AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Ven 2 Fév - 22:18

La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
Mine de rien, Harry ne pouvait pas nier qu’il sentait un poids en moins sur sa conscience depuis que tout le monde était au courant qu’ils étaient bel et bien tous en vie. Le jeune homme appréciait que Luna et Ginny soient au courant qu’ils n’étaient pas morts, qu’elles arrêtent de croire que Jedusor les avait bel et bien eus et qu’ils puissent se réjouir d’avoir une longueur d’avance sur leur ennemi. Non pas que les mensonges l’aient toujours dérangé en soit, bien au contraire, preuve en était des quelques tensions qu’il y avait encore entre eux et qui concernait le plus gros mensonge du survivant. Mais là, il ne supportait pas de devoir mentir à ses amis, à toute la résistance, alors qu’ils ne méritaient pas ça. Harry ne savait pas comment il aurait réagi s’il avait découvert que Ginny et Luna était mortes sans pouvoir rien faire. Il n’avait pas supporter de ne pas leur dire la vérité, mais ce n’était pas comme s’ils avaient eu le choix. Harry s’était contenté de suivre les autres pour le coup, il avait suivi le mouvement et il n’avait donc pas fait de vague (pour une fois). Mais en même temps, l’idée de mentir à tout le monde ne lui plaisait pas réellement, parce qu’il n’avait pas eu envie de faire du mal à ses amis.

Mais maintenant, c’était terminé, le jeune homme appréciait que ça soit derrière eux et qu’ils puissent enfin avancer. Il ne savait pas encore exactement comment les choses allaient se passer, si le travail en coopération avec les Ysbridion allaient bien se passer, mais au moins ils allaient quand même pouvoir avancer. Et avec un peu de chance – parce que mine de rien, ils allaient quand même avoir besoin de chance – ils allaient définitivement arrêter Voldemort. Mais pour l’heure, ils profitaient simplement de pouvoir se retrouver.

Après avoir pu parler avec Ginny – enfin, après tout ce temps… – et Luna, Harry remarqua que Caelan était encore présente, alors il décida de s’approcher d’elle. Il ne l’avait rencontré une fois, à l’hôpital auprès de Purdey, mais maintenant il comprenait quand même plus de chose. Comment ils en étaient arrivés là, au point de se retrouver lié aux Aurors ? Il n’en savait rien, mais en même temps ça ne l’intéressait pas réellement. Pas pour le moment en tout cas. Parce qu’au final, le jeune homme avait envie de discuter avec Caelan pour une autre raison.

« Bonsoir professeur. »
Dit-il ne pouvant pas réellement s’empêcher de l’appeler ainsi, alors même qu’il n’était plus élève et que la jeune femme n’était plus son professeur. Mais comment l’appeler ? Caelan ? C’était un peu bizarre quand même non ? « C’était un très beau discourt. »

Dit-il pour commencer, le pensant réellement. Au fond, ça n’avait pas du être simple pour elle de prendre la parole comme ça et d’expliquer cette situation, les changements qu’il allait y avoir. Parce que mine de rien, même si Pomona était encore leur leader, il allait y avoir des changements.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 796
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Ven 2 Fév - 22:45


La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
P

etit à petit, les résistants et membres de l'Ysbridion s'étaient éclipsés, il ne restait à présent presque personne, mais Caelan avait tenu à rester le plus longtemps possible afin d'avoir l'occasion de parler avec un peu tout le monde. Puisque c'était elle qui avait pris la parole auprès de tous, il était légitime que les questions que l'on pourrait potentiellement vouloir lui poser lui soient adressées, et elle tenait à être là pour y répondre du mieux qu'elle le pourrait. Et puis, c'était l'occasion de mieux connaître un peu tout le monde. Si elle était proche de certains, la plupart étaient des inconnus pour elle. Certes, grâce à Flynn, elle en savait un peu sur tout le monde, mais pas assez sans doute, et elle voulait être capable de bien connaître chacun d'entre eux pour s'impliquer réellement, connaître leurs points forts, leurs points faibles, leurs problématiques... un moyen pour elle de garder le contrôle de la situation, puisque maintenant, tous ces gens étaient sous sa responsabilité. Oui, Pomona restait le leader de la Résistance, mais après avoir garanti leur protection, c'était la moindre des choses que de garder un oeil sur eux.

Donc elle était restée assez longtemps, mais elle envisageait de bientôt partir. Ceci dit, elle allait garder cela pour plus tard, tout de même, car Harry vint lui parler. Au fond, une conversation entre eux était vraiment nécessaire. Déjà parce qu'elle était soulagée de le voir en vie (alors qu'elle se résignait de plus en plus à ne jamais revoir Purdey, elle était rassurée de savoir qu'un autre Potter avait réussi à survivre de son côté), ensuite parce qu'ils avaient sans doute beaucoup à se dire, ne serait-ce qu'au sujet de Rhian et Cenlyn. A ce sujet, elle ne savait quoi penser, d'ailleurs. Les jumeaux avaient vraiment été affectés par le sort de Harry... et une part d'elle avait envie de tout leur dire. Mais pouvait-elle se le permettre ? Ces informations, si elles dépassaient le strict cadre de la Résistance, risquaient fort de tomber entre de mauvaises mains et de détruire leurs avantages. Bon, ils n'en étaient pas à cces réflexions pour l'instant, dans tous les cas. Harry la salua, commença par un compliment. Pas déplaisante, l'entrée en matière. Elle esquissa un sourire.

-Tu trouves ?
répondit-elle. Je déteste faire ce genre de choses... Et elle avait trouvé son discours un peu... décousu. Le pire, c'est qu'elle en avait rédigé un sur parchemin, qu'elle s'était échinée à apprendre par coeur, mais au moment de prendre la parole, elle avait préféré jouer une carte qui lui convenait bien mieux : celle de la spontanéité. Je suis contente de te revoir, ajouta-t-elle dans un nouveau sourire, parlant très honnêtement. En pleine forme, surtout.

Parce que ça n'avait pas été gagné, et elle comme tous les autres ne lui avait pas imaginé un sort très enviable.

-



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Sam 31 Mar - 23:39

La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
Harry afficha un sourire quand son ancien professeur de vol – après Purdey Potter donc – lui demanda s’il trouvait vraiment qu’elle avait fait un bon discourt. C’était le cas en effet, le jeune homme trouvait que son interlocutrice s’en était parfaitement bien débrouillée. Surtout si elle détestait faire ce genre de chose. Le jeune homme parvenait à la comprendre, au vu de la situation, il ne pensait pas qu’il aurait réussi à s’en sortir de son côté. Il avait déjà dû prendre parfois la parole de cette manière… par exemple quand Hermione l’avait entraîné dans la première réunion de l’Armée de Dumbledore, le poussant à être professeur ensuite, mais il n’avait clairement pas été à l’aise. En tout cas, Harry considérait vraiment que Caelan s’en était bien sorti, surtout au vu de la situation. Quand même, les résistants découvraient que les voyageurs et Pomona n’étaient pas morts, ce qui était une bonne chose bien sûr, mais c’était quand même une sacrée information. Tout comme le fait que les Auror d’élite était de la partie maintenant. C’était une très bonne chose, bien sûr, parce qu’ils avaient quand même besoin d’aider et mine de rien, ce n’était pas rien comme aide. Sauf qu’en même temps, ce n’était pas une information à prendre à la légère non plus. Mais bon, en réalité, Harry n’avait pas spécialement envie d’en parler pour le moment.

Le jeune homme apprécia d’entendre Caelan affirmer qu’elle était contente de le revoir. De le revoir en pleine forme évidemment, ce qui n’était quand même pas une si mauvaise chose.

« Je suis content aussi d’être en forme. » Harry ne pouvait pas cacher quand même qu’il appréciait qu’ils aient pu s’en sortir sans trop de dommage. Même s’ils devaient se cacher et qu’ils ne pouvaient donc pas vivre comme ils en avaient envie, qu’ils ne devaient pas faire comprendre à Jedusor qu’ils étaient en vie et donc qu’il n’avait pas autant d’avance qu’il ne pensait. « Comment vont Cenlyn et Rhian ? »

Demanda-t-il, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter quand même pour son grand-père et la jumelle de ce dernier. Harry avait une relation assez spéciale avec eux, surtout avec Rhian d’ailleurs (la situation était un peu plus simple avec Cenlyn… du moins les dernières fois qu’ils s’étaient vu, ça c’était bien mieux passé qu’au début). Il s’inquiétait pour eux, concernant sa mort. En soit, ça ne devait pas changer grand-chose à leur vie qu’il ne soit plus là, mais quand même… en un sens, Harry ne pouvait pas s’empêcher de se demander s’ils avaient souffert de sa disparition ou pas. Mais bon, dans tous les cas, Harry avait de toute façon envie de s’assurer qu’ils allaient bien aussi concernant Jedusor. Cenlyn était peut-être un peu moins concerné, mais il savait que Rhian était une cible et même s’il était mort, ça n’enlevait pas le fait que le mage noir puisse avoir l’intention de s’en prendre à lui dans le seul but de l’empêcher de venir au monde un jour.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 796
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Lun 2 Avr - 13:14


La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
P

Caelan afficha un sourire amusé quand Harry affirma que lui aussi n’était pas malheureux d’être encore en un seul morceau. Ça, elle n’avait aucun mal à le croire, tout comme elle n’avait aucun mal à imaginer combien il avait dû être difficile pour son interlocuteur de se retrouver tout à coup plongé dans cet enfer, sans réel signe avant-coureur. L’arrestation des voyageurs temporels avait été un véritable choc pour tout le monde, mais il était bien évidemment fort à parier que les personnes qui avaient été le plus affectées à ce sujet étaient les principaux intéressés. C’tait vraiment une chance qu’ils aient pu s’en sortir, et Harry et les autres devaient vraiment se faciliter de cette chance. D’autant que l’avenir s’annonçait bien plus radieux à présent. D’accord, rien n’était parfait, mais la situation s’améliorait grandement. Maintenant, c’était leur rôle que d’en tirer le meilleur parti et d’agir en fonction quoi qu’il puisse advenir. Caelan envisagea de répondre quelque chose, mais Harry la prit de court en lui demandant des nouvelles de Cenlyn et Rhian. Comment allaient les jumeaux Potter ? Eh bien, c’était difficile à dire. Cela faisait longtemps que rien n’allait en ce qui les concernait, mais elle avait comme le sentiment que les récents événements, si tragiques avaient-ils semblé être, avaient changé quelque chose chez les enfants de Purdey. Chez Rhian, surtout, d’ailleurs. Elle choisit de répondre honnêtement. Si quelqu’un était en droit de savoir la vérité, il semblait évident que c’était Harry, de toute manière. Il était lié par le sang aux Potter, après tout. Même si tout cela restait difficile à assimiler, même quand on se laissait le temps de se faire une raison à ce sujet. Dans un soupir, elle répondit donc.

- Ils vont du mieux qu’ils peuvent, vu les circonstances…
Ces circonstances qui voulaient donc que leur mère soit encore et toujours dans le coma et n’ait qu’une chance infinitésimale de s’en sortir (qui y croyait encore, d’ailleurs ?), ces circonstances qui voulaient que Rhian soit la proie d’un puissant mage noir au nom d’un parcours de vie qu’il n’avait même pas entrepris… et qu’il avait peur d’entreprendre, à présent. Et puis, il y avait l’annonce de la « mort » du jeune homme. Ton départ les a beaucoup… remués, avoua-t-elle, toujours décidée à se montrer sincère, même si cela ne devait pas faire que du bien à Harry. Mais je crois que plus ils prennent conscience de ce qui se passe, plus ils sont déterminés à relever la tête. Je n’ai jamais vu Rhian aussi combattif que ces derniers temps.

Elle aurait aimé qu’l n’ait pas à subir ce genre de « moteur » pour ça, mais maintenant, ce qui était fait était fait et ne pouvait être effacé quoi qu’il en soit. Bien sûr, elle pourrait leur dire toute la vérité et les soulager d’un poids, mais elle ne le ferait pas. C’était bien trop dangereux. Aussi bien pour les jumeaux que pour la Résisitance d’ailleurs. Qui sait qui pourrait chercher à leur soutirer ces informations de force.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Mar 29 Mai - 16:22

La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
Le jeune homme se doutait que la situation ne devait pas être évidente pour Rhian et Cenlyn... parce qu’il savait que de base, rien n’était facile pour eux. Surtout pour Rhian, qui devait subir le poids d’un futur qu’il n’avait pas spécialement envie de connaître. Harry n’aurait pas dû s’attacher à eux normalement, il avait quand même promis à Purdey de ne jamais leur avouer la vérité (mais en même temps... l’Auror n’était même plus vraiment là pour le moment), mais il n’avait pas pu s’y tenir. D’accord, ça venait à la base de Luna, mais depuis il avait eu l’occasion de souvent voir les Potter (surtout Cenlyn, tout de même, Rhian l’évitant un maximum) et de s’attacher à eux. Il n’aurait pas dû, mais il n’y pouvait rien. Ils étaient sa famille après tout. Ce qui ressemblait le plus à une famille pour lui, de même que Louisa. Des personnes qu’il n’avait jamais eu l’occasion de connaître dans le futur, dans son présent. Le survivant se doutait que ça ne devait pas être vraiment évident pour eux, avec tout ce qui arrivait. Entre Jedusor qui leur voulait du mal, la résistance, le futur connu, le coma de leur mère. Et sa mort... mine de rien, Harry ne put s’empêcher de sentir quand même un peu touché de savoir que Cenlyn et Rhian avaient été touchés par sa disparition. Non parce qu’en soit, ils pourraient très bien n’en avait rien à faire du tout.

« Au moins, ça aura servi à quelque chose. » Répliqua-t-il quand Caelan lui affirma qu’elle n’avait jamais vu Rhian aussi combatif et que les jumeaux Potter étaient de plus en plus déterminés à force de prendre conscience de ce qui se passait autour d’eux. Franchement, il était évident qu’ils étaient beaucoup trop jeunes pour vivre tout ce qu’ils vivaient. Malheureusement, on ne pouvait pas réellement les mettre complètement à l’écart de toute cette histoire. « J’aimerais bien leur dire qu’on est toujours vivant. » sauf que le survivant avait bien conscience qu’ils ne pouvaient pas vraiment se permettre de faire une telle chose. Ce n’était pas contre eux, mais ça serait une question de sécurité. Sauf qu’en même temps, Harry avait amèrement appris dernièrement que les secrets n’étaient pas toujours bons. Mais bon... Rhian et Cenlyn, ainsi que Louisa, étaient des cibles privilégiées, la résistance ne pouvait pas prendre le risque d’être découverte. Quand bien même, Harry espérait qu’ils étaient surveillés tous les trois. « Mais je suppose que ce n’est pas possible. »

Bon, d’accord, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’espérer que le professeur de vol (entre autre chose évidemment) puisse chercher à le contredire et lui affirmer qu’ils pourraient peut-être le faire, quand bien même ça n’aurait rien de raisonnable. Il se doutait qu’elle ne le ferait pas, mais ça ne l’empêchait pas d’essayer quand même. Après tout, il était d’avis qu’il ne risquait rien à le faire, sait-on jamais que Caelan finisse par se ranger de son côté. Même s’il ne devrait pas agir sans l’avis des autres.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 796
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Mar 29 Mai - 19:54


La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
C

aelan esquissa un sourire, qui n'était pas vraiment joyeux, quand Harry fit remarquer que ces tristes événements auraient au moins eu ce mérite : celui de forger le caractère des jumeaux... C'est sûr, mais Caelan aurait préféré que leur caractère se forge plus tôt au fil de tranches de vie simples et agréables, pas au terme d'épreuves et de renoncements si difficiles. Elle était convaincu que Rhian et Cenlyn, qui étaient déjà deux enfants exceptionnels, deviendraient des adultes exceptionnels, elle aurait voulu qu'ils puissent l'être grâce à l'amour et à la vigilance de leur mère grâce aux bienfaits d'une vie heureuse et équilibrée. Mais maintenant, la situation était telle qu'elle était, et ils n'avaient pas d'autre choix que de faire avec, que ça leur plaise ou non... Au moins, ils vivaient courageusement la situation, ils l'affrontaient avec beaucoup de courage, un courage dont elle n'était pas sûre qu'elle aurait été capable à leur place. Leur attitude était exemplaire, elle était vraiment fière d'eux, et elle savait qu'elle continuerait de l'être encore longtemps, parce que puisque c'était son rôle à présent, elle les accompagnerait à chaque étape de leur vie, et elle ferait de son mieux pour tenir le rôle que Purdey ne pouvait plus tenir pour eux à présent.

Harry ajouta qu'il voudrait pouvoir apprendre aux jumeaux qu'il était toujours vivant. Elle comprenait parfaitement qu'il pense ainsi. Et elle aussi, à vrai dire, voudrait pouvoir leur apprendre toute la vérité. C'était dur que de les savoir si malheureux à ce sujet et de ne pas pouvoir les soulager. Quand ils apprendraient la vérité (s'ils finissaient par l'apprendre), ils lui en voudraient sans doute terriblement. Restait que c'était à ses yeux la meilleure chose à faire. Leur dire tout, c'était prendre un risque immense. Un risque dont le jeune homme avait forcément conscience lui aussi car il ne tarda pas à abonder dans ce sens, même si c'était, bien sûr, à contrecoeur. Elle fit doucement non de la tête, l'air grave. Ca ne lui faisait pas plus plaisir à elle qu'à lui, mais c'était ainsi, et il n'y avait malheureusement rien qu'ils puissent y faire, ni l'un ni l'autre. Pas pour le moment en tout cas.

-Ce serait trop dangereux, et pour toi, et pour eux
, répondit-elle tout en sachant qu'elle ne lui apprenait sans doute rien du tout à la vérité. Il le savait forcément : les jumeaux étaient la cible de Jedusor, et dans le pire cas de figure, s'il devait parvenir à mettre la main sur eux et à sonde leurs esprits, non seulement c'en serait fini des jumeaux, mais leur couverture sauterait dans le même temps. Je suis désolée. Moi aussi, je préfèrerais ne pas avoir à leur mentir, c'est déjà trop souvent arrivé.

Mais elle ne pouvait qu'en rajouter une couche.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Mer 8 Aoû - 14:03

La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
Quand Harry avait affirmé qu’il aimerait bien tenir au courant les jumeaux Potter (ainsi que Louisa par la force des choses tout de même), du fait qu’il était encore en vie, il savait bien lui même que ce n’était pas possible. Enfin, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie d’entendre Caelan lui dire le contraire, lui dire que c’était quand même possible. Mais évidemment, il espérait un peu trop. Caelan ne manqua pas de préciser qu’en effet, ce n’était pas une bonne chose, que ça serait bien trop dangereux pour eux, mais pour lui aussi. Pour lui et tous les voyageurs, ainsi que Pomona évidemment, ils étaient dans le même panier. Autant dire qu’il pouvait donc d’autant moins prendre le risque et si jamais Jedusor découvrait que les jumeaux Potter avaient accès à des informations confidentiels, il était évident qu’ils n’allaient pas passer un bon moment. Bref, c’était évident, on ne pouvait pas leur en parler, ce qui ne manquait pas de trahir plusieurs promesses que Harry avait fait. À Cenlyn et Louisa notamment, où il était censé dire le plus possible. Ce n’était pas contre elles, le jeune homme aimerait bien pouvoir respecter sa promesse... mais pour le coup il ne pouvait pas.

Caelan affirma qu’elle préférerait ne pas leur mentir de nouveau, parce qu’il était évident qu’on l’avait déjà fait énormément. Harry avait été d’accord au début, quand il était question que Rhian et Cenlyn ne soient au courant de rien, quand Purdey lui avait sommet de ne pas en parler à ses enfants. Et en même temps, maintenant, le jeune homme se disait que c’était justement important qu’ils soient au courant. Sauf qu’on décidait encore de leur mentir. Il était évident que les jeunes adolescents n’allaient pas apprécier du tout. Il ne pouvait que le comprendre, il avait toujours trouvé désagréable les mensonges qu’on lui avait servi, ou les non-dit sur sa vie. Cette sensation que tout le monde connaissait mieux sa propre vie que soit-même. Mais bon... il ne pouvait pas aller à l’encontre de cette décision.

« Vous savez qu’ils vont nous en vouloir ? » Demanda-t-il, plutôt d’une manière rhétorique, parce qu’en fait, il connaissait la réponse, mais surtout il se doutait que la jeune femme allait la connaître également. C’était évident que les jumeaux Potter n’allaient pas apprécier d’être de nouveau tenu à l’écart. Mais bon, ce n’était pas comme s’ils avaient le choix dans tous les cas. Malheureusement, ils n’avaient pas le choix du tout. S’ils avaient le choix, ils feraient certainement les choses autrement. « Mais bon, je suppose qu’ils vont s’en remettre. »

Comme toujours, en même temps. Avec un peu de chance, ils allaient comprendre que s’ils prenaient une telle décision, s’ils décidaient de cacher la vérité, ce n’était vraiment que pour les protéger. Même si c’était plus facile à faire qu’à subir, sans aucun doute. Mais bon, Cenlyn et Rhian étaient intelligents, ils comprendraient sans doute. Est-ce qu’ils allaient pardonner, ce n’était pas sûr, mais le jeune homme avait envie de croire que ça allait passer.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 796
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Jeu 9 Aoû - 11:13


La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
C

aelan hocha la tête, contrite, quand Harry lui fit remarquer que les jumeaux allaient terriblement leur en vouloir de leur avoir caché la vérité. Oui, elle le savait bel et bien, et elle ne manquait pas de culpabiliser terriblement à ce sujet. Elle savait qu'ils souffraient de la situation, qu'ils se sentaient mal et impuissants, elle s'en rendait bien compte... Et elle aggravait les choses... mais en même temps, elle n'avait pas le choix. Elle avait peur de perdre la confiance de Cenlyn et Rhian le moment venu (même s'il y avait de fortes "chances", malheureusement, pour que cette situation dure très longtemps et que cette histoire n'éclate que bien tardivement). Dans tous les cas, même si c'était un choix difficile et dont elle craignait les conséquences, elle l'assumait... Elle espérait seulement que, le moment venu, les adolescents trouveraient la force de lui pardonner, d'accepter qu'elle tienne pour eux le rôle que Purdey lui avait confié. Bref, cette situation n'avait rien d'enviable. Mais aux grands maux les grands remèdes, il fallait espérer que tous les efforts qu'ils fournissaient, sous le sceau du secret, porteraient leurs fruits.

-Moi aussi,
soupira Caelan, qui culpabilisait déjà avant sa discussion avec Harry, mais maintenant plus encore, quand Harry affirma qu'il "supposait" que les enfants Potter (et Louisa, bien sûr), se remettraient de la situation. Ils sont forts, ils s'en sortiront dans tous les cas, mais j'aimerais... limiter la casse.

Oui, ça, c'était un fait, une certitude. Ces enfants possédaient une force et un courage qu'ils tenaient certainement de leurs parents respectifs. Ce n'était pas la première épreuve qu'ils affrontaient, et ils se remettraient sans doute de celle-ci. Mais Caelan voudrait empêche cette accumulation constante d'événements difficiles et douloureux. Elle avait envie de faire tout son possible pour lui offrir la vie la plus belle et la plus douce possible. Elle n'attendait qu'une chose : que tout ceci soit derrière eux une bonne fois pour toutes, qu'ils puissent grandir et s'épanouir sans plus avoir à subir cette épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes. Elle ne pouvait malheureusement pas leur promettre l'avenir radieux que Purdey avait entamé de construire et que Caelan envisageait également pour eux, mais elle comptait bien faire tout son possible pour s'en approcher. Même si pour cela, il fallait daigner mentir. Le mensonge n'était pas une chose qu'elle avait envie de cautionner, mais ce n'était pas comme si elle pouvait estimer que la vérité valait mieux que les mensonges qu'elle prononçait. Même s'ils auraient peut-être du mal à le comprendre, ce qu'elle cherchait à faire avant tout, c'était les protéger, protéger tout le monde, dans la mesure du possible. Autant que faire se pouvait...

-J'essaye d'agir comme Purdey l'aurait fait, mais je ne suis pas toujours sûre de faire les bons choix.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 1164
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Ginny
Nouveau nom (voyageurs temporels) : William Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Houx, plume de phénix, 27,5 cm
Camp: Bien
Avatar: Daniel Radcliffe

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Mer 10 Oct - 13:52

La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
En réalité, ils ne pouvaient être sûr de rien concernant l’avenir de Rhian, Louisa et Cenlyn, mais en même temps il était évident qu’ils ne pouvaient pas non plus être désespéré. Ils ne pouvaient pas se laisser aller au pessimiste. Ce n’était pas facile, mais Harry se disait quand même qu’ils allaient s’en sortir, il fallait croire qu’ils allaient s’en remettre. Même si forcément, quand ils allaient apprendre la vérité, il y avait peu de chance qu’ils apprécient les mensonges. Déjà qu’ils avaient eu une grande quantité de mensonge et qu’ils étaient loin d’avoir apprécié. Mais bon, en même temps, ce n’était pas comme s’ils avaient le choix. Harry aimerait bien leur dire la vérité, mais c’était trop dangereux. Ils ne pouvaient pas prendre ce risque. Caelan affirma qu’elle avait envie de limiter la casse et c’était évident, au vu de la situation. La jeune femme était responsable des jumeaux maintenant, elle devait reprendre le flambeau de Purdey et ça n’avait rien de simple.

D’ailleurs, l’ancienne Auror d’élite ne manqua pas de le préciser, qu’elle tentait d’agir comme Purdey l’aurait fait, malgré le fait qu’elle ne soit pas sûre de faire les bons choix. Harry ne pouvait pas réellement se mettre à la place de Caelan, bien au contraire. Mais en même temps, il n’avait pas le sentiment qu’elle s’en sortait si mal que cela, au vu de la situation. Parce que clairement, la situation n’était pas idéale.

« Vous savez, je ne crois pas que Purdey a prit que de bonne décision non plus. » La preuve, Rhian et Cenlyn n’avaient pas attendu d’être sous la tutelle de Caelan pour avoir des soucis et des reproches à faire aux adultes, bien au contraire. Après tout, leur mère avait quand même décidé de leur mentir de prime abord quand elle avait découvert l’histoire des voyageurs. Et ça les avait conduits à la situation telle qu’elle était ensuite, quand ils avaient découvert la vérité et qu’ils avaient eu beaucoup de mal à digérer. « Je n’ai pas le sentiment que vous vous en sortes mal en tout cas. Tant que vous faites les choses… à votre manière. »

Harry ne savait pas du tout comment les choses allaient se passer prochainement, mais il se disait quand même que Rhian et Cenlyn se trouvaient entre des bonnes mains. Et puis ce n’était pas comme si Purdey pouvait encore faire quelque chose. Avec un peu de chance, elle allait revenir, elle allait finir par se réveiller, mais le temps était long. Alors, forcément, au bout d’un moment… l’espoir était de plus en plus mince. Et donc, en attendant, Caelan gérait la situation et vraiment le survivant de son point de vu avait le sentiment qu’elle s’en sortait particulièrement bien.

« Vous pourrez me donner des nouvelles ? » Demanda-t-il alors, même s’il y avait beaucoup de moyen pour lui d’avoir de leurs nouvelles.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 796
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   Mer 10 Oct - 20:16


La conversation, ça me plaît. La discussion, non.
C

aelan se mordilla furtivement la lèvre inférieure, signe de léger embarras, quand le jeune homme lui fit remarquer que Purdey n'avait pas toujours pris que de bonnes décisions. Caelan pouvait-elle arguer le contraire ? Sans doute pas, pour la simple et bonne raison que personne n'était parfait, tout le monde avait ses défauts et ses failles, et Purdey était, après tout, humaine. Mais il est vrai tout de même que Caelan avait toujours eu tendance à considérer celle qu'elle avait un peu prise pour une grande soeur au fil du temps comme un exemple à suivre, et plus le temps passait, plus elle se retrouvait à endosser les rôles que son amie avait occupés avant elle, plus elle appréhendait de ne pas être à la hauteur. Se demander ce que Purdey ferait si elle se retrouvait à sa place était devenu une sorte de mécanisme, et il est vrai qu'elle n'était pas habituée à ce qu'on remette en question les faits et les actes de son amie. Ou du moins si, elle en connaissait deux qui ne s'en étaient clairement pas privés.

Au final, c'était à cela que l'affaire tenait au bout du compte : les Potter savaient être plus objectifs concernant Purdey que le reste du monde. En même temps, Rhian, Cenlyn et Harry avaient de bonnes raisons de ne pas dire amen à toutes les décisions passées de Purdey, en dépit du respect qu'ils pouvaient tout de même avoir pour elle. Et Harry avait peut-être raison, plutôt que de chercher à tout prix à lui ressembler, il allait peut-être falloir qu'elle accepte de se fier à son instinct... et daigne considérer qu'il n'était pas toujours de si mauvais conseil, bien loin de là. Elle esquissa un fin sourire à la remarque du jeune homme quand il affirma qu'elle ne se débrouillait pas si mal. C'était rassurant de l'entendre, parce qu'elle pouvait difficilement affirmer être complètement sereine à l'heure actuelle ni savoir précisément de quelle manière aborder la situation. De façon générale, elle ramait, purement et simplement, et à contre-courant, bien souvent, lui semblait-elle. Récupérer l'Ysbridion, jouer les leader, mener toute une résistance à une victoire qui ne pouvait qu'être fictive à l'heure actuelle, ça n'avait évidemment rien de simple.

-Bien sûr, autant que tu voudras,
répondit-elle avec la plus grande sincérité quand Harry demanda à avoir des nouvelles de Cenlyn et Rhian, et sans doute Louisa aussi.

Elle comprenait que cela comptait réellement pour lui, et elle n'avait pas envie de le laisser dans l'ignorance. Elle regrettait seulement de ne pas pouvoir rendre la pareille au jumeau en leur donnant des nouvelles de Harry. Un jour, peut-être, ou en tout cas l'espérait-elle... mais ce jour paraissait clairement très lointain à l'heure actuelle. Elle se disait qu'elle serait bien incapable de prédire quand, et c'était bien le problème.

-Tu sais, je crois que parfois, il n'y a pas vraiment de bons choix... Il y en a seulement des moins... éprouvants.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La conversation, ça me plaît. La discussion, non. (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petite conversation =) [PV Takeji et Ren]
» Conversation au clair de Lune
» THÈME: Quand les fleurs emmène de la conversation...
» [Libre] Raconte moi une histoire s'il te plaît
» SOS amitié s'vous plaît [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-