AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12370
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeVen 6 Nov - 18:18


 
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines
 
A

ccepter sous sa coupe un fidèle dont la fragilité mentale et la stabilité psychique étaient bien souvent remises en cause sans forcément avoir à chercher bien loin pour cela était un pari risqué, mais un pari que Lord Voldemort estimait bientôt payant. Comme tous les risques qu'il consentait à prendre (et il en fallait bien quelques-uns quand on avait un empire à bâtir), celui-ci était évidemment calculé, et reposait sur un nombre de variables suffisamment intéressantes pour que le jeu en vaille très largement la chandelle. Déjà, pour commencer, Aristide était un Beurk, enfant né d'une famille de sang-pur privilégié et qui était tout disposé à accepter une cause qui rejoignait des convictions pour le moins profondes qui lui avaient été inculquées dès l'enfance. Ensuite, il n'était pas le seul Beurk à avoir rejoint ses rangs. C'était également le cas d'Orpheus, et Tom ne doutait pas de la probité de ce dernier, qui par ailleurs pourrait toujours raisonner son frère plus efficacement que n'importe qui d'autre. Enfin, dernier argument, et le plus important : la place de choix qu'Aristide Beurk occupait à Azkaban.

Pour Tom, il était d'une importance primordiale que de placer ses pions partout où ceux-ci pourraient être nécessaires : au sein du ministère, à Sainte-Mangouste, parmi les Aurors, au sein de la Gazette... et à Azkaban, par la même occasion. Il lui restait encore des paliers à franchir et des fidèles à convaincre, c'est certain, mais quoi qu'il en soit, il savait que pour ce qui était de la prison sorcière, il avait trouvé à qui s'adresser. Et même si Aristide n'était pas seul aux commandes, et qu'il fallait également compter après la présence de Diggory, qui était loin d'être aussi impressionnable et avait bien peu de chances d'être rangé dans son camp, il avait suffisamment de pouvoir sur ce petit empire glacé qui en réalité avait pour principaux monarques les détraqueurs, éternels gardiens du bâtiment, pour que le seigneur des ténèbres autoproclamé puisse en tirer parti.

Ainsi, par l'intermédiaire d'Aristide, Tom était au courant des allées et venues au sein de la prison (sauf quand il avait été trop facilement berné, comme c'était le cas avec ses ennemis qu'il croyait vaincus et ne se trouvaient pourtant plus au sein de la prison), et il avait pu construire, progressivement, au fil du temps, de concertations et d'échanges, un plan qu'il était impatient de mettre en oeuvre. Mais pour ce faire, il était important, primordial même, qu'Aristide et Tom règlent encore quelques derniers détails ensemble, ne serait-ce que parce qu'il était ici question de convaincre des créatures qui n'étaient pas forcément les plus... ouvertes au dialogue, disons.

C'était malgré tout en toute confiance, et convaincu de ce qui allait suivre, que Tom était venu trouver Aristide dans son bureau. Pour cette fois, le QG des mangemorts ne ferait pas l'affaire. Tom vivait assez bien sa présence au sein de la prison... son âme déjà en partie divisée, froide et ignorante ou presque de la notion d'émotion, subissait fort peu l'influence néfaste des détraqueurs. Tout du moins à court terme.

-Bonsoir, Aristide,
salua poliment Tom au moment d'entrer dans le bureau du concerné. Merci de me recevoir.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeSam 7 Nov - 14:10

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines.
Quand Aristide avait décidé de devenir un mangemort et donc de se faire marquer à vie sur son avant-bras d’une marque des ténèbres, il l’avait surtout fait parce que son frère l’avait convaincu que c’était ce qu’il fallait faire. Oh, Aristide était capable de prendre ses décisions seul et il n’avait pas forcément besoin que son frère lui dise quoi faire, mais c’était Orpheus qui lui avait parlé dans un premier temps de l’idée de rejoindre Voldemort et c’était comme ça qu’il s’était retrouvé dans cette aventure. Pour son plus grand bonheur. C’était vraiment le cas, Aristide aimait bien ce qu’il faisait pour les mangemorts. Ça lui donnait un sentiment de pouvoir qu’il n’avait clairement pas eu dans sa vie à une époque, mais qu’il avait à présent sous diverses coutures.

Quand Voldemort avait désiré le voir directement dans la prison, Aristide n’avait peut-être plus trop sa tête, mais il était loin d’être idiot. Il se doutait que son maître avait quelque chose à lui demander en rapport avec la prison. Voir un prisonnier en particulier ? Passer du temps en cellule (on ne savait jamais, des fois les gens avaient des envies tortues) ? Prendre le thé avec ses amis détraqueurs ? Il y avait plein de possibilité et Aristide attendait simplement l’arriver du jeune homme pour connaître la raison de cette entrevue. Le sous-directeur était seul aux commandes de la prison ce soir-là, son patron ayant dû s’absenter. Raison pour laquelle Tom Jedusor pouvait se permettre de venir d’ailleurs. Il attendit l’heure de son rendez-vous avec son maître, qui arriva à l’heure dans son bureau.

« Bonsoir. »
Répondit-il simplement quand le jeune homme le salua en entrant dans son bureau. Il afficha un sourire en entendant la remarque de Tom. « C’est un honneur. »

C’en était un, réellement. Aristide se sentait honorait de se retrouver en face de son maître. Beaucoup le craignait, et à forte raison, mais pas lui. Il le respectait, il avait énormément d’estime pour ce « gamin » qui était en train de fonder un empire. Mais il ne le craignait pas, ça faisait longtemps qu’il avait décidé de ne rien craindre dans sa vie de toute façon. Comme il se sentait prêt à répondre à toute demande de l’homme sous ses yeux. Après tout, il lui avait apprêté allégeance, ce n’était pas pour rien. Même si dans un premier temps c’était Orpheus qui l’avait convaincu de le faire et qui l’avait poussé à se lancer dans cette aventure, il n’allait pas reculer à présent. À quoi bon ?

« En quoi puis-je être utile ? »
Demanda-t-il alors, en ne cherchant pas à tourner autour du pot. Ça ne servait à rien, il savait bien que Voldemort se trouvait dans son bureau pour une raison bien précise, qu’il attendait quelque chose de lui. Il attendait donc de savoir de quelle manière il allait pouvoir aider son maître. En quoi, pour une fois, il pouvait être utile à quelque chose pour quelqu’un.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12370
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeSam 7 Nov - 14:33


 
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines
 
L

e seigneur des ténèbres savait que la déférence dont Aristide faisait preuve à son adresse n'était pas feinte, et il n'en attendait pas moins de chacun de ses mangemorts, qui devaient effectivement trouver dans le temps qu'il leur consacrait l'honneur que cette attention obtenue représentait. Quiconque pouvait d'ailleurs se targuer d'être dans son sillage devrait d'ailleurs très naturellement le considérer comme un honneur, mais certains, pétris d'orgueil, refusaient encore de faire face à l'évidence. Une faiblesse dont le plus jeune des frères Beurk ne souffrait donc pas, et c'était bien évidemment tant mieux, car dans les circonstances actuelles, le mage noir tenait à ce que son interlocuteur soit tout disposé à lui donner très exactement ce qu'il attendait de lui.

-Il va bientôt être temps,
répondit Tom quand Aristide lui demanda en quoi il pouvait lui être utile.

Aristide Beurk n'avait pas pour lui que sa position privilégiée au sein de la prison sorcière. Par bien d'autres aspects, il pouvait tout à fait lui être d'une aide remarquable et précieuse, mais en l'occurrence, ce n'était en effet pas dans l'intention d'une mission annexe à celle qu'il lui avait fixée dès leurs premiers entretiens qu'il venait le voir. La conversation semblerait cryptique, sans doute, à quiconque laisserait traîner une oreille dans les environs (mais toutes les précautions avaient été normalement prises pour qu'un tel cas de figure ne se présente pas, et toutes les mesures nécessaires avaient été mises en oeuvre), et c'était bien évidemment le but de la manoeuvre, mais Aristide savait de quoi il parlait.

Tom avait des projets, concernant Aristide, et concernant Azkaban, des projets dont son interlocuteur pouvait se targuer d'être le seul à avoir connaissance. Même ses mangemorts les plus fiables et les plus loyaux n'avaient pas connaissance de ce qui se tramait à l'heure actuelle : ce quelque chose qui pourrait bien faire une immense différence. Par la force des choses, ces projets avaient été laissés en sourdine un moment, mais il était plus que temps d'y pallier à présent et de passer aux choses sérieuses, et pour cela, il fallait qu'Aristide ait fait sa part.

-Je voulais m'assurer que tu as réussi à les convaincre
, ajouta-t-il, toujours sans donner plus de précisions sur qui étaient "les" en question. Mais Aristide savait, bien sûr. Et je voulais également savoir si tu m'autoriserais à les rencontrer.

Aristide avait préparé le terrain, mais le mage noir souhaitait demeurer le seul maître à bord, et pour cela, il devait s'assurer que c'était bien à lui que ces nouveaux atouts qu'il voulait soumis à lui allaient prêter allégeance, et non à l'un de ses sbires. Quand bien même Aristide avait définitivement une aisance presque alarmante avec eux, façonnée au cours de sa carrière.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeDim 8 Nov - 22:03

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines.
Aristide afficha un sourire quand son maître lui affirma qu’il allait bientôt être temps. Au fond, le sous-directeur de la prison devait bien avouer qu’il espérait bien que ça soit le cas, il avait attendu ce moment depuis le jour où Tom Jedusor avait mis sa marque sur son avant-bras et où il lui avait parlé de sa demande particulière, de la mission dont il était la seul au courant. Même Orpheus n’en savait rien, et Aristide n’en avait évidemment pas parler à son frère qui était aussi son meilleur ami et presque son seul ami en soit. Cela dit, ce n’était pas la seule chose que Aristide ne disait pas à son frère, celle-ci n’était simplement pas quelque chose qu’il n’approuverait pas. Il allait approuver, quand il saura au courant. Bientôt visiblement, au vu des paroles de Voldemort.

« Évidemment que j’ai réussi à les convaincre. »
Répondit-il, du tac au tac quand Voldemort lui affirma qu’il voulait s’assurer qu’il avait réussi à les convaincre. C’était bel et bien le cas et ça depuis un moment maintenant. Il avait pris son temps pour les convaincre cela dit, il les avait travaillés au corps si on pouvait expliquer les choses comme cela. Ça n’avait pas été difficile, ils avaient été très réceptif mais c’était sans doute parce qu’ils n’avaient pas grand-chose de mieux à faire enfermer dans cet endroit. « Ils n’attendent que ça. » Reprit-il quand l’homme lui demanda s’il pouvait les rencontrer. En réalité, que Voldemort ait son autorisation ou non Aristide savait parfaitement que son maître les rencontrerait. Comme il savait bien que le jeune homme sous ses yeux voulait être le décideur. Aristide manquait parfois d’équilibre mental, mais il était loin d’être idiot. Voldemort dirigeait les choses, il allait évidemment les rencontrer. Aristide devait simplement s’assurer que tout se passe parfaitement bien, qu’ils seraient bel et bien réceptifs à son appel. « Bernard m’en parle à longueur de temps, je crois qu’il commence à en avoir marre de tourner en rond. En même temps, j’adore Azkaban, mais il faut reconnaître qu’on fait mieux quand même comme logis. »

De qui parlait-il ? De Bernard bien évidemment.

Aristide se permit d’observer un peu son maître. Il ne devrait peut-être pas le jauger comme il le faisait, mais il était toujours curieux de voir comment les personnes réagissait sur la longue à cet endroit. Quand on avait l’habitude de la prison, on s’y faisait facilement. Mais ce n’était pas donné à tout le monde. Voldemort semblait à son aise, mais Aristide devait bien avouer qu’il n’était pas non plus étonné.

« Ils seront à votre entière disposition. Ils ont hâte de vous rencontrer et de connaître précisément la manière dont ils pourront vous servir. » Reprit-il, un peu plus sérieusement. Enfin, il était sérieux depuis le début bien sûr, mais moins… farfelu. « Et je vais me faire un plaisir de vous les présenter. »

Il avait hâte que ça se mette en route, il attendait ça depuis le jour où Voldemort lui en avait parlé.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12370
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeLun 9 Nov - 17:51


 
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines
 
A

ristide lui répondit sur le ton de la plus pure évidence, mais Tom ne prenait pas ses propos pour argent comptant malgré tout. Il allait falloir qu'il constate les faits de ses propres yeux pour accorder au discours de son interlocuteur qui, de toute évidence, était plus qu'enclin à une certaine... déformation de la réalité. Par certains aspects, c'était un avantage. La requête que le mage noir avait formulée à l'adresse du co-directeur d'Azkaban exigeait quelque élan de folie pure et dure. Par d'autres, ce pouvait être un inconvénient, car Aristide Beurk était un jeune homme instable, et de toute évidence, il se révélait bien incapable de s'en cacher. Pour autant, Tom était plutôt confiant. L'aptitude d'Aristide à, justement, transformer les effets néfastes de la présence constante des détraqueurs en autre chose, ce quelque chose susceptible de le motiver à un plus grand dessein, était nécessaire dans ces circonstances précises.

Il restait sur sa réserve, notamment en ce qui concernait l'affirmation selon laquelle les détraqueurs n'attendraient que de pouvoir quitter leur logis actuel pour explorer d'autres horizons. Si tel devait être si évidemment le cas, les fondateurs d'Azkaban n'auraient pas eu tant de difficultés à déloger ces créatures de là, au point de finalement renoncer et de décider de les laisser agir à leur guise, d'admettre que ces mangeurs d'âme faisaient partie des murs et que ceux qui vivaient entre ces derniers n'auraient d'autre choix que de subir leur implacable présence. Peu importait, cela dit, du moment que le fond du discours restait vrai. L'essentiel était de pouvoir compter sur leur aval, de pouvoir bénéficier de cette nouvelle arme qui lui permettrait un atout remarquable et stratégique sur ses ennemis, quels qu'ils soient.

Il n'avait pas cillé en entendant Aristide appeler l'un d'entre eux "Bernard". C'était alarmant, ça confinerait presque à l'absurde, et laisser un plan d'envergure reposer entre des mains si peu fiable était peut-être un pari trop risqué, mais les fantaisies de son interlocuteur ne l'inquiétait guère. Ce qui importait n'était pas l'interprétation qu'il se faisait de sa situation vis-à-vis de ses... colocataires. Ce qui importait, c'était la situation en elle-même, ni plus ni moins. Car pour les propos qu'il ajouta ensuite, Tom n'avait pas de doute : il acceptait de croire qu'ils seraient à sa disposition, qu'ils obéiraient à ses règles. La présence d'âmes fraîches desquelles s'abreuver à loisir devant sans doute les faire saliver.

-En ce cas, n'attendons pas un instant de plus,
suggéra simplement Tom afin d'accompagner Aristide à la rencontre des détraqueurs. Son temps était minuté. Et il avait besoin de constater la situation de ses propres yeux afin qu'elle ne prête plus à la moindre équivoque. Là seulement, il serait entièrement satisfait de la manière dont les choses s'organisaient.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeSam 26 Juin - 23:22

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines.
Ils n’avaient pas réellement de temps à perdre. D’une part parce que Voldemort n’était pas une personne qui avait du temps à perdre de base, mais aussi parce que forcément, il ne pouvait pas se permettre de rester trop longtemps dans la prison. Aristide ne se faisait pas de souci, il savait que les choses étaient arrangés pour que personne ne découvre leur plan avant le moment, mais il était sans doute temps qu’ils se lancent vraiment dans les choses concrètes, qu’ils ne perdent pas une seconde de plus.

En tout cas, Aristide était vraiment impatient de faire se rencontrer les détraqueurs et son maître, il devait bien avouer qu’il était assez curieux aussi de voir comment les choses allaient se passer. Aristide avait mis toutes les chances de son côté pour que tout se passe comme il le fallait, pour que les détraqueurs suivent scrupuleusement les ordres de Voldemort. Parce qu’il savait que le sorcier n’autoriserait pas un écart, quand bien même il était difficile de contenir les écarts des détraqueurs. Mais si on attendait d’eux qu’ils se nourrissent de pauvres âmes innocentes, ils ne manqueraient pas à la tâche. Mais il ne fallait pas que quoi que ce soit se passe mal, alors il avait vraiment donné de son temps pour que les détraqueurs comprennent bien ce qu’ils devaient faire. C’était que parfois, ils pouvaient se montrer un peu borné quand même.

Il invita son maître à le suivre, afin qu’il puisse bel et bien rencontrer les détraqueurs. Techniquement, ils étaient un peu partout dans la prison, il suffisait de regarder par la fenêtre pour en voir un, ou se promener près des cellules pour en croiser aussi… mais Aristide avait évidemment prévu autre chose. Il emmena Voldemort au sommet de la prison et à peine se trouvaient-ils déjà dehors qu’un grand groupe de ces détraqueurs se figèrent devant eux. Aristide les observa un instant, sourire aux lèvres, il voyait de grande chose pour ces créatures, il avait hâte de leur permettre de se nourrir d’âme bien plus agréable que ces prisonniers idiots qui se trouvaient ici. Son regard s’attarda plus longuement sur l’un des détraqueurs, qui se trouvait légèrement en avant des autres, Bernard toujours au poste (oui oui, c’était facile de les reconnaître les uns des autres, ils étaient vraiment différents).

« Vous pouvez… vous entretenir avec eux si vous le souhaitez. » Dit-il en se tournant vers Voldemort, plutôt fier de la situation tout de même.

Quand on lui avait apposé la marque sur son bras, il l’avait fait surtout pour suivre Orpheus. Mais à présent, le jeune homme se sentait important dans une cause, il se sentait utile à quelque chose. Il se sentait reconnu à sa juste valeur et ça lui faisait énormément de bien. C’était tout ce dont il avait eu besoin. Enfin, maintenant, il devait bien avouer qu’il avait surtout besoin de voir son maître s’adresser aux détraqueurs et lui prouver qu’ils étaient sous ses ordres.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12370
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeDim 27 Juin - 9:08


 
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines
 
T

om se laissa conduire jusqu'au sommet de la prison. A mesure qu'ils progressaient à travers le bâtiment, il sentait petit à petit ce froid glacé s'épaissir. Même s'il était sans doute plus insensible que beaucoup d'autres à la compagnie des détraqueurs, cela ne signifiait pas que le seigneur des ténèbres autoproclamé était complètement immunisé contre l'effet de ses créatures. Ne disposer en lui que d'une moitié d'âme seulement, et une moitié d'âme parfaitement corrompue au demeurant, ne signifiait pas que celle-ci ne puisse pas attiser la convoitise des détraqueurs.

L'avantage, c'est que l'absence d'émotions qui le caractérisait bien souvent faisait qu'il était davantage protégé de ces souvenirs douloureux qui pouvaient éventuellement l'assaillir. Malgré tout, il restait prudent, sur ses gardes. Sa baguette fermement serrée au creux de sa paume, il serait prêt à s'en servir si nécessité devait s'en faire. Aguerri au sortilège de patronus, il n'avait pas le moins du monde l'intention de se laisser avoir. Il jouait une carte maîtresse du jeu qui se mettait dorénavant en place, et il tenait à emporter la partie, il était même absolument crucial que ce soit le cas.

Ainsi, ils progressèrent toujours plus en hauteur, jusqu'à atteindre l'extérieur. Le froid ambiant donnait l'impression d'avoir gagné la banquise, mais le seigneur des ténèbres n'y prêta aucune forme d'attention. Cette même attention était davantage focalisée sur les détraqueurs, qui flottaient là, autour d'eux. Ils ne semblaient pas hostiles, pour peu qu'il soit possible de vraiment leur prêter une attention, ils paraissaient, en réalité, plutôt curieux, surtout. Aristide avait à l'évidence bien fait son travail. Il les avait briefés, et ils attendaient patiemment ce qui devait être leurs directives.

-Je te remercie, Aristide
, dit tout d'abord Tom en déposant brièvement sa main sur son épaule, en gage présumé de reconnaissance, surtout pour brosser le jeune homme dans le sens du poil. Ton aide inestimable ne sera pas oubliée.

Ces mots prononcés, il ne s'intéressa plus le moins du monde au mangemort et reporta l'entièreté de son attention sur les détraqueurs qui se tenaient là, dans l'attente. Tom les toisa en instant, il prit son temps avant de dire quoi que ce soit, afin de conjurer le froid et le malaise et de s'exprimer avec autant de verve, de conviction et d'éloquence possible. Il leur tint un discours construit, sur leur situation qui faisait d'eux des prisonniers autant que ceux qui reposaient dans les cellules d'Azkaban, sur le buffet à volonté d'âmes fraîches qui serait à leur disposition, avant d'exposer son plan dans les détails. Les détraqueurs ne bougeaient pas, difficile de déterminer s'ils étaient en accord ou non avec ses plans.

-M'ont-ils bien entendu ?
demanda-t-il à l'adresse d'Aristide, qui en dépit de sa folie manifeste restait l'expert dans ce domaine.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeSam 6 Aoû - 12:08

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines.
Une simple main sur les épaules, des remerciements et une promesse… ce simple geste et ces quelques paroles venant de la part de Voldemort eut le don de réchauffer incroyablement le cœur de Aristide. Quand le jeune homme avait décidé de rejoindre les mangemorts, c’était dans le seul et unique but de suivre son frère. Orpheus lui avait dit que c’était ce qu’ils devaient faire, lui avait promis qu’ils allaient pouvoir changer le monde cette façon et lui… eh bien, il avait surtout suivi le mouvement parce qu’il faisait une confiance aveugle à son ainé. Mais force lui était de constater que cette place parmi les mangemorts lui donnait comme une sorte… d’appartenance. C’était même au-delà d’Azkaban, que le jeune homme considérait maintenant comme une seconde maison en compagnie de ses amis les détraqueurs. Voldemort était fier de ce qu’il avait fait et il n’avait pas l’intention d’oublier son aide. En dehors de Orpheus, jamais personne n’avait à ce point eu de l’intérêt pour lui. Aristide n’oubliait cependant pas complètement que tout cela, ce qu’ils étaient en train de préparer, il le cachait à son frère, mais ce n’était pas grave. Il le faisait pour la bonne cause et son maître appréciait son geste, alors c’était parfait.

Aristide observa en silence le maître parler aux détraqueurs, leur promettre des buffets à volonté en dehors de cette prison où finalement ils étaient autant prisonniers que les sorciers s’y trouvant. Voldemort parlant du plan qu’il avait mis en place, de la manière dont les choses allaient se passer. Voldemort se tourna finalement vers lui, lui demandant si les détraqueurs avaient bien entendu. Aristide ne répondit pas de suite, se tournant vers les ombres volantes devant lui, posant particulièrement son regard vers l’un d’entre eux, plus en avant des autres. Pendant un instant, Aristide ne bougea plus et se contenta de fixer se détraqueur en particulier, puis finalement il se tourna vers son maître avec un large sourire sur le visage.

« Ils ont bien entendu et ils vont suivre votre plan à la lettre. » Oui, il le savait même sans avoir besoin de parler, il connaissait suffisamment les détraqueurs. Bernard le lui avait bien fait comprendre, ils acceptaient de suivre le plan de ce sorcier, parce qu’ils étaient galvanisés par toutes ces âmes fraiches qui se trouvaient loin de la prison et qui allaient pouvoir les rassasier comme ça n’avait pas été le cas depuis longtemps. « Ils sont impatients de pouvoir profiter du buffet à volonté. »

Et Aristide de son côté devait bien avouer qu’il avait quand même hâte de voir ce que ça allait donner, il avait hâte de voir les détraqueurs pouvoir profiter d’une nouvelle liberté. Même s’ils étaient heureux à Azkaban et qu’ils n’avaient d’ailleurs jamais réellement cherché à partir d’ici, le jeune homme savait qu’ils pouvaient avoir bien mieux en dehors.

« Il ne manque plus que votre feu vert pour lancer tout ça. » Aristide ne perdait pas une seule seconde son sourire satisfait, il était tellement heureux en cet instant précis. Ce qui détonnait avec la présence des détraqueurs, mais ces derniers ne lui faisaient plus aucun effet.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Tom Elvis Jedusor
▌ Messages : 12370
Humeur :
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Left_bar_bleue75 / 10075 / 100Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: bois d'if, plume de phénix, 33,75 cm
Camp: Mal
Avatar: Gaspard Ulliel

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitimeSam 6 Aoû - 12:50


 
Au royaume des ombres les ténèbres sont reines
 
C'

était s'en remettre partiellement au hasard que d'accepter de se fier aux dires d'Aristide Beurk pour la suite de son plan. Il était évident que cet homme n'avait pas toute sa tête, quiconque le côtoierait plus de quelques instants en aurait directement la plus stricte assurance. Oui, la folie était en chacun à des proportions différentes, on pouvait aussi considérait notre sociopathe comme fou tant ses ambitions étaient démesurées et son absence d'empathie totale, mais la folie d'Aristide était d'un autre ordre. De par sa nature singulière et complexe, elle était en partie incontrôlable, et cela pouvait causer souci... Malgré tout, et pour des raisons qui lui appartenaient, le seigneur des ténèbres autoproclamé croyait bel et bien en la capacité d'Aristide à faire les plus grandes choses au nom de sa cause.

Oui, il pourrait tout à fait envisager qu'Aristide ne faisait qu'imaginer ce climat de compréhension qui régnerait éventuellement entre lui et les détraqueurs, mais certains points spécifiques laissaient imaginer autre chose à l'Héritier de Serpentard, à commencer par le comportement de ces créatures selon qu'elles répondaient aux intentions d'Aristide ou non. Ce comportement évoluait véritablement, et les détraqueurs étaient bel et bien attentifs à son discours et à ses directives. Difficile bien sûr de mesurer ce degré d'attention à leur absence de visage, mais d'autres signes étaient, eux, bel et bien présents, et ces signes ne trompaient pas le moins du monde.

Par ailleurs, quand il demandait à Aristide si ses propos avaient été bien compris, ce n'était pas seulement sa parole qu'il requérrait, il partait bien évidemment à l'assaut de son esprit pour y recueillir les informations qu'il estimait être les plus pertinentes. De son côté, il les retenait toutes le plus précieusement du monde, conscient de leur importance et de leur valeur. Oui, il y avait une sincérité et une assurance totales dans le propos de son interlocuteur, et ni l'une ni l'autre n'étaient vaines, elles reposaient toutes deux sur une vérité des plus certaines et absolues, et qui ne saurait être négligée.

-Je te le communiquerai en temps et en heure, je compterai sur toi, alors, pour leur transmettre le message,
répondit Tom sans lâcher son interlocuteur des yeux alors qu'Aristide affirmait que ces créatures n'attendaient plus que son feu vert, à présent. Il marqua une pause. Je pense que j'ai vu tout ce que j'avais à voir. Mais si bien sûr tu estimes avoir encore des choses à me dire, c'est le moment, décréta Tom en fixant son interlocuteur avec intérêt, prêt à entendre tout ce que ce dernier pourrait éventuellement avoir à lui dire afin de conclure cette rencontre qui aura été des plus révélatrices.

Tom ne l'admettrait évidemment pas si facilement, bien sûr, mais il était pour le moins impatient de pouvoir quitter enfin cet endroit, c'est même le moins que l'on puisse dire.
   


   
code by Mandy

   
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Empty
Message#Sujet: Re: Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]   Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Au royaume des ombres les ténèbres sont reines [pv Aristide :333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Plus les amitiés sont rares, plus elles sont précieuses (Robert)
» Les vertus sont sœurs, les vices sont camarades. (Callidora)
» /!\ Des ombres en fuite
» En bas, le pouvoir des ténèbres...
» Au coeur de ces ténèbres-là
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Prison d'Azkaban
-