AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

Partagez | 
 

 L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeSam 26 Oct - 19:33



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Il en faut beaucoup pour que Harfang file un mauvais coton ou broie du noir, mais il faut bien le dire tout de même, Harfang n'est pas franchement heureux, et même s'il n'a pas envie de se prendre la tête avec tout cela, il ne peut pas faire comme si de rien n'était. Il ne le peut d'autant moins que la grossesse de Callidora n'est plus un secret depuis un moment. Fatigué de s'entendre qualifié de futur papa, épuisé d'avance à la perspective d'entendre brailler un nouveau marmot sous son toit (même s'il n'a pas l'intention de s'en occuper plus qu'il ne s'était occupé d'Augusta à l'époque - ou ne s'occupe d'elle aujourd'hui).

Là, il a juste envie de ne surtout plus penser à cela, même pas un seul instant. Ce qui ne change pas grand-chose à ses habitudes en soi. Juste que quand il va boire un verre, il est d'humeur un peu plus maussade qu'en temps normal. Il a bien besoin d'un verre, ou deux, ou trois. Boire pour boire, surtout, ce qui ne lui ressemble pas toujours. C'est à peine s'il jette un regard intéressé, ou même un regard tout court,à la faune féminine autour de lui.

Il finira sans doute dans le lit de l'une d'entre elles, pourtant, avant tout parce qu'il ne veut pas rentrer chez lui ou encore dormir dans le lit conjugal. Il n'a aucune idée de la façon dont va se dérouler sa soirée. Il se contente, attablé au bar, d'enchaîner les verres. Jusqu'à la limite qu'il se connaît, assez pour garder sa lucidité, mais suffisamment pour avoir l'esprit légèrement embrumé, ce sentiment simple et agréable de flotter un peu.

C'est assez efficace, mais tout de même plutôt solitaire. Il devrait envisager de se trouver de la compagnie, mais il ne le fait pas. Il reste là, attablé, et il donne l'impression d'attendre, sans savoir exactement ce qu'il attend, justement. Un homme s'installe au comptoir non loin de lui, il n'y prête pas garde et commande un nouveau verre au serveur au comptoir qui lui adresse un regard désapprobateur. Il s'en fiche. Lui, il boit.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeJeu 26 Déc - 11:34

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce n’était pas dans les habitudes du jeune homme, mais pour une fois, cela ne lui ferait pas de mal. Un petit verre de temps en temps, ça ne faisait pas de mal. Il ne buvait pas souvent, et il n’avait aucune envie de boire comme un pochetron. Juste un verre et il rentrerait. Il pouvait très bien boire un verre chez lui, mais il n’avait pas très envie de retrouver ses parents tout de suite, il préférait profiter un peu du fait d’être seul. Avec les journées qu’il passait au ministère, prendre un peu de recul et de temps pour lui ne serait pas du luxe. Et puis, cela ne faisait pas de mal de se retrouver un peu seul avec lui-même.

Il ne comptait pas s’attarder en tout cas. Il savait que l’Homme était loin d’être glorieux dans ses moments d’ébriété, et le jeune homme n’avait en aucun cas envie d’être spectateur de certaines choses. Il voulait juste boire un verre, se détendre un peu et rentrer chez lui. Ce que faisait beaucoup d’hommes en soit. Il espérait juste ne pas tomber sur quelques connaissances indésirables qu’il devait déjà supporter la journée, de toute façon, il ferait comme s’ils n’étaient pas là si c’était le cas. Préférant l’ignorance à l’énervement.

Il avait décidé de se rendre au chaudron baveur parce que c’était le choix le plus logique. Il y aurait peut-être un peu de monde, mais c’était plus ou moins sur son chemin. Dans tous les cas, le jeune homme n’était pas vraiment un spécialiste des bars, et il voulait juste boire un verre, pas impressionner qui que ce soit, alors autant qu’il aille à l’évidence et au plus simple.

Une fois installé, Abraxas eut la surprise de découvrir Harfang Londubat juste à côté de lui. Il le connaissait sans pour autant tout savoir de lui. Il connaissait mieux Callidora mais Harfang était à son sens quelqu’un d’agréable. Même si là, il tirait une tête qui ne respirait pas la joie de vivre. Il avait peut-être eu une dure journée, ou appris une mauvaise nouvelle. Il n’en savait rien au final.

« Eh ben, tu en fais une tête. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeJeu 16 Jan - 9:17



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Harfang tourne le regard vers le jeune homme qui s'est installé près de lui et auquel il n'avait pas prêté de véritable attention jusqu'ici. Sans vraiment de surprise, c'est quelqu'un qu'il connaît. Pas qu'Harfang puisse affirmer qu'il connaissait tous les sorciers de Grande-Bretagne, mais un grand nombre quand même, de vue en tout cas, et dans le cas d'Abraxas Malefoy, c'est d'autant plus le cas qu'ils gravitent dans les mêmes cercles.

En d'autres circonstances, peut-être qu'Harfang aurait eu plus de scrupules (ou à peine) à être vu dans cet état par quelqu'un qui pouvait potentiellement en faire le récit au tout-venant des sangs purs, mais la vérité, c'est qu'à l'heure d'aujourd'hui, il n'a globalement plus rien à foutre de sa réputation. Si sa réputation peut déteindre su celle de sa chère et tendre épouse, il aura tout gagné.

"Ouais, j'ai eu une sale semaine"
, se contente de répondre Harfang pour ne pas se perdre en détails (c'est pas l'envie qui lui manque, mais Abraxas est trop proche de Callidora pour ça). Dire "sale mois", "sales mois"au pluriel, même, serait beaucoup mieux. Mais peu importe. "Comment ça va, toi ?" demande-t-il histoire de détourner l'attention de ses propres problèmes.

S'il doit parler de lui, il trouvera des choses à dire sans pour autant s'épancher sur Callidora. Et c'est quelque chose qui lui fera du bien, même, de parler un peu de lui sans passer des heures à parler de Callidora. Elle accapare bien plus son attention que c'est nécessaire. Au bout d'un moment, oublier son existence pour un moment, c'est clair que ça ne lui fera vraiment pas le moindre mal. Pour ce qui est d'Abraxas, il ne sait finalement pas grand-chose de lui, de sa vie. Il sait qu'il a quitté Poudlard, cette année ou la précédente, ça il ne saurait plus dire. Il sait qu'il travaille au ministère, mais il ne sait pas dans quel département. Et ça s'arrête à peu près là, ce qui est très peu. Parfois, le moins on en sait, le mieux on se porte, mais quand même...



codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeSam 15 Fév - 16:35

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas n’était de base, pas le genre de personne à faire dans la dentelle quand il était en compagnie de ses pairs, et il savait qu’Harfang, ce n’était pas la peine de lui lécher les pompes, alors il savait qu’il pouvait se permettre ce genre de remarques, en guise de salutations. Surtout que c’était la stricte vérité, Harfang avait une sale tête, comme si cela faisait trois nuits qu’il n’avait pas dormi. Surtout que Callidora n’avait pas encore accouché, alors il n’y avait pas encore de braillard chez lui pour le réveiller, à moins qu’il ne supporte pas son épouse, mais ça, ça les regardait.

Le jeune homme appréciait Callidora, alors ce n’était pas avec lui qu’Harfang pourrait décharger toute la rancœur qu’il avait à son sujet. Enfin, il pourrait toujours, mais Abraxas ne le suivrait pas. Mais bon, en soit, il n’avait pas non plus envie de s’immiscer entre le couple, ce n’était pas ses affaires, il se souciait déjà du sien, et depuis que Lou lui avait dit qu’elle était fiancée, ce n’était plus tout rose.

"Ouais, j'ai eu une sale semaine. Comment ça va, toi ?"

Le jeune Malefoy sentit que son compère n’avait pas envie de s’épancher plus que ça sur cette fameuse « sale semaine » alors il n’allait pas insister plus que ça. Il n’était pas proche d’Harfang, alors il le voyait mal se confier à lui dans tous les cas. Il faut dire, qu’ils étaient déjà loin d’avoir le même âge, mais en plus de cela, ils ne ressemblaient pas vraiment, dans leur façon d’être. Mais pour le peu qu’il lui avait déjà parlé, il avait réussi à le trouver sympathique, mais les autres fois, il n’avait pas cette tête de déterré, enfin bon… peu importe. Il haussa les épaules, quand il lui demanda comment il allait. Il ne sautait pas au plafond, à cause de ces histoires de fiançailles, mais sinon, il allait bien. Quoiqu’il en soit, son couple n’était pas officiel, alors il ne comptait pas en parler, pas pour le moment.

« Ça va. Pour le moment, je n’ai pas à me plaindre de quoi que ce soit. Oh fait, félicitations, pour ton futur enfant, j’avais pas eu l’occasion de te voir depuis l’annonce de la grossesse de Callidora. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeMer 26 Fév - 13:32



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


S'il n'a pas à se plaindre de quoi que ce soit, tant mieux. Dans la vie, il ne faut pas forcément courir après un bonheur total. En revanche, avoir déjà l'occasion de se plaindre le moins possible, c'est un excellent début. Donc tant mieux pour lui. Harfang lui souhaite que ça dure. Mais il voit que même le jeune homme ne se fait pas vraiment d'illusions. Preuve en est du "pour le moment" qu'il a utilisé, ce qui prouve que lui-même juge que cette situation est sûrement instable, et risque de ne pas durer.

C'est bien, il a plutôt intérêt à ne pas se faire trop d'illusions, parce qu'il est exactement dans cette période charnière de la vie où les emmerdes peuvent frapper à la porte. De ce qu'il sait, on n'a pas encore trouvé de fiancée au jeune Malefoy, mais ça viendra. Et à ce moment-là, ce sera le début des emmerdes. Mais ce n'est pas chez lui que les choses évoluent, mais plutôt chez Harfan. Harfang qui n'a franchement rien demandé à personne.

"Merci"
, répond-il.

Il est bien tenté d'ajouter qu'il n'y est pas pour grand chose, mais s'il prend plaisir à multiplier les sous-entendus avec à peu près tout le monde, il ne peut pas se permettre de répandre la nouvelle à tout va. Il ne tient pas particulièrement à se coltiner une réputation de cocu. Ni à faire souffrir Charis, pas tout de suite, même si ça arrivera forcément. Alors il doit se forcer, une fois n'est pas coutume, à répondre ce merci à des félicitations qu'il ne mérite pas. Et dont il ne veut pas. Qu'il n'a demandées à personne.

"Franchement, j'avais aucune envie de revivre les joies de la paternité, mais apparemment, on me demande pas mon avis."


Ce n'est pas parce qu'il ne peut pas tout dire qu'il ne peut pas râler malgré tout. Au contraire, c'est assez libérateur. Et il se moque assez de ne pas passer pour un futur papa réjoui. Il ne l'est pas, un point c'est tout. Ni futur papa, ni réjoui, ni rien du tout. Et ça ne risque pas de changer de sitôt.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeMar 24 Mar - 23:28

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas n’était pas vraiment habitué à faire la cosette avec Harfang Londubat, mais de son point de vue, il était plutôt un bon gars, et il était tout de même plutôt sympathique. Ce n’est pas parce qu’il était relativement proche de Callidora, qu’il détestait l’époux de cette dernière. Abraxas ne savait rien de leur couple, et ce qu’il s’y passait réellement, et franchement, il ne cherchait pas à savoir. Qu’ils s’aiment ou pas, ce n’était pas ses affaires, et quand bien même ils se détestaient, il n’avait pas de raison de choisir un camp.

Enfin bon, maintenant qu’il était là, et puisque Harfang y était aussi, pourquoi pas discuter. Il appréciait assez l’homme pour accepter de se retrouver dans cette position. Et c’était également l’occasion de se le féliciter de sa prochaine paternité. Abraxas ne se sentait pas vraiment concerner par les bébés et ce qui allait avec, ni même prêt d’en avoir un, certainement pas maintenant. Mais il était tout de même content pour les Londubat, même si faire un bébé alors que leur fille était presque adulte était un peu atypique, mais ils faisaient bien ce qu’ils voulaient.

"Merci"

Eh bien… il n’avait pas l’air le plus enthousiasme du monde. Il avait peut-être ses raisons, et cela n’avait peut-être rien à voir avec l’arrivée du futur bébé. Il ne connaissait pas la vie de Harfang. Mais il espérait que ce n’était pas le fait de devenir père qui le mettait d’une humeur aussi maussade, sinon, c’était dommage pour le gamin. Et puis pourquoi en faire un ? Bon, c’était peut-être un accident, mais tout de même.

"Franchement, j'avais aucune envie de revivre les joies de la paternité, mais apparemment, on me demande pas mon avis."

Le jeune héritier Malefoy haussa les sourcils, un peu surpris de sa remarque. C’était assez… curieux, comme réaction. Comment ça, on ne lui avait pas demandé son avis, il était bien là au moment de la conception non ? Et il savait comment cela marchait, alors de toute évidence… il avait dû s’attendre à ce que cela arrive, si ni lui ni Callidora n’avait utiliser de contraceptif. Mais encore une fois, Harfang devait probablement avoir ses raisons.

« Comment ça on ne te demande pas ton avis, ce n’était pas voulu ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeLun 13 Avr - 9:23



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Abraxas semble surpris des propos d'Harfang, pourtant ce dernier estime que ce qu'il vient de dire, même s'il l'a fait sans aucune forme d'élégance, n'a rien de véritablement surprenant, dans le fond. N'importe qui en apprenant que Callidora était enceinte irait de ses propres déductions. Il est assez évident que le couple n'avait pas voulu faire de deuxième enfant après Augusta, sans quoi, ils se seraient mis à l'ouvrage bien plus vite que ça, et ça n'avait pas été le cas. Le couple avait estimé que cette malheureuse expérience leur suffirait (même si Harfang ne regrette pas du tout d'avoir eu sa fille, contrairement à ce que les apparence et son comportement pourraient bien lui laisser croire). Mais voilà, Callidora était retombée enceinte.

Harfang voulait bien croire que personne ne s'imagine que l'enfant à naître était le fruit d'un adultère, et tant mieux d'ailleurs. S'il n'était pas aux premières loges pour connaître la situation, Harfang n'y croirait pas lui-même. Pas à cause de la fidélité et de la loyauté sans failles que lui vouerait son épouse, non, mais parce qu'il l'estime aussi froide que le plus glacial des hivers écossais. Il fallait sûrement être aussi cinglé que Caspar Croupton pour vouloir encore s'aventurer entre ses jambes, mais dans tous les cas, ce qui est fait et fait. Et Harfang ne pense pas nécessaire de cacher le fait que la naissance à venir a été un accident. Puisque c'est le cas. Même si Callidora et Caspar paraissaient même trop se réjouir de la naissance du psychopathe en devenir que serait forcément le mélange de leurs gènes, il est sûr qu'ils auraient préféré s'être mieux protégés. Enfin, ils s'étaient sans doute protégés, cela dit, c'est le genre de détails auxquels il préfère ne pas penser. Mais parfois, ça ne suffit pas.

"Les accidents, ça arrive, tu sais",
observe Harfang avec un fin sourire, dans un haussement d'épaules. Il boit une gorgée de son verre. "Enfin, ce qui est fait est fait, qui sait, j'arriverais peut-être à être un meilleur père que ce que j'ai été pour Augusta."

Ou pas. Certainement pas. Il a plutôt l'intention d'ignorer sublimement ce môme et de laisser Callidora s'en occuper, mais ça.

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeDim 14 Juin - 11:39

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas n’était pas dans le couple de Callidora et Harfang. Il ne connaissait rien de leurs rapports, de leur relation. Mais de ce qu’il savait, ce n’était pas le grand amour. Il est vrai que faire un enfant autant éloigné de leur première fille, c’est surprenant. Augusta n’était pas beaucoup plus jeune qu’elle, alors c’était quelque peu surprenant, mais cela ne voulait pas forcément dire que l’enfant n’était pas voulu. Après tout, ils auraient très bien pu avoir envie d’un nouvel enfant. Augusta approchait de sa majorité, de la fin de ses études, elle allait sans doute se marier peu de temps après, et quitter la maison. Ils avaient peut-être eu peur de se retrouver seuls avec eux-mêmes, alors ils avaient décidé de faire un enfant.

Enfin, il n’en savait rien. Encore une fois, il n’était pas dans leur couple. Mais il trouvait tout de même la réaction d’Harfang assez froide au sujet de son futur enfant. Comme si cela l’agaçait, ou qu’il estimait que ça ne le concernait pas. Abraxas était tout de même quelque peu curieux. Mais bon, il n’avait pas non plus envie de s’immiscer dans quelque chose qui ne le concernait pas. D’autant plus qu’il était plus proche de Callidora que de Harfang, alors s’il avait des questions à poser ce serait plus vers elle qu’il devrait se tourner. Mais bon, il appréciait tout de même Harfang. Parce que le sous-directeur de Gringotts avait ce détachement, et cette nonchalance qui pouvait être plaisante. Il était toujours agréable de discuter avec quelqu’un de ce bois-là.

"Les accidents, ça arrive, tu sais. Enfin, ce qui est fait est fait, qui sait, j'arriverais peut-être à être un meilleur père que ce que j'ai été pour Augusta."

Eh bien, Harfang était bien noir en cette soirée. Il avait peut-être des soucis, ou alors il était juste de mauvaise humeur. Mais bon, peu importe. Ce n’était pas le plus important. Encore une fois, il n’était pas proche de Harfang, pas spécialement, alors il n’avait pas de raison de chercher à creuser. D’autant plus qu’il n’y avait peut-être rien à creuser. Effectivement, les accidents pouvaient arriver. Mais bon, il espérait tout de même que le couple Londubat serait satisfait, et heureux de cet enfant à naître.

« Oh tu sais, Augusta est une emmerdeuse, je sais pas si tu y es pour beaucoup. Enfin, sans offense hein. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeMer 17 Juin - 9:25



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.



"Sans offense, vraiment ?"


Harfang peut accepter qu'on le descende plus bas que terre, il faisait ce qu'il voulait des remarques des autres et il s'en accommodait. En revanche, quand on en venait à insulter sa fille, il réalise qu'il est loin de le prendre avec le sourire. Oui, Harfang n'est pas réellement proche de sa fille, mais ça ne veut pas dire qu'il apprécie qu'on l'insulte comme il a le sentiment qu'Abraxas vient de le faire. Bien au contraire, il se rend compte qu'offense est prise.

Il ne peut pas dire qu'Abraxas a tort non plus. Oui, Augusta est une emmerdeuse, mais honnêtement, c'est bien ça qui fait qu'aujourd'hui, il se sent plus attaché à elle qu'il ne l'était à une époque. Ce n'est pas pour rien, si Augusta est devenue un petit bout de femme insolent, c'est en rébellion envers une mère directive et un père absentéiste, et envers une famille aux valeurs dans lesquelles elle ne se reconnaît pas. Oui, Augusta est une petite emmerdeuse. Elle est en pleine crise d'adolescence, ça lui passera. Mais en attendant, elle reste sa fille. Et s'il n'a jamais été un bon père pour elle, ça ne veut pas dire qu'il tolère qu'on l'insulte pile sous son nez. En insultant Augusta, c'est aussi lui que l'on insulte.

"J'ai peut-être manqué l'éducation de ma fille, mais tes parents ont dû t'apprendre qu'insulter les enfants de ses interlocuteurs est souvent un comportement de petit emmerdeur, pas vrai ?"


Il ne le dit pas avec sévérité non plus. Il n'en veut pas réellement à Abraxas, il se doute que ce dernier n'a pas cherché à se montrer vexant et s'est contenté de parler comme il le pensait. Sans doute que, parce que Harfang n'a pas sa langue dans sa poche non plus, il a dû se dire qu'il pouvait bien parler comme il le voulait. Ce qui est vrai au fond, Harfang préfère ceux qui disent ce qu'ils pensent aux hypocrites. Mais malgré tout, il ne supporte pas qu'on insulte sa fille, c'est comme ça. Et au moins, maintenant, Abraxas le sait.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeLun 7 Sep - 14:00

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
"Sans offense, vraiment ?"

Bon, d’accord. Harfang ne semblait pas l’avoir très bien pris. Abraxas n’avait pas dit ça dans le but d’énerver ou blesser son interlocuteur. C’est juste qu’il le pensait. Augusta Londubat était une emmerdeuse, et celui qu’elle épouserait aurait du souci à se faire, et probablement l’envie de se foutre par la fenêtre. Il ne savait même pas comment elle avait pu devenir comme ça avec des parents tels que les siens. C’était vraiment étrange, mais bon.

Il pouvait comprendre qu’Harfang le prenne de travers. C’était sa fille après tout, mais il n’allait pas jeter des fleurs à sa camarade alors qu’il n’en pensait pas le moindre mot. Non pas que le jeune homme ne soit pas un habitué du cirage de pompes, c’était totalement le cas, mais ça ne lui rapporterait rien, et il n’aimait vraiment pas Augusta. Alors tant pis, il ferait avec. Ce n’était pas comme s’il craignait Harfang, ou même que ce dernier puisse quoique ce soit contre lui. Il espérait cependant que sa gamine se reprenne. Il avait peu d’espoir, vu l’état de la jeune femme, mais Harfang restait un bon gars, et en plus de cela, Abraxas appréciait beaucoup Callidora.

"J'ai peut-être manqué l'éducation de ma fille, mais tes parents ont dû t'apprendre qu'insulter les enfants de ses interlocuteurs est souvent un comportement de petit emmerdeur, pas vrai ?"

Il le lui accordait, il ne s’était pas montré très délicat sur le coup, et sa réaction était justifiée. Cependant, Abraxas n’estimait pas être un petit emmerdeur. Ou du moins, pas au même point qu’Augusta. Il était un exemple dans leur société, et il comptait bien le rester. Augusta était une catastrophe, et elle apporterait la honte sur les Londubat si elle continuait d’agir de la sorte, c’était une certitude. Cependant, le jeune homme se contenta de hausser les épaules. Il n’était pas perturbé, ou en colère. Il l’avait un peu cherché en insultant sa fille, même si cette dernière l’avait mérité.

« Peut-être bien. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeMar 8 Sep - 16:20



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


L'aurait-il vexé ? Difficile à dire tant sa réponse était concise ? Mais si ça devait être le cas ? Eh bien tant mieux. Il avait insulté sa fille, et même s'il n'était pas le père de l'année, ce n'est pas quelque chose qu'il peut laisser passer. D'autant que ce genre de jugement facile au sujet d'une simple ado, qui ne fait jamais qu'agir comme... une ado, donc qui a encore toutes les possibilités de changer et de s'assagir, c'est facile.

Harfang ne voudrait pas être jugé en fonction de qui il a été adolescent, par exemple. Même s'il reste encore un adolescent attardé sur un certain nombre d'aspects. Ils pourraient s'arrêter là, apparemment, la discussion a assez duré, et Harfang n'a aucune envie de se prendre la tête avec Abraxas alors que, à la base, il l'apprécie, ce gamin. Mais il y a des choses qu'il ne peut pas laisser passer les propos que le jeune homme a tenus plus tôt avec un simple "Peut-être bien" qui ne tolère pas d'ajouter quoi que ce soit d'autre.

"Et donc... tu comptes me présenter tes excuses ?"


Oui, ce n'est pas lui qu'il a insulté, mais ça revient au même, même quand on s'appelle Harfang Londubat et qu'on ne coche pas vraiment toutes les cases attendues du cadre dans lequel on évolue, il y a des choses qui demeurent importantes. L'honneur de sa famille, par exemple. Oui, il déteste sa femme et il néglige sa fille, mais cela n'empêche pas. C'est pourquoi il ne divorcera jamais, c'est pourquoi il prétendra que l'enfant de Callidora et Caspar est le sien. Et enfin, c'est pourquoi il se permettra toujours de défendre l'honneur et la réputation de sa fille, surtout quand elle n'est pas là pour le faire par elle-même.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeVen 13 Nov - 23:06

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas n’allait pas vraiment se formaliser que Harfang le traite de petit con, ce n’était pas très grave. Venant d’autres personnes, il l’aurait peut-être mal pris, mais Harfang n’était pas n’importe qui. C’était un homme respecté dans le cercle très fermé des sang-purs, il n’était pas un sorcier lambda, et puis Abraxas reconnaissait qu’il pouvait être un sacré petit con quand il le voulait. Il n’avait pas été sympa avec Augusta, ok il se prenait une rouste du père, encore que, ce n’était pas vraiment virulent non plus de la part d’Harfang.  

Dans tous les cas, Abraxas ne regrettait pas ses paroles. C’était comme ça, Augusta Londubat était une emmerdeuse, qu’Harfang le veuille ou non. Il ne pourrait rien y faire, il aurait fallu y faire avant. Maintenant, cela allait être compliqué de rattraper la jeune femme. Et bon courage à son futur époux, il allait en avoir besoin. Plutôt deux fois qu’une. Peut-être qu’Abraxas était un peu dur, mais il n’appréciait vraiment pas la jeune fille, et elle était vraiment insupportable.  

"Et donc... tu comptes me présenter tes excuses ?"

Le jeune homme soupira. Il lui en demandait beaucoup, c’est bon, il n’avait rien dit de terrible non plus. C’était juste une appréciation, pas très fine, mais pas la plus insultante non plus. Augusta n’était même pas là, et elle se fichait probablement de ce qu’il pouvait penser d’elle, parce qu’elle ne devait pas penser mieux de lui. Alors pourquoi il s’en soucierait plus que ça ? Il n’avait absolument aucune envie de s’excuser. Déjà que ce n’était pas quelque chose qu’il aimait faire en temps normal, là il avait encore plus le sentiment de ne pas avoir à le faire. C’était trop lui en demander, il ne fallait pas pousser non plus. Il n’avait aucune envie de se prendre la tête avec Harfang, il aimait bien ce type, il était plutôt sympa et sans prise de tête, mais jouer au père protecteur ça ne lui allait pas vraiment.  

“Tu veux que je te présente des excuses qui ne seront pas sincères ?”

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeDim 15 Nov - 17:19



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Bon, ben au moins, comme ça, c'est clair, Abraxas manque complètement de respect à sa fille, et donc à son éducation (par qu'il y ait beaucoup travaillé, mais il n'empêche), et donc à lui-même. Harfang estime qu'il a tous les droits de se sentir offusqué et de ne pas vouloir le sentir passer. Dans des moments comme celui-là, l'instinct paternel que lui-même doutait franchement d'avoir le rappellent à l'ordre, et c'est ainsi, il ne peut ni ne veut le laisser passer, sous aucun prétexte. Il apprécie Abraxas, il continue de penser que c'est un bon gars, mais il y a des choses qu'il n'accepte pas, de sa part ou de n'importe qui d'autre.

"Eh bien oui, par respect envers moi."

Que ses excuses soient sincères ou non, ce n'est pas vraiment la question. Harfang n'est pas forcément un forcené de l'étiquette comme peut l'être sa harpie d'épouse, mais lui aussi accorde de l'importance au protocole. Quand on offense quelqu'un, même indirectement, et quand on apprécie et respecte cette personne, alors on se doit de s'excuser. Surtout, Harfang estime que ces excuses, puisque c'est à lui qu'il demande de les présenter et non à Augusta, devraient aller de soi, puisqu'il doit s'excuser de lui avoir manqué de respect, pas d'avoir insulté sa fille (même si les deux seraient mieux) mais Abraxas a décidé, semble-t-il, de jouer les têtes de mules, et même si c'est lui qui a engagé les hostilités, il ne veut pas non plus perdre de temps avec des enfantillages. De toute manière, il est tard et son verre est vide, c'est sûrement le signe qu'il est temps de couper court à la discussion et de s'en aller.

"Mais après tout, je ne vais pas t'y contraindre."

Il fouille ses poches et en retire de quoi payer sa consommation - et celle d'Abraxas, il reste bon joueur, même si leur conversation aurait pu mieux se passer et ne se terminait pas forcément très bien. Harfang peut être sacrément rancunier, mais pas pour n'importe quelle raison, mais en l'occurrence, il n'a pas envie d'insister. Quitte à se prendre la tête, autant rentrer chez lui.

"Bonne soirée, Abraxas."

codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeVen 12 Fév - 21:15

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Abraxas voulait bien reconnaître qu’il n’était vraiment pas conciliant en ce moment. Mais Harfang prenait la mouche beaucoup trop rapidement. D’accord, il était le père d’Augusta, il avait sûrement un sentiment de protection envers elle, mais il était aux premières loges pour constater que sa fille était une emmerdeuse, et qu’en plus de cela, il ne lui trouverait jamais de parti convenable vu comme les choses étaient parties. Et pourtant, il se doutait bien que Callidora devait faire en sorte de la recadrer au maximum, mais ce n’était pas franchement probant, tout le monde était au courant de son comportement.

"Eh bien oui, par respect envers moi."

Oh ça va, il n’avait rien dit de vraiment choquant, juste que sa fille était chiante, ce qui était le cas, en plus de cela. Augusta était vraiment pénible, et il était bien content de n’avoir été ni dans sa promo, ni dans sa maison. Mais il l’avait entendu maintes et maintes, ses déclarations débiles sur la justice et l’égalité… comment elle pouvait ne pas avoir honte de dire ce genre de choses. Elle insultait son sang par son comportement, et c’était Abraxas qui devait s’excuser d’avoir simplement dit ce que tout le monde pensait ? Harfang allait un peu loin, il comprenait qu’il le prenne mal, mais il devait aussi se montrer objectif, et reconnaître que ce n’était que la vérité.

"Mais après tout, je ne vais pas t'y contraindre. Bonne soirée, Abraxas."

De toute évidence, le sorcier était sacrément vexé. En termes de susceptibilité, Abraxas n’était pas mauvais, il prenait la mouche pour pas grand-chose. Même un regard pouvait suffire à le vexer, et pourtant, il supportait très mal ce trait de caractère chez les autres, les trouvant toujours disproportionnés. Néanmoins, Harfang était un bon gars, et Abraxas n’avait pas du tout envie d’être en froid avec lui, ou que les choses se terminent ainsi. C’était assez moyen.

« Oh allez, ne pars pas comme ça. Je suis désolé, t’as raison je n’aurai pas dû dire ça, ce n’était pas très sympa, ni respectueux. »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeMer 24 Fév - 9:31



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Il part comme il veut, si Abraxas n'est pas à même de comprendre pour quelles raisons cette conversation l'incommode et qu'il n'a pas envie de la poursuivre, ce n'est pas à lui de s'en justifier. Mais quand le jeune homme daigne s'excuser, Harfang, de son côté, consent à se raviser. "Je suis désolé", il n'attendait pas grand-chose de plus, juste des mots qu'il lui semble naturel de prononcer dans ces circonstances, au nom d'un affront qu'il n'est toujours pas sûr que son jeune interlocuteur ait compris, mais qui n'en est pas moins réel.

"C'est bien de le reconnaître"
, admet Harfang, "même si je ne suis pas entièrement convaincu que tu aies conscience de ce que tu as dit." Il pousse un léger soupir. "Enfin, je ne peux pas te le reprocher, tu comprendras le jour où tu deviendras père."

Et ce jour-là, même s'il doit être un père démissionnaire, même s'il doit se tenir le plus à l'écart possible de l'éducation de son propre enfant, il prendra sans doute conscience de la situation, il prendra la pleine mesure de ce que cela représente d'être parent, et les cordes sensibles que cela crée, qu'on fasse le choix de les assumer ou non.

Un parent, même détaché, qui ne prend pas naturellement la défense de son enfant quand ce dernier est insulté, est indigne du rôle même de parent. Et puis, le jeune homme n'a pas mâché ses mots : on ne peut pas qualifié une jeune femme d'emmerdeuse et estimer que c'est une insulte légère et sans conséquences, encore moins à leur époque. C'est d'un irrespect crasse, à n'en pas douter. Mais Abraxas est jeune, il finira sûrement par comprendre, à un moment ou à un autre.

"Paie-moi mon prochain verre, va."

Ce sera une bonne manière de prouver qu'il est sincèrement désolé, même si Harfang n'en sera pas convaincu pour autant, bien au contraire, mais ce sera toujours mieux que rien, après tout. Un verre de plus ne sera pas de trop, et il n'est pas non plus vraiment pressé de rentrer chez lui, surtout que pour le coup, il ne s'est pas particulièrement détendu les nerfs pour le moment.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Abraxas Malefoy
▌ Messages : 1106
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Lou Hamilton

QUI SUIS-JE?
Baguette: 27cm, bois de peuplier, ventricule de dragon
Camp: Mal
Avatar: Mitch Hewer

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeLun 28 Juin - 16:42

L’alcool est l’aspirine de l’âme
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejets, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, quand même… Abraxas avait tendance à penser que Harfang se comportait un peu comme un gosse, à partir parce qu’il avait dit que sa fille était une emmerdeuse. Ce que la majorité des gens pensaient soit dit en passant. Au moins dans leur milieu. Parmi ses amis dégénérés, probablement pas. Mais en même temps, quand on était ami avec des impurs et qu’on s’en ventait, il ne fallait pas en attendre trop de ces dits amis. En soit, c’était normal que son interlocuteur défende sa fille, mais il pourrait au moins reconnaître ce qui était. Son éducation avait merdé, et elle était une emmerdeuse. Mais bon… s’il attendait des excuses, il pouvait consentir à lui en donner.

"C'est bien de le reconnaître. Enfin, je ne peux pas te le reprocher, tu comprendras le jour où tu deviendras père."

Ce n’était pas demain la veille il espérait. Abraxas n’avait pour le moment aucune envie d’être père. Et il ne se sentait absolument pas prêt non plus. Il n’était évidemment aps contre l’idée mais dans quelques années, pas avant. Il avait bien failli être père, même si l’enfant, s’il avait survécu, aurait été bien plus l’enfant de Caleb que de lui, et il n’était vraiment pas déçu que cet enfant ne soit pas né.

Et puis, dans tous les cas, c’était le genre de réplique que sortaient les trentenaires et plus aux plus jeunes. Quand ils n’avaient plus vraiment de répartie. Mais bon, au moins, Harfang semblait beaucoup moins fâché, et c’était ce qu’il y avait à retenir, pour le reste, cela restait très anecdotique. Il n’avait pas envie de se brouiller avec le sous-directeur de Gringotts, alors il mettait un peu d’eau dans son vin, si Harfang faisait de même, ils allaient pouvoir s’y retrouver.

"Paie-moi mon prochain verre, va."

S’il n’y avait que cela pour lui faire plaisir, c’était totalement dans les cordes d’Abraxas. Et puis, c’était de bonne guerre, il présumait. Le jeune homme lui offrit un petit sourire avant de hocher la tête. Il s’en tirait plutôt bien, pour cette fois. En même temps, même s’il ne connaissait pas Harfang sur le bout des doigts, ce dernier n’était pas connu pour être colérique et rancunier, alors c’était plutôt une bonne chose.

« D’accord, ça marche. Sinon, à part ton futur gamin, qu’est-ce que tu as de beau à raconter ? »

black pumpkin

_________________

- Sanctimonia Vincet Semper -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Harfang Londubat
▌ Messages : 418
Humeur :
L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Right_bar_bleue

En couple avec : Callidora Londubat

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bouleau, 29 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Chris Evans

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitimeVen 2 Juil - 8:27



Harfang Londubat Featuring Abraxas Malefoy



L’alcool est l’aspirine de l’âme.


Bon, au moins il lui paie son prochain verre, ça peut bien valoir qu'ils laissent cette conversation repartir sur de meilleures bases. Et dans le pire des cas, il aurait au moins savouré un excellent whisky vieilli en fût. Car oui, quitte à commander un autre verre, Harfang en choisir évidemment un parmi les plus chers de la carte. Il ne faut pas compter sur lui pour perdre le nord, certainement pas. Il a la tête sur les épaules, et dans ces circonstances, même une maigre vengeance reste bonne chose à prendre pour apprécier sa situation.

La conversation veut s'engager sur un autre terrain. Autant ne pas parler de la grossesse de Callidora, ça ne les mènera nulle part, autant ne pas parler d'Augusta, Harfang ne laissera pas Abraxas insulter sa fille une seconde foi - et donc l'insulter lui par la même occasion. Alors que reste-t-il ? Oh, la vie d'Harfang ne s'est jamais cantonnée à sa famille, et encore heureux, mais il ne se voit pas partager les détails avec Abraxas. Il ne va pas s'amuser à lui parler dans le détail de ses aventures extraconjugales, et par conséquent, on a tout de même bien rapidement fait le tour de la question.

"Pas grand-chose, en fin de compte",
répond-t-il tout en adressant un charmant sourire à la serveuse qui lui apporte son nouveau verre. Il en boit une grande gorgée avant de reporter son attention sur son interlocuteur. "Tu sais, rien d'autre que la routine, et le travail qui n'en finit pas."

Oui, de son côté, une fois qu'on faisait l'impasse sur le plus gros événement qui avait lieu dans sa vie, on en venait finalement à un registre banal. Bien sûr, Harfang pourrait parler en long, en large et en travers de Gringotts, des gobelins et de son travail à la banque, mais il a dans l'intuition que cela ne passionnera pas spécialement Abraxas. Ce qui est bien normal, au passage.

"Parle-moi de toi plutôt. Quoi de neuf ?"


Abraxas est encore jeune, il n'est pas encore si bien installé dans la vie que toutes ses journées se ressemblent, alors il a sans doute des choses à dire, en fin de compte, plus qu'Harfang, du moins, même si bon, lui ne doit pas s'attendre à devenir papa prochainement... aux dernières nouvelles.
codage par LaxBilly pour Stich ins Glück
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Empty
Message#Sujet: Re: L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)   L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L’alcool est l’aspirine de l’âme. (Abraxas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-