AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

Partagez | 
 

 Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12408
Humeur :
Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeSam 5 Déc - 22:48

    La rentrée avait eu lieu le jour même, et le train-train du quotidien avait dors et déjà pris le dessus... Il était assez impressionnant de voir à quelle vitesse il était possible de reprendre ses vielles habitudes, comme on pouvait avoir l'impression de n'avoir jamais quitté tout ça, le petit déjeuner à la table des serpentard, l'envol matinal des hiboux après la distribution du courrier, les éternels cours d'histoire pronnoncés avec une monotonie sans bornes par leur fantôme de profs d'histoire, les cours de métamorphose malheureusement loin d'être si mauvais que ça de Dumbledore... Tom appréciait cette routine, et cette impression de n'avoir jamais quitté Poudlard... car s'il le pouvait Tom ne quitterait jamais Poudlard, et encore moins pour l'ignoble orphelinat qui était supposé lui servir de seconde maison. C'était donc au terme d'une de ces journées de rentrée qui ressemblaient bien rapidement à toutes les autres que Tom avait décidé de quitter sa salle commune pour faire un tour dehors, sans s'entourer de sa clique habituelle.

    Le soir était assez froid, pour un mois de septembre, ce qui expliquait certainement pourquoi très peu de gens s'étaient attardés à demeurer dehors, la plupart ayant préféré rejoindre le confort douillet de leurs salles communes. Le froid ne dérangeait pas Tom, en même temps, il suffisait de se couvrir et la question était réglée. Tom aimait les ballades solitaires qu'il faisait le long du lac, si on choisissait le bon endroit et le bon moment, on était rarement dérangés, l'endroit idéal pour réfléchir sans être interrompus pour une quelconque raison. Puis l'endroit, en soi, était joli. Enfin, la beauté des choses et tout le tintouin, Tom s'en moquait un peu, mais la vue du lac, agité par quelques vaguelettes, avait quelque chose de définitivement apaisant. Ce n'était cependant pas seulement pour se dégourdir les jambes que Tom avait décidé de faire un tour dehors, à vrai dire, il espérait vaguement qu'il y trouverait Hagrid, non pas qu'il meurt d'envie de le revoir (sa présence et son existence même lui inspiraient bien plus d'exaspération que d'enthousiasme), mais il avait le léger besoin de se rassurer quant à sa propre sécurité... Autrement dit, sans doute devrait-il passer par l'étape obligatoire des excuses plates et hypocrites pour son "apparente erreur de jugement".

    Mais apparemment, Hagrid devait être parti dans la forêt interdite (histoire de retrouver ses congénères arachnides), il n'y avait pas de lumière au taudis qui lui servait de maison, et Tom n'avait pas l'intention d'aller jusqu'à toquer à sa porte pour vérifier... ça pouvait attendre. Donc, à la place, il se contentait de se promener vaguement en observant le lac, il n'avait pas grand chose d'autre à faire, pas de devoirs un jour de rentrée, et pass envie de se trainer sess boulets habituels. Il préférait la solitude, même s'il savait bien que la compagnie était un atout important.
    Cependant, la solitude n'avait pas l'air de vouloir de lui ce soir là, puisque très bientôt, il entendit des bruits de pas se rapprocher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeDim 6 Déc - 18:00

La rentrée avait eu lieu aujourd'hui et les choses avaient repris leur cours pour tout le monde. Enfin presque... Il manquait quelque chose à Dora. La jeune fille était bel et bien retournée dans sa salle commune, elle avait effectivement mangé avec des amis dans la grande salle et avait forcément participer à tous les cours de la journée comme une jeune fille modèle. Mais voilà, ce qui avait changé aujourd'hui c'est qu'elle n'avait pas vu une seule fois Hagrid qui était tout de même l'un de ses meilleurs amis. Alors, elle avait quitté la salle commune où elle était pourtant en train de rire avec beaucoup d'élèves pour se rendre chez Hagrid.

Il faisait froid dehors, heureusement Dora avait prévu une écharpe, aux couleurs de sa maison, pour protéger au moins son cou. Elle avait traversé le parc, jusqu'à la maison, enfin la cabane plutôt, d'Hagrid. Il n'y avait pas de lumière et Dora comprit vite que son demi-géant d'ami ne devait pas être là. Probablement dehors ou bien même, peut être dans le château parti à sa recherche, pensa t-elle avec un sourire. Elle fit alors demi-tour, pensant qu'au pire, comme demain elle avait une longue pause entre midi et deux, elle pourrait aller le voir. Alors qu'elle marchait au bord du lac, elle vit une silhouette au loin. Impossible de dire qui cela pouvait être, Dora était bien trop loin pour ça.

La Gryffondor était quelqu'un de très curieux, elle ne put s'empêcher de se diriger vers la silhouette qui était vraisemblablement un homme, vu la carrure. Elle arriva derrière le garçon, Dora plissa les yeux, car le soleil venait tout juste de se coucher et qu'elle ne voyait pas grand chose dans la nuit... Elle accéléra un peu le pas pour réussir à reconnaître le jeune homme, ce qu'elle réussit bien vite une fois qu'elle fut un peu plus prête.

C'était Tom Elvis Jedusor, le préfet en chef de Serpentard et surtout celui qui avait accusé Hagrid l'année dernière. Ce n'était pas tout à fait le genre de personne qu'elle aurait voulu rencontrer ce soir... Mais tant qu'à faire s'il était là, elle pourrait peut-être aborder le sujet avec lui. Ce qu'elle se demandait c'est pourquoi quelqu'un comme lui, qui semble relativement gentil (autant qu'un Serpentard puisse l'être), avait accusé sans preuves un garçon réellement gentil comme Hagrid. Dora n'imaginait pas qu'il avait pu l'accuser pour sauver sa propre peau, du moins elle ne se l'imaginait pas encore... Tom la remarqua, logique, dans le silence qui régnait, ses bruits de pas ne pouvaient pas passer inaperçus. Par politesse, elle prononça un calme :


" Bonsoir Jedusor. "

Elle n'avait pas un ton de reproche, pas un ton menaçant, non rien de particulier. Dora avait l'intention de discuter d'Hagrid calmement, du moins, elle ne voulait pas s'énerver ce soir et seule face à lui... Elle ne l'avait pas appelé par son prénom, car la jeune fille considérait qu'ils ne se connaissaient pas assez. D'ailleurs, elle allait surement le vouvoyer, en réalité tout allait dépendre de la façon de parler de Tom.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12408
Humeur :
Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeLun 7 Déc - 19:41

    Quand Tom se retourna, son regard tomba sur Dora Stevens. à l'origine, il n'avait rien de particulier contre elle... ni pour elle d'ailleurs. Elle l'indifférait totalement. Ce n'était rien qu'une amoureuse des moldus de plus qui se mêlait à tous ces autres crétins, une rouge et or qui arboraient ces couleurs avec une prétention et une fierté assez incompréhensible. Vraiment, à la ase, il n'y avait chez Dora Stevens rien qui ait pu attirer l'attention de Tom en quoi que ce soit. En même temps, peu de gens savaient attirer l'attention de Tom, et ceux qui croyaient l'avoir fait se trouver très souvent loin de la réalité. Le reste du monde n'avait ni importance, ni signification aux yeux de Tom, juste un ensemble de boulets plus ou moins lourds avec lesquels il fallait savoir vivre, puisque c'était ainsi qu'une société se construisait, semblait-il. Tom et Dora ne s'étaient jamais parlé, ou quelques mots très brièvements. Des politesses qui se perdaient dans l'air et que ni l'un ni l'autre ne prononçait avec la moindre sincérité. Sans être ennemis, ils ne s'appréciaient donc pas, puisque serpentards et gryffondors ne s'appréciaient de toute manière jamais.

    "Bonsoir Stevens!"

    Il ne savait pas s'ils étaient repartis pour d'éternelles platitudes. Sans doute pas. Tom ne voyait pas l'intérêt que Dora pourrait bien avoir à venir instinctivement lui parler, comme s'ils étaient ne serait-ce que de loin amis, alors qu'elle aurait parfaitement eu la possibilité de l'éviter ou en tous cas de l'ignorer, comme ils le faisaient le plus souvent. L'hypothèse la plus probable était donc que Dora lui voulait quelque chose, et Tom ne mit pas longtemps à deviner quoi. En effet, s'il y avait une chose de curieux chez Stevens, c'était ses fréquentations. Dieu seul savait pourquoi, elle s'entourait du demi-géant (une idée qui dépassait vraiment l'entendement), et de Steve Johnson (idée qui était tout aussi invraisemblable). C'était à se demander ce qu'elle avait à la place des yeux. En même temps, on ne pouvait pas demainder à une Gryffondor d'avoir beaucoup de jugeotte.... Mais un demi-géant, c'est débile par essence... Et un Steve Johnson itou. Johnson était en effet l'un des rares élèves qui ne se laissait pas dupper par Tom, et même s'il n'avait rien de dangereux, il était particulièrement agaçant.

    ... En bref, il était presque évident que Dora voudrait lui poser des questions sur Hagrid. Puisque c'était Tom qui l'avait accusé, et puisqu'il ne voyait absolument aucune autre raison valable à sa venue. Le préfet ne s'en inquiéta pas cependant. Elle ne pouvait avoir aucun doute, aucune opinion qui tienne la route, et quand bien même Johnson aurait mis son grain de sel là-dedans, il était bien trop idiot pour véritablement comprendre ce qui se passait exactement. Tom s'apprêtait donc à répondre à ses questions, si questions il y avait, avec tout le calme et toute la comédie qu'il savait employer. De toute manière, le scénario était fixé depuis longtemps, il n'y avait rien à y changer. Après tout, si Hagrid était assez stupide pour élever des arraignées géantes dans le château, il n'y avait que lui qu'il puisse blâmer.
    Attendant donc de savoir vers quoi la conversation allait dériver, et puisque ce n'était pas à lui d'aborder le sujet, il se contenta d'une nouvelle banalité.


    "La rentrée a été?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeLun 7 Déc - 21:24

Tom lui répondit d'une manière pas désagréable. Après tout, les deux ne se connaissent pas du tout. Ce qu'elle connaissait du jeune homme tenait dans ce qu'elle avait entendu sur lui. Pas forcément la vérité, la jeune fille s'en doutait bien d'ailleurs. On l'avait décrit comme quelqu'un de bien, d'agréable, de poli (c'est ce que disait la plupart des gens), de sexy et de charmant (c'est ce que disait beaucoup de filles)... Mais Steve, lui, était une exception, car il l'avait décrit comme un menteur, un manipulateur et quelqu'un de mauvais.
Dora ne s'était pas encore fait d'idée sur Jedusor. Bien sur son ami ne devait pas dire ça sans savoir, mais parfois on se trompe sur les gens. Surtout lorsqu'on juge uniquement sur les apparences. En général Dora aimait se faire une opinion d'elle même, elle était assez intelligente pour ne pas forcément se faire embobiner par quelqu'un comme Tom.

Le jeune homme lui demanda si la rentrée s'était bien passée. Dora imaginait bien que cela n'était que pure politesse. Les deux élèves ne se connaissant pas et donc ils n'allaient pas échanger des banalités... Du moins, Dora préférait parler de petites choses dans ce genre avec des copains ou des copines pendant un repas rapidement... Mais comme Dora était quelqu'un d'amical et de sympathique, elle répondit simplement dans un sourire :


"Plutôt bien et toi ?"

C'était pareil pour Dora, elle s'en fichait pas mal de la réponse. Mais par politesse, elle demanda. Elle l'avait finalement décidé de le tutoyer, elle se disait qu'il ne fallait pas trop se casser la tête face à ce genre de situation. Elle aurait pu le vouvoyer, certes, mais elle considérait que tout les élèves étaient au même niveau, alors elle n'avait pas à mettre de distance entre eux.
Il lui répondit et à vrai dire Dora n'écouta pas totalement. C'était des choses un peu bateaux. Elle décida d'entrer dans le vif du sujet, Dora avait ce côté franc qui pouvait s'avérer perturbant... Ainsi elle se lança dans le sujet "Hagrid" sans chercher à y arriver par quatre chemins.


"Tu imagines bien que je ne suis pas venu pour discuter de tout et n'importe quoi avec quelqu'un que je ne connais presque pas... Au fait, je souhaitais aborder le sujet d'Hagrid. Je ne t'accuse de rien, je ne te connais pas assez pour cela."

Elle marqua une pause dans son introduction au sujet. Dora parlait distinctement et doucement. La jeune fille voulait des réponses, parce qu'elle avait passé l'été à se demander pourquoi il avait jeté son dévolu sur Hagrid. Oui, son ami n'avait pas été très malin d'élever des araignées au sein même du château, Hagrid avait un côté très naïf qui exaspérait souvent la Gryffondor, mais rien dans ce qu'Hagrid avait fait ne prouvait qu'il était responsable de quoi que ce soit... Et surtout, Hagrid était bien trop gentil pour faire du mal à quelqu'un.

"Mais, je voulais savoir pourquoi tu avais accusé Hagrid l'année dernière ?"

Elle attendait de la sincérité de la part du jeune homme, ce qu'elle ne risquait pas d'avoir, ainsi qu'une réponse claire et raisonnée. Elle passa une main dans ses cheveux, en attendant la réponse du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12408
Humeur :
Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeVen 11 Déc - 22:11

    [désolé du temps de réponse, chuis assez débordée en ce moment. Exams oblige]

    Le vert et argent se contenta de prononcer un vague "pareil" quand Dora lui retourna sa question. En même temps, ce n'était pas comme s'il avait jamais soupçonné que sa rentrée ait pu éveiller chez la Gryffondor un intérêt quelconque (ou bien il fallait vraiment que ses centres d'intérêt soient déséspéremment affligeants).
    Tom ne fut évidemment pas surpris quand Dora explicita sans le moindre détour la raison qui faisait que contre toute attente elle se soit décidée à lui parler. C'était bien simple, ça ne pouvait être rien d'autre, de toute manière. Le serpentard accueillit donc cette mise au point avec un très léger acquiesçement.


    "Je m'en doutais." répondit-il très sincèrement.

    Et comme il s'en doutait effectivement, son visage n'exprima aucune forme de crainte ou d'anxiété quand il fut question de se justifier quant à ce qu'il avait fait. Son scénario était bien rôdé, à présent. Tom ne faisait jamais les choses à la légère, il avait bien évidemment jugé de tous les tenants et aboutissants de son acte avant même de les connaître, et même si Dora pouvait supposer son demi-géant d'ami innocent (l'absurdité de l'amitié le plongerait toujours dans des abymes des perplexités insondables), ce n'était pas pour autant qu'elle saurait l'accuser de quoi que ce soit, sinon d'avoir eu tourt, et ce n'était pas vraiment un grief qui pourrait lui porter préjudice, même s'il pourrait se trouver heurté dans sa fierté surdimensionné, si du moins il s'était trompé réellement. Ce qui était cela dit vraiment impossible, puisque Tom Jedusor ne se trompait jamais.

    Il modela donc ses traits comme il le fallait afin de répondre à la rouge et or de la façon la plus convaincante qui soit. Il n'avait ni l'air trop coupable, ni l'air trop gêné, ni l'air indifférent.... en gros, il avait l'air de quelqu'un qui se devait de prendre des pincettes pour parler avec son interlocutrice afin d'éviter de la contrarier... mais avec un fond de légère sympathie. Oui, un visage, ça peut exprimer beaucoup de choses d'un coup, mais il n'est peut-être pas nécessaire de s'attarder là-dessus. Tom avait la tête de l'emploi et c'était tout. Ce fut après un très léger soupir, à peine perceptible qu'il prononça les mots suivants.


    "Déjà je suis désolé. Je n'ai rien contre Hagrid."

    FAUX. Hagrid était un hybride dôté d'un QI sous-élevé dont la seule présence à ses yeux ne devrait même pas pouvoir être songée à être tolérée au sein de ce château tant elle lui semblait absurde.

    "... Mais je savais qu'Hagrid gardait cette bête dans le château. Je ne dis pas qu'il l'a fait exprès, il ne ferait pas de mal à une mouche, mais l'apparition de cette bestiole dans le château... puis la mort de Myrtle... J'en ai tiré mes propres conclusions. On ne pouvait pas laisser la bête (si c'était elle) traîner dans le château, non?"

    FAUX. à part réveiller la phobie de quelques uns, laisser une arraignée géante tisser sa toile dans poudlard ne comprenait pas un si grand risque... pas autant en tous cas que celui de laisser traîner un serpent géant dans la tuyauterie.

    "Je ne pouvais pas me taire alors que je savais peut-être ce qui se passait, non?"

    FAUX. Il aurait parfaitement pu, mais ça aurait été moins drôle.

    "Puis..." ça c'était pour la touche mélodramatique. "en même temps. J'ai été un peu égoïste. Je ne voulais pas que Poudlard ferme."

    VRAI. Comme si deux mois dans l'année avec tous ces crétins de moldus n'était pas suffisants, il n'aurait plus manqué qu'ils ferment Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeDim 20 Déc - 15:45

[Pardon pardon pour le retard ! :s]

Le préfet lui répondit qu'il s'en doutait, il n'était pas bête. Ça Dora le savait pertinemment, elle savait qu'il avait de bons résultats, elle se doutait que ces résultats n'étaient pas seulement du "appris par cœur", mais bien des résultats venant d'une logique et d'une ruse que beaucoup de Serpentards ont de toutes façons. Tom prit un air qui se devait de mettre en confiance la Gryffondor. Dora plissa les yeux discrètement, parfois elle aurait aimé être légilimens pour savoir si les gens mentaient ou non. Mais évidemment ce n'était pas le cas, alors elle devait se fier à son instinct. Pour l'instant le garçon lui inspirait confiance et elle avait tort.

Le jeune homme lui expliqua qu'il n'avait rien contre Hagrid et il s'excusa d'un air sincère. Elle comprit les excuses mais le fait qu'il n'ai rien contre Hagrid, elle avait du mal à y croire. S'il n'avait rien contre Hagrid il ne l'aurait pas accusé, non ? Quoi que, il aurait pu avoir un jugement neutre et le fait de le voir avec un arachnide l'aurait fait changé d'avis ... La Gryffondor continua de l'écouter, elle ne voulait rien manquer de ses explications. Dora voulait comprendre.
Il était vrai, que son ami n'avait pas été malin d'élever cette bestiole dans le château. Mais Myrtle n'aurait pas pu mourir tuée par une araignée, surtout pas de cette façon. Une araignée ne tue pas ainsi, on aurait retrouvé la jeune fille dans un cocon et elle aurait ensuite été dévorée. Or on avait retrouvé un corps... Tom était assez malin pour savoir qu'une araignée ne tue pas ainsi. C'est le premier bémol que Dora nota.

Tom n'avait pas voulu que Poudlard ferme, peu d'élèves le souhaitaient, ça c'était certain. Dora d'ailleurs ne l'avait pas voulu, mais accuser quelqu'un sans qu'il soit coupable, c'est grave. D'un autre côté, comme de par hasard une fois que Hagrid fut arrêté, les attaques ont cessées c'est pourquoi le Serpentard avait beaucoup de raisons de penser que c'était effectivement le Poufsouffle qui avait fait cela. Sauf que Dora savait pertinemment que le coupable avait profité de l'accusation de Hagrid pour s'arrêter...

Beaucoup de choses tournaient dans la tête de la jeune sorcière. Elle était fâchée contre le jeune homme en face d'elle, mais d'un autre côté, il avait quelques raisons quasi valables pour accuser Hagrid. Ainsi elle prit un air calme, il ne fallait surtout pas qu'elle s'énerve, sinon elle allait perdre toute crédibilité.


"Le problème Jedusor, c'est que la bête que Hagrid élevait dans le château ne tue pas les gens de cette manière... Tu aurais dû y penser avant d'accuser aveuglement quelqu'un..."

Expliqua t-elle calmement, ne se doutant pas que Tom le savait pertinemment. Puis elle continua exposant sa théorie :

"Je comprend ta réaction, mais Hagrid est innocent mais condamné. Je pense que quelqu'un a profité de ton accusation pour arrêter ses immondices."

Dora était sincère, c'était quelqu'un de franc et elle préférait ne pas mâcher ses mots et aller droit au but. La discussion avec le Serpentard risquait de durer longtemps s'ils s'attardaient sur le sujet, mais surtout Dora allait comprendre des choses s'ils s'éternisaient, car la jeune fille était intelligente et la moindre petite faille, elle allait le remarquer. Sauf que le manipulateur qu'elle avait en face d'elle était très doué, les choses allaient donc être compliquées.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12408
Humeur :
Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitimeMar 22 Déc - 15:46

    Bla. Bla. Bla. Il n'y avait rien de plus agaçant et de plus inutile que les propos de gens comme Dora, inutilement inquisiteurs, et qui fouillaient dans le vide. Une sacrée perte de temps en vérité. Mais, puisque de toute manière il fallait bien qu'il le fasse et que c'était la meilleure chose à faire, il laissa cette nouvelle experte en matière d'arachnides lui faire part de ses interrogations, interrogations qu'il laissait glisser sur lui comme si, vraiment, elles ne le concernaient pas. Ce qui était on ne peut plus faux, bien sûr. Evidemment, il savait très bien quels étaient exactement les méthodes meurtrières des acromantules. Généralement, il n'y avait d'ailleurs plus grand chose à voir après leur passage, puisqu'elles dévoraient entièrement leurs proix (la lectures des animaux fantastiques de Newt Scamander, quoi que d'un inintérêt flagrant), servait quelque fois. Bien sûr, Tom n'avait pas oublié que le crime faisait mieux de coincider avec le prétendu meurtrier (même si le ministère était représenté par de si gros pleins de soupes que le seul fait de leur annoncer qu'un demi-géant était dans le coup leur suffisait à être heureux). Il avait donc bien réfléchi à la probabilité qu'avait cette bêbête à correspondre au crime commis, et finalement, elle n'était pas si faible que ça. Le venin de l'acromentule empêche la circulation du sang, paralyse instantanément le corps. Myrtle avait été retrouvée raide comme un piquet. Et bizarrement, deux coupures profondes, de la taille d'une pince, avait été repérées sur son bras gauche. On est doués ou on l'est pas, hein? (bon, arrête de te la péter maintenant).

    "Je m'y connais sans doute moins bien que toi. ça ne m'avait pas paru si improbable que ça".

    Il ne se justifia pas, se justifier, c'était d'emblée se donner l'air coupable. à la place, il préféra écouter les objections de la gryffondor sans même chercher à les démonter... ce qu'il était cela dit tenté de faire, tellement convaincu dans son fort intérieur d'être le meilleur et ayant échaffaudé un plan qui lui semblait si parfait qu'il ne l'imaginait vraiment pas faillible. à la place, il fit semblant de comprendre la rouge et or. Et en même temps, il la comprenait forcément, puisqu'elle disait la vérité. Ses propos ne manquaient pas de bon sens. Puisque finalement, ses théories la rapprochaient de la réalité sans que Tom ne redoute qu'elle s'y frotte de trop près. Personne ne saurait jamais rien. Personne ne devinerait jamais rien. Et si quiconque venait à deviner, il ne saurait convaincre personne, Tom avait la certitude qu'il saurait toujours mettre à sa disposition des éléments qui lui permettraient de faire pencher la balance (de la justice ou d'autre chose) en sa faveur. En toutes circonstances... C'est pourquoi il ajouta donc :

    "Tu n'as peut-être pas tort. ça aurait même été plus prudent de la part du véritable criminel - si ce n'est pas Hagrid. Cela dit, ça signifierait que les événements récents n'ont pas été un simple accident mais provenaient d'une intention réelle. J'ignore si c'est véritablement mieux..."

    A l'entendre, on aurait pu croire qu'il craignait véritablement qu'un psychopathe aux idées ultra catégoriques puisse se balader dans l'école. C'était ce genre de mensonges qui lui faisaient finalement apprécier des conversations aussi inutiles. C'était un exercice qu'il appréciait, en plus de le maitriser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Empty
Message#Sujet: Re: Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)   Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Marchons, il en sortira toujours quelque chose (ou pas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Faire quelque chose quelque part [pv Harry]
» Il y a quelque chose de magique | Alastor
» Quelque chose de familier [pv Augusta]
» Quelque chose de plus fort ! (Agrippine)
» LOUISA & RHIAN ★ Il y a quelque chose que je devrais savoir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-