AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 195
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeMar 27 Nov - 11:33


Heureusement qu'elle faisait l'un des travaux les plus chronophages qu'on puisse imaginer, car tant que son attention se focaliser sur ses fonctions ministérielles et elles seulement, elle pouvait oublier, ne serait-ce qu'un temps, les problèmes qu'elle rencontrait à titre personnel.

Le tout était dans la compartimentation. Il fallait savoir se scinder. Wilhelmina, dans les bureaux du ministère, tendait à ne plus être que "madame la ministre", un titre et toutes les responsabilités qui allaient avec, la masse de difficultés qu'elle devait affronter, le tout sans ciller, sans se laisser dépasser par le poids de ses responsabilités, sans se laisser aller au défaitisme.

En temps normal, elle excellait dans cet art de la compartimentation, mais elle ne pouvait nier le fait que c'était beaucoup plus difficile pour elle, à présent. Elle faisait au mieux pour se laisser distraire le moins possible, mais il lui était difficile de ne pas repenser à sa conversation difficile avec Ignatius, à ses aveux auprès de Thésée. Si sa vie personnelle n'avait de loin pas été idéale jusqu'alors, elle avait au moins le mérite d'être... sous contrôle ? Là, elle n'avait plus la moindre maîtrise de la situation, dans aucun pan de son existence...

Mais elle devait garder la tête haute. Chaque problème avait une solution, et il ne fallait pas se laisser submerger par la crise, il fallait, bien au contraire, l'affronter et résoudre les situations même les plus chaotiques. Oui, chaotiques, c'était le mot, mais elle n'en laissait rien paraître. Elle demeurait, en apparence, imperturbable, et elle ne ferait à personne le plaisir de constater le soulagement qu'elle éprouvait en cet instant à l'idée de quitter son bureau pour rentrer chez elle. Certes, elle avait emporté du travail avec elle... mais au moins, elle serait seule avec ses pensées. Et c'était déjà un luxe certain... Il n'était pas si courant qu'on la laisse tranquille. Et même là, elle savait que ses gardes du corps la suivaient à distance raisonnable.

Elle traversait l'atrium quand son chemin croisa celui d'une personne qui lui était familière.


"Melissa, comment vas-tu ? Tu es venue rendre visite à ton mari ?"


C'était dit sans volonté d'être blessante. Melissa et Wilhelmina avaient été proches, à une époque, quand Melissa travaillait encore au ministère. Depuis, elles avaient toutes deux emprunté des chemins très différents, et par la force des choses, elles s'étaient perdues de vue. Une relation avortée saupoudrée d'un soupçon de rancoeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Melissa Waldman
▌ Messages : 122
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux. (qui a dit que l'amour était aveugle ?)

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeMer 19 Déc - 10:07

Melissa sortait tout juste d’une des cheminées donnant sur le grandiose atrium du Ministère de la Magie. Elle se décale d’un pas sur le côté pour épousseter jupe et cape, afin de se mêlé à la foule plus ou moins dense d’employés et de visiteurs mélangés.

La sorcière était irréprochable, comme toujours. D’autant plus lorsqu’elle rendait visite au lieu de travail de Geoffrey, ou ses collègues et employés pouvaient la reconnaître. Pourtant, pour une fois, elle n’était pas là pour visiter son mari (même si elle comptait bien sur profiter de l’occasion pour passer le saluer) mais pour un autre intérêt personnel. Geoffrey n’approuverait pas, même Melissa apaisait sa conscience en se disant qu’il s’agissait simplement de renseignements, innocents, sans conséquence.
Venir au Ministère lui apportait toujours des émotions conflictuelles, un peu douloureuses. Lever les yeux sur le haut plafond, sur les statues de bronze, et elle était plongée dans une mélancolie qui n’avait pas lieu d’être. Elle avait tout d’une femme comblée. Presque tout.
Mais pourtant elle pouvait presque sans effort se souvenir du chemin qui menait à ce qui avait été son bureau pendant quelques années. Presque, car ressasser régulièrement les souvenirs ne suffisait plus, face au temps passé, vingt ans, bientôt.

Elle traverse l’atrium d’un pas sûr, même si elle était de moins en moins confiance, au fur et à mesure des pas. Que faisait-elle ? C’était ridicule, à son âge, et avec sa position, d’aller récupérer des annonces d’emploi. Ridicule, et futile, et vraiment, Melissa ne savait pas ce qui lui prenait. Son dernier entretien avec Ignatius l’avait un peu secouée. Le recrutement de la jeune Melody, si impatiente, si passionnée, la travaillait constamment. Voir Melody, et se voir elle, et se dire que rien n’allait vraiment.

Et bien sûr il y avait… cette raison-là. Cette raison qui venait, comme par un coup du sort de Merlin, de lui adresser la parole. « Wilhelmina, bonjour, quelle bonne surprise. » la salue-t-elle sur un ton tout à fait cordial. « Ou devrais-je dire, Madame la Ministre, maintenant ? » se rattrape-t-elle soit disant, pas particulièrement ravie de devoir prononcer ces mots. Loin de là. Mais elle pose tout de même la question, par fidélité aux apparences, parce qu’il fallait bien faire et se comporter correctement. Surtout avec quelqu’un d’aussi haut placé.

Car Wilhelmina Tuft, après tout, était l’incarnation de tout ce que Melissa aurait voulu être. Aurait pu être. Peut-être…

Son regard passe rapidement sur les gardes du corps de la ministre, non loin derrière, avant de revenir sur son aînée et, effectivement, sa supérieure… Elle ne l’avait pas vu depuis de très, très nombreuses années. Elle ne la connaissait plus que par les journaux, et Geoffrey, qui était loin d’apprécier que tant de pouvoir soit mis entre les mains d’une femme. Car c’était bien vrai, Wilhelmina possédait à ce point précis, plus de pouvoir que n’importe qui au Royaume-Unis. Et ce fait rendait Melissa malade, de jalousie, de rancœur, de dépit. Au point de mal en dormir la nuit. Au point d’en oublier à quel point sa propre vie était… réussie. Satisfaisante…

« Je n’ai pas eu l’occasion de te féliciter en personne jusque-là. Félicitations pour ta promotion. » elle continue de sourire, encore, toujours, même s’il n’y avait pas une once de sincérité dans ses mots. Elles avaient été proches, autrefois. Mais cela luis semblait être dans une autre vie. « Et je suis en effet là pour Geoffrey. Pour quoi d’autre, sinon ? » Peut-être que sa rancœur était plus aigüe que ce qu’elle prétendait, autant à elle-même qu’au reste du monde. Etre confrontée à la ministre était plus difficile que prévu, Melissa le réalisait rapidement. Mais elle ne pouvait pas non plus résister sur l’occasion, toujours aussi attirée par le pouvoir, sous toutes ses formes, et même si elle n’avait plus rien à voir avec la politique.

_________________

I know I'm not the only one
✂ Just gonna stand there and watch me burn Just gonna stand there and hear me cry But thats alright because I love the way you lie


Dernière édition par Melissa Waldman le Lun 11 Fév - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 195
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeVen 21 Déc - 9:12

« Wilhelmina, bonjour, quelle bonne surprise. »

La ministre ne douta pas un seul instant de la cordialité avec laquelle son interlocutrice s’adressa à elle, et apprécia que la bonne surprise soit partagée. Il est vrai que ses vieilles amitiés avaient tendance à battre de l’aile depuis qu’elle s’était engagée en politique et avait fait le choix conscient de négliger tout le reste (à l’exception de son fils – mais à lui aussi elle accordait au final moins de temps qu’elle ne le voudrait, au vu de son emploi du temps plus que chargé).

Constater qu’on ne lui reprochait pas ce silence et qu’elle pouvait encore entretenir des rapports agréables faute sans doute d’être toujours amicaux lui faisaient en ce sens le plus grand bien. Même si elle ignorait peut-être sciemment la rancœur qu’éprouvait son interlocutrice à l’idée de la savoir occuper le poste auquel elle aurait souhaiter prétendre de son côté… Avant que son mariage ne remette tout en perspective.


« Ou devrais-je dire, Madame la Ministre, maintenant ? »

"Pour toi, ce sera toujours Wilhelmina", répondit-elle avec un fin sourire. Et elle était honnête de ses intentions.

Elle avait dû se faire au fait que certains de ses anciens collègues et même amis la traitent à présent avec une déférence toute hiérarchique, parce que ces personnes faisaient partie du ministère et que l’étiquette avait une grande importance, mais Melissa pouvait bien faire exception. Devait, même, faire exception. Après tout, elle n’était pas une employée du ministère…


« Je n’ai pas eu l’occasion de te féliciter en personne jusque-là. Félicitations pour ta promotion. »

"Je te remercie"
, répondit-elle avec un sourire sincère.

Elle était bien tentée d’ajouter qu’elle ne réalisait toujours pas, parfois, la situation qui était la sienne à présent. C’était parfois vrai, mais tout de même rare… les responsabilités qu’il lui fallait gérer avaient tôt fait de lui rappeler quelle était sa place.

Alors de simples remerciements lui semblait bien plus appropriés.


« Et je suis en effet là pour Geoffrey. Pour quoi d’autre, sinon ? »

En effet, pour quoi d’autre ? Wilhelmina ne décelait aucune amertume dans le propos de son interlocutrice, elle se disait seulement qu’elle se satisfaisait de n’avoir que son époux… et au fond, c’était une chose que la ministre lui envier, car Elliott lui manquait bien trop souvent.


"Je ne voudrais pas t’empêcher de le rejoindre, mais tu as quelques minutes ? Il y a si longtemps que je n’ai pas pris de tes nouvelles."


La faute à qui ? Elle, très certainement. Dans tous les cas, il ne s’agirait en effet que de quelques minutes… Wilhelmina avait toujours trop à faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Melissa Waldman
▌ Messages : 122
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux. (qui a dit que l'amour était aveugle ?)

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeLun 11 Fév - 15:03

Cette rencontre ne pouvait pas être complètement qualifiée d’hasardeuse puisque, ou trouver la Ministre si ce n’était au Ministère ? Cela faisait des années que leur chemin ne s’était pas croisé, que la distance, physique, et objective, les avait fait se perdre de vue. Loin l’époque ou Wilhelmina encourageait la jeune sorcière aux dents rayant le parquet, ou elles se soutenaient mutuellement. Melissa est à vrai dire surprise par la semble-t-il sincère joie de la revoir que présentait la politicienne. Etait-elle vraiment sincère ? Peut-être… Mais pourtant c’était elle qui n’avait plus fait d’efforts, une fois Melissa partie. Son statut devait l’isoler des autres, après tout, de telles responsabilités prenaient vite toute la place, au dépend de tout le reste. Le pouvoir isolait plus que tout. Sans en être témoin vivant, Melissa avait étudié la question, et constatait bien l’évolution de son mari, qui avait changé au fur et à mesure des échelons grimpés, prenant ses distances, devenant de moins en moins atteignable.

Elle répond par un sourire à la sorcière, inclinant la tête pour donner son accord. Ainsi en serait-il alors, à sa grande satisfaction, pas de « Madame la Ministre pompeux » et surtout démoralisants.

« Bien évidemment, j’aurais toujours du temps à t’accorder, Wilhelmina. Et puis Geoffrey ne sait pas encore que je suis là, un détour qu’il ignore ne peut donc pas lui faire de mal. » Elle manie l’hypocrisie comme une seconde nature, maintenant. Tout n’était que fausseté, apparences, manipulation plus ou moins volontaire. Sa rancœur empêchait à Melissa de vraiment apprécier ces retrouvailles, de véritablement penser ce qu’elle disait. Les ravages du temps, dirait-on. « Comment vis-tu tes nouvelles responsabilités ? Cela a été si soudain, je ne peux qu’imaginer à quel point cela doit être difficile, de gérer, entre vie professionnelle et personnelle. Encore heureux que tes enfants soient déjà grands. » En effet, être femme, et politicienne, dans leur monde… Déjà une victoire. Etre en même temps mère et cheffe de famille… Elle était tellement jalouse, c’en était triste, en vérité. Melissa s’était appliquée à ne pas vraiment penser à Wilhelmina pendant des années, sauf quand Agrippine venait à son magasin, mais depuis son élection cela était devenu plus qu’impossible. La Ministre était au cœur de tout. « Je sais que tu dois entendre cela souvent, et ne plus savoir qui croire. Le pouvoir attire les sangsues, nous le savons aussi bien l’une que l’autre. Mais je t’admire réellement, pour ce que tu as réussi à faire. Devenir la première femme Ministre de la Magie, c’est un immense pas pour nous, les sorcières. J’ose espérer que cela ouvrira plus de possibilités pour les jeunes sorcières ambitieuses, permettra de fragiliser les préjugés bien trop présents au Ministère. Ta famille doit être si fière. » Elle lui dit avec un ton doux, l’air sincère, presque passionnée de parler d’un sujet quasi politique. Ce n’était pas entièrement faux. Melissa éprouvait une certaine joie qu’une femme soit au pouvoir. Mais rien comparé à la rancœur. Elle ne pensait pas être particulièrement pour la défense des droits des sorcières, même si une de ses clientes lui en parlait énormément. Non, Melissa avait toujours voulu se faire une place en politique, en tant que personne, pas en tant que femme, en différenciant les sexes. Son ambition n’avait jamais été liée à une quelconque lutte des sexes, loin de là. Mais elle avait vite compris que, qu’elle le veuille ou non, le sexe était un vrai obstacle, plus insurmontable que la fortune. Wilhelmina avait dépassé cet obstacle. L’avait abattu. Melissa ? Elle avait reculé. « Mais tu ne veux certainement pas parler politique, tu dois avoir bien besoin d’une petite pose. Dis-moi tout, comme te portes-tu ? » Elle ne sait pas encore ce qu'elle doit penser de cette rencontre, ce qu'elle peut en tirer. Déception ou chance unique...?





_________________

I know I'm not the only one
✂ Just gonna stand there and watch me burn Just gonna stand there and hear me cry But thats alright because I love the way you lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 195
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeJeu 14 Fév - 12:23

« Bien évidemment, j’aurais toujours du temps à t’accorder, Wilhelmina. Et puis Geoffrey ne sait pas encore que je suis là, un détour qu’il ignore ne peut donc pas lui faire de mal. »


En effet, Geoffrey ne lui reprocherait sans doute pas de lui avoir emprunté son épouse l'espace de quelques minutes, d'autant plus qu'il avait tout le loisir de la voir autrement quand il rentrait chez lui.

Sans discerner ce qu'il y avait d'hypocrisie dans les propos de son interlocutrice, elle appréciait qu'elle ait du temps à lui consacrer et de pouvoir passer un peu de temps avec elle, même si ce ne devait être que pour échanger quelques mots seulement et rien de plus.


Comment vis-tu tes nouvelles responsabilités ? Cela a été si soudain, je ne peux qu’imaginer à quel point cela doit être difficile, de gérer, entre vie professionnelle et personnelle. Encore heureux que tes enfants soient déjà grands. »

Soudain, oui, ça l'avait été, et même si Wilhelmina avait espéré obtenir un jour le poste qui lui était à présent dévolu, elle n'avait pas un seul instant imaginé que les choses puissent se passer de cette manière.

Tout avait été soudain, en réalité : sa nomination au poste de ministre, la mort de son époux, les deux presque au même moment, oui, tout ça avait été difficile à gérer.

Et à bien y regarder, elle n'était pas sûre de gérer si bien que cela. Bon, elle considérait que son travail en tant que ministre était relativement irréprochable, même si, au vu du climat actuel, elle ne pouvait malheureusement pas rétablir la paix d'un claquement de doigt.

Mais d'un point de vue personnel... c'était chaotique. Elle avait perdu la confiance d'Ignatius, qui lui tenait pourtant à coeur plus que n'importe qui d'autre. Et Agrippine, puisque Melissa la mentionnait... restait elle-même à la différence près que, de sa propre initiative, elle avait accepté que Thésée fasse à nouveau partie du paysage, sans savoir quelles conséquences cette décision aurait sur elle.

Non, vraiment, elle ne s'en sortait pas comme elle le devrait.


« Je sais que tu dois entendre cela souvent, et ne plus savoir qui croire. Le pouvoir attire les sangsues, nous le savons aussi bien l’une que l’autre. Mais je t’admire réellement, pour ce que tu as réussi à faire. Devenir la première femme Ministre de la Magie, c’est un immense pas pour nous, les sorcières. J’ose espérer que cela ouvrira plus de possibilités pour les jeunes sorcières ambitieuses, permettra de fragiliser les préjugés bien trop présents au Ministère. Ta famille doit être si fière. »

Wilhelmina afficha un sourire flatté. Elle avait envie de croire l'admiration de Melissa sincère, et elle-même n'était pas peu fière d'avoir ainsi su se hisser au sommer d'une pyramide qui était quasiment intégralement masculine. Wilhelmina n'avait pas convoité son titre au nom d'intentions purement féministes, mais par pure et unique ambition, quelque part assez égoïste, il est vrai.

Même si elle ne savait pas si sa famille était fier encore. Ignatius l'était... avant. Et Agrippine ne l'avait jamais été peu importe l'époque. Ce qui était d'ailleurs entièrement réciproque... Quand on parlait de sa famille, Wilhelmina aurait presque instinctivement le réflexe de se braquer, mais elle choisit de prendre la remarque de Melissa pour ce qu'elle voulait croire qu'elle était : sans malice.


« Mais tu ne veux certainement pas parler politique, tu dois avoir bien besoin d’une petite pose. Dis-moi tout, comme te portes-tu ? »

Oui, elle avait raison, tant qu'à faire, elle préférait ne pas parler politique.


"Je vais bien..."
Elle le sentait en le disant, ce n'était pas tout à fait vrai. "Enfin... mon mari me manque, et je suis sous pression constamment, comme tu t'en doutes. Et toi, comment vas-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Melissa Waldman
▌ Messages : 122
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux. (qui a dit que l'amour était aveugle ?)

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeJeu 2 Mai - 8:56


Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition
C

e n’était pas facile, pour Melissa, d’être ainsi confrontée à Wilhelmina, poser ses yeux sur la réussite incarnée. C’était une vraie torture.

Melissa, instinctivement, pose sa main sur celle de celle qui avait été son amie à son aveu concernant la perte de son époux, soutient silencieux. Même si ses sentiments à l’égard de la femme étaient loin d’être innocents ou désintéressés, elle ne pouvait que compatir à la perte d’un être cher, surtout d’un mari. Melissa aussi était une épouse qui aimait son compagnon. Malgré tous leurs problèmes, perdre Geoffrey serait le pire drame. « Oui, j’ai entendu… Mes pensées sont allées à toi et ta famille. Je ne sais pas comment je pourrais faire, sans Geoffrey. Tu es véritablement une femme forte, Wilhelmina. »

Ce qui, au moins, était la vérité. Sinon jamais elle ne serait arrivée aussi haut, jamais elle n’aurait pu supporter le poids des responsabilités toute seule. Wilhelmina allait marquer, et même écrire l’histoire. Quand à Melissa ? Elle allait l’observer de son coin sombre.
L’on disait que chaque grand homme avait une grande femme derrière lui, mais dans le cas de Wilhelmina Tuft, il n’y avait qu’une femme, et c’était tout ce que la couturière avait toujours rêvé pour elle-même, et tout ce qu’elle n’aurait jamais.

« Oh, je vais très bien. Tout va bien… » Elle laisse la phrase en suspens, hésitation soudaine, parce que un choix décisif s’offrait à elle. Elle pouvait, comme à son habitude, prétendre et mentir et jouer de ses sourires pour faire avaler une histoire à dormir debout. Ou elle pouvait être un peu sincère et profiter de l’occasion, du lien qui l’avait uni à la Ministre et qui semblait encore avoir de l’importance pour elle, afin de présenter son cas… Subtilement, doucement, comme sans arrière-pensées…

…Qu’avait-elle à perdre ? Elle ne pensait pas que Geoffrey se soucie suffisamment d’elle pour apprendre qu’elle s’était entretenue avec ce Ministre qu’il jalousait, encore moins qu’il s’imagine que Melissa agissait dans son dos pour son propre intérêt personnel. Ce qu’elle ne faisait pas. Du tout. Pas complètement…

« Je dois t’avouer… Je n’ai pas été honnête. Je ne suis pas venue pour voir mon époux… » Melissa pousse un léger soupire et offre un sourire un peu hésitant à Wilhelmina, semble-t-il presque honteux. « J’espérais me renseigner auprès auprès des ressources humaines… Ou tout du moins aller étudier les annonces d’embauche. » avoue-t-elle avec difficulté. Tout n’était pas joué, il lui était extrêmement difficile d’avouer, même à demi-mot, que sa vie ne la satisfaisait pas. Elle ne se l’avouait pas encore complètement elle-même, sous le couvert qu’elle se renseignait par « simple curiosité » ou « au cas où ». « Ces derniers temps… Tellement de pensées tournent dans ma tête. De regrets. Je sais que mes chances sont quasi nulles, mais j’espérais trouvait une opportunité ici. ». L’occasion de prouver qu’elle était encore capable de faire quelque chose… de s’imposer. Peut-être de le prouver à Geoffrey, aussi. Il y avait l’espoir fou qu’il la voie à nouveau comme avant, si elle retrouvait un pied d’égalité.


code by Mandy


_________________

I know I'm not the only one
✂ Just gonna stand there and watch me burn Just gonna stand there and hear me cry But thats alright because I love the way you lie


Dernière édition par Melissa Waldman le Sam 11 Mai - 9:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 195
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeVen 3 Mai - 10:22


« Oui, j’ai entendu… Mes pensées sont allées à toi et ta famille. Je ne sais pas comment je pourrais faire, sans Geoffrey. Tu es véritablement une femme forte, Wilhelmina. »

Wilhelmina esquissa un très fin sourire. Elle estimait les condoléances de son interlocutrice sincère, et elle appréciait de les entendre. Elle luttait face à l'absence de son époux... est-ce que ça faisait d'elle une femme forte ? Elle n'en savait rien... Mais elle avait choisi de ne pas s'abandonner à la détresse, de continuer...

Et c'était agréable qu'on la complimente plutôt que de lui faire des reproches. Certains ne le disaient pas, mais la ministre le savait tout de même : ils considéraient qu'elle devrait porter le veuvage et se morfondre éternellement, pas se mêler de la politique sorcière - sachant de toute manière qu'une femme comme elle serait supposée ne pas avoir les épaules pour accomplir un tel rôle.


« Oh, je vais très bien. Tout va bien… »

Wilhelmina hocha la tête. Impossible de véritablement savoir si ses propos étaient honnêtes ou non ? C'était une réponse que l'on donnait dans tous les cas, et la ministre n'irait pas lui reprocher de ne pas vouloir le lui dire si les choses n'allaient pas bien.

Et en définitive, peut-être que tout allait effectivement bien, au bout du compte. Elle n'était pas suffisamment proche de Melissa pour en juger ou pour insister.


« Je dois t’avouer… Je n’ai pas été honnête. Je ne suis pas venue pour voir mon époux… »

Oh ? Wilhelmina fronça les sourcils, intriguée. Elle ne s'y était pas attendue, à celle-là, et sa curiosité s'en voyait évidemment exacerbée. Que faisait-elle ici, alors ? Et pourquoi lui avait-elle menti en premier lieu ?

Peut-être s'agissait-il d'un sujet trop personnel pour qu'elle l'évoque en sa présence ? Ou bien elle n'avait pas voulu la déranger inutilement. Dans tous les cas, Wilhelmina était curieuse d'en savoir davantage. Et Melissa lui donna davantage.


« J’espérais me renseigner auprès auprès des ressources humaines… Ou tout du moins aller étudier les annonces d’embauche. Ces derniers temps… Tellement de pensées tournent dans ma tête. De regrets. Je sais que mes chances sont quasi nulles, mais j’espérais trouvait une opportunité ici. »

Oh, c'était donc de ça qu'il s'agissait ! Wilhelmina adressa à Melissa un sourire encourageant. Elle ne pouvait pas reprocher à son interlocutrice ses projets et ambitions. Elles étaient faites du même bois, de ce point de vue-là, alors elle pouvait parfaitement comprendre son initiative, et elle n'irait certainement pas la lui reprocher.

Et après tout, pourquoi pas ? Si Melissa devait vouloir tenter sa chance au ministère, elle disposait assez clairement de qualités qui pouvaient l'aider à parvenir à ses fins.


"Qui te dit que tes chances sont quasi-nulles ? C'est une très bonne initiative, j'ignorais que tu étais encore intéressée par une carrière au ministère." Elle marqua une pause. "Tu voudrais t'orienter vers quel domaine ? ... Ton mari est au courant ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Melissa Waldman
▌ Messages : 122
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue10 / 10010 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue

En couple avec : Geoffrey Waldman, son époux. (qui a dit que l'amour était aveugle ?)

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Kate Winslet

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeVen 17 Mai - 9:07


Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition
M

elissa éprouve une soulagement bien plus fort que ce qu’elle aurait pu imaginer, au sourire et paroles encourageantes de la Ministre. Du soutient. Ce qu’elle pensait ne pas pouvoir trouver auprès de Geoffrey, ni de tous ceux qu’elle connaissait (sauf peut-être Ignatius, qui était toujours aussi déçu par ses choix de vie). Mais que diraient les autres ?

Si elle devait être honnête, Melissa était terrifiée. Sa petite vie confortable, bien sous toute couture, son métier et mariage sécurisants, l’approbation du monde face à l’image de la douce épouse dévouée qu’elle renvoyait… Tout ceci risquait de voler en éclat, si elle allait au bout des choses. Les jugements, les regards en coin, le mépris, les moqueries… Et Geoffrey. Plus elle s’approchait de l’étage qui l’intéressait au Ministère, plus son ventre se nouait et ses mains devenaient moites et… Melissa avait perdu beaucoup, après toutes ces années. Elle avait perdu sa confiance en elle.

Elle prépare la réponse à donner à la Ministre, pesant ses mots… mais pâlit un peu à la dernière question. Elle avait mis le doigt sur le nœud du problème.

« Je l’ignorais aussi. » D’une certaine manière, oui, elle l’ignorait parce qu’à force de faire sembler d’aller bien et d’être heureuse elle y croyait. Presque. « Je ne sais pas encore… C’est la politique qui a toujours fait battre mon cœur. Mais je ne sais pas par ou commencer. A mon âge et avec mon CV… Sans recommandations… Toutes les possibilités me donnent le tournis. Mais peut-être as-tu des conseils à me donner ? » Wilhelmina était bien plus familière avec les rouages du Ministère que n’importe qui. Wilhelmina était une opportunité, et Melissa était une opportuniste. « Geoffrey… » Elle s’éclaircit la gorge et baisse les yeux.  « Nous n’en avons pas encore parlés. » Ils ne parlaient plus de grand-chose d’importance, il fallait dire.


code by Mandy


_________________

I know I'm not the only one
✂ Just gonna stand there and watch me burn Just gonna stand there and hear me cry But thats alright because I love the way you lie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 195
Humeur :
Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitimeDim 19 Mai - 9:13

« Je l’ignorais aussi. »


Wilhelmina ne pouvait parler à la place de son interlocutrice, bien sûr, mais elle n'était pas certaine que ce soit vrai. Peut-être avait-elle réussi à se convaincre du fait que de telles ambitions étaient loin derrière elle. Mais ce genre d'ambitions ne s'effaçaient pas, ne disparaissaient pas, c'était ainsi. Elle se disait peut-être simplement qu'elle était à un tournant de sa vie où elle avait de nouveau envie de rejoindre le monde sans foi ni loi de la politique.

Peut-être qu'elle n'avait plus vraiment l'âge de commencer... mais elle ne partait pas de nulle part non plus. Tout était une question de volonté et, bien évidemment, d'opportunités.

« Je ne sais pas encore… C’est la politique qui a toujours fait battre mon cœur. Mais je ne sais pas par ou commencer. A mon âge et avec mon CV… Sans recommandations… Toutes les possibilités me donnent le tournis. Mais peut-être as-tu des conseils à me donner ? »
Bien sûr, la ministre ne pouvait pas se permettre de recommander en personne son interlocutrice dans le seul but de lui faire plaisir. Melissa devait faire ses preuves quoi qu'il en soit. Wilhelmina s'était faite par ses propres moyens, elle n'était pas favorable au népotisme.

On pourrait bien affirmer que c'était hypocrite de sa part, sachant que son propre fils occupait également un poste important au sein du ministère. Mais Ignatius y était parvenu par ses propres moyens, elle ne l'avait pas pistonné (et s'il lui en prenait l'envie, il était évident qu'Ignatius refuserait d'un bloc), en aucun cas.


« Geoffrey… Nous n’en avons pas encore parlés. »

Wilhelmina hocha la tête. Elle voudrait affirmer que ce n'était pas un problème... Mais c'en était un, en vérité, Wilhelmina ne voulait pas donner à Melissa des espoirs qui seraient presque aussitôt trompés si son mari ne devait pas consentir à ses choix de carrière.

On dépend toujours du mari. Wilhelmina le savait bien. Elle avait perdu le sien. Moins d'un an plus tard, elle devenait ministre. Si Emmett avait été encore envie, ce ne serait pas arrivé... Et elle aurait préféré.


"Je ne te cache pas qu'il te faudra commencer au bas de l'échelle si tu décides de nous rejoindre, mais avec tes compétences, je suis convaincue que tu seras capable de gravir les échelons rapidement."
Elle marqua une pause. "Tu t'en doutes peut-être, la situation au ministère est tendue... nous bénéficierions largement d'éléments motivés et ambitieux." Elle afficha un fin sourire. "J'ai cru entendre qu'un poste avait de fortes chances de se libérer au sein du bureau de la Coopération magique internationale. Tu devrais tenter ta chance, surtout que pour l'heure, la nouvelle n'a pas encore été répandue, cela pourrait te permettre de te positionner avant les autres. Mais bien sûr, je te conseillerais d'en parler à ton mari avant toute chose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Empty
Message#Sujet: Re: Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)   Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le crime n'est pas l'échec, mais le manque d'ambition (pv Melissa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 8
-