AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMar 25 Juin - 16:29

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Et voilà, on y était, la rentrée. Brooke n’était ni enchantée, ni déçue. Elle était contente dans le sens où elle allait pouvoir retrouver tous ses camarades avec qui elle s’entendait bien, mais la perspective de reprendre les cours, cela ne la faisait pas sauter au plafond. Mais bon, il fallait bien. C’était sa dernière année. Qui disait dernière année, disait ASPICS. Elle n’avait pas spécialement brillé lors de ses BUSES, mais elle avait limité la casse un maximum, et elle s’en était sorti avec quelques notes correctes. Là, il allait falloir recommencer, mais cela allait être plus dur. Elle en était consciente, mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait se mettre au travail comme une forcenée.

Les études, ce n’était pas vraiment le truc de Brooke. Et puis, étant donné qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire de sa vie après Poudlard, eh bien cela ne la motivait pas à bosser non plus. Le mieux, ce serait qu’elle puisse faire un truc tout de suite en sortant qui ne nécessitait pas d’études, comme ça elle pourrait commencer à travailler tout de suite, économiser de l’argent, et partir de chez ses parents. La tension était palpable un peu plus à chaque vacances et elle sentait bien que les choses finiraient par dégénérer si elle restait encore longtemps à la maison. C’était tout de même triste que les choses se passent comme ça, mais bon. Ils n’acceptaient pas vraiment que leur fille soit une sorcière, d’un côté elle pouvait comprendre, même si en sept ans ils auraient pu faire un effort. Mais une partie d’elle restait blessée par ça.

Enfin bon, elle n’était pas démoralisée pour autant, juste un peu blasée. Au moins, elle avait encore une année pour réfléchir, même si ses options n’étaient pas nombreuses, loin de là. Mais bon, elle saurait s’en sortir. Brooke était une débrouillarde, depuis toute petite, les choses n’allaient pas changer. Et elle tentait de ne pas trop se faire de soucis. Peu importe pour quoi. Elle était tout de même heureuse d’être à nouveau entre les murs de l’école de magie, elle considérait cet endroit plus comme sa maison que chez ses parents. Elle était vraiment acceptée ici au moins.

Même si ici il y avait les cours. Et d’ailleurs, elle venait de sortir d’un cours particulièrement soporifique. Déjà que dès la première minutes le professeur les avait assommés avec les ASPICS, elle n’avait pas eu envie d’écouter le reste, même si elle s’était tout de même forcée à prendre quelques notes. Sortie parmi les premières de la salle, elle remettait ses affaires dans son sac n’ayant pas pris de le faire avant sans regarder où elle allait et percuta quelqu’un, ce qui lui fit tout lâcher par terre. Elle soupira et se baissa pour tout ramasser tout en jetant un coup d’œil au « responsable » de tout ça.

« Merde Black, tu peux pas regarder où tu vas ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 27 Juin - 9:42


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Y a tout un tas de gens qui ne supportaient pas les cours, qui râlaient à tout bout de champ parce qu'ils avaient métamorphose ou histoire de la magie, ce n'était pas le cas d'Alphard. Non, lui, il adorait les cours. Pas parce qu'il était un rat de bibliothèque, pas parce qu'il était du genre à boire les paroles de ses profs en prenant des notes frénétiques jusqu'à l'épuisement, mais parce que pour lui, une salle de cours, c'était pas différent d'une autre pièce du château ou d'un autre lieu tout cours, donc au pire, on en faisait ce qu'on voulait. Et Alphard ne s'était pas privé. Il avait foutu un sacré bordel en cours de potions, si bien qu'on avait fini par le virer d'office. Alphard avait accepté sa punition sans rechigner.

Il n'avait plus de cours pour la journée, il n'avait pas d'idée précise de ce qu'il allait faire. Pas grand-chose, sans doute. Il allait sûrement se contenter de glander, de traîner, jusqu'à se trouver une occupation digne de ce nom. Oui, il pourrait mettre à profit tout ce temps pour bosser sur les devoirs en masse qui lui avaient été refourgués, mais fallait pas non plus attendre un miracle, on va pas déconner non plus.

Il marchait sans ambition spéciale (en même temps, l'ambition et lui, hein...), quand les circonstances décidèrent de ce qui allait ponctuer ses prochaines minutes. A chacun sa version de l'histoire, hein, mais pour Alphard, c'était Verpey Brooklyn qui avait déboulé dans son champ de vision. La collision était inévitable. Et hop, toutes ses affaires étalées par terre. Alphard déclinait toute responsabilité. Mais il avait l'intuition que Brooke s'en ficherait de toute façon. Visiblement, la miss était pas dans son assiette... Bah, Alphard adorait gérer les egos malmenés, c'était une de ses activités préférées.

"Je pourrais"
, répondit-il en affichant son sourire le plus agaçant possible. "Mais alors je n'aurais pas eu l'occasion d'entendre ta douce voix et de profiter de ta compagnie", ajouta-t-il avant de baisser les yeux sur les affaires qui avaient été éparpillées au sol. "T'as besoin d'aide ?"

Pas forcément parce qu'il avait l'intention de l'aider. Juste parce qu'il savait que la question était susceptible de l'agacer.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMar 6 Aoû - 8:24

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke ne saurait dire si sa journée commençait mal ou pas. Mais en tout cas, elle ne commençait pas bien, elle en avait déjà marre, et elle avait déjà fort envie d’être en vacances. Pas pour rentrer chez elle, rentrer chez elle signifiait voir ses parents et elle les avait assez vu comme ça durant l’été, et vu les tronches qu’ils avaient tirées, ils n’avaient pas été ravis de la revoir. Ça faisait toujours plaisir de la part de ses parents, mais Brooke avait l’habitude de toute façon. Enfin, c’était sa dernière année à Poudlard, après elle pourrait trouver un travail, avoir un salaire et se prendre un appart. Ce qui ne serait probablement pas le cas juste après sa sortie des cours, mais elle préférait ne pas y penser.

Mais bon, elle était loin d’être à la fin de son année scolaire. Et puis elle devait encore avoir ses examens. Elle n’était pas la plus déterminée, mais elle ferait ce qu’il fallait, même si pour le moment, elle en était tout de même assez loin, puisque toutes ses affaires étaient répandues dans un couloir. Elle n’était pas vraiment du genre maladroit en temps normal, mais les couloirs étaient bondés d’élève, alors il y avait toujours des collisions à un moment ou un autre.

Mais elle aurait préféré que ce soit avec quelqu’un d’autre qu’Alphard Black. Pas qu’elle ne l’aimait pas, mais il était clairement casse-pieds, et elle n’avait aucune envie de l’avoir sur le dos, même un court instant. Elle n’avait pas envie d’avoir un incident avec qui que ce soit d’autre en fait, ce n’était pas vraiment la chose la plus agréable au monde. Mais bon, de toute façon, c’était arrivé, elle ne pouvait plus du tout revenir en arrière, alors autant se débarrasser de cette galère le plus vite possible.

"Je pourrais. Mais alors je n'aurais pas eu l'occasion d'entendre ta douce voix et de profiter de ta compagnie"

Brooke préféra ne pas répondre, cela ne servirait qu’à lui accorder trop d’importance. Elle savait que Black tenterait surtout de l’emmerder, et elle n’avait pas l’intention de rentrer dans son jeu. Ce n’était qu’un gamin arrogant et agaçant. Un mec en prime, donc il n’y avait vraiment rien de bon là-dedans. A la place, elle s’accroupit et commença à ramasser ses affaires et les foutre en bordel dans son sac.

"T'as besoin d'aide ?"

Brooke leva les yeux au ciel. Non, elle ne voulait pas de son aide, et d’une manière générale, Brooke n’acceptait l’aide de personne. Même si elle était dans la pire des galères, elle avait beaucoup trop de fierté pour demander de l’aide, ou pour en accepter. C’était comme ça, et elle n’avait pas l’intention de changer quoique ce soit à sa façon d’être dans tous les cas.

« Non. Même si j’avais besoin d’aide, tu serais l’une des dernières personnes vers qui je me tournerai Black. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMer 7 Aoû - 11:27


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Brooke leva les yeux au ciel, ce qui décocha à Alphard un sourire particulièrement satisfait. Ce n'était rien, mais dès qu'il constatait qu'il avait réussi un tant soit peu à susciter de l'agacement chez les autres, il se sentait ravi. Ce n'était pas de la méchanceté de sa part, ni de la malveillance. Il n'avait pas spécialement envie de gâcher la journée de Brooke, qui visiblement était déjà merdique, mais il aimait bien... secouer un peu les gens. Qu'ils lui aient fait quelque chose ou non, qu'il les aime bien ou pas, ça n'y changeait pas grand-chose. Le plus simple pour tous les autres, c'était d'éviter de rentrer dans son jeu afin de lui accorder le moins de satisfaction possible, ça s'arrêtait là.

"Tu me brises le coeur"
, prétendit Alphard d'un ton beaucoup trop mélodramatique en portant la main à sa poitrine dans un geste tout aussi théâtral, quand la rouge et or ne se contenta pas de refuser son aide (ah, fierté, quand tu nous tiens), mais ajouta comme si c'était vraiment nécessaire qu'il était la dernière personne dont elle accepterait l'aide.

Grand bien lui fasse, c'était comme elle voulait. Alphard n'avait pas forcément eu envie non plus de s'amuser à ramasser les affaires de Brooke, elle était suffisamment grande pour le faire elle-même de son côté et sans l'aide de qui que ce soit. Donc, il la laissait faire, les bras croisés, et ça pourrait s'arrêter là. Il pourrait très bien décider de poursuivre sa route et de la laisser, puisqu'elle n'avait manifestement pas envie de lui consacrer son temps et son attention. Mais justement, parce qu'elle n'avait pas envie de lui consacrer son temps et son attention, il avait envie de lui donner les siens, que ça lui plaise ou non, et encore plus si ça ne lui plaisait pas.

"Sinon, la forme ?"
demanda-t-il donc sans bouger d'un iota.

Il était capable de faire la conversation tout seul, même si on s'obstinait à ne pas lui répondre, c'était une chose dont il avait même fait sa spécialité, donc il était parti sur sa lancée, et il allait être inarrêtable, maintenant.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 19 Sep - 16:46

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke se demandait pourquoi le jeune homme, mais au final, elle avait la réponse sans même avoir à poser la question. Il restait là pour l’emmerder. Evidemment, c’est ce qu’il savait faire de mieux, là-dessus, elle était d’accord. Mais ce n’est pas pour ça qu’elle supportait plus facilement sa présence. Brooke ne détestait pas Alphard, ce serait peut-être un peu trop extrême. Mais disons que quand il était en mode « je vais emmerder tous ceux que je croise » comme c’était le cas maintenant, elle n’avait pas envie de voir sa tronche. Elle pouvait sembler sauvage et misanthrope, c’était peut-être un peu le cas elle s’en fichait de ce que les autres pensaient, mais elle n’avait pas envie de se prendre la tête. C’était manqué de toute évidence.

"Tu me brises le coeur"

Mais bien sûr. Il ne devrait pas se lancer dans une carrière de comédien, il était franchement mauvais. De toute évidence, il ne semblait pas disposer à l’aider. Oui d’accord, elle lui avait elle-même fait remarquer qu’elle ne voulait pas de son aide, mais bon tout de même, il aurait pu se montrer un peu gentleman ou elle ne savait pas quelle autre connerie. Les mecs ne servaient strictement à rien, c’était bien connu (mis à part une exception mais bon), alors elle ne devrait pas être déçue. Et encore moins par Alphard Black.

Mais bon, ce n’était pas grave. Elle était totalement capable de l’ignorer, ça ne lui demandait pas d’effort. Elle était habituée à rentrer dans le lard de tous ceux qui le méritaient. Ou pas, il ne fallait pas la croiser quand elle était dans un mauvais jour. Ce qui était fréquent. Brooke savait qu’elle avait un fort caractère. Un caractère de merde même, n’ayons pas peur de le dire, et elle le revendiquait. Elle ne se laissait pas marcher sur les pieds, et elle trouvait que c’était bien.

"Sinon, la forme ?"

De toute évidence, il avait envie de lui parler. Mais elle non. Et puis elle ne voyait pas en quoi ça l’intéressait de savoir si elle avait la forme ou non. Ils n’étaient pas amis de ce qu’elle savait, alors cela ne lui servait strictement à rien de savoir ça. Après avoir fini de ramasser ses affaires, elle lui lança un regard blasé. Elle ne comptait pas s’énerver, parce qu’il n’y avait pas de raison de le faire, mais elle n’allait pas taper la discute avec lui non plus.

« Qu’est-ce que ça peut te faire ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeVen 20 Sep - 15:12


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Brooke était décidément... comment dire... aimable comme une porte de prison ? Non... Enfin oui, mais ce n'est pas vraiment les mots qu'aurait choisi Alphard. Fidèle à elle-même serait plus exact. D'aussi loin qu'il la connaisse, elle avait toujours été comme ça. Dans le genre fermée, virulente et à vous envoyer balader même quand vous avez rien fait (et pour le coup, Alphard avait vraiment rien fait... il avait même pas bougé et encore moins ramassé les affaires de sa camarade).

N'importe qui d'un tant soit peu raisonnable et respectueux de l'état d'esprit où se trouvait la rouge et or l'aurait envoyée balader ou se serait juste taillé, mais pas Alphard. Plus on le provoquait, plus on lui faisait comprendre qu'il était indésirable, plus il se faisait une joie de rester et de se révéler encore plus indésirable. Il ne cherchait pas à plaire à tout prix ou à faire l'unanimité. Tout ce qu'il voulait, lui, c'était faire le malin et se payer une bonne barre de rire. Et si ça devait être au détriment de certains de ses camarades, c'est pas pour autant ce qui l'empêcherait de fermer l'oeil la nuit.

Il haussa donc les épaules avant de dire quoi que ce soit quand sa camarade lui demanda ce que ça pouvait lui faire. En tout franchise, pas grand chose. Elle pouvait être au meilleur de sa forme ou en pleine déprime, c'était pas forcément son problème, et il n'était pas sûr que sa vie mérite qu'il s'y intéresse. Mais il n'avait pas spécialement besoin de s'intéresser aux gens pour leur tenir la jambe. L'essentiel, c'était de se divertir, et Alphard trouvait assez divertissant de se taper la discute avec une personne qui n'avait absolument pas envie d'être là, et encore moins de lui parler. Ce n'est pas pour rien si Alphard s'entourait constamment les foudres d'à peu près tous ceux qui l'entouraient.

"Ben pas grand-chose, je t'avoue"
, répondit-il très honnêtement. Même s'il était chiant, Alphard était quelqu'un de relativement honnête, en vérité. "C'est pas pour dire mais ça répond pas à ma question", ajouta-t-il d'un ton traînant.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeVen 6 Déc - 2:06

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke reconnaissait sans mal qu’elle était loin de se montrer sympa en cet instant précis. En même temps, elle ne s’était jamais vantée d’être une fille sympa et agréable. Surtout qu’elle savait pertinemment qu’elle ne l’était pas. Brooke était une râleuse, une impulsive et une rentre-dedans. Mais elle savait aussi se modérer, certains jours, parce que mine de rien, faire la tronche toute la journée ça fatiguait. Mais là, elle se montrait particulièrement de mauvais poil, et ce n’était même pas la faute d’Alphard. Enfin, pas vraiment.

Disons qu’il n’arrangeait pas les choses. En soit, elle n’avait rien contre lui, à part penser qu’il était sacrément casse-bonbons, mais ce n’était pas vraiment qu’elle ne l’aimait pas. Mais là tout de suite, elle n’aimait absolument personne dans tous les cas. Brooke détestait qu’on vienne la faire chier, et c’était exactement ce qu’était en train de faire Black. Alors certes, elle avait peut-être débuté un peu les hostilités, mais voir ses affaires de cours se répandre partout sur les pavés, ce n’était jamais très amusant, surtout lorsque la journée était déjà longue. Et encore, elle n’avait pas fini.

Mais la jeune femme n’était pas non plus du genre à se démonter. S’il lui était tout à fait possible de mettre fin à tout cela en allant dans un endroit plus calme et tranquille, là où elle aurait la paix en clair, elle ne résistait pas à l’envie de remettre le jeune garçon à sa place. Oui, au fond d’elle, elle savait que c’était vain, qu’elle rentrait totalement dans son jeu en faisant ça, et qu’elle lui faisait plus plaisir qu’autre chose, mais peu importe. Elle était une impulsive, et ce n’était pas dans son habitude de laisser les choses couler alors… Et puis maintenant qu’elle y était, autant qu’elle continue sur sa lancée.

"Ben pas grand-chose, je t'avoue. C'est pas pour dire mais ça répond pas à ma question"

De toute évidence, lui non plus ne comptait pas lâcher l’affaire, mais elle n’était pas étonnée. Maintenant qu’il s’était trouvé une distraction… voilà l’argument typique qui ne faisait que renforcer l’idée que Brooke avait des garçons, à savoir qu’ils étaient stupides, avaient un nombre de neurones manquants absolument pharamineux, et qu’ils ne pensaient qu’avec ce qu’ils avaient entre les jambes. Ce n’était pas le gars d’Alphard pour ce qui était de la dernière caractéristique, encore qu’elle n’en savait rien, mais ça collait pour le reste.

« Je vais parfaitement bien, merci beaucoup. Maintenant déblaye, tu me soules. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeVen 13 Déc - 10:03


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Brooke ne facilite pas la tâche d'Alphard (quelle que soit la tâche en question... pour tout dire, le vert et argent lui-même n'en sait trop rien), mais ce n'est pas forcément pour le déranger non plus. Parce qu'il aime bien, en fait, qu'on l'envoie balader. C'est une forte tête. Plus on le rejette, plus il s'accroche. Oui, en d'autres termes, il est sacrément chiant, et c'est quelque chose qu'il assume complètement. Il la soule, il en a bien conscience, parce que c'est quand même le but, évidemment. Mais loin de s'agacer de la réponse de la rouge et or, il a bien l'intention de trouver du grain à moudre dans toute cette situation.

"Non."
, répondit-il seulement, à la manière d'un gamin capricieux (et c'est ce qu'il est, un gamin capricieux, qui s'en cache à peine - parce que pour quoi faire ?). "J'ai pas envie d'y aller." Il l'observa un instant. "Pourquoi tu m'aimes pas ? Qu'est-ce que je t'ai fait ?"

En vérité, il s'en fichait, et il savait très bien ce qu'il avait fait, ce que Brooke et la terre entière était susceptible de lui reprocher : il était insupportable, et il s'appliquait à être toujours plus insupportable. C'était sa manière de fonctionner, n'en déplaise à qui que ce soit. Déjà que la Gryffondor avait un caractère particulièrement explosif et n'aimait franchement pas grand-monde, elle avait encore moins de raisons de l'apprécier lui qui passait son temps à venir mettre son grain de sel dans des affaires qui ne le concernaient pas, lui qui aimait piquer systématiquement les mêmes personnes, jusqu'à les voir peut-être péter un câble.

Donc oui, il connaissait la réponse, mais s'il posait la question, c'était surtout parce qu'il voulait que cette conversation se prolonge encore un peu. Si ça s'arrêtait maintenant et que Brooke se contentait de tourner les talons sans lui laisser une seule chance de "jouer les Alphard" de son côté. Il la pousserait sûrement à bout jusqu'à ce qu'elle craque, parce que c'était toujours comme ça qu'il faisait les choses, très exactement.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeVen 24 Jan - 22:22

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Est-ce que Brooke avait vraiment l’espoir qu’Alphard s’en aille ? Non, parce que Black était un emmerdeur de première, mais tant pis. Elle aimait lui dire de dégager, parce que cela lui défoulait tout de même un peu les nerfs, et elle en avait besoin, parce qu’elle s’entait qu’il allait la faire vite monter en pression. Et il n’en fallait pas beaucoup à la jeune femme pour qu’elle explose. Elle était une véritable impulsive dans l’âme, en plus d’être une tête brûlée. Comme quoi, elle n’avait pas été envoyée à Gryffondor pour rien. Et vu comme Alphard cassait les cacahuètes, il n’était pas un Serpentard pour rien non plus. Même si elle n’en était plus à faire la guéguerre aux autres maisons, et en particulier les verts et argents.

"Non. J'ai pas envie d'y aller."

Bah tiens. Elle n’était pas du tout étonnée, mais ce n’était pas pour autant qu’elle était ravie qu’il reste là, planté comme un abruti en face d’elle. Elle n’avait pas envie de se prendre la tête, pas maintenant, mais il fallait toujours que quelqu’un vienne lui chercher des noises pour toutes sortes de raisons. Bon d’accord, Brooke démarrait au quart de tour, et il n’était pas rare qu’elle soit la première à se montrer agressive, mais ce n’était pas quelque chsoe de cacher. La plupart de ceux qui l’avaient côtoyée le savaient, alors autant lui foutre la paix et ne pas l’approcher, mais certains persistaient. Comme Alphard.

"Pourquoi tu m'aimes pas ? Qu'est-ce que je t'ai fait ?"

Elle haussa un sourcil, blasée. Qu’est-ce que c’était que ce nouveau genre. Il répétait pour un rôle ou quoi ? Il n’avait que ça à faire visiblement, demander aux gens pourquoi ils ne l’aimaient pas. Brooke n’avait pas d’avis sur la question. Elle ne l’aimait et ne le détestait pas. En fait, elle s’en fichait totalement de lui. Elle ne lui accordait pas assez d’importance pour se poser se genre de questions. Mais lui de toute évidence, n’avait absolument rien à faire. S’il avait pu être aussi con que le reste de sa famille, pour le coup, cela l’aurait arrangée, il se serait contenté de la regarder comme si elle était un cafard et voilà. Mais non, il était con d’un autre genre.

« Tu sais que la troupe de théâtre a été dissoute depuis un moment déjà maintenant ? C’est quoi ce mélodrame à deux balles ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeLun 27 Jan - 8:52


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Le sourire d'Alphard s'élargit en entendant la réponse de la rouge et or. Brooke avait du répondant, et c'était pour cette raison qu'Alphard aimait parler avec elle. Si elle ne l'envoyait pas chier avec autant d'inventivité, il laisserait probablement tomber. Mais là, il lui donnait encore envie, bien conscient qu'il lui tapait sur le système, et ne lui en demandait pas plus. Donc son mélodrame à deux balles, il comptait bien l'exploiter jusqu'au bout, et sans hésiter, avec le plus grand plaisir. Il n'avait aucune raison de lui jouer un mélodrame. Mais Alphard n'avait pas besoin de la moindre raison pour faire ce qu'il faisait. Il faisait, c'est tout, c'était comme ça qu'il procédait toujours, et plus il en faisait des caisses, plus il s'amusait, alors pourquoi il s'en priverait ? Aucune raison de se priver, non.

-Pourquoi tu réponds pas à ma question ?
demanda-t-il alors en continuant de forcer sur les accents mélodramatiques. Le théâtre, c'était pas son truc ? Alors, il allait lui donner du théâtre en veux-tu en voilà. Tu veux pas me dire ce que je t'ai fait ?

Alors qu'il savait très bien ce qu'il avait fait, exactement, il avait été lui-même. Et lui-même, il était terriblement agaçant, un petit con à qui on avait envie de distribuer des baffes, à juste titre. Et qui continuerait encore de provoquer cette même réaction viscérale, parce que ça l'amusait, tout simplement.

-Ou bien en fait tu m'aimes bien et tu veux pas me le dire ?


Il n'y croyait pas du tout, à celle-là, mais il savait que c'était susceptible de la faire sortir de ses gonds alors, après tout, ça coûtait pas grand-chose de jouer cette carte-là. Il ne se vexerait pas de l'entendre lui dire qu'elle ne lui plaisait pas du tout, c'est pas comme si Alphard la taquinait dans l'espoir de la draguer. Elle était mignonne, c'est vrai, un petit truc dans son visage qui lui faisait penser à Louisa. Mais son caractère, c'était vraiment pas possible. Parfait pour se prendre la tête, oui, mais il ne s'en ferait pas ne serait-ce qu'une amie, c'était très évident, ça ne pourrait vraiment pas coller.







codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMar 25 Fév - 15:22

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Nom de Merlin que ce mec était chiant. En fait, il n’aurait pas dû s’appeler Alphard, mais plutôt « coucou c’est moi l’emmerdeur de service », un peu long peut-être, mais le diminutif « emmerdeur » aurait très bien fait l’affaire. Elle savait très bien qu’il faisait exprès, et que s’énerver, c’était entrer dans son jeu, mais peu importe. Ce gosse l’ennuyait, et elle n’avait pas envie de ne pas le lui signifier. Tant pis si celui lui faisait plaisir, elle au moins pouvait se défouler un peu. Autant le reste de sa famille était tout simplement con. C’était des abrutis qui la regardaient avec mépris, et qui la traitait comme une moins que rien parce qu’elle était née-moldue, mais lui il était juste super chiant. Et elle se demandait comme ça se faisait qu’il soit toujours en vie. Et comment ses parents faisaient pour ne pas l’étrangler pour qu’il se la ferme.

-Pourquoi tu réponds pas à ma question ? Tu veux pas me dire ce que je t'ai fait ?

Non, sérieusement, elle allait finir par lui en coller une s’il continuait. Peut-être que c’était ce qu’il cherchait. Il était peut-être masochiste ou quelque chose du genre, et il avait envie que Brooke ne le frappe. En fait, elle avait vraiment du mal à comprendre ce garçon. Et cela la confortait dans l’idée que tous les mecs étaient vraiment des crétins. Soit, ils étaient obsédés, soit il leur manquait la moitié du cerveau. Et parfois, ils faisaient des combos.

-Ou bien en fait tu m'aimes bien et tu veux pas me le dire ?

Bien sûr, elle adorait Black, ça se savait. C’était normalement les mecs qui emmerdaient les filles quand ils les aimaient bien, pas l’inverse. Mais dans tous les cas, non, elle ne l’aimait pas bien. Elle ne le détestait pas, car ce serait lui accorder trop d’importance, mais elle le trouvait vraiment emmerdant, et elle aimerait bien que de temps en temps, il l’oublie ce con-là. Mais de toute évidence, il n’avait pas envie, à croire que c’était lui qu’il l’aimait bien. Même si elle savait que non, il aimait juste l’emmerder.

« Oui c’est ça t’as raison. Je t’adore, je suis même carrément folle de toi. T’es content ? Dégage maintenant morveux. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMer 26 Fév - 9:08


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Brooke pourrait bien lui demander de toutes les manières possibles et dans toutes les langues imaginables de dégager, Alphard n'avait pas l'intention de bouger d'un iota. En réalité, moins on voulait de sa présence, plus il insistait à rester où on ne voulait absolument pas de lui (en même temps, clairement, il n'y avait pas beaucoup de lieux en ce bas monde où sa présence était vraiment appréciée et attendue).

La rouge et or aurait eu plus de chances de le voir débarrasser le plancher si elle lui avait laissé entendre qu'elle avait envie de passer du temps en sa compagnie... Encore que, même dans ce cas-là, ce fichu parasite n'aurait sans doute pas lâché l'affaire. C'était plus fort que lui. C'était beaucoup trop amusant à ses yeux. D'accord, d'accord, ce n'était amusant que pour lui-même mais... et alors ? Tant qu'il y trouvait son compte, il ne voyait pas où était le problème. Son divertissement personnel se faisait bien souvent aux dépens de celui des personnes qui l'entouraient, exception des personnes qui comptaient parmi ses vrais amis (et, on ne se demandera pas pourquoi, il n'y en avait pas beaucoup, bizarrement).

"Maintenant que tu m'as avoué la force de tes sentiments, tu te doutes bien que je peux pas te laisser comme ça"
, répondit Alphard qui ne pouvait pas ne pas répondre au sarcasme de son interlocutrice en ne faisant pas mine de le prendre très au sérieux.

Oui, le serpentard n'avait pas toujours la lumière à tous les étages, ça ne l'empêchait pas de savoir, évidemment, que son interlocutrice était tout sauf sérieuse, mais il n'avait pas besoin qu'elle le soit pour faire comme si.

"Je sais que c'est difficile de ne pas succomber à mon charme dévastateur, mais y a pas de mal, tu sais, je suis très flatté"
, ajouta-t-il, toujours sur sa lancée, à peine vexé qu'elle l'ait traité de "morveux".

C'est vrai que, du haut de ses quinze ans, il allait peut-être devoir envisager de murir un de ces quatre. Mais ce n'était pas encore prévu au programme, et pour tout dire, il n'était pas forcément pressé de gagner en maturité.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMar 24 Mar - 22:28

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon sang ce qu’il était agaçant. Brooke était même agacée de se laisser agacer par lui. Mais elle était du genre à réagir au quart de tour. Impulsive au possible, surtout quand il s’agissait de foncer dans les gens. Les gens qui méprisaient de loin et regardaient les autres avec dédain sans broncher, ce n’était pas du tout elle, elle ne pouvait pas rester calme quand on l’emmerdait. Et pour le coup, Alphard l’emmerdait. Mais vraiment.

Elle savait pertinemment qu’il s’amusait comme un petit fou. Mais qu’il rigole. Au bout d’un moment, elle en aurait marre, et elle finirait par lui casser les dents. Et là, on verrait bien s’il continuerait de rire. Possible que oui, mais dans le doute, elle était prête à prendre le risque. Brooke n'était pas une fille violente, mais elle était capable de sortir les poings si on la cherchait de trop. Elle n’avait peur de personne, et elle se battrait sans problème contre un garçon, pas du tout actée sur le fait que parce qu’elle avait un homme en face d’elle, il serait plus fort. Un coup sous la ceinture et ce serait vite régler. Dans le cas d’Alphard, ce n’était que de la taquinerie, mais il y avait tout de même un moment où il fallait arrêter de la gonfler, et il s’en approchait dangereusement.

"Maintenant que tu m'as avoué la force de tes sentiments, tu te doutes bien que je peux pas te laisser comme ça. Je sais que c'est difficile de ne pas succomber à mon charme dévastateur, mais y a pas de mal, tu sais, je suis très flatté"

Son charme dévastateur… il en sortait beaucoup des conneries, mais celle-là était bien chargée. Brooke ne lui trouvait aucun charme, et ce n’était même pas de la mauvaise foi. Alphard n’était pas du tout son type. Elle n’était pas certaine d’avoir un type, mais il représentait tout ce qu’elle détestait chez un garçon. Elle ne parlait pas du physique, mais de façon d’être. Et même physiquement, il faisait trop gamin pour elle. Quand on mettait Alphard et Andreï l’un à côté de l’autre, on voyait tout de suite qu’il n’y avait aucune ressemblance. Physique ou morale.

« Bien sûr, t’as toute une cour qui te suit. Tiens d’ailleurs, tu n’aurais pas envie d’aller retrouver tes pintades, tu leur manques sûrement énormément. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 26 Mar - 8:52


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



On ne le répétera jamais assez, Alphard Black n'était pas un susceptible. C'était une chance pour lui, parce qu'il s'en mangeait quand même fréquemment dans la figure (allez savoir pourquoi, évidemment, il était innocent comme l'agneau qui venait de naître), et c'était malheureusement une source d'affliction constante pour celles et ceux qui aimeraient sans doute réussir à corriger son fichu caractère de tête à claque. Il ne prenait pas mal les propos de son interlocutrice, et d'ailleurs, il était plutôt lucide quant à sa situation personnelle, même s'il aimait bien en faire des caisses... juste parce que c'était lui.

Alphard n'avait aucun succès particulier avec les filles. C'était sans doute parce qu'il n'était pas spécialement beau, plus certainement parce qu'il était franchement insupportable. Son problème n'était pas spécialement de ne pas réussir à aller vers les filles, non, ce n'était pas compliqué pour lui, et sur un malentendu, s'il réussissait à les faire rire, il pouvait même réussir à plaire à certaines d'entre elles, mais clairement, il n'était pas un Don Juan, ni n'aspirait à en devenir un. La drague était plus qu'un jeu qu'un objectif, pour lui. Il n'attendait rien de ses tentatives. Pas même avec Louisa, quand bien même il ne dirait pas non si elle-même disait oui.

Alors clairement, il n'avait pas de cour qui se précipiterait autour de lui dans l'espoir de grapiller des fragments de son aura merveilleuse, et ce n'était pas plus mal. Il vivait plutôt bien son non-succès. Il avait après tout tout le temps de s'inquiéter de ça. Il préférait très largement consacrer son temps aux quelques amis qu'il avait, et qui réussissaient à le côtoyer en dépit de son caractère tout à fait insupportable.

"Ne sois pas jalouse, voyons, ça me brise le coeur."
, répondit-il d'entrée de jeu, toujours avec un grand sourire. "J'ai tout mon temps pour toi, Brooke, il n'y a que toi qui compte", ajouta-t-il ave, encore et toujours, l'immense plaisir d'en faire des caisses.

Quand il était sur sa lancée, on ne l'arrêtait plus, c'était comme ça.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeDim 17 Mai - 12:22

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke ne savait plus vraiment quoi faire pour qu’il lui foute la paix. Et elle était sûre que si elle partait, il allait la suivre. Parce qu’Alphard Black était la définition même du parasite. Il était collant, désagréable, ne servait à rien, et il était très difficile de s’en débarrasser. Le pire est qu’il était totalement conscient de cela. Elle n’appréciait pas du tout Alphard, et s’il la faisait autant suer, c’était probablement qu’il ne devait pas l’aimer beaucoup non plus. Cela ne lui posait pas de problème, elle s’en fichait totalement d’ailleurs, elle était habituée à ne pas faire l’unanimité, mais elle préférait qu’on lui fiche la paix, simplement.

Alphard ne semblait pourtant pas décidée à le faire. Elle ne savait pas ce qu’il voulait, mais elle ce qu’elle voulait c’était qu’il aille voir ailleurs si elle y était. Cette situation était totalement grotesque, et elle durait depuis bien trop longtemps. Il devait bien avoir des amis (même s’il fallait être suicidaire pour être ami avec lui), des devoirs ou des cours. Bref, quelque chose à faire, mais non, il restait là, il jouer au con. Pour un Black, il avait sérieusement été mal éduqué celui-là. Elle n’était pas une experte, mais les quelques-uns qu’elle avait rencontré avaient tous eu l’air d’avoir un nimbus coincé dans le derrière, alors la différence avec Alphard était plus que frappante.

"Ne sois pas jalouse, voyons, ça me brise le coeur. J'ai tout mon temps pour toi, Brooke, il n'y a que toi qui compte"

Bah tiens, cela l’aurait étonné. Il s’inventait vraiment des vies celui-là, il en devenait flippant. Elle aimerait bien au contraire ne pas du tout compter, il n’était même plus lourd. C’était encore pire que ça. Elle n’arrivait même pas à comprendre comment il faisait pour se supporter lui-même. C’était un véritable mystère. Il aurait mieux fait d’aller se jeter du haut de la tour d’astronomie, juste pour voir ce que ça faisait.

« Ça me fait une belle jambe. Qu’est-ce que tu veux à la fin Black ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeLun 25 Mai - 9:00


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Alphard affiha un sourire. Une fois n'est pas coutume, il ne se sentait pas vexé par le discours de son interlocutrice. Il n'allait certainement pas se vexer, en même temps, d'une situation et d'un discours qu'il cherchait à provoquer. Il se montrait volontairement insupportable, il serait de très mauvaise foi s'il se plaignait ensuite que tout le monde l'envoyait chier. Dans le cas de Brooke, son but n'était absolument pas de s'attirer les faveurs ou la sympathie de son interlocutrice, juste de se divertir, alors après tout... Il préférait qu'elle lui réponde de cette manière, tant qu'à faire.

Il entamait sa patience et ça lui allait très bien, même si la repartie en pâtissait dans le même temps, ce qui était logique, ça ne pouvait pas durer éternellement. Mais il aimait ça, aussi, entamer la patience de ses interlocuteurs jusqu'à ce qu'il craque. Il n'avait pas beaucoup de talents dans la vie. Il n'en avait aucun à part celui-là, en fait. Ce qui voulait dire qu'il avait d'autant plus intérêt à l'exploiter jusqu'à la corde. Jusqu'à se trouver un meilleur talent. Si c'était vraiment possible, ce dont il doutait souvent. Il faut pas croire, Alphard avait bien conscience de ne pas avoir grand-chose en dehors de son nom, et il avait l'intention de ne pas être trop fataliste. Il n'en voyait pas l'intérêt. Il devait se supporter, mais c'était tout de même plus difficile pour les autres que pour lui-même.

"Mais rien, enfin !"
répondit Alphard en prenant un faux air offusqué (mais il en fallait beaucoup pour l'offusquer. "Pourquoi vous vous imaginez tous que je dois avoir une motivation pour faire quoi que ce soit ? Je veux rien du tout, Brooke. Tout le monde n'a pas besoin d'être intéressé constamment, tu sais."

Mais il pouvait lui reconnaître que la plupart des gens l'étaient. Et que lui aussi l'était peut-être, sans avoir conscience de ses motivations parce qu'il n'avait pas envie de devoir réfléchir et de faire ce genre d'introspection qui lui ferait prendre conscience du vide abyssal de son existence. Non, du coup.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMer 19 Aoû - 15:36

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke ne savait absolument pas quoi dire ou faire pour se débarrasser d’Alphard, et ça avait le don de vraiment la mettre en rogne. Elle n’était pas quelqu’un de très calme en temps normal, elle était même particulièrement impulsive, et il lui fallait un rien pour prendre la mouche. Alors le fait qu’Alphard la provoque était vraiment très simple pour lui. Elle était vraiment énervée, parce qu’en plus de ça, elle lui donnait exactement ce qu’il voulait, et ce n’était absolument pas acceptable. Elle ne voulait pas perdre la partie, c’était impensable qu’elle perde, impensable. Mais elle avait de plus en plus de mal à rester calme malgré tout.

Ce gars était vraiment de la pire espèce. Elle ne savait même pas pourquoi sa famille ne l’avait pas déjà noyé pour qu’il se taise et arrête de casser les pieds à tout le monde. Elle n’était pas un cas isolé, elle ne le savait que trop bien, il était pareil avec tout le monde. Mais elle aimerait juste qu’il aille emmerder quelqu’un d’autre, parce qu’elle n’avait pas que ça à faire, et qu’elle lui avait déjà accordé trop d’attention. Plus qu’il ne le méritait, c’était une certitude. Mais elle n’avait pas encore trouver la manière dont elle serait tirée de ce mauvais pas.

"Mais rien, enfin ! Pourquoi vous vous imaginez tous que je dois avoir une motivation pour faire quoi que ce soit ? Je veux rien du tout, Brooke. Tout le monde n'a pas besoin d'être intéressé constamment, tu sais."

C’était tout de même impressionnant, le nombre de conneries à la seconde qu’il était capable de sortir. Dommage qu’il se soit spécialisé dans un domaine aussi inutile, mais bon, vu la famille dont il venait, elle n’avait pas d’inquiétudes pour son avenir. Il aurait une belle vie, c’était assuré. Mais ce n’était pas le sujet, et elle en avait franchement marre de ce petit jeu. Intéressé ou pas, elle n’en avait rien à faire, elle voulait juste qu’il se tire. Ce n’était pas si compliqué tout de même.

« Parce que tout le monde sait que tes motivations c’est d’emmerder le monde. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 20 Aoû - 15:51


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



"Bon ben si tu sais mes motivations, pourquoi tu me les demandes, alors", répliqua Alphard d'un ton détendu.

Elle avait pas tort, il devait lui reconnaître ça. Sa seule motivation, c'était d'emmerder le monde, mais est-ce qu'on pouvait vraiment qualifier ça de motivation ? Emmerder le monde, c'était davantage ce qu'il faisait que ce qui le motivait, et qu'est-ce que ça lui apportait d'emmerder le monde ? Ben c'était le serpent qui se mordait la queue. Alphard trouvait ça divertissant, c'était ça ses motivations, et ça ne le dérangeait pas qu'elles se remarquent.

Il n'y avait rien de plus emmerdant pour la personne emmerdée que de savoir qu'elle l'était par une personne qui ne cherchait que ça, justement. Surtout quand on avait autant de fierté que Verpey Brooklyn. Les personnes au sang chaud et fières était bien souvent celles auxquelles il était le plus amusant de s'en prendre, parce qu'elles avaient de la repartie et qu'elles ne se laissaient pas marcher sur les pieds. A quoi bon jouer avec les nerfs de quelqu'un quand ce quelqu'un est prêt à laisser ses nerfs être triturés dans tous les sens sans réagir ? Ce n'était pas drôle. Et puis, Alphard aimait jouer les agitateurs, pas les harceleurs, même si la limite entre l'un et l'autre était parfois relativement ténue.

"D'accord, je pense que t'as raison, je t'emmerde parce que j'aime emmerder le monde."
Il laissa passer un temps de pause, le tout accompagné de son sourire de tête à claque qu'on avait toujours la plus grande envie de lui arracher, à justes gros titres. "Mais avoue que ça fonctionne, pas vrai ?"

Oh que oui, ça fonctionnait, et il continuerait sur cette même lancée jusqu'à ce que Brooke déclare forfait et qu'elle considère qu'elle avait mieux à faire de son temps et de son énergie que d'écouter ses conneries et d'y réagir. Elle restait bon public, il était assez admiratif de sa tolérance à sa présence à l'heure actuelle. Brooke était définitivement le genre de filles sur les talons de qui il adorait s'acharner. Et c'était vraiment pas de chance pour elle.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeDim 25 Oct - 9:14

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
"Bon ben si tu sais mes motivations, pourquoi tu me les demandes, alors"

Pour qu’il arrête son cinéma, elle commençait à en avoir assez de ce petit sketch qui ne rimait à absolument rien. Elle ne doutait pas qu’il était en train de s’amuser avec entrain, mais elle en avait assez d’être sa source de distraction. Elle ne voulait plus avoir à faire avec lui, elle en avait marre de tout cela, et elle était certaine qu’Alphard n’aurait aucun mal à trouver quelqu’un d’autre à emmerder. Il avait juste à lever les yeux pour trouver des dizaines de cibles potentielles. Elle avait eu la malchance de tomber sur lui, et elle estimait en avoir assez supporter comme ça.

Cela faisait un moment qu’elle tentait de se débarrasser du jeune homme, mais pour le moment, ce n’était pas du tout concluant. Il restait accroché à sa jambe, en soit, ce n’était pas si étonnant que ça. Alphard était un parasite, c’était donc sa fonction première de s’accrocher et ennuyer son entourage. Elle réalisait qu’elle n’aurait jamais pu être de sa famille, elle l’aurait étranglé depuis longtemps. Mais quand on voyait à peu près qui était la sœur et le frère d’Alphard, ce n’était pas des cadeaux non plus, loin de là.

"D'accord, je pense que t'as raison, je t'emmerde parce que j'aime emmerder le monde. Mais avoue que ça fonctionne, pas vrai ?"

Oui ça fonctionnait, et il n’avait pas besoin de poser la question. Il savait que ça fonctionnait, sinon, il ne continuerait pas à agir de la sorte. Au moins il reconnaissait que c’est ce qu’il aimait. Ce type était vraiment tordu, elle ne savait pas comment il réussissait à avoir des amis, mais le fait qu’il en ait peu était révélateur. Peut-être que cela lui plaisait, d’être qualifié d’insupportable par tout le monde, après tout, Alphard Black était complètement cinglé, donc au final, ce ne serait pas si étonnant.

« Si tu connais la réponse, pourquoi tu poses la question ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 29 Oct - 8:51


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Alphard sourit en entendant la réponse de Brooke. Il aimait beaucoup ce tour de passe-passe rhétorique qui revenait à retourner à ceux qui l'avaient posé leur question, ce qui était à la fois une manière de les mettre au pied du mur et de les faire virer chèvre. S'il avait à choisir entre toutes les méthodes qu'il employait bien souvent dans l'intention de faire vriller ses interlocuteurs. C'était d'ailleurs susceptible de fonctionner également sur lui, tout dépendait de son humeur, mais en l'occurrence, puisque celle-ci était particulièrement de bon poil, il accueillait sa remarque avec plus d'amusement que d'agacement. Puis, il aimait qu'à mot à peine couvert, Brooke admette qu'il l'emmerdait sacrément. Bon, on n'allait pas dire que c'était un scoop non plus, il faisait tout pour, et quand il était question de faire chier son monde, il avait du talent. Pas un talent très utile, et qui n'allait pas le mener très loin dans la vie, mais dont il se satisfaisait assez bien.

"Déjà, parce que j'adore avoir raison"
, affirma Alphard avec fierté.

C'était bien le cas. Avoir le dernier mot était un des petits plaisirs d'Alphard, même s'il l'avait rarement au sens le plus strict du terme puisqu'il essayait toujours de faire en sorte qu'on lui réponde peu importe les circonstances. Et qu'au bout du compte, c'était bien plus souvent et logiquement les autres qui avaient le dernier mot, d'agacement. C'était souvent sec et bien pensé, rarement poli. Là encore, pas de surprise, il le cherchait très largement.

"Ensuite parce que je sais que ça t'emmerde, et puisque tu m'as percé à jour, tu sais à présent à quel point ça me ravit."


Est-ce qu'il n'en avait pas assez d'être aussi insupportable ? Pas spécialement... Il pouvait ne pas l'être, à sa petite échelle. Il suffisait que l'on prenne ses primes taquineries pour des marques d'affection, et ça pouvait être le début d'une grande amitié. Dans le cas contraire, eh bien les dés étaient jetés, tout simplement. Et là, en l'occurrence, il semblait assez certain que jamais Verpey Brooklyn ne l'apprécierait ou ne lui laisserait le bénéfice du doute, alors autant aller jusqu'au bout, pas vrai ?


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeDim 17 Jan - 15:03

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alphard était un abruti fini, la question ne se posait pas. Elle ne s’était jamais posée, en ce qui concernait Brooke. Ce n’était pas comme si le Serpentard était difficile à cerner, il avait très rapidement montré son vrai visage. Qu’il veuille être une vraie teigne, c’était son souci, mais il n’avait pas besoin d’en faire profiter tout le monde, et encore moins elle. Ils n’étaient pas camarades de maison, ils n’étaient pas de la même promotion, et ils n’étaient pas amis. Alors il ferait mieux d’aller se trouver quelqu’un d’autre à emmerder. Le problème, c’est qu’il ne suffisait pas de lui dire quelque chose pour qu’il le fasse. Cela avait tendance à avoir l’effet inverse. Elle ne savait pas ce qu’elle avait fait pour mériter ça, et qui justifiait qu’elle se retrouver avec Alphard Black sur le dos, mais elle estimait que cela avait assez duré. Qu’il dégage, ça lui ferait de l’air.

"Déjà, parce que j'adore avoir raison"

Evidemment, il était l’une des personnes les plus prévisibles du château, de toute manière. Brooke savait que la meilleure façon de se débarrasser de lui serait de l’ignorer totalement. Ou alors de l’étrangler jusqu’à ce qu’il la boucle définitivement, mais cela pourrait lui retomber dessus. Mais ce n’était pas dans son caractère de laisser couler. Alphard l’emmerdait, alors elle le signifiait. Même si cela devait l’encourager à continuer. Il y aurait bien un moment où il se montrerait las, et où il accepterait de lui lâcher la jambe.

"Ensuite parce que je sais que ça t'emmerde, et puisque tu m'as percé à jour, tu sais à présent à quel point ça me ravit."

Un jour, il lui arrivera des bricoles. Elle ne savait ni quand ni comment, mais c’était une certitude. A force d’agacer tout le monde tout le temps, il y aura bien une fois où il s’en prendra à la mauvaise personne, et où il regretterait amèrement. Elle ne lui souhaitait pas de mal, mais c’était une réalité. Ce serait mérité en même temps, ce n’était pas faute de lui dire d’arrêter d’être un petit con, mais il ne voulait rien entendre, tant pis pour lui. Ce ne serait pas la peine de venir pleurer ensuite.

« Tu sais quoi ? A force de pousser tout le monde à bout, tu vas finir tout seul et rejeté. Et personne ne viendra te pleurer. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeJeu 21 Jan - 8:48


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Les réflexions de la rouge et or lui passaient franchement au-dessus de la tête. Il devrait peut-être songer à y accorder un semblant d'importance, en réalité, car elle n'était pas la première à lui faire ce genre de remarques, mais Alphard refusait de s'encombrer de scrupules et de remises en question à ce sujet. Ceux qui ne supportaient pas son fichu caractère pouvaient continuer à ne pas le supporter. Pour les autres, il y avait quand même des gens qui l'appréciaient sincèrement, et pour ce qu'il était. Pas seulement l'ado tête à claque qui aimait se faire remarquer, mais pour ce qu'il avait d'autre... car oui, quand même, Alphard n'avait pas que des défauts. Et encore heureux, personne au monde n'avait que des défauts.

Mais bon, il ne pouvait pas reprocher que celles et ceux qu'il prenait le plus de plaisir à tourner en bourrique soient ceux qui étaient le plus convaincus du fait qu'il finirait rejeter par la grande majorité. Rejeté par des personnes dont il devrait plutôt garder les faveurs, ça il y avait de bonnes chances, Alphard n'allait pas faire mine de ne pas le savoir. Mais même comme ça, il ne pensait pas que ce soit si catastrophique. Ceux qui pour commencer rejetaient en bloc n'avaient pas forcément à rester dans son sillage.

"Même pas une petite larmichette ? Mince alors"
, répondit Alphard sans perdre son sourire. "Si j'avais reçu un gallion à chaque fois qu'on m'avait fait une remarque du genre, Merlin je serais richissime." Et déjà, il n'était pas bien pauvre. "C'est gentil de ta part de te soucier de mon isolement social mais ne t'en fais donc pas pour moi, va."

Alphard vivait bien avec son sale caractère et sa conscience. Alors, il avait d'autres genres de problèmes, d'autres considérations qui étaient capables de l'angoisser plus qu'on ne pourrait le soupçonner (parce que pour ça, il faudrait pouvoir s'imaginer que le jeune homme soit capable de s'angoisser au sujet de quoi que ce soit, et il est vrai que ce n'était pas forcément flagrant, pour le coup), mais certainement pas ça. Il n'était pas non plus la lie de l'humanité. Il avait suffisamment confiance dans les quelques qualités qui se cachait derrière le nombre colossal de ses défauts pour ne pas s'inquiéter de ça.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeMar 20 Avr - 15:42

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke savait pertinemment qu’elle perdait son temps avec Alphard. Mais bon, ce n’était pas grave, au moins, cela lui permettait de se défouler un peu, ce n’était pas plus mal. Il l’énervait toujours autant, bien entendu, et elle savait bien qu’elle ferait mieux de l’ignorer et de tourner les talons plutôt que de continuer à argumenter, mais ce n’était pas son genre. Elle ne comprenait pas comment ce type pouvait avoir des amis, et comment il pouvait toujours être envie. Avec sa famille de tarés et son caractère insupportable, il aurait déjà dû finir noyé. Mais bon, s’il continuait sur ce chemin, cela n’allait pas tarder. A force de chauffer tout le monde tout le temps, il y aurait bien un jour ou quelqu’un ne serait pas aussi clément que les autres, et lui ferait la fermer une bonne fois pour toutes.

Elle ne lui souhaitait pas, évidemment. Alphard était un casse-pieds de première catégorie, mais ce n’était pas une raison pour qu’elle souhaite qu’il lui arrive quoique ce soit. Ce n’était pas le genre de la jeune femme d’avoir de telles idées, de toute manière. Mais c’était tout de même quelque chose qui risquait très fortement d’arriver. Si Alphard ne voulait pas l’entendre, tant pis pour lui, elle lui disait simplement ce qu’elle pensait, il n’irait pas dire qu’on ne l’avait pas prévenu.

"Même pas une petite larmichette ? Mince alors. Si j'avais reçu un gallion à chaque fois qu'on m'avait fait une remarque du genre, Merlin je serais richissime. C'est gentil de ta part de te soucier de mon isolement social mais ne t'en fais donc pas pour moi, va."

Si tout le monde s’évertuait à lui dire, c’était peut-être parce qu’il avait réellement besoin de changer d’attitude. Mais bon, il faisait bien comme il voulait, elle n’allait sans doute jamais revoir ce type une fois l’école terminée, alors elle n’en avait pas grand-chose à faire au final. Même si sur l’instant présent, il lui pourrissait réellement la vie. Enfin, c’était peut-être un peu exagéré, mais il était très agaçant. Au final, Alphard avait tout de même tout du fils à papa pourri gâté. Même s’il voulait peut-être se détacher de cette image, Brooke le percevait comme ça, et ce n’était pas du tout un compliment.

« C’est vrai que ta famille vit sous les ponts. Je ne me soucie pas de toi. Ni te ton isolement social. Je dis ce que je pense, c’est tout. »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Alphard Black
▌ Messages : 235
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Merisier, ventricule de dragon, 19 cm
Camp: Neutre
Avatar: Finn Wofhard

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeVen 30 Avr - 14:38


Verpey Brooklyn feat. Alphard Black

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres



Alors alors, Alphard ne savait vraiment pas comment on en était passé du fait que Brooke lui disait qu'il allait finir dans son coin sans personne parce qu'il était insupportable (ce qui était très probable) au fait que sa famille était friquée mais... il allait pas chercher, hein, il devait y avoir une logique intrinsèque. Sans doute le fait que sa famille soit pleine aux as qui devait garantir sa joie de vivre absolue, parce que c'était bien connu que l'argent faisait le bonheur. C'est fou, pour une foi qu'Alphard ne se plaignait même pas de sa famille ! Fallait le faire en plus, parce que c'était une de ses occupations préférées, et là c'était même pas lui qui les avait mis sur le tapis. Mais bon, "ta famille est riche", c'était un argument comme un autre.

Et un argument indéniable, parce que c'était vrai que sa famille était pétée de thunes. Ils seraient sans doute moins cons, d'ailleurs, s'ils étaient moins friqués. En revanche, sa vie serait par certains aspects moins peinarde... et par d'autres beaucoup plus. Tout est toujours à double tranchant, c'est bien connu, ça, c'était pas lui qui allait prétendre le contraire.

"Si tu dis ce que tu penses de moi, c'est que tu penses quelque chose de moi"
, observa Alphard avec décontraction en adressant à la rouge et or un clin d'oeil appuyé.

Oh bah, écoutez, à Alphard, vous lui tendez une microperche, il la saisissait à deux bras, il était comme ça. Et ce n'était pas le fait d'incommoder son interlocutrice qui allait faire qu'il se retienne. On l'aura bien compris, son but n'était pas forcément de se montrer agréable auprès de ceux qui, de toute façon, n'étaient pas forcément plus agréables envers lui au demeurant, c'était de trouver de l'amusement dans n'importe quelle situation. Et, oui, cette situation si déplaisante pour Brooke l'amusait beaucoup de son côté à lui.

"Ah, mais je viens de capter ta remarque sur ma famille, c'est parce que j'ai dit que je serais richissime, j'avais pas tout de suite capté."
Il sourit. "D'accord, elle était plus marrante, j'avoue."


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Verpey Brooklyn
▌ Messages : 212
Humeur :
Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, boix de châtaignier, écaille de sirène
Camp: Neutre
Avatar: Dakota Fanning

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitimeLun 25 Oct - 10:50

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Brooke commençait à vraiment perdre patience, ce n’était pas peu de le dire. En même temps, avec Black, rien d’étonnant. Il se targuait peut-être d’être différent du reste de sa famille, mais Brooke le trouvait tout autant insupportable, même si c’était dans un genre différent. Pas de toute qu’il partageait bien leurs gênes. Enfin bon, peu importe. Il ne valait pas la peine de s’attarder sur ce genre de personnes. Quoiqu’il en soit, elle devait se débarrasser de ce sale môme. Elle pourrait très bien s’en aller, mais il serait foutu de la suivre, et ce n’était pas du tout ce qu’elle voulait. Ce serait contreproductif.

Seulement, pour le moment, il restait bien accroché à ses baskets, et elle en avait assez. Elle ne voyait pas pourquoi elle devait subir ça, alors qu’elle n’avait rien demandé. Elle n’avait pas été tendre avec lui, certes, mais il fallait reconnaître qu’il était loin d’être un cadeau, vraiment très loin.

"Si tu dis ce que tu penses de moi, c'est que tu penses quelque chose de moi"

Et alors ? Cela ne voulait pas dire qu’elle se souciait de lui. Honnêtement il pouvait bien lui arriver n’importe quoi, elle ne s’en préoccuperait pas. Alphard n’était pas son ennemi, ce serait exagéré, mais il n’était pas non plus son ami. Alors elle ne pensait pas vraiment à lui autrement que quand elle l’avait en face d’elle. Et c’était déjà beaucoup trop à son goût.

« J’ai jamais affirmé le contraire. »

"Ah, mais je viens de capter ta remarque sur ma famille, c'est parce que j'ai dit que je serais richissime, j'avais pas tout de suite capté. D'accord, elle était plus marrante, j'avoue."

Brooke n’avait pas cherché à faire de l’humour, elle avait juste fait une réflexion. Alphard n’avait pas besoin de gagner un gallion à chaque fois qu’on lui faisait une certaine remarque, puisqu’il en avait bien assez déjà via sa famille, c’est tout. Enfin bref, cela n’avait que peu d’importance à dire vrai. Tout ce qui comptait, c’est qu’il finisse par lui foutre la paix. Au moins, ils n’étaient pas dans la même promotion, ni dans la même maison. C’était toujours ça de pris.

« Super. T’as pas cours, ou des devoirs à faire, ou alors l’idées soudaine d’aller te jeter dans le lac noir ? »

black pumpkin

_________________

- Verpey Brooklyn -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Empty
Message#Sujet: Re: Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke   Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est toujours plus simple de rejeter la faute sur les autres | Alphard & Brooke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Faute avouée, à moitié pardonnée ? [pv Neville]
» Qui se ressemble... [pv Brooke]
» When girls have fun ★ Brooke
» L'amitié est l'amour sans ailes. [pv Brooke]
» Carambolage et sentiments ne font pas bon ménage | Andreï & Brooke
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Poudlard
 :: Rez-de-chaussée et étages :: Troisième étage
-