AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( i3-1115G4 – RAM 8 Go ...
249.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Elsa V. Harper
Elsa V. Harper
▌ Messages : 91
Humeur :
« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Right_bar_bleue

En couple avec : Gideon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Lilas & Sirène
Camp: Neutre
Avatar: Danielle Campbell

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitimeJeu 8 Mai - 11:14

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Large

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius

    Je m'éveille lentement. Je tente d'ouvrir les yeux et les referme aussitôt en grimaçant. Tout est blanc et lumineux autour de moi. Je n'ai pas l'habitude, je préfère l'obscurité des cachots. Où suis-je ? Je soulève à peine mes paupières puis les ouvre un peu plus à chaque minute. Doucement, mon regard s'habitue à l'agression brillante du soleil qui se reflète sur ce qui semble être un mur blanc laqué, devant moi. Je suis allongée. J'essaye de me redresser mais je grimace de nouveau et retombe lourdement sur le matelas. Le sommier grince, ce qui m'interpelle encore plus. Les lits des dortoirs sont en bois massif, ils ne peuvent pas faire ce bruit métallique. Petit à petit, les indices que je récupèrent commencent à former un semblant de réponse dans ma tête. Je ne connais qu'un seul endroit à Poudlard où les murs sont aussi blanc et où les lits sont si peu confortables. Je suis à l'infirmerie. Je cherche désespérément dans ma mémoire quels sont les derniers instants dont je me souviens avant d’atterrir ici...

    Je suis dans la salle commune, tout est bien, je fais face à la fenêtre qui donne sur les profondeurs du lac. Parfois j’aperçois une sirène ou deux qui se promènent. Le calamar géant, en revanche, semble vouloir se faire discret aujourd'hui, ce qui n'est pas dans ses habitudes. Je lis calmement un bouquin sur l'Opaloeil des Antipodes, une espèce de dragon très rare provenant de Nouvelle-Zélande et d'Australie. Absorbée par ma lecture, je n'entends pas arriver Valentin, un crétin de ma maison qui a toujours du mal à faire à quelqu'un, pour le plaisir. Il pose sa main brutalement dans mes cheveux et tire dessus. Je sursaute et les flammes des bougies vacillent dangereusement. Mon agresseur ricane méchamment. « Toujours aussi imprévisible, Harper ? » me demande-t-il en connaissant parfaitement la réponse. Je grimace en essayant de me dégager de sa prise qu'il resserre bien évidemment. Je commence à me dire que les choses vont mal tourner lorsqu'une autre main masculine s'en mêle et vire Valentin. Je lève les yeux et découvre un jeune homme aux cheveux longs, plutôt mince, l'air différent des autres. Les garçons commencent à se battre et la culpabilité m'envahit. Au moment où Valentin se prépare à envoyer son coup de poing spécial en plein dans la figure de mon sauveur inconnu, je ne peux m'empêcher de crier : « Non ! » Et puis tout est noir. Tout est froid. Tout est souffrance.

    Je ferme les yeux douloureusement. Je me souviens à présent. Lorsque j'ai crié, un grand vase en cristal qui se trouvait sur la table a éclaté et j'en ai reçu un grand bout dans l'abdomen. Une chance que ça n'ai pas touché mes organes. Je soupire bruyamment et passe une main sur mon visage. Je me demande si je suis la seule a avoir été une victime de mon propre emportement. Je me demande aussi si Madison a été contactée et qu'elle va débarquer ici avec son air affolé que je déteste tant. « Bravo Elsa, t'as encore tout gagné. » Me dis-je à haute voix, me croyant seule dans cette grande pièce.

_________________

W hen your soul finds the soul it was waiting for. When someone walks into your heart through an open door. When your hand finds the hand it was meant to hold, don't let go. No there's no one else's eyes that could see into me. No one else's arms can lift, lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: Re: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitimeJeu 8 Mai - 12:15




{ Convaincu du néant de tout, il reste délicieux de s'attendrir sur la fragilité des roses..

Tout allait si bien ce soir la, pourquoi les choses ne sont jamais aussi simples qu'on le voudrait ? Démétrius revenait de son cours de défense contre les forces du mal, était content de ses bons résultats et voila qu'une bagarre s'était déclenché dans la salle commune des Serpentards. Valentin , l'abrutit de service avait encore provoqué cette pauvre Elsa. Elle ne lui avait rien fait, mais il ne s'était pas privé de lui chercher des misères. Le genre de comportement que la rose noire ne supporte pas, il s'en était mêlé.. Par malchance, il fut vite désavantagé et se retrouva avec un coup dans l'oeil. Et encore, s'ils étaient resté à ce maudit poing ,il ne saurait pas condamné à l'infirmerie. Effectivement, Elsa fut beaucoup plus dévastatrice que ce crétin. N'ayant aucun contrôle de son pouvoir, elle avait fait explosé un vase en verre et Démétrius fut touché au niveau des deux jambes.. Assez profondes, ces blessures lui ôtèrent la capacité de se déplacer. Cela plus cette douleur atroce, il n'avait pas eut le choix de suivre le même chemin de la jeune femme.

Une bonne nuit plus tard et la rose noire se réveille dans un grognement sourd. En sentant des picotements au niveau de la jambe droite, il grimace en essayant de se redresser. Il y parvient difficilement, constate les dégâts. Ses doigts soulèvent légèrement le tissus, il fronce les sourcils à la vue du sang. Ce liquide ne lui fait ni chaud ni froid, le plus dérangeant pour lui est le temps de cicatrisation. Avec la chance qu'il a, il risque de devoir rester ici pendant une nuit ou deux.. Pas de promenade, pas de cours, rien à part un ennui mortel.. A cette idée, il s'enfonce dans son lit en se plaquant la main sur son front. Deux minutes après, il rouvre les yeux et se rend enfin compte qu'il n'est pas tout seul.. Elsa... Elsa aussi est coincée dans la même pièce. Elle semble être en plus mauvaise état que lui, encore endormie. Il lui faut bien une bonne demi heure pour se sortir de ce sommeil.

« La prochaine fois que je recroise ce crétin, sa vie ne sera plus qu'un enfer »

Raille-t-il entre les dents. Puis, il se retourne vers sa table de chevet ou on avait mit une jarre d'eau avec un gobelet. Trop loin, il n'arrive pas à l'atteindre alors qu'il sent sa gorge sèche. L'énervement le gagne rapidement, il est à deux doigts de se lever pour.. Non, il ne doit pas, ca ne ferait qu'empirer son état ! Raisonné par sa conscience, il lâche vite l'affaire, se contente de lever les yeux sur un plafond aussi fade qu'ennuyeux

« Bien sur... Bon.. Pourquoi ce type en a toujours après toi ? »

En disant ces mots, la rose noire plonge son regard dans ceux de la jeune femme. Si les deux êtres sont habituellement froids, peut être que cet incident les chengera
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Elsa V. Harper
Elsa V. Harper
▌ Messages : 91
Humeur :
« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Right_bar_bleue

En couple avec : Gideon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Lilas & Sirène
Camp: Neutre
Avatar: Danielle Campbell

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: Re: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitimeMer 4 Juin - 11:15

    J'ai honte. J'ai terriblement honte. J'aimerais rentrer sous terre par un trou de souris. Une fois de plus, je me suis donnée en spectacle alors que je ne cherchais que le contraire. Est-ce si anormal de désirer un peu de paix ? Quand est-ce-que les autres comprendront que je m'éloigne pour leur propre sécurité ? Je ne suis pas asociale. Je suis juste dangereuse pour mon entourage. Madison ne va pas tarder à arriver, ses cheveux en pétard, avec sa mine des mauvaises nouvelles. Ce n'est qu'une question de temps. Une fois de plus elle va essayer de comprendre ce qui cloche chez moi et ça va tourner à la dispute. Je soupire. Ma sœur et moi ne nous comprenons plus depuis un bon moment maintenant. Sûrement que ces conflits persistants ne m'aident pas à me sentir calme et reposée. Je me redresse sur mon lit en grimaçant. J'ai été bien soignée, mais ma nouvelle cicatrice me tiraille encore un peu l'abdomen. Je ne compte plus le nombre de marques qui barrent mon corps, le rendant peu harmonieux sous mes vêtements. Les soldats revenant de guerre exposent généralement leurs cicatrices comme des trophées de bataille, des preuves de leur courage. Moi, je n'ai pas de raisons d'être fière. Je me fais du mal toute seule, comme une sombre idiote. Je regarde le lit en face du mien. C'est le garçon qui s'est interposé entre Valentin et moi. Vu son état, je me dis qu'il aurait mieux valu qu'il prenne le coup de poing de ce crétin. Un grand coup dans le visage fait tout de même moins de dégâts qu'un bout de verre en travers du corps. Sa question me surprend un peu. Je me demande comment il peut ignorer la cause du comportement de Valentin. Je reste silencieuse quelques secondes, terriblement honteuse de devoir parler de mon problème avec quelqu'un que je ne connais pas. Lui, en revanche, semble parfaitement savoir qui je suis, ce qui ne me met pas particulièrement à l'aise. « Eh bien... Je suppose que c'est parce que je suis un danger public. C'est plus simple de s'attaquer à quelqu'un qui n'a aucun contrôle sur lui-même. Ma fragilité attire la violence de mes camarades. » Dis-je avec une petite voix étouffée. Je n'aime pas raconter tout ça, surtout pas à quelqu'un dont je ne connais même pas le nom.
    Cependant, puisqu'il a pris ma défense dans la salle commune, je suppose que je pourrais faire l'effort de faire connaissance. Après tout, il a l'air plutôt différent de mes agresseurs habituels. J'ai déjà remarqué lors de la bagarre qu'il ne s'habillait pas comme les autres. Il est spécial, cela se voit comme le nez au milieu de la figure. En revanche, je me demande à quel point il est capable de l'être. « Je te remercie d'être intervenu. Rien ne t'y obligeait. » Voilà qui est un bon début. Il faut que je continue à parler. Si je m'arrête, je risque de ne pas aller au bout des choses. « Excuse moi je... Je ne connais pas ton prénom. » Ma timidité sort par tous les pores de ma peau. Il serait difficile d'avoir l'air plus vulnérable que ça. J'ai pitié de moi-même.

_________________

W hen your soul finds the soul it was waiting for. When someone walks into your heart through an open door. When your hand finds the hand it was meant to hold, don't let go. No there's no one else's eyes that could see into me. No one else's arms can lift, lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: Re: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitimeDim 15 Juin - 21:42




{ Convaincu du néant de tout, il reste délicieux de s'attendrir sur la fragilité des roses..

Sa gorge est sèche, terriblement sèche.. Cela lui fait mal, cette douleur n'arrange rien au reste. A savoir ses maux de têtes et ces maudites plaies aux jambes.. Dans quel état ou il est ? Sa conscience se lamente en le voyant ainsi, se plain qu'il s'est encore mêlée d'histoire qui ne le regardaient absolument pas.. Ce fut pour la bonne cause, se rassure le jeune homme, ce genre de crétin n'a certainement pas le droit d'avoir le pouvoir sur qui que ce soit.. Une bonne raison, certes, mais voila qu'il en paie les conséquences.. Douloureuses. Sérieusement Démétrius ne peut plus tenir, il faut qu'il boive quelque chose. Il lève une nouvelle fois les yeux sur cette carafe d'eau, désespère de ne pas pouvoir l'attraper. Pourtant, il essaie deux ou trois fois en tendant le bras, en se décalant vers la gauche.. Peine perdue, il se fait plus mal qu'autre chose. Sa main finit par revenir vers lui, va gratter son front et se perd dans sa longue chevelure. Il n'y a rien à faire ici, c'est d'un ennui mortel, commence-t-il à se lamenter.. L'ennui, le pire ennemi de la rose noire. Il en a la saint horreur, en a bien peur.. Oh que oui, car c'est souvent dans ces moments la où ses funestes pensées refont surface. C'est principalement pour cette raison qu'il a engagé la conversation avec Elsa.. Jusqu'à présent, il ne lui a jamais parlé, a seulement entendu des choses à son sujet.. Des rumeurs, des on dit, qui sont pour la plupart totalement faux.. Quoi que.. Elle ne contrôle pas bien ses dons et provoque des catastrophes.. Ca, c'est malheureusement vrai.. Le serpentard en est la preuve vivante. En même temps qu'il se redresse, il écoute attentivement les propos de sa camarade de chambre. Dans sa voix, la rose noire comprend sa désolation, sa honte et sa tristesse. Elle aussi n'a pas choisit d'être sorcière, elle.. Etant compatissant, il ne peut que l'être, il s'efforce d'afficher un petit sourire.

« Des camarades qui croient être les plus forts alors que c'est tout l'invers.. »

Sa jambe gauche lui fait tellement mal qu'il est obligé de marquer une pause dans ses dits pour la remettre sur le petit coussin qu'on lui avait mis.

«  se.. Et... je ne tolère pas ce genre de chose ! »

Finit il par dire entre les dents.. Là, elle comprendrait sans doute sa motivation d'avoir essayé de les séparer.. Le jeune serpantard tourne légèrement la tête en poussant un petit rire étouffé..

«  Démétrius … Hmf.. Quelle ironie.. Même dans notre propre maison, nous assistons souvent à ce genre de conflits.. »

Il n'a pas tord.. Dans le fond, la différence de chacun peut entraîner le rejet, la peur et l'agressivité des autres.. c'est le constat qu'il fait en revoyant défilé toute sa vie..

«  tu sais.. hmf … J ai beau être serpentard mais je m'y sens pas à ma place.. Peut être que le choipeaux c'est trompé.. tout comme toi ? Après tout, qui est il pour nous mettre dans des catégories..»

Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Elsa V. Harper
Elsa V. Harper
▌ Messages : 91
Humeur :
« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Left_bar_bleue50 / 10050 / 100« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Right_bar_bleue

En couple avec : Gideon

QUI SUIS-JE?
Baguette: Lilas & Sirène
Camp: Neutre
Avatar: Danielle Campbell

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: Re: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitimeDim 10 Aoû - 17:12

    Les paroles de mon sauveur ont un drôle d'écho à mes oreilles. Comme il doit se sentir bien seul dans sa vie s'il méprise tant de gens pour si peu. J'ai vécu des choses terribles, on m'a maltraitée souvent, mais je n'en veux pas au monde entier pour autant. Après tout, c'est en premier ma faute si les gens ont si peur de moi qu'ils en deviennent violents. Je devrais avoir le contrôle de mes pouvoirs. Si je n'en suis pas capable comme eux, cela signifie que quelque chose cloche chez moi. Il est donc naturel que je sois vue comme une bête de foire. Je ne leur en veut pas de me détester. Moi-même, parfois, j’éprouve des difficultés à m'aimer. Peut être que contrairement à lui je ne suis pas une personne rancunière. J'admet facilement que je suis l'auteur de mon malheur et qu'il ne tient qu'à moi de laisser le passé derrière moi pour aller de l'avant. J'imagine que tout le monde ne peut pas avoir cette maturité d'esprit. Après tout, nous ne sommes que des adolescents.
    Je souris lorsqu'il me donne son prénom. C'est original, mais je crois que je l'aime bien. C'est un prénom qui a du caractère.

    Je hoche la tête et laisse un petit silence s'installer. Sûrement mal à l'aise dans ce calme plat, Démétrius se remet à parler. Je ferme les yeux et l'écoute à moitié. Je ne partage pas son besoin irrépressible de combler les silences. S'il les trouve gênants, je les trouve reposants. En revanche, sa remarque à propos du choixpeau et des répartitions me titille. Je ne peux pas ne pas répondre à cela. « Tu te trompes. » Je dis simplement avec une grande douceur. Je laisse quelques secondes s'égrainer avant de poursuivre mon explication. « Tu ne devrais pas généraliser le caractère des gens par rapport aux blasons qui leur sont attribués. Il y a une multitude de personnes différentes et seulement quatre choix possibles. Tu vois ? C'est de ça qu'il est question avant tout. Nos choix. » Je souris délicatement, amusée par mes propres propos. « Tous les serpentards ne sont pas mauvais. L'ambition n'est pas un défaut, au contraire. »

_________________

W hen your soul finds the soul it was waiting for. When someone walks into your heart through an open door. When your hand finds the hand it was meant to hold, don't let go. No there's no one else's eyes that could see into me. No one else's arms can lift, lift me up so high. Your love lifts me out of time and you know my heart by heart.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Empty
Message#Sujet: Re: « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius    « Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

« Dommages collatéraux. » | Elsa & Démétrius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dommages Collatéraux} Luka
» [FB - 11 juillet 1948] Dommages Collatéraux || Rafael
» Un coup de main ? (pv Démétrius) ~ 25 janvier
» La rose noire, le sorcier Démétrius Devalleria [u.C ]
» Fin de service [pv Elsa]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
La corbeille
-