AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Archibald Ollivander
Archibald Ollivander
▌ Messages : 145
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Mal
Avatar: Finlay MacMillan

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeMar 28 Mar - 20:56

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais
ft. Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley
Archibald avait toujours été un travailleur acharné. Il était rare qu’il ne soit pas à la boutique, rare qu’il ne soit pas en train de travailler sur une énième baguette. Il avait toujours eu à cœur de faire rayonner le savoir-faire des Ollivander, et aujourd’hui, entre son travail à la boutique et son partenariat avec Gringotts, il avait l’impression d’approcher toujours un peu plus du but. Pourtant, il sentait qu’il n’était plus aussi impliqué qu’avant dans l’entreprise familiale. De gros changements étaient venus bousculer sa vie ces derniers mois, et son intérêt avait, disons… changé de cap.

Thaddeus avait accaparé une grosse part de l’attention du jeune fabricant. Archibald adorait le juge, dans le sens le plus pur du terme. Il aimait sa douceur, sa sincérité, son talent, sa créativité. Thaddeus était dépourvu de vices et de méchanceté et Archibald se demandait comment un être tel que lui pouvait seulement exister. Pire : il se demandait comme un être tel que Thaddeus pouvait encore vouloir de lui.

Car Archibald n’avait jamais été parfait, mais il était particulièrement conscient de la façon dont il s’éloignait un peu plus chaque jour de ce que signifiait ce mot. Mais avec cette marque sur son bras gauche, que pouvait-il espérer d’autre, de toute façon ? Le mensonge faisait désormais partie de sa vie, et savoir qu’il trompait en permanence Thaddeus lui pesait énormément. Il se rappelait encore de cette fois où le juge était tombé sur ses lectures, où il l’avait confronté à ce sujet et où Archibald avait trouvé sa première parade pour détourner l’attention. Il n’avait plus arrêté de tricher depuis, à chaque fois qu’il répondait à la brûlure de la marque, à chaque fois qu’il devait se déplacer jusque dans l’Allée des Embrumes…

Cette situation lui pesait et Archibald regrettait tous les jours de s’être laissé avoir par cet homme qui, désormais, le répugnait autant qu’il le fascinait. C’était précisément pour cette raison que le jeune homme s’acharnait à donner le change en permanence. Il s’acharnait à répondre – ou plutôt à anticiper – les moindres désirs de Thaddeus, prenant grand soin de reléguer à son atelier ses pratiques plus… noires. Tout était bon à prendre tant que cela conservait un semblant de normalité dans sa vie, et Thaddeus était la chose la plus normale de son existence.

Ce qui était également tout à fait normal, c’était le repas prévu dans la soirée. Archibald en attendait beaucoup : réuni avec deux des personnes qu’il aimait le plus au monde, il ne pouvait que laisser de côté ses soucis. Debout devant son miroir, le jeune fabricant tentait de faire disparaître de son visage les résidus de son stress quotidien, affichant le sourire malicieux qui était le sien habituellement. Oui, ce soir, il serait bien, tout serait bien, il allait profiter du calme et d’un moment de détente. Lorsqu’il passerait la porte, il n’y aurait plus que lui : ses secrets resteraient enfermés à double-tour jusqu’à l’aube.

Le restaurant auquel ils devaient se rejoindre se trouvait sur le Chemin de Traverse, suffisamment éloignée de l’artère principale pour obtenir un cadre plus intimiste sans être tout à fait isolé de la foule. Archibald ne savait pas qui avait choisi le restaurant, mais il appréciait beaucoup l’ambiance. Presque détendu, il s’avança vers l’entrée, repérant facilement Thaddeus et Rose qui l’attendaient déjà. Tant mieux, se prit-il à penser. Il était toujours très frustrant de ne pouvoir laisser libre cour à son affection envers Thaddeus lorsqu’ils se retrouvaient comme ça. La présence de Rose adoucissait un peu la réalité d’une société trop guindée au goût du jeune homme.

- Bien le bonsoir, mes très chers, salua-t-il en embrassant rapidement la joue de sa cousine, serrant à contre-cœur la main de Thaddeus. Rose, comme d’habitude, tu es magnifique. Navré de vous avoir fait attendre, j’espère que vous n’êtes pas là depuis très longtemps.

Le froid de l’hiver Londonien les poussa rapidement à se réfugier à l’intérieur. Installés à une table ronde dans un coin de la salle, près de l’immense cheminée qui trônait au milieu de la pièce, le repas pouvait enfin commencer.

- Comment allez-vous ? Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvés ainsi. Enfin, Thaddeus, nous nous sommes vus récemment, mais je dois avouer que je t’ai honteusement délaissée, Rose. Alors dites-moi, quelles sont les nouvelles ?

D’ici quelques instant, Archibald regretterait sûrement d’avoir posé la question, mais, pour l’instant, tout ce qu’il voulait c’était profiter de ce moment pour rattraper un peu de temps perdu.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Thaddeus Yaxley
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 187
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue20 / 10020 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeDim 2 Avr - 21:44

Parlez maintenant ou taisez-vous à jamaisRose, Archibald & Thaddeus

Mollement étendu dans un rayon de soleil, le chat suspend un instant ses activités pour considérer gravement son maître, qui l’interroge : “Comment me trouves-tu, Nyx ? Est-ce que ce n’est pas un peu trop strict ?” Le regard de l’homme oscille entre le miroir et les yeux de topaze du chat, puis il reprend plus fermement : “Tu as raison. On dirait que je vais à une cérémonie. Faisons plus simple.”

Le chat - ou plutôt la chatte, une jeune sacrée de Birmanie arrivée depuis dix jours à peine chez Thaddeus et déjà reine en son domaine - se désintéresse rapidement de son maître qui se remet à explorer sa penderie. Courir après sa queue semble constituer à ses yeux une occupation nettement plus passionnante qu’assister son humain dans le choix de sa tenue. L’insolente créature fait à peine au juge l’aumône d’un regard lorsqu’il sollicite à nouveau son attention : “C’est mieux, n’est-ce pas ? Oui, beaucoup mieux. Merci, ma belle”.

Pas mécontent de sa tenue, Thaddeus Yaxley s’observe avec complaisance dans le grand miroir de sa chambre. Il a revêtu, par-dessus une chemise tout ce qu’il y a de classique, une robe de sorcier neuve, coupée dans un tissu bleu nuit soyeux et brodée de motifs célestes en ton sur ton. Il n’a encore jamais eu l’occasion de porter le vêtement, d’une fantaisie bien trop tapageuse pour le département de la Justice Magique, de sorte qu’il lui semble le redécouvrir. Un bel achat, vraiment. Même la petite Nyx interrompt un instant ses cavalcades pour venir se frotter aux jambes du juge, signe indubitable de son approbation.

-Je te laisse, d’accord ? murmure Thaddeus en élevant l’animal jusqu’à son visage pour déposer un baiser sur sa truffe. Je ne devrais pas rentrer trop tard. Essaie de ne pas mettre la maison à sac en mon absence, hmm ?

Signe d’un léger malaise dans son couple avec Archibald, le jeune homme a prévu de rentrer dormir chez lui, en prétextant si besoin un travail à finir. Depuis quelque temps, la situation avec son compagnon s’est tendue, et cela le rend malheureux. Savoir qu’Archie s’intéresse à la magie noire - et bien plus, sans doute, qu’il ne veut bien l’admettre - met Thadd mal à l’aise. Qui peut croire qu’un sorcier étudie cette discipline, ou n’importe quelle autre, sans but, sans avoir le désir de la pratiquer ? Et pourtant, il ne peut se résoudre à imaginer Archie, le si prévenant et si tendre Archie, en mage noir. Quelque chose ne va pas, dans ce portrait. Alors Thaddeus, à contrecoeur, a pris quelques distances. Ce n’est pas une rupture et, s’il peut l’éviter, ce ne le sera jamais. Il a simplement besoin, a-t-il dit, d’y voir clair. Dans un accord tacite, les deux jeunes hommes ont cessé, pour un temps, de cohabiter plusieurs jours d’affilée - l’arrivée de Nyx a d’ailleurs fourni un prétexte bien commode à Thaddeus pour ne plus découcher. Ils n’ont pas pour autant renoncé à se voir, signe qu’ils ont besoin l’un de l’autre en dépit de leurs désaccords. Ils ont seulement besoin d’y voir plus clair, séparément, pour pouvoir y voir plus clair ensemble.

Ce n’est d’ailleurs pas d’eux qu’il doit être question, ce soir. Le dîner avec Rose doit permettre d’informer Archibald des fiançailles de la jeune femme avec Tibérius, une nouvelle qui risque de le mettre dans une colère noire. C’est pour cette raison que Rose a prié Thaddeus d’être présent,et lorsqu’il arrive dans le salon de sa cousine, il a un peu l’impression de partir à la bataille.


-Rose, ma chère, tu es resplendissante. Tu es prête ? Je suis un peu en avance, mais si tu veux, nous pouvons y aller.

Elle accepte, et après un bref trajet dans la cheminée, ils achèvent d’arriver jusqu’au restaurant à pied, bras dessus, bras dessous. On pourrait presque croire que c’est Thaddeus lui-même qui est le futur époux de Rose, à les voir marcher et deviser de la sorte.

Leur tête-à-tête ne dure guère, cependant. Ponctuel, Archibald les rejoint à l’heure dite ; salutations polies, à peine plus, entre les deux hommes, hormis une poignée de mains un peu trop appuyée, un regard un peu trop insistant - mais il faudrait un observateur au fait de leur relation pour remarquer ces détails. Pour le profane, il ne s’agit que de deux amis, rien d’autre. Thaddeus aimerait pouvoir être plus démonstratif, mais il a bien compris que ce serait contre-productif pour eux deux.

-Ne t’excuse pas, nous avons attendu cinq minutes tout au plus, mais nous étions en avance. Après toi, Rose.

La réservation au nom de Yaxley a fait son effet : on leur a préparé une table dans un coin particulièrement agréable, non loin du feu, un peu en retrait. Entre Archibald et Thaddeus, c’est un assaut de galanterie : tandis que l’un aide Rose à ôter sa cape, l’autre lui tient la chaise, comme deux chevaliers servants.

-Vous voulez boire quelque chose ? demande Thaddeus sans répondre directement aux questions d’Archibald. Je pourrais commander une bouteille de champagne, non ? Rose, qu’en penses-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
HYDRE
Rose Ashford-Selwyn
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 824
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue

En couple avec : Tibérius Yaxley
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeLun 3 Avr - 18:16

❝ Archibald, Thaddeus & Rose ❞ Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A JamaisFiancée. Voilà un mot auquel Rose ne se fait pas et qu’elle ne pensait jamais entendre la concernant. Il faut dire que, dès l’enfance, sa tante Margaret l’a directement mise en garde : si le mariage est ce à quoi elle devait aspirer en tant que fille de la noblesse anglaise et sorcière d’une longue lignée de sang pur, elle devait rapidement se mettre en tête que c’était un objectif inatteignable pour elle. Se marier à un moldu ? Aussi titré soit-il, hors de question, à moins de vouloir abandonner le monde sorcier. Quant à un sang pur … L’idée a toujours semblé folle à Rose. Pouvait-elle vraiment la responsabilité de mettre au monde des enfants sang-mêlés ? C’est une chose de mentir pour soi-même, s’en est une autre d’impliquer les autres dans son mensonge. Voilà pourquoi, au grand dam de l’oncle Sirius, c’est Rose qui a hérité des bien de Margaret. Une façon pour sa tante de s’assurer que la jeune femme n’aurait jamais besoin d’un homme pour assurer sa place dans le monde.

Pourquoi avoir accepté Tibérius dans ce cas ? Rose sait qu’elle n’a pas d’excuses. C’est une faiblesse de sa part d’avoir dit oui. Elle, si rationnelle, si ferme dans ses principes, n'a pas su comment dire non. En réalité, elle n’en avait pas envie. Lassée de refuser, lassée de lutter contre ses désirs, elle a fini par céder. Néanmoins, elle s’est fait une promesse : pas d’héritier. La fratrie Yaxley compte assez d’enfants pour pallier à l’absence de grossesse qu'entraîne leur union. Un secret qu’elle se garde bien de divulguer à qui que ce soit, en particulier à Thaddeus, soulagé de ne plus être sous le feu des projecteurs en tant qu’héritier potentiel.

C’est d’ailleurs lui qu’elle attend en songeant au bonheur qu’elle ressent en ce moment. Ce soir, ils ont une mission importante : annoncer à Archibald ses fiançailles. Stratégiquement, Rose a choisi de faire l’annonce dans un restaurant huppé de la capitale dont ils sont des habitués. De la réaction de son cousin, elle n’attend pas grand chose si ce n’est une bonne dose de colère. L’affection qu’elle porte à son cadet ne l’aveugle pas sur ses défauts, or Rose n’a pas de doutes, c’est la colère qui parlera en premier et ils ne seront pas trop de deux pour calmer les éclats du jeune homme.

Thaddeus, encore plus ponctuel qu’à l'accoutumée, ne tarde pas à arriver chez elle. Rose se lève pour le saluer, accepte son compliment avec bonne grâce lui retournant pour l’occasion :

- Toi aussi, cette robe est superbe, je ne me rappelle pas l’avoir vue avant. Pour peu tu m’éclipserais. On va croire que c’est toi qui a une grande nouvelle à annoncer !

Rose songe qu’il y a peu de chance que ça arrive. Certes, Thaddeus a déménagé, on pourrait même dire qu’il a pris son envol mais il ne semble pas exactement heureux, dirait sa cousine. Il y a comme une ombre qui plâne sans qu’elle sache exactement à quoi elle est due. Si la jeune femme avait été moins occupée par son propre bonheur et ses fiançailles à venir, peut-être aurait-elle noté ce léger pli de la bouche que son cousin fait lorsque l’on parle de son compagnon. Néanmoins, Rose semble avoir oublié de prêter attention à autre chose qu’elle-même sans quoi elle aurait déjà asaillis le jeune homme de questions.

Le trajet jusqu’au restaurant est particulièrement court et voilà Rose en train de dévisser agréablement avec Tibérius en attendant le dernier convive. Celui-ci ne tarde pas à arriver et on les conduit prestement à leur table où les deux hommes ne tardent pas à rivaliser de galanterie. Heureuse que la soirée commence si bien, Rose approuve le choix de Thaddeus :

- Du champagne, parfait. Ce qu’ils ont de meilleur je te fais confiance. Ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion de dîner en si agréable compagnie.

Comme tout sorcière respectable, Rose laisse volontiers Thaddeus prendre la main et se tourne vers Archibald rayonnante :

- Je dois bien avouer que tu m’as honteusement négligée. Si ce n’était pas Thaddeus qui prenait toute ton attention, je me vexerai mais puisque c’est pour la bonne cause, je me contenterai de ne plus être que la seconde dans tes affections. Cela dit, je dois admettre que ça change. Généralement, c’est moi qui suis le moins disponibles mais vous avez tous les deux des agendas de ministre désormais.

La question du fabricant de baguette a beau être posée en toute innocence, Rose ne peut pas s’empêcher d’avoir une appréhension. Doit-elle annoncer sa grande nouvelle maintenant ou attendre la fin du dîner ? Stratégiquement parlant, ne vaudrait-il pas mieux que le jeune homme soit un peu apaisé par la nourriture et l’alcool avant de lui dire ? Le regard qu’elle lance à Thaddeus est plein de doutes et son compagnon ne semble pas savoir mieux qu’elle que faire. En bonne Serpentard, elle décide donc de différer un peu l’information :

- Je vais très bien comme tu le vois. Tout se passe pour le mieux en ce moment et j'ai envie de partager ça avec vous. J’ai des choses à te dire mais je voudrais d’abord savoir comment tu vas. Puisque tu es un très mauvais correspondant, il va falloir que tu me racontes tout ce qui t’occupe en ce moment.

L’arrivée du serveur avec le champagne l’empêche d’en dire plus. Il y a un silence, ceux qui arrivent toujours lorsqu’un serveur arrive près d’une table et ils attendent poliment que celui-ci soit parti pour reprendre leur conversation, un verre en main cette fois-ci.

- Trinquons aux bonnes nouvelles ! Et à nous aussi,
propose-t-elle en souriant
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Archibald Ollivander
Archibald Ollivander
▌ Messages : 145
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Mal
Avatar: Finlay MacMillan

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeSam 8 Juil - 15:35

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais
ft. Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley
Ce fut un choix que fit Archibald lorsqu’il décida d’ignorer le malaise qui planait entre lui et Thaddeus – comme toutes les fois précédentes où il avait pris la décision de jouer l’autruche plutôt que d’accepter pleinement que cette situation ne pourrait pas durer éternellement. Il aurait fallu être idiot pour ne pas se rendre compte de la soudaine distance que mettait le cadet Yaxley dans leur relation, et Archie n’était pas un idiot : il prétendait seulement l’être. Thaddeus avait adopté un chat et ne pouvait pas découcher, il devait s’en occuper ? Bien sûr, pas de soucis, et cela n’avait absolument rien à voir avec les livres que le jeune fabricant avait chez lui, bien entendu.

Oui, Archie pouvait être à la fois très persuasif envers lui-même et très lucide sur la situation, les deux n’étant malheureusement pas incompatibles. Pour l’instant, le jeune homme s’accommodait de cet entre-deux qui ne le satisfaisait pourtant pas. Après tout, il lui fallait seulement mettre de l’ordre entre deux parties de sa vie : ça ne devait pas être si difficile que ça, n’est-ce pas ?

Oui, il y avait d’autres sujets à propos desquels Archibald vivait totalement dans le déni.

Simplement heureux, Archie joua son rôle. Il prenait soin de Rose comme d’une véritable reine, l’entourant d’affection, sans manquer de dispenser ce qu’il pouvait d’attention envers Thaddeus : un sourire par-ci, un regard par-là, presque comme si de rien n’était. Ils savaient, eux, ce qu’il en était véritablement, et cela suffisait amplement au fabricant de baguettes.

La diversion du champagne passa habilement : Archibald, trop occupé à faire semblant, ne remarqua rien des échanges de regards autrement plus sérieux entre Rose et Thaddeus. Il préféra se concentrer sur sa cousine, qui lui avait terriblement manqué : depuis qu’ils étaient petits, Rose constituait un repère pour Archibald et l’affection qu’il portait à sa cousine n’égalait que l’admiration qu’il avait pour elle. Aussi laissa-t-il volontiers les considérations mondaines aux bonnes mains de Thaddeus, accordant toute son attention à la blonde.

- Oh, mais tu sais bien que je t’adore Rose, et je pense que Thaddeus me partagera volontiers avec toi.

Il adressa un discret clin d’œil au juge, ce qui lui permit de cacher son trouble l’espace d’un instant. Effectivement, Archibald était bien occupé ces temps-ci. Il fallait dire qu’entre ses occupations et les mensonges, son emploi du temps était doublement plein. Il était devenu impensable qu’il perde du temps à ne rien faire ou à se reposer : à chaque fois qu’il pensait pouvoir souffler, un nouveau hibou lui arrivait de Gringotts, une énième commande arrivait à la boutique ou alors, pire, la marque se mettait brusquement à le brûler. À la simple pensée que cela puisse arriver ce soir, Archibald sentit son sourire vaciller et son cœur s’emballer violemment dans sa poitrine.

Par Merlin, pas ce soir…

La gorge soudainement serrée, Archibald tenta de faire bonne figure.

- Oh, tu sais, je suis très occupé, mais c’est finalement très répétitif : la boutique, Gringotts, les fournisseurs…

Ses recherches… Néanmoins, le mot lui resta sur le bout de la langue et, malgré lui, Archie coula un regard à Thaddeus, remerciant l’arrivée du serveur. Il n’osait plus aborder le sujet en présence de son compagnon, par peur de se voir poser des questions auxquelles il ne saurait pas répondre. Une fois lui avait suffi et les excuses bancales qu’il avait réussi à assembler résonnaient encore à ses oreilles. Pouvait-il vraiment se persuader qu’il avait apaisé les inquiétudes de Thaddeus avec des propos si vacillants ? Le jeune fabricant en doutait fortement.

Non, il ne fallait pas penser à tout ça. Ce soir était un soir de fête et, comme venait justement de le souligner Rose en levant son verre, il fallait trinquer aux bonnes nouvelles. Emporté par son désir de se fondre dans l’ambiance, Archibald leva donc son verre et le fit tinter contre les deux autres. Ce ne fut que lorsque la surface froide de la coupe de champagne toucha ses lèvres que le jeune homme retomba quelque peu sur terre, intrigué.

- Il me semble que j’ai raté quelque chose, non ? À quelles bonnes nouvelles trinquons-nous ? demanda le jeune homme, un sourire un peu perdu aux lèvres.

La soudaine impression d’être le dernier au courant commença à poindre chez Archibald. S’il avait eu un peu de recul sur la situation, il aurait pu se faire la remarque que tout cela était particulièrement ironique : lui qui avait caché tant de choses à ses proches ces derniers temps se retrouvait dans la situation inverse de celui à qui on cachait des choses. Pourtant, en ce moment précis, tout ce qu’il parvenait à se dire, c’était qu’il ne savait plus vraiment grand-chose de la vie des deux personnes qui l’entouraient. Que se passait-il dans leur quotidien ? Avec quelles personnes passaient-ils leurs journées ? Que s’était-il passé de nouveau ces derniers jours ? Ces dernières semaines ? Mois ?

Archie reposa la coupe de champagne sans y avoir touché. Sa bouche était pleine d’un goût amer que la boisson ne parviendrait pas à dissiper, il le savait.

À cet instant, Archibald se sentit plus seul que jamais, assis entre deux des personnes qu’il aimait le plus au monde, et l’amertume qui le submergeait n’était dû qu’à la soudaine prise de conscience qu’il était le seul à blâmer pour cela.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
SORCIER
Thaddeus Yaxley
Thaddeus Yaxley
▌ Messages : 187
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue20 / 10020 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de tilleul, crin de licorne, 27,3 cm
Camp: Neutre
Avatar: Nicolas Duvauchelle

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeJeu 20 Juil - 20:34

Parlez maintenant ou taisez-vous à jamaisRose, Archibald & Thaddeus

Ce pourrait être la soirée rêvée, pour Thaddeus, entre deux des personnes qu’il aime le plus en ce bas monde, devant une coupe de champagne et bientôt un bon repas. Dans l’ambiance feutrée du restaurant, tout porte à se détendre ; le service est efficace et attentif, les autres clients discrets, et un grand feu crépite joyeusement dans la cheminée, non loin de leur table. On se croirait presque seuls au monde ; les éclairages sont faits de telle manière que chaque tablée forme une sorte d’îlot, ignorant à peu près les îlots voisins et n’entendant de leurs conversations qu’un faible murmure. Mis en confiance par la disposition des lieux, Thaddeus s’aventure même à frôler la main d’Archibald, sous la table, l’espace d’une seconde. Pas plus, surtout pas plus : ils ont toujours été d’accord pour se montrer parfaitement discrets en public et ne se traiter que comme deux amis, sans être vraiment sûrs que cette précaution suffise à éloigner tous les soupçons. Mais Thaddeus a promis à son frère aîné d’être prudent, et il se rend compte avec une pointe de tristesse qu’il n’a même pas la tentation de manquer à sa parole. Bien entendu, Archie lui a rendu la brève pression des doigts, avec un regard plein de tendresse, mais il manque quelque chose, comme si tous deux se contentaient d’être polis. Alors, très vite, la main du juge revient au-dessus de la table, et le voilà qui s’affaire à servir le champagne, après avoir gentiment congédié le serveur qui s’apprêtait à le faire. Ses deux commensaux devisent paisiblement, avec les plaisanteries habituelles et le ton léger qui convient entre trois jeunes gens ; pourtant, Thaddeus ne se sent pas vraiment à l’aise. On devine, derrière leurs propos, trop de tensions et de non-dits pour qu’il parvienne à se glisser naturellement dans la conversation. Les piques soigneusement dissimulées sous une courtoisie de bon aloi, les reproches à peine voilés, les méandres, en somme, d’une discussion sans concession n’ont jamais été sa tasse de thé. Paralysé par la crainte de proférer une énormité, ou de faire de la peine à l’un des deux autres, c’est tout juste si le juge ose répondre au toast de Rose :

-Aux bonnes nouvelles, oui. Et à nous.

Le champagne, son carburant favori, ne fait pas son effet habituel ; d’ordinaire, les bulles ont la vertu de mettre à distance la timidité et l’inhibition, mais cette fois-ci, le malaise persiste. Il s’accentue même lorsqu’Archie, la mine crispée, repose sa propre coupe sans avoir bu la moindre goutte. Thaddeus croise le regard de Rose, sans en comprendre la signification ; il aurait mieux valu se mettre d’accord avant, lui n’a jamais eu le moindre talent pour comprendre les indices et les coups d’oeil, si éloquents soient-ils. Sentant que le silence s’éternise et devient pesant, le juge tente une diversion qui ne convainc personne :

-Eh bien, il y a toujours des bonnes nouvelles à fêter, non ? Ne serait-ce que de se voir.

Sa voix sonne faux, comme toujours lorsqu’il se lance dans des circonvolutions de ce genre, et Rose aussi bien qu’Archibald s’en rendent compte. Deux regards de braise se tournent vers lui - celui, perplexe, du jeune homme, et celui de la sorcière, presque autoritaire - et cela achève de lui faire perdre pied. Il se sent rougir, la sensation familière, la cerise sur le gâteau de sa maladresse, et il essaie de reprendre :

-Après tout, nous sommes tous jeunes, et c’est un âge où la vie connaît des bouleversements, n’est-ce pas ? Je veux dire, c’est dans l’ordre naturel des choses. Tu ne crois pas, Rose ? On pourrait peut-être commander quelque chose à grignoter pour accompagner le champagne. Ils ont un excellent saumon fumé, ici.

On lit en lui comme dans un livre ouvert. Lorsqu’il parle de façon aussi confuse et aussi incohérente, c’est qu’il se sent mal à l’aise et qu’il essaie, en vain, de le masquer. D’un geste, il appelle le serveur, lui demande la carte, sans que ses deux compagnons aient pour autant renoncé à le regarder. Rose semble consternée, Archibald suspicieux. Il finit par vérifier machinalement l’avant de sa robe, craignant de s’être renversé du champagne dessus, mais ce n’est pas là l’objet de leur attention.

-Nous allons prendre l’assortiment d’amuse-bouches, déclare-t-il fermement en rendant la carte au serveur avant d’essayer de plaisanter à l’adresse de Rose et d’Archie : Eh bien, ne me regardez pas comme ça, je n’ai rien dit d’inconvenant, du moins pas que je sache. Vous avez l’air tellement…

Il n’achève pas. Trop de mots se présentent à son esprit pour décrire les deux sorciers, et aucun n’est agréable. Tellement choqués, en colère, soupçonneux, tellement tout sauf heureux qu’on soit là tous les trois, alors que cette soirée avait pourtant tout pour être parfaite.


Revenir en haut Aller en bas
HYDRE
Rose Ashford-Selwyn
Rose Ashford-Selwyn
▌ Messages : 824
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue80 / 10080 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue

En couple avec : Tibérius Yaxley
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette: 25,5 cm bois de noyer avec un poil de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Laura Carmichael

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeJeu 27 Juil - 23:06

❝ Archibald, Thaddeus & Rose ❞ Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A JamaisSi Rose est ravie d’avoir Archibald et Thaddeus a table, elle sait que le repas qui les attend ne va pas être aussi détendu qu’elle le voudrait pour autant. Archibald, sans qu’elle puisse lui donner entièrement tort, a une dent contre Tibérius. Il faut dire que son fiancé n’a pas toujours l’art et la manière de s’adresser aux gens, en particulier ceux qui viennent lui hurler ces quatre vérités dans son bureau. Néanmoins, il est le frère de Thaddeus et son futur mari si bien que Rose ne peut s’empêcher d’épprouver une pincée d’agacement à l’idée de devoir prendre des pincettes pour annoncer ce qui, somme toute, devrait être une excellente nouvelle pour tout le monde.

Thaddeus lui-même semble tendu. La jeune femme trouve qu’il y a quelque chose d’un peu forcé dans son sourire. Un peu comme s’il n’arrivait pas à se détendre. Pourtant, ils ne sont qu’eux trois et Rose sait la relation qui lie les deux hommes si bien qu’il n’y a pas de malaise à avoir. Prise par son travail et son mariage à venir, finalement, la jeune femme n’a pas vraiment remarqué le changement qui s’est opéré chez le plus jeune de ses cousins. Thaddeus, préférant probablement ne pas se confier sur une situation qui ne le met pas à l’aise, ne lui a pas partagé ses soupçons concernant les activités plus que douteuses d’Archibald. La jeune femme ne songe donc pas un seul instant que le malaise que ressent le juge est dû à autre que la réaction violente qu’Archibald ne manquera pas d’avoir à l’annonce du mariage de Rose.

Autant faire les choses en douceur, a-t-elle pensé. Il s’agit d’échanger les dernières nouvelles, de laisser tout le monde se détendre et l’alcool faire son effet avant de lacher la bombe. Lorsqu’ils trinquent, la jeune femme n’envisage pas d’annoncer directement la couleur. C’est sans oublier Thaddeus qui ne sait décidément pas mentir. Paniqué ou simplement mal à l’aise, il en fait de trop et en dit trop sans rien dire. Evidemment, ça ne rate pas. La curiosité d’Archie est indéniablement titilée. Il y a désormais comme un malaise à table. Or, chacun se trompe lourdement sur les pensées de l’autre. Pendant un moment, ils se regardent tous, le verre à la main, risquant presque de tomber dans un silence embarrassant.

Thaddeus toujours soucieux que personne ne puisse se sentir mal à l’aise et qu’il n’y ait pas de moment embarrassant, parle, appelle le serveur, commande le tout dans une espèce de confusion bien inhabituelle pour lui. Finalement, c’est Rose qui rompt le silence qui s’est installé, tapotant amicalement la main de son cousin et esquissant un rire qui se veut amusé.

- Par Salazar Thaddeus, rien d’étonnant à ce que tu n’ais pas fini à Serpentard, tu n’aurais jamais survécu au sein de ma maison. Archie et toi êtes vraiment des Serdaigle jusqu’au bout de la baguette.


Il y a bien plus d’affection que d’agacement dans son ton. Après tout, Thaddeus a toujours fait partie de ses cousins favoris et, depuis quelques années, il y a entre eux une telle entente que la jeune femme ne pourrait pas rester fâchée contre lui même si elle l’avait voulu. Ce n’est pas comme ça qu’elle aurait voulu annoncer les choses mais qu’importe. Ce qui est fait est fait et autant aller jusqu’au bout de leur annonce.

- Trinquons à moi, Archibald puisque je vous ai réuni pour t’annoncer une excellente nouvelle. Thaddeus a eu, et je m’en excuse, la primeur de l’information, mais je voulais qu’il soit présent pour partager la nouvelle avec toi puisque je sais à quel point vous êtes proches.

Elle boit une gorgée de son verre, un sourire de réel contentement aux lèvres, sur son annulaire, la bague de fiançaille offerte par Tibérius, soigneusement choisie, probablement au grand damn de son banquier. Simple dans un bel or blanc, elle est ornée d’une couteuse émeraude verte, un clin d’oeil aux couleurs de la maison de la jeune femme.

- Tibérius m’a demandé de lui faire l’honneur de l’épouser et j’ai accepté.

Nul besoin d’expliquer au jeune homme que la première demande en mariage de son cousin était loin d’être dans les formes et que Thaddeus lui-même s’est émerveillée qu’elle ait fini par l’accepter après tant de faux pas. Archie risque déjà d’être bien assez rémonté comme ça.

- Je sais qu’il est loin d’occuper une place de choix dans ton cœur, continue-t-elle. Néanmoins, comme je sais que tu places mon bonheur avant tes considérations personnelles, si bien que je ne doute pas, qu’à terme, tu te réjouiras pour moi.

L’ensemble est dit avec le sourire et Rose prend la main d’Archie avec affection mais ses mots n’en sonnent pas moins comme un avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
MANGEMORT
Archibald Ollivander
Archibald Ollivander
▌ Messages : 145
Humeur :
Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de Noyer, plume de Phénix, 27,4 cm, flexible
Camp: Mal
Avatar: Finlay MacMillan

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitimeJeu 3 Aoû - 23:43

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais
ft. Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley
Etrangement, le mensonge avait rendu Archibald particulièrement attentif à son entourage. Lui qui avait toujours été très centré sur lui-même s'était surpris, au cours des dernières semaines, à observer les gens autour de lui, à guetter dans leurs gestes et leurs regards le moindre changement. Le fabricant, qui avait autrefois du mal à lâcher ses baguettes des yeux, plongeait désormais dans ceux des autres presque avec frénésie. Il devait s'assurer d'être cru, après tout.

Pourtant, Archibald avait beau regarder Thaddeus, il semblait manquer l'essentiel - ou plutôt, il décidait de faire comme s'il n'existait pas. Il fallait être aveugle pour ne pas voir le malaise grandissant du juge, mais le fabricant de baguettes avait une excuse toute trouvée pour la balayer d'un revers de main : oui, après tout, il n'y pouvait rien dans un tel endroit. Comment rassurer son compagnon sans immédiatement révéler à tous ce qui se passait entre eux ?

Non, mieux valait faire semblant de n'avoir rien vu.

Il aurait aimé en faire de même avec la "bonne nouvelle", ne put-il s'empêcher de penser, quelques minutes plus tard. Il avait  trouvé étranges les propos de Rose, mais c'était l'attitude de Thaddeus qui lui avait véritablement mis la puce à l'oreille. D'un geste lent, il reposa donc la coupe de champagne ; son angoisse grandissait à mesure que le juge s'agitait. Etait-ce là la réaction qui convenait à une bonne nouvelle ? Archibald n'en avait pas l'impression. Jetant un regard à la fois perplexe et inquiet à Rose, un rire nerveux lui échappa une fois de plus.

- Thaddeus... ? Tu es sûr que tout va bien ?

Il aurait aimé tendre la main et saisir celle du juge, car ce dernier ne l'écoutait pas, trop occupé à commander les amuse-bouches. Archibald ne comprenait plus ce qui se passait, ni quelle direction prenait la soirée. Malgré lui, l'angoisse ne cessait de monter et de s'étendre. Archie se mit alors à penser à Jedusor, à ses recherches interdites qui patientaient dans son atelier, à cette marque sur son bras, qu'il ne put s'empêcher de frotter à travers sa manche...

Que se passait-il ?

Ce fut finalement Rose qui les ramena sur terre, d'un éclat de rire. Archibald aurait aimé que cela sonne la fin du trouble, que cela calme Thaddeus, et lui avec, mais ce ne fut pas le cas. Si le jeune fabricant se réjouit un instant pour sa cousine adorée, tout fut très vite balayé par la mention de Tibérius.

Le temps sembla se figer, et Archibald avec lui. Pétrifié sur place parles mots de Rose, le jeune homme semblait en avoir oublié comment respirer. Ce fut donc en silence qu'il écouta sa cousine lui annoncer la si controversée "bonne nouvelle", incapable de prononcer le moindre mot.

Etait-il en colère ? Oui, bien sûr. Si Archie avait très vite pris la décision de ne pas s'intéresser à la relation de Rose avec le frère de Thaddeus, pour leur bien à tous, il n'avait jamais soutenu cette liaison pour autant. Alors oui, il était en colère - en colère et déçu. Car plus il y réfléchissait, plus ce rendez-vous - qui aurait dû être un moment agréable - prenait des airs de guet-apens.

Son regard glissa jusqu'à Thaddeus. Il était au courant, hein ? Bien sûr qu'il était au courant. Parfois, Archie en venait à oublier que son compagnon était le frère de Tibérius, et un ami très proche de Rose. Il l'oubliait car il était son amant et que, par conséquent, Archibald se sentait privilégié dans sa relation avec Thaddeus. A cet instant, pourtant, un fossé semblait les séparer, plus profond que jamais.

Il en allait de même pour Rose. Car Archibald avait bien perçu la douce menace dans sa voix, et cela éclairait la situation d'une toute nouvelle manière.

Ce repas n'avait rien d'amical : ils étaient là pour le mettre au pied du mur et éviter qu'il ne fasse un esclandre.

- Bien, finit-il par souffler, après un  long moment de silence tendu. Il faut croire que toutes les questions ne sont pas bonnes à poser, tout Serdaigle que je sois.

Archibald aurait réellement voulu être heureux pour Rose, mais il n'y parvenait pas. La rancoeur et l'inquiétude lui serraient la gorge.

- Fallait-il vraiment toute cette mascarade pour m'annoncer ça ? demanda-t-il brusquement. Rose, je tuerais pour me réjouir pour toi, mais tu sais pertinemment que je ne vais pas lever mon verre à cette "bonne nouvelle". Lui faire l'honneur, ajouta-t-il avec un soupir sec. Trop d'honneur, ça c'est certain.

D'un geste sec, Archie avala sa coupe de champagne. Ses mains tremblaient, son bras gauche le démangeait - réalité ou simple réaction émotionnelle ? Il ne voulait pas savoir.

Le serveur arriva, déposa les amuse-bouches en silence, repartit. Archibald n'avait plus faim.

- Ton bonheur, Rose, est une des choses que j'ai le plus à coeur, finit-il par dire, les mâchoires serrées. Si tu estimes que le chemin sur lequel tu t'engages t'y mèneras, soit. Qui suis-je pour donner mon avis, après tout, surtout quand il n'est ni demandé, ni voulu, ni même acceptable de toute évidence.

Le jeune fabricant aurait aimé se débarrasser de cette colère qui l'étouffait, mais il n'y parvenait pas, c'était plus fort que lui. Il sentait plus que jamais cette distance qui se créait entre lui et les autres, et l'annonce de Rose ne faisait que renforcer cette solitude qu'il se créait. Car une fois sa cousine mariée, que resterait-il ? Thaddeus ?

Etant donné le regard que le juge lui lançait, Archibald en doutait amèrement.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Empty
Message#Sujet: Re: Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley   Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Parlez Maintenant, Ou Taisez-Vous A Jamais || Rose Ashford-Selwynn & Thaddeus Yaxley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rose Ashford-Selwyn [Fini]
» Les hiboux de Rose Ashford-Selwyn
» Thaddeus Yaxley
» Can't Get Mad At You, But Still || Thaddeus Yaxley
» Liens || Thaddeus Yaxley
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-