AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeJeu 2 Juil - 19:54

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le temps n’était pas au beau fixe. Le froid était bien présent en Grande Bretagne ces derniers temps. Rien de plus étonnant pour l’hiver, mais ce n’était pas forcément très agréable. Déjà que leurs étés étaient bien souvent palots, les hivers étaient assez rudes. Ça ajoutait donc à l’ambiance qui était déjà bien pesante ces derniers temps. Avec plus ou moins de raison, en fonction de ce que l’on savait ou non. Mais tout le monde devait bien s’en rendre compte, que les choses n’allaient pas pour le mieux. Le mal prenait de plus en plus d’ampleur, et se faisait davantage sentir, même si heureusement, la panique n’avait pas encore pris place dans les rues. Et cela ne devait pas arriver.

Maisie devait bien reconnaître qu’ils avaient au moins la chance de ne pas être dépassés par leur ennemi. Ils n’avaient pas nécessairement une avance considérable, mais ils avaient tout de même quelques atouts qui n’étaient pas négligeables. Cela ne leur assurait pas une victoire, mais c’était nécessaire pour les mettre en confiance, et leur donner espoir. C’était deux choses dont ils avaient besoin, également de ne pas se reposer sur leurs lauriers.

C’était tout de même dur, cette situation. Maisie avait l’impression d’être revenue des années en arrière, quand ils combattaient les partisans de Grindelwald. C’était comme si cela ne finirait jamais. Il y aurait toujours de nouveaux mages noirs, de nouveaux fous dangereux et de nouveaux morts, forcément. Et ce constat n’était pas du tout encourageant. Mais ce n’était pas pour autant qu’il fallait abandonner, loin de là. Des jeunes venaient du futur pour tuer un mage noir qui sévissait encore des décennies plus tard… c’était la preuve que les choses n’allaient pas mieux dans le futur, mais c’était justement leur devoir de changer cela non ?

En tout cas, elle reconnaissait que c’était très courageux de leur part, de faire ce qu’ils faisaient. Elle ne savait pas si elle aurait accepté de retourner dans le passé pour changer le futur. Le geste était séduisant, mais les conséquences pouvaient se révéler extrêmement dangereuses. Alors elle leur accordait cela, ils étaient courageux. Un peu fous peut-être, mais courageux. Et en parlant de voyageur dans le temps, il y en avait justement un qui venait d’arriver. Elle avait à présent retenu tous les noms, à force, cela avait fini par rentrer.

« Bonjour Neville. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeLun 6 Juil - 12:21


Si une chose devait être certaine (et c'était une bonne chose que certaines choses le soient encore, parce que même s'il y avait eu du progrès dernièrement, Neville avait quand même le sentiment qu'ils baignaient jusqu'au cou dans les incertitudes de toutes sortes), c'est que Neville ne se lancerait jamais dans une carrière juridique.

Depuis qu'ils envisageaient leur éventuel retour au grand jour et préparait donc leur défense au besoin, le voyageur temporel essayait tant bien que mal de comprendre quoi que ce soit à ce jargon qui le dépassait totalement. Il prenait de temps à autre de l'une ou l'autre information qui lui semblait pertinente, mais il comprenait que son aide ne serait pas la plus précieuse dans l'affaire, en dépit de tous ses efforts. Il se doutait qu'Hermione aurait de bien meilleures chances, de son côté, d'obtenir un résultat beaucoup plus probant en se servant des mêmes éléments.

Mais il insistait malgré tout. Ce travail le poussait à avancer, à réfléchir, à se donner le sentiment de compter pour quelque chose. Et l'air de rien, c'était d'ores et déjà beaucoup. Mais là, il en avait assez fait pour le moment. Il avait le cerveau lourd, il se doutait que s'il devait chercher à intégrer la moindre information complémentaire, celle-ci lui ressortirait par les oreilles quasiment instantanément.

Alors il avait décidé de faire une pause. Il allait sans doute se préparer un café, peut-être manger un morceau, discuter avec d'autres de ses camarades, en bref, tenter de se détendre un peu, même si le terme paraissait relativement inapproprié, dans ces circonstances où se détendre paraissait impossible, voire était un concept plutôt culpabilisant, en réalité.

Alors qu'il se rendait dans le salon, ce ne fut pas le regard d'un de ses camarades de longue date qu'il croisa mais celui, plus impressionnant, d'une des grandes références de l'Ysbridion. Une femme au parcours remarquable, et qui intimidait pas mal Neville, pour tout dire.


"Bonjour"
, répondit Neville d'un ton un peu timide. Ils n'avaient jamais eu l'occasion de parler ensemble, les quelques fois où ils s'étaient vus, ils n'avaient jamais été seuls dans la même pièce. Et Neville se disait que ça n'avait peut-être pas été plus mal. "Vous allez bien ? Vous vouliez nous parler ?"

Elle était sans doute là pour une raison précise, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeDim 13 Sep - 19:32

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La situation n’était pas des plus simples d’une manière générale, et des soucis internes pouvaient s’avérer être très dangereux. Ce n’était pas le moment de voir tout le travail qu’ils avaient fourni être réduit à néant par des causes qui pouvaient être évitées. Elle ne voulait pas crier au loup inutilement, mais elle avait tout de même l’impression qu’une baisse de moral générale avait été instauré depuis quelques temps.

Depuis que Pomona les avait quittés, en fait. Elle comprenait que cela puisse être un coup dur, mais puisqu’elle avait choisi sa propre voie, elle devait être écartée de la leur, et ils devaient rester concentrés. Qu’ils aient tous créés des liens plus ou moins forts avec elle était une chose, mais elle n’était pas une priorité, et elle n’était pas un élément irremplaçable non plus. Aucun d’eux ne l’était, et ce n’était pas ce qui importait le plus, le plus important, c’était la mission qu’ils avaient.

De son côté, elle n’avait pas spécialement accroché avec la jeune femme, mais Maisie était parfois un peu dure. Quoiqu’il en soit, son départ ne l’affectait pas plus que ça. Pas du tout. Elle ne connaissait pas toute l’histoire, mais elle n’avait pas forcément envie de l’entendre. Ce qui était ennuyant, c’était que certains s’en retrouvaient vraiment affectés. Comme Christopher, ou Henry. Ceux qui étaient vraiment proches d’elle, et le fait qu’elle leur rajoute des soucis supplémentaires n’était pas pour lui plaire.

Enfin, quoiqu’il en soit, ils verraient bien de quoi l’avenir serait fait, le plus important c’était de rester concentré sur ce qu’ils étaient censés faire. Pour sa part, elle aimait bien venir ici, elle y réfléchissait mieux, et plus posément. Probablement l’ambiance qui lui semblait plus reposante que celle de chez elle, où tous ses démons guettaient sans cesse.

"Bonjour. Vous allez bien ? Vous vouliez nous parler ?"

Maisie ne connaissait pas forcément bien le jeune homme, comme il en était de même pour les autres voyageurs temporels. Si elle avait eu l’opportunité d’échanger quelques mots avec Hermione il y a de ça quelques temps, elle n’avait pas expressément fait la connaissance de ses compagnons. L’occasion ne s’était pas spécialement présentée non plus, et ils avaient mieux à faire que d’organiser des réunions pour apprendre à se connaître. Même s’il est vrai que bien connaître ses alliés était une force.

« Ça va merci. Pas spécialement, mais vu que vous êtes là… comment allez-vous dernièrement ? La situation n’est pas forcément évidente à la longue. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeMer 16 Sep - 12:47


« Ça va merci. Pas spécialement, mais vu que vous êtes là… »

Neville fronça les sourcils, il aurait sans doute dû mieux formuler sa question. Quand il parlait de "nous", il parlait des résistants qui étaient toujours présents sur les lieux et qu'on était assuré de trouver quand on se rendait au quartier général, pas forcément de lui en particulier. Il ne pensait pas qu'elle soit venue là sans motif précis, et c'étaient les raisons de cette venue qu'il avait voulu interroger. Mais sans doute s'était-il mal exprimé.

Leur conversation ne serait donc que par défaut. Soit. Effectivement, il était là... ce n'était pas vraiment comme s'il pouvait être ailleurs. Certes, cela lui arrivait, grâce à du polynectar ou à la cape d'invisibilité empruntée à Harry, de faire quelques trajets hors de la demeure dans laquelle lui et les autres accusés à tort qui avaient échappé au baiser du détraqueur restaient cloîtrés, mais cela restait plutôt exceptionnel.

S'ils pouvaient se saisir des opportunités qu'ils avaient pour se déplacer, ils avaient conscience du fait qu'ils ne devaient pas en abuser, et si quelqu'un devait faire quelque chose à l'extérieur, il pouvait généralement compter sur le concours de Luna, Ginny ou Christopher, qui étaient moins restreints qu'eux-mêmes, ou encore des autres membres de la résistance qui allaient et venaient suffisamment régulièrement au sein de la demeure pour tromper le sentiment d'ennui et d'inaction qui pouvait parfois les saisir et leur communiquer le sentiment de n'arriver à rien en dépit de tous leurs efforts.


« Comment allez-vous dernièrement ? La situation n’est pas forcément évidente à la longue. »

Voilà qui résumait bien la situation. Que les choses ne soient pas évidentes, c'était un constat de longue date, cela remontait aux tout débuts de leur voyage temporel, déjà. Et Neville avait même envie de dire que cela remontait à plus loin en ce qui le concernait. Il savait, bien sûr, qu'il y avait toujours plus à plaindre que lui, mais des situations pas "évidentes", il en avait connu plus d'une, depuis tout petit.

Disons juste que celle-ci était plus complexe parce qu'au-delà de ce qu'elle les affectait à titre personnel, elle pouvait avoir un impact plus violent et plus remarquable sur... tout le monde, en fait. Le "à la longue" donnait le ton. Oui, c'était long. Vraiment très long, et ce n'était pas près de changer.


"C'est sûr que c'est pas évident, mais c'est le cas depuis longtemps. On s'habitue à cette situation tant qu'elle est nécessaire, même si on a l'intention de ne plus la faire durer trop longtemps. Disons que c'est au moins plus facile à endurer quand on constate notre marge de progrès."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeDim 22 Nov - 14:32

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie n’avait jamais pris le temps de parler avec les voyageurs temporels, si ce n’est Hermione. Parce que l’occasion ne s’était pas présentée, et parce qu’elle n’avait spécialement cherché à le faire. Elle n’avait rien contre eux, au contraire, elle les trouvait très courageux, et très altruistes de se donner autant dans la cause qu’ils avaient choisi. C’était un comportement qu’elle trouvait admirable, et s’ils réussissaient, ils sauveraient de nombreuses vies, si elle avait bien compris. Mais disons que Maisie n’était pas forcément à l’aise, quand il s’agissait de faire de nouvelles rencontres.

Elle était elle-même la grande majorité du temps, heureusement, mais elle restait fragile mentalement, et rencontrer de nouvelles personnes, c’était donner l’opportunité à son double de semer davantage la zizanie. Elle n’avait pas envie que cette dernière vienne troubler les voyageurs qui avaient déjà fort à faire. Mais bon, elle n’avait pas non plus envie de les éviter à tout prix.

D’autant qu’elle savait pertinemment qu’ils seraient tous là, en venant ici. Ce n’était pas comme s’ils pouvaient être ailleurs pour le moment. Ils étaient coincés. Ils étaient censés être mort, et avoir reçu le baiser du détraqueur, pour la mort du précédent ministre. Pourtant, elle savait qu’ils ne se tournaient pas les pouces, ils continuaient d’œuvrer, de faire de leur mieux avec les moyens qu’ils avaient. En même temps, elle se doutait qu’ils devaient avoir envie de régler tout cela au plus vite, et de pouvoir rentrer chez eux, dans leur époque. Mine de rien, ils étaient là depuis longtemps maintenant, avec tous les risques que cela comportait, mais ils devaient tout de même nourrir le désir de pouvoir rentrer.

"C'est sûr que c'est pas évident, mais c'est le cas depuis longtemps. On s'habitue à cette situation tant qu'elle est nécessaire, même si on a l'intention de ne plus la faire durer trop longtemps. Disons que c'est au moins plus facile à endurer quand on constate notre marge de progrès."

Maisie hocha la tête, elle voyait là où il voulait en venir. Constater que leurs actions n’étaient pas restées en pause à cause de leur enfermement forcé devait tout de même les soulager un peu. Leur position ne conditionnait pas leur cause à rester en suspens. Et en soit, c’était une excellente chose, il avait raison. Elle comprenait aisément que cela ne devait pas être simple. Les choses avaient été totalement différentes évidemment, mais Maisie était restée captive un moment, aux mains de l’ennemi qui avaient eu l’occasion de l’entraîner un peu plus dans sa folie, elle comprenait ce que c’était de devoir rester cloîtrée quelque part. Même si dans cette situation, c’était pour le bien des voyageurs.

« Oui, naturellement. Au moins, vous êtes tous ensemble, vous pouvez vous soutenir. Et puis, vous voyez un peu de monde aussi. Mais vous devez probablement avoir hâte d’arriver à votre but, et de pouvoir rentrer chez vous. Votre famille doit vous manquer, non ? »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeMar 24 Nov - 12:42


« Oui, naturellement. Au moins, vous êtes tous ensemble, vous pouvez vous soutenir. Et puis, vous voyez un peu de monde aussi. »

C’était effectivement vrai, et ça faisait une immense différence, en tout cas aux yeux de Neville. L’enfermement quasi permanent (même s’ils s’autorisaient parfois quelques entorses, sous cape d’invisibilité ou polynectar, mais toujours très calculées) restait difficile à vivre, mais tout pourrait être pire, bien pire.

Ils étaient là pour se soutenir les uns les autres, et s’il arrivait parfois que des tensions éclatent au sein du groupe, elles s’effaçaient généralement rapidement au profit d’un amitié qui était plus solide que cela, en réalité, ils savaient qu’ils devaient s’épauler, que c’était non seulement leur soif d’accomplissement mais aussi et surtout l’entraide qu’ils avaient toujours cultivée, qui les distinguaient de l’ennemi, et qui faisaient qu’ils pourraient aller loin, très loin, pour peu qu’ils le décident.

Et au-delà de leur noyau solide, il y avait aussi, c’est vrai, tous ceux qui gravitaient naturellement autour de leur groupe : les membres de la Résistance, l’Ysbridion. Ils pouvaient avoir parfois le sentiment d’être isolés, mais en revanche jamais celui d’être seuls. Et c’était quelque chose de réellement précieux à ses yeux.


« Mais vous devez probablement avoir hâte d’arriver à votre but, et de pouvoir rentrer chez vous. Votre famille doit vous manquer, non ? »


Oui, Neville avait hâte d’arriver à leur but… pas seulement dans l’espoir de retrouver sa vie d’avant, plutôt dans l’espoir que cette vie se révèle… meilleure. Sa famille, par la force des choses, c’était devenu Harry, Ron, Hermione, Ginny et Luna. Ils étaient des frères et sœurs, ils étaient ses repères et ils comptaient sans doute plus à ce stade que ceux qu’il avait laissés derrière lui. En dehors de ses parents, bien sûr. Mais…


« Mes parents me manquent beaucoup »
, admit Neville.

Même si chaque moment qu’il passait avec eux était compliqué, un échange stérile où il inventait plus d’interactions qu’il n’en vivait vraiment, mais malgré tout, il donnerait tout pour les revoir. Il y avait sa grand-mère, aussi, mais dans son cas, c’était étrangement… différent. Le fait d’avoir fait la connaissance avec son elle adolescente l’avait quelque part apaisé et rendu son absence moins éprouvante.


« J’ai envie de croire que la prochaine fois que je les verrais, tout aura changé, ils auront changé… »
Ou plutôt, rien ne les aurait changés. « Pour ça, j’ai vraiment hâte de les revoir. Mais ça m’aide aussi à prendre mon mal en patience. Je sais pourquoi je fais tout ça, alors je peux accepter que ça dure encore un moment. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeDim 28 Fév - 9:30

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Même si Maisie n’avait jamais été très enthousiaste à l’idée de mélanger les forces de l’Ysbridion et de la Résistance, elle n’avait jamais diminué ce qu’ils avaient accomplis, ou du courage dont ils faisaient preuve, en particulier les voyageurs temporels. Ce n’était pas donné à tout le monde, de remonter près de soixante-dix ans dans le passé, pour tenter de mettre à mal un mage noir qui a apparemment causé de nombreux dégâts dans leur époque.

Mais ne savait pas si elle aurait tenté le coup. Les voyages dans le temps, c’était extrêmement dangereux, d’autant plus qu’ils s’étaient mis dans une position très difficile. On ne pouvait qu’espérer que cela s’arrange avec le temps, mais dans leur cas, cela allait tout de même être assez difficile. Au moins, ils pouvaient se concentrer sur la tâche qu’ils voulaient accomplir. Sur leur ennemi commun.

Il était tout de même à noter que ces gamins avaient un mental d’acier. Beaucoup auraient craquer, au vu de la situation, et de tout ce qu’ils traversaient. Ils étaient loin de leurs proches, de leur époque, ils étaient destinés à rester cloitrés pour le moment, parce qu’ils étaient censés avoir reçu le baiser du détraqueur, et pourtant, ils lui semblaient tous très forts. Ils avaient leurs coups de mou, ce qui était plus que logique, mais ils arrivaient toujours à se ressaisir, et à se recentrer sur leur objectif.

« Mes parents me manquent beaucoup »

Elle le comprenait. Neville était jeune, alors ses parents étaient encore probablement en vie dans son époque. Maisie n’avait jamais eu ce genre de sentiment, puisqu’elle avait toujours détesté ses parents qui le lui avaient très bien rendu, mais elle savait que son cas n’était pas courant, la grande majorité des parents aimaient leurs enfants, et vice versa. Alors elle arrivait à saisir que Neville soit en manque de ses proches, mais avec un peu de chance, il pourrait les retrouver sous peu.

« J’ai envie de croire que la prochaine fois que je les verrais, tout aura changé, ils auront changé… Pour ça, j’ai vraiment hâte de les revoir. Mais ça m’aide aussi à prendre mon mal en patience. Je sais pourquoi je fais tout ça, alors je peux accepter que ça dure encore un moment. »

Maisie avait envie de demander dans quelle mesure ils changeraient, mais elle n’avait pas non plus envie de se montrer trop indiscrète, ou d’appuyer sur une corde sensible. En même temps, s’ils avaient pris le risque de remonter dans le temps, c’était probablement aussi pour des raisons personnelles, par que brave bravoure et bonté d’âme. Il y avait forcément une petite part d’égoïsme, qui était totalement compréhensible, et probablement plus motivante que tout reste.

« Qu’est-ce qu’ils ont, vos parents ? »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeJeu 4 Mar - 12:47


« Qu’est-ce qu’ils ont, vos parents ? »

Neville baissa le regard. Si son histoire n'était pas un secret, ce n'était pas une chose dont il parlait pour autant, c'était le cas avant, c'était toujours le cas maintenant. Il ne pouvait y songer sans éprouver de l'amertume, de la douleur, des regrets... de la colère, aussi.

Il hésitait. Il pouvait très bien répondre à son interlocutrice qu'il n'avait pas envie d'en parler, que c'était compliqué, ou n'importe quelle autre réponse du genre qui lui permettrait de se dérober... mais en même temps, il se disait que pour comprendre à la fois la dangerosité de l'ennemi et combien il prenait cette démarche au sérieux, comprendre son histoire, d'où il venait et ce qu'il avait traversé n'était pas du luxe.

Il fallait qu'il apprivoise sa propre histoire, et qu'il en fasse une force et non une faiblesse. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus simple, mais il en était capable. Il leva les yeux vers son interlocutrice et décida de répondre le plus posément possible. Il ne voulait pas se laisser gagner par l'émotion. Il ne voulait pas laisser les larmes baigner son visage.

Mais c'était forcément difficile quand on en venait à un sujet à ce point délicat et personnel. Rares étaient les occasion pour lui d'évoquer Frank et Alice Londubat, et quand c'était le cas, il avait généralement du mal à maîtriser ses émotions.

"Mes parents étaient Aurors tous les deux."

Il parlait d'eux au passé. Peut-être qu'il devrait parler d'eux au futur. Ou au présent, comme le faisait Maisie, ce qui lui donnait quelque part le sentiment qu'ils n'étaient pas très loin, alors qu'en même temps, ils ne l'avaient jamais été à ce point.


"Ils ont été capturés par des mangemorts, et ils..."

Il sentait un poids obstrué sa gorge, et son coeur se serrer. Il avait beau vouloir éviter trop de détails, c'était vraiment difficile d'en parler sans se laisser gagner par l'émotion. Elle était là, prête à le submerger à chaque mot qu'il ajoutait à son récit. Il prit une grande inspiration avant de reprendre.

"Ils ont été torturés... le doloris... jusqu'à..."
Perdre la raison. Il n'avait pas envie de le dire, d'admettre que ses parents étaient devenus fous. "Ils sont internés à Sainte-Mangouste. C'est ma grand-mère qui m'a élevé."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeDim 18 Juil - 21:59

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie se montrait très probablement indiscrète en cet instant, mais elle ne forçait en rien le jeune homme à lui répondre. S’il ne se sentait pas de parler de ses parents, il pouvait tout à fait garder le silence. Elle n’avait pas envie de le mettre mal à l’aise, ou de le brusquer, et il n’avait absolument rien à lui devoir, donc il n’avait pas à se forcer.

Et à le voir baisser les yeux, elle se rendait bien compte, qu’il semblait en effet que ce n’était pas pour lui un sujet facile à aborder. En réalité, les histoires familiales étaient souvent très compliquées. Elle en savait quelque chose. Parce que c’étaient des situations qui touchaient profondément les gens, et qui étaient capables de les ébranler de manière brutale, et durable.

"Mes parents étaient Aurors tous les deux."

Maisie hocha la tête, sans pour autant l’interrompre. Il décidait de lui en parler, et elle était touchée de cela. Mais elle ne voulait pas lui donner l’impression de le presser. S’il mentionnait qu’ils étaient Aurors, c’était peut-être parce qu’il leur était arrivé quelque chose durant l’une de leurs missions, même si cela n’avait peut-être rien à voir, et qu’il éprouvait simplement la fierté de dire que ses parents étaient des Aurors, ce qu’elle pouvait totalement comprendre.

"Ils ont été capturés par des mangemorts, et ils... Ils ont été torturés... le doloris... jusqu'à... Ils sont internés à Sainte-Mangouste. C'est ma grand-mère qui m'a élevé."

Maisie resta silencieuse durant quelques instants. Elle comprenait parfaitement ce que lui disait Neville. Il ne le savait pas, mais elle avait vécu la même chose. Certes, elle n’avait pas besoin d’être complètement internée à Sainte-Mangouste, mais elle avait tout de même développée une seconde personnalité, qui avait tendance à lui pourrir la vie. Elle comprenait néanmoins que cela soit dur pour Neville, qui avait ses parents sans vraiment les avoir. Elle ne savait pas à quel point ils étaient atteints, mais pour qu’ils soient en séjour définitif à l’hôpital, cela devait être sévère.

« Le doloris fait toujours des ravages… j’en sais quelque chose. Je suis désolée pour vos parents, désolée que malgré tous les combats, et les sacrifices, les mêmes évènements se perpétuent des décennies plus tard. Mais, je ne doute pas du fait qu’ils vous aiment tout de même profondément. Et quelque part, dans leur inconscient le plus profond, ils le savent. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeMar 20 Juil - 14:05


« Le doloris fait toujours des ravages… j’en sais quelque chose.  »

Neville n'était pas surpris d'entendre que Maisie avait eu sa propre expérience dans le domaine, cela semblait même, à dire vrai, plutôt logique, tristement logique.

Quiconque regardait le mal dans le blanc des yeux comme cela avait été une habitude pour les Warden, comme c'était une habitude pour l'Ysbridion, devait être familier de cette forme terrible de torture, qui était malheureusement le lot commun de nombreux Aurors.

Neville savait bien que ses parents n'étaient pas les seuls que ce sortilège terrible avait rendus fous. Cela ne rendait pas sa situation beaucoup plus simple ou supportable, mais c'était un fait qu'il était bel et bien contraint d'admettre.


« Je suis désolée pour vos parents, désolée que malgré tous les combats, et les sacrifices, les mêmes évènements se perpétuent des décennies plus tard.  »

Il parvint à esquisser un fin sourire quand bien même le sujet était douloureux et très délicat pour lui. Quand Maisie Winters disait être désolée, Neville ressentait très sincèrement qu'elle ne prononçait pas ces mots à la légère et qu'elle les pensait, et cela le touchait, très sincèrement. Ce n'était jamais simple d'aborder tout cela, que ce soit avec son interlocutrice ou avec qui que ce soit, mais il avait l'impression que cette dernière réussissait véritablement à se mettre à sa place, et à comprendre ce qu'il avait bien pu endurer, et de toute évidence, cela lui faisait du bien, ici et maintenant.

Oui, tous les combats et les sacrifices n'avaient pas empêché l'histoire de se répéter, mais ils étaient en train de changer l'histoire, et Neville ne pouvait s'empêcher d'espérer que, d'une manière ou d'une autre, ces changements fassent une différence, pas forcément pour ses parents mais pour tous les autres.


« Mais, je ne doute pas du fait qu’ils vous aiment tout de même profondément. Et quelque part, dans leur inconscient le plus profond, ils le savent. »

"Je ne sais pas si c'est vrai...", répondit Neville, un peu dépité.

Il aimerait bien penser de la sorte, mais il était bien loin d'en être capable, quand il regardait dans les yeux de ses parents, il y avait de rares signes, ces petits riens qu'il interprétait comme des signes d'amour, mais en était-ce réellement ?

"Dans tous les cas, ici et maintenant, ils ne sont pas là, alors... ça ne change pas grand chose."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 343
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeMar 28 Déc - 15:39

Tic tac fait l'horloge
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Maisie comprenait le désarroi du jeune homme. S’ils étaient internés, c’est que ça devait vraiment être important, et elle ne pouvait qu’imaginer à quel point cela devait être douloureux pour un enfant, de voir ses parents dans une telle situation. Et elle ne doutait pas du courage de Neville à ce sujet. Il est vrai que Maisie avait vu sa santé mentale déclinée, depuis qu’elle avait été torturée par des partisans de Grindelwald, mais elle pouvait tout de même restée lucide la plupart du temps, et elle avait bien compris que ce n’était pas le cas des parents du jeune homme.

Elle en était désolée. Même si elle ne pouvait rien y faire, et qu’il n’avait probablement pas envie d’entendre ce genre de choses. Surtout s’il les avait toujours connus ainsi. Elle espérait au moins que leurs actions pourraient changer cela, et que ses parents pourraient avoir une vie heureuse avec leur garçon. Même si c’était sans doute un peu plus compliqué que cela, mais bon. Il fallait trouver des sources d’espoir là où on le pouvait.

"Je ne sais pas si c'est vrai..."

Maisie était persuadée que si. Elle n’avait pas d’enfants. Elle était donc mal avisée pour savoir ce que c’était d’être parent, mais on disait qu’il n’y avait pas plus que l’amour de quelqu’un pour son enfant. Alors ,elle était certaine que quelque part, même de manière très enfouie et inconsciente, quelque part les parents de Neville ressentaient toujours de l’amour pour leur fils. Même s’ils ne pouvaient pas l’exprimer, ou s’en rendre compte. Et aussi qu’ils ressentaient l’amour du jeune homme.

"Dans tous les cas, ici et maintenant, ils ne sont pas là, alors... ça ne change pas grand chose."

Elle le trouvait un peu fataliste sur le coup. Ou alors, il voulait simplement changer de sujet parce que celui-ci était douloureux pour lui. Ce qu’elle pouvait comprendre, ce n’était pas simple, mais elle aurait préféré qu’il le dise clairement si c’était le cas. Même si, il n’avait peut-être pas envie de se montrer grossier. Enfin, en tout cas, il ne fallait pas qu’il commence à se montrer fataliste. Il y avait déjà beaucoup sur ce terrain-là avec elle-même, inutile d’en rajouter une couche supplémentaire .

« Vous vous trompez. Je pense qu’ils sont toujours là, avec vous, dès que vous pensez à eux. Ça change beaucoup de chose, cela vous donne une raison personnelle de vous battre. On a beau être altruiste, tout le monde a toujours une raison personnelle dans ce genre de combat. Quelle qu’elle soit. Mais si vous ne désirez plus en parler, cela me convient. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
Neville Londubat
▌ Messages : 135
Humeur :
Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : Auban Samuels

QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, crin de licorne, 33,02 cm
Camp: Bien
Avatar: Matthew Lewis

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitimeMer 29 Déc - 13:17


« Vous vous trompez. Je pense qu’ils sont toujours là, avec vous, dès que vous pensez à eux. »

C'était là bien souvent une chose que l'on dit des personnes qui sont mortes, et cette pensée décoche à Neville un sourire légèrement cynique.

Il savait bien que les propos de Maisie étaient là pour le rassurer, et il savait ce qu'elle entendait par là. Peut-être même qu'elle disait vrai, en réalité. Mais c'était compliqué d'aborder le sujet de ses parents en toute circonstance, et là encore plus, alors qu'ils n'étaient pas réellement là, alors qu'ils n'étaient même pas encore nés, même pas une pensée dans l'esprit de ses grands-parents.


« Ça change beaucoup de chose, cela vous donne une raison personnelle de vous battre. On a beau être altruiste, tout le monde a toujours une raison personnelle dans ce genre de combat. Quelle qu’elle soit. Mais si vous ne désirez plus en parler, cela me convient. »

Il était d'accord avec le fait que mener un combat venait toujours d'une impulsion personnelle. Ce n'était pas de l'égoïsme, c'était tout naturel, et on n'était jamais plus fort que quand on avait de vraies bonnes raisons de se battre. Ce qui n'ôtait rien à l'altruisme.

Dans le cas de Neville, il n'était pas certain de se battre pour eux, pas convaincu qu'il le puisse à tout le moins, en revanche, il tenait à se battre en leur nom, et ça, ça ne changerait pas le moins du monde.


"C'est un sujet que j'aime pas trop aborder",
répondit Neville comme pour se justifier.

C'était le cas. Même avec ses amis les plus proches, il préférait occulter le sujet plutôt que de s'épancher dessus. Il n'y avait pas grand-chose à dire de plus à ce sujet dans tous les cas. Maisie, il ne la connaît pas, alors, tout naturellement, il ne peut qu'avoir des difficultés à en parler dans tous les cas.


"Vous, c'est quoi votre motivation personnelle ?"


Il se montrait peut-être terriblement indiscret en posant la question, mais après tout, elle avait été indiscrète la première, alors, après tout... Elle n'était bien sûr pas obligée de répondre, mais il ne pensait pas avoir besoin de le lui dire pour qu'elle le sache.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Empty
Message#Sujet: Re: Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie   Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tic tac fait l'horloge | Neville & Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Suffisance fait richesse et convoitise fait pauvresse - Lexie
» Les rps de Neville
» Les liens de Neville
» Le Carnet de Neville
» Livret de Neville
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Quartier général de la Résistance
-