6 Oct - 0:45

L'amitié sans frontières

Bien sûr, Cassie savait que ses camarades de classe n'allaient pas la manger. Mais même en sachant cela, ça ne l'aidait pas plus à aller vers les autres. S'avancer vers eux, et après ? Leur parler ? Mais pour leur dire quoi, exactement ? Ce n'est pas qu'elle avait peur qu'on lui saute à la gorge, mais elle ne savait pas parler aux gens, si elle ne les laissait pas faire la conversation... eh bien, rien ne se disait, parce qu'elle-même n'avait absolument rien à dire de son coté. Elle fut assez désappointée que Yseult suppose immédiatement qu'elle avait peur qu'on se moque d'elle. Oh, elle était sujette à beaucoup de quolibets, mais ce n'était pas du tout ça qui la freinait. Elle pouvait bien ignorer le jugement des autres, en vérité, tant qu'elle était bien entourée. Ignorer les gens n'était pas un problème, la preuve, elle passait tout son temps à le faire. Répliquer par un sort, ce n'était pas son genre non plus. Elle ne répondait pas à la violence (peu importe la forme de violence) par la violence. Cela dit, cette histoire de sort qui fait pousser tous les poils du corps lui décocha sans problème un immense sourire amusé.

"Pourquoi tu parles du fait qu'on se moque de moi ?"
demanda-t-elle sans perdre son sourire, surtout pour faire comprendre à Yseult qu'elle plaisantait, elle n'avait pas mal pris ses réflexions. C'était juste une manière de la charrier, et Yseult pouvait le prendre pour un compliment. Quand Cassie chambrait les gens, c'était quelle était  en confiance, ce qui n'était pas si mal, en fin de compte. "Tu trouves que j'ai la tête de l'emploi ?"

Même elle ne le pensait pas. La tête de l'emploi non, le tempérament peut-être, parce qu'elle était détachée, un peu... à part, et les gens n'aiment pas les gens à part. En tout cas à leurs âges. Mais elle préférait être l'ado un peu solitaire qui préférait la compagnie des livres à celle de ses camarades, que celle qui suivrait la masse sans être pour autant raccor avec elle-même et sa personnalité.


"J'aime bien être seule, tu sais. Sauf quand je suis en bonne compagnie."
La petite phrase pour lui dire qu'elle appréciait sa compagnie quand même. Elle trouvait Yseult très sympa. "Mais je vais suivre tes conseils, ça peut servir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Dim 8 Oct - 15:40


Yseult sourit à Cassie, contente de se faire une nouvelle amie, elle ne connaissait pas encore bien la jeune fille, mais elle semblait plutôt du genre tranquille, à lire un livre dans un coin. Yseult était une vraie pile-élécrique. Elle doutait qu'elle puisse suivre le rythme de son énergie, de toute façon personne n'y arrivait. Melody et Ginger faisaient de leurs mieux, mais elles qui pourtant avaient aussi de l'énergie, n'arrivait pas à suivre. Mais pour les rares moments, comme maintenant où Ys arrive à être calme, elles pourraient alors se parler, comme elle pouvait le faire avec Lysandre. Elle ne savait pas trés bien comment prendre la remarque de la jeune fille concernant les moqueries. Ys avait eu son compte, elle-aussi, elle ne pensait pas qu'on puisse avoir la tête de l'emploi. La petite Neils vit le sourit de Cassie et se dit que c'était sans doute une petite boutade de sa part, et cela lui plut encore plus.

"Je crois que toi et moi, on va bien s'entendre" fit Yseult avec un sourire, ravie d'avoir pris ce premier contact avec cette petite nouvelle, et d'avoir pu l'aider un peu à mieux comprendre Poudlard et ses élèves. Elle se demandait si c'était mieux à Salem, en tout cas, ça devait être bien différent.
"Comment est ton ancienne école, Salem?" demanda Yseult, elle n'avait jamais eu l'occasion de poser la question à Aulne, elle était arrivée en pleine période "morose" de Ys une période où la jeune Neils avait beaucoup de mal à s'intéresser aux autres, autant qu'à elle-même. Puis aprés, c'était un peu tard, et du coup, elles n'avaient pas eu l’opportunité de parler de son ancienne école Salem. Yseult n'avaient pas envie de manquer cette chance avec Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Dim 22 Oct - 22:40

L'amitié sans frontières

Cassiopée afficha un grand sourire quand Yseult assura qu'elle était convaincue qu'elles allaient très bien s'entendre toutes les deux. Cassie arrivait sans mal à la même conclusion. Du peu que cette conversation avait pu lui apprendre, elles semblaient en effet avoir des caractères certes différents, mais malgré tout très compatibles. Elle avait du mal à aller vers les autres, mais avec Yseult, elle se disait que ce ne serait pas vraiment difficile. La preuve, c'est qu'elles discutaient vraiment très bien et sans souci, toutes les deux, ce qui n'était pas forcément gagné, avec Cassie. Elle pouvait être très agréable à vivre mais aussi très fermée si elle ne se sentait pas à l'aise avec ses interlocuteurs, elle n'arrivait pas à feindre les choses. Elle était honnête. Et Yseult avait l'air d'être quelqu'un d'honnête, elle aussi, donc leur compatibilité de caractère ne s'en voyait que confirmée. Si bien qu'elle n'eut aucune difficulté à se confier quand Yseult lui demanda à quoi ressemblait l'école de Salem.

"C'est différent"
, commença Cassie qui, pour la peine, savait qu'elle n'apprenait pas grand-chose à son interlocutrice. Dire que Salem était différent de Poudlard, c'était comme dire que l'Amérique était différente de l'Angleterre. C'était quelque chose qui coulait de source. "C'est un peu plus... moderne, on va dire. Et on n'a pas de systèmes de maison, comme ici." Elle marqua une légère pause. "Je pensais que ça me manquerait, quand j'ai dû partir. Mais en fait, je suis bien ici."

Elle le pensait vraiment, elle se sentait particulièrement bien ici. Elle avait un peu le mal du pays à certaines occasions, mais ça lui passait vite, parce que l'atmosphère toute particulière de l'école compensait. Et puis, en venant ici, elle savait qu'elle allait retrouver son meilleur ami, ça avait une grande influence sur elle. L'année précédente, quand Adrian était à Poudlard et elle encore à Salem, elle s'était sentie isolée. Elle avait bien quelques amis en Amérique, ais rien qui ne vale son amitié avec Adrian. Ce n'est pas pour rien si elle n'avait pas franchement protesté quand ses parents lui avaient parlé de déménager. Elle n'attendait que ça de son côté. Donc oui, Salem, c'était bien, et elle en avait de bons souvenirs, mais elle n'était pas mécontente d'être passée à autre chose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 11 Nov - 18:25


Yseult sourit à la jeune Cassie, contente de discuter avec elle, la jeune serdaigle sentait qu'elle allait apprécier la nouvelle de Salem. Elle lui demanda comment s'était à Salem, cette dernière lui décrit son ancienne école, comme plus moderne. Ys se demandait en quoi, était-ce par rapport aux lieux, ou bien aux méthodes d'enseignement, ou encore aux idées que les gens pouvaient avoir. Mais peu importe, maintenant Cassie était à Poudlard, et du moment qu'elle trouvait l'endroit bien, c'était le plus important. Et cela semblait être le cas, donc tant mieux. C'était quand même plus agréable, quand on se sent bien dans un endroit où on passe autant de temps au cours de l'année.

"Je vois... Poudlard a toujours eu des maisons, ça serait bizarre d'avoir une école de magie sans maisons. Mais chacun à ses coutumes! Vous étiez répartis comment, vous dormiez pas tous dans le même dortoir quand même?" demanda la jeune fille un peu surprise, en imaginant un alignement de lits dans la grande salle de Poudlard, ce serait quand même assez étrange. Elle vit les garçons d'un côté, et les filles de l'autre, où alors dans deux pièces séparées, mais ça ferait plus de cinquante personnes par chambre. Ys imaginait les histoires, déjà qu'à cinq c'était pas toujours facile, entre celle qui voulait veillé un peu et discuter, celle qui voulait lire, celle qui voulait dormir, alors à cinquante. Non ce n'était pas possible.

Ys avait presque envie de rire devant cette vision un peu saugrenue de Salem, elle ajouta même une classe géante, où ils seraient tous regroupé pour suivre les cours, c'est sur que ce serait bien différent de Poudlard. Elle leva son regard vers Cassie, attendant une réponse de la jeune fille qui serait sans doute beaucoup moins loufoque, et plus logique. Mais quand même se serait drôle d'imaginer Salem, avec une seule grande pièce, qui se métamorphoserait suivant les besoins des élèves, la nuit en dortoir, le jour en salle de classe, ou salle à manger suivant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Jeu 11 Jan - 0:35

L'amitié sans frontières

Cassiopée était loin de connaître l'histoire de Poudlard sur le bout des doigts. Peut-être que d'autres élèves, en apprenant qu'ils allaient intégrer la célébrissime école de magie britannique, se seraint mis à apprendre par coeur tout ce qu'il y avait à savoir dessus. Ce n'était pas son cas... Elle adorait lire, on la trouvait bien souvent le nez plongé dans un bouquin, mais elle avait un faible pour la fiction plus que pour la vraie histoire, même si celle de Poudlard et de ses fondateurs avait quelques traits assez... fantasques. Elle savait néanmoins, donc, qu'il y avait quatre fondateurs à Poudlard, et qu'ils avaient donné leurs noms aux maisons de l'école, donc qu'il y avait toujours eu des maisons. Cassie trouvait drôle que du coup, son interlocutrice ait tant de mal à se figurer comment fonctionnaient les choses sans maison. Pourtant, Poudlard était bien l'une des seules écoles au monde à fonctionner ainsi (avec Ilvermorny, mais Ilvermorny avait imité Poudlard, justement).

"Ce n'est pas si difficile, tu sais ! Il y avait un dortoir par année, et on était répartis aléatoirement dans des chambres de quatre, et on changeait au fil de l'année en fonction de nos affinités, rien d'exceptionnel."
, répondit-elle dans un sourire accompagné d'un haussement d'épaules. "Mais c'est vrai que j'ai quand même un faible pour votre système de maison, ça forge les affinités instinctivement, et ça entretient l'esprit d'équipe. Ce qui est juste dommage, c'est que ça entretienne la rivalité aussi."

Cassie se découvrait assez bavarde, mais Yseult savait bien l'y encourager. C'était tout simple de discuter avec elle. Elle donnait l'impression de s'intéresser à absolument tout sans distinction, avec une passion sincère, et elle-même savait se montrer très passionnante quand elle parlait. C'était vraiment agréable. Comme quoi, elle pourrait bien réussir à se faire de nouveaux amis, ici. C'est pas qu'elle trouvait qu'elle en avait forcément besoin, elle, elle se contentait très bien de passer le plus clair de son temps avec Adrian, mais puisque lui avait eu le temps de se faire d'autres amis (mais non, elle n'était pas du tout jalouse), il fallait bien qu'elle fasse de même de son côté, pas vrai. Et puis, c'était toujours mieux qu'elle réussisse à s'entendre avec ses camarades de dortoir. Ne serait-ce que pour l'ambiance, déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 27 Jan - 22:20


Yseult apprécié cette rencontre, elle était soulagée d'avoir pu briser la glace avec Cassie, elle était nouvelle depuis quelques temps, et heureusement elles avaient pu parler simplement et trés agréablement. En même temps être admis dans la maison des Serdaigles, c'était forcément un signe qu'elle était une bonne personne, et qu'elles pourraient sans aucun doute s'entendre. Bon aprés Ys ne s'entendait pas avec tout le monde. Mais entre sa période morose, et je déprime, et c'est la fin du monde, et sa période je suis la fofolle du coin, elle pouvait comprendre que certaines personnes ne l'apprécient guère. Mais la jeune fille de son côté ne détestait personne, enfin de sa maison, car il faut toujours compter sur cette brave Clio, mais elle était de poufsouffle, donc c'était pas pareil.

Cassie lui expliqua comment fonctionnait son école, celle à Salem. Que les élèves étaient répartis au hasard dans des chambre de quatre, et qu'on pouvait changer si on aimait plus ou moins une autre personne. C'était un système qui permettait d'être avec une amie, bon la plupart des amis de Ys était à Serdaigle, mais elle avait quelque bonnes copines à Gryffondor, qu'elles pourraient connaître mieux si elles étaient dans le même dortoir.
"C'est vrai qu'on s'entend bien entre Serdaigle, ou même entre membres de la même maison. Et je sais pas si tu l'as vu, mais il y a effectivement une grande rivalité entre les Serpentard et les Gryffondor., en particulier pour Quidditch. Mais dans certains cas, ça sort du terrain.   expliqua la jeune fille. Elle ne savait pas trop quoi penser de cette rivalité. La "Ys morose" trouvait ça ridicule et la gênait dans ses études, mais la "Ys fofolle" trouvait ça plutôt drôle.

"Mais je pense que dans l'ensemble, on passe de bonnes années à Poudlard.fit  Yseult avec un sourire, pour sa part elle avait eu une première année sans vraiment de folies, la seconde moitié de la seconde, et une bonne partie de la troisième avait été particulièrement morose. Sa quatrième année et celle-ci un peu trop fofolle...
"Tu commences à connaître assez bien Poudlard non?" demanda Yseult, même en étant d'une famille de sorciers, son père lui avait raconté mille et une histoires, et Abraxas aussi, Ys avait cru connaître Poudlard, mais elle avait quand même mis plusieurs mois pour bien connaître les couloirs de l'école
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Dim 11 Fév - 0:09

L'amitié sans frontières

Yseult lui confirma que les serdaigles s'entendaient généralement bien entre eux, effectivement. C'était une chose que Cassiopée n'était pas complètement surprise d'entendre, elle avait remarqué que l'ambiance avait l'air plutôt bonne dans la salle commune de bleu et bronze... ce qui ne l'empêchait pas de rester le plus souvent dans son coin, mais ça, c'était encore autre chose... c'est juste qu'elle était solitaire et avait souvent le besoin de s'isoler, ce n'était contre personne. Bon, elle savait aussi qu'il y avait des élèves même dans la même maison qui n'oubliaient pas de se faire la guerre. Elle avait cru comprendre qu'il y avait de l'eau dans le gaz entre les jumelles Farnsworth mais elle n'avait pas cherché à en apprendre plus ni à prendre parti, elle se disait juste que ça ne la concernait pas. Elle n'était même pas à Poudlard quand tout ça avait commencé après tout. Elle ajouta qu'il y avait aussi de fortes rivalités, encore plus quand ça concernait le Quidditch, et surtout entre serpentards et gryffondors. Oui, ça aussi elle l'avait un peu cerné, mais ce n'est pas pour autant qu'elle comptait se faire des a prioris sur les élèves de ces différentes maisons.

"Oui, ça va, je commence à bien me repérer"
, confirma-t-elle en souriant quand Yseult lui demanda si elle commençait à bien connaître Poudlard. Vu qu'elle était arrivé il y a plusieurs mois quand même, elle s'était un peu familiarisée avec les lieux, c'est sûr, mais ce château était tellement immense qu'elle était sûre qu'elle quitterait l'école à la fin de sa septième année sans tout savoir encore. "Mais ça m'arrive encore de me perdre, quelquefois." Et ça, ça devait être en bonne partie parce qu'elle était beaucoup trop tête en l'air. Quand elle regardait où elle mettait les pieds, c'était déjà une bonne chose, en fait. "Et je pense qu'il doit encore y avoir un bon paquet d'endroits que je n'ai pas visités."

Déjà, elle savait rejoindre facilement ses salles de cours, elle se repérait toujours jusqu'à la salle commune des serdaigles et jusqu'à la grande salle. C'était déjà pas mal pour elle. Même si elle n'aurait rien contre le fait d'en découvrir un peu plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Dim 11 Fév - 15:40


Yseult était contente d'avoir fait l'effort de venir vers Cassie, la jeune fille gagnait à être connue. Elle n'était pourtant pas toujours le genre de personne à mettre à l'aise les gens, surtout sa "période morose", mais heureusement Cassie n'avait pas connu cette période de sa vie. Et aujourd'hui, elle était un peu trop ... énergique. La plupart de ses amis n'arrivait pas à la suivre. Combien de fois Sean et Léopold lui disaient de se calmer. Même Ginger le lui avait dit et pourtant elle pouvait être aussi fofolle qu'elle. Sa visite à Ste Mangouste, n'avait pas arrangé les choses quand on lui avait dit qu'elle était en carence. Mais elle avait envie de se faire une nouvelle amie, et Cassie correspondait bien au profil, surtout qu'elle parvenait à la faire se poser pendant cinq minutes ce qui n'était pas si mal. Même si la jeune fille avait déjà envie de repartir pour une autre folie.
"Oui, il y a beaucoup d'endroits mystérieux à Poudlard. Je me demande pourquoi les fondateurs l'ont fait si grande, alors qu'on utilise que peu de salles finalement." fit Yseult curieuse de comprendre ce que les quatre fondateurs avaient eu derrière la tête.

"Je te montrerais un raccourci, si tu veux, il se trouve derrière la tapisserie dans le couloir du troisième étage. Ensuite tu as une flopée de marche, et tu te retrouves au sixième étage, sans passer par tous les couloirs. " expliqua la jeune fille avec un sourire. Et puis je te montrerais aussi la cuisine, c'est mon frère Alceste qui me l'a montré, comme il est à Poufsouffle, ce n'est pas loin des cuisines, il a vu comment y entrer, un peinture d'une corbeille de fruits. Il faut chatouillait la pomme ou la poire, je sais plus." continua Yseult avec un sourire enthousiaste. Elle connaissait bien Poudlard, mais c'était super de pouvoir le faire visiter, on avait l'impression de le décrourvir une nouvelle fois au travers de yeux de son visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Mar 13 Fév - 0:19

L'amitié sans frontières

C'est vrai que quand on y réfléchissait un peu, l'école de Poudlard paraissait bien trop vaste pour le peu d'espace qui était concrètement occupé par les occupants du château, mais Cassiopée trouvait justement que c'était ce qui faisait l'intérêt de cet endroit. Comme on en faisait pas facilement le tour, on pouvait encore se laisser surprendre par ces lieux de nombreuses années après... Et puis, l'ambiance était juste... magique... et pour qu'un sorcier dise ça d'un endroit, il fallait y aller. Peu importe ce que les fondateurs de l'école avaient eu en tête, ce qui est sûr, c'est qu'ils avaient parfaitement bien réussi leur coup. Il y aurait peut-être une histoire à raconter à ce sujet... il faudrait qu'elle se renseigne un peu, tiens.

La bleue et bronze hocha la tête, ravie, quand sa nouvelle amie lui apprit que si elle voulait gagner du temps pour accéder à sa salle commune, il existait un raccourci bien pratique qui permettait de parcourir la distance beaucoup plus rapidement et en s'épargnant le caprice d'escaliers à rallonge. Forcément, ça l'intéressait. La perspective d'avoir tous ces étages à monter la refroidissait à chaque fois qu'elle devait se rendre du premier au dernier étage. Elle se disait que connaître un peu tout ce genre de feintes, ça allait lui faire gagner un temps précieux.

"Ah, les cuisines, ça ça m'intéresse !" affirma Cassiopée avec un immense sourire sincère, très honnête.

La jeune fille était du genre très gourmande et elle ne s'en cachait pas du tout. Elle aimait beaucoup manger, et s'il était possible d'avoir un accès privilégié aux cuisines, elle était bien heureuse de pouvoir y accéder. Après, elle ne savait pas si ça valait le détour et s'il était possible d'y chouraver quoi que ce soit en toute impunité, mais le coup se tentait, après tout. Yseult avait su parler à la fois à sa phobie des marches et à son estomac, elle avait bon sur toute la ligne.

"Tu m'y emmènes quand tu veux, ça va devenir mon endroit préféré dans toute l'école !"

Et elle regrettait déjà de ne pas être à Poufsouffle. Eux, ils avaient la chance d'avoir les cuisines juste à côté. Pour elle, serdaigle, ça faisait une bonne trotte en revanche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Jeu 15 Fév - 16:34


Yseult sourit devant la remarque de la jeune fille, elle s'intéressait à la cuisine, comme beaucoup de monde d'ailleurs. Elle-même, n'hésitait pas souvent avant d'aller faire un tour dans les parages, pour voir si les elfes de maison, n'ont pas un petit quelque chose à donner en plus, surtout que c'était souvent le cas. Par contre, elle avait apprit qu'il ne vaut mieux pas les déranger avant le repas. Non pas qu'ils soient méchants, mais bon ils sont un peu moins attentifs, et parfois même chasser de la cuisine. Yseult regarda l'heure et se dit que ce n'était sans doute pas le moment d'y aller.
"On ira après le repas, si tu veux" proposa la jeune fille, qui pourtant avait envie d'y aller tout de suite. Il ne vaut mieux pas que Cassie revienne sur le sujet, sinon elles seraient déjà partit.

"On pourra descendre par le passage secret, quand on ira à la grande salle" ajouta la jeune fille, avec le sourire. Yseult n'était pas avare de sujets de conversation, aprés avoir parler des camarades, de l'école, il y avait encore une sujet que toutes les filles abordent un jour ou l'autre entre copines : les garçons. Cassie lui avait déjà parler d'Adrian, mais c'est son meilleur ami, donc sans doute un garçon potentiel pour avoir une histoire d'amour, à moins que ... cela arrivait aussi parfois que deux amis finissent par se mettre ensemble.
"Alors... et que penses-tu des garçons anglais?" demanda Yseult, en se demandant si de son côté, elle ne pourrait pas avoir un petit coup de coeur pour le charme des américains. En tout cas, peu de garçons avait eu grâce à ses yeux comme des amoureux possible. Alors elle se demandait si le charme des anglais avait plu à la jeune Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Dim 18 Fév - 22:43

L'amitié sans frontières

Il ne fallait pas grand-chose, au final, pour se faire une amie. Il suffisait d'accepter de lever les yeux de ses bouquins et de son carnet d'écriture quelques minutes pour découvrir une personnalité pétillante et colorée, un personne gentille et enthousiaste qui avait à coeur de l'intégrer et semblait totalement disposée à se faire une amie d'elle. Elle avait encore tout à apprendre d'Yseult, c'est vrai, mais elle lui faisait une très bonne première impression. Peut-être que grâce à elle, elle sortirait un petit peu de sa coquille et parviendrait à se faire de nouveaux amis ? Ce n'était pas qu'elle trouvait ça indispensable, mais elle était comme tout le monde, même les personnes les plus solitaires ont parfois besoin d'être entourées.

Cassiopée hocha la tête quand Yseult lui proposa de se rendre aux cuisines après le repas, en passant par les fameux passages secrets. Cass ne savait pas si c'était très rentable de se rendre aux cuisines alors qu'elles auraient le ventre plein, mais ce serait l'occasion de découvrir les lieux. Cassiopée se demandait si Adrian connaissait les cuisines et savait comment y accéder. Dans le cas contraire, elle était impatiente de lui faire découvrir cette nouvelle information. Ca l'amuserait beaucoup, d'ailleurs, de savoir une chose qu'il ne connaissait pas encore alors qu'elle était là depuis beaucoup moins longtemps. Elle en était à ces réflexions quand Yseult lui demanda son avis sur le garçons anglais... Ah les garçons ! Intarissable sujet de conversation, mais qui n'avait jamais vraiment fasciné Cassiopée, en réalité. Elle haussa les épaules.


"Je sais pas. Tu sais, ça m'intéresse pas vraiment, les garçons, tout ça..."

Pourtant, elle était du genre romantique, à force de se gaver de romans du courant gothique britannique. Elle espérait vivre une de ces grandes histoires d'amour, un jour. Mais elle ne cherchait pas après. En fait, elle attendait que ça lui tombe dessus, tout simplement. Et ça ne la dérangeait pas, elle ne pensait pas qu'il soit nécessaire d'être en couple pour exister.


"Et toi ? T'as un copain ?"


S'il fallait choisir, elle préférait quand même détourner le sujet. Yseult était mignonne, respirait la joie de vivre, elle avait tout un tas de qualités qui devaient faire tourner la tête de tout un tas de garçons. Elle ne serait pas surprise d'apprendre que son interlocutrice avait un petit ami, réellement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Jeu 22 Fév - 22:20


Yseult était un peu déçue, qu'elle n'est pas de petits secrets à lui raconter sur le sujet, mais en même temps, c'était plus intéressant de lui faire découvrir tout ça.... Enfin même si la jeune fille était sans doute toute aussi ignorante qu'elle dans ce domaine. Ys n'avait pas eu de petits copains, et à l'heure actuelle, il y avait bien trop d'idées dans sa tête pour qu'elle puisse penser aux garçons. Du coup, elle cherchait plus des conseils que d'en donner. Elle hocha la tête pour lui montrer qu'elle avait appris, elle avait presque envie de lui répondre, moi aussi. Mais elle ne le fit pas tout de suite, sans savoir ce qui stoppa son élan. Est-ce de la peur? de la honte? Elle ne savait pas. Cassie lui posa alors la question, et fit un maigre sourire à sa nouvelle amie.
"A vrai dire... je commence juste à m'y intéressé" fit la jeune fille avec un sourire plus large, car c'était après tout la vérité, il n'y avait aucun honte à avoir, elle n'avait que quinze ans après tout, et c'était sans doute le bon âge pour s'intéresser à ce genre de choses.

"Mais j'ai pas encore trouver LE garçon" fit Yseult en prononçant le mot "le" avec un peu plus de poids. Elle n'avait pas encore flashé sur un garçon, bien sûr il y en a qu'elle trouvait mignon et gentil comme Daniel par exemple, mais c'était pas un garçon pour elle, il y avait déjà Ines et vu ce qui était arrivé à la serpentard, Berett, ou Benett un truc comme ça. Ys n'avait pas envie de s'aventurer sur ce terrain là. Il y avait aussi Abraxas, mais c'était un frère et pas du tout un garçon. Et puis il y avait Sean et Léopold, on disait souvent que l'amitié peut se transformer en amour, mais elle n'arrivait pas imaginer une histoire avec l'un de ses deux amis, c'était pas possible.
"Tu l'imagines comment l'homme parfait?" demanda Yseult avec le sourire, elle n'avait pas l'intention de changer le sujet, on sait jamais, elle peut connaître quelqu'un qui pourrait correspondre à Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 24 Fév - 0:00

L'amitié sans frontières



Yseult lui dit qu'elle commençait tout juste à s'intéresser aux garçons. Quoi de plus normal, en même temps ? Elles avaient quinze ans, toutes les deux, et c'était un fait assez connu que c'était aux environs de cet âge que naissaient les premiers vrais émois amoureux, même si elle en connaissait certains qui n'avaient pas attendu autant pour avoir un crush ou deux, mais ces derniers étaient généralement tout innocents alors. Donc normal, oui, et peut-être que ce serait pareil pour Cassie ? Elle aurait peut-être un déclic et paf, d'un coup, la gent masculine deviendrait le coeur de ses préoccupations ! Elle n'espérait pas trop que ce soit le cas quand même, parce qu'elle aimait bien avoir la tête à se concentrer à d'autres choses et elle avait l'impression que certaines filles étaient obnubilées par le sujet. Oh, ça ne la dérangeait pas d'en parler comme maintenant, par exemple, surtout qu'Yseult avai la don de la mettre à l'aise avec n'importe quel sujet de conversation, mais c'était bien de changer de disque de temps à autre aussi.

Elle n'avait pas encore trouvé LE garçon.

Ah ça... Cassie savait que ça devait être du genre casse-tête comme préoccupation. Elle aimait bien, ceci dit, discuter avec une fille qui cherchait LE garçon et pas un garçon à tout prix, juste pour l'expérience ou pour le besoin de se sentir importante au regard du sexe opposé. Elle avait peut-être affaire à une aussi grande romantique qu'elle, au final, ce qui lui plaisait bien

Comment elle imaginait l'homme parfait ? Oh, la question piège. Cassie répondit sincèrement malgré tout.


"J'y ai jamais vraiment réfléchi"
, répondit-elle. Mais puisqu'elles en étaient là, elle n'allait pas se dérober à l'exercice. Elle laissa passer juste un peu de temps pour potasser un minimum la question. "Il faudrait qu'il aime lire, ça c'est sûr. Qu'il ait... je sais pas, de la conversation, de l'imagination. Une petite touche de folie... Tu vois, le genre avec qui on s'ennuie jamais, quoi."

Pas de critère physique, pour la même. Ce n'est pas qu'elle irait dire que le physique ne comptait pas, mais elle n'avait pas été assez... attirée par quelque garçon que ce soit pour savoir ce qui était son genre.


"Et toi alors ? Je peux peut-être t'aider à le trouver, LE garçon !"
considéra-t-elle avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 24 Fév - 15:04


Yseult était contente de parler de ce genre de choses avec Cassie, elle ne pouvait pas trop en parler avec Sean et Léopold ses deux meilleurs amis, ils n'avaient pas un point de vue de "filles" sur les garçons. Elle n'arrivait pas non en plus en parler avec Meldoy, depuis son histoire avec Linus et Lysandre. Du coup, elle avait un peu tut ce côté de sa personnalité. Et puis en plus, il y avait bien d'autres choses à faire. Elle n'avait pas vraiment eu le temps d'y penser réellement. Ys demanda d'ailleurs comment elle imaginait l'homme parfait. La jeune fille aurait bien voulu avoir une idée de ce qui faut chercher chez un garçon, peut-être qu'elle pourrait demander à Lysandre, ce qu'elle trouve de bien chez Linus. Cassie ne semblait pas avoir réfléchit à la question, et c'était la même chose chez Yseult.

Pour Cassie, il faudrait qu'il aime lire... ce ne serait pas le cas chez Ys, elle s’ennuierait bien trop avec un garçon qui passe son temps dans les livres. Déjà qu'elle n'arrive même pas à lire ses manuels scolaires. Pour Yseult, il faudrait qu'il soit plus dans l'action, faire les fous dans Poudlard, en riant, cela lui plairait bien. Mais elle le faisait déjà avec Léo ou Sean, du coup, qu'est-ce qui pourrait changer avec le garçon de ses rêves.

"Je suis d'accord avec toi, enfin sauf pour la lecture. Je trouve ça un peu .... long." fit Ys sans savoir quoi dire d'autres, elle aimait faire les choses, agir, lire... c'était trop ennuyant, mais elle n'avait pas voulu embêter la jeune fille en utilisant ce terme, car elle semblait vraiment apprécier la lecture.
"Au moins, on ne prendra pas le même garçon" fit Ys avec un sourire, bien qu'elle pensa à Mel et Lys qui étaient tombé amoureuse du même garçon, elles n'étaient sans doute pas soeur pour rien, c'est deux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Mer 7 Mar - 23:07

L'amitié sans frontières

Cassiopée esquissa un sourire quand sa nouvelle amie lui assura que sa description n'était pas très différente de l'image qu'elle se faisait de l'homme idéal. Exception faite de la lecture. Ce qui n'était pas une maigre exception, car la lecture (comme l'écriture) tenait une place vraiment primordiale dans la vie de Cassiopée. Elle, elle avait besoin de quelqu'un qui avait un vrai sens de la poésie, peut-être avec une âme d'artiste, mais en même temps, elle savait qu'on tombait rarement amoureux de la personne que l'on s'imaginait devoir nous correspondre. Certes, elle-même n'était jamais tombée amoureuse, mais l'exemple de ses parents était assez parlant. On ne faisait pas plus différent que ces deux-là, et pourtant, ils s'aimaient d'un amour fou que Cassiopée admirait beaucoup et qui tenait lieu d'exemple pour elle. L'image qu'elle s'était façonnée des relations romantiques reposait pour beaucoup sur l'image qu'elle avait de ses parents. En plus des romans à l''eau de rose qu'elle prenait plaisir (un plaisir coupable, parfois) à dévorer aussi rapidement que possible. Bon, Cassiopée aurait de nombreuses choses à dire à son interlocutrice sur les bienfaits de la lecture pour essayer du mieux possible de la convaincre. Mais après tout, chacun ses goûts, et la différence était bien souvent une force, pouvait même être une force immense, d'ailleurs.

Dans tous les cas, Yseult avait raison. Comme ça, elles ne jetteraient pas leur dévolu sur le même garçon. En même temps, Cassiopée avait la candeur de penser que ce genre de situations capillotractées n'étaient que propres à l'univers romanesque.


"Il vaut mieux, oui", répondit la jeune fille d'un ton amusé.

Elles s'entendaient très bien pour le moment, elle avait bien envie que ça dure. Les amitiés n'étaient pas légion dans le périmètre de Cassiopée. Elle apprécierait assez de mettre un violent coup de pied à ses habitudes sociales.


"Maintenant, t'es sommée de me tenir informée la première si jamais un garçon te tape dans l'oeil."

Et réciproquement, sans mal, surtout que son meilleur ami étant un garçon, même si elle ne se verrait pas cacher quoi que ce soit de ses éventuelles histoires de coeur à Adrian, ce serait sûrement plus simple de discuter avec une autre fille de tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 10 Mar - 21:28


Yseult sourit et se mit même à rire, quand Cassie lui dit qu'elle était sommé de lui dire le jour où elle serait amoureuse d'un garçon.
"Pareil pour toi" fit Yseult avec un sourire. Elle ne regrettait pas d'avoir été vers Cassie pour lui parler. Elle avait entendu des filles de Serdaigle dire qu'elles n'avaient pas osées lui parler parce qu'elle était toujours plongé dans son livre. Mais Ys n'avait pas ce genre de préjugé, et surtout elle faisait toujours les choses en culot, sans rien regretter. Là en l’occurrence cela lui avait permit de faire une amie, mais cela pouvait aussi lui attirer des ennuis. Qui sait si ce n'est pas sa curiosité qui l'avait conduit à avoir des ennuis. Sean et Léopold pensait que quelque chose était responsable de son état, ou plutôt quelqu'un, mais Ys avait arrêté de chercher. Elle préférait vivre l'instant présent. Et l'instant présent n'était pas si mal, il lui avait permit de faire connaissance avec Cassie.

"Tu gagnes à être connue tu sais, il faut sortir de tes livres plus souvent" fit Yseult avec un sourire. Aller viens, on va rejoindre les autres dans la salle commune, puis on ira tous dîner à la grande salle, je te montrerais le raccourci, et voir si on est plus rapide que les autres en passant par là" ajouta la jeune fille dans un sourire complice, avant de se lever pour tendre la main à Cassie pour qu'elle la prenne et la tire vers la salle commune. Yseult entendait les rires des autres depuis en bas. Elle espérait qu'elle pourrait bien s'entendre avec les autres, elle aurait sans doute une préférence de se retrouver avec Lysandre, mais la jeune fille était entrain de vivre son idylle avec Linus, elle avait eu la chance de le rencontrer, le garçon idéal pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 118
Humeur :
50 / 10050 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois, de frêne, 28 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Emily Kinney

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Jeu 15 Mar - 1:01

L'amitié sans frontières

Cassiopée hocha la tête. Forcément, oui, c'était donnant-donnant. Si elle demandait à recueillir les confidences de Yseult, il était logique qu'elle lui adresse aussi les siennes en retour. Si Cassiopée devait se confier sur une éventuelle vie sentimentale, il est évident qu'elle s'adresserait à Adrian en premier, mais Yseult pourrait bien être la deuxième. Sa camarade lui inspirait confiance. La preuve, Cassie n'était pas la personne avec le plus de conversation au monde, mais pourtant, le fait de papoter avec son interlocutrice comme c'était le cas à ce moment-là, c'était naturel, ça venait tout seul, elle n'avait pas besoin de se forcer pour ça, et ça ne faisait pas de mal du tout. Par contre, elles ne pourraient pas être sur la même longueur d'ondes tout le temps.

Comme quand Yseult lui conseillait de lever les yeux de ses bouquins plus souvent. Il ne fallait pas rêver non plus. La lecture, c'était sa passion, elle était incapable d'y renoncer, et même si c'était un peu prétentieux, elle se disait que si elle devait vraiment gagner à être connue, ce serait au travers de l'écriture, parce qu'elle pensait avoir un petit talent pour ça, même si elle avait peut-être complètement tort, c'était pas à exclure. Cassandre préféra ne rien répondre. Elle trouvait ça amusant, qu'Yseult cherche à la tirer de ses bouquins, et pour tout dire, si quelqu'un pouvait bien être capable de ça, eh bien ça devait certainement être la jeune femme qu'elle avait sous les yeux.


"D'accord, d'accord"
, répondit Cassie quand sa nouvelle amie l'invita à aller rejoindre ses camarades (leurs camarades) dans leur salle commune, pour qu'ils aillent manger tous ensemble.

Bavarder avec Yseult, c'était une chose, devoir assumer la compagnie de tous le reste de ses camarades, c'était autre chose. Mais bon, ça faisait un moment qu'elle était arrivée à Poudlard, maintenant. C'était peut-être vrai qu'il était temps qu'elle s'intègre, même si ce n'était pas simple pour elle, parce que ce n'était pas dans ses habitudes. Même dans son ancienne école, ce n'était déjà pas simple pour elle. Alors ça ne risquait pas de s'arranger, là.


"Mais tu me feras pas lâcher mes bouquins si facilement à chaque fois, je te préviens."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1327
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   Sam 17 Mar - 21:29


Yseult sourit et regarda sa nouvelle amie, parce qu'il ne fallait pas grand chose à la jeune fille pour considérer quelqu'un comme son amie, peut-être parce qu'elle n'avait pas de grand secret à avouer, et qu'elle pouvait confier tout et n'importe quoi, à n'importe qui. Enfin peut-être pas n'importe qui, mais beaucoup de personnes. Tous les deux commencèrent à quitter le dortoir des filles pour rejoindre les autres dans la salle commune. Mais Cassie la prévint qu'elle ne pourrait pas la sortir de ses livres à tous les coups. Yseult se mit à pouffer de rire. Et personne ne la crut quand elle répondit que Cassie venait de lui dire une blague.

"Laisse tomber, ils ne sont pas drôle. Alors je vous propose de faire une petite course. Le premier arrivé dans la grande salle" fit-elle en prenant la main de Cassie pour la tirer vers la sortie avant tout le monde. Elle savait que Sean, son meilleur ami allait jouer le jeu, et peut-être en entrainé d'autres, et puis tant pis si personne ne jouait. Elle arriva donc au fameux raccourci alors qu'elle entendait les autres courir dans les escaliers de la tour.

"Aller viens, on a un peu d'avance." fit Ys en soulevant un lourde tapisserie pour dévoiler un long escalier, que la jeune fille commença à descendre à toute allure, elle se retourna pour voir si Cassie la suivait toujours, il faut dire qu'elle ne lui avait pas vraiment laissé le choix. "On arrive bientôt au troisième étage, et personne ne nous a suivit" fit-elle avec un sourire triomphante, elle sortirent du raccourci et arrivèrent donc au troisième étage où Yseult entendait les autres toujours dans les marches des escaliers, qui n'en faisait qu'à leurs têtes.
"On va gagner" cria Ys dans les escaliers, avant de continuer de descendre les marches vers la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amitié sans frontières   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié sans frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» Jean Loup Sieff et reporters sans frontières
» SALSA X CANICHE/GRIFFON 2 ANS 4 PATTES SANS FRONTIERES
» PV Jessica • Médecins Sans Frontières, infirmières sans culotte !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Les tours et sommets du château :: Salle commune des serdaigles. :: Dortoir des filles.
-