AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique OCEAN DRIVE A9 avec clignotants
299.99 € 599.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 16” ASUS ROG Zephyrus G16
Voir le deal
1639.99 €

Partagez | 
 

 La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Agrippine Dragonneau
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1378
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeMer 5 Aoû - 19:38


La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
P

utain. De. Merde. Bordel de bordel de bordel. Putain. Merde. Fais chier. Et tout le reste. Elle pourrait continuer comme ça pendant des heures. En fait, c'était ce qu'elle faisait. Dans sa tête, les pensées n'étaient ni fleuries ni franchement élégantes. Parce que rien dans sa situation ne lui inspirait quoi que ce soit d'heureux ou d'élégant. Il y en avait pour attendre ce moment désespérément, toute leur vie. Il y en avait pour le redouter toute leur existence. Elle appartenait clairement à la seconde catégorie. Sauf que dans son cas, elle n'avait rien redouté du tout. En fait, elle avait été tellement certaine que ce genre de tuiles ne lui tomberaient jamais sur la tête qu'elle avait nié le moindre symptôme, le moindre signe pourtant manifeste de cette inacceptable réalité. Il y avait ce putain de squatteur qui avait tranquillement élu domicile en elle, et qui prenait discrètement ses aises depuis plus de quatre mois. Plus de quatre mois, bordel de merde ! Et il avait fallu attendre que Melissa le lui apprenne pour qu'elle en prenne elle-même conscience.

Et rétrospectivement, ce qu'elle avait été conne de rien remarqué. Pas de règles ! Oh bah, après tout, elle était super irrégulière et elle ne tenait pas ses comptes. Les dernières pouvaient remonter à deux semaines ou trois mois, c'était pareil ! La nausée ? oui ben, elle buvait beaucoup, aussi, et elle se gavait comme une oie ces derniers temps - oui, il y avait ça aussi, la bouffe, elle mangeait pour dix (Merlin, pourvu qu'il n'y en ait pas neuf là-dedans !) -, les kilos en plus, c'était lié, vous pensez bien ! Mais quel triple buse, par Merlin.

Elle s'en voulait. Et elle en voulait au charlatan qui lui avait refourgué une potion de stérilité qui manifestement ne valait pas un clou. Enfin, jusqu'ici, elle faisait bien le boulot, mais elle s'en fichait, il suffisait d'un couac... le un pour cent de risque... Putain... Elle ne voulait pas être enceinte. Pas maintenant, pas plus tard, jamais. Elle avait envie de vomir... Et là encore...

Ses pensées n'avaient plus aucun sens. En fait, elle était sûrement un peu paniquée aussi, ça n'aidait pas, même si elle essayait de donner l'air de rien. Elle avait, via Melissa, une petite idée de comment la suite allait se passer, et c'était pas plus mal, mais en attendant... ben il fallait quand même qu'elle se coltine une putain de grossesse de bout en bout. Certes, elle aurait pas vu passer ele début, au moins. Mais même.

Elle avait besoin d'en parler, d'évacuer ça de son système (faute de pouvoir évacuer ça de son système). Elle utiliserait les sorts qu'il faut pour faire illusion autant que possible et cacher les dégâts, mais en attendant, bah... elle ne pouvait pas garder ça pour elle. Et donc, c'était tout naturellement à la porte d'Ignatius qu'elle vint frapper.

-Faut que je te parle !






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeDim 13 Déc - 15:59

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
Ignatius savait bien qu’il ne devrait pas se laisser complètement dépasser par les évènements, mais force lui était de constater que ces derniers temps, il était un peu… à l’ouest. Oh, le jeune homme était beaucoup trop perfectionniste pour ne pas faire correctement son travail, mais c’était quand même un peu plus difficile pour lui de se concentrer. Encore que, par moment, c’était même plus simple de juste se concentrer corps et âme à son travail en ne pensant à rien d’autre. Enfin, surtout en essayant de penser à rien d’autre, ce qui n’était pas réellement facile. Le temps passait et bientôt Carlotta allait sortir de cette prison – sans que Ignatius ne se doute une seule seconde qu’elle allait sortir plus tôt –, mais le jeune homme avait le sentiment que le temps ne passait pas du tout, qu’il ne verrait jamais le bout de ce moment. Et en même temps, il n’était même pas sûr d’avoir envie de voir le bout… parce qu’il n’avait aucune idée de comment les choses allaient se passer, de comment il allait retrouver Carlotta. S’il la retrouvait tout simplement.  

Enfin bon, pour une fois, le jeune homme se trouvait bel et bien chez lui à ne pas faire grand-chose en dehors de broyer du noir, ne s’attendait pas du tout à avoir de la visite. Autant dire que quand on frappa à la porte, il fut surpris. Il hésita une seconde avant de se lever pour aller ouvrir, parce qu’il se disait que vu qu’il avait peu de visite quand même, ça pouvait être important. Agrippine pouvait avoir besoin de lui, ou Lindsay, ou sa mère décidait de venir le voir encore. Dans le doute donc, il valait mieux qu’il ouvre la porte. Et quand il l’ouvrit, ce fut bel et bien sur sa sœur que son regard tomba. Avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, elle lui affirma qu’elle devait lui parler.

« Entre ! » Dit-il en se poussant pour laisser sa sœur rentrer chez lui. Il connaissait suffisamment sa sœur pour comprendre que quelque chose n’allait pas du tout. Il était évidemment à mille lieues d’imaginer ce qui pouvait bien arriver. Mais il comprenait bien qu’il y avait quelque chose, que Agrippine n’était pas bien du tout. Et donc, par conséquence, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se faire du souci. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » Demanda-t-il, en ne pouvant pas retenir une certaine inquiétude dans sa voix.

Forcément, la voir arriver comme ça en lui disant tout net qu’elle devait lui parler, ça ne pouvait que le pousser à se faire du souci. À force, forcément, il était bien obligé d’accepter le fait que sa sœur avait une vie bien différente de la sienne, qu’elle jouait souvent avec la légalité. Et justement, il n’avait aucune envie qu’elle s’attire des ennuis, qu’il lui arrive quelque chose de grave. Et donc, là, tout de suite, Ignatius était en train de se faire tout un film, en imaginant le pire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Agrippine Dragonneau
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1378
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeDim 13 Déc - 16:52


La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
A

grippine s'en voulait d'inquiéter ainsi son frère, elle voyait bien qu'Ignatius était particulièrement anxieux alors qu'il lui ouvrait le porte. Elle n'irait pas jusqu'à dire que la situation n'exigeait pas d'être ne serait-ce qu'un peu dramatique, mais elle ne voulait pas non plus qu'il se fasse du mouron pour quelque chose qu'elle devrait, elle, traverser. Car au fond, ça ne concernait qu'elle - enfin, elle et les Waldman, pour le coup. Elle voulait juste partager cette situation avec la personne la plus importante au monde à ses yeux, et c'était clairement Ignatius. Sans oublier que, dans tous les cas, si son ventre ne témoignait de sa grossesse que de façon discrète, elle allait finir par ressembler à une barrique, et elle aimerait mieux qu'Ignatius ne prenne pas connaissance des faits au moment où elle ressemblerait à une baleine.

-Promets de pas me juger, d'accord ?


Elle savait qu'Ignatius prenait beaucoup sur lui pour mettre sa morale puritaine de côté quand il était question de sa soeur, mais elle le connaissait quand même assez pour savoir qu'il voyait d'un mauvais oeil sa sexualité débridée et son mode de vie dissolu. On l'avait avertie qu'elle finirait agressée, violée, qu'elle choperait elle ne savait quelle maladie, ou encore qu'elle finirait avec un polichinelle dans le tiroir... jamais Ignatius, mais elle se doutait qu'il avait dû le penser parfois, et elle n'aimait pas devoir donner raison aux plus cons de ses détracteurs. Mais ce qui était fait était fait, et elle était enceinte...

Au moins, elle n'allait pas se retrouver mère célibataire (jamais elle n'aurait gardé ce gosse dans tous les cas, c'était déjà ça). Elle n'attendait pas vraiment sa réponse. Qu'il la juge ou pas, ça ne changerait rien, en vérité. Quoi qu'il en soit, elle allait cracher le morceau. Elle tenait juste à ce que ça se passe, de préférence dans les meilleures dispositions possibles. Elle n'avait pas forcément envie de devoir subir des accusations en règle, alors que ce qui était fait était fait, et que le sale mioche ne serait pas effacé.

-Je suis enceinte.


Elle aurait peut-être pu enrober un peu le tout, essayer de se montrer un peu plus...subtile ou au moins un peu plus élégante avec lui, mais elle ne voyait pas l'intérêt de tourner autour du pot. La situation était critique, il l'avait bien compris, ce n'était pas une nouveauté, alors autant ne pas le faire mariner non plus. Elle prononçait ces mots, et ça les rendait encore plus réel. C'était un peu vertigineux. Jamais de sa vie elle ne s'était imaginé devoir confesser une chose pareille à qui que ce soit. Elle s'était imaginée que jamais elle ne subirait les affres de la grossesse et son cortège d'horreur. Ben elle s'était bien plantée.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeSam 4 Sep - 13:32

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
C’était évident que les quelques mots que Agrippine commença à prononcer n’allaient en aucun cas lui permettre d’être rassuré. Le fait qu’elle lui demande de lui promettre de ne pas la juger ne faisait que lui faire penser qu’elle avait fait une grosse connerie. Connaissant Agrippine, le jeune homme devait bien avouer qu’il s’attendait quand même un peu à tout. Elle avait une vie assez dissolue, on ne pouvait clairement pas dire qu’elle était l’incarnation de la vertu. Ignatius fermait la plupart du temps les yeux sur ce qu’elle faisait, se contentant de se dire qu’elle faisait bien ce qu’elle voulait de sa vie et donc qu’il n’avait pas à la juger. Mais dans des moments comme celui-ci, c’était compliqué quand même pour qu’il se contente d’être serein.

Il se contenta d’un hochement de la tête donc, même si en soit Agrippine ne donnait pas le sentiment d’attendre vraiment sa réponse. Après tout, Agrippine devait quand même se douter qu’il n’allait pas la juger, ou en tout cas qu’il allait tout faire pour ne pas le faire. Parce que des fois, Ignatius ne pouvait en effet pas réellement s’empêcher de juger un peu les comportements de sa sœur – et donc d’avoir un peu envie qu’elle se range, mais en même temps elle ne serait pas elle-même si elle n’agissait pas comme elle-même –, mais il se contentait bien souvent de garder pour lui ce qu’il pensait. Il était clair que la jeune femme ne vivait absolument pas comme lui, ils n’avaient pas du tout les mêmes mœurs. Mais donc, oui, il allait se contentait de tenter de garder pour lui ce qu’il penserait…

Et puis elle lui lança la bombe.

« Quoi ? »

D’accord, c’était une chose qui risquait d’arriver quand on vivait comme Agrippine bien sûr. Mais en même temps, le jeune homme devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement essayé un jour d’imaginer sa sœur arriver et lui affirmer qu’elle était enceinte. C’était idiot peut-être, mais il se contentait simplement de ne pas y penser, d’ignorer l’idée qu’elle puisse tomber enceinte même si au vu de sa vie et du fait qu’elle avait quand même un rapport au sexe particulièrement débridé, c’était le genre de chose qui pouvait arriver. Et au fond, ce n’était pas la pire chose qui pouvait arriver d’ailleurs.

« Heu… » Ignatius tentait tant bien que mal d’assimiler l’idée. D’accord, Agrippine était enceinte. Mais ça voulait tout et rien dire en soit. « Et tu… tu vas faire quoi ? »

Non parce qu’au fond, ce n’était pas tant le fait qu’elle soit enceinte qui était important. C’était le fait qu’elle portait la vie et qu’à un moment donné, cette vie allait voir le jour. Et ensuite ? Elle allait devenir mère célibataire ? Étrangement, le jeune homme avait quand beaucoup de mal à imaginer sa sœur assumer une telle situation et devenir réellement mère. Mais… est-ce qu’il y avait beaucoup d’autres solutions ? Oui, il y en avait d’autre, mais aucune qui ne plaisait réellement à Agrippine.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Agrippine Dragonneau
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1378
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeSam 4 Sep - 14:17


La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
L

a surprise d'Ignatius était évidente, mais malgré tout, ce dernier avait pris soin de ne pas poser les questions qu'elle n'avait aucune envie d'entendre en ces circonstances : autrement dit, il ne blâmait pas son inconscience ou son comportement dissolu et volage, il ne lui demandait pas qui était le père, ou pire encore si elle était capable de savoir qui était le père, il ne lui demandait pas plus de justifications, non, il se contentait d'encaisser le coup, et elle voulait bien croire que ce n'était pas chose facile pour lui parce que clairement, ce qu'elle lui apprenait était de ces infos sacrément perturbantes... Pourtant, ils auraient pu s'y attendre, vu la vie que menait Agrippine. La jeune femme aurait tout à fait pu vivre ce genre de situations bien plus tôt. Certes, elle prenait toutes ses précautions, elle n'était pas aussi inconsciente qu'elle n'y paraissait, mais on n'était jamais à l'abri d'un accident - la preuve.

Finalement, Ignatius ne lui posa qu'une seule et unique question, la seule question qu'Agrippine acceptait d'entendre, en ce qui la concernait, même si elle n'avait pas forcément envie d'y revenir non plus. Ce n'était pas une question sur lequel elle avait plaisir à s'épancher. Toute cette situation l'agace et l'ennuie, pour ne pas dire qu'elle l'horripile plus que profondément. Malheureusement, il faut bien accepter que cette vie qui grandit dans son ventre n'allait pas s'arrêter de grandir sous le prétexte qu'elle ne le voulait pas. Alors oui, elle avait fait son choix. Ou plutôt, le choix s'était fait à sa place.

-Je vais pas le garder, faut pas déconner. Tu m'imagines devenir mère ? Je serais pire que maman, et ça veut tout dire.


Cela n'aurait tenu qu'à elle, elle ne se serait pas retrouvée au coeur de machinations absurdes et des problèmes de mariages qui ne l'intéressaient pas, elle aurait avorté, tout simplement. Enfin, pas simplement, parce que ce n'était pas une chose qui se faisait de façon si évidente. Mais elle avait des contacts, elle connaissait des femmes qui avaient vécu ça, elle savait à qui s'adresser et qui éviter. Oui, elle n'aurait pas hésité un seul instant... Mais la décision avait été prise à sa place, en fin de compte, et pour sa part, elle ne pouvait plus que subir, à présent.

-J'ai trouvé un couple qui s'en occupera très bien, il sera entre de bonnes mains, et quand ce sera fait, toi comme moi, on oubliera pour de bon que tout ça a jamais eu lieu et tout reviendra à la normale, fin de l'histoire.


Elle haussa les épaules. Elle faisait tout son possible pour prétendre que ce n'était pas si grave. Sauf que malgré tout, si, c'était grave et important. Et elle était plus flippée qu'il n'y paraissait.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Ignatius Tuft
Ignatius Tuft
▌ Messages : 444
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue

En couple avec : Carlotta Pinkstone

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de chêne rouge, crin de sombral, 17,5cm
Camp: Neutre
Avatar: Adam Driver

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeDim 26 Fév - 11:21

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
La réponse de Agrippine angoissait un peu Ignatius. Bêtement sans doute, parce qu’en théorie le jeune homme n’avait rien à voir dans cette histoire (en dehors du fait qu’il était le frère de la jeune femme), il n’avait techniquement pas son mot à dire sur ce qu’elle allait faire et en même temps… il craignait qu’elle prenne des décisions qu’il ne soit pas capable d’accepter. Non parce que d’accord, il passait outre la vie dissolue, mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme ne restait pas vieux jeux (enfin dans son temps cela dit) pour la plupart des choses. Il arrivait à faire fit de ce que Agrippine faisait au quotidien et il acceptait sa sœur comme elle était – considérant d’ailleurs que c’était surtout ce qu’elle avait vécu dans sa jeunesse qui l’avait poussé à avoir une vie comme ça, et donc la faute revenait à son père et sa mère –, mais au fond il ne pouvait pas nier qu’il aimerait qu’elle ne soit pas à ce point… en dehors des clous. Alors ce qu’elle avait l’intention de faire suite à cette grossesse l’inquiétait énormément.

D’ailleurs, Agrippine commença par affirmer qu’elle n’allait pas garder l’enfant et Ignatius sentit un frisson parcourir son corps. D’accord, le jeune homme pouvait lui-même confirmer qu’il était difficile d’imaginer sa jeune sœur comme mère, mais il mettait des nuances sur le fait qu’elle serait pire que leur propre mère. Non pas que Wilhelmina soit la pire mère du monde, mais avec un peu plus de droiture et… d’amour ? Est-ce que ça justifiait d’aller aussi loin ?... Ignatius avait presque envie de pousser un soupire de soulagement quand Agrippine continua en affirmant qu’elle avait trouvé un couple qui allait bien s’occuper de l’enfant, c’était déjà ça au moins. Fin de l’histoire donc ?

Ignatius avait un peu de mal à encaisser l’histoire. Il était toujours sur le choc de la nouvelle de sa sœur et il devait donc accepter l’idée qu’elle allait juste refourguer l’enfant à un couple comme si c’était une de ses transactions habituelles et c’était tout, l’histoire était fini et il devait faire comme s’il ne savait rien. Comme si Agrippine n’était jamais tombée enceinte, comme si… comme s’il ne serait pas l’oncle de cet enfant.

« D’accord… » Bon, il disait ça comme ça, mais il n’était pas si convaincu que ça. Il était surtout encore en pleine digestion de ces mots. « Bon… visiblement tu as… tu as déjà tout réglé du coup. » Connaissant Agrippine ce n’était pas spécialement étonnant, elle était comme ça.

Ignatius devait juste lui faire confiance, comme il s’efforçait de le faire à longueur de temps. Il devait la laisser gérer, la suivre et juste accepter les décisions qu’elle prenait. C’était le mieux qu’il avait fait, sa place de grand frère. Il devrait en effet et en même temps, il ne put s’empêcher de reprendre.

« Agrippine je ne sais pas… » Finit-il par reprendre. « Je peux… enfin tu ne peux pas juste me demander d’oublier et balayer ça d’un revers de la main. D’accord c’est un grand chamboulement et peut-être que cet enfant sera bien avec ce couple mais… j’en sais rien, c’est… enfin c’est ton enfant. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Agrippine Dragonneau
Agrippine Dragonneau
▌ Messages : 1378
Humeur :
La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de hêtre, crin de licorne, 31,2 cm
Camp: Neutre
Avatar: Emma Stone

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitimeDim 26 Fév - 11:49


La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes.
A

grippine croisa les bras sur sa poitrine et afficha son attitude la plus déterminée et la plus volontaire qui puisse être quand Ignatius observa qu'elle semblé avoir réfléchi à tout. Oui, c'était le cas... Certes, elle n'avait pas vraiment prévu le fait que Melissa Waldman viendrait frapper à sa porte et lui ferait du chantage - comment aurait-elle pu envisager une chose pareille ? -, mais elle avait prévu, dans tous les cas, de ne pas garder cet enfant... Elle aurait avorté, ou bien elle aurait confié l'enfant à un orphelinat... Dans tous les cas, le garder n'était pas une option.

Certes, cette situation n'était pas idéale, parce qu'elle soulevait de nombreux points assez détestables, mais dans le fond, Agrippine devrait presque remercier Melissa pour son marchandage des plus odieux. Grâce à cela, elle savait que cet enfant serait entre de bonnes mains. Elle l'espérait, du moins... Son appréhension résidait dans le fait que Melissa traite cet enfant comme son "père" l'avait fait avec elle, parce qu'il ne serait pas légitime, mais elle s'efforçait de se convaincre que ce n'était pas son problème quoi qu'il en soit. Elle n'était qu'un réceptacle, c'est tout, rien d'autre.

-Ignatius... Aux dernières nouvelles, c'est mon corps, pas le tien. Et ce sont mes choix. Tu n'as pas ton opinion à donner à ce sujet.

Agrippine prononçait ces mots d'un ton peut-être trop ferme, mais elle tenait à ce que la chose soit aussi claire que possible. Dans le fond, elle aurait probablement pas dû faire une chose pareille. Mais ce n'était pas comme si elle pouvait lui cacher une information à ce point... énorme... au sens propre du terme, pour le coup.

-Ce n'est pas un grand chamboulement - enfin, un peu, du point de vue hormonal, je te le cache pas-, c'est juste un truc qui m'arrive et il m'arrivera plein d'autres trucs, beaucoup plus importants, plus tard. Cet enfant n'est pas à moi. Ce n'est pas parce que je le porte que c'est mon enfant, tu le comprends, ça ?

Non, elle devinait qu'il ne comprenait pas, et la jeune femme ignorait de quelle manière l'exprimer autrement. C'était juste un fait. Elle ne pouvait pas grand-chose à ce sujet si ce n'est s'évertuer à convaincre son interlocuteur du fait que tout ceci n'avait pas à être pris avec tant de gravité. Elle avait besoin que son entourage proche ne la pressurise pas à ce sujet... Elle voulait pouvoir vivre cette situation et ses décisions aussi sereinement qu'elle le pouvait dans ces circonstances, et c'était loin d'être aussi simple que cela... Agrippine passait par toutes les émotions du monde, ces derniers temps, et même si elle savait qu'elle le devait beaucoup à sa grossesse, ça n'arrangeait rien.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Empty
Message#Sujet: Re: La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]   La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La grossesse est une sale blague que Dieu a faite aux femmes [pv Ignatius <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dieu pardonne toujours, mais je ne suis pas Dieu || Finn
» Oh mon dieu! :o
» L'hypocrisie est la meilleure amie des femmes | Cedrella & Ravena
» Qu'est-ce qu'un amant ? C'est celui qui s'attache aux femmes qui se détachent (Eurydice)
» Triple zut & Cours de rattrapage {Dieu vivant=Tom}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement d'Ignatius Tuft
-