AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMer 26 Déc - 22:02

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ignatius savait bien qu'il n'était sans doute pas le plus à même d'être à ce point perturbé par les révélations de sa mère, parce que ça ne le touchait pas directement et que c'était Agrippine qui découvrait qu'elle n'était pas la fille de l'homme qu'elle avait toujours considéré comme son père, sans pour autant se retenir de le détester pour de bonnes raisons. Mais même si ce n'était pas lui qui devait remettre en cause ses origines, il ne pouvait quand même pas s'empêcher de remettre en cause certaines choses. Le jeune homme avait toujours considéré son père comme quelqu'un de bien, il l'avait pris comme model et il avait eu à cœur d'être sa fierté. Ça avait été d'ailleurs l'une des choses à laquelle il tenait le plus, rendre ses parents fiers, même bien passé la trentaine. Que ça soit sa mère ou son père, il avait toujours eu envie d'être à l'heure hauteur, être digne d'eux au final, ce qui avait quand même provoque une petite distance entre lui et sa sœur. Pas suffisamment pour qu'ils se perdent de vu comme sa mère aurait aimé, mais si sa sœur avait décidé de le considérer comme leurs parents, ils se seraient clairement perdu de vu.

Maintenant, Ignatius comprenait bien que les deux personnes qu'il considérait comme des modèles, n'étaient pas dignes de cette considération. Son père était un homme capable de battre une enfant par vengeance, parce qu'il avait été trahi. Et sa mère, elle était capable de trahir son vœu de mariage et en prime de laisser cet homme s'en prendre à son enfant sans doute par culpabilité. Ignatius savait bien qu'il ne pouvait pas savoir ce qui se passait dans la tête de ces parents à ce moment là, qu'il ne pouvait pas comprendre. Mais en même temps, il ne pouvait pas faire comme s'il n'avait rien découvert. Il n'avait aucune envie de jouer les autruches encore.

Il était peut être temps qu'il fasse certaine chose qu'il ne se sentait pas capable de faire. D'arrêter de se chercher des excuses, de foncer un peu sans avoir la certitude que ça puisse marcher. Ignatius était trop réfléchie par moment. Ça faisait un moment qu'il avait conscience que Carlotta lui plaisait, ils s'entendaient bien. Mais il ne franchissant aucun pas pour plusieurs raisons. Lindsay en était une sans doute, mais il était temps qu'il tourne la page. Sa mère en était une autre, parce que Carlotta c'était quand même une sorcière qui avait quelques soucis avec la justice. Mais au final, peu importait non ? Peu importait oui. Il avait envoyé un message à la jeune femme, lui affirmant désirer la voir. Il n'avait pas l'intention de recommencer et d'aller la voir sans la prévenir, au risque de ne pas tomber sur elle encore une fois. Il avait longuement hésité, mais finalement il l'avait invité chez lui. Et comment dire qu'en dehors de sa mère, Lindsay et potentiellement sa sœur une ou deux fois, personne ne mettait jamais les pieds ici. Le jeune homme avait le sentiment de ne jamais avoir été aussi nerveux, alors qu'il attendait la jeune femme. Son cœur s'arrêta net quand il l'entendait frapper à la porte. Il n'était clairement pas à l'aise quand il alla lui ouvrir.

« Salut. » Dit il un peu maladroitement en se décalant pour la laisse entrer. « Tu… ça va ? »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMer 2 Jan - 12:18




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Sans être du genre négligé, n’allons pas jusque-là, je ne suis pas non plus la femme la plus coquette du monde, et j’ai bien souvent tendance à me laisser aller. En même temps, nous serons d’accord là-dessus, il n’y a aucun besoin d’être d’une élégance folle quand on se jette à corps perdu dans l’activisme, ce qui exige bien souvent de se retrouver dans des situations… on va dire salissante. Alors oui, clairement, ce n’est pas mon genre du tout de me pouponner, et pourtant, je le fais. Ce soir, j’ai envie d’être belle, ce soir, j’ai envie de plaire. Parce que ce soir, je vois Ignatius Tuft.

Alors, il n’y a techniquement rien entre nous, mais je ne peux pas m’empêcher d’en attendre plus, et même si je ne suis pas forcément la plus douée pour décrypter ce genre de signes (loin de là, même), j’ai envie de penser que je ne me trompe pas en supposant qu’il y a entre nous… une petite étincelle, ce je ne sais quoi qui pourrait bien fonctionner.

Ce n’est pas pour cette raison que je l’ai abordé pour commencer, c’est sûr, même si j’ai tout de même constaté d’office qu’Ignatius était bel homme, en tout cas très à mon goût. Mais ça a changé, maintenant, et je regrette un peu d’avoir envisagé de me servir de son nom pour atteindre sa mère. Maintenant, je me fiche de son nom, je viens rendre visite à un garçon qui me plaît, et sa mère peut bien être la ministre de la magie de Grande-Bretagne ou une vendeuse de torchon, je m’en fiche royalement. Ce qui compte c’est lui, et le fait qu’il m’ait invité chez lui… C’est que ça ne doit pas être sans raison, pas vrai ? J’espère vraiment que je ne me fais pas de films en tout cas.

C’est donc apprêtée, et je l’espère suffisamment séduisante pour ne pas le laisser indifférent, dans ma robe bordeaux, maquillée mais pas trop, que je frappe à sa porte. Quand il m’accueille, c’est non sans une certaine maladresse, et je trouve ça, honnêtement, franchement charmante.

-Salut.
Je m’autorise à déposer une bise sur sa joue. Des fois que je ne lui enverrais pas des signaux suffisamment clairs. Je vais très bien. Je suis contente que tu m’aies invitée, j’avais hâte de te revoir. Tu vas bien, toi ?

Je joue franc jeu, je reconnais que c’est possiblement un peu trop. Mais pourquoi pas, après tout ?


© Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMar 12 Mar - 12:52

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ignatius ne parvenait pas à s’empêcher de se sentir nerveux en cet instant précis et quand son regard se pose sur Carlotta, ce fut pire. Non pas qu’elle ait fait quoi que ce soit pour le rendre nerveux, c’était juste… qu’il devait bien se rendre compte qu’il la trouvait magnifique dans sa robe. Est-ce qu’elle l’avait mise pour l’occasion, est-ce qu’elle avait cherché à s’apprêter pour venir chez lui ? Au fond, Ignatius ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie de le croire. Et dans tous les cas, il la trouvait vraiment magnifique, ce qui ne manquait pas de le perturber. Le jeune homme le savait, il ne devait en aucun cas penser à Lindsay maintenant, mais il fallait bien reconnaître qu’en dehors de sa meilleure amie, il n'avait jamais posé son regard ainsi sur une autre femme. Alors… ça signifiait ce que ça signifiait non ? Elle le troublait, il se sentait proche d’elle comme jamais et il ne pouvait pas nier qu’il aimait ça. Et qu’il faudrait peut-être qu’il parvienne donc à s’en sortir.

Ce dont il n’était pas complètement sûr alors qu’elle vint déposer une bise sur sa joue, il n’en fallait pas beaucoup plus pour le troubler (c’était sans nulle doute inutile de préciser que le jeune homme n’était absolument pas doué pour ce genre de chose), mais c’était définitivement une très bonne chose. Ignatius afficha un sourire quand elle précisa qu’elle allait très bien, qu’elle était contente qu’il l’ait invité, qu’elle avait hâte de le revoir.

« Je vais bien. » Répondit-il, se montrant sincère. Tout n’était pas parfait mais en cet instant précis, le jeune homme ne pensait pas du tout à sa sœur, sa mère, son père… non, il se concentrait uniquement sur Carlotta. « Je suis content que tu ais accepté de venir. » Si elle avait dû décliner son invitation, il était évident que le jeune homme aurait perdu toute confiance en lui. Enfin, le peu de confiance en lui dont il était capable de faire preuve en cet instant précis et qui lui permit tout de même de prononcer ces quelques mots. « Je te trouve… magnifique. » Il venait vraiment de dire ça ? Apparemment… Il le pensait bien évidemment, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il se sentait soudainement encore plus nerveux à l’idée d’avoir bel et bien prononcé ces mots. Et donc, il reprit très rapidement. « Je te sers un verre ? »

Ouais, c’état pas mal. Ignatius avait un peu besoin de s’occuper les mains, tout de suite, et il se disait que c’était quand même un bon moyen de commencer la soirée. Non pas que l’alcool allait réellement pouvoir l’aider, mais au moins ils allaient pouvoir entamer la soirée concrètement et bref, il avait juste besoin de faire quelque chose. D’ailleurs, il n’attendit pas spécialement la réponse de la jeune femme pour l’inviter à s’installer dans son salon et leur préparer un apéritif.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMar 19 Mar - 15:02




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Je souris de plus belle quand Ignatius m'assure qu'il va bien. J'ai envie de croire que c'est vrai, et qu'il va d'autant mieux que je suis là. C'est prétentieux, je ne vais pas le cacher, mais en même temps, ce serait justice. Moi, je me porte à merveille, et c'est clairement parce que je suis là, en sa compagnie, et que je m'apprête à passer la soirée avec lui. J'aime d'autant plus l'entendre me dire qu'il est heureux que j'ai accepté de venir. En même temps, je n'avais aucune raison de refuuser. Bien au contraire, j'attendais impatiemment une invitation du genre, et je suis ravie qu'il ait sauté le pas.

Je veux dire quelque chose, mais mes mots se perdent et s'embrouillent quand il reprend la parole pour me dire qu'il me trouve magnifique. C'était l'effet que je recherchais, mais quand même, ça me... perturbe un peu de l'entendre, et si ma carnation naturelle le permettait, je serais clairement rouge comme une tomate à l'heure actuelle.

-Merci, je réponds, un peu plus timidement qu'à mon habitude.

J'ai bien envie de lui dire qu'il n'est pas mal non plus, mais il faut croire qu'en cet instant, je perds totalement en éloquence. Il a bien raison, prendre un verre nous fera le plus grand bien. Je m'installe dans le salon, à sa suite, et je m'empare du verre qu'il me tend.

-A cette soirée,
je lui propose de trinquer en faisant tinter mon verre contre le sien.

J'en bois une première gorgée tout en laissant mon regard se perdre un peu partout autour de moi. Je n'y peux rien, j'ai toujours été très curieuse, c'est dans ma nature. Et ce n'est pas n'importe où que je me trouve, c'est chez Ignatius. Forcément, je ne peux que jouer les fouineuses.

-J'adore cet appartement, tu as du goût,
j'observe avec un fin sourire. En même temps puisque tu me trouves magnifique, c'est sûr que tu as du goût, j'ajoute dans une tentative d'humour qui, je l'espère, sera appréciée comme telle mais sans être sûre de moi du tout. Et ce n'est pas si souvent que je ne suis pas sûre de moi.

© Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeSam 8 Juin - 14:31

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
À cette soirée. C’était parfait de trinquer de cette manière, Ignatius ne pouvait rêver mieux en cet instant précis. Bon, clairement, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il n’était clairement pas à l’aise, mais ce n’était pas une mauvaise chose en soit. C’était juste que le jeune homme était en train de sortir de sa zone de confort, alors forcément ça demandait un peu d’effort et de remise en question. Mais c’était une bonne chose… une très bonne chose.

Du moins, c’était ce qu’espérait Ignatius, même s’il n’était clairement pas le plus doué dans ce domaine – pour ne pas dire qu’il était le moins doué tout court –, il avait quand même envie de croire qu’il y avait bel et bien quelque chose, que ce n’était pas juste lui qui s’imaginait des choses, comme bien souvent. Carlotta avait accepté son invitation après tout, elle se trouvait là, ils partageaient un verre. Et Ignatius cherchait ce qu’il pouvait bien dire. Il aimerait bien se sentir plus à l’aise, savoir précisément quoi dire dans ce genre de moment, mais ce n’était pas le cas. Il était loin d’être à l’aise et ce n’était pas parce qu’il n’aimait pas se retrouver ici en sa compagnie, justement c’était bien parce qu’il n’appréciait que trop bien sa compagnie.

Finalement, ce fut elle qui reprit la parole, affirmant qu’elle aimait son appartement, qu’il avait du goût. Ignatius appréciait le compliment, même s’il avait quand même du mal à se dire qu’il pouvait avoir du goût en ce qui concernait son appartement. En grande partie parce qu’il ne se donnait pas forcément la peine de décorer son appartement, même si ce dernier devait quand même lui ressembler. Il aurait pu dire quelque chose sans doute, mais Carlotta fut plus rapidement à reprendre la parole en affirmant que puisqu’il la trouvait magnifique, c’était que forcément il avait du goût.

« Je n’aurais pas spécialement fait le rapprochement entre toi et mon appartement, mais si ça te convient. » Dit-il alors, dans un sourire, sans trop savoir comment répondre à la remarque de Carlotta.

Oh, il appréciait cette boutade, mais en même temps ce n’était pas évident pour lui de savoir vraiment comment réagir, comment agir même, comment… Clairement, le jeune homme n’avait aucune idée d’où ils étaient en train de se rendre, de comment les choses allaient se passer. Ignatius savait au fond ce qu’il voulait, il espérait que c’était aussi le cas de la jeune femme… mais il n’avait aucune idée de comment ils pourraient bien y arriver, de même s’ils pouvaient y arriver. Mais bon, le jeune homme devrait sans doute ne pas trop se poser de questions. En tout cas, se poser moins de question. Parce qu’on ne pouvait pas dire que ça allait grandement l’aider.

« Tu sais je… » Reprit-il, en ne sachant vraiment pas dans quoi il était en train de s’engager, mais en ailant justement envie d’arrêter de stagner. En aillant envie de se lancer un peu, même s’il ne savait pas si c’était vraiment une bonne chose ou pas. « Je suis pas, tu sais, le plus… » Ouais, il n’allait vraiment pas s’en sortir comme ça. « Je suis pas vraiment doué dans ce genre de situation mais… » Ignatius marqua une nouvelle pose, peinant un peu à soutenir le regard de Carlotta, ne pouvant pas s’empêcher de se sentir gêner. « J’aime vraiment passer du temps avec toi. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeLun 10 Juin - 11:58




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Je crois que je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi attachant qu'Ignatius Tuft. C'est plus fort que moi, je souris malgré moi quand je suis en sa présence... Je le trouve irrésistible de maladresse. C'est drôle, parce que de loin, ce n'était vraiment pas l'impression que je me faisais de lui. Avant notre première conversation, en décidant de rencontrer le fils de la ministre, je m'attendais à un jeune homme orgueilleux, sûr de lui, à l'aise en société... Mais Ignatius, avec moi en tout cas, n'est pas du tout comme ça. Et son attitude envers moi, la façon dont il me parle, dont il me regarde... eh bien j'y peux rien, ça me fait fondre.

Il bredouille, il ne finit pas ses phrases. Il n'est pas le plus... je peux imaginer tout ce que je veux pour compléter ces mots. Je serais tentée de dire entreprenant ? Eh bien ça me va... Des hommes pleins d'assurance, convaincus que le monde leur appartenant, certains de leur suprématie toute masculine, et du genre à vous rentrer dans le lard, j'en ai croisés un bon paquet, et ça a arrêté d'être attirant pour moi quand j'ai dépassé le stade de l'adolescence et commencé à privilégier les sensibilités aux belles gueules.

Le sourire que j'affiche quand il me dit qu'il aime passer du temps avec moi doit être plutôt idiot, je ne suis pas certaine qu'il soit flatteur sur mon visage, je vais éviter de croiser un miroir pour en avoir la confirmation ou non. Je ne pense pas qu'il m'en tiendra rigueur. Je comprends que c'est sa manière de faire le premier pas, et que c'est à moi de le tirer de l'embarras où il se trouve, même si je ne peux pas dire non plus que je déborde entièrement d'assurance là tout de suite. Assez quand même pour savoir quoi faire. Le doute n'est pas permis, alors, après tout.

Avant de dire quoi que ce soit, je me rapproche de lui. Je dois me grandir pour approcher mes lèvres des siennes. Et je l'embrasse. Ce que j'ai envie de faire depuis un bon moment déjà au fil de nos rencontres.

-Moi aussi, j'aime passer du temps avec toi,
je finis par ajouter, tout simplement.

Même si je pense que, du coup, c'est plutôt évident.



© Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Certaines choses changent... d'autre, non. (Lindsay)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeLun 2 Sep - 14:12

Erreur de manipe... le rp à disparu. Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) 391338

_________________


Dernière édition par Ignatius Tuft le Mer 4 Sep - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMar 3 Sep - 9:03




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Ma seule crainte avait été non pas de mal interpréter les signes, mais d'aller trop vite en besogne. Je ne veux pas qu'il me trouve entreprenante, je ne veux pas le mettre mal à l'aise, mais quand mon regard se pose de nouveau sur le sien et que je vois quel sourire illumine son visage, je suis rassurée... et j'ai envie de sourire de plus belle. C'est communicatif. J'aime le voir détendu, souriant, j'aime me dire que je n'y suis pas pour rien. J'ai envie de le rendre heureux. Ce n'est que justice. Je suis heureuse aussi, en sa compagnie. Quand il reprend la parole, je crois que c'est pour se rassurer, ou simplement par besoin de le partager, et j'apprécie la confiance qu'il place en moi.

Il n'est pas expérimenté en la matière. Je l'ai bien compris et ça m'est totalement égal. Et je préfère qu'il soit honnête plutôt qu'il prétende avoir connu des centaines de filles dans l'unique but de se donner un genre. Il est sincère et j'apprécie, surtout que je sais quelle pression sociale repose sur les hommes, sur ce sujet en particulier. Toutes les femmes devraient être prudes et innocentes, et tous les hommes des dieux de la séduction. Bizarrement, quelque chose cloche dans ce raisonnement, non ?

Et puis, comment ne pas fondre quand il me dit qu'il veut découvrir tout ça avec moi ? Je me sens heureuse, privilégiée. Et j'ai envie de me montrer digne de l'attention et de la tendresse qu'il me porte. Peut-être que j'ai un peu plus d'expérience que lui, mais je ne me sens pas différente de lui, en cet instant. Il se rapproche de moi, dépose ses lèvres sur les miennes. Mon coeur s'emballe, je glisse mes mains dans son dos et je prolonge ce baiser un maximum, je savoure chaque sensation avec plaisir. L'expérience ne compte pas, elle ne compte jamais, chaque être est différente, chaque nouvelle relation est différente, alors pour moi aussi, c'est comme une première fois, et j'adore ça.

-Tu te débrouilles particulièrement bien, jusqu'ici
, je réponds, souriante, dans un souffle, après avoir détaché mes lèvres des siennes. Je me fiche que tu n'aies jamais eu personne dans ta vie. Moi aussi je veux juste découvrir ce que c'est d'être avec toi. Et je crois bien que ça va me plaire.



:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMar 7 Jan - 21:17

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ignatius n’était clairement pas complètement à l’aise, mais en même temps il n’avait pas envie d’être ailleurs que là où il se trouvait en cet instant précis. Il avait le sentiment d’être à sa place, il était ici parce que c’était sa place tout simplement. Ça n’avait clairement pas été facile pour lui d’avouer le fait qu’il tenait plus que beaucoup à Carlotta – la preuve, il y avait une personne à qui il n’avait jamais été capable de dire quoi que ce soit –, mais le pire aurait évidemment été que Carlotta ne soit pas sur la même longueur d’onde que lui, qu’il jette tout simplement un froid sur la soirée. Il se sentait tellement mieux en étant sûr maintenant qu’elle pensait comme lui, qu’elle avait aussi envie comme lui qu’il se passe quelque chose entre eux.

Il avait vu des signes… forcément, mais en même temps, on ne pouvait pas dire qu’il était le plus doué pour être certain de bien comprendre ces signes. Et maintenant… eh bien, il n’y avait juste aucun doute à avoir. Parce qu’alors qu’il s’emparait à nouveau de ses lèvres – un geste qu’il trouvait vraiment agréable d’ailleurs –, elle ne manquait pas d’y répondre, de prolongé ce baiser. Le cœur de Ignatius battait tellement fort. C’était juste… parfait. Ignatius avait le sentiment de ne pas s’être sentit aussi bien depuis très longtemps. Il avait juste envie de rester dans une bulle avec eux deux, sans penser une seule seconde à ce qu’il pouvait y avoir autour.

Ignatius afficha un nouveau sourire quand la jeune femme précisa qu’il se débrouillait plutôt bien jusqu’à présent. Et quand elle précisa en prime qu’elle s’en fichait qu’il n’ait jamais eu personne dans sa vie, il se sentait d’autant plus rassuré. En soit, Ignatius n’avait pas de raison de se méfier de Carlotta, il avait parfaitement confiance en elle. Mais forcément, la société voulait que les hommes soient ceux qui prennent les devants, soit ceux qui aient de l’expérience, quand de leur côté les femmes devaient rester les plus prudes possibles. Sauf que là, ça ne comptait pas ici, la seule chose qu’ils devaient se préoccuper, c’était juste d’eux et du fait qu’ils puissent être sur la même longueur d’onde. Et l’entendre affirmer qu’elle avait envie de découvrir tout cela avec lui aussi. Définitivement, Ignatius ne pourrait pas se sentir mieux qu’en cet instant précis.

« Je n’aurais pas pu espérer mieux une seule seconde. »
Reprit-il, sans parvenir à perdre son sourire. Le jeune homme se sentait très bien oui. Parfaitement bien. « Et est-ce que tu veux commencer à découvrir ma cuisine ? » Demanda-t-il alors. « La perspective d’un diner n’est sans doute pas aussi intense que ce que tu peux vivre autrement, mais je ne me débrouille pas trop mal en cuisine. »

Célibataire oblige, quand tu n’as personne pour « prendre soin » de toi, tu es bien obligé de faire avec. Il pourrait bien avoir un elfe de maison, mais non. Il se débrouillait et en réalité, il trouvait qu’il ne s’en sortait pas si mal.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeJeu 9 Jan - 9:16




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Je n'arrive qu'à croire Ignatius quand il affirme qu'il n'aurait pas pu espérer mieux. C'est peut-être de la prétention, mais c'est aussi que je pense qu'il est sincère, et que je commence à bien le connaître. Et puis, quand il me parle, quand il me regarde, j'ai le sentiment d'être unique au monde. Je n'ai besoin de personne pour croire en ma valeur propre, mais j'aime qu'il croie en moi, qu'il soit vraiment capable de me prendre comme je suis et de m'aimer comme je suis, alors que je suis loin d'être un cadeau.

Ce moment est parfait parce qu'on arrive tous les deux à le rendre parfait. Et en fin de compte, c'est vraiment ça qui me plaît. J'ai le sentiment qu'il arrive à se sentir bien, détendu. Il oublie sa nervosité et j'oublie la mienne. Forcément, ça ne sert à rien du tout de s'angoisser. On est bien, on est complice et on se plaît, c'est ça qui importe, bien plus que n'importe quoi d'autre.

Je souris quand il me propose de découvrir sa cuisine. Maintenant qu'il en parle, je meurs de faim, et je suis sacrément gourmande, dans mon genre. Et je suis curieuse de savoir comment Ignatius se débrouille derrière des fourneaux. Il a l'air plutôt confiant quant à ses talents culinaires, et je n'ai aucune raison de ne pas le croire. Je m'amuse en l'entendant dire que la perspective d'un dîner n'est pas si intense que ce que je vis au quotidien. Et ça m'amuse, parce que même si je suis activiste, je ne passe pas toutes les minutes de ma vie à mener ma lutte, il y a aussi des périodes de latence et d'ennui. Et l'intensité a différents sens, différents degrés. Maintenant, je trouve cet instant tout aussi palpitant que n'importe laquelle de mes actions. C'est même encore mieux, en fait.

-Je meurs de faim, ça tombe bien. Et tu verras, je suis super-gourmande. Et je ne sais absolument pas cuisiner, ça va me changer.


En règle générale, je me fait des sandwitch, ou je grignotte, c'est rare que je me fasse de vrais bons repas, et pourtant j'aime vraiment ça, manger. J'adore ça, même.

-Et je pense que tu te fais une fausse idée d'à quoi ressemble mon quotidien, tu serais déçu.

Mais j'aime un peu cette image qu'il a de moi, cette vie à cent à l'heure qui contraste avec la sienne. Moi le torrent, lui le lac paisible, ensemble, je pense qu'on obtient un tout harmonieux.

-Alors, qu'est-ce que tu nous as préparé de bon ?


:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMer 13 Mai - 10:31

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ignatius afficha un grand sourire quand Carlotta lui affirma qu’elle mourrait de faim. Ça tombait quand même plutôt bien. Et maintenant, le jeune homme espérait quand même qu’elle allait apprécier ce qu’il avait préparé. Il ne connaissait rien des goûts culinaires de Carlotta, ils avaient encore tant de chose à apprendre l’un de l’autre et c’était une bonne chose en soit, en tout as ça plaisait énormément à Ignatius. Cela dit, elle précisait qu’elle était une grande gourmande, alors c’était une très bonne chose. En plus de ne pas avoir l’habitude de manger des plats cuisinés apparemment, puisqu’elle ne savait pas le faire. Est-ce que Ignatius en était choqué ? Pas du tout. Techniquement, les femmes apprenaient à cuisiner très jeune, à être de parfaitement hôte de maison, de parfaite femme au foyer tout simplement. C’était dans leur culture, dans leur époque tout simplement. Et même si Wilhelmina Tuft travaillait, cela n’enlevait pas le fait qu’elle avait « tout » d’une bonne femme au foyer.

Ignatius ne faisait donc pas forcément exception à la règle concernant ces pensées communes, mais c’était justement le fait que Carlotta ne ressemble à aucune autre femme qu’il connaissait qui l’attirait à ce point (et donc très clairement moins encore de Lindsay). Il aimait son côté décalé, le fait qu’elle ne ressemblait à personne. Et ça collait bien au final, parce que lui en tant qu’homme célibataire endurci, il n’avait pas spécialement eu d’autres choix que de se débrouiller. Il aurait pu jouer la facilité, mais Ignatius comme Carlotta aimait trop manger alors il avait pris le parti de cuisiner tout simplement. Il n’avait rien à voir avec un grand chef (existait-il un grand chef britannique ?), mais il cuisinait quand même de bonnes choses et il espérait que ce qu’il avait préparer allait plaire à la jeune femme.

« Rien de bien exceptionnel non plus. »
Répondit-il quand la jeune femme lui demanda ce qu’il avait préparé de bon. Ignatius avait peut-être tendance à se rabaisser un peu trop, mais il pensait les mots qu’il disait. « C’est du rôti, avec des pommes de terre et j’ai même ajouté quelques légumes. » Des denrées qui n’étaient pas forcément évidentes à trouver au vu de l’état actuel de l’économie, mais en même temps Ignatius n’avait pas vraiment de souci d’approvisionnement. « On peut passer à table si tu veux déjà. » Puisqu’elle mourrait de faim.

Ignatius l’invita donc à s’installer, servit la table, leurs assiettes. Tout ce qu’un parfait hôte devait faire, même si clairement on ne pouvait pas réellement dire que Ignatius avait l’habitude de recevoir du monde chez lui. En dehors de sa mère avant, de sa sœur maintenant, avec qui il ne faisait pas vraiment tous ces efforts. Mais Ignatius parvenait tant bien que mal à sentir cette légère nervosité s’en aller, en grande partie parce qu’il avait pu dire à Carlotta ce qu’il ressentait et qu’elle y avait répondu favorablement quand même.

« Raconte-moi un peu plus ton quotidien alors. »
Dit-il dans un sourire, pour revenir à ce qu’elle avait dit. « Je veux tout savoir. »

Il commençait à la connaître, ils commençaient à bien se connaître, mais c’était ça qui était agréable… Ignatius adorait parler de tout avec Carlotta, il aimait l’entendre lui parler de son combat, ou de tout autre chose, ils avaient des discussions vraiment intéressantes tous les deux. En plus du fait qu’elle était une femme particulièrement… belle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeJeu 14 Mai - 12:15




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

C'est fou comme Ignatius, quoi qu'il fasse, se sent toujours comme l'obligation de s'en justifier. Pour rien, pour des choses quotidiennes... Il manque cruellement de confiance en lui et dans ses compétences. Chez un autre, ça aurait pu m'agacer, chez lui, parce que je manque sans doute d'objectivité quand il est question de lui, je trouve ça attendrissant. Et j'ai envie de réussir, au moins un peu, à lui faire prendre conscience de qui il est et de tout ce qu'il est capable d'offrir et d'accomplir. Là, bien sûr, on ne parle que d'un repas que je suis sûre qu'il a préparé avec beaucoup de soin et d'attention, mais cela s'étend à de nombreuses autres choses. C'est sa manière d'être, de fonctionner... Pas toujours facile à suivre.

Je hoche la tête quand il suggère que l'on passe à table, rien qu'au fumet qui se dégage du plat qu'il a préparé, je veux bien parier qu'il sous-estime ses talents culinaires. Et en ce qui me concerne, je sais que je vais me régaler. Même si la nourriture n'est pas le plus important. Le plus important, c'est qu'on est ensemble... dans tous les sens du terme. Je crois que je ne le réalise pas encore complètement, mais je serais capable de sourire toute seule, bêtement, à la seule pensée du baiser que l'on a échangé. Je me sens tellement bien avec lui...

-Eh bien... J'ai passé pas mal de temps à travailler sur le projet de loi que je cherche à soumettre au ministère. C'est pas simple d'écrire quelque chose de cohérent, d'infaillible et qui puisse avoir une validité juridique. Ensuite il y a les distributions de tracts, la préparation de mes... interventions. Et maintenant, j'ai des cours à préparer, à donner, des copies à corriger, ce qui change quand même pas mal mon rythme par rapport à ce que c'était avant. Et bien sûr, je me laisse du temps pour être avec mes amis... ou partager des dîners romantiques
, je lui adresse un sourire tout en plantant ma fourchette dans mon assiette. Mais tu sais, je peux aussi passer une journée entière vautrée sur mon canapé à lire sans rien faire de constructif. Je goûte enfin à mon dîner. C'est super bon !

:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeMar 11 Aoû - 22:18

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Tout ce que la jeune femme pouvait raconter, Ignatius le buvait comme du petit lait. Elle était tellement intéressante. En même temps, c’était comme ça qu’il avait pu être séduit au début, parce que les conversations qu’ils échangeaient étaient forcément intéressantes. Alors bien sûr… Carlotta ne manquait pas d’être une femme particulièrement belle, elle était même magnifique, mais pour Ignatius, ce n’était pas suffisant. Quand Carlotta parlait, c’était toujours captivant. Alors quand elle lui racontait tout ce qu’elle faisait, il buvait ses paroles. Et il ne se contentait pas d’écouter sans entendre, il entendait bel et bien tout ce qu’elle disait et ça l’impressionnait. Elle faisait tellement de chose. Ignatius n’était pas du genre à se tourner les pouces, son travail passait même avant beaucoup de chose, mais Carlotta avait à peu près… trois travails en réalité, tout combiné.

Ignatius afficha un sourire en rougissant légèrement quand elle affirma que malgré tout ce qu’elle faisait, elle trouvait quand même le temps pour ses amis et pour des diners romantiques. Ignatius était romantique oui, peut-être trop parfois, mais il osait croire que ça payait là. Et son sourire s’agrandit quand elle lui précisa qu’elle pouvait très bien passer la journée vautrée dans le canapé à lire sans rien faire de constructif. Quand elle mangea une partie de son assiette, rappelant quand même à Ignatius qu’il avait aussi une assiette à manger, il planta donc sa propre fourchette, il espérait bien sûr qu’elle allait aimer. Ce qui semblait être le cas.

« Je suis content que ça te plaise ! » Répondit-il. Il pourrait très bien se dire qu’elle se contentait de dire ça pour lui faire plaisir, mais il ne pensait pas qu’elle le ferait. Il se permettait donc de croire sur parole ses dires. « Je suis tellement… impressionné. J’ai beau être un bourreau de travail, je serais capable de me perdre dans tout ce que tu fais c’est incroyable. » Il ne disait pas ça seulement pour lui faire des compliments, il pensait vraiment ce qu’il disait. « Et je suis vraiment heureux que tu arrives à trouver du temps pour les autres et… pour moi. » Pour avoir quand même ce genre de diner romantique qui se passait merveilleusement bien d’ailleurs. En tout cas, Ignatius était vraiment aux anges. Et il suffisait qu’il repenser à ce baiser qu’ils s’étaient échangés pour être tout simplement dingue. Cette soirée était tout simplement parfaite. « Tu sais, je ne t’ai jamais parlé de ça mais… si tu veux, je peux t’aider. Ce sera plus facile de soumettre tes idées si tu vises, le haut de la chaine. »

Bon, sa relation avec sa mère n’était clairement pas au top, mais justement puisqu’elle culpabilisait énormément, il pourrait lui demander un peu tout ce qu’il voudrait. Alors, s’il pouvait aider Carlotta, surtout en se servant de ses relations, il n’allait clairement pas se retenir. Que ça serve ç quelque chose qu’il soit le fils de sa mère, malgré la honte qu’il ressentait maintenant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeVen 21 Aoû - 15:15




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Je suis toujours un peu perturbée quand je perçois l'admiration semble-t-il sincère qu'Ignatius manifeste à l'égard de mes actions, ou plutôt de mon implication dans ces dernières. C'est rarement le sentiment que je suscite : la révolte, l'incompréhension, la curiosité, très souvent, oui. Mais l'admiration ? C'est plus rare, et pourtant, ce n'est pas la première fois qu'Ignatius s'exprime en ces termes... il l'a fait même lors de notre première rencontre. Je pense qu'il voit en moi ce vent de liberté qui lui manque, je pense que c'est ça qui l'impressionne, bien plus que ma cause en elle-même, que j'imagine qu'il désapprouve en partie. Et pourtant... il me propose son aide.

J'affiche des yeux ronds et tout à coup je me sens mal à l'aise. C'est une chose que j'ai attendue de sa part. Quand je l'ai abordé, la première fois, j'espérais obtenir cette aide qu'il me propose maintenant, profiter du fait qu'il soit le fils de la ministre pour faire porter mes idées et mes projets de loi au plus haut. C'était de la pure manipulation, et je m'en veux aujourd'hui. Depuis, j'ai appris à connaître et à aimer l'homme qu'il est vraiment, au-delà de ce que je voyais en n'effleurant que la surface. Je ne veux pas me jouer de lui, je ne veux pas le mêler à mes affaires si ça peut le mettre en danger. Les choses ont changé. Je tiens beaucoup trop à lui pour accepter ce qu'autrefois j'aurais exigé aveuglément. Il a tout changé, y compris mes priorités.

-Je peux pas accepter ça...
Je marque une pause. Bien sûr, ce serait une aide... inestimable, mais je veux pas que tu le fasses pour moi. Si tu dois m'aider, je veux que ce soit parce que tu croies en ma cause, parce que tu penses vraiment que c'est la chose à faire. Si c'est pas le cas... eh bien je ne veux pas te mêler à ça. Ce que je fais est dangereux.

Et ça, c'est une chose dont on a tous les deux pu se rendre compte. Et moi de longue date. Les risques que je prends, je les prends en toute connaissance de cause. Je ne veux pas qu'Ignatius se mette en danger pour mes beaux yeux... qui ne sont pas si beaux, d'ailleurs.


:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeSam 13 Mar - 21:47

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ils en parlaient par moment des actions et des convictions de Carlotta. Ça n’allait pas forcément, très loin, dans le sens où Ignatius trouvait ça impressionnant ce qu’elle était capable de faire dans le but de défendre ses convictions, cela dit ces convictions étaient quand même assez intenses. Ignatius ne les partagerait pas complètement, avant de rencontrer Carlotta il n’aurait évidemment pas envisagé d’envisager la possibilité que le secret magique soit détruit et qu’ils puissent vivre en harmonie avec les moldus sans se cacher. Maintenant, il n’était pas sûr d’adhérer à ce qu’elle défendait, mais il était quand même capable de comprendre ses arguments, d’accepter le dialogue à ce niveau. Alors… s’il pouvait l’aider à faire entendre ce dialogue sans par exemple avoir besoin de faire une action qui la mènerait tout droit en prison (au hasard).

À une époque, sans doute que Ignatius n’aurait pas envisagé cette proposition, mais la situation avait quand même sacrément changé avec sa mère. Sans doute d’ailleurs que sans tout ce qui était arrivé et sans que Ignatius soit à ce point déçu par le comportement de sa mère, il n’aurait peut-être envisagé d’agir à ce point… « en dehors des clous » en fréquentant une jeune femme comme Carlotta. Mais maintenant, il ne se posait pas ce genre de question, il se contentait juste de faire ce qu’il avait envie de faire. Ce qui était quand même assez nouveau pour lui, mais pas désagréable quand on voyait où ça pouvait le mener. Et donc, si sa relation avec sa mère pouvait aider la jeune femme sous ses yeux, il ne voyait pas pourquoi il se retiendrait. Mais en même temps, il ne forcerait pas Carlotta à accepter.

Elle ne voulait pas accepter à moins qu’il n’adhère complètement à sa cause et qu’il pense que c’était vraiment ce qu’il fallait faire. Ignatius entendait effectivement les arguments de Carlotta, mais il n’était pas entièrement convaincu. Peut-être qu’un jour, il n’en savait rien, et il devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement envie que ce qu’ils pensaient de tout cela entre entièrement dans leurs conversations.

« Justement, ce serait beaucoup moins dangereux si tu avais la possibilité de te faire entendre d’une autre manière non ? » Bon, Ignatius ne faisait que confirmer le fait qu’il ferait ça parce qu’il était question d’elle et pas parce qu’il souhaitait défendre cette cause qu’elle défendait. Mais il ne voyait pas réellement en quoi c’était mal. « Je ne sais même pas si ça te servirait à quelque chose mais… ça ne coûte rien non ? »

Il posait cette question, mais si Carlotta se contentait de lui dire qu’elle n’accepterait son aide parce qu’elle ne voulait pas l’impliquer, il n’insisterait pas. En soit, mine de rien, ce n’était pas une si mauvaise chose qu’elle refuse, parce que ça prouvait qu’elle ne s’intéressait pas à lui par rapport à sa proximité avec sa mère.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeSam 20 Mar - 12:13




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

Je ne peux m'empêcher de me sentir touchée par les propos d'Ignatius, surtout parce qu'ils tiennent lieu de preuve de ce qu'il se sent prêt à faire pour moi, et évidemment, j'aime entendre ça, même si j'estime toujours que le jeune homme ne veut pas s'engager dans la cause que je défends pour les bonnes raisons. Ce n'aurait pas été le cas avant, quand on ne se connaissait pas encore, alors que je n'avais pas développé des sentiments à ce point forts pour lui, mais c'est le cas maintenant : je ne veux pas me servir de lui, je ne veux pas qu'il s'investisse dans un combat auquel il ne croit pas ou qui lui fait peur, juste pour mes beaux yeux. S'il doit décider de m'aider, je veux qu'il e fasse sincèrement, par conviction et pas pour me plaire, et je suis à peu près sûre de moi en affirmant que, pour le moment, ce n'est pas le cas.

Il a tout à fait raison, ce serait moins dangereux pour moi si je réussissais à me faire entendre d'une autre manière. Ce n'est pas de gaieté de coeur si je me décide toujours à m'engager dans des interventions qui auront de bonnes chances de me valoir un petit séjour à Azkaban. Croyez-le ou non, je ne prends pas spécialement plaisir à tenir compagnie aux détraqueurs (je ne m'appelle pas Aristide Beurk), mais le fait est que pour l'heure, je n'ai pas d'autre moyen d'être entendu. Ce n'est pas faute d'exiger des audiences, des entretiens, de vouloir faire passer des articles de loi. Si j'en viens à des actions moins pacifistes, qui me collent l'étiquette de terroriste, ce n'est vraiment pas pour le plaisir mais par nécessité.

-Bien sûr que si, ça a un prix
, je réponds avec douceur et un fin sourire quand Ignatius suggère que ça ne coute rien, après tout, d'en passer par là. Ta réputation, ton avenir, ta position au ministère, la réputation de ta mère... Non, ça ne lui coûterait pas rien, et on le sait tous les deux. Je ne veux pas que tu fasses quoi que ce soit si c'est dans l'unique but de me protéger ou de me faire plaisir. Je n'accepterais ton aide que s'il s'agit d'un véritable engagement de ta part, tu comprends ?


:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeSam 5 Mar - 12:24

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Bon, d’accord, ça pouvait potentiellement avoir un prix. Mais c’était des prix que Ignatius se sentait prêt à payer si Carlotta le lui demandait. Évidemment, le jeune homme n’avait pas forcément envie de remettre en question sa réputation, ou encore son travail, mais il était sincèrement prêt à les risquer si ça pouvait protéger la jeune femme sous ses yeux. Et concernant la réputation de sa mère… Ignatius ne put s’empêcher d’afficher une grimace quand Carlotta la mentionna. C’était très complexe dernièrement, il ne savait même pas si sa mère méritait la réputation qu’elle avait et par moment, il avait tendance à se ranger de l’avis de sa sœur sur le fait qu’il faudrait qu’on sache ce qu’elle avait osé faire. Et en même temps c’était sa mère. Mais bon, le sujet était complexe, autant dire qu’il serait aussi prêt à risquer la réputation de sa mère pour Carlotta, parce que de toute façon, Wilhelmina Tuft avait plus d’une chose à se reprocher.

Mais bon, dans tous les cas, Carlotta refusait son aide. Ou en tout cas, elle n’avait pas envie de lui demander de faire quelque chose juste dans le but de la protéger ou de lui faire plaisir, que s’il devait vraiment l’aider, ça serait parce qu’il s’engageait pleinement dans la cause qu’elle défendait. Et Ignatius devait bien avouer qu’il n’était pas au point de s’engager dans son combat non plus. Il acceptait vraiment son point de vue, et c’était quelque chose qu’il appréciait de pouvoir en parler avec elle sans détour, mais en effet… il n’était pas au point de complètement adhérer non plus.

« Je comprends bien oui. » Répondit-il, n’ayant pas l’intention d’insister. De toute façon, il savait bien que quand Carlotta avait une idée derrière la tête, ça ne servait à rien de tenter de lui faire changer d’avis. Et puis au fond, il ne pouvait pas nier que le fait qu’elle ne profite pas de sa position, même quand il lui demandait, ça prouvait qu’elle n’avait pas l’intention de se servir de lui. Le jeune homme n’en avait pas douté une seule seconde, mais il en avait quand même la preuve (ce qu’il pourrait affirmer à ceux qui pourraient douter un peu de leur relation… puisqu’ils étaient bien en relation, même si ça le perturbait encore de le réaliser). « Je n’insisterais pas… même si je ne peux pas m’empêcher d’avoir quand même envie de te protéger. »

Lui éviter des désagréments comme elle avait déjà subi, sans doute en parti égoïstement en prime. Il ne pouvait pas vraiment le contrôler. Il se sentait bien avec une personne pour la première fois depuis… une autre personne qui lui était de toute façon inaccessible. Il aimait ce qu’ils partageaient, il… en fait, il l’aimait tout simplement et Ignatius ne pouvait pas juste fermer les yeux et attendre que ça passe. Mais évidemment il ne pouvait pas non plus espérer que Carlotta change et renonce à ses envies de se battre pour ce qu’elle défendait, c’était quelque chose qui l’avait charmé chez elle dès le début.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Carlotta Pinkstone
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1553
Humeur :
Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitimeVen 25 Mar - 10:31




Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir.
Ft. Carlotta & Ignatius

La réponse d'Ignatius me déçoit un peu, et pourtant je m'y attendais. Je ne peux pas attendre de sa part qu'il embrasse ma cause, qu'il l'étreigne à bras le corps. Je le connais, je sais bien que dans l'idéal, il voudrait que j'abandonne. J'ai de la chance qu'il accepte déjà que je continue, alors au bout du compte, je n'ai pas le droit de lui demander davantage. Je ne veux pas lui demander davantage. C'est mieux qu'il décide de mettre un pas de côté, même si ça veut dire qu'il ne s'engage pas à mes côtés.

Même s'il avait dû le faire par conviction, j'aurais toujours eu des doutes, je n'aurais jamais été certaine de s'il était là, présent à mes côtés, pour les bonnes raisons, et ça m'aurait forcément travaillée, d'une manière ou d'une autre, je me serais forcément posé des dizaines de questions. Il ne réussira pas à me protéger, mais moi, en le tenant à l'écart, c'est moi qui le protégerai. Et ça, je le comprends vraiment, de mon côté. Je l'aime, je ne veux pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. C'est très bien ainsi. Je prends ma part de risque, voilà tout.

-Et j'aime ça,
je fais avec un sourire quand il me le dit clairement, qu'il ne pourra pas s'empêcher de vouloir me protéger. Moi aussi je veux te protéger, moi aussi je n'ai aucun envie de te mettre en danger.

Je profite de la situation pour me serrer contre lui, avant d'approcher mes lèvres des siennes pour l'embrasser. Peu importe les complications, peu importe nos divergences d'opinion, il est là, et je suis là, et je veux croire que c'est définitivement tout ce qui compte.

-Tout se passera bien, je te le promets
. Une promesse que je fais sans doute trop à la légère, mais j'en pense le moindre mot malgré tout. Je suis prête à tout endosser, et il me donne de très bonnes raisons de vouloir m'armer d'une prudence dont je ne ferais pas forcément preuve autrement. Je t'aime..., j'ajoute entre deux baisers, mon souffle tout contre ses lèvres.


:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)   Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Des fois, il suffit d'arrêter de réfléchir (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un sang pur ne suffit pas toujours [pv Septimus :33]
» Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière - A.Dumbledore
» La vie n'a, à l'origine, aucun but : il suffit d'avancer. C'est tout ! (Phèdre)
» Dans un couple, il ne suffit pas de se parler, encore faut-il s'entendre (Norbert)
» Carlotta & Co.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Ignatius Tuft
-