AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 39
Humeur :
10 / 10010 / 100


Message#Sujet: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   Lun 8 Oct - 0:12

C'était le début des vacances d'été. Victor était totalement déprimé, ne parvenant pas à s'enlever la mort de Peter de la tête. Il voulait être seul, tranquille, et que le temps passe le plus vite possible. Mais ce jour là, madame Monen avait invité des amies. Elles étaient gentilles, mais surtout, elle jacassaient ou piaillaient, il ne savait pas trop. En tout les cas, elles montaient dans les aigus, toutes heureuses de rencontrer ses "très beaux garçons qui devaient en faire craquer plus d'une". Vincent avait pris sur lui pour jouer le jeu, sachant que l'épreuve serait trop difficile pour son frère.

Victor l'en remercia d'un signe de tête et s'éclipsa à la première occasion venue. Il était allé "chercher du pain". Mais Le jeune homme avait bien l'intention de se perdre en chemin, les laissant malheureusement privées de sa présence pour un bon bout de temps. Sa mère ne lui en voudrait pas, il le savait. Ce qui la rongeait par contre, c'était qu'il ne se confie pas à elle. Elle souffrait de voir son fils en si piteux état, restant impuissante.

Il était donc allé  faire un tour dans Londres, lui qui y habitait, et, perdu dans ses pensées, il se retrouva près du chaudron baveur. Il haussa les épaules et se dirigea vers le chemin de traverse. Il pourrait alors voir les nouveautés et se perdre dans des lectures chez Fleury & Bott si rien ne l'intéressait.

il entreprit donc sa balade mêlée de rêveries lorsqu'il vit au loin, une jeune sorcière de dos. Elle... elle se faisait voler le contenu de son sac à main par une créature qu'il n'avait jamais vue, et qui était à une trop grande distance pour qu'il la distingue clairement. Victor courut alors vers cette créature qui, prise de panique, prit la fuite. La course poursuite à peine commencée, prit fin car au détour de la première ruelle, la créature avait disparut, laissant sur son sillage qu'une étrange paire de lunettes.

Il les ramassa, devinant alors à qui elles appartenaient, et entreprit de rattraper Luna.
En chemin pour la retrouver, il se demanda s'il avait été le seul à voir cette créature, ou s'il l'avait imaginée. Peut être que sa "maladie" prenait de l’empileur et qu'il devenait fou?

Le jeune homme, pris par le feu de l'action, ne se rendait alors pas compte que son comportement dénotait totalement de ses habitudes. Il allait parler à quelqu'un, se faire remarquer. Heureusement pour lui qu'il s'agissait de Luna, une des rares élèves dont il regrettait le départ de Poudlard. Les deux jeunes sorciers ne s'étaient pas souvent parlés mais à chaque fois elle lui avait laissé un bon souvenir. Elle était trop dans son monde pour juger les autres, tolérante, gentille et très inspirante pour ses musiques aussi. Cette femme lui apportait de la fraîcheur et il ne se sentait pas bizarre en sa présence. C'était une des exceptions, une des filles qu'il aurait pu accepter en amie si la vie s'était passée autrement. Et puis, depuis que ses amis étaient emprisonnés ou morts (ne se sociabilisant que peu, il n'avait pas toutes les informations), il s'inquiétait aussi pour elle.

Victor arriva enfin non loin d'elle et l'interpella. Il voulait au moins lui rendre ces étranges lunettes, sachant qu'elle y tenait.

"Hé Luna, je crois que c'est à toi ça!"

A peine ces mots prononcés, il prit enfin conscience qu'il venait de s'adresser à une personne au milieu d'une foule de sorciers en vacances. Il se demanda aussi si elle se souvenait de lui. Elle le confondrait peut être avec son frère, comme beaucoup le faisaient, mais il ne s'en formaliserait pas, trop habitué. Et si elle ne croyait pas à son histoire et qu'elle le prenait pour un voleur?
Toutes ces questions qui venaient d'entrer dans son crâne instantanément et le faisaient se faire un peu plus petit. Il rougit légèrement, fuyant le regard de la belle blonde, cherchant un échappatoire.


Dernière édition par Victor Monen le Mer 10 Oct - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4118
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : Adrian
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   Lun 8 Oct - 20:52


Prise la main dans le sac... ou presque
C

e n'était pas sans raison si Luna avait proposé de se rendre sur le Chemin de traverse pour faire l'acquisition des quelques ingrédients dont avait besoin le reste des voyageurs, depuis leur QG. Certes, elle était la seule avec Ginny qui pouvait se permettre de se promener dans les rues sorcières sans artifices, ni cape d'invisibilité ni polynectar, sans éveiller aucun soupçon, mais ce n'était pas seulement pour cette raison qu'elle avait si rapidement saisi l'occasion de se rendre utile. Elle avait besoin de s'évader un peu... Même si elle était heureuse d'avoir retrouvé ses amis, elle ne se sentait pas totalement à sa place auprès d'eux. Elle ne savait pas si c'était parce qu'elle avait dû continuer un an toute seule à Poudlard sans eux, ce qui faisait qu'elle avait dû apprendre à se passer d'eux et eux d'elle, ou s'il s'agissait de quelque chose de plus insidieux encore, mais même si personne ne le lui laissait penser, elle avait bien souvent le sentiment d'être de trop...

Au fond, cela s'expliquait sans doute facilement. Isolés par la force des choses, ses camarades s'étaient recentré sur l'essentiel, étaient entièrement focalisés sur leur lutte contre Jedusor, ce qui devrait être sa seule préoccupation à elle aussi. Seulement, de son côté, elle avait continué à vivre, et en partie en dehors de ce combat. Surtout, elle avait eu le temps de tomber amoureuse d'Adrian, de sortir avec lui et de lui briser le coeur... Des considérations qui ne cessaient d'accaparer ses pensées et qu'elle ne se sentait pas de partager, parce que c'était sans doute trop "futile" pour être pris en considération. Oui, se balader sur le chemin de traverse, même si cela était à toute fin utile, ça la rassurait, ça lui faisait du bien... ça lui permettait de s'échapper un peu, même si c'était pour se laisser envahir de pensées qui n'étaient pas forcément les plus heureuses. Elle avait la tête ailleurs, comme c'était bien trop souvent le cas, quand elle entendit une voix l'interpeler. Elle se retourna et reconnut Victor, un de ses anciens camarades, qui tenait sa paire de lorgnospectre entre les mains.

-Oh, merci,
répondit-elle, un peu confuse. Je n'avais pas vu que je les avais laissé tomber. Comme pour éviter que ça se reproduise, elle cala d'office la paire de lunettes sur son nez, observa Victor, la tête légèrement penché de côté. Tu dois être vraiment confus..., ajouta-t-elle comme sorti de nulle part, mais parce qu'elle considérait la masse de joncheruine qui voletaient autour de son cerveau.






code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 39
Humeur :
10 / 10010 / 100


Message#Sujet: Re: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   Mer 10 Oct - 2:27


Victor se sentait très mal à l'aise de lui avoir adressé la parole de la sorte et puis aussi, qu'est ce qui lui avait pris de courir après cette créature? C'était pas un super héros, pas non plus un bon samaritain. C'était juste un mec qui voulait devenir invisible. Alors pourquoi avait-il soudain agit de la sorte? Oh il avait u bon fond, bien-sur, et ne supportait pas le fait de voir une injustice, mais de là à se précipiter tel un chevalier, il n'avait jusqu'alors jamais eu le sentiment que c'était dans son caractère. Lui qui voulait à tout prix éviter de se faire remarquer, venait de faire le contraire de ce que lui aurait dicté son instinct. Enfin c'est ce qu'il pensait.

Luna le remercia, et Victor ressentit alors une légère fierté, un sentiment d'avoir été utile. Il eut un fin sourire, évitant toujours de la regarder en face. Elle venait de mettre ses étranges lunettes sur le nez. Elle semblait encore plus bizarre comme ça. Mais c'était exactement ça qu'il appréciait chez elle, son anticonformisme, elle était juste... elle. Victor en était fasciné.

Cependant il fallait qu'il lui dise la vérité car la créature avait peut être volé d'autres choses. C'est ce qu'il allait lui dire, mais sa révélation le laissa coi.
Il supporta alors son regard, mais les lunettes de la jeune blonde l’empêchaient de discerner ses expressions du visage. Il ne pouvait donc pas deviner ses pensées. Il soutint pourtant son regard, abasourdit par ce qu'elle venait de lui annoncer. Ça se voyait tant que ça qu'il était confus? pris par de nombreuses pensées contradictoires. Ses yeux froids étaient interrogateurs et tristes. Il décrocha alors ses yeux du visage de Luna, cherchant un point où s'accrocher, en vain. Son visage s'agita un court instant, montrant d'avantage alors sa confusion. il réfléchissait à toute vitesse à ce qu'il pouvait bien répondre à cela. Enfin, sans même qu'il prenne réellement la décision de prendre la parole, il répondit tout simplement ce qui lui venait par la tête.

"Euh, comment tu le sais?..."
Il fiat un haussement d'épaules, et tenta de se recentrer
"Ah au fait, t'as pas fait tomber ses lunettes de ton sac, c'est une étrange créature qui t'a volé"

A peine avait-il terminé sa phrase qu'il se maudit d'avoir dit ça. Il se massa les tempes, se traitant d'idiot. Ses joues avaient rougies, il sentait même une vague de chaleur honteuse l'envahir. Si seulement il avait été un animagus, il se serait transformé en un chat, ou une souris, et se serait sauvé à toutes vitesse. Mais il ne pouvait pas se métamorphoser. Il resta alors planté devant cette fille, fuyant de nouveau son regard et se se traitant de tous les noms d'oiseaux possibles, au fond de sa tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 4118
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : Adrian
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   Mer 10 Oct - 21:31


Prise la main dans le sac... ou presque
V

ictor admit qu'il était confus, Luna n'était pas franchement surprise au regard de la quantité astronomique de joncheruines qui lui voletaient au-dessus de la tête (quoiqu'elle aurait peut-être pu le deviner à ses expressions faciales ou quoi que ce soit du même acabit, mais non, il n'en était définitivement rien,  elle pouvait être observatrice, très même, concernant certains détails, mais là ça n'avait clairement pas été le cas), mais elle comprenait qu'il s'en étonne. Très peu de gens connaissaient le pouvoir des lorgnospectres ou encore ce qu'étaient des joncheruines, tout simplement. C'était déjà le cas à son époque, alors elle se doutait que la situation ne devait pas être plus simple des années auparavant.. Ce n'est pas grave, elle avait vu juste et le jeune homme n'avait aucune raison de se sentir embarrassé pour autant. Être confus, cela pouvait bien arriver à tout le monde, et elle dirait même que ça lui arrivait tout le temps. Et puis, en l'occurrence, ce n'est pas comme si c'était réellement de sa faute, ça ne l'était même pas du tout, au bout du compte.

-Les joncheruines, tu en as plein autour de la tête,
se contenta-t-elle de répondre avec douceur comme si elle lui annonçait l'information la plus anodine du monde.

Et elle n'eut pas réellement le temps de dire grand-chose de plus car le jeune homme décida alors de lui révéler les raisons de son embarras, et Luna l'écouta attentivement, sans envisager de l'interrompre un seul instant. Ce serait une créature qui aurait cherché à fouiller dans son sac ? L'information l'étonna en même temps qu'elle la fascina. D'aucuns auraient peut-être crié immédiatement au mensonge éhonté, mais ce n'était clairement pas le cas de la jeune femme qui ne demandait qu'à croire en ce son interlocuteur lui disait. Et de toute manière, pourquoi est-ce qu'il lui mentirait ? Surtout pour déblatérer un tel mensonge ? Quel serait son intérêt là-dedans ? Se moquer d'elle ? D'autres ne se privaient pas de le faire, c'est vrai, mais elle n'avait absolument pas le sentiment que c'était le genre du jaune et noir, bien loin de là.

-Une créature ?
répéta-t-elle sans rien cacher du fait qu'elle était aussi intriguée qu'intéressée. Elle ressemblait à quoi ?



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 39
Humeur :
10 / 10010 / 100


Message#Sujet: Re: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   Hier à 0:49


Biensur que Victor était troublé, et depuis des années, mais la manière donc elle l'avait formulé, avec autant de simplicité et de douceur, l'avait encore plus perturbé. Une simple phrase qui avait un impact immense. Déjà parce qu'à aucun moment il ne s'était demandé ce que les autres pouvaient vraiment penser de lui. Il s'était toujours voilé la face à ce sujet. C'était donc comme ça qu'on le voyait? Un jeune homme perturbé? Il trouvait cela à la fois surprenant, vexant et touchant. Un mélange assez étrange. En fait il voulait tout simplement passer inaperçu, invisible. Mais au lieu de ça il passait pour un jeune homme perdu. Il passait donc pour ce qu'il était, rien de plus, rien de moins, finalement.

Mais alors que Victor était occupé à se maudire de toutes les manières que son imagination lui permettait, Luna, elle, gardait vraisemblablement son calme. Il avait des quoi? des joncheruines? autour de la tête? Cette révélation lui parut si étrange qu'il cessa instantanément de se flageller et reporta son regard sur Luna. Il était bouche bée, les sourcils haussés. Mais que voulait-elle dire? il était donc vraiment malade? ou alors c'étaient ces créatures qui lui faisaient ça? depuis toutes ces années? Était-il victime de ces choses?

Il voulut lui répondre mais à peine avait-elle parlé des joncheruines qu'elle avait enchaîné sur sa créature voleuse. Victor était complètement perdu et se lançait dans une conversation longue, c'était pas prévu, il ne s'y était pas préparé. Surtout vue les révélations de la jeune sorcière. Il commençait à se faire tout une histoire pleine de suppositions, d'espoir, de volonté.

"- Des quoi? ...Et comment on s'en débarasse?"


Trop absorbé par la première révélation de Luna, Victor en oubliait complètement sa question. Il voulait savoir, il en avait besoin, il voulait vraiment "guérir".

Si seulement le monde n'avait pas été celui ci, mais une choses plus belle, plus tolérante, pensa-t-il. Il n'aurait peut être jamais douté de ses sentiments et les aurait acceptés sans sourciller. Mais cette persécution lui faisait bien trop peur depuis son histoire avec Peter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise la main dans le sac... ou presque (Luna / Victor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Pourquoi il ne faut pas mettre la main dans un engrenage?
» Se promène par la main (pv Gael)
» Prise en main de sa destinée!
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-