AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez | 
 

 L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeJeu 14 Mai - 17:25

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben était arrivé en avance. Cela ne le dérangeait pas vraiment, il avait pour habitude d’arriver toujours un peu en avance, lorsqu’il avait un rendez-vous. Comme ça, en cas d’imprévu qui pouvait potentiellement le retarder, il était tout de même à l’heure. En tant que directeur d’un département, il se devait d’être à l’heure en toute occasion, c’était beaucoup plus professionnel. Tarben avait toujours mis un point d’honneur à avoir une carrière exemplaire, il n’allait pas se relâcher maintenant qu’il était arrivé si haut. Mais son rendez-vous n’avait strictement rien à voir avec le travail. C’était personnel.

Il avait rendez-vous avec un ami à lui, Bradley. Ils s’étaient entendus par la force des choses, même s’ils se connaissaient depuis un temps, les choses avaient toujours été cordiales entre eux, mais disons que certains événements avaient su les rapprocher. Comme la perte d’un enfant. Ils n’avaient pas perdu leur enfant dans les mêmes circonstances, ni même au même âge, mais ils avaient tout de même perdu un enfant. Tarben avait perdu son fils quand il était encore en bas âge, pour Bradley, c'était encore différent. Sa fille avait été accusée de meurtre, et elle avait reçu le baiser du détraquer. Même si un journaliste avait affirmé avoir aperçu la jeune femme plus ou moins récemment.

Tarben ne savait pas vraiment quoi penser de tout cela. Il trouvait tout de même un peu étrange que quelqu’un ait pu survivre au baiser du détraqueur, encore plus pour avoir tué l’ancien ministre. Mais ce qui était le plus fâcheux dans cette histoire, c’était que cela avait dû sacrément retourner Bradley. Il était déjà difficile de devoir faire le deuil de son enfant, alors quand on retournait sans cesse le couteau dans la plaie, cela devait être totalement invivable. Il n’avait en aucun envie d’être dans la situation de son ami, mais il le soutenait vraiment dans cette épreuve en tout cas.

Quoiqu’il en soit, ils avaient prévu de se voir pour prendre un verre, et prendre des nouvelles l’un de l’autre. Ils avaient tous les deux des postes à responsabilité, alors ce n’était pas toujours simple de pouvoir se croiser, mais ils essayaient de faire l’effort, l’un comme l’autre. Tarben adressa un sourire sincère à son ami lorsque ce dernier fut arrivé, content de le voir.

« Bonsoir Bradley, comment ça va ? »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeJeu 14 Mai - 19:36


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley referma le livre avec un soupir las. Il l'avait lu presque d'une traite. Jamais, ô grand jamais il ne l'avouerait en présence du principal concerné, mais il devait quand même admettre que son frère écrivait bien, très bien même. Il ne devait pas, contrairement à ce qu'il prétendait dans les moments où il avait pu l'attaquer le plus gratuitement, son succès à une bande de lecteurs attardés qui se satisfaisaient de bêtes romans de gare... Il était un très bon écrivain, et qui n'avait pas volé sa réputation. Bradley avait acheté et lu chacun de ses ouvrages... Mais bien sûr en toute discrétion. Ses livres étaient planqués dans son bureau, certainement pas en vue dans sa bibliothèque, et même à Esther, Bradley évitait d'évoquer ces lectures, d'autant que cela reviendrait à évoquer ce qui les motivait, à savoir une façon détournée de garder un semblant de lien pourtant brisé de longue date avec son frère.

La lecture de ce dernier ouvrage lui avait laissé un goût... amer aux lèvres... C'est que l'ombre de Pomona avait semblé planer dans chaque page, et dans la moindre intervention du personnage principal de ce roman sans doute trop personnel pour que Bradley soit capable de ne pas lire entre les lignes... L'ouvrage était bon, mais Bradley s'était démoralisé lui-même à cette lecture. Quand il avait atteint la dernière page, il avait les larmes aux yeux, il ne s'en était même pas rendu compte. Entre ça et cet article à la con qui l'avait mis dans tous ces états, même s'il avait dû finir par admettre qu'il n'avait aucune valeur... il devait avoir le don de remuer le couteau dans la plaie... Ou bien le monde remuait le couteau dans la plaie pour lui.

En tout cas, trêve de sentimentalisme, sa lecture avait failli le mettre en retard. Il planqua consciencieusement le livre dont il venait d'achever la lecture et quitta la demeure des Fitz pour rejoindre le Chaudron baveur, où il avait rendez-vous avec Tarben afin de boire un verre. S'ils s'étaient toujours bien entendu, leur amitié avait pris une autre dimension dernièrement. Perdre la chai de sa chair, peu importe dans quelles circonstances exactement, cela avait de toute évidence le don de vous rapprocher, inexorablement. Tarben avait été le seul ou presque à pouvoir constater une souffrance qu'il avait caché à tous les autres. Et pour cette raison, leur amitié était de celles qu'il entretenait le plus précieusement dernièrement.

Une fois sur place, Bradley constata que Tarben était d'ores et déjà arrivé il le gratifia d'un sourire tout en venant s'installer à sa table quand celui-ci lui demanda comment il allait.

-On fait aller
, s'autorisa-t-il à répondre sincèrement, chose qu'il ne faisait avec presque personne. Ces dernières semaines ont été un peu... compliquées. Et toi, comment vas-tu ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeVen 7 Aoû - 12:14

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben espérait que cette soirée se passerait bien. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas passé de soirées joyeuses, ou alors cela ne durait jamais bien longtemps. Pour diverses raisons. Mais en soit, dès qu’il sortait sans Euphemia, il angoissait. Il avait peur qu’il se passe quelque chose, qu’elle fasse une crise, qu’elle se fasse du mal ou il ne savait trop quoi. Logiquement, elle avait pris sa potion, et devrait donc dormir d’une traite. Elle ne le faisait pas toujours, parce que cela lui causait des effets secondaires, mais il avait veillé à ce qu’elle le fasse, justement parce qu’il devait s’absenter, et qu’il ne voulait pas que des incidents se produisent. Normalement, tout devrait bien se passer, mais il gardait tout de même une petite appréhension, qui serait il l’espérait, vite dissipée avec Bradley.

Son ami avait aussi vécu une période difficile récemment, et Tarben ne pouvait que trop bien comprendre ce qui animait l’esprit et le cœur de son ami. Perdre un enfant était la pire chose qui puisse arriver à un parent. Il ne le souhaitait à personne, pas même à son pire ennemi. Et le pire, c’est qu’on ne pouvait jamais s’en remettre totalement. On pensait toujours à lui, le jour de son anniversaire, des fêtes, des repas, auxquels il n’assisterait pas. On se demandait ce qu’il aurait été, ce qu’il aurait fait, toutes ces questions qui resteraient à jamais sans réponses. Mais bon, la vie continuait, alors il fallait avancer. Tarben le faisait du mieux qu’il le pouvait, mais cela restait difficile.

-On fait aller. Ces dernières semaines ont été un peu... compliquées. Et toi, comment vas-tu ?

Ce n’était pas Tarben qui allait le contredire. Il se doutait que les dernières semaines avaient été difficiles. Et la parution de cet article n’avait probablement rien arrangé. Tarben avait pris le parti que c’était faux, et il était donc quelque peu scandalisé que quelqu’un ait publié cela alors que Pomona Fitz avait des parents endeuillés. Certes, elle était une criminelle, et avait participé à la mort du précédent ministre de la magie, mais tout de même. Sa famille avait le droit d’être en paix, et de pouvoir se remettre de ces évènements. Enfin bon, il n’avait pas envie de replonger Bradley dans tout cela. Il voulait surtout aider à lui changer un peu les idées, si c’était possible, bien entendu. Mais il voulait tout de même tenter de faire passer une agréable soirée à son ami. Le distraire un peu, cela ne pourrait pas lui faire de mal.

« Je vais bien, je suis pas mal fatigué ces derniers temps, mais je tiens le coup. Entre le Ministère et Euphemia, ce n’est pas toujours simple, mais je n’ai pas trop le choix non plus. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeVen 7 Aoû - 13:34


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley était soulagé d'entendre que son ami allait bien, même s'il se doutait que sa situation à lui également ne devait pas être ce qu'il y a de plus évidente et devait épuiser beaucoup de son énergie. C'était tout à fait normal, après tout. Tarben devait gérer de front beaucoup de choses à la fois, il était tout à fait normal qu'il lui arrive de parvenir à saturation de temps à autre, c'était même particulièrement logique au vu de tout ce qu'il avait à porter sur ses épaules. C'était le rôle de tous les époux, de tous les pères, de tous les maîtres de maison et de tous les travailleurs zélés, mais certains voyaient leur tâche facilitée plus que d'autres. Clairement, ce n'était pas le cas de son interlocuteur.

Donc, rien n'était si simple, et Bradley n'était pas vraiment certain de savoir jusqu'où il pouvait se permettre de pousser l'indiscrétion, en réalité. Tarben avait eu la délicatesse de ne pas lui parler frontalement de Pomona alors qu'il devait se douter que sa fille était au coeur de ses préoccupations, surtout après la parution de ces articles que Bradley voulait croire diffamants tout en ne pouvant pas s'empêcher de son côté, de fait, de se poser des questions malgré tout. Alors, de son côté, il ne voulait pas interroger Tarben au sujet d'Euphemia au risque de le mettre mal à l'aise. Au fond, il était sans doute plus simple de se contenter de mettre leurs problèmes de côté et de simplement parler de tout et de rien. Oui, techniquement, c'était plus simple, en effet, mais... Les amis étaient là pour se soutenir aussi, et Bradley s'en voudrait de ne rester qu'en surface des choses s'il ne cherchait pas à creuser un peu plus. Si Tarben allait mal et qu'il avait la négligence de prendre ses propos à la légère, il s'en voudrait forcément.

-Comment va-t-elle ?
osa-t-il donc demander en osant s'engouffrer dans la très légère brèche que l'homme avait ouverte en évoquant son épouse. Et tes enfants ? Comment vont-ils ?

L'interroger au sujet de ses enfants, c'était donner à Tarben une porte de sortie, s'il estimait plus simple de discuter de son fils et de sa fille plutôt que de sa femme, alors il en aurait tout le loisir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 5 Oct - 18:47

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben n’avait absolument pas envie de donner l’impression de s’apitoyer sur son sort, ou de se plaindre, ce n’était en aucun cas son intention. Mais Bradley était son ami, alors il ne comptait pas non plus lui mentir. Les temps étaient difficiles pour lui, avec la perte de sa fille, alors ce n’était pas le moment de jouer les insensibles. Il comprenait que trop bien ce que ressentait Bradley, pour l’avoir ressenti lui aussi. Même si les situations étaient complètement différentes. Tarben avait perdu son fils suite à une maladie, et Bradley, parce que sa fille avait été condamnée à mort pour meurtre. Mais ils avaient tous les deux perdus un enfant, et ce genre d’épreuves avaient le don de rapprocher.

Il avait tout de même à cœur de passer une soirée agréable avec l’homme. Le but d’un ami était d’être là pour les urgences, pour les coups durs, évidemment. Mais c’était aussi important d’être là pour les bons moments. Boire un coup c’était synonyme de bon moment. A moins qu’il y ait une nouvelle accablante. C’était toujours un peu le cas, pour Tarben, parce que le cas de sa femme restait très préoccupant, mais ce n’était pas vraiment nécessaire d’en parler à chaque fois. Etant donné que son cas ne s’améliorait pas. Ça n’empirait pas spécialement, mais Tarben craignait toujours que sa femme ne retrouve pas sa lucidité, qu’elle reste dans ses états de démence. Si cela devait se produire… il serait obligé de la placer, ce qu’il refusait catégoriquement. Il ne pouvait pas l’abandonner, ce n’était pas de sa faute, si elle ne se remettait pas de la mort de leur fils. Alors elle ne devait pas payer plus qu’elle ne le faisait actuellement.

-Comment va-t-elle ? Et tes enfants ? Comment vont-ils ?

Tarben n’avait pas spécialement envie de s’épancher sur son épouse durant des heures. Même s’il avait confiance en Bradley, et qu’il était en présence d’un ami, il n’avait pas trop envie d’en parler. Il le vivait déjà quotidiennement, alors inutile de trop ramener cela quand il avait l’occasion de se vider la tête. Mais cela n’était pas non plus utile de trop enjoliver la situation. Personne n’y croirait, pas Bradley étant donné qu’il était au courant de la situation d’Euphemia.

« Ça ne va pas trop mal, enfin, au moins les choses n’empirent pas. Mais c’est épuisant, aussi bien pour elle que pour moi. Les enfants ça va, Loke est préoccupé par l’état de sa mère, mais je pense qu’il arrive un peu à oublier tout cela quand il est à Poudlard, et Edda continue d’être aussi brillante et ambitieuse. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 5 Oct - 19:42


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley se doutait que Tarben minimisait un peu son discours, voire même beaucoup. Il le reconnaissait bien là : il refusait toujours de se plaindre, de déverser toutes ses angoisses et toute sa frustration, pourtant naturels, auprès même de ceux qui étaient suffisamment proches de lui pour savoir la fragilité mentale de son épouse. Est-ce que Bradley pouvait le lui reprocher ? Non, évidemment que non... ce serait l'hôpital qui se foutrait de la charité quand on voyait combien lui-même s'efforçait de taire ses problèmes et de ne jamais les confier, y compris auprès de sa propre femme, si bien qu'il avait failli engendrer une crise improbable, et la perdre pour de bon.

Il ne pouvait pas reprocher son silence à Tarben ou encore sa manière de minimiser les choses, et il pouvait aussi comprendre qu'il n'ait pas envie d'en parler en long, en large et en travers, mais de fait, Bradley se sentait impuissant, parce qu'il savait que son ami traversait une crise terrible, qu'il devait s'efforcer d'être fort au nom de toute sa famille, et ce devait être plus que compliqué de supporter cette situation.

Au moins, il avait ses enfants, et ses enfants allaient semble-t-il bien, même si eux aussi, forcément, étaient très perturbés par l'état de leur mère. Logique, ce devait être infiniment éprouvant à cet âge. Logique que Loke le vive mal, et même si Edda semblait le vivre mieux, sans doute parce qu'elle était plus âgée, elle aussi devait tout de même en souffrir.

-Ils ont de qui tenir,
répondit Bradley avec un sourire. Ils sont tous les deux brillants et courageux, je ne doute pas qu'il sauront tirer le meilleur parti de n'importe quel situation, tu peux être fier d'eux.

Il l'avait bien compris, le sujet Euphemia était à proscrire, comme le sujet Pomona avait tendance à être proscrit pour lui... Et ce n'était pas évident, c'était comme restait en surface des choses tout en sachant que ces non-dits renfermaient quelque chose de bien plus sombre, de bien plus profond, d'indéniable.

-Tu as parlé du ministère... Tu as beaucoup de travail, en ce moment ?

Parler travail, c'était la meilleure planque possible. Normalement, ils prenaient quand même moins de risques en s'aventurant sur ce terrain en particulier, même si ce n'était pas forcément grand-chose. Il espérait au moins que ce pan-là de sa vie se passait bien.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeJeu 10 Déc - 10:25

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben n’avait pas envie de s’épancher plus que ça sur l’état d’Euphemia. Non pas qu’il ne pensait pas que Bradley n’était pas assez digne de confiance pour qu’il lui en parle, mais il n’avait pas envie que cette soirée se change en mélodrame, et qu’il ne fasse que raconter ses malheurs. D’autant que Bradley aussi en avait des malheurs, concernant sa fille. Et ce n’était pas le moment de commencer à un concours de qui serait le plus malheureux entre les deux. Autant faire en sorte de parler de choses qui pouvaient leur changer les idées, ou qui leur apportaient un peu de joie, et c’était triste à dire, mais Euphemia n’en faisait pas partie, pas dans l’état dans lequel elle était.

Alors il préférait se battre sur les autres sujets, ses enfants (encore en vie naturellement), son travail… en bref, ce qui faisait le reste de son quotidien. Tarben était un homme à la vie bien occupée, et bien remplie. Il n’avait pas le loisir de s’ennuyer, et cela lui convenait. Cela l’avait aidé à la mort d’Aegir, et encore aujourd’hui, cela lui permettait d’oublier un peu ses problèmes.

-Ils ont de qui tenir. Ils sont tous les deux brillants et courageux, je ne doute pas qu'il sauront tirer le meilleur parti de n'importe quel situation, tu peux être fier d'eux.

Tarben adressa un sourire à son ami. Evidemment, cela lui allait droit au cœur. Il ne savait pas si Bradley le pensait vraiment, ou s’il se contentait de tenter de le brosser dans le sens du poil pour une raison ou une autre, mais il n’en restait pas moins que c’était le genre de choses qui faisait plaisir à entendre. Effectivement, Tarben était déjà fier d’eux, ils étaient de bons gamins, et il n’avait aucune raison de s’en plaindre. Au moins sur l’éducation de leurs enfants, Euphemia et lui avaient fait un bon travail.

-Tu as parlé du ministère... Tu as beaucoup de travail, en ce moment ?

Le poste de directeur était un poste compliqué à occuper, plein de responsabilités, alors quand les choses s’agitaient un peu au Ministère, évidemment, tous les départements pouvaient être impactés. Mais Tarben ne se plaignait pas, cela lui plaisait d’avoir des tâches à effectuer, de se rendre utile. Il était en accord avec le gouvernement actuel, avec la ministre actuelle, alors les choses ne pouvaient que bien se passer, logiquement.

« Oui pas mal. Ça commence à ralentir un peu, mais quand la nouvelle ministre est arrivée, il a fallu réarranger les lois, en supprimer, en rajouter, revoir les accords avec nos pays alliés, enfin ce genre de choses mais ça commence à se calmer… Et toi, comment ça se passe ? »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeJeu 10 Déc - 18:38


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley, à son échelle, ne savait pas grand-chose du département que dirigeait Tarben, il en connaissait les fonctions et l'utilité, bien sûr, mais tant qu'on n'était pas dans le mouvement, il était presque impossible, en réalité, de véritablement conscientiser ce qui se passait, et à quel point toutes ces responsabilités pouvaient être importantes et chronophages. Mais en effet, la réponse de Tarben tombait sous le sens au regard de ses responsabilités. Avec une nouvelle ministre aux commandes, beaucoup de choses avaient dû être réajustées, ça avait été le cas dans tous les départements, mais certains étaient forcément plus impactés que d'autres.

En tant que directeur de la coopération magique internationale, Tarben avait dû avoir du pain sur la planche. Sans oublier qu'au-delà de la nomination de Mrs Tuft, au regard du climat actuel en Grande-Bretagne, les relations à l'international devenaient elles aussi d'une grande importance. Mais Bradley ne se posait aucune question quant aux compétences de son ami. Le connaissant, il devait se donner corps et âme à son travail et faire tout le nécessaire afin de faciliter la moindre situation complexe. Sur ce point, ils se ressemblaient. Ils étaient tous les deux de grands carriéristes, qui n'avaient pas froid aux yeux et qui étaient prêts à s'investir autant que cela pouvait être nécessaire pour faire le travail le plus propre, le plus impeccable et le plus efficace possible.

-Tout se passe bien
, répondit Bradley, ravi de pouvoir se montrer honnête au sujet de ce point précis de son existence. Il mentait tout le temps, presque constamment quand il était question de sa fille et de sa situation personnelle, mais sur un point strictement professionnel, il pouvait se permettre de se montrer complètement transparent. Mieux que bien, même, ajouta-t-il. Ce n'est pas encore complètement officiel, mais à toi je peux le dire. J'ai obtenu une promotion. Tu as devant toi le futur directeur du département de contrôle de l'équipement magique.

Peut-être qu'il ne devrait pas en parler tout de suite afin d'éviter de se porter la poisse, mais tout semblait abonder dans le bon sens. Le poste de Caspar Croupton, son prédecesseur, allait être laissé vacant, ça c'était incontestable, et le poste lui avait été offert et promis sur un plateau d'argent. Alors, à moins d'un cataclysme quelconque, sa place était entièrement assurée. Et il était plus que ravi. Bradley avait clairement besoin de ça, d'une opportunité telle que celle-ci afin de mettre de côté tout ce qui ne tournait pas rond dans sa vie.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeMar 6 Avr - 9:30

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était évident qu’au regard des deux hommes, il n’y aurait pas grand-chose à dire de véritablement joyeux, concernant leurs vies personnelles. Même si en réalité, cela faisait maintenant plusieurs années que Tarben avait perdu son fils. On ne se remettait jamais vraiment de la mort d’un enfant, mais on pouvait tout de même avancer. Et avec Euphemia qui était incapable de faire son deuil, et qui présentait des troubles psychologiques, personne dans la famille ne pouvait réellement avancer. Mais ce n’est pas pour autant qu’Euphemia était prise en porte à faux, ou que qui que ce soit dans la famille lui en voulait. Ce n’était pas sa faute.

Et pour ce qui était de Bradley, avec tout ce qui s’était passé concernant sa fille, cela ne devait pas être facile non plus. Ils en avaient un peu parlé tous les deux. Tarben était à même de comprendre la situation, même s’ils n’avaient pas réellement vécu la même chose. Dans les deux cas, cela s’était soldé par la perte d’un enfant. Mais pour ce jour, aucun des deux ne semblait enclin à la confidence pour le moment, alors autant se reporter sur d’autres sujets, comme l’avancée professionnelle. Comme ils étaient tous les deux des hommes ambitieux, et des bourreaux du travail, cela ne devrait pas être très difficile pour les deux amis de s’en contenter.

-Tout se passe bien. Mieux que bien, même. Ce n'est pas encore complètement officiel, mais à toi je peux le dire. J'ai obtenu une promotion. Tu as devant toi le futur directeur du département de contrôle de l'équipement magique.

Tarben était surpris par cette nouvelle. Agréablement surpris, cela va sans dire. Il appréciait beaucoup Bradley, il était un réel ami pour lui, et il était heureux de tout ce qui pouvait se passer de positif dans sa vie. Il avait souvenir que Caspar Croupton occupait déjà ce poste, mais il avait dû avoir une autre opportunité. Après tout, les choses bougeaient beaucoup au Ministère, surtout ces derniers temps, et tous étaient spectateurs d’un véritable jeu de chaises musicales. Quoiqu’il en soit, il n’avait absolument aucun doute sur le fait que Bradley saurait endosser son nouveau rôle avec brio, et qu’il allait faire beaucoup de bien au service. Il ne prenait pas Croupton pour un incapable, mais il ne le connaissait pas tant que cela, et n’était pas très au fait en ce qui concernait ses capacités, en revanche, il connaissait bien Bradley.

« Toutes mes félicitations, c’est une belle promotion, et je suis certain que ce poste va t’aller comme un gant. Voilà donc une nouvelle raison de trinquer. Qu’est-ce qui est arrivé à Croupton, c’était bien lui qui occupait ce poste n’est-ce pas ? »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeMar 6 Avr - 17:44


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
O

ui, c'était une belle promotion, et le titre, l'échelon gravi, sa place dans l'organigramme du ministère importait finalement bien plus que ce qui allait dorénavant être son domaine. Il aurait accepté un poste équivalent dans n'importe quelle branche du ministère pour peu qu'elle lui confère la même influence, la même autorité. Certaines choses ne changeaient pas, par bien des aspects, tout était affaire de paraître pour Bradley Fitz, et il avait eu plus que besoin d'une progression d'un point de vue professionnel pour lui faire oublier tout ce qui pouvait avoir tendance à se déliter dans d'autres aspects de sa vie, personnelle surtout.

Non, Bradley ne travaillait pas par patience mais bien dans l'intention de conforter un certain statut social dont les Fitz avaient plus que besoin dernièrement. Donc, en effet, Bradley était ravi de la nouvelle, et convaincu qu'il serait capable de tout à fait s'en sortir. Il comptait bien briller à ce poste, et n'avait pas l'intention de compter après ses heures supplémentaires. Dernièrement, se laisser accaparer par le travail lui faisait plus de bien que de mal, dans tous les cas, c'était une sorte de compensation, un exutoire de tout ce qui échappait autrement à son contrôle, ce n'était pas un moindre luxe, en somme. En tout cas, ils étaient bien d'accord, c'était une occasion de trinquer. Et ce n'était pas aux dépens d'un autre qui plus est (encore que ça n'aurait pas forcément dérangé Bradley, en l'occurrence), puisqu'il ne remplaçait pas au pied levé un collègue qui aurait subi un renvoi ou n'importe quelle autre forme de licenciement sans sommation.

-Oui, c'est bien ça. Il a obtenu sa propre promotion
, répondit Bradley sans entrer dans plus de détails que nécessaire en ce qui concernait Croupton. Le renvoi en règle de Septimus Weasley lui a été profitable, à ce que j'ai compris... Il semblerait qu'il l'ait orchestré en grande partie, je ne m'y suis pas vraiment intéressé, en ce qui me concerne. Je suis simplement ravi de pouvoir évoluer professionnellement, j'avais grand besoin de cela.

Il leva son verre en direction de son ami comme pour proposer un toast silencieux en faveur des nouvelles opportunités qui s'offraient à présent à lui, et donc également à Esther, qui avait sans doute autant besoin que lui de bonnes nouvelles du genre, même si elle y réagirait sans doute très différemment de lui, c'était du moins à prévoir.

-Et toi ? des opportunités de promotion ? Ou bien tu ne cours pas forcément après.

Dans l'esprit de Bradley, il fallait toujours escompter obtenir mieux que ce que l'on possédait déjà, ceci dit, Tarben était bien installé professionnellement, il n'avait pas forcément besoin de davantage, en fin de compte, c'était même bien probable.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 6 Sep - 20:09

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Quand la vie personnelle était un enchaînement de désastres, c’était toujours important de pouvoir trouver quelques zones de lumière, même les plus infimes. Alors il était évident que Tarben était vraiment heureux pour Bradley. Cela ne lui ramenait pas sa fille, mais c’était toujours bien de pouvoir avancer professionnellement. Cela pouvait donner l’impression de ne pas sombrer, de continuer de vivre, et ce n’était pas négligeable. D’autant que Tarben savait que son ami était un carriériste, comme lui, alors cette nouvelle était à prendre de la meilleure des façons, et il ne doutait pas de l’efficacité qu’aurait Bradley à ce nouveau poste.

Il voulait le voir grimper le plus haut possible, si c’était ce qu’il désirait, et il en était capable. Il n’y avait aucun doute à ce sujet. Tous les hommes n’étaient pas faits pour briller, pour diriger. Certains avaient cela en eux, d’autres non. Et ça ne s’apprenait pas vraiment, il y avait tout de même une part d’innée, quoique l’on puisse dire. On remarquait assez vite ceux qui occuperaient des postes à responsabilité, et les autres. Ça n’avait rien de péjoratif, c’était juste comme ça. Quoiqu’il en soit, il était toujours bien de pouvoir fêter quelque chose. Tarben et Bradley avaient des vies qui ne regorgeaient pas forcément de moments à célébrer, alors autant s’accrocher au peu qu’il y avait.

-Oui, c'est bien ça. Il a obtenu sa propre promotion. Le renvoi en règle de Septimus Weasley lui a été profitable, à ce que j'ai compris... Il semblerait qu'il l'ait orchestré en grande partie, je ne m'y suis pas vraiment intéressé, en ce qui me concerne. Je suis simplement ravi de pouvoir évoluer professionnellement, j'avais grand besoin de cela.

Tarben hocha la tête. Il n’avait absolument pas suivi toutes ces affaires. Après tout, Weasley, Croupton, et même Bradley ne faisaient pas partie de son département. Et les magouilles allaient bon train au ministère, ce n’était pas une première, et cela continuerait d’être le cas. Mais Tarben s’en tenait relativement éloigné, il tentait juste de faire son boulot, pour le reste, cela ne le concernait vraiment pas.

-Et toi ? des opportunités de promotion ? Ou bien tu ne cours pas forcément après.

Les opportunités de promotions ne s’entassaient pas devant sa porte, il faut dire aussi que Tarben était arrivé assez faut dans la hiérarchie, alors il ne restait plus grand-chose. Son supérieur direct était la Ministre elle-même, et il n’avait pas spécialement prévu de devenir Ministre de la Magie. Il n’était pas certain d’être très brillant à ce poste, alors il se contentait du département de la coopération magique internationale, et pour le moment, cela lui plaisait beaucoup.

« Tu as raison, c’est toujours une bonne chose. Et tu fais bien de rester loin des détails, laisse-les donc magouiller et prends ce qui se présente à toi. Pour ma part, je n’ai pas vraiment de chances de promotions, à part si je vise plus haut en politique, mais ce n’est pas dans mes projets actuellement. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeMar 7 Sep - 17:18


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley n'avait rien d'un manipulateur, en revanche, on pouvait arguer qu'il était un opportuniste. Il y avait peut-être plus d'orgueil à retirer du fait d'obtenir son poste en s'étant battu pour l'avoir plutôt que d'attendre qu'il vous tombe tout cuit dans le bec, mais d'un autre côté, en restant loin de toutes ces manigances, il évitait aussi qu'elles lui retombent dessus, d'une manière ou d'une autre, et il estimait définitivement que cela valait largement mieux. Et ce n'était pas comme s'il se contentait non plus d'attendre que la chance lui offre des possibilités.

Il devait sa promotion à son assiduité et à son travail acharné. Bref, s'il réussissait à gravir les échelons, il le devait à ses compétences plutôt qu'à des manigances, et il préférait largement cela (même s'il savait dans le cas de Croupton que son but n'était pas tant d'accéder à un poste plus intéressant que de mettre des bâtons dans les roues de Weasley de toutes les manières possibles, et à l'évidence, il n'avait pas son pareil pour cela). Oui, il restait loin de tout ça, il avait bien assez à gérer avec ses propres problèmes, et ces derniers étaient loin d'être anodins.

C'était déjà une chance qu'il puisse évoluer au sein du ministère sans que son nom, à la fois entaché par sa propre fille et par son frère, ne l'empêche complètement, et ça, il ne l'oubliait pas. Pour cette raison aussi, il avait plutôt intérêt à faire dos rond et profil bas et ne pas trop se faire remarquer.

Du côté de Tarben, les opportunités de promotions n'étaient possibles que s'il décidait d'évoluer en politique, mais c'était bien à cela que pensait Bradley. Après tout, beaucoup de ceux qui accédaient à de hauts postes au ministère s'intéressaient par la même occasion à la politique. Mais donc, ce n'était pas dans ses projets.

-Et quels sont tes projets alors ? Professionnellement ou même autrement ?

A titre personnel, familial... il pouvait bien avoir des rêves des ambitions, et si ces projets ne devaient pas passer plus spécifiquement par son travail, ça ne voulait pas dire qu'il ne pouvait pas en avoir autrement. Si on a pas de projets dans la vie, on peut très vite avoir le sentiment de stagner, et cette impression de faire du surplace, Bradley n'avait plus jamais envie de la vivre... car dans la latence, les pires émotions affleuraient à la surface, et ce n'était jamais agréable.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeDim 27 Fév - 0:24

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
L’adage était connu, le malheur des uns faisait de bonheur des autres, et c’était le cas avec Bradley. Il avait su saisir une opportunité quand elle s’était présentée. C’était dommage pour Weasley, mais les choses fonctionnaient ainsi. Surtout au Ministère de la magie, il fallait rester vigilant car aucune place n’était acquise. Et plus on montait dans la hiérarchie, et plus les places devenaient vacantes. Un nouveau ministre et tout pouvait se retrouver chambouler. Mais heureusement, Tuft n’avait rien changé de l’intérieur. Oh, elle aurait peut-être en ce qui concernait certains, mais Tarben était bien heureux qu’on lui fiche la paix.

Tout cela pour dire qu’il n’était pas du tout choqué par l’histoire de Bradley, il était même très content pour lui. Bradley avait eu une vie personnelle et surtout familiale très compliquée ces derniers temps, et ce n’était pas plus mal qu’il arrive tout de même à tirer du positif dans d’autres situations. Et une avancée professionnelle était quelque chose d’important dans la vie d’un homme. Ils étaient normalement faits pour être carriéristes, on les poussait à vouloir être meilleur que les autres, à les diriger. Et Bradley était tout à fait le genre d’homme pouvant prétendre aux plus hautes sphères.

Tarben lui, n’avait plus vraiment beaucoup de perspectives d’évolutions. Il était déjà bien placé, et même s’il était important d’avoir de l’ambition, il ne fallait pas non plus être trop gourmand. Il n’avait pas envie de voir trop grand, et ensuite de totalement se rater. Il serait totalement approprié de se contenter de ce qu’il avait, du moins, pour le moment. Après tout, il occupait déjà un poste à responsabilité, et très bien placé.

-Et quels sont tes projets alors ? Professionnellement ou même autrement ?

C’était difficile à dire, en réalité, Tarben n’avait pas vraiment de projets définis. Fut un temps où sa vie était stable, rangée, millimétrée, mais ce n’était plus le cas. Il y avait maintenant plusieurs inconnues au tableau, enfin, surtout une. La santé d’Euphemia. Personne ne pouvait jamais prédire son état, pas même elle. Il ne savait pas si les choses allaient empirer, il ne savait pas s’il pourrait la garder à la maison, ou s’il devrait finir par faire ce que les médicomages recommandaient. Alors ce n'était pas évident d’avoir des projets. Surtout qu’en soit, il voyait mal ce qu’il pouvait ajouter à sa vie, si ce n’est des partis pour ses enfants.

« Pour être honnête, je n’en ai pas spécialement. Du moins, rien de très concret. J’aspire à ce que les choses finissent par s’arranger pour Euphemia, mais on ne peut pas vraiment dire que c’est un projet, plus un souhait. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeDim 27 Fév - 8:49


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley, très intéressé par les projets de son interlocuteur, attendait d'entendre sa réponse non sans curiosité et sans une grande attention. Même s'il était carriériste et davantage soucieux de son propre parcours que de celui de quiconque, il demeurait néanmoins attentif à ce que les autres pouvaient lui dire, surtout si ces autres avaient sa faveur. En l'occurrence, il y avait aussi une grande part de curiosité dans ses questionnements. Tout un chacun avait le droit et le besoin naturel d'évoluer : c'était, pour ainsi dire, dans l'ordre naturel des choses, et Bradley se demandait sincèrement ce qu'il en était pour son interlocuteur.

Mais la réponse de Tarben fut quelque peu décevante, en réalité, car ce dernier lui apprit qu'à titre professionnel en tout cas, il n'avait pas vraiment de projets. Ce que Bradley trouvait dommage, pour sa part. Il était de ceux qui estimaient qu'il ne fallait jamais se reposer sur ses acquis et toujours avoir plusieurs coups d'avance. Une situation professionnelle confortable était un luxe, mais des lauriers sur lesquels il ne fallait pas trop se reposer non plus : toujours avoir à coeur de gravir les échelons afin de devenir une meilleure, plus totale et plus parfaite version de soi-même, voilà à quoi aspirait tout naturellement Bradley Fitz, même si les circonstances lui mettaient des bâtons dans les roues.

Mais Bradley comprenait que la situation d'Euphemia interrogeait et inquiétait Tarben au point qu'il ne se sente plus vraiment capable, de son côté, de faire ses propres choix et de s'inquiéter de sa carrière. C'est un écueil dans lequel Bradley aurait facilement pu tomber lui aussi, alors que sa fille était derrière les barreaux et avait reçu le baiser du détraqueur, et alors que sa femme sombrait dans une dépression de plus en plus violente, mais il s'en était au contraire servi de prétexte pour se réfugier plus que jamais dans le travail. Etait-ce réellement une bonne chose ? Va savoir, mais ça avait été son choix néanmoins, solide, certain autant qu'impérieux.

-Tu l'as dit toi-même, ce n'est jamais qu'un souhait. Moi, je te parle de projets concrets, et si tu n'en as pas, je te conseille fortement de t'en trouver. Crée-toi des objectifs, même les plus ridicules, si tu ne cherches pas à toujours progresser, alors tu vas stagner, et ce n'est sans doute pas en stagnant que tu apporteras quelque aide que ce soit à ta famille.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeSam 2 Juil - 13:23

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben ne voyait pas l’intérêt de s’inventer des projets professionnels pour flamber. Ce n’était pas son genre, et en présence de Bradley, cela n’aurait pas vraiment de sens. Après tout, ils étaient amis, et se devaient tout de même un minimum d’honnêteté et de franchise. Et puis, ce n’était pas comme s’il devait avoir honte de la place qu’il occupait. Il avait un très bon poste, il était directeur d’un département au Ministère de la magie, ce n’était pas rien. Il avait moins de possibilités d’évolution. Il pourrait toujours se lancer dans la politique, pour tenter de devenir Ministre, mais il n’était pas certain que cela serait la chose qui lui irait le mieux. Même si en soit, il était déjà dans une branche de la politique, puisqu’il s’occupait de la coopération magique internationale.

Mais il n’était pas vraiment surpris que Bradley lui pose ce genre de questions. Le jeune homme avait toujours été un carriériste avéré, et il n’y avait aucun de mal à cela. Tarben aussi, donnait beaucoup d’importance à sa carrière, mais Bradley était encore un cran au-dessus. Tarben lui souhaitait d’ailleurs d’atteindre ses objectifs, parce qu’il voulait le voir performer, et qu’en tant qu’ami, il ne pouvait que vouloir le meilleur pour lui. Etant donné que sa vie personnelle était compliquée, s’il pouvait au moins avoir une vie professionnelle à la hauteur de ses attentes, ce n’était pas une mauvaise chose.

-Tu l'as dit toi-même, ce n'est jamais qu'un souhait. Moi, je te parle de projets concrets, et si tu n'en as pas, je te conseille fortement de t'en trouver. Crée-toi des objectifs, même les plus ridicules, si tu ne cherches pas à toujours progresser, alors tu vas stagner, et ce n'est sans doute pas en stagnant que tu apporteras quelque aide que ce soit à ta famille.

Tarben ne pouvait pas vraiment le contredire, il est vrai qu’il n’était jamais bon pour stagner. Et qu’avoir des objectifs aidait toujours. Il avait beaucoup travaillé après la mort de son fils, et cela l’avait aidé à faire son deuil, et à ne pas y penser à chaque seconde, même si la douleur était toujours présente, il l’avait acceptée à présent. Mais il ne voyait pas vraiment quels objectifs il pourrait se fixer.

« Je suis d’accord avec toi, mais je ne vois pas vraiment quels objectifs je pourrai me fixer là tout de suite. Par exemple, quels sont les tiens ? »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeDim 3 Juil - 22:01


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley se doutait bien que ses beaux conseils étaient bien jolis en soi mais ne devaient pas signifier grand-chose pour autant aux yeux de Tarben. Parce que oui, il était dans sa propre situation, et Bradley ne pouvait prétendre s'identifier que dans une moindre mesure. Alors clairement, quand il parlait de tout ça, c'était un peu... facile, quelque part. Mais il ne se contentait pas de le dire pour la forme malgré tout. S'il le disait, c'était qu'il le pensait bel et bien, et tout à fait sincèrement au passage, sans contradiction possible. Mais ce n'était pas pour autant qu'il devait renoncer à l'idée de réviser ses perspectives, si cela pouvait l'aider, de manière générale, à se sentir au mieux dans son existence.

-Mon objectif était d'obtenir un poste mieux rémunéré et plus prestigieux que celui que j'avais jusqu'alors, c'est chose faite. D'un point de vue professionnel, maintenant, je dirais que mes intentions sont de restructurer le bureau à ma convenance et de négocier des avantages que je ne possède pas encore.

Des objectifs tout simples, tout bêtes, qui ne sortaient pas vraiment de l'ordinaire quand on faisait référence au milieu professionnel mais justement, Bradley n'avait pas le moins du monde parlé de grands et nobles objectifs, mais seulement de ces quelques buts que l'on pouvait se fixer parce que chercher à les atteindre pouvait donner un sens à votre vie.

Et Merlin ce que Bradley avait pu s'y accrocher dans ces moments où il avait vraiment eu l'impression de ne plus avoir d'espoir, et de perdre pied avec la réalité, au moment où il avait perdu sa fille. Et on ne pouvait pas dire que cette situation se soit complètement arrangée en dépit de ce que les apparences pourraient bien laisser paraître.

-Et à titre personnel...


Bradley contempla le fond de son verre et hésita un instant. Ce qu'il s'apprêtait à ajouter était beaucoup, beaucoup plus personnel en effet, et appartenait à la sphère intime. Il ne devrait pas partager cela avec son interlocuteur, et d'ailleurs, il ne sut même pas vraiment pourquoi il le fit. C'était sorti tout seul, comme un besoin de se livrer et qu'il n'avait plus été capable de contenir en dépit de toute sa volonté et de tous ses efforts.

-Je veux sauver mon mariage.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeDim 16 Oct - 17:29

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Pour des hommes comme Bradley et Tarben, la part professionnelle était évidemment un sujet très important. C’était une grande part de leur vie, et ils y apportaient un intérêt tout particulier. Ils pouvaient déjà être contents d’être arrivé là où ils en étaient, même s’il y toujours mieux à faire, et à avoir. Tarben, pour le moment, ne comptait pas sur d’autres évolutions professionnelles, estimant être arrivé à un stade déjà assez gradé, et allait donc se concentrer sur ses objectifs et son département. Mais il ne doutait pas que Bradley avait sans doute encore quelques plans à mettre en place.

-Mon objectif était d'obtenir un poste mieux rémunéré et plus prestigieux que celui que j'avais jusqu'alors, c'est chose faite. D'un point de vue professionnel, maintenant, je dirais que mes intentions sont de restructurer le bureau à ma convenance et de négocier des avantages que je ne possède pas encore.

Tarben hocha doucement la tête, analysant ce que Bradley venait de lui dire. Il connaissait assez bien son ami pour savoir que c’était pour lui des objectifs totalement réalisables. N’importe qui connaissait un peu Bradley Fitz savait qu’il était un véritable bourreau du travail, peut être même un peu trop. Alors il n’aurait aucun mal à avoir satisfaction de ce qu’il avait prévu pour la suite proche de sa carrière, et Tarben lui souhaitait réellement de réussir, bien entendu, il le méritait.

« Je n’ai aucuns doutes quant au fait que tu y parviendras haut la main, je te fais confiance. »

Tarben lui adressa un sourire sincère, preuve qu’il pensait ce qu’il lui disait. Il ne cherchait pas du tout à le brosser dans le sens du poil. Il reconnaissait que c’était une pratique courante, surtout avec d’autres collègues bien placés, mais Bradley était son ami, et Tarben lui souhaitait autant de réussite que possible.

-Et à titre personnel... Je veux sauver mon mariage.

Tarben se doutait bien qu’un drame dans une famille ne faisait jamais de bien à un couple. Evidemment, tout le monde ne réagissait pas de la même façon, à la perte d’un enfant, certains se soutenaient, d’autres se déchiraient. Pour Tarben et Euphemia, les choses étaient compliquées à cause des soucis mentaux que cela avait engendré chez elle. Mais il espérait en tout cas que les Fitz sauraient faire face.

« Je sais que ce genre de situation n’est jamais simple à gérer, et que la situation peut rapidement dégénérer. J’espère tout de même que vous réussirez à vous retrouver. En tout cas, si tu as besoin d’en parler, je suis là. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 17 Oct - 18:00


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley hocha la tête, approbateur. Il ne doutait pas réellement de ses compétences et de son potentiel. S'il était très exigeant envers lui-même, c'était bien parce qu'il se savait capable de beaucoup. C'est un fait, il n'était pas quelqu'un de particulièrement humble, c'est le moins que l'on puisse dire, et il ne se laissait certainement pas étouffer par son humilité. Mais il avait toujours considéré que les personnalités les plus modestes étaient celles dont il fallait se méfier. Oui, il avait ses insécurités et ses incertitudes, mais en ce qui les concernait, il les mettait toujours sur le compte de ses exigences très élevées, et il considérait qu'elles étaient réalistes, par conséquent. Et par ailleurs, il se considérait comme particulièrement réaliste de manière générale... S'il était parfois non pas défaitiste, mais pessimiste, c'était d'un point de vue personnel, parce qu'il n'oubliait pas les bâtons qui lui avaient été mis dans les roues.

D'ailleurs, il l'admettait lui-même, à titre personnel, sa situation était beaucoup plus complexe et bien plus difficile. Ce n'était pas quelque chose qu'il confierait au plus grand nombre, mais il avait confiance en Tarben, et à ce titre, il décidait que ce dernier accepterait de l'écouter, et qu'il ne poserait pas de jugement sur son comportement. Il l'espérait de tout coeur, en tout cas. Cette situation n'était pas simple à confesser, mais il l'estimait malgré tout nécessaire. Il avait besoin de faire la part des choses, il avait besoin de s'en sortir du mieux qu'il le pouvait dans ces circonstances qui n'étaient pas forcément les plus encourageantes, et qui lui faisaient redouter le pire en ce qui concernait sa relation avec Esther.

-Je ne sais vraiment pas, soupira-t-il.

Il savait que Tarben était capable de le comprendre. Sa situation n'était pas forcément enviable de son côté non plus. Il était capable de savoir par quoi il passait exactement, et en quoi cette situation était vraiment délicate, pour ne pas dire insupportable pour lui, qui s'épargnerait bien de souffrir une situation de cette nature... mais il n'avait à l'évidence pas le choix.

-Il n'y a pas grand-chose à dire... si ce n'est que nous avons deux manières très différentes de gérer notre deuil, et qu'elles ne sont pas compatibles. Il poussa un soupir. Puisque rien ne sera susceptible de ramener Pomona, j'ignore s'il y a quoi que ce soit à faire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeDim 5 Fév - 23:15

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tarben n’était pas surpris d’apprendre que le couple que formait Tarben et Esther était en mauvaise passe. Avec ce qu’ils traversaient, c’était assez logique. Perdre un enfant était quelque chose de terrible, quel que soit l’âge ou la façon dont cet enfant mourrait, c’était toujours un déchirement, et une blessure qui ne pouvait pas guérir complètement. En tant qu’individu, il était déjà très difficile de faire son deuil, et de réussir à aller de l’avant, et encore, certains n’y parvenaient jamais, mais quand le couple se mêlait à cela, c’était encore plus compliqué. Parce que les deux ne réagissaient pas forcément de la même manière, n’avaient pas besoin des mêmes choses. Si l’un avait besoin de solitude pour accepter les choses, et que son conjoint avait besoin de la présence de l’autre, cela posait déjà un souci. Néanmoins, Tarben espérait tout de même que Bradley et Esther finiraient par se retrouver, et par être là l’un pour l’autre, pour tenter de se reconstruire une vie qu’ils ne devaient pas mettre de côté, malgré la perte de leur enfant unique.

-Je ne sais vraiment pas.

Tarben ne voulait pas forcer Bradley à s’expliquer, ou s’exprimer sur le sujet. Il savait à quel point cela pouvait être pénible, d’entendre des gens tenter de vous faire parler, même s’ils voulaient bien faire. Dans ce genre de situation, il ne fallait surtout pas se montrer trop intrusif, il fallait être un minimum présent, mais le mieux était encore de laisser les personnes qui le voulaient venir. Il ne cherchait pas à faire à tout prix parler Bradley, mais il voulait juste lui faire savoir qu’il était là, s’il avait besoin de parler, et qu’il comprenait ce qu’il vivait.

-Il n'y a pas grand-chose à dire... si ce n'est que nous avons deux manières très différentes de gérer notre deuil, et qu'elles ne sont pas compatibles. Puisque rien ne sera susceptible de ramener Pomona, j'ignore s'il y a quoi que ce soit à faire.

Le sentiment d’impuissance était très compliqué à gérer, c’était un fait indéniable. En tant que parent, il était normal de se dire qu’il fallait protéger son enfant, et le perdre rendait évidemment cette notion totalement perdue. Malheureusement, même la magie ne pouvait ramener les morts à la vie, aucune force connue ne le pouvait, et pourtant, depuis la création du monde, beaucoup s’étaient essayés à faire en sorte que cela puisse être le cas.

« C’est vrai, rien ne pourra la ramener. Et je ne vais pas te mentir en te disant qu’un jour tu vas te réveiller et reprendre le cours de ta vie sans que sa perte ne t’affecte. La douleur ne disparaîtra pas avec le temps, mais elle s’atténuera progressivement, même si le manque restera. Euphemia et moi n’avons pas eu la même manière de gérer le deuil, d’ailleurs, elle n’a toujours pas terminé le sien. Et ça n’a pas été facile, mais il ne faut pas baisser les bras. Votre deuil est encore tout récent, et vous avez sans doute le sentiment que toute votre vie a volé en éclat, que rien ne sera plus jamais comme avant et que vous n’aurez plus l’occasion d’être heureux. Mais il ne faut pas baisser les bras, vous vous aimez tous les deux, et même si tu as l’impression que vous vous éloignez, c’est peut-être ce qu’il faut pour que vous puissiez vous retrouver. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeMar 7 Fév - 17:51


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley n'aimait pas évoquer le sujet de Pomona. C'était probablement inévitable, parce que sa fille gardait une place dans ses pensées à tout instant, mais son évocation avait pour effet de directement le plonger dans des abimes de douleur et de sensibilité, et aussitôt, il se retrouvait tout bonnement incapable de songer à quoi que ce soit d'autre. Alors oui, autant que possible, il préférait faire comme si de rien n'était et prétendre qu'il n'avait jamais eu de fille. C'était ce qu'Esther, très souvent - et à juste titre - lui avait reproché... C'était sa manière de faire, qui lui épargnait bien des souffrances. Préserver les apparences, c'était tout ce qu'il lui restait... Mais combien de temps pouvait-il espérer maintenir ces mêmes apparences avant qu'elles ne lui sautent au visage ? Pas très longtemps, probablement.

Tarben savait trouver les mots qu'il faut. Probablement parce qu'il savait ce que cela faisait que d'avoir perdu un enfant. Ses paroles n'étaient pas des élucubrations vouées à le rassurer... C'était un discours vrai, un discours sincère. Non, la douleur ne finirait pas par disparaître. Non, ils n'allaient soudainement pas se réveiller un beau matin et réaliser que tout allait pour le mieux.

Entendre que Tarben et son épouse eux aussi ne géraient pas le deuil de la même manière avait quelque chose de rassurant. Certes, il ne souhaitait pas ce genre de choses à son ami, mais il savait qu'ils pouvaient s'entendre et véritablement se comprendre, sur ce point.

-Ce qu'il faut pour que nous puissions nous retrouver ? répéta Bradley. Je ne suis pas sûr de savoir où tu veux en venir.

Est-ce que c'était du fait de ne pas baisser les bras à deux qu'il parlait ? Ou est-ce que le deuil était supposé renforcer leur relation ? Il n'était pas sûr de vraiment le comprendre. Il avait l'esprit embrumé, il n'était pas vraiment capable de réfléchir correctement. Il pariait sans mal sur le fait qu'il n'avait pas exactement compris ce que son interlocuteur cherchait à lui dire. Mais il était encore temps de se rattraper, bien sûr.

-J'en déduis que vous êtes parvenus à améliorer les choses, toi et Euphemia.

S'il pouvait prendre exemple sur eux, ou sur n'importe qui susceptible de lui indiquer une marche à suivre, n'importe laquelle, il le ferait clairement sans aucune hésitation.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Tarben Travers
Tarben Travers
▌ Messages : 67
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Euphemia Travers

QUI SUIS-JE?
Baguette: 31 cm, bois de chêne, crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Tom Ellis

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 17 Juil - 9:51

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Avoir des problèmes conjugaux à la suite de la perte d’un enfant, c’était naturel. Du moins, pour Tarben, cela relevait presque d’une évidence. Il n’avait bien sûr pas posé la question à tous ceux qui étaient concernés, mais il ne voyait pas comment cela pourrait en être totalement. La perte d’un enfant était un évènement traumatisant, et d’une extrême violence. C’était quelque chose que l’on n’envisageait pas, avant que cela nous tombe dessus, parce que ce n’était pas ainsi que les choses devaient se passer. C’était une tragédie extrêmement difficile à accepter, et réussir à surmonter cela était encore plus difficile. Mais ce n’était pas pour autant qu’il fallait baisser les bras. Tout le monde avait sa propre façon de faire face au deuil, et cela pouvait arriver que les époux, les parents aient des réactions totalement opposées, ce qui pouvait engendrer des tensions, et des querelles, mais cela ne voulait pas forcément dire qu’il n’y avait plus d’amour, et qu’il fallait tout abandonner.

Il ne doutait pas que Bradley et son épouse s’aimaient toujours, même si la perte de leur fille et le chagrin que cela leur causait prenait le pas sur tout le reste. Cela n’avait pas été une mince affaire pour Tarben et Euphemia, et ce n’était pas encore totalement réglé, même si cela était quelque peu indépendant de leur volonté, puisque c’était lié aux soucis de santé d’Euphemia, mais ils tentaient tout de même toujours de faire face et de rester soudés, l’un avec l’autre.

-Ce qu'il faut pour que nous puissions nous retrouver ? Je ne suis pas sûr de savoir où tu veux en venir.

Ils devaient faire des efforts tous les deux, voilà tout. La situation n’allait pas s’arranger d’elle-même un matin en se levant, il ne fallait pas rêver. Il ne fallait pas chercher qui avait tort, ou qui avait raison. Il fallait juste tenter d’aller de l’avant, sinon, cela n’aboutirait pas par le retour de la flamme, mais probablement sur un divorce, et il ne le souhaitait aucunement au couple Fitz. Ils n’avaient vraiment pas besoin de ça en ce moment.

« Ce n’est pas en restant chacun dans votre coin que vous allez renouer le dialogue. Il faut que vous vous parliez, que vous tentiez de vous rapprocher, même si vous êtes toujours en période de deuil, il faut que vous fassiez l’effort de faire un pas l’un vers l’autre, même si cela ne vous semble pas spécialement naturel au début. »

Tarben ne se venterait pas d’être un exemple, ou un expert en la matière. Lui-même s’était noyé sous le travail après la mort de son fils, pour tenter de s’aérer l’esprit, laissant un peu Euphemia seule, et cela ne l’avait pas aidé, peut-être même que cela avait empiré la situation. Mais quand il avait vu à quel point sa femme était mal, il avait fait en sorte d’être plus présent pour elle, et sans doute qu’il aurait dû le faire dès le début.

-J'en déduis que vous êtes parvenus à améliorer les choses, toi et Euphemia.

Oui et non. La situation était compliquée, quand elle était lucide, oui, les choses allaient plutôt bien, ils arrivaient à être un couple équilibré, et a être complices et soudés. Mais quand elle était en crise, c’était une tout autre paire de manches, et Tarben récoltait souvent de nombreux reproches et propos acerbes. Est-ce que son épouse pensait vraiment tout ce qu’elle lui disait dans ces moments-là ? Il ne savait pas vraiment.

« Oui, dans son ensemble, il est vrai que notre couple va beaucoup mieux qu’il y a quelques temps. »

black pumpkin

_________________

- Tarben Travers -
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Bradley Fitz
Bradley Fitz
▌ Messages : 364
Humeur :
L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Right_bar_bleue

En couple avec : Esther Fitz

QUI SUIS-JE?
Baguette: Boix d'ébène, plume de phénix, 27 cm
Camp: Neutre
Avatar: Jack Davenport

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitimeLun 24 Juil - 17:24


L'amitié est un meilleur remède que l'alcool
B

radley savait très bien que son ami avait raison. Ce n'était pas en restant chacun dans leur coin qu'ils allaient résoudre quoi que ce soit, mais chaque tentative de dialogue paraissait plus vaine et abstraite que la précédente, et ne pouvoir aboutir qu'à une situation aussi déplaisante que déplorante. Ils ne s'écoutaient plus, ils ne se comprenaient plus... Mais ils ne se retrouvaient jamais dans les meilleures dispositions, c'est un fait : Bradley était beaucoup trop braqué, Bradley était beaucoup trop fermé sur ses positions, prisonnier de sa propre douleur. Il avait besoin d'entendre des conseils tels que celui de Tarben. Encore fallait-il qu'il soit capable de les écouter, et ça, ce n'était pas forcément gagné.

-Peut-être...

C'est tout ce qu'il trouvait à dire. Il devrait probablement en dire davantage, en réalité. Il devrait probablement lui demander davantage de conseils, lui parler des blocages qui étaient les siens et qui l'empêchaient de prendre les meilleures décisions aux meilleurs moments, mais il n'y parvenait tout simplement pas. A chaque fois, il se sentait... Outrageusement blessé, il ne parvenait pas le moins du monde à dépasser cette émotion qui était à ses yeux proprement insoutenable... Il le voudrait, pourtant, mais c'était tout simplement impossible.

De son côté, Tarben affirmait que sa relation avec son épouse s'était largement améliorée. Il ne pouvait bien sûr être qu'heureux pour son interlocuteur, il ne désirait rien d'autre que de le voir heureux et satisfait de sa situation de couple, surtout après avoir connu plus de bas que de haut ces derniers temps. Bien sûr, il n'en savait que peu sur la vie de Tarben, il ne pouvait pas juger en l'état, mais la jalousie se faisait facilement la part belle dans son esprit tant cette situation avait de quoi, naturellement, l'inquiéter à plus d'un titre.

-Je suis heureux de savoir que votre couple se porte mieux. Peut-être devrions-nous organiser quelque chose ? Un dîner à quatre, par exemple ? Cela pourrait nous faire du bien d'avoir des intermédiaires,
suggéra-t-il, même s'il n'était pas certain du tout de sa proposition, pas plus qu'il ne l'était de la réponse de son interlocuteur. Rien ne lui garantissait, après tout, que ce dernier l'accepte sans discuter.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Empty
Message#Sujet: Re: L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben   L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié est un meilleur remède que l'alcool | Bradley & Tarben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ton meilleur ami est encore ton meilleur frère | Pollux & Dorea
» CYGNUS & WALBY ★ Ton meilleur frère, c'est aussi ton meilleur ami
» Rp's de Tarben
» Liens de Tarben
» Sweet Nightmare {Tarben}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Le chaudron baveur
-