AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guérison Miracle [PV Zelda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1236
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Guérison Miracle [PV Zelda]   Mar 20 Mar - 23:05

    Yseult avait retrouvé sa joie de vivre et elle ne cessait de rire, ce qui lui valait parfois des regards étranges. Quand Sean et Léo lui avaient demandé ce qui avait changé, elle ne savait pas trop. Elle avait retrouver la mémoire encore dans les toilettes des filles du second étage. Elle n'arrivait pas à comprendre ce qui s'était passé, elle n'avait vu personne, et elle était sortie, tout joyeuse, persuadée d'être la nuit et d'être encore l'année dernière. Et puis au fur et à mesure qu'elle avait avancé dans le couloir pour rejoindre sa salle commune, ces souvenirs étaient peu à peu revenus. Et puis après une bonne nuit de sommeil, elle se souvenait très de sa période morose, et puis de sa période joyeuse avant et maintenant. Mais elle ne savait pas du tout ce qui avait déclenché l'une et ce qui avait déclencher l'autre. Bah autant pas se poser toutes ses questions, elle était redevenue elle-même et c'est tout de qui comptait...
    "Bon, je vais à l'infirmerie" dit-elle dans une grand sourire à ces deux camarades et se mit à courir dans les couloirs pour rejoindre l'infirmerie. Elle avait promis à l'infirmière de revenir la voir pour la séance suivante, mais ce n'était plus vraiment la peine, n'est-ce pas? Mais il fallait aller la prévenir. Elle avait aussi envoyé une lettre à son père pour l'informer que tout était redevenue normale. Aprés tout, peut-être est-ce grâce à l'infirmière si tout était redevenue comme il faut.

    Elle entra dans la pièce, avec le sourire et s'écria...
    "Miss Sparkley, je vais beaucoup mieux..... " Elle lui fit un sourire pour lui montrer que c'était le cas, qu'elle était redevenue le bout entrain, qu'elle avait toujours était, dommage cependant qu'elle n'était pas assister à l'anniversaire de Aulne aussi en forme, c'était d'ailleurs une des dernières journées qu'elle avait passé dans cet état de tristesse permanente.
    "Je comprends pas ce qui s'est passé, mais après tout, ce n'est peut-être pas si importante... Je veux pouvoir rattraper le temps perdu maintenant" dit-elle en s'asseyant sur le lit, et s'allongea comme elle l'avait fait la première fois. Mais ce n'était plus pareil, à peine, était-elle assise qu'elle se relevait déjà et se mettait à jouer avec une fiole de potion vide laissé sur une table de nuit, sans doute par un autre patient de l'infirmière qui avait peut-être passé la nuit ici... Mais Ys était bien trop contente pour s’inquiéter de qui ça pouvait être...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 397
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Sam 24 Mar - 23:00

Une nouvelle séance de psychanalyse avec la petite Yseult Neils. Autant vous l’dire tout de suite. Ça n’enchantait pas du tout l’infirmière de Poudlard. D’accord, c’était elle qui avait suggéré qu’un brin de psychanalyse ne ferait pas de mal, mais elle aurait préféré ne pas avoir à se coltiner ce sale boulot. Ecouter et conseiller, c’était tout simplement pas son truc. Si elle était du genre attentive et agréable, ça se saurait. Mais bon, avec la pression du père Neils sur le dos, elle avait plutôt intérêt à faire profil bas, et à essayer de faire comme elle le pouvait pour empêcher que l’état de la petite se détériore et même essayer de la faire aller mieux. Mais ça, c’était franchement pas gagné. D’une fois sur l’autre, aucune différence ne se faisait ressentir. C’était vraiment déprimant, et avait de quoi décourager.

C’était convaincue que cette séance serait aussi infructueuse que les précédentes, qu’elle avait attendu sa petite patiente, comme les autres fois. Elle était parfaitement démotivée. Franchement, elle n’y croyait plus du tout. Elle sentait déjà les parents d’Yseult et Dippet lui tomber dessus. À cette pensée, elle grimaça. Elle aurait tellement voulu les impressionner, leur prouver qu’elle était compétente… mais ça semblait compromis. Elle y croyait de moins en moins. Freud pouvait aller se faire voir, avec ses théories idiotes et tordues. Elle en avait jusque là de ces tentatives désespérées. Si elle n’arrivait à aucun résultat aujourd’hui, elle allait jeter l’éponge, voilà tout. Elle en avait assez.

Bien sûr, Zeld’ ne pouvait pas s’attendre à ce qu’il se passe un retournement de situation aussi énorme. Et apparemment, elle n’y était pour rien. Dès qu’Yseult fit son entrée dans son lieu de travail, l’infirmière ne pu que comprendre que la gamine avait changé du tout au tout. C’était tellement bluffant, c’était même effrayant. Elle la regarda un bon moment, interdite, le temps de se demander, si la petite jouait la comédie ou si elle avait bel et bien changé. De toute façon, elle se posait trop de questions pour se contenter de constater qu’Yseult allait mieux et pour la laisser s’en aller gaiement. D’accord, si elle allait mieux, ça arrangeait carrément ses affaires, mais là… enfin, il y avait de quoi s’interroger sur cette guérison miracle, quand même, admettez le!


"Je suis ravie de voir que tu vas mieux." Pour une fois, c’était bien vrai, si ça voulait dire plus de psychanalyse et en boucher un coin à monsieur le directeur et l’autre crétin de paternel, alors Zeld’ était ravie. "Tu n’as aucune idée de ce qui a provoqué ce déclic, chez toi?"

Ça ne sortait pas de rien! Zeld’ avait besoin de savoir, ne serait-ce que pour pouvoir retirer quelques mérites de ce qui était en train de se passer. Avec tout le mal qu’elle s’était donnée, elle aimerait bien entendre que ça n’était pas en vain et qu’elle au moins un tout petit peu pour quelque chose dans ce qui était en train de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1236
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Lun 2 Avr - 12:06

    Yseult toujours assise sur le lit de l'infirmerie, regardait Miss Sparkley, est-ce qu'elle allait devoir vraiment "subir" une autre séance. C'était la combientième déjà? Ys avait l'impression de passer sa vie dans l'infirmerie et dans .... les toilettes des filles.
    "Je sais pas ce qui à causé le déclic. Je suis allée dans les toilettes des filles, comme vous me l'avez conseillé, et je sais plus ce qui s'est passé, mais quand je suis ressortie, j'étais comme ça... Je pense qu'il n'y a pas vraiment à se poser de questions, si?" fit la jeune Serdaigle. Ys avait surtout envie maintenant c'était de partager sa joie avec ses amis. Elle avait l'impression qu'elle avait passé ces quelques mois enfermé dans sa tête, et qu'elle avait perdue beaucoup de temps à vivre. La jeune fille voulait maintenant profiter de chaque instant de sa vie.

    "Si vous inquiétez de ce que pense mon père. Je lui dirais que vous m'avez beaucoup aidé, et il vous laissera tranquille" fit Ys en se levant du lit. Elle n'allait pas passer la journée ici. Elle avait tellement de choses à faire et de temps à rattraper. Tout semblait bien plus limpide maintenant, avant c'est comme si elle "trainait" quelque chose de trop lourd à porter, un secret qui la pesait, mais maintenant c'était plus léger, elle était tranquille. Elle se souvenait de tout ce qui s'était passé durant son autre vie - s'est comme ça qu'elle appelait cette période morose de sa vie - mais bizarrement elle n'arrivait pas à comprendre ce qui l'avait empêcher d'être heureuse, mise à part ce ... poids, disparu aujourd'hui! Vraiment ? ... Parfois, elle avait l'impression que ce poids était encore là, mais tellement enfoui, qu'il était "oublié". Elle ne voulait vraiment pas se rappeler de ce qu'elle avait oublié, cela avait été un tel poids, qu'elle ne voulait pas le porter à nouveau. Peut-être est-ce pour ça, qu'elle ne voulait pas parler à l’infirmière, parce que si il y avait une personne pour l'aider à se souvenir, ce serait elle..


[HJ : Désolée, c'est un peu court^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 397
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Ven 6 Avr - 0:22

Bah réflexion faite, Zelda préférait largement Yseult quand elle en était à un stage de dépression dangereux que lorsqu’elle se la jouait jeune fille enthousiaste et pleine de vie. Faut dire que l’enthousiasme et la joie de vivre, c’était pas son truc. Même à l’âge d’Ys’, elle était déjà aussi désagréable, misanthrope et taciturne qu’aujourd’hui, donc vous imaginez bien! Oui, vraiment, Yseult, pour l’infirmière, était plus agréable quand elle ne parlait presque pas. Elle osait lui dire qu’il n’y avait pas à se poser de questions. A ELLE! Après tous les efforts, toutes les recherches qu’elle avait fait pour elle, la moindre des choses, ça aurait été de reconnaître son travail ou de la remercier, non? Là, la gamine qu’elle était se contentait d’afficher son bonheur tout neuf avec ce sourire béat caractéristique des gens à qui Zeld’ avait envie de foutre des claques. Non mais elle allait le reconnaître, oui ou non, qu’elle s’était démenée pour sa petite personne? Ajouter ce « je dirais à mon père que vous avez beaucoup aidé » que Zeld’ trouvait hyper condescendant (Zelda Sparkley, ou l’art de tout surinterpréter à sa sauce), ça l’agaçait. Elle comprenait, dans ces mots-là un : « ne vous en faites pas, je serai assez gentille pour éviter de dire à mon père que vous n’avez rien fait pour moi ».
Ce n’était pas ça, bien sûr, mais puisque Zeld’ était blessée dans son amour propre.


"Je ne m’inquiète pas de ce que pense votre père. Quitte à m’inquiéter, je préfère le faire pour ce qui en vaut la peine".

La, c’était un peu de la mauvaise foi. L’opinion des hommes n’avaient pas souvent d’impact sur elle, mais elle devait quand même avouer que Mr Neils l’agaçait des plus prodigieusement, elle avait encore en travers de la gorge la conversations qu’ils avaient tenu dans le bureau de Dippet, et depuis, elle le tenait pour un parfait crétin.

"Je préfère m’inquiéter pour toi, par exemple. Yseult, ce n’est pas parce que tu as soudainement retrouvé ta joie de vivre que tu es forcément guérie. Je te le souhaite, mais les rechutes ne sont pas rares, en dépression. C’est pour cette raison, tu vois, que j’aimerais bien comprendre l’origine de ce déclic. Tu n’en vois peut-être pas l’intérêt, mais ça peut être important."

Bon, elle en rajoutait peut-être. Mais elle avait besoin de comprendre. C’était une nécessité pour elle. Et ce qu’elle disait n’était pas faux. Yseult pouvait effectivement risquer la rechute; et c’était effectivement son rôle, en tant qu’infirmière, de se montrer vigilante.


"Tu dis que tu ne te souviens plus de ce qui s’est passé quand tu étais dans les toilettes des filles… Est-ce que c’était… comme une perte momentanée de la mémoire?"


Ce détail était plutôt troublant, pour ne pas dire alarmant. Vraiment, Zeld’ n’était pas du tout sûre à cent pour cent que sa patiente était guérie, elle pouvait n’avoir que l’illusion de la guérison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1236
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Jeu 12 Avr - 17:04

    Yseult se rassit sur le lit. Et se mit à se poser des questions. Il est vrai que cette histoire de rechute lui faisait un peu peur. Et si ce "sursaut" de bonne humeur, n'était que le signe avant-coureur d'une plus grande déprime encore. Comme quand un mourant se sent mieux quelques jours avant de partir de bon. Et si là c'était pareil, si elle se sentait mieux avant de sombre définitivement dans la déprime. Elle se cala au fond du lit, et regarda l'infirmière, oui, elle soignait les gens, si il y avait un problème avec elle, elle pourrait le trouver.
    "Vous avez raison, je devrais me préoccuper de cela un peu plus". dit Yseult en hochant la tête pour donner plus de poids à ses paroles, elle voulait laisser tout cela derrière elle. Être sûre qu'elle était guérit, et ça pour toujours. Elle ne voulait plus porter ce poids, qu'elle avait "oublié".

    "Je sais pas trop, je suis entrée dans les toilettes, et je me souvient pas de ce qui s'est passé". Dit-elle. Elle avait peur d'en parler, comme si savoir ce qui s'était passé pendant ces quelques minutes ou heures, était la chose qui la terrifié le plus. Elle ne voulait pas se souvenir.
    "Je me souviens d'y être entrée, ensuite tout est confus, mais je sais qu'il y avait de la tristesse, puis de la joie, après la peur, et à nouveau la joie, puis l’incompréhension" expliqua-t-elle à l'infirmière. Sa mémoire ne se souvenait de rien, mais son cœur lui souvenait de ce qu'elle avait ressentit, mais à quoi cela était-il associé, elle ne pouvait pas le dire.

    Yseult assise sur le lit, jouait avec ses doigts. Elle n'avait pas retrouvé sa joie de vivre pour la reperdre à nouveau dans quelques jours.
    "Oh, si il y a autre chose, quand je me suis réveille, j'avais des marques sur les poignets, comme si on les avait serré trés fort, et puis j'avais mal au dos... Mais je n'y aies pas fait attention sur le coup. " dit-elle. Yseult soupira, elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, mais ses marques n'étaient pas arrivés la toute seule, et si quelqu'un était responsable de son état?


[HJ : Voilà, j'espère que ça t'ira?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 397
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Ven 20 Avr - 0:21


La satisfaction que Zeld’ ressentait en voyant que la petite Neils rejoignait finalement son opinion était sûrement un tantinet malsaine. C’est vrai qu’elle aurait pu se contenter de se réjouir de ce qui arrivait de merveilleux à Yseult, mais elle n’y arrivait pas. Ce qu’elle voulait, et c’était totalement égoïste de sa part, c’était être pour quelque chose dans ce qui arrivait à la serdy. Enfin bon, elle n’avait quand même pas dit que des bobards tout à l’heure, n’empêche que le plaisir qu’elle éprouvait à l’idée d’avoir fait douter la jeune fille n’avait pas grand-chose de professionnel, sans l’ombre d’un doute.

La situation restait inexplicable, et élucider le problème ne serait pas du luxe, c’était sûr et certain. Une fois de plus, les toilettes des filles du deuxième étage semblait être la clé. Pourquoi, ça… Il s’était passé quelque chose, là dedans, c’était clair et net, mais quoi?… Bien sûr, Zeld’ avait déjà fait le tour de toutes les hypothèses sordides, mais elles restaient au stade de l’hypothèse, et c’était ce qui posait problème. L’infirmière avait été persuadée que pour aller mieux, Ys’ devrait d’abord retrouver ses souvenirs, qui eux-mêmes déclencheraient un changement d’humeur… sauf que là, Ys’ ne se souvenait toujours de rien, et elle allait mieux quand même. Tout ce dont elle se rappelait, c’était d’un surprenant flux d’émotions diverses. Dont de la peur… ça devenait vraiment étrange, tout ça. Il faudrait peut-être, si rien ne revenait à Ys’, que Zeld’ mène sa propre enquête de son côté. Faut dire ce qui était, toute cette affaire ne lui disait rien qui vaille… Ce que la serdy lui apprit ensuite la rassura encore moins… Des marques sur les poignets… ça confirmait l’idée d’une agression physique. Mais comment cela aurait pu modifier positivement l’humeur de la jeune fille? Il se passait décidément des choses louches au sein du château.


"Ce qui m’inquiète, tu vois, c’est que tu n’ai toujours aucun souvenir. C’est pour ça que j’aimerais qu’on continue les séances de psychanalyse, au moins dans un premier temps. Pour ce qui est de tes poignets… Tu n’as croisé personne quand tu es sortie des toilettes?"

Ça lui semblait totalement improbable, mais si quelqu’un choisissait de s’en prendre à elle, si quelqu’un lui voulait du mal, il fallait qu’elle le sache, et même si ça ne lui ressemblait pas, elle ressentait comme le devoir de la protéger. Elle ne voulait pas activer la sirène inutilement et alarmer la jeune fille, n’empêche que plus les choses avançaient, plus ça devenait alarmant. En soi, oui, bon, que la petite Neils aille mieux, c’était une bonne chose, surtout en ce qui concernait son paternel, mais si c’était pour une raison bizarre qui se combinait aux raisons bizarres qui l’avaient fait changer de caractère la première fois, c’était tout sauf une bonne chose, ça sentait même très mauvais. Elle était presque certaine qu’Ys lui répondrait qu’elle n’avait vu personne, mais il fallait au moins qu’elle la pose, cette question, ne serait-ce que parce que découvrir la vérité derrière tout ça semblait de plus en plus urgent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1236
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Sam 21 Avr - 15:34

    Ys soupira toute cette histoire commençait à l'ennuyer et en même temps à lui faire peur. Après tout, elle pouvait retourner dans la déprime à tout moment, oublié même toute sa vie, c'est une forme de mort, non. Donc elle pouvait mourir au sens de perdre tous ses souvenirs, lié à son enfance, à sa vie.... La jeune fille était d'accord pour continuer les séances, même si elle avait l'impression de ne jamais se souvenir de tout ça, et de même de ne pas en avoir très envie, mais si elle pouvait ainsi empêcher de retomber dans la déprime la plu totale, alors c'était ce qu'il y avait de mieux à faire.

    "Non, je n'ai vu personne en sortant, j'étais même persuadé d'être encore au mois d'avril l'année dernière... fit Yseult... Vous voyez, l'année dernière je suis allée jouer avec mes copains, on aurait pas dû sortir de nos dortoirs mais on l'a fait, et je suis allée aux toilettes, et c'est là que j'ai perdue la mémoire. Quand je l'ai retrouvé, je croyais être venue à ce moment-là, comme si ces longs mois de déprime n'avait pas exister. expliqua la jeune fille, bien qu'elle n'arrivait pas trouvé les mots pour parler de ce qu'elle avait ressentit à ce moment-là, et surtout ce qui était arrivé dans ses toilettes, sans qu'elle s'en souvient pas. Ce n'était pas arrivé, une seule, mais deux fois, et cela lui faisait peur que ça arrive une troisième fois...

    "Puis, après en remontant vers mon dortoir, petit à petit, les souvenirs de ces quelques mois, me revenaient peu à peu, et je me suis souvenue de tout, sauf de... ça" fit-elle en levant les bras. Elle ne savait pas trop quoi dire à l'infirmière sur son état, cela la préoccupait beaucoup, mais en même temps, elle ne voulait pas y faire face, et plutôt profiter de la vie, et pensait à autre chose, qu'à cette période étrange de sa vie... Elle voulait oublier, et en même temps, si elle ne parvenait pas à comprendre le pourquoi, du comment, cela pouvait revenir à tout moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 397
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : mon travail. ça suffit.

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24, 163 cm, bois de houx et plume de sombral.
Camp: Bien
Avatar: Melanie Laurent

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Mar 24 Avr - 23:26

Maintenant qu’Ys’ expliquait en détail ce qui s’était passé, les choses avaient l’air de plus en plus alarmantes. On était passé d’une guérison miracle totalement agaçante à ce qui avait l’air d’être une nouvelle réaction physique à un événement de nouveau louche. Pendant l’espace de quelques secondes, Ys’ avait presque oublié un an entier de sa vie, toute cette année passée à ne pas comprendre ce qui lui arrivait et à ne plus avoir goût à rien. À chaque fois, tout était relié au même lieu, et Zeld’ soupçonnait de plus en plus que ce qui arrivait à cette gamine était dû à une intervention humaine. Mais qui aurait assez de cruauté pour faire subir tout ça à une gamine d’à peine treize ans… Les traces qui étaient restées sur les poignets de la jeune fille laissait suggérer que quelqu’un avait voulu la maintenir de force, mais pourquoi faire? Elle se souvenait qu’elle avait émit l’hypothèse d’un viol, la première fois qu’elle avait vu la serdy pour une séance de psychanalyse. Elle avait préféré penser qu’elle se trompait… maintenant, elle craignait d’avoir à reconsidérer l’hypothèse de l’agression….

Elle regarda la serdaigle. Si jeune… Elle avait à peine quelques années de plus que sa propre fille. Quelqu’un avait-il vraiment voulu lui faire du mal? Si c’était le cas, qui? Qui aurait de l’intérêt à faire ça. Il allait falloir qu’elle en parle à Dippet… Mais si elle en parlait à Dippet, il allait en parler à Mr Neils. Et qui allait de nouveau se prendre tout sur la tronche? Bibi, bien sûr! Non… il fallait qu’elle soit sûre de ce qu’elle avançait… mais en même temps, elle ne voulait pas inquiéter la petite Neils pour rien. Elle pouvait se montrer particulièrement odieuse, quand elle le voulait, mais même elle avait ses limites.


"Bon. Quoiqu’il en soit, ton état actuel est plutôt encourageant. Que tu ne te souviennes pas de ce qui a provoqué ce déclic est plutôt bizarre. Mais ça peut arriver… ton esprit doit vouloir te protéger de… ce qui a déclenché ta dépression." elle utilisait délibérément des termes plutôt vagues, pour ne pas trop l’alarmer. "Nous allons faire encore plusieurs séances, à un rythme plus espacé. Si véritablement, tu ne fais pas de rechute, alors nous arrêterons. Et bien sûr, au moindre signe de rechute, je veux que tu viennes immédiatement me voir, c’est compris?"

Avec un peu de chance, ça suffirait, mais Zeld’ n’y croyait pas trop. Il fallait qu’elle mène sa propre enquête avant d’avertir le directeur, pour avoir le cœur net sur ce qui se passait. Le problème, c’est que les élèves ne la portaient pas dans son cœur, et c’était réciproque. Elle pourrait toujours demander à Louisa de garder un œil sur Ys’, mais connaissant le caractère fort de cette petite, qui tenait tout de sa maman, elle l’enverrait sûrement balader. Cependant, Zeld’ avait encore un atout dans sa manche, et pas n’importe lequel. La personne la plus à même dans tout Poudlard de cerner ses camarades et de savoir qui pourrait être une menace pour la petite Neils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar
▌ Messages : 1236
Humeur :
95 / 10095 / 100

En couple avec : ...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm en Bouleau avec un poil de Niffleur.
Camp: Bien
Avatar: Emmy Rossum

Message#Sujet: Re: Guérison Miracle [PV Zelda]   Mer 25 Avr - 22:15

    Yseult fut rassuré d'entendre les paroles de l'infirmière, leurs séances ne s'arrêtaient pas, mais elles seraient déjà moins nombreuses, et d'ici quelques mois, si elle allait toujours aussi bien, alors ce serait fini. Elle serait libre de pouvoir enfin respirer, de se dire que le cauchemar était fini, et qu'elle pourrait vivre tout simplement.
    "Oui, je ne manquerais pas de venir vous voir, si je me sens plus triste que d'habitude" fit Ys dans un sourire triste, c'était bizarre de dire ça comme ça. Mais bon, c'était le cas. Elle regarda ses poignets, les traces avaient disparues depuis longtemps, mais cette impression que quelque chose lui était arrivé, et que ce n'était pas naturel, donc quelqu'un était responsable était des plus fortes aujourd'hui.

    Ys se leva du lit, elle allait partir maintenant, cette séance n'avait pas besoin d'être plus longue, si? Elle regarda l'infirmière et soupira.

    "Avez-vous encore des questions, ou je peux y aller? demanda la jeune fille en si dirigeant vers la porte, mais comme la jeune femme ne semblait pas vouloir l'arrêter, Ys sortit de l'infirmerie et descendit à la Grande Salle pour rejoindre ses amis, comme elle avait faim, ça devait être leur du repas.

    Elle passa devant les toilettes du second étage, Mimi y venait souvent, elle avait été retrouvé morte à cet endroit. Est-ce que cela avait un lien avec elle? Elle soupira et ne voulait plus entrer dans cette pièce, jamais. A chaque fois, qu'elle y allait, il se passait quelque chose. Comme si elle entrait dans un trou galactique, et la faisait changer de personnalité. Et aujourd'hui, Ys était heureuse, inquiète mais heureuse, et pour rien au monde elle ne voudrait retourner la petite fille morose. Elle s'éloigna de la pièce, et se mit à chantonner en sautillant pour rejoindre ses amis. Plus elle s'éloignait de cet endroit, et plus elle se sentait bien ...


[RP CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Guérison Miracle [PV Zelda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» zelda picross
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» Pouch' le bouton façon Zelda ! (le fourre-tout)
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Troisième étage :: Infirmerie.
-