AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1422
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   Jeu 13 Sep - 18:32


Le crime était presque parfait
U

ne affaire qui serait rapidement classée sans suite, affirmait-on au sein du bureau des Aurors, tant les crimes de cette nature à répertorier étaient devenus monnaie courante. Il était devenu si fréquent de voir la marque des ténèbres dévorer le ciel de sa lueur menaçante que c'était devenue comme une habitude lasse pour les Aurors, et tous autant qu'ils étaient savaient que l'affaire ne se résoudrait pas tant que le mage noir qui avait pris la suite de Grindelwald et ses sbires ne seraient pas démasqués. Oui, si une enquête de terrain se devait d'être menée, les résultats de cette dernière semblaient couler de source, et tout ce que l'on pouvait espérer de cette nouvelle affaire était qu'elle apporte ne serait-ce qu'un complément d'enquête à celle qui réellement agitait ce bureau. Oui, c'était... une affaire commune. Mais à mesure qu'il parcourait le dossier concernant le décès brutal de Mr et Mrs Hepburn, il devait bien se rendre compte que ça ne l'était peut-être pas tant... Parce que ça ne collait tout simplement pas, et pour nombre de raisons.

Même si Gwendall ne pouvait se targuer de connaître à l'avance tous les plans et intentions de Lord Voldemort (par exemple, il n'avait rien su de ce qu'il cherchait réellement à faire lors de la soirée d'Halloween avant qu'il ne découvre l'identité des présumés coupables et que Seth lui parle du rôle que Pomona avait tenu dans la Résistance), il en savait suffisamment pour pouvoir reconnaître un meurtre prémédité par le mage noir... et un meurtre orchestré de toute pièce. Oui, la marque était authentique, oui, la scène de crime était pour ainsi dire classique mais... ne serait-ce que l'identité des victimes ne semblait en rien coller.

Gwendall ne connaissait pas vraiment Mr et Mrs Hepburn, mais il reconnaissait en eux une famille de sangs purs renommés, suffisamment appréciée pour avoir ses entrées dans les milieux les plus respectés, ce qui devait se confirmer prochainement avec le mariage de Lexie Hepburn avec Orion Black... Et parlons-en, de Lexie. Gwendall ne savait pas grand-chose d'elle, il est vrai, mais il savait qu'elle était l'un de ces mangemorts de la première heure, qui autrefois devait se nommer chevalier de Walpurgis... Et alors ? Qu'est-ce que ça pouvait bien signifier ? Peut-être Voldemort avait-il cherché à la punir en condamnant ses parents ? Peut-être, ce pouvait être ses méthodes... mais Gwendall restait quoi qu'il en soit perplexe, et il espérait bien que son entretien avec la jeune femme, qui devait débuter d'ici quelques minutes, éclairerait sa lanterne. D'ailleurs, à ce sujet, on frappa à la porte de son bureau.

-Miss Hepburn, entrez, installez-vous.
Il lui serra la main en guise de salutation. Toutes mes condoléances. Je regrette de devoir vous imposer un tel entretien, mais j'aurais plusieurs questions à vous poser.




code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 889
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   Dim 18 Nov - 0:06

Le crime était presque parfait.
Lexie avait conscience que la mort de ses parents n’allaient pas simplement disparaître de son esprit dans un claquement de doigt, comme ça n’allait pas disparaître de son quotidien non plus. La jeune femme n’avait pas envie de regretter son geste, elle avait envie de seulement se dire qu’elle n’avait pas eu le choix, parce que c’était finalement elle ou eux. Sans ça, elle serait actuellement à Sainte Mangouste à subir elle ne savait quel traitement, dans le but de la rendre « normale ». Et même si en un sens, Lexie ne pouvait pas entièrement en vouloir à ses parents d’avoir réagit comme ils l’avaient fait, elle n’avait pas pu se résigner à laisser sa vie devenir elle ne savait quoi sous prétexte qu’ils voulaient s’assurer qu’elle ne dévie pas. Alors qu’elle s’était pourtant résignée à épouser Orion Black, qu’elle avait même prétendu le fréquenter, malgré le mal qu’elle faisait à Melody. Et maintenant… elle avait le sentiment de lui en faire encore. Elle aimerait bien pouvoir tourner juste la page sur ses parents, autant pour arrêter de revoir encore et encore la scène de leur mort dans son esprit et taire sa culpabilité, que pour pouvoir juste se réjouir de sa nouvelle liberté.

Mais ce n’était pas possible et au vu du caractère particulier de la mort de ces derniers, il y avait une enquête au bureau des Aurors. Rien de plus normal, même si la situation rendait Lexie un peu nerveuse. Elle s’y était préparée, bien évidemment, et elle savait bien qu’a vu de sa situation elle devait garder son sang-froid, mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne craignait pas ce rendez-vous. Mais quand elle entra dans le bureau de l’homme avec qui elle devait passer cette entrevue, elle ne put s’empêcher de se sentir quelque peu soulagé. Pas au point de décider de baisser entièrement sa garde non plus, mais elle reconnaissait cet homme. Il portait la même marque qu’elle sur son avant-bras, même s’il n’était pas l’un des premiers à suivre Voldemort et qu’il faisait parti de ceux contraint de se faire marquer. Ça restait quand même une « bonne chose ». Elle salua l’homme en lui serrant la main donc, avant de s’installer sur une des chaises.

« Je comprends. »
Dit-elle simplement, en tentant d’être le plus à l’aise possible, sans pour autant en faire trop non plus. Parce qu’au final, elle avait quand même perdu ses parents et elle ne pouvait pas entièrement se réjouir de cette situation. Ce qui n’était pas le cas, elle ne sautait pas de joie, mais… elle était quand même libre en un sens et elle n’avait définitivement pas envie de regretter son acte. Et par moment, elle ne regrettait vraiment pas ce qu’elle avait fait, avant de se rendre compte à quel point ses parents lui manquaient quand même. C’était un tel bordel dans sa tête depuis le début des vacances… « Je vous écoutes, qu’est-ce que vous voulez savoir ? »
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1422
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   Dim 18 Nov - 10:28


Le crime était presque parfait
A

u moins, la jeune femme semblait conciliante, ce qui arrangeait très largement Gwendall, qui avait eu peur de faire face à un mur. La situation était délicate. Puisqu'ils portaient tous les deux la marque des ténèbres sur leur avant-bras, il était assez évident que la situation pouvait les dépasser et très mal tourner. Sans oublier que les adolescents étaient souvent les plus difficiles à gérer dans ce genre d'affaires. Trop... émotifs... Bien sûr, Lexie Hepburn, de ce qu'il savait d'elle, ne lui avait jamais semblé l'être, émotive, certes... mais jusqu'alors, elle n'avait jamais perdu ses deux parents non plus dans de traumatiques circonstances. Quoi qu'il en soit, elle était prête à entendre ses questions, et donc, il n'allait pas hésiter à les poser, certainement pas. Il savait que le rapport qu'il rendrait à ses supérieurs ne pourrait refléter l'exacte vérité dans les circonstances actuelles. Mais il avait bien l'intention de rester tout de même très professionnel et de démêler le vrai et le faux dans toute cette affaire. Ce qui ne serait pas un moindre luxe, loin de là.

-Eh bien... tout d'abord, savoir ce que vous faisiez la nuit du meurtre. A quelle heure êtes-vous arrivée sur les lieux ? Est-ce que vous avez vu ou remarqué quoi que ce soit de suspect ?


Pour le moment, il agissait comme il le ferait avec n'importe qui qui se trouverait dans une situation similaire à la sienne. Par la suite, il était évident qu'il poserait des questions, les questions qui s'imposaient en la circonstances, et qui ne seraient plus celles de l'Auror du ministère, mais celles du mangemort qui découvrait l'une de ses "camarades" (même s'il n'éprouvait de sentiment de camaraderie avec aucun des fidèles de Lord Voldemort, et se garderait bien d'appartenir à leur clan s'il le pouvait... ce qu'on lui refusait, malheureusement) en fâcheuse posture.

Pour le moment, obtenir les réponses aux quelques questions qu'il venait de poser, serait déjà un début, et lui permettrait peut-être d'y voir plus clair. Encore faudrait-il qu'elle accepte de se montrer sincère. Loin de s'imaginer que Lexie Hepburn avait bel et bien tué ses parents, il supposait, du moins, qu'il y aurait une version officielle et une version officieuse. Si on s'en était pris aux parents de la jeune femme (qui lui avait pourtant semblé bien en vue auprès de Jedusor), c'était peut-être (sans doute, même) qu'elle avait commis une erreur, et que le mage noir avait voulu la punir pour cela. Et vu la nature de la punition, ça n'avait vraiment pas dû être une moindre erreur. Oui, vraiment, cette affaire l'intriguait, et il espérait que cet entretien lui permettrait d'y voir plus clair. Encore faudrait-il que la jeune femme daigne se montrer sincère avec lui. Et rien ne le garantissait, malheureusement.






code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Lexie Hepburn
▌ Messages : 889
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Melody, mais gare à celui qui le découvre... Et officiellement fiancée à Orion Black.

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Michelle Trachtenberg

Message#Sujet: Re: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   Lun 21 Jan - 13:47

Le crime était presque parfait.
Lexie avait conscience qu’elle ne devait pas se reposer sur ses lauriers simplement parce qu’elle se trouvait devant un mangemort, pour cet entretien. Elle était prête, de toute façon, elle s’était préparée du mieux qu’elle pouvait pour que ce rendez-vous se passe bien et qu’on ne soupçonne pas une seule seconde qu’elle était responsable de la mort de ses parents. Elle avait potassé son histoire, afin qu’elle colle et elle espérait qu’on n’allait pas voir en elle une menteuse. Elle misait un peu sur la chance aussi, elle ne pouvait pas le nier, le fait qu’on ne puisse pas réellement se douter qu’elle était une mangemort de vu de son jeune âge (même s’ils étaient nombreux de sa génération) et qu’elle n’aurait pas été capable de tuer ses deux parents. Quand bien même c’était le cas pour tout, elle avait été capable de le faire et elle l’avait fait. Non sans en ressentir une certaine culpabilité maintenant, mais elle l’avait fait quand même.

L’homme lui posa donc des questions, lui demanda de lui parler de ce qu’elle faisait cette nuit-là, à quelle heure elle était rentrée, et si elle avait remarqué quelque chose. Lexie prit le temps de réfléchir à ce qu’elle allait dire. Elle ne pouvait pas nier le fait que maintenant qu’elle se retrouvait devant cet homme en particulier, elle se posait plus de question sur ce qu’elle devait dire. Est-ce qu’elle pouvait se montrer honnête ? Elle n’en était pas sûre non. Mais en même temps, elle se doutait que l’homme allait se poser des questions. Pourquoi les mangemorts auraient tué ses parents à elle, alors qu’elle portait la marque.

« Vous voulez dire en dehors de la marque au-dessus de ma maison ? » Demanda-t-il pour revenir sur la dernière question de son interlocuteur, avant de reprendre sur sa version « officielle. » « Je suis rentrée assez tard de Poudlard, je n’étais pas spécialement pressée de rentrer. » C’était vrai, elle n’avait eu aucune envie de rentrer, sans pour autant se douter de ce que ses parents avaient décidé pour elle avant son retour. « Quand je suis arrivée, il y avait la marque alors je suis rentrée rapidement parce que… » Elle marqua une pause, baissant un peu son regard. « Et c’est là que je les ai trouvés. »

Elle restait sur la version officielle, elle ne prenait pas encore le risque de parler plus honnêtement. Peut-être que ça allait être le cas plus tard, mais pour le moment elle préférait jouer la sécurité. Même si elle se doutait qu’elle ne donnait peut-être pas autant de détail qu’il le faudrait, qu’elle ne se montrait pas bien précise et qu’il faudrait sans doute qu’elle dise encore d’autres choses. Elle se serait bien épargnée ce genre de rendez-vous, mais elle savait bien qu’elle ne pouvait de toute façon pas y échapper. Parce qu’elle devait répondre de ses actes.
Code by Gwenn

_________________
Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Gwendall Colloway
▌ Messages : 1422
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Sasha

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, ventricule de dragon, 21,38 cm
Camp: Mal
Avatar: Aaron Tveit

Message#Sujet: Re: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   Lun 21 Jan - 18:00


Le crime était presque parfait
G

wendall ne fit aucun commentaire et demeura parfaitement impassible quand son interlocutrice fit une première remarque sur la marque des ténèbres qui flottait au-dessus de sa maison, et soulevait justement ses plus sévères interrogations. En soi, l'affaire pouvait être classée très rapidement, puisque tout un chacun était en droit de s'imaginer que les mangemorts avaient frappé une fois de plus, gratuitement, point barre... mais ce n'était pas suffisant. Il y avait trop d'incertitudes, de vides à combler, entre les interrogations que tout un chacun se poseraient et celles qui le taraudaient à titre personnelle, lui qui connaissait la sombre affiliation de la jeune femme aux mangemorts. Les cibles habituelles des mangemorts étaient rarement des familles aisées de sang pur, la mort de Mr et Mrs Hepburn coïncidaient avec le retour immédiat de la jeune femme chez elle... tout ça se devait d'être éclairci, si ce n'est pour incriminer Lexie, du moins pour la garder en dehors de tout soupçon (là-dessus, il ne savait pas quelle manoeuvre il devrait adopter... il allait falloir qu'il consulte son... maître.. sur la question).

Oh, il n'était pas au point de soupçonner immédiatement Lexie de meurtre. Il s'agissait de ses propres parents, tout de même. Mais il se demandait si Voldemort n'avait pas voulu punir la jeune femme de quelque chose, et dans ce cas, il faudrait qu'elle assume son sort. Quoi qu'il puisse en être, l'essentiel demeurait de rassembler toutes les pièces du puzzle, et c'était loin d'être fait pojur le moment.

-A quelle heure, précisément ?
demanda-t-il, employant avec elle le même ton que s'il n'avait rien su à son sujet, un ton calme, posé, mais qui n'oubliait pas d'exiger et pas de quémander. Elle avait dit qu'elle était rentrée tard, ce qui en soi voulait absolument tout et rien dire. L'heure du meurtre avait pu être déterminée avec plus ou moins d'exactitude, Gwendall se devait d'observer la coïncidence entre ces éléments. Vous étiez seule ? Est-ce que quelqu'un peut témoigner de votre retour tardif ? Un camarade de classe qui aurait fait une partie du chemin avec vous, peut-être ? Est-ce que vous avez croisé quelqu'un en route ?

Pour l'heure, il conservait le même mode opératoire. Il devait agir comme il le ferait autrement, afin de compiler un dossier qui du moins en apparence semble objectif, viendrait plus tard le moment de l'interroger plus personnellement sur ce qu'elle avait fait (ou n'avait pas fait) pour que la marque des mangemorts brille au-dessus de sa maison alors qu'elle était directement affiliée à ce groupe.

Elle était jeune, bien jeune pour subir ce genre de pression, c'est certain. D'un autre côté, si elle était jeune, elle n'était pas blanche comme neige, et il était bien placé pour le savoir, alors il n'allait pas non plus la ménager à outrance.





code by Mandy


_________________

If I can't love her
Long ago I should have seen all the things I could have been
No pain could be deeper no life could be cheaper
No point anymore, if I can't love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le crime était presque parfait [pv Lexie :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un dîner presque parfait
» [FB] Un dîner presque parfait [Pv Suki]
» Un dîner presque parfait | William A. Slayers
» Un diner presque parfait [Agni et Cassi] [fini]
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-