AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 340
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Dim 7 Mai - 14:59




L'Enfer est pavé de bonnes intentions
Ft. Tom & Carlotta
 
Je ne sais pas à quoi m'attendre et je ne sais pas à qui je vais avoir affaire. J'appréhende un peu, forcément, mais pas totalement non plus parce que j'éprouve une part d'enthousiasme à l'idée de participer à une éventuelle intrigue. Mon défaut pour le moment, c'est que ma voix ne s'entend pas à une suffisamment grande échelle pour la simple et bonne raison que je défends ma cause seule. Cela ne me dérange pas en soi, d'autant moins que je ne suis pas faite pour travailler en équipe, mais si je veux que mon œuvre devienne impactante, il va falloir que je concède à lever un peu le nez de mon nombril pour aller chercher des solutions ailleurs. Mes plus grands coups d'éclat, ceux qui m'ont valu la prison, ont eu le mérite de faire parler de moi et de la cause que je défends, c'est d'ailleurs comme cela, je pense, que mon correspondant anonyme a entendu parler de moi, mais ça ne me suffit pas. J'en veux davantage, bien sûr. Je veux que ma parole atteigne les plus hautes sphères pour que ces plus hautes sphères se magnent le train et mettent en œuvre des vraies solutions pour ce que je considère être un problème d'État, qui peut avoir des conséquences directes et terribles sur notre civilisation tout entière si nous n'ouvrons pas les yeux le plus vite possible et n'agissons pas en conséquence.

Le courrier que j'ai reçu et qui me donnait rendez-vous dans ce Fish'n'ships irlandais isolé d'à peu près toute civilisation ne donnait pas beaucoup de précisions. Il m'informait seulement du fait que la personne qui tenait à me voir était très intéressée par la cause que je défendais et voulait se donner les moyens de m'aider. Ce pouvait bien être un piège, mais je suis quelqu'un de curieux, et plus du genre à foncer qu'à reculer. Du coup, je n'ai pas pu résister. J'ai voulu voir par moi-même si cette personne était sincère et si elle avait vraiment la possibilité d'apporter un soutien à mes idées.

Je m'avance donc avec prudence dans l'établissement en grande partie vide, pour le moment et balaye rapidement la pièce du regard pour trouver mon mystérieux correspondant. Deux réflexions s'imposent à moi quand je m'avance de lui. Tout d'abord, je le pensais plus âgé, mais il est manifestement plus jeune que moi (en fait, nous avons même été à Poudlard en même temps, mais notre différence d'âge a fait que son nom ne m'a rien dit du tout, et quel nom pourtant !). Ensuite, je reconnais que je le trouve séduisant. Une réflexion qui ne mène à rien mais qui s'est imposée quand même. Il émane de lui un charisme que je peux difficilement nier. Je m'approche de sa table avec toute l'assurance qui me caractérise.

"Tom Jedusor, je suppose ? Vous vouliez me rencontrer ?"

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11425
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Lun 8 Mai - 8:53



L'Enfer est pavé de bonnes intentions
I

l ne faut jamais négliger la possibilité d'étendre son influence et d'accélérer la croissance de son empire quand cette dernière se présente. Pour le moment, les choses se passaient plutôt bien pour Lord Voldemort et ses mangemorts. Le groupe gagnait en importance, la peur s'installait progressivement dans toute la Grande-Bretagne, et les retombées de la soirée d'Halloween (organisée par ses soins, qui en doutait encore ?) n'allaient pas tarder, si tout se passait selon ses plans, à jouer à son avantage. Il n'avait en soi pas forcément besoin de ce rendez-vous qu'il avait pourtant pris soin de planifier, mais il ne voulait passer à côté d'aucune opportunité. Et c'était effectivement ce qu'il voyait dans le "personnage" qu'était Carlotta Pinkstone : une opportunité. Et il préférait prendre la main sur elle avant que quelqu'un d'autre ne s'en charge, et au vu du nombre conséquent de ses opposants, il savait très bien que cela pourrait arriver plus tôt que prévu s'il n'y prenait pas garde. Autant dire qu'il n'avait pas l'intention d'accorder la moindre marge de manoeuvre à ses ennemis, même s'il pouvait leur arriver de commettre des erreurs.

Pourquoi cet intérêt pour Carlotta Pinkstone, alors ? Eh bien, elle défendait bec et ongles une cause qu'il avait l'intention d'encourager, même si ce n'était pas le moins du monde dans le même but que la jeune femme. Il avait entendu parler après qu'elle eut été interpellée pour avoir fait usage de la magie devant des moldus. Certes, ce n'était pas une nouveauté en soi, la nouveauté résidait dans le fait que la jeune Carlotta, elle, revendiquait ce qu'elle avait fait, ce n'était pas de la maladresse ou un geste égoïste : elle voulait exposer la sorcellerie au regard des moldus. Bien sûr, elle le faisait dans un but altruiste, elle prônait l'égalité et c'était en ce nom qu'elle agissait. Leurs idéaux étaient aux antipodes, autant le dire, mais ce n'était pas la fin que les moyens qui intéressaient Tom. Le jeune homme voulait encourager son action pour précipiter son ascension à lui, et c'était pour cette raison qu'il avait demandé à la voir.

Il lui avait donc donné rendez-vous dans un pub méconnu du fin fond de l'Irlande. Il avait délibérément choisi un pub moldu, pour mettre Carlotta en confiance, et le plus éloigné possible du monde magique, un endroit qu'il n'avait jamais fréquenté pour être sûr qu'ils ne seraient pas dérangés et pourraient parlé loin des oreilles indiscrètes. Il était arrivé en avance, mais la jeune femme ne tarda pas à le rejoindre en effet.

-Bonjour, Carlotta. Je peux vous appeler Carlotta ? Je suis ravi de vous rencontrer enfin en personne.
Il revêtait pour l'occasion ses atours les plus charmants, ceux qu'il utilisait généralement pour séduire ses interlocuteurs et endormir leur vigilance. Comme je vous l'ai écrit, j'admire beaucoup votre action. J'aimerais vous apporter mon soutien.



code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 340
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Jeu 11 Mai - 10:00




L'Enfer est pavé de bonnes intentions
Ft. Tom & Carlotta
 
Je suis d'un tempérament sociable et avenant, je n'ai pas de mal à aller vers les autres, et j'aime découvrir de nouvelles personnes, qui qu'elles puissent être, j'aime découvrir de nouveaux regards sur le monde, j'aime me confronter à d'autres opinions, même si je reste totalement campée sur les miennes, bref, cette rencontre me rend curieuse, et cette personne encore plus. Je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre, le concernant. Ce que je sais par contre, c'est que je pensais me trouver face à quelqu'un de beaucoup moins avenant, de beaucoup plus âgé, mais ça me va. Ça me perturbe un peu qu'il soit plus jeune que moi, mais je préfère ça, je pense qu'on va pouvoir se parler plus librement, que notre conversation sera plus détendue, parce qu'il n'y aura pas d'écarts générationnels pour compromettre notre dialogue. Oui, ma première impression est plutôt bonne, et je me dis que je vais bien m'entendre avec ce jeune homme du nom de Tom Jedusor. Si je savais à qui j'ai réellement affaire ! Mais comment est-ce que je pourrais me douter de quoi que ce soit face à ce jeune homme, aussi agréable et poli. Je hoche la tête quand il propose de m'appeler par mon prénom. Je suis pour, ça rendra notre entrevue moins formelle, et je pense que c'est plutôt une bonne chose. D'ailleurs, je suis tentée de lui demander de me tutoyer, j'ai l'impression d'avoir mille ans quand on me vouvoie, comme cela. Mais je ne vais pas aller trop vite en besogne, le tutoiement s'instaurera peut-être au fur et à mesure de notre échange. Nous verrons bien.

"J'apprécie. Il est rare qu'on reconnaisse ma cause à sa juste valeur." Je ne peux m'empêcher de le dire, parce que je le pense, et que ça me frustre, pour une fois que je peux parler à quelqu'un qui sait où je veux en venir ! Enfin, j'espère qu'il voit vraiment où je veux en venir. Je peux être aussi crédule que passionnée, parfois. "Et en quoi pourriez-vous m'aider, exactement ?"

Je me force à le vouvoyer, mais j'ai quand même un peu de mal. Cela dit, je n'ai pas envie de griller ma chance une bonne fois pour toutes. Dans tous les cas, je suis impatiente de connaître sa réponse. J'ai du mal à savoir ce qu'il pourrait faire pour moi. Il a l'air d'avoir moins de vingt ans, pourtant.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11425
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Jeu 11 Mai - 18:09



L'Enfer est pavé de bonnes intentions
L'

héritier de Serpentard se contenta d'adresser un sourire qui se voulait à la fois humble et sympathique (bien qu'il n'était évidemment ni l'un ni l'autre) à Carlotta quand cette dernière le remercia de l'intérêt qu'elle portait à ses activité et de l'implication dont il voulait faire preuve à ce sujet. Elle ajouta qu'il était rare que l'on apprécie sa cause à sa juste valeur. Si elle savait... Ce n'était clairement pas la cause qu'elle défendait qui avait invité le jeune homme à vouloir la rencontrer. Sa "cause", il la trouvait particulièrement idiote et absurde. Révéler le monde des sorciers au moldus dans l'espoir que les deux mondes vivent en parfaite harmonie. Il considérait cette hypothèse comme complètement stupide. D'une part parce que rechercher l'harmonie avec les moldus était comme vouloir vivre en bonne entente avec une colonie d'asticots, tout aussi inutile et stimulant intellectuellement. Les moldus, comme les asticots, étaient une vermine juste bonne à être éliminée, ça et rien d'autre. Et quand bien même il devait être partisan de cette harmonie (mais c'était de l'ordre de l'impossible), il ne la croirait pas possible. Il était certain pour lui que la révélation d'un monde à l'autre allait engendrer la peur, la révolte, le chaos... et c'était bien parce qu'il ne savait envisager les choses que de cette manière qu'il avait l'intention d'appuyer les actions de Carlotta dans son intention d'exposer le monde magique au monde moldue. Oh oui, leurs intentions n'avaient absolument rien à voir l'une avec l'autre. Mais Carlotta ne devinait visiblement pas ses vraies intentions, elle paraissait surtout curieuse de savoir en quelles mesures il pourrait être capable de l'aider. La question qu'elle lui posa abondait dans ce sens.

-Eh bien, je dispose d'un réseau, d'un certain nombre de contacts qui pourraient vous être utiles dans la bonne élaborations de vos projets. Je pourrais vous apporter un soutien financier et humain, veiller auprès des bonnes personnes qu'elles ferment les yeux au bon moment pour impacter davantage de personnes. Et je pourrais également faire en sorte que vos interventions soient relayées à grande échelle, dans les presses sorcière comme moldue.


Il marqua une pause, laissant à Carlotta le soin de jauger de l'ampleur de sa proposition. Il est vrai qu'il en promettait beaucoup, mais c'était des dispositions dont il était bel et bien capable, avec toutes les influences qu'il avait acquises à présent. Et il ne pensait pas qu'il aurait à en accuser la moindre retombée, c'était tout l'intérêt de sa rencontre avec la jeune femme qui lui faisait face : toute la responsabilité lui incomberait, et elle le revendiquerait sans doute avec fierté par ailleurs. Elle faisait un parfait bouc émissaire.



code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 340
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Lun 22 Mai - 13:53




L'Enfer est pavé de bonnes intentions
Ft. Tom & Carlotta
 
C’est étonnant, ce contraste, un peu déstabilisant, même, je dois dire. Mon interlocuteur n’a rien besoin de dire pour qu’on lui imagine un réel charisme, ça je ne dis pas, mais il y a tout de même une différence (et non des moindres) entre le fait d’être charismatique et celui d’être convaincant pour les bonnes raisons. Et je reconnais qu’il est étrange de voir une personne aussi jeune (mais son âge s’oublie vite) faire preuve de temps d’aplomb et de détermination. J’essaie de me rappeler de quelle personne j’étais il y a cinq ans, moi, et si je ne saurais trop dire, ce qui est en revanche certain, c’est que je n’étais pas comme ça. Il m’a fallu du temps et un vrai combat intérieur pour commencer afin de devenir ce que je suis aujourd’hui, soit une femme déterminée, décidée à lutter pour mes idées. Je devrais remettre sa parole en cause, être un peu méfiante, d’une façon ou d’une autre, parce que quand il me parle de réseau, je pourrais douter. Comment je le vérifie, ce réseau ? Comment je peux en être sûre ? Je ne le peux pas. Je sais que je dois me méfier de lui comme de n’importe qui, il faut prendre garde aux écrans de fumée, quelles que puissent être les circonstances.

N’empêche, je peux difficilement cracher sur sa proposition. En ce qui me concerne, je sais ce qui me manque : j’ai besoin de moyens, j’ai besoin d’influence, j’ai besoin de l’aval d’autres personnes, j’ai besoins de personnes pour me suivre, j’ai besoin d’un écho médiatique (parce que les médias boudent mes actions ou les tournent en ridicule de manière générale). Quand il me parle de la presse moldue, il aiguise vraiment mon intérêt. En soi, c’est comme s’il m’offrait le Graal, et je ne sais pas trop si qui que ce soit peut vraiment se permettre de refuser une chose pareille. Si je n’accepte pas les mains tendues, je ne vais pas aller bien loin. Mon action n’est pas solitaire, pas solitaire du tout, elle doit être multiple. Alors je dois prendre soin de mettre toutes les chances de mon côté. Je ne dois négliger aucune piste. Alors Tom Jedusor a éveillé mon attention, il est parvenu à aiguiser mon intérêt. Reste à savoir à présent si c’est de la poudre aux yeux (de la poudre de perlimpimpim), ou si cette proposition est sérieuse.

« C’est le genre d’offre qui ne se refuse pas, n’est-ce pas ? » remarquai-je non sans un léger sourire. Je ne sais pas trop à quel genre d’énergumène j’ai affaire, mais je préfère prendre la situation avec légèreté, tant qu’à faire. « Comment est-ce que je peux être sûre que vous avez autant d’influence que vous le prétendez ? »

Après tout, je n’ai jamais entendu parler de lui avant ce jour. Et je ne sais pas du tout à quoi m’en tenir. Je ne veux pas non plus me précipiter dans un coup fourré comme si de rien n’était. Je me sens concernée par tout ça, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, j’ai tout de même mes limites. Pas beaucoup quand il s’agit de ma cause, pour laquelle je suis prête à tout, mais quand même.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11425
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Dim 28 Mai - 23:20



L'Enfer est pavé de bonnes intentions
T

om se contenta d’esquisser un fin sourire (faux, évidemment, car rares étaient les occasions où le jeune homme souriait en étant véritablement sincère) en entendant son interlocutrice observer que l’offre qu’elle lui faisait n’était pas de celles que l’on peut refuser normalement. En effet, c’était exactement comme cela que l’héritier de Salazar Serpentard considérait les choses. Pour lui, une offre telle que celle qu’il faisait à son interlocutrice ne se refusait en effet tout simplement pas, ne serait-ce que parce qu’un refus de sa part reviendrait à une contestation de son autorité, et bien évidemment il ne pouvait pas tolérer qu’une chose pareille se produise. Elle semblait décidée à dire oui dans l’absolu, et c’était tant mieux, le jeune homme considérait par conséquent qu’il ne serait pas du tout difficile de convaincre son interlocutrice. Il suffirait d’avancer les bons arguments, de donner les preuves adéquates, et le jeune homme ne manquait pas d’arguments et de preuves dans son cas, il avait anticipé la question de son interlocutrice, et il avait une très bonne idée de la manière dont il convenait d’y répondre.

Bien évidemment, il ne pouvait pas donner à son interlocutrice les vraies réponses. L’influence, le réseau, les possibilités, il les avait bel et bien, mais bien évidemment, il était hors de question pour lui de se présenter sous son véritable jour vis-à-vis de son interlocutrice. Certes, cela lui donnerait une preuve tangible de ce dont il était capable, mais il était peu probable qu’elle accepte d’accorder sa confiance à un homme qui affichait très clairement, quand il était sous son sombre pseudonyme, sa détestation des moldus et son intention d’éradiquer ce qu’il considérait comme ni plus ni moins qu’une sous-espèce. Ce fut une réponse toute prête qu’il adressa à son interlocutrice.

-Je préfère ne pas trop en dévoiler encore. Il est normal que vous ne me fassiez pas directement confiance, mais vous comprendrez qu’en retour, je ne le fasse pas davantage.


C’était une manière de se dérober à la question en jouant tout simplement la carte du mystère. Le jeune homme prendrait grand soin d’endormir la défiance de Carlotta, et pour ce faire, il avait une idée très précise de la manière dont il lui fallait procéder, et en reprenant la parole, il posait les premiers jalons d’un plan qu’il avait mûrement réfléchi dès l’instant où il avait eu vent des action médiatisées de Carlotta Pinkstone.

-Ce que je vous propose, c’est de me mettre à l’épreuve. Je vous apporte mon aide pour votre prochaine mission, si vous êtes convaincue au terme de cette collaboration, alors il s’agira de la première d’une longue série. Dans le cas contraire, nous nous en arrêterons là, et vous n’entendrez plus jamais parler de moi.


Bien sûr, il ne pouvait rien en être, Tom Jedusor tenait bien trop à faire parler de lui, même si ce ne serait pas spécialement sous ce nom spécifique. Quoi qu’il en soit, il pensait que cette première collaboration serait en effet suffisamment convaincante pour que Carlotta lui fasse à nouveau confiance. A ses risques et périls.





code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 340
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Jeu 15 Juin - 20:22




L'Enfer est pavé de bonnes intentions
Ft. Tom & Carlotta
 
J’ai beau ne pas savoir qui il est exactement, j’ai beau tout ignorer de son identité et de ce qui justifierait que mon interlocuteur ait de telles relations et le pouvoir de tenir ses engagements, je dois tout de même reconnaître que Tom Jedusor me fait une forte impression, j’ignore si c’est juste son charisme indéniable ou les talents d’orateur que l’on peut sans mal lui reconnaître, mais il parvient presque trop difficilement à me convaincre. Pourtant, je me dis que c’est typiquement le genre de gars capable de vous faire avaler des couleuvres, de le faire à n’importe qui. Mais justement parce qu’il est capable de ça, je me dis qu’il est parfaitement susceptible de s’être façonné un réseau conséquent en dépit de son âge. En tout cas, il sait adjoindre à son discours les mots pour me convaincre. Il affirme comprendre que je ne lui fasse pas confiance. Oui, c’est de la pure logique, mais il est vrai qu’en retour, il n’a pas plus de raisons de me faire confiance. Je n’ai pourtant pas de raisons de m’en prendre à lui tant qu’il est réglo avec moi. Mais en même temps, puisque je ne le connais pas, il ne me connaît pas. Il y a forcément une différence entre ce qu’on lit dans les journaux (pour les quelques-uns qui n’ont pas tu mes « exploits » quand ils ne les ont pas détournés, minimisant leur valeur). Quelque part, il me donne le sentiment que nous partons sur un pied d’égalité. C’est le but, bien sûr, mais je ne m’en rends pas forcément compte. En tout cas, il arrive à me convaincre. Et puis, sa proposition me semble… diablement avantageuse pour moi. Et je me demande à quel titre mon interlocuteur y trouvera son compte. En même temps, puis-je fermer les yeux, demeurer sourde à un tel compromis ? J’ai besoin de moyens, j’ai besoin de visibilité, il me les promets et m’assure de tout arrêter si tout cela ne devait pas me convenir. J’ai la faiblesse de croire que j’y serais gagnante dans tous les coups, mais je ne sais définitivement pas à qui j’ai affaire.

« Ça ressemble à un marché honnête », j’admets simplement. Je me tais quand même quelques secondes, le temps qu’il me faut pour peser le pour et le contre, pour me faire une idée définitive de la situation, de ce que ça peut m’apporter et en quoi cela peut me nuire. J’y réfléchis bien, j’y réfléchis du mieux que je peux. Mais finalement, je décide de prendre ce risque. Ce ne sera pas le dernier auquel je serais confrontée vu ma position, dans tous les cas. J’ai déjà été enfermée à Azkaban, et même si je ne veux pas réitérer l’expérience, je sais bien que ça pourrait se reproduire. Dans ce cas, autant faire les choses bien, non ? « D’accord, je marche. Je dois juste réfléchir à tout cela à tête reposée. » Je ne suis pas capable sur le moment de savoir quelle aide spécifique je chercherais à obtenir pour ses prochaines actions. Pour ça, je vais avoir besoin de lui. « Comment puis-je vous contacter ? »


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 11425
Humeur :
75 / 10075 / 100


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Ven 16 Juin - 18:57



L'Enfer est pavé de bonnes intentions
T

om adressa à son interlocutrice son sourire le plus convaincant quand cette dernière affirma que son marché semblait honnête. Quelque part, il l'était bel et bien, en effet, car les engagements qu'ils lui promettaient étaient autant d'engagements qu'il avait bel et bien l'intention de tenir. Pour autant, l'honnêteté ne faisait pas particulièrement partie du vocabulaire de l'Héritier qui avait tant et tant menti qu'il avait longtemps su se fondre dans une identité qui n'était pas la sienne, dans une personnalité qui n'était jamais que de la poudre aux yeux, ça et rien d'autre. En tout cas, l'essentiel n'étaient pas les faits, mais l'interprétation que la jeune femme en faisait, et ils jouaient de toute évidence en sa faveur. Manifestement, elle était plus que tentée par la situation, et il y avait de quoi, il est certain que le marché proposé donnait sur de points l'impression de devoir lui profiter bel et bien. Et ce serait le cas, sur le court terme. Dans les faits, elle serait exaucée à la mesure de ce qu'elle exigerait, mais en acte, il y aurait un prix à payer, au-delà de ce qu'elle pouvait bien, pour l'heure, être capable d'imaginer. Passer un pacte avec Tom Jedusor, c'était, en extrapolant à peine, passer un pacte avec le diable, tout simplement, et le prix à payer alors était tout aussi simple à deviner. Oui, c'était bel et bien l'âme de Carlotta qui était en jeu, et cette dernière pourrait bien finir broyée par l'odieuse machine qui, insidieusement, se mettait en marche et ne comptait pas laisser de survivants sur son passage. Au nom de tout ce qu'elle pensait défendre, elle allait nuire à tout ce qu'elle croyait protéger. C'était cela, le prix qu'il allait lui falloir payer.

Elle laissa passer un temps de pause, sans doute dans le but de bien réfléchir à la situation (mais elle aurait dû réfléchir davantage si elle avait vraiment voulu se préserver). Elle finit par accepter, donc, et Tom était amplement satisfait d'une telle réponse. Tout se passait exactement conformément à ses plans. Rien de plus parfait, donc. Pour le reste, la suite permettrait à Tom de se servir au mieux de cette singulière collaboration. Elle lui demanda, par conséquent, comment il lui serait possible de la contacter. Vu son statut particulier, ils ne pouvaient évidemment envisager de rentrer en contact de la même manière que le seigneur des ténèbres l'exigeait de la part de ses sbires. Elle avait droit à un statut privilégié. Mais mieux valait pour elle ne pas trop s'en montrer reconnaissante. Il tira donc de son sac un carnet, deux carnets, en fait, il les ouvrit tous deux à la même page et écrivit dans le premier d'entre eux. Ce qui était noté s'inscrivait immédiatement dans le carnet jumeau.

-Comme ceci,
dit-il en tendant le carnet en direction de Carlotta.




code by Mandy

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 340
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   Ven 30 Juin - 12:02




L'Enfer est pavé de bonnes intentions
Ft. Tom & Carlotta
 
Dans ces moments-là, je me dis vraiment que les Sorciers ont énormément de choses à apprendre des Moldus, s'ils acceptaient seulement de s'ouvrir un peu l'esprit au lieu d'être à ce point bornés. Nous, on a la magie, je dis pas, mais on l'utilise franchement n'importe comment. Enfin, si, oui, on fait effectivement des trucs bien, en vrai. Mais il y a deux-trois choses un peu basiques sur lesquelles on devrait prendre exemple. Les Moldus ont cela de fascinant qu'ils sont parvenus à palier à ce qu'ils ne pouvaient pas obtenir en un sortilège par la force de leur imagination et par une ingéniosité folle. Le téléphone, par exemple, est-ce que ce n'est pas une invention géniale (et encore, on n'a pas encore inventé le smartphone)... Là, on ne se poserait pas de questions, il aurait mon numéro, j'aurais le sien, et on pourrait communiquer facilement... Cela dit, c'est une chose à laquelle mon interlocuteur a visiblement déjà réfléchi. En même temps, le contraire aurait été surprenant. Cet homme a l'air décidément bien trop intelligent et réfléchi pour son âge. Je trouve que c'en est presque effrayant. Mais en même temps, c'est plutôt engageant également. Je me dis que je peux vraiment faire progresser mon action d'un cran, avec lui, et ça me va très bien, il faut que ça bouge, il faut que je rehausse mes exigences. C'est primordial.

Il me montre alors deux carnets qui, en soit, ne payent pas de mine, mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Et ça, j'en ai entièrement conscience, je suis loin de l'ignorer. Dans le premier carnet, il gribouille quelque chose. Les mots tracés à l'encre s'impriment également sur l'autre carnet. D'accord, je reconnais qu'il est ingénieux, diablement ingénieux. J'esquisse un sourire satisfait. Où ça va nous mener ? Je n'en sais rien, mais l'essai se tente, en tout cas. Et je dois vraiment commencer à me satisfaire de la moindre option qui peut potentiellement se présenter à moi. Je ne progresserai pas, je n'arriverai à rien si je ne procède pas de cette manière.

"D'accord." Je marque une légère pause. "Tout ça a l'air parfaitement organisé, déjà." En effet, au final, je n'ai presque rien à faire de mon côté. "Je vais réfléchir à tout ça et je reviendrai vers vous." Je tends ma main au jeune homme pour qu'il la serre. "À bientôt."

Nous nous sommes tout dit, alors je pense qu'il est préférable pour moi de prendre congé. Dans tous les cas, je ne doute pas que nous nous reverrons très vite. Je ne compte pas passer sa proposition à la trappe en tout cas, ça m'intéresse sincèrement.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Enfer est pavé de bonnes intentions // Tom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'enfer est pavé de bonnes intentions.
» Azazel, l'enfer est pavé de bonnes intentions
» Mævrös « parait que l'enfer est pavé de bonnes intentions »
» Swan, "l'enfer est pavé de bonnes intentions"
» ypsös — « parait que l'enfer est pavé de bonnes intentions »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
-