AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Multicuiseur Intelligent Moulinex COOKEO+ Gourmet CE852900
179.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 900
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Fév - 15:52

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Flynn afficha un sourire en entendant son ami affirmer qu’il devait arrêter de croire qu’il devait le supporter à chaque fois qu’ils passaient du temps ensemble. Ce n’était évidemment pas le cas, le journaliste ne se disait pas que les moments où ils se voyaient étaient un vrai calvaire pour son interlocuteur, parce qu’il le connaissait assez pour savoir que ce dernier ne s’embêterait pas à le supporter si c’était un supplice pour lui. Il ne pensait pas un mot de ce qu’il disait, il se contentait simplement de parler avec légèreté, parce que c’était très clairement ce dont ils avaient besoin pour le moment. La situation était grave et quand il le fallait, les deux jeunes hommes ne se retenaient pas de parler sérieusement.

Mais en même temps, ils n’avaient pas forcément besoin de le faire trop longtemps et ça faisait aussi beaucoup de bien de se contenter de plaisanter. Flynn savait bien que ce n’était pas un supplice pour Clyde donc de passer du temps en sa compagnie, comme ce n’était pas plus un supplice pour la journaliste de passer du temps avec Clyde. Ils avaient largement dépassé ce stade de ne pas se dire des choses, au contraire, ils se disaient tout même. Plus qu’à d’autres personnes. Il y avait certaines choses que Flynn pouvait plus facilement parler avec Clyde qu’à sa fiancée par exemple.

« Ah mince, j’étais persuadé de parvenir à mes fins. » Répondit-il quand son ami lui affirma qu’il faudrait qu’il change de méthode s’il cherchait à le mettre au supplice, parce que ça ne marchait pas. Évidemment, ce n’était pas ce que cherchait le journaliste. En fait, il ne cherchait même plus rien du tout en réalité, ils se contentaient simplement d’apprécier la compagnie de l’autre. Quand bien même leur amitié pouvait sembler étrange au vu de leur grande différence d’âge – c’était comme pour les couples, c’était bizarre –, Flynn n’avait vraiment jamais connu d’amis si important pour lui que Clyde. « Bon, bah je n’ai plus qu’à me rendre à l’évidence alors, ça ne marchera pas. » Reprit-il en riant.

Ça lui faisait du bien de juste parler légèrement, de ne pas se prendre au sérieux. Ils avaient malheureusement beaucoup trop de moment où ils étaient obligés de se prendre au sérieux, pourvoir déconnecter pendant un temps ça ne leur faisait pas du mal du tout, au contraire, c’était une bonne façon de recharger les batteries.

« Donc je vais éponger ma dette en t’apportant plus de bouteille. »

Parce qu’ils avaient quand même sacrément bu ensemble. Heureusement, ils n’avaient pas forcément besoin de boire pour passer du temps ensemble, c’était juste que ça avait commencé comme ça, qu’au début ils s’étaient rencontrés et qu’ensuite c’était parce qu’ils avaient bu ensemble qu’ils avaient appris à bien plus se connaître. Ça avait une signification tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1255
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Icon_minitimeVen 28 Fév - 17:54


Et maintenant on va où ?
H

eureusement que ni Flynn, ni Clyde, n'étaient susceptibles, sans quoi leurs conversations auraient définitivement moins de saveur. Mais sans doute ne seraient-ils pas amis pour commencer, les meilleurs amis, même. C'était presque comme ça que ça avait commencé. Ils s'étaient toujours parlé des choses graves, des choses importantes, mais ça ne leur avait jamais empêché de se chambrer gentiment pour un oui ou pour un non : les taquineries, la complicité, les confidences et l'alcool étaient très certainement les pierres angulaires de leur amitié. Eh oui, l'alcool participait à part entière de la façon dont leur relation avait évolué. Peut-être que cela pouvait sembler triste d'un point de vue extérieur, mais Clyde ne voyait pas les choses ainsi.

Ils avaient certes un peu trop abusé à certains moments, mais au bout du compte, ils ne s'en sortaient pas si mal. Enfin... Flynn, surtout, Clyde était à même de reconnaître qu'il était, des deux, celui qui se rapprochait le plus de l'alcoolique notoire. Mais il savait se contenir, tout de même, quelques fois... simplement pas en présence de son meilleur ami, puisqu'il ne voyait définitivement pas quel intérêt dans le fait de rester sobres alors qu'ils pouvaient se mettre des mines plus ou moins importantes qui leur permettaient soit de célébrer les moments heureux, soit de philosopher sur les moments difficiles... Parfois les deux en même temps, même.

-Beaucoup, beaucoup de bouteilles, dans ce cas,
observa Clyde avec facétie. A ce compte, tu devrais débarquer chez moi avec un minimum de deux bouteilles à la main au moins deux fois par jour. Je suis pas sûr que ta fiancé apprécierait, en revanche, je suis certain que ça emmerderait ma chère et tendre.

Bien évidemment, ce scénario absolument improbable n'avait absolument pas vocation d'être pris au sérieux, loin de là, le jeune homme préférait simplement tourner en dérision cette situation, dont il était plus simple de se moquer que des circonstances chaotiques qui avaient justifié qu'ils se retrouvent pour commencer. Car, clairement, même pour Clyde, cette configuration ne serait pas des plus enviables, il avait beau adorer Flynn et se moquer assez royalement de déranger Bonnie ou non, il avait besoin de sa tranquilité et de beaucoup de temps à passer seul avec lui-même, il avait beau être relativement sociable, il n'empêche que ça faisait malgré tout partie de son comportement. Et on ne le changerait pas de sitôt.

-Je vais être grand seigneur, une fois par semaine, deux bouteilles, et je passe l'éponge sur ton ardoise gigantesque,
suggéra-t-il, pas tant pour se créer un rituel que comme l'assurance de ce qu'ils n'avaient plus besoin de se confirmer l'un et l'autre.

Ils n'avaient plus besoin de se donner des preuves de leur amitié, ils avaient dépassé ce stade de longue date à présent. Mais se rappeler qu'ils étaient là l'un pour l'autre ne faisait jamais de mal.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Flynn Bennet
▌ Messages : 900
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Left_bar_bleue70 / 10070 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Caelan

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 25,6 cm, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Matthew Bomer

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 9:17

L'amitié ne craint ni le temps ni la distance.
Cette conversation pouvait donner le sentiment que les deux amis n’étaient au final que des alcooliques notoires, mais ce n’était pas le cas. Pas vraiment, en tout cas pas dans le cas de Flynn, il ne pouvait pas réellement se porter garant concernant le cas de Clyde. Cela dit, effectivement, l’alcool était une sorte de ciment de cette amitié qui était née entre eux, c’était bien parce qu’ils avaient bu outre mesure et qu’ils avaient décidé de se confier sur ce qu’ils vivaient, sur ce qu’ils ressentaient qu’ils s’étaient ensuite rapprochés. Cela signifiait qu’ils ne pouvaient pas être amis en dehors de cet alcool ? Évidemment que non, rien ne pouvait changer ce qui les avait rapprochés et l’amitié qui les unissait.

Flynn afficha un grand sourire en entendant son ami affirmer qu’il allait devoir amener vraiment beaucoup de bouteille quand il viendrait le voir. Il faudrait qu’il vienne tous les jours, deux fois par jour même, avec au moins deux bouteilles dans les mains. Autant dire qu’il passerait donc sa vie chez Clyde à boire. Et effectivement, ce n’était sûrement pas quelque chose que Caelan apprécierait, dans l’idée où toute cette conversation puisse être réellement prise au sérieux. Ce qui n’était pas le cas. Tant mieux pour la fiancée de Flynn et la femme de Clyde, qui n’avait sans doute pas spécialement mérité de le voir débarquer chez eux à longueur de temps pour boire en compagnie de son mari. Et dans tous les cas, même s’ils s’adoraient, il était aussi évident que Flynn et Clyde ne pourraient pas non plus passer tout leur temps ensemble.

Le sourire du jeune homme se fit plus grand encore quand son ami lui affirma être un grand seigneur et qu’il acceptait qu’il ne vienne qu’avec deux bouteilles une fois par semaine.

« Tu es bien bon mon ami. » Répondit-il, parce qu’il était prêt à passer sur son ardoise métaphorique avec ces termes. « On a un accord alors ! » En soit, Flynn n’avait pas forcément besoin de passer un accord avec son interlocuteur pour venir le déranger dans son antre et passer du temps en sa compagnie. De toute façon, quand ils se voyaient, ce n’était jamais une corvée. Quand ils le faisaient, c’était tout simplement parce qu’ils en avaient envie. Autant dire qu’ils n’avaient aucun besoin de passer un accord tous les deux. Mais en même temps, c’était un peu plaisant de prouver leur amitié de cette façon, quand bien même ils avaient passé ce stade depuis bien longtemps. « Tu as intérêt à te préparer à me voir débarquer, je ne manquerais pas à l’appel. Si je pouvais éviter de me retrouver bloqué à ta porte, ça m’arrangerait. » Ajouta-t-il, toujours sur le même ton du non sérieux.

Avec tout ce que Flynn avait à faire dans la vie, ce n’était peut-être pas sûr qu’il puisse quand même venir toutes les semaines chez Clyde, mais ce n’était pas comme s’ils étaient réellement sérieux. Ils se voyaient quand ils se voyaient tout simplement.
Code by Gwenn

_________________
Y faudrait vivre deux vies : une pour apprendre à vivre puis l'autre pour vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Clyde Hornby
▌ Messages : 1255
Humeur :
Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Left_bar_bleue90 / 10090 / 100Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : Marié à l'ô combien délicieuse Bonnie

QUI SUIS-JE?
Baguette: 21,2 cm, bois de meurisier et poil de doxy
Camp: Neutre
Avatar: Robert Sheehan

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 9:38


Et maintenant on va où ?
F

ranchement, Clyde apprécierait de voir Flynn débarquer régulièrement chez lui, bouteilles à la main. Le jeune homme n'était pas très friand des visites à l'improviste qui pouvaient éventuellement venir perturber son quotidien de glandeur émérite, mais Flynn n'était pas n'importe qui. Il réussissait cet exploit - et qui n'était pas des moindres - de ne jamais l'incommoder par sa compagnie. Il pourrait débarquer n'importe quand et sous n'importe quel prétexte que le jeune homme serait tout de même plus que ravi de l'accueillir chez lui. Mais il n'était pas sérieusement question de cela.

Même si Clyde n'avait absolument rien contre le fait qu'ils se voient le plus souvent possible, il se doutait bien du fait que c'était difficilement envisageable. Ils avaient leurs obligations. Enfin, Flynn avait ses obligations, surtout. Certes, Clyde en avait techniquement quelques-unes, lui aussi (il était supposé avoir un travail, notamment, même s'il avait tendance à l'oublier lui-même, et oui, cela lui arrivait tout de même de s'investir au sein de la Résistance), mais il pensait surtout à son ami journaliste, à sa fiancée, aux enfants "adoptifs" de cette dernière, à sa carrière de journaliste, à la résistance. Bref, des emplois du temps chargés comme les leurs ne leur permettaient pas réellement de se faire de promesses. Mais l'avantage, c'est que s'ils ne tenaient pas vraiment ces promesses jetées en l'air, ni l'un ni l'autre ne s'en offusqueraient, c'est une certitude.

-Pour que tu sois bloqué devant ma porte, il faudrait que j'ai l'absurde idée de sortir de chez moi, alors je pense que tu es relativement tranquille,
affirma-t-il avec un fin sourire.

Bon, il disait cela alors qu'il n'était pas chez lui à l'heure actuelle, ce qui venait techniquement contredire son discours, mais il fallait quand même admettre que Clyde passait plus de temps chez lui, allègrement vautré dans son canapé, qu'où que ce soit ailleurs. Si quelqu'un cherchait désespérément à venir lui parler (mais en vérité, personne n'avait jamais envie de désespérément venir lui parler), il devait savoir qu'il avait de bien meilleures chances de le trouver dans le confort de Paris qu'où que ce soit.

-Bon, d'ailleurs, à ce sujet, je crois que je vais me rentrer,
ajouta-t-il. Pas qu'il meurt d'envie de retourner auprès de sa chère et tendre épouse, mais le temps avait filé, et le bar n'allait pas tarder à fermer. C'était une manière comme une autre de mettre fin à la discussion, même s'il n'avait pas spécialement envie de se passer de la compagnie de son meilleur ami. Des fois qu'un autre ivrogne qui s'ignore attende sur mon palier, ajouta-t-il avec un sourire.

Ils se reverraient bientôt, Clyde le savait. Les deux amis n'attendaient jamais bien longtemps avant de se revoir.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]   Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Et maintenant on va où ? [pv Flynn :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-